Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Recommended Posts

Il y a 3 heures, GOUPIL a dit :

Ce n'est pas parce qu'une télé est active  que tu la regardes ... le contestataire ; le dégoûté de la vie politique ne regarde pas la télé  mais ses sources d'information (ou de désinformation) avec lesquelles il se sent en phase.

Pardonne-moi, mais aurait-il été possible de lire en totalité ma phrase avant de la "réfuter" avec des platitudes ?

RFI et France 24 avaient une forte audience au Niger comme dans beaucoup de pays de la région, du fait de leur fiabilité. C'est d'ailleurs pour ces deux raisons que ces chaînes ont été interdites par les juntes : fiabilité + audience.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

18 mois au Mali, 3 ans au Niger... pour une énième "transition" vers un régime démocratique (que la junte tente d'abattre) et concrètement vers une dictature mafioso-militaire, pour changer.

Au Niger, le général Tiani a pris la parole samedi. L'homme fort de la junte a promis une période de transition de trois ans maximum avant un éventuel retour du pouvoir aux civils. Dans le même temps, une délégation de la Cédéao s'est rendue à Niamey et a rencontré des putschistes, mais aussi Mohamed Bazoum, détenu depuis son renversement, le 26 juillet.

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, ksimodo a dit :

On y va sous quel prétexte ? Nous sommes le camp du bien ? C'est encore une colonie et j'ai oublié un détail ? Mandat ONU ?

Tu me dira, Vlad, lui de son côté, il y est allé.....

Il n'y a rien de perso, mais tu incarnes une pensée ( pas si rarissime ) que j'ai du mal à suivre en fait, dans la lecture des évènements entre Niger et Ukr, avec des visions extrêmement opposées. 

Et sinon, puisque l'avis des Ukr serait important ( alors qu'il ne compte pas ), as t'on une idée du point de vue nigérien population ( il ne compte pas non plus à vrai dire - mais si on fait semblant il faut le faire partout )

On y est déjà et on défend la légitimité d'un pouvoir renversé par une junte militaire qui du jour au lendemain prétend représenter le peuple et dont les patriotes qui lui sont loyales brandissent aussi facilement le drapeau russe que celui de leur pays...

Il y a encore un paquet de gens, que je ne comprends pas, qui n'arrivent pas à saisir que nous sommes engagés dans une guerre idéologique à notre encontre et que plus on joue ceux qui se laissent faire, plus ceux d'en face prennent confiance. Il y a des gens qui ne veulent pas comprendre que qu'il est nécessaire de combattre cette idéologie et non de croire qu'il suffit de rassembler une petite foule dans la rue et de faire coïncider des commentaires sur les réseaux sociaux pour se dire que c'est la voix du peuple. Ces juntes militaires représentent une fraction d'une population extrémiste hyperactive dans la rue et sur les réseaux sociaux (ou se joignent des étrangers au pays), si elles seraient si plébiscités, elles n'auraient pas nécessité de prendre le pouvoir par la force, le peuple l'aurait élu. S'ils trainent les pieds pour organiser des élections, ce n'est pas sans raisons.

Mettre l'Ukraine dans le débat cela n'a aucun sens, il faut comparer le comparable et non pas se dire qu'une intervention militaire a la même signification qu'une autre intervention militaire.

Je défend personnellement les intérêts de la France, ce que beaucoup ne font plus car derrière leur écran ils s'imaginent tenir une neutralité. Nous n'allons pas intervenir au Niger pour l'annexer mais pour remettre en fonction un président qui est l'otage de rebelles issue de l'armée. Qu'on arrête un peu de faire comme ces africains en cherchant à rendre plus légitime ces putschistes que ne le sont des présidents élus. Quand la France est ciblée idéologiquement, qu'elle est insultée, que ses intérêts sont combattus, je regrette de voir qu'en France, certains n'ont comme seule réponse "obéissons les". Il faut comprendre que ceux qui nous détestes ne changeront jamais d'avis et qu'ils n'ont pas besoin de prétextes pour continuer à nous détester, ils s'inventent des histoires ou l'on va voler leur or, qu'on arme les terroristes et ils mangeront leurs pains ainsi. Plus on va se laisser faire, plus ça s'amplifie, ce n'est pas l'inverse qu'on observe, ce n'est pas en partant du Mali qu'on a changé leurs discours, qu'on s'est fait des amis à qui la situation nous est devenu profitable. On est dans une situation ou nous avons tout à perdre en laissant faire

