Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Le F-35


georgio
 Share

Recommended Posts

il y a 1 minute, herciv a dit :

Oups. Oui bien vu.

Pas sûr quand même. Ce fix a mis très peu de temps à être développé et prend très peu de temps à être installé. Ils auraient mis autant de temps pour régler le problème de flutter et de vibration de la soute ?

Si le JPO déclare la chasse aux résonnances, le bébé va prendre du poids. Parce qu'il ne doit pas y en avoir qu'une seule. Et toute doivent largement participer au vieillissement accéléré de la structure. 

D'après ce que j'ai lu le fix rapide n'est pas la solution définitive qui elle prendra beaucoup plus de temps pour être développée.

Citation

But the office did not detail what this short-term fix will include, besides saying it “mitigates the risk of loss of aircraft should the harmonic resonance occur.” A longer-term fix is also in the works to keep the vibration problem from happening again, the JPO said, but it did not say what those solutions might be.

Ce fix de court terme n'empêche pas la résonnance harmonique de survenir, elle empêche seulement la perte de l'avion, c'est donc pas très satisfaisant et une solution définitive est développée en parallèle.

  • Like 1
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 19 heures, FAFA a dit :

Oui, mais si tu lis tout l’article, tu remarqueras que le propos est un peu plus nuancé et qu’il met surtout en avant le fait que la stratégie de la Chine est de « fatiguer la chasse nippone ». Cela pose aussi des problèmes avec les F-15.  

 

Pour ce qui est d’Israël, là aussi je pense qu’il faut être un peu plus nuancé. Ce pays a toujours eu plusieurs types d’appareils en service et il ne cache pas qu’il souhaite acheter un plus grand nombre de F-35.

Par contre il est évident que le F-15 dispose de deux atouts majeurs que le F-35 (et peut-être aucun autre appareil occidental ne possède). Il a une autonomie hors du commun et il peut d’emporter des armes très lourdes et très encombrantes. Ceci est à mettre en relation avec une possible intervention en Iran.

A moyen terme Israël souhaite toujours se doter d’une centaine de F-35.

https://www.aa.com.tr/fr/politique/le-ministre-israélien-de-la-défense-approuve-lachat-de-nouveaux-de-f-35/2097720

J'avais déjà pris ces nuances en compte quand j'ai écrit mon post. 

Il n'en reste pas moins

-que la mention du ministère japonaise de la Défense "not suitable for emergency lift-off" concerne le F-35, pas le F-15 

-qu'en l'état Israël privilégie, en cet instant, le renfort en F-15 plutôt qu'en F-35 (quant à savoir si c'est pour l'autonomie/aller en Iran, j'attendrai les faits, et les éventuels rapport de la/des mission/s pour en parler).

 

Edited by Deltafan
  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 32 minutes, Deltafan a dit :

J'avais déjà pris ces nuances en compte quand j'ai écrit mon post. 

Il n'en reste pas moins

-que la mention du ministère japonaise de la Défense "not suitable for emergency lift-off" concerne le F-35, pas le F-15 

-qu'en l'état Israël privilégie, en cet instant, le renfort en F-15 plutôt qu'en F-35 (quant à savoir si c'est pour l'autonomie/aller en Iran, j'attendrai les faits, et les éventuels rapport de la/des mission/s pour en parler).

 

On est d'accord, mais il faudra voir ce que décideront les Israéliens lorsqu'ils auront reçu la totalité de leurs F-35, car pour l'instant, si je ne me trompe pas, ce derniers sont encore en cours de livraison.

Link to comment
Share on other sites

il y a 57 minutes, FAFA a dit :

On est d'accord, mais il faudra voir ce que décideront les Israéliens lorsqu'ils auront reçu la totalité de leurs F-35, car pour l'instant, si je ne me trompe pas, ce derniers sont encore en cours de livraison.

Au 14 novembre 2022, ils en avaient reçu 36 sur la commande de 50. 

https://www.radioj.fr/2022/11/14/3-nouveaux-avions-de-chasse-f-35-atterrissent-en-israel/

  • Thanks 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 14 heures, herciv a dit :

ET ces actuateurs ne faisaient pas partie de l'architecture initiale du f-35 d'après toi. ET quand la chasse au kilo excédentaire est passé par là, ils se sont pincé le nez en espérant que le problème de consommation de ces actuateurs n'en serait pas un.

