rendbo

Santé publique ressource stratégique?

260 messages dans ce sujet

ah je travaille plutôt sur des PME ayant un CA en millions ou dizaines de millions d'€

c'est peut être moins significatif que je ne le pense

 

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
23 minutes ago, loki said:

ah je travaille plutôt sur des PME ayant un CA en millions ou dizaines de millions d'€

c'est peut être moins significatif que je ne le pense

 

C'est étonnant que les dirigeants ne se trouve pas un petit emploie dans leur boutique hors lien de subordination payer juste ce qu'il faut pour bénéficier de la protection du régime salarié. Il faudrait aussi voir le statut de leur épouse, si elle a un emploi salarié ou pas.

1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est pas évident de cumuler les fonctions/emplois car certains "montages" peuvent être remis en cause par le fisc  :mechantc:  et à la sortie l'addition peut être salée à la fois pour l'entreprise et le dirigeant à titre personnel

Pour employer la famille, ça dépend de beaucoup de paramètres : PME familiale ou pas, statut marital du dirigeant, âge des dirigeants ( très important ), existence d'enfants voulant reprendre l'affaire etc etc

Et évidemment il vaut mieux éviter des emplois de complaisances ( fictifs ) destinés juste à rémunérer son épouse ou ses enfants car là aussi ça peut faire mal en cas de contrôle fiscal

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 21 heures, true_cricket a dit :

Est ce que MIC_A a bien compris qu'une entreprise se doit e faire des bénéfices, contrairement à la sécurité sociale étatique, ce qui implique que le bon remboursement n'est pas un objectif en soi mais juste un moyen d'attirer les clients?

Par ailleurs, les frais de gestion des assurances santé privées sont plus élevées que celle de la Sécu.

 

Edit : par ailleurs, ce qui a été décidé par un texte juridique peut être réduit à néant par un autre texte juridique. Ça prend environ 5 minutes, "haut lieu" ou pas.

True_Cricket merci mais je sais encore faire la différence entre une entreprise et la SS !
Ai-je approuvé l'orientation vers l'assurance privée, non ?

Le lien donné chez contrepoint me paraissait intéressant dans le sens ou il décortiquait précisément depuis sa création les tenants et aboutissants de notre SS et de son évolution à chaque difficulté.
La chronologie et les dates clés des interventions étatiques et organismes créés pour réguler/contrôler.
Pas évident pour un profane qui chercherait à comprendre comment on en est arrivé à la situation actuelle.
G4lly n'a retenu que la partie qui relatait "la mise en concurrence" dans l'article qui ne m'a jamais convaincu, d’où une certaine incompréhension !

Mes lectures ne se limite pas à des sites néo libéraux, dernièrement j'avais visité attac et inprecor (marxiste/révolutionnaire) qui au sujet de la privatisation de la SS étalent leurs arguments.
Qui dit vrais qui raconte des salades ?

Quand à ta dernière phrase sur les textes juridique signés :
Comme j'aimerai te croire mais qui aura les couilles de le faire  et de remettre en question pas mal d'autres traités dans la foulé.alors que nous sommes un des piliers fondateur de l'UE !


 

Modifié par MIC_A
0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je ne pense pas être hors sujet en relayant ici le discours de JLM hier au Mans, principalement axé sur le système de santé (disponible facilement sur le net). On voit en ce moment, en raison de l'épidémie de grippe, les dégâts causés par les politiques néolibérales de restriction du périmètre public dans les hôpitaux notamment. Le programme l'Avenir en commun propose de revenir à un système de santé public qui remplit ses missions et qui est financé. On parle souvent des dépenses publiques comme bien trop élevées et freinant le développement économique, on devrait plutôt parler du boulet pour l'économie que serait une population mal soignée parce qu'elle n'en a plus les moyens, ce vers quoi on se dirige si l'on s'en remet aux assurances privées.

 

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Citation

on devrait plutôt parler du boulet pour l'économie que serait une population mal soignée parce qu'elle n'en a plus les moyens, ce vers quoi on se dirige si l'on s'en remet aux assurances privées.

Ca c'est un thème que je soulève souvent mais qui tombe souvent dans l'oreille de sourds.

Le problème c'est que d'un coté tu as une donnée non quantifié à un temps T (manque à gagner pour l'Etat et les entreprises en nombre d'heures de travail perdu donc CA donc impots/TVA etc, nombre d'années de vie perdus a mettre en ratio avec le cout de formation d'un individu à lisser sur sa durée de vie etc ...) et d'un autre coté le cout affiché Excel du système de santé

Donc d'un coté on sait combien ça coute et de l'autre on ne sait pas (ou ne veut pas savoir) combien ça coutera

2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
3 minutes ago, Akhilleus said:

Ca c'est un thème que je soulève souvent mais qui tombe souvent dans l'oreille de sourds.

Le problème c'est que d'un coté tu as une donnée non quantifié à un temps T (manque à gagner pour l'Etat et les entreprises en nombre d'heures de travail perdu donc CA donc impots/TVA etc, nombre d'années de vie perdus a mettre en ratio avec le cout de formation d'un individu à lisser sur sa durée de vie etc ...) et d'un autre coté le cout affiché Excel du système de santé

Donc d'un coté on sait combien ça coute et de l'autre on ne sait pas (ou ne veut pas savoir) combien ça coutera

C'est le probleme de la prévention en général ... Il est difficile de quantifier les choses qui ne se produisent pas grâce a elle.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 26 minutes, g4lly a dit :

C'est le probleme de la prévention en général ... Il est difficile de quantifier les choses qui ne se produisent pas grâce a elle.

Je pense que c'est surtout un problème d'analyse et de sémantique.

La prévention certes ça coute mais ça permet des économies et on peut les chiffrer. Mais pour cela il faudrait laisser faire les professionnels (médecins épidémiologistes et statisticiens) et présenter les économies réalisées.

Le jour ou j'entendrais sur un plateau TV un truc du genre "le secteur de la prévention ou prise en charge sur telle ou telle pathologie, tel ou tel problème de santé (y compris l'accidentologie) coute X millions mais évite X centaines de milliers de jours de travail perdus et X milliers d’hospitalisation donc permet d'économiser Y millions et de faire rentrer Z millions en % de PIB par le maintient de l'activité économique" on aura peut être avancé

Pour l'instant on a jamais que la première partie de la phrase.

1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Quand la grippe suffit à gripper des hôpitaux à bout de souffle. A lire ici.

0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant

  • Statistiques des membres

    4 983
    Total des membres
    1 132
    Maximum en ligne
    bres dam
    Membre le plus récent
    bres dam
    Inscription
  • Statistiques des forums

    19 778
    Total des sujets
    1 027 790
    Total des messages
  • Statistiques des blogs

    3
    Total des blogs
    2
    Total des billets