Je le dis depuis un moment, nous combattons une idéologie qui prend de l'ampleur du moment qu'elle n'est pas mise devant un échec sur lequel elle constatera son impuissance, ses limites. Pour l'instant tout fonctionne bien pour eux car les discours font leur pouvoir, pas les actes. Ils ont l'impression de vaincre la France par les discours et par notre inaction. C'est ce sentiment de puissance qui donne de la valeur à ces putschistes et qui donne cette excitation à leurs partisans, car ils n'ont pas été confrontés à des problèmes qui vont leur rappeler qu'ils ne sont pas grand chose, qu'ils sont en réalité très vulnérables. Tant qu'ils ne sont pas confrontés à un obstacle par lequel leurs discours ne fonctionneront plus, ils vont continuer et chercher à étendre cette idéologie à l'ensemble des pays.

Ce n'est pas pour rien que les pays de la CEDEAO finissent par comprendre qu'on est sur un effet dominos qui imposent de passer à l'acte, il n'y a pas que la France qu'il faut regarder.

 

 

  • Like 2
  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Teenytoon a dit :

Dans les deux pays que tu cites il y avait un gouvernement légitime issu d’une élection.

Tu as un point de vue plutôt légaliste, je pense avoir lu que Pol pensait plus à nos intérêts. Peu importe au final.

Une élection ne fait pas tout, c'est plus compliqué que celà....Pas besoin d'aller loin, tu peux rester en France. Par exemple.

Par exemple avec des PR élus au second tour à 51 % ( hors second tour FN RN contre n'importe quoi d'autre de plus "central" ).

Tu peux renverser un PR, tu aura un soutien majoritaire pour le faire sauter. Aprés pour désigner son remplaçant ce sera plus compliqué....on revient à ce que je disais, les votes sont plus "contre" que "pour". Est ce que 51% ou 49% sont pour le maintiens de la junte ? Je ne sais pas, mais je suis certain que c'est trés nuancé. 

Enfin, c'est pas grave, on a un ambassadeur LGBT à recycler, son mandat au Cameroun ayant fait plouf. On l'enverra peut être au Niger en guise de soutien....voilà l'intelligence du soutien Fr au Sahel, et c'est à pleurer. Le Vatican pourrait bien envoyer un ambassadeur du christianisme, celà aurait plus de portée ( enfin....l'épaisseur du trait sera moins ridicule je veux dire )

  • Confused 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 13 heures, Boule75 a dit :

Il est assez surprenant que tu sois encore fasciné à ce point par les théories fumeuses que tu soit incapable de distinguer celles qui sont authentiquement originales de celles qui relèvent du travail d'influence. Les premières sont potentiellement intéressantes, les secondes peuvent être présentées mais avec un avertissement, que tu omets : "voici ce que dit le propagandiste Untel".

Le gusse dont tu cites in-extenso la prose en vient notamment à écrire ceci : "la junte nigérienne bénéficie actuellement de l'adulation de l'opinion publique". Alors qu'il n'est pas sur place, alors que les médias indépendants sont interdits et réprimés, alors que les manifestions de soutien à Mohamed Bazoun sont dispersées par des tirs de sommation. Une affirmation non-sourcée contredite par de nombreux faits, donc. Pire : c'est une affirmation raciste, qui suppose que la population nigérienne, en totalité, soit génétiquement si débile qu'elle gobe les mensonges des putschistes. Je suis absolument certain qu'il n'en est rien, et nous avons des témoignages de nigériens qui savent pertinemment qu'on leur ment en racontant des craques anti-françaises.

Cette seule phrase, mais il y en a d'autres, invalide le tout : ce n'est pas un point de vue original, c'est un pamphlet intéressé sans valeur intellectuelle ou informative que tu relaies complaisamment. Un de plus.

Tu serais extrêmement surpris de ce que peuvent croire les gens (et pas que les moins cultivés) des pays d’Afrique ou du Moyen-Orient, pour me limiter à ce que je connais…

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, ksimodo a dit :

On y va sous quel prétexte ? Nous sommes le camp du bien ? C'est encore une colonie et j'ai oublié un détail ? Mandat ONU ?

Camp du bien je ne sais pas, mais je suis fermement persuadé que les démocratie sont un nettement mieux par rapport au reste.
C'est très français, ça, très européen même.