Juste une précision, je n'ai aucune idée de quand cette décision a été prise, mais je n'ai rien vu qui suggérait que c'était qqch qui n'avait pas été choisi dès le début de la conception.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 16 heures, ywaDceBw4zY3tq a dit :

Autre chose que je ne savais pas, le F35 n'a pas de tuyauterie hydraulique, les actuateurs sont des "blocs" autonomes. Ca permet un gain de poids, et ça simplifie pas mal de choses d'un pdv tuyauterie, mais ça chauffe pas mal ...

C"est cette phrase et le mot "simplifier" qui évoque le passage d'un état A moins simple à une état B plus simple. Mais OK pour la correction. 

Link to comment
Share on other sites

La commande de F-135 pour les LRIP 15 et 16 est là. Pour la 17 ca va venir. Sachant Qu'il y aura à peu prêt 400 F-35 sur les trois LRIP, il faut noter que le nombre de F-135 par F-35 est très nettement supérieur aux LRIP précédentes.

Valeur d'un moteur 20 millions de dollar pour les LRIP 15 et 16. La LRIP17 ferait chuter le coût moyen à 16 million par moteur.

La valeur global des 400 F-35 et des 500 F-135 à 38 milliards met le coût sec sorti d'Usine avec spare de F135 à 95 millions. Très au-delà des précédentes LRIP.

 

https://www.americanmachinist.com/news/article/21261422/dod-orders-over-500-f135-engines-in-8b-deal-pratt-whitney

Le DoD commande plus de 500 moteurs de F135 dans le cadre d'un contrat de 8 milliards de dollars
6 mars 2023
Pratt & Whitney est désormais sous contrat pour la fourniture de turboréacteurs à postcombustion pour les trois prochaines séries de production de chasseurs furtifs F-35.
Le ministère de la défense des États-Unis a passé un contrat avec Pratt & Whitney d'une valeur de plus de 8 milliards de dollars pour la fourniture de 518 turboréacteurs à postcombustion F135, destinés à équiper les lots 15 à 17 de l'avion d'attaque interarmées F-35 Lightning II. Officiellement, la valeur de la commande est de 5,2 milliards de dollars pour 278 moteurs destinés aux lots 15 et 16, selon le bureau du programme conjoint F-35 du Pentagone.

L'option couvrant le lot 17 sera exercée dans un avenir proche, ce qui ajoutera 240 moteurs supplémentaires et portera la valeur de la commande au chiffre de 8 milliards de dollars indiqué par Pratt & Whitney.

La commande de moteurs fait suite à un accord de 30 milliards de dollars conclu entre le ministère de la défense et Lockheed Martin à la fin de l'année 2022 pour la production et la livraison d'un maximum de 398 nouveaux F-35 - couvrant les lots 15 et 16, plus une option pour le lot 17 (The agreement includes 145 aircraft for Lot 15, 127 for Lot 16, and up to 126 for the Lot 17 contract option, including the first F-35 aircraft for Belgium, Finland and Poland https://news.lockheedmartin.com/2022-12-30-Pentagon-and-Lockheed-Martin-Finalize-Lot-15-17-Agreement,-Capping-a-Year-of-International-Growth)- pour l'armée de l'air, la marine et le corps des Marines des États-Unis, ainsi que pour les forces de défense de plus d'une douzaine de pays alliés.

La commande de Pratt & Whitney attribue au motoriste les responsabilités de la gestion du programme, du soutien technique, du soutien à la production et de l'outillage.

"Il s'agit d'une étape importante pour le programme", a déclaré Jen Latka, vice-président de Pratt & Whitney pour le programme F135. "Ce contrat nous permet de continuer à fournir des capacités de propulsion de 5ème génération aux combattants à un coût juste et raisonnable pour le contribuable."

Le F-35 est un avion monomoteur, doté d'une capacité furtive, déployé pour l'attaque au sol et le combat, et disponible en trois variantes : Le F-35A, pour le décollage et l'atterrissage conventionnels (CTOL) ; le F-35B, pour le décollage court et l'atterrissage vertical (STOVL) ; et la variante F-35C basée sur un porte-avions pour la variante CATOBAR (Catapult Assisted Take-Off But Arrested Recovery). Près de 900 F-35 ont été construits depuis 2006, le lot 15 étant déjà en production. Le lot 17 serait achevé en août 2026, selon le calendrier du programme.

