Sign in to follow this  
FoxZz°

Des unités de mesure dans les forces armées :

Recommended Posts

Bonjour,

 

Quelles sont les unités de mesure principalement utilisées dans les forces armées, quels sont les avantages des unes par rapport aux autres, et pourquoi certaines armées en utilisent des particulières ?

 

Par exemple, au sein de l'OTAN, l'altitude d'un avion s'exprime en pied, sa vitesse nœud, et la distance en mille nautique, pourtant l'armée de l'air Russe utilise le système métrique. Pourquoi ?

 

De même, dans la marine c'est aussi le système de nœuds et de pieds qui est utilisé mais dans les sous marins il me semble que la profondeur et la distance se font en mètre.

 

 

Pourquoi toutes ces différences, et pourquoi ne pas tout mettre sous le système métrique ?

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je crois que pour répondre à cela il nous faut un bon cours d'histoire ;) Vu que tous ceci représente en fait des habitudes prises il y a quelques centaines d'années. Tancrède ? :p

 

En tout cas je vois un gros avantage au système métrique, il est plus facile de compter avec. N'importe qui peut de tête passer de kilomètres aux mètres ou aux centimètres. Alors qu'un Mile fait 5300 pieds, moins simple ... 

Edited by clem200

Share this post


Link to post
Share on other sites

5280 pieds! mais ca c'est pour les statute mile ... pour les nautique faut compter en "cable".

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un des trucs faciles à compter, en unités impériales, c'est que 1 noeud (kt) = 1 mile par heure. Ce doit être à peu près le seul truc.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Par exemple, au sein de l'OTAN, l'altitude d'un avion s'exprime en pied, sa vitesse nœud, et la distance en mille nautique, pourtant l'armée de l'air Russe utilise le système métrique. Pourquoi ?

 

C'est la même chose pour les aviations civiles de ces mêmes pays, rien de spécifique au militaire.

 

Pour les normes occidentales, je suppose que les normes ont été très inspirées des procdures américaines après la Seconde Guerre mondiale et que l'URSS les a refusées... simple supposition.

 

Mais le système impérial est tellement utilisé internationalement qu'un passage au système métrique ne risque pas d'arriver (hélas).

Share this post


Link to post
Share on other sites

La marine et l'aviation utilise le mile nautique parce qu'un mile correspond à 1° de latitude et qu'en navigation, on travaille en °.

Cela n'a rien à voir avec le mille anglais.

L'usage de pieds est une bizarrerie imposé par les anglos-saxons.

 

Les profondeurs sont effectivement compté en mètres (tout au moins France et grande Bretagne - les cartes nautiques britannique actuelles sont en mètres)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le pied n'est pas si bizarre. Tout comme le pouce ou le Yard il suffit de regarder notre corps pour comprendre de quelle distance on parle. Sûrement pratique à certaines époques.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vous voulez dire qu'il n'y a aucun avantage technique à rester au système impérial ?

 

Les Russes, à la fois Marine et armée de l'air donnent les distance en km ou en nautiques ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le pied n'est pas si bizarre. Tout comme le pouce ou le Yard il suffit de regarder notre corps pour comprendre de quelle distance on parle. Sûrement pratique à certaines époques.

Sauf que celui qui a un pied de 33cm ne court pas les rues...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tres important comme reflexion,des fois on parle de mesures russe ou occidental,comme pour le pression en bar ou en milimetre de mercure.

 

C'est pour cella qu'on exécute des exercices militaires pour uniformises les mesures et même le langage et on va vers la standardisation des mesures

Share this post


Link to post
Share on other sites

La je suis pas sur. Je vois mal des americains passer au métrique et je vois mal des soldats Européens compter en pieds.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les armées US utilisent pourtant beaucoup les unité métrique par simple standardisation OTAN. Ca doit etre un des principal facteur de metrication au US d'ailleurs.

Les aide a la visée sur les ALI sont graduée en metre, meme chose sur les char, canon etc. idem sur les carto standard. A par les bombe Mk8X gradué encore en pounds les masse sont souvent en kilogramme, les calibre tres souvent en mm etc.

Il y a que pour la sous marinade ou on utilise encore les yard et feet au sonar... et bien sur le nautique/noeud mais ca c'est standardisé

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sauf erreur de ma part, l'armée américaine a pas mal recours au système métrique. Je suis à peu près sur que les corrections d'artilleries par exemple se font en mètres.

