Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Le F-35


georgio
 Share

Recommended Posts

Bon alors voilà. Livraison du TR3 dés les prochaines LRIP. Ce TR3 consomme une énergie de dingue mais pas de moteur capable de fournir cette énergie avant 2030 dans le meilleur des cas ... Kendall semble sans voix et en plus il doute que l'ECU puisse suffire ... C'est merveilleux. Mais il admet que de toute façon sur le plan budgétaire il n'y a pas d'autre choix ...

Edited by herciv
  • Sad 1
Link to comment
Share on other sites

Vous avez beau essayer d'étudier le F-35, vous ne le comprenez toujours pas très bien ?

L'une des raisons peut être "culturelle", mais il peut aussi s'agir d'un préjugé inhérent. 

Par exemple, l'Australie est "forcée" d'acheter plus de F-35 alors qu'elle s'est fixé comme objectif d'acheter une centaine d'avions de combat dès le départ. 

Et ce n'est pas Stark Contrast qui le dit, c'est ce que les Australiens ont dit auparavant. Je transmets les faits que vous omettez souvent délibérément et que vous attribuez ensuite à ces faits comme s'il s'agissait de mon opinion personnelle. 

C'est bien que vous m'accordiez un tel crédit, mais ce n'est pas moi qui le dis, mon frère. je ne fais que transmettre les choses évidentes que vous avez tendance à laisser de côté. l'une des raisons pour lesquelles j'ai eu l'impression que l'Australie était intéressée par 100 F-35, c'est que les Australiens l'ont dit pendant des années. 

Vous semblez aimer vous lancer dans ces étranges frénésies à propos de cet avion. 

Si les Australiens achètent plus de F-35, c'est parce que le F-35 est mauvais, et s'ils en achètent moins, c'est parce que le F-35 est mauvais. Les clients du F-35 semblent satisfaits malgré votre obsession et vos constructions laborieuses sur les heures de vol.

 Les F-35 volent actuellement dans toute l'Europe de l'Est et, contrairement à ce que vous prétendez, ils remplissent leurs obligations et démontrent en fait ce que vous dites que le F-35 ne peut pas faire. Plus de F-35 sont sélectionnés en Europe, pas moins. 

On pourrait penser qu'avec l'invasion de l'Ukraine par la Russie, les enjeux n'en sont que plus importants. et ce stupide F-35 dont vous nous dites qu'il ne peut pas fonctionner pour une vraie guerre serait rapidement mis de côté. au lieu de cela, nous voyons le contraire de ce que vous prétendez. 

Les installations de MCO sont destinées à l'emploi. une grande partie des routes longues et sinueuses du F-35 sont construites pour l'emploi et la création d'emplois. 

En ce qui concerne les États-Unis et leurs alliés, le F-35 est un programme largement américain, la majeure partie des F-35 étant achetée, payée et financée par et pour les États-Unis. L'idée que le F-35 est une sorte de poubelle "réservée à l'exportation" pour les "vassaux" semble plutôt ridicule étant donné la quantité de peau américaine dans le jeu et le fait qu'ils achètent des F-35 en plus grande quantité. 

J'apprécie votre obsession pour les États-Unis et leurs alliés et la panique constante à l'égard de la Chine, qui sera bientôt confrontée à une catastrophe démographique.

 

On pourrait dire qu'il s'agit d'une sorte d'"excuse facile" pour évoquer des problèmes "culturels" ou même de traduction. Mais l'une des raisons pour lesquelles je poste ici, c'est qu'étant donné que je suis là où je suis, il m'est beaucoup plus facile d'expliquer les complexités de la politique américaine, le complexe militaro-industriel et d'autres choses qui peuvent être difficiles à comprendre si l'on n'est pas d'ici. 

Il est important d'offrir une perspective. Le F-35 est le programme d'avions de combat le plus désastreux que nous ayons eu depuis le dernier programme d'avions de combat le plus désastreux que nous ayons eu. Une fois de plus, Herciv, vous démontrez votre manque de connaissances historiques, et lorsque j'en parle pour offrir une perspective, je suis accusé de toutes sortes de choses infâmes.

Les F-14, F-15, F-16, F-18, Harrier II, A-10, Bradley, Stryker Abrams, V-22 osprey, F-22... à peu près tous les programmes américains ont eu leur lot de critiques. La guerre étant une affaire assez sérieuse, elle donne lieu à des affirmations assez dramatiques et sérieuses sur ce qui fonctionnerait et ce qui ne fonctionnerait pas au combat. 

Je suis étonné que les États-Unis soient capables de vendre ou de faire quoi que ce soit, car tous nos produits sont horribles et ne fonctionnent jamais.

Je soulève ce point de vue parce que c'est un élément de base de la logique que d'utiliser des mesures et des comparaisons. Encore une fois, cela vous offense, parce que cela semble minimiser la sévérité de la critique que vous offrez désespérément. Je sais que vous fréquentez F-16.net, que vous voyez donc des points de vue alternatifs et que vous les ignorez. Je sais que vous voyez et ignorez beaucoup de choses. 