Le F135 de Pratt & Whitney est une conception dérivée du moteur F119 (pour l'avion de combat F-22 Raptor), et est décrit par le constructeur comme "le moteur de chasse le plus puissant et le plus avancé au monde".

Actuellement, Pratt collabore avec le ministère de la défense sur une "mise à niveau de base" du moteur, dans le cadre d'une mise à jour complète des trois variantes du F-35. Ce projet, appelé "mise à niveau du bloc 4", porte essentiellement sur de nouveaux matériels et logiciels électroniques, ainsi que sur l'adoption de dizaines de nouveaux systèmes d'armes. Avant que la mise à jour du bloc 4 puisse être mise en œuvre, le processeur central et la mémoire des jets seront mis à jour dans le cadre d'un effort appelé "Technology Refresh 3" (TR3).

Selon Pratt & Whitney, la mise à niveau du cœur du moteur du F135 sera "la voie la plus rapide, la plus rentable et la moins risquée vers la capacité du bloc 4 pour tous les opérateurs mondiaux de F-35". Elle qualifie le calculateur du F135 de projet "drop-in" visant à améliorer le système de propulsion pour les trois variantes du F135, avant le programme du bloc 4.

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

Edited by herciv
  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 12 minutes, herciv a dit :

La commande de F-135 pour les LRIP 15 et 16 est là. Pour la 17 ca va venir. Sachant Qu'il y aura à peu prêt 400 F-35 sur les trois LRIP, il faut noter que le nombre de F-135/F-35 est très nettement supérieur aux LRIP précédentes.

 

https://www.americanmachinist.com/news/article/21261422/dod-orders-over-500-f135-engines-in-8b-deal-pratt-whitney

Le DoD commande plus de 500 moteurs de F135 dans le cadre d'un contrat de 8 milliards de dollars
6 mars 2023
Pratt & Whitney est désormais sous contrat pour la fourniture de turboréacteurs à postcombustion pour les trois prochaines séries de production de chasseurs furtifs F-35.
Le ministère de la défense des États-Unis a passé un contrat avec Pratt & Whitney d'une valeur de plus de 8 milliards de dollars pour la fourniture de 518 turboréacteurs à postcombustion F135, destinés à équiper les lots 15 à 17 de l'avion d'attaque interarmées F-35 Lightning II. Officiellement, la valeur de la commande est de 5,2 milliards de dollars pour 278 moteurs destinés aux lots 15 et 16, selon le bureau du programme conjoint F-35 du Pentagone.

L'option couvrant le lot 17 sera exercée dans un avenir proche, ce qui ajoutera 240 moteurs supplémentaires et portera la valeur de la commande au chiffre de 8 milliards de dollars indiqué par Pratt & Whitney.

La commande de moteurs fait suite à un accord de 30 milliards de dollars conclu entre le ministère de la défense et Lockheed Martin à la fin de l'année 2022 pour la production et la livraison d'un maximum de 398 nouveaux F-35 - couvrant les lots 15 et 16, plus une option pour le lot 17 (The agreement includes 145 aircraft for Lot 15, 127 for Lot 16, and up to 126 for the Lot 17 contract option, including the first F-35 aircraft for Belgium, Finland and Poland https://news.lockheedmartin.com/2022-12-30-Pentagon-and-Lockheed-Martin-Finalize-Lot-15-17-Agreement,-Capping-a-Year-of-International-Growth)- pour l'armée de l'air, la marine et le corps des Marines des États-Unis, ainsi que pour les forces de défense de plus d'une douzaine de pays alliés.

La commande de Pratt & Whitney attribue au motoriste les responsabilités de la gestion du programme, du soutien technique, du soutien à la production et de l'outillage.

"Il s'agit d'une étape importante pour le programme", a déclaré Jen Latka, vice-président de Pratt & Whitney pour le programme F135. "Ce contrat nous permet de continuer à fournir des capacités de propulsion de 5ème génération aux combattants à un coût juste et raisonnable pour le contribuable."