Et le Military Grid Designation System est en mètre lui aussi.

edit: de toutes façon quelque chose qui fait à peu près 100 mètres, fait aussi à peu près 100 yards.

 

argh grillé par G4lly

Edited by TimTR

Share this post


Link to post
Share on other sites

La formule la plus logique aussi bien en aviation que dans la marine serait donc le nautic mile et le knot ainsi que les mètres pour l’altitude/profondeur ?

 

Je ne comprend pas que la France, pays inventeur et pays haute(oups) hôte du système métrique et du SI ne pousse pas vers une standardisation vers le mètre. On pourrait commencer à l'échelle européenne, et les Etats-Unis seraient obligés de s'adapter.

Edited by FoxZz°

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je doute que les USA quittent le système impérial... Les enjeux économiques sont énormes ! Je n'ose pas imaginer le coût de changer tous les outils de production qui sont liés (fini les vis en 3/8-32 et autres joyeusetés...)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

La formule la plus logique aussi bien en aviation que dans la marine serait donc le nautic mile et le knot ainsi que les mètres pour l’altitude/profondeur ?

 

Je ne comprend pas que la France, pays inventeur et pays haute du système métrique et du SI ne pousse pas vers une standardisation vers le mètre. On pourrait commencer à l'échelle européenne, et les Etats-Unis seraient obligés de s'adapter.

 

 le mètre est une unité du système international (SI). Tout comme:

 

Masse M kilogramme kg Temps T seconde s Longueur L mètre m Température Θ kelvin K Intensité électrique I ampère A Quantité de matière N mole mol Intensité lumineuse J candela cd

 

La force est exprimée en Newton (N) mais dans le SI, on l'exprime en kg⋅m⋅s-2 c'est donc plus simple de l'exprimer en N

La pression est exprimée en Pascal (Pa), mais dans le SI, on l'exprime en kg.s-2 .m-1 c'est donc plus simple de l'exprimer en N.m-2 ou en Pa

 

la métrologie est avant tout , un atout commercial puis après avoir des références.

 

Si on vend un terrain de 1000 pieds à une personne croyant que le pied fait 50 cm au lieu de 33 cm. Il y a des perte. Il faut donc définir un standard et une référence

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui je sais bien tout ça wolfmoy, c'est pour ça que j'ai écrit qu'il faudrait que l'on pousse en ce sens.

 

Toutefois, si les nautic miles équivalent 1° de latitude, j'imagine qu'il est utile de conserver cette valeur. Après, dans l'aviation je sais pas.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui mais c’est lourd la métrologie, très lourd.

 

Par exemple le système métrique est trop complexe, peu fiable et mal compris d’un état à l’autre. Il est sujet à de perpétuelles remises en question et change d’une année sur l’autre. Non. L’avenir se trouve ailleurs, et vraiment pas très loin.

Je parle du shouillas, de la lichette et d’autres encore.

De mémoire le shouillas, à un poil près, permet de quantifier à sa juste valeur l’imprécision et ses variables multiples. Ce standard de la mesure est applicable sur du linéaire, du volume et de la masse. Il intègre même par nature (humaine) des coordonnées spatiales spéciales que tout un chacun est à même de comprendre.

Carrément intemporel et intergénérationnel, chaque nation le comprend et l’utilise au quotidien. Mieux, il permet d’aller à l’essentiel rapidement, rendant ainsi aisé toute approche qui nous semble compliqué.

La lichette permet de corriger si nécessaire le shouillas. Elle intègre une notion de minceur et signifie l’adjonction d’un coefficient modérateur. Très pratique lorsque la précision devient cardinale. D'ailleurs lorsqu’une précision dite chirurgicale devient nécessaire, le « quart de poil de c… près » est couramment utilisé. Notons alors qu’ici nous sommes loin du shouillas et de la lichette.

 

Il reste cependant important de ne pas mêler la lichette à la louche, notamment sur des couples de serrages. En effet, un serrage à la louche est garant du bon respect des préconisations constructeur, alors que serrer une lichette pour un couple de serrage donné fait très amateur.

 

Nous sommes des professionnels, non mais.

  • Upvote 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Member Statistics

    5,549
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Ardachès
    Newest Member
    Ardachès
    Joined
  • Forum Statistics

    21,071
    Total Topics
    1,374,922
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries