Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Recommended Posts

je te rejoins, c'était le sens de ma remarque sur le 1 Mds pour l'opé. Et sans elle, on n'aurait pas eu le milliard en excédent ou en capacité de financement. Ou une petite partie.

Même le surcroit de solde, qq part, c'est un surcout partiel. Il est possible que les engagés comptent dessus en moyenne sur un temps long, et que l'attractivité ne serait pas la même sans. A titre perso j'ai un variable disons vers 20 / 25 % en plus de la base en cumulant 3 trucs, l'attractivité ne serait pas la même sans.

Et ici 1 Mds c'est bcp et trés peu à la fois, puisque c'est peut être moins que la hausse de la masse salariale par ré évaluation. Ne parlons même pas de l'inflation sur le matos, le carbu, etc...tiens, la bouffe, etc...

 

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 23 heures, Shorr kan a dit :

Pourquoi intervenir ?

Il y a :

- Les bonnes raisons.

- Les mauvaises raisons.

- Enfin, il y a les "moitié-moitié"...

Alors :

- Dans le camp des bonnes raisons, celui de répondre à l'appel à l'aide d'un allié, le président légitimement élu de ce pays.

- Du coté des mauvaises raisons, le revanchisme, la volonté d'en découdre ( même si compréhensible après des années à ronger son frein) avec les gars d'en face et leur rabaisser la caquet  ; en se saisissant de cette opportunité.

- La raison ambivalente enfin : éviter l'effet domino en Afrique de l'Ouest, surtout que la "contamination" se rapproche de pays stratégiquement et économiquement importants........intellectuellement le motif se tient, mais dans les faits la crainte de "l'effet domino" a rarement été très concluant comme concept géopolitique......

 

Bien sur, toutes ces raisons sont intimement entremêlées au point de ne pas vraiment pouvoir les discerner les unes des autres.....d'ailleurs pourraient-elle exister les unes sans les autres ?

 

De mon coté, la question que je poserais est : les objectifs sont-ils clairement identifiés/définis, sans oublier d'être politiquement raisonnables ?

C'est  banal, mais c'est un préalable aux succès de toute opérations militaire

Si on fait une synthèse, la seule bonne raison est d’aller sauver les miches d’un président étranger , raisonnablement corrompu, au nom d’accords post coloniaux caducs après 50 ans d’evolution du monde.

Les autres raisons ne sont que des pulsions guerrières dont les effets secondaires seront pirs que la cause initiale.

On a déjà une guerre sur les bras, officiellement essentiellement économique et politique mais dans les faits déjà bien réel… Il y a pas mal d’évacuations sanitaires de militaires français via les mécanismes commun de l’otan, évacuation depuis « l’Europe de l’Est ». L’armee ne communique pas la dessus certainement par contrainte politique mais si on a des militaires français  qui reviennent en morceaux d’Ukraine c’est qu’on fait plus que fournir des armes.

Alors s’engager dans une énièmes africanerie ou les deux camps sont pourris et la population irrationnelle, sans aucun bénéfice tangible pour la France ce meme en cas de victoire c’est stratégiquement une erreur dont on ferait mieux de se dispenser 

Edited by Klem
  • Thanks 2
  • Haha 1
  • Confused 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, ksimodo a dit :

Si quelqu'un pouvait préciser, s'il sait.....

 

Quand on parle de budget OPEX, on parle de quoi ? Les seuls surcouts engendrés par cette opex, ou bien ( j'ai un doute donc je pose la question...) le global ?

Pour le dire autrement:

On prend le traitement total du soldat détaché, ou bien juste la prime opex ( qu'il n'aurait pas eu sans cette opé, ou peut être bien que si en fait car on aurait mis plus de monde ailleurs ...) ??

On compte les munitions et le carbu ( qu'on aurait peut être cramé en exercice si pas de conflit, ou une partie ) ??

Je me méfie comme de la peste de ce genre de données en compta analytique, car ça passe par des clefs de répartition, et qu'avant d'affecter il y a un choix...humain. Il serait de bonne guerre ( si j'ose dire ) pour un service de gonfler au max sa dépense en extra, pour demander un budget plus confortable l'année suivante si l'opex doit se poursuivre ( ou une rallonge en cours d'exercice, ou provisions, etc...). Inversement, une opex anciennement financée et qui s'arrête, tu la minimise pour garder le max en fonctionnement de base l'année suivante, etc...