Je tente de proposer des "raccourcis", en d'autres termes, dans ce qui nécessiterait autrement beaucoup de recherches. Il est vrai que je donne mes opinions, mes perspectives et mes propres préjugés, bien sûr, je suis humain, l'une des rares choses que l'on ne m'a pas encore accusée d'être dans ce fil est un "robot", mais je suis sûre que ce jour viendra bientôt aussi. les faits simples sont faciles à inclure.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

@herciv

Quote

You refuse to see the renunciations of the USAF in relation to this fighter but they are there even if the congress will have the last word as it has always had (example with the A-10) and will allow the f-35 program to survive. But that does not prevent the USAF , the Navy, the USMCto be in doubt about their capacity model again

 

vous refusez de voir autre chose que les renoncements. Les mêmes disent aussi que le F-35 est le meilleur avion de combat au monde. C'est encore une fois ce à quoi nous choisissons de donner du poids. Je l'ai dit à maintes reprises. Si l'on prend tout ce qui est dit sur le F-35, bon ou mauvais, l'équilibre est généralement très bon. Peut-être qu'une façon de résoudre certaines de ces "préoccupations" que vous avez toujours serait d'adopter une approche plus équilibrée. 

L'USMC est en pleine transition et le F-35B est l'une des rares choses qu'elle a aimées dès le départ et dont elle ne se débarrasse pas.

C'était après que de nombreux internautes m'aient assuré que le F-35 était condamné, comme il l'est chaque année. 

Et le modèle de capacité du F-35 est toujours en évolution. Le F-35 sera de nouveau en évolution l'année prochaine, et l'année suivante. Le F-35 sera en évolution jusqu'à ce que la ligne de production soit fermée. vous devriez le savoir maintenant, n'est-ce pas ?

 Vous avez étudié ce programme pendant des années et vous semblez toujours surpris par le programme. C'est comme le synopsis de chaque épisode de Star Trek : "L'équipage de l'Enterprise est confronté à un mystérieux extraterrestre", oui, LOL, presque à chaque fois. 

A un moment donné, vous allez devoir comprendre le "rythme" du F-35, comme vous l'appelez, et vous ne comprenez toujours pas. Vous devez être doué pour les blagues, parce que nous pouvons raconter la même chose encore et encore et vous êtes toujours surpris même si vous l'avez entendue 100 fois auparavant. 

C'est une situation "sans victoire" à condition que vous ayez mis en place les scénarios pour qu'il en soit ainsi.

Link to comment
Share on other sites

On 3/16/2023 at 2:27 PM, herciv said:

Alright then here it is. Delivery of the TR3 from the next LRIPs. This TR3 consumes crazy energy but no engine able to provide this energy before 2030 in the best case... Kendall seems speechless and in addition he doubts that the ECU can suffice... It's wonderful. But he admits that anyway on the budgetary level there is no other choice ...

Pourquoi Kendall n'a-t-il pas rendu le F-35, déjà trop cher, encore plus cher ! 

Les gens qui dirigent ce programme !

Je n'ai jamais vu Kendall rester sans voix, vous devriez peut-être vous pencher un peu plus sur la question.

Il est très décevant que le F-35 ne se soit pas lancé dans une technologie de moteur de nouvelle génération, en cours de développement depuis des années, dont la mise en œuvre nécessiterait beaucoup de temps, des essais et des milliards de dollars supplémentaires, qui ne fonctionnerait pas pour toutes les variantes du F-35 et qui ne serait probablement pas exportable, alors que vous vous plaignez constamment que le programme est hors de contrôle, qu'il ne fonctionne pas, qu'il ne peut pas contrôler les coûts ou respecter les délais prévus. 

C'est la démonstration parfaite d'un scénario "sans victoire". Si l'ECU est poursuivi, il s'agira de la solution la moins contraignante pour le déroulement du programme global, mais ce n'est pas l'ATEP= Échec

Si l'ATEP est retenu, il s'accompagnera d'une série de problèmes, comme je l'ai mentionné plus haut, et nécessitera une nouvelle logistique et une nouvelle mise en œuvre, ainsi que des coûts plus élevés = Échec. 

La question était très simple pour quiconque s'est donné la peine de regarder. 

évolution ou révolution. Kendall a sagement choisi l'évolution et la révolution peut encore survenir, mais plus tard.

 

Quote

Yes and it's still the famous 50% discount. Like almost all recent command add-ins.

Oui, très célèbre. 

si typique du F-35. Les remises constantes.

Edited by Stark_Contrast
  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Stark_Contrast a dit :

Il est très décevant que le F-35 ne se soit pas lancé dans une technologie de moteur de nouvelle génération, en cours de développement depuis des années, dont la mise en œuvre nécessiterait beaucoup de temps, des essais et des milliards de dollars supplémentaires, qui ne fonctionnerait pas pour toutes les variantes du F-35 et qui ne serait probablement pas exportable, alors que vous vous plaignez constamment que le programme est hors de contrôle, qu'il ne fonctionne pas, qu'il ne peut pas contrôler les coûts ou respecter les délais prévus. 

C'est la démonstration parfaite d'un scénario "sans victoire". Si l'ECU est poursuivi, il s'agira de la solution la moins contraignante pour le déroulement du programme global, mais ce n'est pas l'ATEP= Échec

Si l'ATEP est retenu, il s'accompagnera d'une série de problèmes, comme je l'ai mentionné plus haut, et nécessitera une nouvelle logistique et une nouvelle mise en œuvre, ainsi que des coûts plus élevés = Échec. 

La question était très simple pour quiconque s'est donné la peine de regarder. 

évolution ou révolution. Kendall a sagement choisi l'évolution et la révolution peut encore survenir, mais plus tard.

Tu as bien résumé le problème de Kendall et de tous les penseurs de la défense US. Oui je suis d'accord "évolution ou révolution". "Budget" ou "prise de risque" ce sont bien les paramètres à résoudre. Mais il y avait aussi la MCO des f-35 actuels et à venir jusqu'à l'arrivée de l'une ou l'autre des solution et çà rajoute le paramètre "urgence" qui est celui qui a fait pencher la balance vers l'ECU à mon avis.  

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Stark_Contrast a dit :

C'est bien que vous m'accordiez un tel crédit, mais ce n'est pas moi qui le dis, mon frère. je ne fais que transmettre les choses évidentes que vous avez tendance à laisser de côté. l'une des raisons pour lesquelles j'ai eu l'impression que l'Australie était intéressée par 100 F-35, c'est que les Australiens l'ont dit pendant des années. 

C'est exact qu'ils ont eu ce nombre pour objectif. Mais je suis humain moi aussi, et donc je peux omettre involontairement beaucoup de chose. L'histoire du f-35 est vraiment très riche et tout dire en peu de mot est loin d'être simple.

Mais ce qui est aussi exact est que leur objectif principal est leur contrat opérationnel et qu'il est irréalisable avec 72 F-35.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 21 heures, Stark_Contrast a dit :

Oui, très célèbre. 

si typique du F-35. Les remises constantes.

Le traducteur a mal traduit le mot "rab". En argot français "rab" signifie en plus. Ce que je veux dire c'est que beacoup des compléments de commande annoncé ces derniers temps correspondent à +50%.

Hors si on rajoute 50% de chasseurs çà permet de compléter les 33% qui manque en heures sur le cas australien par exemple.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 22 heures, Stark_Contrast a dit :

Par exemple, l'Australie est "forcée" d'acheter plus de F-35 alors qu'elle s'est fixé comme objectif d'acheter une centaine d'avions de combat dès le départ.

Acheter un nombre d'avion n'est pas un objectifs. C'est un moyens de parvenir à un objectifs capacitaires. Jusqu'à maintenant les australiens pensaient tenir leur objectif capacitaire avec 72 F-35. Aujourd'hui ils savent que çà n'est pas possible donc il complète leur flotte afin de tenir enfin cet objectif.

 

Il y a 22 heures, Stark_Contrast a dit :

Si les Australiens achètent plus de F-35, c'est parce que le F-35 est mauvais, et s'ils en achètent moins, c'est parce que le F-35 est mauvais. Les clients du F-35 semblent satisfaits malgré votre obsession et vos constructions laborieuses sur les heures de vol.

Si n'est ni l'un ni l'autre. Je viens de l'expliquer. Les australiens ont décidé de tenir leur objectifs capacitaires avec le f-35, constatent que le nombre prévu dans le PAES n'est pas tenable avec 72. Ils ajustent.

Moi je dis que cet ajustement est en fuite en avant parce que les problème de MCO ne vont qu'empirer compte tenu du vieillissement accéléré du f-35 sans nouveau moteur.

Link to comment
Share on other sites

Bon la Grèce n'échapera pas aux coût faramineux de modification de son infra pour accueillir des F-35. Ils nous annonce 500 millions de dollars.

https://www.ekathimerini.com/news/1206945/ssi-infrastructure-programs-under-discussion/

L'heure de la décision pour le paquet F-35

La Grèce sera le 17e pays à prendre livraison de l'avion de combat avancé, en 2027-28.


Le ministère grec de la défense devrait décider la semaine prochaine si Athènes proposera à Lockheed Martin d'inclure les programmes SSI (sécurité, approvisionnement, information) et d'infrastructure dans le lot d'avions de combat F-35 avec la participation de l'industrie grecque de la défense.

Le SSI résoudrait la question de l'infrastructure pour la réception des F-35 en 2027-28. Si cette infrastructure n'est pas en place, la livraison des avions à l'armée de l'air grecque en 2027-28 sera difficile.

La question des SSI est cruciale pour le Pentagone, car il s'agit de la méthode la plus courante de transfert de savoir-faire, qui, dans le cas du F-35, comprend la cybersécurité et la sécurité des réseaux. La possibilité que ces caractéristiques soient compromises par un système tiers (S-400) est à l'origine de l'exclusion de la Turquie du programme.

Les détails de la proposition grecque ont été discutés lors d'une réunion qui s'est tenue jeudi dernier au ministère de la défense entre les délégations grecque et américaine. Selon certaines sources, les Américains ont présenté grosso modo ce qui peut être fourni à l'industrie nationale de la défense. À ce stade des négociations, il semble que, sous la pression de l'état-major de la défense nationale grecque (GEETHA) et de l'état-major de l'armée de l'air grecque (GEA), le prix du montant de la SSI ait été ramené à moins de 500 millions de dollars.

En outre, un effort est fait pour obtenir des garanties de la part des Etats-Unis que 500 millions de dollars supplémentaires seront ajoutés à ce montant dans des projets à entreprendre par l'industrie nationale de la défense.

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, herciv a dit :

Le traducteur a mal traduit le mot "rab". En argot français "rab" signifie en plus. Ce que je veux dire c'est que beacoup des compléments de commande annoncé ces derniers temps correspondent à +50%.

Hors si on rajoute 50% de chasseurs çà permet de compléter les 33% qui manque en heures sur le cas australien par exemple.

ET ce 33% c'est l'ampleur du mensonge US sauf aux Suisses qui eux ont vendu un volume d'heure très bas à leur population grâce à la pirouette sur les simulateurs. 

Link to comment
Share on other sites

On 3/19/2023 at 8:09 AM, herciv said:

Buying an aircraft number is not an objective. It is a means of achieving a capability objective. Until now, the Australians thought they could meet their capacity objective with 72 F-35s. Today they know that is not possible so they complete their fleet in order to finally meet this objective.

Les Australiens n'ont même pas encore pris livraison des 72 premiers F-35. 

La traductrice n'y arrive jamais, je vais donc devoir l'écrire en anglais.

Program of Record.

Program of Record Pour les Australiens, le nombre de F-35 a toujours été de 100. Dire "jusqu'à présent" n'est rien d'autre que l'habituelle déformation des faits, assortie d'un manque de preuves, qui est devenue assez courante. Dire que Kendall "semblait sans voix" a dû être intéressant étant donné que ces commentaires ont été tirés d'un discours qui a duré plus de 30 minutes. 

Plus précisément, Kendall savait que l'USAF était essentiellement le seul groupe intéressé par l'ATEP. Je ne pense donc pas que Kendall ait été pris par surprise, à moins qu'il ne se soit réveillé d'une sorte de coma de plusieurs mois. 

Je reviendrai sur votre croisade sur les heures de vol dans un autre billet, mais vous inventez des histoires et des motifs pour expliquer pourquoi les Australiens achèveraient la commande de 100 F-35 qu'ils avaient prévue depuis le début. 

Si vos insinuations étaient vraies, ils devraient acheter plus de F-35 que les 100 qu'ils ont toujours prévus, n'est-ce pas ? À l'heure actuelle, ils ont 100 prévus, 72 en commande qui ne seront pas entièrement livrés avant la fin de cette année.

Environ 59 F-35 en Australie. La pleine capacité opérationnelle est prévue pour la fin de l'année avec au moins une partie de la RAAF et d'autres escadrons en cours de préparation.  Sans compter qu'ils sont encore en train de préparer ces escadrons pour les opérations. 

https://www.flightglobal.com/fixed-wing/lockheed-will-complete-australian-f-35-deliveries-by-year-end/152288.article

Voici un article du Wall Street Journal qui remonte à 2013 :

L'Australie réaffirme ses projets en matière de F-35

Par Enda Curran

Mis à jour le 5 mai 2013 à 21 h 19 

SYDNEY - L'Australie maintient ses plans pour acheter jusqu'à 100 des coûteux avions de combat F-35 Joint Strike Fighter de Lockheed Martin, un coup de pouce pour un programme qui a été entravé par des retards et des dépassements de coûts.

https://www.wsj.com/articles/SB10001424127887324766604578460503582887828

un changement par rapport à 100 serait une vraie nouvelle. s'en tenir à 72 serait un changement de plan, et non la réalisation du plan initial de 100.

 

On 3/19/2023 at 8:09 AM, herciv said:

I say this adjustment is on the run because the MCO problems will only get worse given the accelerated aging of the f-35 without a new engine.

Je suis très limité dans ce que je peux dire parce que cela touche à de multiples domaines qui peuvent rapidement causer des problèmes en termes de sécurité, ce qui est également l'une des raisons pour lesquelles beaucoup de détails n'ont pas été révélés sur le sujet en général.

Même si le moteur a besoin d'une maintenance supplémentaire - et cela peut être atténué - il ne s'agit pas d'un "vieillissement accéléré" du F-35. Cela signifie simplement que les moteurs doivent être changés ou vérifiés plus fréquemment et ce n'est pas vraiment l'apocalypse que vous espérez.

 

 

Link to comment
Share on other sites

On 3/9/2023 at 4:58 AM, prof.566 said:

Not to mention that GE has declared that its AETP engine will be F-35 B compatible...

Il s'agit d'une spéculation à 100 %, à prendre donc avec des pincettes,

D'après mon expérience, je pense que ce qui s'est passé, c'est que le gouvernement américain a dit à GE que la seule façon de faire avancer l'AETP était de le faire fonctionner sur les trois variantes du F-35. GE a alors pris en compte le retour d'information et a procédé à des ajustements. 

GE a dû trouver une solution pour rendre cela possible. Dans quelle mesure la solution pour le F-35B était-elle plausible ou réaliste ? Je n'en ai aucune idée, mais ce n'est que de la théorie jusqu'à ce qu'elle soit prouvée, ce qui représente beaucoup de risques.

Si GE lançait un ATEP dans le F-35B et démontrait que l'ATEP pouvait le faire, cela changerait probablement les calculs concernant l'obtention de l'ATEP.

Le Pentagone semble avoir des doutes sur les affirmations de GE et se montre sceptique. Le Pentagone était sceptique quant à la qualité de la proposition, 

Ce que le gouvernement voulait probablement éviter, c'est de choisir l'ATEP sur la base de la promesse qu'il pourrait fonctionner sur les trois variantes et de "découvrir" plus tard qu'il ne pourrait probablement fonctionner que sur le F-35A. 

Ce ne serait pas la première fois qu'un contractant ferait ce genre de choses. Je ne pense pas que quiconque ait réellement cru à la validité de l'affirmation de GE dans la vie réelle ou, à tout le moins, en termes de risque. 

C'est un peu comme si vous disiez à une blonde que vous n'épouseriez qu'une rousse et qu'elle se présentait le lendemain avec des cheveux roux. Vous savez tous les deux que c'est faux, mais elle espère que vous jouerez le jeu juste assez longtemps pour conclure l'affaire. 

Il faut faire très attention à ce que l'on dit aux vendeurs, car ils risquent de vous dire instantanément ce que vous aimeriez entendre plutôt que la vérité. Rappelez-vous que le F-22 a été très brièvement désigné sous le nom de F/A-22 afin de souligner le fait que le F-22 pouvait également effectuer des bombardements.

https://www.eaton.com/content/dam/eaton/markets/aerospace/Lockheed-Martin-Boeing-FA22-Raptor-capabilities-brochure.pdf

J'appellerais un F-35A équipé d'un moteur ATEP un "F-35D" à ce moment-là, car il s'agira d'un animal très différent et je pense qu'il ne sera probablement pas adopté par l'ensemble de la flotte. 

L'ATEP serait en grande partie une solution de spécialiste et éliminerait pratiquement toute la notion d'interopérabilité "conjointe" et de flotte qui était l'objectif principal du JSF. 

Selon Kendall, l'USN et l'USMC n'étaient pas intéressées par l'ATEP. Tout reposait donc sur l'USAF. Et je veux dire par là que tout pourrait reposer sur l'USAF, car nous ne savons pas encore si l'ATEP serait autorisé à être exporté et, dans l'affirmative, combien de pays financeraient ou achèteraient l'ATEP. 

Une situation très difficile en fin de compte. L'ECU répondrait aux objectifs de l'ensemble de la flotte de F-35 et serait exportable et attrayant pour les acheteurs de F-35 en dehors des États-Unis.

Link to comment
Share on other sites

On 3/13/2023 at 1:50 AM, herciv said:

shows how the US views its relationship with its allies. In the end, all these people will have to fight with an aircraft currently unable to generate more than 15 hours per month. The result is that no operational contract is held to date. To maintain it, the various customers are forced to find increasingly large budgetary resources. The example of Australia being forced to buy additional f-35s is the easiest to measure. Don't tell me that the MCO will be enough to increase this volume of hours. Basically each year of production must be compensated by 1.3 MCO centersmore somewhere in the world. We'll see with the new engine but for now it's the rhythm. Then we can be reassured as the fact@Stark_Contrast thinking that it has always been like that, that the f-18 has not been a success, but that is to forget that the past does not necessarily resemble the present or the future. China is not just any adversary and it is in any case the most formidable adversary of the USA for the 200 years of this country. It took 50 years to end the USSR. If the arms race ended badly for the USSR, not sure that this is the case for China. The f-35 is a huge program, the Australian submarine program too, that of the Canadian frigates too. Where are we going here? Is the US sure that this security model is sustainable for its "allies"?

 

@patrick est correcte. 

Tout d'abord, je vous remercie de vous préoccuper des États-Unis et de leurs alliés. 

L'idée de base de votre obsession pour les heures de vol des F-35 est que les F-35 ne peuvent pas voler suffisamment pour assurer leur survie en temps de paix ou en temps de guerre. Le problème avec cet argument est que le F-35 a déjà été déployé au combat et qu'il a fait ses preuves. Il est actuellement au-dessus de l'Europe de l'Est et il a encore fait ses preuves.

Le déploiement du VMFA-211 a montré que le F-35 peut mener à bien un rythme opérationnel élevé et qu'il le fait mieux que ce qui était utilisé auparavant. Je n'ai même pas trouvé cet article tout seul, ce sont des membres de la VMFA-211 et d'autres personnes participant au déploiement de la MEU qui me l'ont envoyé. Vous avez un cas concret où le navire a dû être retiré avant l'avion. 

"Au cours de notre séjour au sein de la 5e flotte, nous avons soutenu plus de 50 jours de combat pour plus de 1 200 heures de vol [...] nous n'avons pas laissé tomber une seule ligne de FRAG ou de soutien au combat.

Parfois, les jets se sont éloignés d'Essex pour de longues missions, "et nous avons continué à utiliser des munitions sur les deux théâtres", a déclaré M. Shoop, faisant référence à l'Afghanistan pour l'opération Freedom Sentinel et à la Syrie et à l'Irak pour l'opération Inherent Resolve.

"Le jet lui-même s'est avéré très fiable. Pendant toute cette période, les Marines ont fait un excellent travail pour le maintenir en état de marche", a-t-il ajouté. "Nous nous sommes éloignés du navire pendant des périodes extrêmement longues - souvent plus de cinq ou six heures - et ils les ont retournés le soir même pour qu'ils puissent voler à nouveau le lendemain. Cela s'est donc très bien passé. 

https://news.usni.org/2019/02/27/first-marine-f-35b-combat-deployment-hints-at-new-roles-for-amphibious-ready-group

Je croyais que le F-35 ne générait même pas 15 heures par mois ? 

L'objectif principal de votre tentative de relier les heures de vol à d'éventuelles performances au combat a déjà été réfuté par les performances réelles au combat. Le but de vos calculs de vol est de prouver que le F-35 ne peut pas faire quelque chose que le F-35 a déjà fait il y a des années. 

En outre, je voudrais souligner que votre désir de ne pas parler des performances de combat lorsque vous abordez le sujet des performances de combat et d'ignorer au lieu de cela nous en dit long dans un sens. 

 Au-delà de la méthodologie erronée que vous tentez d'employer, le lien n'existe peut-être même pas de la manière dont vous l'espérez. Il semble possible que le F-35 puisse avoir tous les problèmes publiés et qu'il soit encore performant quand il le faut. 

Vous avez également publié des données indiquant que le nombre d'heures de vol et l'état de préparation du F-35 sont supérieurs à ceux des avions actuellement en service. 

vous devriez vraiment vous sentir mieux au sujet de la Chine et de l'europe de l'est vous devriez vous sentir beaucoup mieux au sujet de la situation réelle dont vous nous dites qu'elle vous préoccupe tant. bonne nouvelle ! 

 

 

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Le fondement de votre argument a déjà été réfuté il y a des années. L'objectif global des heures de vol du F-35 était de réduire le nombre d'heures de vol tout en maintenant le même niveau de préparation. Cet objectif semble avoir été atteint. Le F-35 semble atteindre les seuils minimaux. Devrait-il en faire plus compte tenu du coût ? peut-être. Mais cela ne semble pas avoir d'importance. 

Malgré les plaintes de la Corée concernant l'état de préparation du F-35, ce dernier a atteint ses objectifs de préparation en Corée, tout en affichant un meilleur état de préparation que les États-Unis. Il semble donc que nos pauvres alliés s'en sortent mieux avec le F-35.

Nous pouvons en fait regarder les Australiens qui disent que le F-35 vole le nombre d'heures de vol qu'ils veulent que le F-35 vole. Ils se disent satisfaits.  Peut-être que les Australiens mentent. Mais je ne le pense pas. Je pense que les Australiens pensent ce qu'ils disent. Ils ont tendance à faire savoir lorsqu'ils ne sont pas satisfaits, comme nous l'avons déjà vu, et ils n'ont pas peur d'annuler des contrats ou de renvoyer les armes qu'ils n'aiment pas. 

Votre opinion sur le nombre d'appareils qu'ils devraient voler peut différer, mais c'est l'Australie qui décide en fin de compte. Le F-35 répond aux exigences de l'Australie. Le F-35 a fait ses preuves. Je ne sais pas quoi dire d'autre. Les heures de vol ne sont pas une fin en soi, elles sont censées avoir un but. Le F-35 étant délibérément conçu pour effectuer moins d'heures de vol, il ne s'agit pas d'un bogue, mais d'une caractéristique.

Vous avez décidé qu'il y avait un problème et vous l'avez résolu à l'envers. Les Australiens ne peuvent pas envisager d'acheter plus de F-35 car ils ont toujours prévu d'en commander jusqu'à 100. Ce sont les heures de vol qui sont en cause car vous avez décidé qu'ils n'en volaient pas assez, même si les maréchaux de l'air australiens ont dit le contraire. 

 Il s'agit de porter des accusations contre les États-Unis, de nous déclarer coupables de ces accusations, puis de dire que, sur la base de ce verdict de culpabilité, nous maltraitons nos alliés. C'est de la spéculation et c'est votre opinion.

Ce que je ne comprends pas et ce qui, je pense, trouble @FAFA et d'autres ici, c'est que ce n'est pas un secret que le F-35 a des problèmes et que ce n'est pas un secret que le F-35 coûte de l'argent, tout cela est publié en permanence. Mais vous semblez avoir l'impression que toutes les sources ouvertes qui parlent d'argent et de problèmes ne correspondent pas à la réalité. Qu'il y a en fait des problèmes cachés encore plus profonds, des coûts encore plus cachés. 

Je suis un peu plus porté sur l'évidence. Je pense qu'une augmentation de 5 % signifie environ 5 %. Il s'agit d'un montant mesurable, facilement vérifiable et facilement comparable. 

Je ne crois pas qu'il s'agisse secrètement de 50 %.  Apparemment, les problèmes et les coûts des F-35 ne sont plus assez extrêmes, alors vous avez décidé d'injecter beaucoup de conspiration et d'inventer des problèmes plus extrêmes et des coûts plus extrêmes. 

Si les Australiens achètent plus de F-35, ce n'est pas parce que c'était prévu depuis plus d'une décennie, mais parce que votre théorie favorite doit être vraie. si ce n'était pas vrai...

Sinon, pourquoi l'Australie achèterait-elle davantage de F-35 ? 

D'un point de vue américain, tous nos alliés terriblement abusés, battus et maltraités semblent satisfaits de leur décision concernant le F-35. La plupart d'entre eux ont procédé à leurs propres examens et études internes et les ont mis en balance avec divers autres facteurs pour parvenir à leurs conclusions. Le Canada a fait tout ce qui était en son pouvoir et est arrivé exactement à la même conclusion - c'est ce qui a rendu l'affaire si embarrassante.

 

Vous semblez projeter vos opinions sur nos alliés et ce n'est pas une surprise car ces opinions vont au-delà du F-35 et entrent dans ce que j'appelle les "relations internationales" que j'ai vues dans d'autres fils de discussion, pour inclure vos opinions politiques personnelles et votre parti pris. Je comprends que tous leurs problèmes pourraient être résolus s'ils se débarrassaient des "chaînes" de l'esclavage américain, mais Patrick a raison de dire que ce n'est pas vraiment votre affaire et que ce n'est pas votre argent non plus.

Devrions-nous obliger nos alliés à acheter les super hornets dont ils ont tous conclu qu'ils n'étaient pas aussi performants et qu'ils coûtaient plus cher ?  Ce sont de grands garçons et de grandes filles. Nous supposons que lorsqu'ils nous donnent leur avis, c'est ce qu'ils pensent vraiment. Les Israéliens ont littéralement baptisé leurs F-35 "Adir", ce qui nous donne l'impression qu'ils les apprécient, sans compter que nous nous entraînons avec des opérateurs de F-35 ainsi qu'avec d'autres avions. 

Je ne sais vraiment pas ce qu'il faut faire d'un point de vue américain lorsque nos alliés nous donnent des commentaires positifs, commandent plus d'avions et nous disent qu'ils veulent continuer avec le F-35. Les États-Unis doivent-ils refuser de laisser leurs alliés s'automutiler davantage et leur dire d'acheter autre chose ou de se trouver de nouveaux alliés parce que certains membres d'un forum français sur la défense estiment qu'ils ne font pas une bonne affaire, au point d'en abuser ? Quelle est l'attitude à adopter dans ce cas ? 

Devrions-nous refuser à l'Ukraine toute entrée future dans l'OTAN, de peur qu'elle n'entre dans l'horrible pipeline des abus américains qui mènent inévitablement à l'achat de F-35 un jour ? Les États-Unis doivent-ils couper l'aide et les armes à l'Ukraine pour éviter qu'elle ne devienne un autre vassal des États-Unis ?