Et je suis très heureux que nous soyons encore nombreux à être prêts à défendre cet idéal.

 

Il y a 2 heures, ksimodo a dit :

Et sinon, puisque l'avis des Ukr serait important ( alors qu'il ne compte pas ), as t'on une idée du point de vue nigérien population ( il ne compte pas non plus à vrai dire - mais si on fait semblant il faut le faire partout )

Pourquoi diantre l'avis des peuples ne compterait-il pas ? !!!

C'est bien notamment parce que les juntes privent les peuples de la possibilité de se faire des avis et de les exprimer que ça nous débecte !

Link to comment
Share on other sites

il y a 7 minutes, Pol a dit :

Je défend personnellement les intérêts de la France,

Puisqu'on est sur les idée perso...moi aussi. Et même devant le drap blanc du chevalier, les motifs bidons, le légalisme, etc....

Pour autant, celà ne doit pas faire négliger un minimum de forme quand on est en zone étrangère ou on ne nous déroule pas le tapis rouge. Une forme adaptée a contexte.

Notre budget passe dans des actions non mesurables et non appréciées et appréciables de la population.

La Chine est trés présente sur le plan économique mais reste discrète.

La Ru reste visible par l'export de service de paramili. Et devient plus visible sur le nourricier en se rapprochant de 100% de l'import céréale, vital.

Les US sont présents mais ne quittent pas les bases, les drones qui en sortent ne sont pas des plus visibles.

La Fr, c'est la grande bouche petite b***, on aboie, on fait fait circuler du VAB ( avec le danger afférent pour les troupes )...pour quoi faire au final ??

Les couillons dans la farce, c'est le drapeau bleu blanc rouge. 

Mon message  plus haut sur l'ambassadeur LGBT au Caméroun, c'est juste une illustration de la profonde bétise ambiante,au pouvoir FR. Quel degré de cécité faut il avoir pour envoyer celà dans un pays qui condamne l'homosexualité ? Mais oui, on au osé, c'est d'ailleurs à celà qu'on nous reconnait.  C'est aussi con que d'envoyer des chasses neige au Niger.

 

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 16 minutes, Boule75 a dit :

Et je suis très heureux que nous soyons encore nombreux à être prêts à défendre cet idéal.

Probablement que 100% des membres de ce forum sont trés attachés à la démocratie. Pas seulement 99%.

Mais en fait ce n'est une préoccupation majeure que pour 20% de la planète, celle qui pète déjà dans la soie. Les 80 autres % ont des préoccupations plus matérialistes au jour le jour. 

Il fauta accepter des points de vue / angles de vue puissent être différents. 

Tu me fais penser au sketch de Mister Sylvestre, quand l'Irakien se plaint d'avoir perdu son enfant, sa femme, sa maison est raséé, son village aussi, il n'y a plus de réseau et d'énergie. L'ingrat ! Maintenant il a la démocratie, pourtant....

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Pourquoi ne pas laisser les Africains régler leurs problèmes entre eux ? le jour ou il seront fatigués de faire la guerre ils feront la paix....je prends pour exemple le Rwanda ! il est temps pour la France de se retirer du continent entier, après tout,  niveau apport au développement est très discutable, voir inexistant, les pays chouchou de la France: Gabon, CI, Sénégal, ne sont pas mieux lotis que les autres...

  • Confused 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, ACALIR a dit :

Pourquoi ne pas laisser les Africains régler leurs problèmes entre eux ? le jour ou il seront fatigués de faire la guerre ils feront la paix....je prends pour exemple le Rwanda ! il est temps pour la France de se retirer du continent entier, après tout,  niveau apport au développement est très discutable, voir inexistant, les pays chouchou de la France: Gabon, CI, Sénégal, ne sont pas mieux lotis que les autres...

Le Rwanda qui soutient des mouvements insurrectionnels en RDC et prend sa part de tous les trafics locaux ? Et qui a aussi des billes en RCA ?

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

je parle surtout au niveau du développement économique, ca ne veut pas dire la fin des problèmes, guerres.. coups d'états...la France/Afrique est révolue, l'histoire est en marche, avec ses vicissitudes...il est temps de laisser l'homme africain rentrer dans l'histoire seul, sans BHL est Sarkosy....en plus l'Ukraine accapare toutes les ressources...