Bon, en divisant 1 Md par 6000 PAX, ça fait 166 K€ par bonhomme. Ca doit payer la masse salariale entière, les infra sommaires, les AR avions, mais faudrait jouer du petit calibre, et il ne faut pas abuser du 155....

La masse salariale annuelle de l’armée française (moyenne 2019-2023) est de 12,7 milliards d’euros pour ~ 270 000 personnes, soit ~ 47200 euros en moyenne par employé. Barkhane culmine à 5100 personnes en 2021, soit 247 millions d’euros sur cette cette base moyenne.
Le milliard d’euros couvre donc bien d’autres choses comme la consommation de potentiel très élevée des matériels ( merci le sable), le volume de carburant nécessaire, etc. 
La fin de Barkhane et la mission Aigle ont fait passer les dépenses Opex à plus de 2 milliards d’euros en 2022. La cessation de Barkhane est tombée pile en 2023 pour alimenter le fonctionnement d’Aigle sans faire enfler le budget Opex et les grandes manœuvres militaires de 2023 comme on en avait pas vu paraît-il depuis 20 ans.

En bref, allocation des moyens arbitrée selon les nécessités du moment.

Edited by Benoitleg
  • Thanks 3
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 8 heures, Klem a dit :

Si on fait une synthèse, la seule bonne raison est d’aller sauver les miches d’un président étranger , raisonnablement corrompu, au nom d’accords post coloniaux caducs après 50 ans d’evolution du monde.

Les autres raisons ne sont que des pulsions guerrières dont les effets secondaires seront pirs que la cause initiale.

Il y a aussi le fait qu’intervenir consacré une volonté de puissance. Si elle est mise en cohérence avec le reste de la politique étrangère ce peut être un facteur de puissance géopolitique et d’influence, même si (comme toute politique) cela a aussi des conséquences négatives à gérer.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

@Pol @ksimodo : concernant le coût des opex, n'oublieriez-vous pas l'éléphant dans le couloir ? Les primes au personnel déployé en zone de guerre ! Mais vous êtes HS.

Il y a 9 heures, Klem a dit :

Il y a pas mal d’évacuations sanitaires de militaires français via les mécanismes commun de l’otan, évacuation depuis « l’Europe de l’Est ». L’armee ne communique pas la dessus certainement par contrainte politique mais si on a des militaires français  qui reviennent en morceaux d’Ukraine c’est qu’on fait plus que fournir des armes.

Assertion extraordinaire, besoin de sources extraordinaires. Ca sent bon le pipeau total : "pas mal d'évacuations sanitaires" et autant de gens soignés par de grosses équipes, c'est impossible à conserver secret bien longtemps dans un pays pas-du-tout en guerre, finalement. La Russie se gaverait de communication dans ce sens, or... mis à part de ce que t'es fait refiler comme nouvelles frelatées... Du coup le point intéressant c'est : d'où les tiens-tu ?

  • Thanks 1
  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

Pour illustrer à quel point le pouvoir civil marchait sur des oeufs s'agissant des militaires :

https://www.rfi.fr/fr/afrique/20200913-niger-massacre-tillaberi-ministre-defense-cndh-accusations-armee-justice (13 septembre 2020)

Pour Seidik Abba, spécialiste des groupes terroristes dans la zone du Sahel, ce soutien infaillible s'explique par le fait que le pouvoir souhaite éviter un risque sécuritaire. « Les autorités politiques ont encore besoin de cette armée sur le front, sur la zone des trois frontières. Le pouvoir a besoin d’un investissement total de l’armée ».

Mais le chercheur souligne que le risque est aussi politique « parce qu’on ne sait pas comment les militaires peuvent être amenés à réagir s’ils sont désavoués par l’autorité politique. La réaction pourrait être celle d’une mutinerie ou la tentation d’une irruption sur la scène politique comme c’est arrivé au Mali. Donc l’ensemble de ces facteurs fait qu’on se retrouve dans une situation où le pouvoir politique peine à reconnaître cette responsabilité ».

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 20 heures, ksimodo a dit :

J'ai bien parlé de l'éléphant. Il faut lire avant de s'opposer.

 Je l'avais loupé, toutes  mes excuses.