Le F-35 est un avion monomoteur, doté d'une capacité furtive, déployé pour l'attaque au sol et le combat, et disponible en trois variantes : Le F-35A, pour le décollage et l'atterrissage conventionnels (CTOL) ; le F-35B, pour le décollage court et l'atterrissage vertical (STOVL) ; et la variante F-35C basée sur un porte-avions pour la variante CATOBAR (Catapult Assisted Take-Off But Arrested Recovery). Près de 900 F-35 ont été construits depuis 2006, le lot 15 étant déjà en production. Le lot 17 serait achevé en août 2026, selon le calendrier du programme.

Le F135 de Pratt & Whitney est une conception dérivée du moteur F119 (pour l'avion de combat F-22 Raptor), et est décrit par le constructeur comme "le moteur de chasse le plus puissant et le plus avancé au monde".

Actuellement, Pratt collabore avec le ministère de la défense sur une "mise à niveau de base" du moteur, dans le cadre d'une mise à jour complète des trois variantes du F-35. Ce projet, appelé "mise à niveau du bloc 4", porte essentiellement sur de nouveaux matériels et logiciels électroniques, ainsi que sur l'adoption de dizaines de nouveaux systèmes d'armes. Avant que la mise à jour du bloc 4 puisse être mise en œuvre, le processeur central et la mémoire des jets seront mis à jour dans le cadre d'un effort appelé "Technology Refresh 3" (TR3).

Selon Pratt & Whitney, la mise à niveau du cœur du moteur du F135 sera "la voie la plus rapide, la plus rentable et la moins risquée vers la capacité du bloc 4 pour tous les opérateurs mondiaux de F-35". Elle qualifie le calculateur du F135 de projet "drop-in" visant à améliorer le système de propulsion pour les trois variantes du F135, avant le programme du bloc 4.

Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

… D’après toi, cette annonce indique qu’ils enterrent l’AETP ?

Link to comment
Share on other sites

à l’instant, Ardachès a dit :

… D’après toi, cette annonce indique qu’ils enterrent l’AETP ?

Non. 

Il semble plutôt que le choix (ou les choix à mon avis) de nouvelles motorisation vont être fait par le congrès avec les annonces de la FY24.

Ca valide simplement que au moins jusqu'à la LRIP17 incluse il y aura des problèmes importants de refroidissement et de génération électrique plus important encore que pour les LRIP précédentes puisque équipé avec le TR3 et plus le TR2.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 10 minutes, herciv a dit :

Non. 

Il semble plutôt que le choix (ou les choix à mon avis) de nouvelles motorisation vont être fait par le congrès avec les annonces de la FY24.

Ca valide simplement que au moins jusqu'à la LRIP17 incluse il y aura des problèmes importants de refroidissement et de génération électrique plus important encore que pour les LRIP précédentes puisque équipé avec le TR3 et plus le TR2.

… Oui, c’est ce qui m’étonne, comment avoir une avionique a 100 % avec le TR3 et un F-135 ?

A moins qu’ils penchent pour l’EPP qui pourra ultérieurement équiper tous les moteurs qui viennent d’êtres commandés.

Tiens, au fait, on a plus de nouvelle de notre ami d’outre atlantique… tu crois qu’il est en Inde pour torpiller le Rafale ? :biggrin:

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Picdelamirand-oil a dit :

Pratt & Whitney a déclaré que son moteur amélioré sera prêt à entrer en service d'ici 2028, facilitant ainsi l'impératif de préparation du SECAF tout en offrant des améliorations de performance et une réduction significative des coûts, ce qui permet d'augmenter les investissements dans les autres impératifs opérationnels du Secrétaire d'État. Toutefois, M. Latka a réaffirmé que ces améliorations étaient accessoires à la préparation opérationnelle. Ce sont la quantité et les capacités du bloc 4 qui importent vraiment, et la mise à niveau du cœur du moteur de Pratt & Whitney permettrait d'atteindre ces deux objectifs tout en économisant des milliards de dollars et en assurant l'uniformité de la flotte de F-35 exploitée par le ministère de la Défense et les partenaires alliés dans le monde entier.