Edited by ACALIR
Link to comment
Share on other sites

Le 20/08/2023 à 14:54, ACALIR a dit :

Pourquoi ne pas laisser les Africains régler leurs problèmes entre eux ? le jour ou il seront fatigués de faire la guerre ils feront la paix....je prends pour exemple le Rwanda !

Et quand ils nous demandent de l'aide, que fait-on ?

Il faut prévenir Moscou et la Turquie aussi, qui sont manifestement d'un avis contraire au tien.

Le 20/08/2023 à 14:54, ACALIR a dit :

il est temps pour la France de se retirer du continent entier, après tout,  niveau apport au développement est très discutable, voir inexistant, les pays chouchou de la France: Gabon, CI, Sénégal, ne sont pas mieux lotis que les autres...

Le niveau de développement au Niger et en Côte d'Ivoire a pourtant l'air très différent, mais la pluviométrie a plus à y voir que l'aide au développement, nous sommes d'accord.

Je ne sais pas quel le but recherché par ces appels récurrents à "quitter l'Afrique" : on ferme tout ? On continue à commercer ? Si l'on avait des accords de défense profitables pour les deux parties on les annule quand même ?

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, Boule75 a dit :

Et quand ils nous demandent de l'aide, que fait-on ?

quand ils demanderont de l'aide...une partie d'entre eux....il faut leur opposer une fin de non recevoir....point.

quitter l'Afrique...oui, c'est difficile pour certains, c'est le seul endroit ou la France peut encore jouer les gros bras....il suffit que quelques légionnaire pour maintenir un régime en place ou le renverser selon la l'alignement de celui-ci sur la France...quand il pleut à Paris, ils sortent le parapluie....il faut tirer les leçons de l'exemple Libyen...et bien d'autres...

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, ksimodo a dit :

Par exemple avec des PR élus au second tour à 51 % ( hors second tour FN RN contre n'importe quoi d'autre de plus "central" ).

Tu peux renverser un PR, tu aura un soutien majoritaire pour le faire sauter.

Ah première nouvelle on aurait donc en France une majorité de Français qui seraient d'accord pour un putsch parce que le locataire de l'Elysée n'était pas leur candidat ?

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 31 minutes, ACALIR a dit :

quand ils demanderont de l'aide...une partie d'entre eux....il faut leur opposer une fin de non recevoir....point.

quitter l'Afrique...oui, c'est difficile pour certains, c'est le seul endroit ou la France peut encore jouer les gros bras....il suffit que quelques légionnaire pour maintenir un régime en place ou le renverser selon la l'alignement de celui-ci sur la France...quand il pleut à Paris, ils sortent le parapluie....il faut tirer les leçons de l'exemple Libyen...et bien d'autres...

Des analyses basées sur nos intérêts, y compris de long terme, ne sont elles pas préférables à "on part !" de principe finalement largement aussi contestable que le "on reste !" ?

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il me semble que le commerce de la France avec l'Afrique représente à peine 5,3% du total. si on enlevé la part de l'Afrique du nord, ca devient vraiment insignifiant...que reste t'il alors ? que recouvre réellement le terme "nos intérêts" ? matière première, francophonie, exportation...pas grand chose...à part: jouer les gros bras, tester du matériels militaires en conditions réelles...accueillir quelques dictateurs avec leurs familles+ leurs fortunes...mal acquise dans des hôtels particuliers à Paris ? 

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 19 minutes, GOUPIL a dit :

quand on aura plus la gauche et les journaux bien pensant à l’intérieur de notre pays qui ne cessent de fustiger la France sur son passé colonial,  que l'on enverra bouler les avocats télécommandés qui  arrivent à bride abattue dès la moindre casse occasionnée par l'armée Française, que cette France osera s'en prendre à Wagner et autres mercenaires nuisibles  et liquider sans état d'âme ceux qui se présenteront pour la contrer, qu'elle arrêtera de demander pardon pour des faits qui remontent au siècle dernier,  des  que l'on sera près a accepter que la populace remontée contre la France et les Français puisse se voir disperser de façon à lui enlever l'envie de recommencer, bref quand la France sera prête à faire la guerre contre d'autre et non contre elle-même alors oui on pourra retourner en Afrique.