Ce qu'il serait intéressant d'identifier, c'est la part de ces sur-soldes dans les "surcoûts" des opex.

Link to comment
Share on other sites

Macron a annoncé qu’il maintient l’Ambassadeur de France en place malgré l’ultimatum des putschistes, next step ? 

Dans le même temps la junte a également envoyé les mêmes lettres demandant le départ des ambassadeurs Allemands et US. Ces lettres ont été reçues par les ambassades en question, mais la junte s’est dégonflée entre temps pour l’Allemagne et les US…

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Neuron a dit :

next step ? 

1-Protéger l’ambassadeur et l’ambassade. C’est un excellent prétexte pour installer quelques dizaines de gars dégourdis et bien armés tout autour de la chancellerie.

2-Attendre la détente pour avoir un premier cadeau à faire « apacher » en rappelant le diplomate à Paris.

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, Neuron a dit :

Dans le même temps la junte a également envoyé les mêmes lettres demandant le départ des ambassadeurs Allemands et US. Ces lettres ont été reçues par les ambassades en question, mais la junte s’est dégonflée entre temps pour l’Allemagne et les US…

Non ça c'est faux justement. Ça a été officiellement contredit par toutes les parties impliquées.

Seul l'ambassadeur de France est concerné.

Si cette tentative de manipulation venait de chez nous, c'est assez pathétique d'ailleurs. Mais il est possible que ça soit venu des mêmes nigériens ou russes cherchant à faire passer les français pour des pitres qui auraient souhaité créer une fausse nouvelle pour provoquer la réaction de ses alliés.

Sauf qu'on est pas assez idiots pour ça à la DGSE, enfin je l'espère.

Link to comment
Share on other sites

Le 27/08/2023 à 10:24, Boule75 a dit :

@Pol @ksimodo : concernant le coût des opex, n'oublieriez-vous pas l'éléphant dans le couloir ? Les primes au personnel déployé en zone de guerre ! Mais vous êtes HS.

Assertion extraordinaire, besoin de sources extraordinaires. Ca sent bon le pipeau total : "pas mal d'évacuations sanitaires" et autant de gens soignés par de grosses équipes, c'est impossible à conserver secret bien longtemps dans un pays pas-du-tout en guerre, finalement. La Russie se gaverait de communication dans ce sens, or... mis à part de ce que t'es fait refiler comme nouvelles frelatées... Du coup le point intéressant c'est : d'où les tiens-tu ?

Medecin militaire français (famille par alliance) qui travaille à la coordination des évacuations otan en Hollande. Je citerais pas son nom car il a lâché ca dans une conversation plus générale sur les évacuations et il aurait pas du.

libre à toi de penser que c’est du bullshit.

  • Thanks 1
  • Confused 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Le 27/08/2023 à 09:35, gustave a dit :

D’où sors-tu ce ramassis de c…? Il y a sûrement le lot statistique de blessés et malades évacués de Roumanie ou des pays baltes, mais affirmer que nous avons des soldats engagés sur le front en Ukraine me semble relever de la pure désinformation.

J’ai pas dit que nous avions non plus des unités classiques, des FS probablement. En tout cas il y a de blessés polytraumatisé qui sont évacués et c’est géré depuis l’organisme otanien en Hollande 

  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, Klem a dit :

J’ai pas dit que nous avions non plus des unités classiques, des FS probablement. En tout cas il y a de blessés polytraumatisé qui sont évacués et c’est géré depuis l’organisme otanien en Hollande 

Oui, des blessés Ukrainiens sans aucun doute. Ton concierge médecin raconte du bullshit. Libre à toi de le croire.

Edited by gustave
Link to comment
Share on other sites

il y a 13 minutes, Klem a dit :

Medecin militaire français (famille par alliance) qui travaille à la coordination des évacuations otan en Hollande. Je citerais pas son nom car il a lâché ca dans une conversation plus générale sur les évacuations et il aurait pas du.

libre à toi de penser que c’est du bullshit.