Tous ces arguments sont valables mais LATKA omet volontairement le corollaire de ce choix sur ... le block5. La marge de manoeuvre que va redonner l'ECU sur le block4 est appréciable mais insuffisante pour accompagner un futur besoin en croissance sur le block5.

Choisir l'ECU c'est choisir de ne plus faire évoluer les capacités du F-35 en emport Interne. Les évolutions majeures de capacité ne pourront donc venir que de loyal wingmen ou de pods autonomes. 

Je vois par contre assez peu GE s'exposer au média sur ce dossier. Je pense que le choix de l'ECU va peu à peu s'imposer. 2028 ca veut dire LRIP20 pour les premières livraisons et ensuite PW aura du travail pour rétrofiter tous les moteurs.

Edited by herciv
Link to comment
Share on other sites

Le f-35 va avoir fort à faire pour défendre son avenir budgétaire en gardant le volume actuel. Kendal évoque clairement un modèle de l'USAF qui remet en cause le F-35 en tant que WorkHorse. 

 

Edited by herciv
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 19 heures, herciv a dit :

Tous ces arguments sont valables mais LATKA omet volontairement le corollaire de ce choix sur ... le block5

Avec une dispo à partir de 2028, cela risque déjà d'être trop tard par rapport à une éventuelle conflictualité avec la Chine, alors le bloc 5...

Link to comment
Share on other sites

à l’instant, BPCs a dit :

Avec une dispo à partir de 2028, cela risque déjà d'être trop tard par rapport à une éventuelle conflictualité avec la Chine, alors le bloc 5...

Tu ne peux pas abandonner la poursuite de l'évolution d'un programme sur ce critère. Si les US et la Chine se fâchent on en a pour des dizaines d'années. 

Link to comment
Share on other sites

il y a 19 minutes, herciv a dit :

Tu ne peux pas abandonner la poursuite de l'évolution d'un programme sur ce critère. Si les US et la Chine se fâchent on en a pour des dizaines d'années. 

Être bon pour la guerre au moment où elle vient est pourtant le premier critère pour un programme de matériel militaire.

Avoir comme la France prévu un optimum de son réarmement pour 42-43 était conceptuellement louable, mais...

Quand on lit l'article sur les CCA que tu as mis sur le fil Usaf, on peut se demander qu'elle sera l'évolution de ce  programme qui n'en finit pas d'être en évolution :

200 NGAD 300 F35 1000 CCA

Il y a peut-être de la finitude pour ce programme avec la masse des CCA qui se profile ?

Edited by BPCs
Link to comment
Share on other sites

il y a 5 minutes, BPCs a dit :

Il y a peut-être de la finitude pour ce programme avec la masse des CCA qui se profile ?

Disons qu'il risque de plafonner un peu comme le F-22.

Pour l'instant Kendall n'a pas indiqué clairement si cette réorganisation est en sus ou à la place de l'actuelle. Il a laissé beaucoup de doute. Donc pour moi ta question est importante mais n'a pas de réponse pour l'instant. 

Edited by herciv
Link to comment
Share on other sites

il y a 3 minutes, BPCs a dit :

Quand on lit l'article sur les CCA que tu as mis sur le fil Usaf, on peut se demander qu'elle sera l'évolution de ce  programme qui n'en finit pas d'être en évolution :

200 NGAD 300 F35 1000 CCA

Il y a peut-être de la finitude pour ce programme avec la masse des CCA qui se profile ?

Non il faut lire 300 F-35 capable de voler au moment où les CCA sont capables de voler aussi.

Pour nous 2 CCA par  Rafale ça nous fait 450 CCA... On ne serait pas ridicule.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, Picdelamirand-oil a dit :

Non il faut lire 300 F-35 capable de voler au moment où les CCA sont capables de voler aussi.

Pour nous 2 CCA par  Rafale ça nous fait 450 CCA... On ne serait pas ridicule.

Quand TREVIDIC commente les chiffres du NGAD en fin d'article il parle bien du volume de NGAD total ou pas alors ?

Edited by herciv
Link to comment
Share on other sites

il y a 5 minutes, herciv a dit :

Quand TREVIDIC commente les chiffres du NGAD en fin d'article il parle bien du volume de NGAD total ou pas alors ?