Après tout, l'OTAN n'est rien d'autre qu'un racket de protection de type mafieux.:wink:

Link to comment
Share on other sites

Il y a 9 heures, Stark_Contrast a dit :

Vous semblez projeter vos opinions sur nos alliés et ce n'est pas une surprise car ces opinions vont au-delà du F-35 et entrent dans ce que j'appelle les "relations internationales" que j'ai vues dans d'autres fils de discussion, pour inclure vos opinions politiques personnelles et votre parti pris. Je comprends que tous leurs problèmes pourraient être résolus s'ils se débarrassaient des "chaînes" de l'esclavage américain, mais Patrick a raison de dire que ce n'est pas vraiment votre affaire et que ce n'est pas votre argent non plus.

Oui pour la plupart des acheteurs du F-35, mais avec une petite nuance: si ce sont des fonds européens qui sont utilisés par des pays qui reçoivent cette aide européenne pour acheter ces avions, alors ça devient aussi de facto notre argent de contribuables français qui sont contributeurs nets au budget de l'UE. :laugh:

Cette vision qui est défendue par Herciv et d'autres n'est cependant pas exclusivement tournée vers les USA et vers le F-35. Loin de là.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Les prévisions d'acticité de LM présenté aux investisseurs :

https://www.zacks.com/stock/news/2068917/lockheed-lmt-wins-deal-to-support-f-35-program-for-navy

L'unité commerciale de Lockheed Martin Corp. (LMT Quick QuoteLMT - Free Report), Aeronautics, a récemment remporté un contrat de modification portant sur des avions de combat F-35. Le contrat a été attribué par le Naval Air Systems Command, Patuxent River, MD.

Détails du contrat
D'une valeur de 32,4 millions de dollars, le contrat devrait être achevé en mai 2026. Selon les termes de l'accord, Lockheed sera en mesure d'acheter des matériaux, des pièces, des composants à long délai de livraison et le soutien associé pour la production de neuf avions F-35C à partir du 17e lot.

Le contrat est destiné à la marine américaine. Une grande partie du contrat sera exécutée à Fort Worth, TX.

Importance du F-35 pour LMT
Lockheed Martin occupe une position dominante sur le marché mondial des avions militaires grâce à sa flotte de F-35. L'avion furtif possède des caractéristiques qui en font un choix idéal pour de nombreux pays. Les efforts constants de l'entreprise pour moderniser et mettre à niveau l'avion à l'aide de technologies de pointe afin de répondre aux besoins actuels en matière de guerre, stimulent considérablement la demande.

Le programme F-35 est resté le principal générateur de revenus pour l'unité commerciale Aeronautics et a représenté 66 % du chiffre d'affaires net du segment en 2022.

Lockheed Martin a livré 894 avions F-35 depuis le début du programme, avec 345 jets en carnet jusqu'en décembre 2022. Cette situation, ainsi que le dernier contrat remporté, renforce les prévisions de ventes pour le secteur aéronautique.

L'entreprise prévoit de livrer 147 à 153 jets par an en 2023 et 2024, et 156 jets en 2025 et au-delà. Cela devrait permettre à LMT d'accroître considérablement ses recettes dans le domaine des avions militaires.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

L'OTAN a annoncé vendredi que des F-35 de l'armée de l'air américaine ont été déployés en avant pour rejoindre des chasseurs français et belges afin d'effectuer des patrouilles aériennes au-dessus de la région de la mer Baltique.

Le déploiement des chasseurs participant à la mission de bouclier aérien de l'OTAN le long du flanc oriental de l'Alliance intervient quelques jours après que le président Joe Biden a annoncé que les États-Unis avaient l'intention de renforcer la présence de leurs troupes en Europe dans le contexte de la guerre que la Russie mène actuellement contre l'Ukraine.

Les chasseurs de l'armée de l'air ont été déployés sur la base aérienne d'Amari (EEEI), en Estonie, à partir de la base aérienne de Spangdahlem (ETAD), en Allemagne, a indiqué l'OTAN.

Plus de 130 aéronefs alliés sont en état d'alerte dans l'espace aérien de l'OTAN, a indiqué jeudi le commandement aérien de l'OTAN.

"Le F-35 est un avion incroyablement performant et polyvalent. Opérant aux côtés des autres pays alliés dans les pays baltes, ils préservent l'intégrité de l'espace aérien européen et contribuent directement à la mission de protection aérienne de l'OTAN", a déclaré le général de corps d'armée Pascal Delerce, commandant adjoint du Commandement aérien allié, dans un communiqué. 

Bien que la mission de protection aérienne soit axée sur le flanc oriental de l'OTAN, "elle conserve la souplesse nécessaire pour s'orienter vers toute menace émergente", a ajouté M. Delerce.

https://www.flyingmag.com/u-s-f-35s-forward-deploy-for-baltic-sea-patrols/

https://ac.nato.int/archive/2019/aircom-welcomes-lieutenant-general-pascal-delerce-as-new-deputy-commander

 

  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

On 3/18/2023 at 1:55 PM, herciv said:

It is correct that they had this number as their objective. But I'm human too, so I can unintentionally omit a lot of things. The history of the f-35 is really very rich and to say it all in a few words is far from simple.

But what is also true is that their main objective is their operational contract and that is unachievable with 72 F-35s.

À quel contrat opérationnel faites-vous référence ? ou s'agit-il d'une erreur de traduction ?