Oui, la France traite des blessés Ukrainiens.

https://www.lemonde.fr/m-le-mag/article/2023/04/29/la-treve-francaise-d-un-veteran-ukrainien-de-21-ans-j-ai-essaye-de-me-relever-c-est-la-que-j-ai-vu-qu-il-me-manquait-une-jambe-et-que-l-autre-etait-disloquee_6171467_4500055.html

"Au même moment, en cette fin mai, un accord a été conclu entre les ministres de la défense français et ukrainien, Sébastien Lecornu et Oleksii Reznikov. La France a convenu d’accueillir des blessés lourds. Artem Petrovskyi prend l’avion pour Paris tandis que le camarade touché avec lui est dirigé vers un hôpital berlinois. Selon les sources françaises, dix-sept blessés ukrainiens sont aujourd’hui traités par le service de santé des armées, notamment à l’hôpital militaire Percy, à Clamart (Hauts-de-Seine), tandis qu’une poignée d’autres sont pris en charge par le ministère des affaires étrangères."

https://www.defense.gouv.fr/actualites/ukraine-france-mobilisee-prise-charge-medicalisee-blesses-guerre

"Dans le cadre du soutien de la France à l’Ukraine, le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, en lien avec le ministère de la Santé et de la Prévention et le ministère des Armées, a conduit, jeudi 16 et vendredi 17 juin, deux nouvelles opérations d’évacuation et de prise en charge médicalisées, au profit de six blessés de guerre ukrainiens."

 

D'après les fuites du Pentagone il y a 15 membres des forces spéciales françaises en Ukraine, vraiment pas de quoi justifier un tel train de blessés.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 20 minutes, Klem a dit :

Medecin militaire français (famille par alliance) qui travaille à la coordination des évacuations otan en Hollande. Je citerais pas son nom car il a lâché ca dans une conversation plus générale sur les évacuations et il aurait pas du.

libre à toi de penser que c’est du bullshit.

Tu as une adresse ?
Quand j'aurais un week end de libre j'irais me poser pas loin avec 2 amis, des jumelles, un appareil photo et des bières.
Je peut pas laisser passer un scoop comme ca, c'est un pulitzer assuré !

Edited by Titus K
  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 36 minutes, pascal a dit :

D'un autre côté je ne serais pas excessivement surpris que nous avons du monde en Ukraine ... au moins des "opérateurs" (FS, DGSE) ... on en avait bien en Afghanistan pourquoi n'en aurions nous pas en Ukraine ,

Après quant à leur nombre ou leur niveau d'engagement, c'est autre chose.

Il y en a certainement, de là à ce qu’ils soient engagés sur le front, et en nombre qui plus est… Pas beaucoup d’intérêt pour un risque élevé.

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 9 heures, Titus K a dit :

Quand j'aurais un week end de libre j'irais me poser pas loin avec 2 amis, des jumelles

Des jumelles… Les plus vifs d’entre nous n’ont pas été longs à imaginer ce que Klem pouvait faire subir à sa concierge -pardon- beau père hollandais!

Et Guida, est-elle rentrée de vacances, ou cette fois-ci elle démissionne ?)

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Podcast le collimateur / La France et le Sahel : de la Françafrique aux coups d’État

https://lerubicon.org/la-france-et-le-sahel-de-la-francafrique-aux-coups-detat/

L'excellent podcast animé par Alexandre Jubelin revient pour une nouvelle saison désormais en association avec Le Rubicon et L'IFRI. Chaque semaine un expert autour des questions de défense, d'histoire, des témoignages de militaires. (Piochez ds les archives).

Je vous invite d'ailleur à réécouter la rediffusion portant sur le débarquement de Normandie un entretien exceptionnel avec JL.Leleu qui bat en brèche pas mal d'idées reçues. 

 

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

https://www.brookings.edu/articles/the-broader-lessons-of-gabons-coup-for-democracy-in-africa/ (5 septembre 2023)

Par exemple, alors que le coup d'État au Niger était principalement motivé par le fait que le chef de la junte craignait de perdre son emploi et ses intérêts financiers, l'issue du coup d'État a trouvé un écho auprès du public. Selon certains analystes, cela s'explique par le fait que le président nigérien évincé, Mohamed Bazoum, était considéré comme une marionnette de son prédécesseur et que sa victoire aux élections de 2021, largement approuvée par la communauté internationale, a été obtenue grâce à l'emprisonnement du principal candidat de l'opposition et à des irrégularités généralisées.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,947
    Total Members
    1,749
    Most Online
    maiquel
    Newest Member
    maiquel
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...