Moi je pense que c'est le nombre de CCA qui est la principale variable d'ajustement parce qu'il parle de les associer aux avions plus anciens et aux bombardiers ainsi qu'aux Tankers...Quant au F-35 on fait avec ce qu'il y a jusqu'à ce qu'on soit capable d'écrire une doctrine d'emploi.

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Voilà une melleure grille de lecture pour comprendre le discours Kendall

https://www.airandspaceforces.com/kendall-new-details-air-force-plans-200-ngad-1000-ccas/

Kendall révèle de nouveaux détails sur les projets de l'armée de l'air : 1 000 CCA, 200 chasseurs NGAD
7 mars 2023 | Par John A. Tirpak
AURORA, Colo. - L'armée de l'air mettra en service 200 avions de domination aérienne de la prochaine génération et théoriquement 1 000 avions de combat collaboratifs, et demandera des fonds dans le budget fiscal 2024 pour développer ces nouveaux systèmes, a déclaré le secrétaire Frank Kendall dans son discours d'ouverture au symposium sur la guerre de l'AFA le 7 mars.

La prochaine génération de domination aérienne comprendra à la fois la plateforme de combat de la prochaine génération "et l'introduction d'avions collaboratifs non pilotés pour fournir une masse abordable et une rentabilité considérablement accrue", a déclaré M. Kendall.

Le chiffre "théorique" de 1 000 CCA est dérivé d'une "hypothèse de deux CCA pour 200 plateformes NGAD et de deux CCA supplémentaires pour chacun des 300 F-35", a déclaré M. Kendall.

Il a précisé qu'"il ne s'agit pas d'un objectif d'inventaire, mais d'une hypothèse de planification à utiliser pour analyser des éléments tels que les structures organisationnelles de base, les exigences en matière d'entraînement et de champ de tir, et les concepts de maintien en puissance".

Le nombre exact de plates-formes NGAD que l'armée de l'air prévoit d'acheter est un secret bien gardé, et même s'il est "théorique", le chiffre de 200 est révélateur dans la mesure où il est supérieur à l'inventaire actuel des F-22 auxquels le NGAD succédera vers 2030.

M. Kendall a déjà déclaré que jusqu'à cinq CCA pourraient collaborer avec chaque chasseur avec équipage - en effectuant des missions de guerre électronique, de suppression des défenses aériennes ennemies, de protection de l'air et du sol, et de communication - mais il a également déclaré que le processus d'introduction de ces CCA serait itératif.

Interrogé lors d'une conférence de presse ultérieure sur la raison pour laquelle le chiffre de planification mentionnait 300 F-35, alors que l'objectif d'inventaire de l'armée de l'air de 1 763 F-35 n'a pas changé depuis le lancement du programme, M. Kendall a déclaré qu'il s'agissait "simplement d'un point de départ raisonnable. C'est quelque peu arbitraire".

Alors que l'USAF "démarre" avec deux CCA théoriques pour travailler avec chacun des 500 chasseurs, "je ne sais pas quel serait l'inventaire final (...) ni quel serait le ratio exact", a déclaré M. Kendall. "Cela pourrait être plus que cela. La question est de savoir ce que la technologie peut supporter et ce qui convient le mieux aux forces opérationnelles. Mais nous voulions donner au chef d'état-major, le général Charles Q. Brown Jr. "une hypothèse raisonnable, ... une base pour commencer à planifier".

Il a ajouté : "Il s'agit d'une nouveauté. Il s'agit d'un mode de fonctionnement dont nous n'avons pas encore fait l'expérience. Nous avons donc beaucoup à apprendre et cela va nécessiter quelques expériences, quelques tests et une réflexion approfondie. Nous avons donc mis cela sur la table pour structurer la planification, autour de ce que nous pensons être une première tranche et un ratio raisonnables. Nous apprendrons au fur et à mesure".

M. Kendall a indiqué que le budget qui sera présenté au Capitole la semaine prochaine comprendra des demandes de CCA de remplacement "qui ... ne sont pas les CCA ultimes, que nous pouvons utiliser pour diverses choses afin de développer des concepts opérationnels, de développer la technologie, de réduire le risque du programme ... et aussi de commencer à réfléchir à certaines choses comme la manière dont nous nous entraînons, le type de structures organisationnelles que nous avons, etc. Il y a donc encore beaucoup à faire dans ce domaine".