 

On 3/19/2023 at 2:36 PM, herciv said:

AND this 33% is the extent of the US lie except to the Swiss who sold a very low volume of hours to their population thanks to the pirouette on the simulators. 

De quel mensonge parlons-nous en particulier ?

Et la Suisse est un excellent exemple de la manière dont vous continuez à vous appuyer sur des facteurs erronés. 

Vous avez travaillé dans la vente. Y a-t-il un terme que les vendeurs utilisent lorsqu'ils promeuvent accidentellement la concurrence ? 

Les Suisses veulent voler moins. Vous êtes impatient de nous dire comment le F-35 vole moins.

LM vous doit une boîte de chocolats suisses en ce qui me concerne.

 

Link to comment
Share on other sites

On 3/25/2023 at 1:18 PM, herciv said:

Canada will renovate its bases to accommodate the F-35 for 5 billion US dollars!!! Even for the F-35 it is colossal.

https://mil.in.ua/en/news/canada-is-investing-more-than-5-billion-in-infrastructure-for-the-f-35-fighter-jets/

https://www.canada.ca/en/department-national-defence/services/operations/allies-partners/norad/norad-modernization-project-timelines.html
 

Il ne s'agit pas seulement de rénover les bases, mais aussi d'une partie de l'initiative de défense massive du Canada pour NORAD.

Comme cela a déjà été dit dans ce fil de discussion, les Canadiens allaient devoir dépenser beaucoup d'argent pour moderniser les infrastructures, quel que soit l'avion choisi, après des décennies de négligence de toute façon.

Négligence aggravée par l'indécision qui a encore retardé les dépenses d'infrastructure.

Le Canada ne va pas simplement construire des "hangars" pour garer les F-35 et l'argent n'est pas uniquement destiné à la "rénovation des bases".

Il s'agit très probablement de structures polyvalentes qui ne se contentent pas d'abriter des avions et qui devront être résistantes à des éléments tels que les cyberattaques et les conditions environnementales, l'EMP, etc. ainsi que d'autres bases en général.

Il ne suffit pas non plus de remplir les camions et de partir en voiture pour construire des choses "dans le nord".

Vous pouvez constater dans vos propres messages qu'il y a une énorme différence entre ce que paient les Grecs et le Canada, et il y a une raison à cela, comme expliqué plus haut. 

Pour faire simple, les Canadiens se catapultent des années 1990 au XXIe siècle pratiquement du jour au lendemain, et ce ne sera pas donné, surtout dans le contexte de la modernisation du NORAD. 

Si vous regardez le lien du gouvernement canadien ci-dessus, il n'est pas seulement question de hangars pour les chasseurs, mais aussi de nouveaux centres de commandement et de contrôle pour les avions et d'un grand nombre de plans de communication de haut niveau en temps réel. 

Comme d'habitude, nous avons besoin d'un examen réel de ce qui est inclus dans toutes ces dépenses pour avoir une idée de ce qui se passe réellement et de ce qui est acheté, plutôt que les tentatives constantes de "choquer et d'effrayer" en utilisant de gros chiffres sans explication de ce qui est inclus.

 

 

 

 

 

 

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Nec temere a dit :

Quoi qu'on en dise la discrétion infra rouge à l'air bien travaillé au final. Après faut voir en vole, ça sera probablement différent

Plusieurs remarques :

Oui le f-35 a reçu un traitement pour les IR qui semble évacuer la chaleur du dessus du f-35 de façon efficace. Mais tu remarqueras que vu de face le F-16 est moins détectable que le F-35 avec son gros nez rouge.

Ce qu'on voit sur le F-35 c'est que le dos est "froid" mais que le ventre l'est moins. Le nez et et le moteur ne le sont absolument pas. 

Beaucoup de des techniques ne permettent pas l'évacuation de la chaleur. Elles ne font que redistribuer cette chaleur en interne dans l'avion. et transforment ton avion en cocotte minute. Il y a notamment l'utilisation du carburant ou du revètement de surface qui amène à des difficulté particulière. Par exemple puisque le f-35 utilise le carburant pour refroidir ses points chauds, il ne peut pas utiliser tout ce carburant comme énergie pour ses moteurs. 

Le problème de cocotte minute n'est pas un petit problème on le voit bien sur ce graphe :

 

Il faut absolument évacuer ce surcroît de chaleur. C'est rappelé dans le document que j'ai mis en lien.

Ensuite et encore une fois, ce qui compte sur une video c'est le contraste avec le fond de l'image. Si ton F-35 est totalement noir sur un fond clair, il sera détecté et identifiable grâce à ses formes. Dans l''IR être froid ne suffit pas il faut pouvoir se camoufler comme dans le visible. C'est probablement le but des derniers revêtements qu'on a pu voir récemment sur un F-22 et un f-35. C'es revètements vont former un quadrillage qui va rendre l'identification (mais pas la détection) beaucoup plus compliquée. 

Autre point important les techniques de réduction de signature permettent d'atténuer en gros d'un facteur deux ou trois l'énergie émise. Mais dans le même temps la sensibilité des détecteurs IR à progressé dans des marges bien plus importantes.

Bref sur le f-35 (et le rafale) il y a des techniques qui permettent de manager ou va la chaleur mais çà n'est pas encore suffisamment fin pour les rendre invisibles à une caméra IR si ce n'est derrière des nuages. Mais même des C-130 arrivent à se camoufler de cette manière. Il faut gérer de façon plus fine pour commencer à faire du camouflage et pas seulement de l'atténuation.

 

 

 

Edited by herciv
  • Like 1
  • Thanks 1
  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,967
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Meumeu
    Newest Member
    Meumeu
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...