En attendant les africains veulent que la France "dégage" alors dégageons et ne soyons pas égoïstes, rompons les ponts, les aides,  les soins  etc etc  qui nous coûtent  un pognon de dingue. Chacun chez soi - juste des relations commerciales avec les pays qui vendent et ceux qui achètent et payent et basta. Bref faisons comme les autres font avec l'Afrique.

Ah.

Link to comment
Share on other sites

Il y a un précédent quant à l'idée de partir quand on n'est pas accueilli à bras ouverts, c'est l'attitude de De Gaulle vis à vis de la Guinée en 1958. Vous voulez l'indépendance ? Très bien, on s'en va. Et la Guinée, sous Sékou Touré est devenue tour à tour alliée de l'URSS et de la Chine. Et De Gaulle n'en a pas fait tout un fromage. Ni je crois le reste des partis politiques français.

https://www.francetvinfo.fr/monde/afrique/politique-africaine/28-septembre-1958-le-jour-ou-la-guinee-a-dit-non-a-de-gaulle_3055865.html

«On a parlé d’indépendance. Et bien, je le dis ici plus haut qu’ailleurs, l’indépendance est à la disposition de la Guinée. Elle peut la prendre en disant "non" à la proposition qui lui est faite et, dans ce cas, je garantis que la métropole ne s’y opposera pas.» Et il ajoute: «Elle en tirera, bien sûr, des conséquences, mais d'obstacles elle n'en fera pas et votre Territoire pourra comme il le voudra et dans les conditions qu'il voudra, suivre la route qu'il voudra.»

Selon les témoins de l'époque, le général de Gaulle est furieux. Il dira à ses proches: «La Guinée, Messieurs, n’est pas indispensable à la France. Qu’elle prenne ses responsabilités. (…) Nous n’avons plus rien à faire ici. Le 29 septembre, la France s’en ira.» Vexé, le chef du gouvernement français annulera toutes les réceptions prévues, ne dînera pas avec Sékou Touré comme convenu initialement.

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, Ciders a dit :

Le Rwanda qui soutient des mouvements insurrectionnels en RDC et prend sa part de tous les trafics locaux ? Et qui a aussi des billes en RCA ?

Le Rwanda qui prend part à une mission de l'ONU soutenue par la France (qui sinon pourrait opposer son veto) ?

Le Rwanda qui préside l'organisation de la francophonie avec le soutien de la France ?

https://www.lejdd.fr/International/francophonie-pourquoi-la-nomination-dune-rwandaise-soutenue-par-macron-fait-polemique-3776558 (11 octobre 2018)

Une Rwandaise, Louise Mushikiwabo, doit être nommée vendredi à la tête de la Francophonie. Sa candidature est notamment soutenue par Emmanuel Macron.

Le 11/10/2018 à 12:13, Wallaby a dit :

https://www.la-croix.com/Monde/Francophonie-pleine-errance-2018-10-11-1200975208 (11 octobre 2018)

La sénatrice socialiste Hélène Conway-Mouret, ancienne ministre déléguée aux affaires étrangères [est] signataire d’une tribune à l’intitulé sans ambiguïté, « Louise Mushikiwabo n’a pas sa place à la tête de la francophonie », publiée le 13 septembre dans Le Monde et cosignée par trois anciens responsables français de la francophonie.

Enfin, et surtout, y a-t-il plus mauvais exemple d’un pays à même de défendre la langue française et les valeurs de la francophonie que le Rwanda ? Certes l’OIF défend le plurilinguisme. Mais Kigali a vertement tourné le dos au français en 2008, le remplaçant par l’anglais comme langue obligatoire à l’école, et a rejoint, l’année suivante, les pays anglophones du Commonwealth.

 

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Wallaby a dit :

Le Rwanda qui prend part à une mission de l'ONU soutenue par la France (qui sinon pourrait opposer son veto) ?

Le Rwanda qui préside l'organisation de la francophonie avec le soutien de la France ?

https://www.lejdd.fr/International/francophonie-pourquoi-la-nomination-dune-rwandaise-soutenue-par-macron-fait-polemique-3776558 (11 octobre 2018)

Une Rwandaise, Louise Mushikiwabo, doit être nommée vendredi à la tête de la Francophonie. Sa candidature est notamment soutenue par Emmanuel Macron.

 

On ne soutient pas que des gens sympas. On nous l'a souvent reproché du reste.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,951
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Trajan
    Newest Member
    Trajan
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...