M. Kendall a reconnu qu'il avait déjà parlé de cinq CCA par avion avec équipage, mais il a précisé que le chiffre actualisé de deux CCA visait à trouver un "juste milieu".

"Nous ne voulons ni sous-estimer, ni surestimer", a ajouté M. Kendall. Bien que l'armée de l'air veuille tirer de ce concept "la plus grande capacité de combat opérationnel possible", il a averti que "si nous allons trop loin, nous aurons un problème : un programme qui sera pris dans des dépassements de calendrier et de coûts". Nous évaluons donc la technologie.

Les CCA feront l'objet d'une "mise en concurrence", a-t-il déclaré aux journalistes. "Il y a beaucoup de candidats. ... Les gens sont déjà en train de réfléchir sérieusement à la question, sur la base de ce que nous avons déjà publié.

"Je veux pousser la technologie sans la pousser trop loin. C'est donc quelque chose que nous devrons déterminer au fur et à mesure", a ajouté M. Kendall.

Selon M. Kendall, le caractère abordable de la constitution des forces est l'un des moteurs de l'initiative en faveur des CCA : si l'armée de l'air n'achète que des F-35 et des F-15EX, "nous aurons une armée de l'air inabordable". L'objectif des CCA sera de coûter "une fraction" du coût d'un F-35. "Nous allons concevoir nos appareils en fonction de cet objectif", a-t-il déclaré.

Toutefois, M. Kendall a également laissé entendre que des achats plus importants de F-35 seraient prévus dans la demande de budget pour l'exercice 2024 qui sera soumise au Congrès d'ici une semaine environ, en déclarant dans son discours que le service "acquerra des avions actuellement en production à des taux plus élevés que prévu", bien que, de manière générale, "nos programmes précédemment lancés se poursuivent comme prévu".

À plus long terme, le budget 2024 comprend "près de 20 efforts nouveaux ou considérablement renforcés".

M. Kendall a déclaré que sa "plus grande crainte" était que le Congrès n'intervienne pas rapidement pour débattre, autoriser et affecter les fonds de défense, ce qui empêcherait tout nouveau départ et constituerait "un cadeau à la Chine (...) que nous ne pouvons pas nous permettre".

Citant le général Douglas MacArthur, M. Kendall a déclaré que "l'échec militaire peut presque toujours se résumer en deux mots : Trop tard". Le temps est un atout qui ne peut jamais être récupéré ou remplacé". S'il a remercié la Maison Blanche et le Congrès d'avoir soutenu l'augmentation des dépenses de l'USAF pour l'exercice 2023, "notamment en autorisant la quasi-totalité des cessions demandées de systèmes anciens", il a également prévenu que la prochaine demande de budget comporterait d'autres "choix difficiles".

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 54 minutes, herciv a dit :

Voilà une melleure grille de lecture pour comprendre le discours Kendall

https://www.airandspaceforces.com/kendall-new-details-air-force-plans-200-ngad-1000-ccas/

A la lecture, le moins qu'on puisse dire, c'est que, à ce stade, ils ne savent absolument pas où ils vont, et balancent des chiffres sans avoir la moindre idée de leur réalisme... :blink:

Edited by Deltafan
  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 14 minutes, Deltafan a dit :

A la lecture, le moins qu'on puisse dire, c'est que, à ce stade, ils ne savent absolument pas où ils vont, et balancent des chiffres sans avoir la moindre idée de leur réalisme... :blink:

Pareil. Ils font des simulations qui semblent orientées budgétaires et capacitaires, j'ai l'impression. Il annonce une itération de la simulation ou il n'y a que 300 F-35, 200 NGAD et le reste en CCAs. Quand on fait le total on tombe sur 1500 effecteurs. SOit un peu moins que le nombre de f-35 prévus. Ce nombre n'est pas encore sur le point de chuter au moins sur le plan des commandes. Sur le plan de la dispo par contre ...

La cohérence de cette itération est discutable si on regarde le nombre actuel de f-35 et encore plus sur le nombre à venir.

Edited by herciv
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,957
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Lexpat
    Newest Member
    Lexpat
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...