Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Le F-35


georgio
 Share

Recommended Posts

Le problème du 15 décembre est trouvé : ce sont des vibrations dans le circuit haute pression d'alimentation en fuel. La solution devrait être rendue disponible pour être monté ensuite sur le f-35 avant la fin du mois. La production a cependant continuée. Il faudra monter la solution dans les cellules produites.

https://www.defensenews.com/video/2023/02/10/house-armed-services-vice-chair-f-35-engine-fix-imminent/

Edited by herciv
Link to comment
Share on other sites

“After thorough review, we can confidently say there were no quality issues with the [engine] fuel tube that fractured,” said Jen Latka, vice president of the F135 program for Pratt & Whitney. “We are dealing with a rare systems phenomenon involving harmonic resonance.

https://www.defensenews.com/air/2023/02/10/fix-coming-for-f-35-engine-problem-that-froze-fighters-deliveries/

  • Like 1
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Les livraisons de F-35 pourraient reprendre d’ici mars, car Pratt dit qu’il a une solution de moteur

Reprise des livraisons de F135 à la fin du mois. 17 cellules en attente actuellement probablement au alentour de 24 à la fin du mois. Il y a donc bien un ralentissement de la cadence habituelle de 12/mois. Normalement en 2 mois en demi on aurait dû avoir 30 F-35 livrés.

https://www.airandspaceforces.com/f-35-deliveries-may-resume-by-march-pratt-engine-fix/

10 février 2023 | Par John A. Tirpak

Pratt & Whitney croit avoir une solution en main pour le problème de moteur qui pourrait avoir contribué à un accident de F-35B en décembre, et les livraisons de tous les chasseurs F-35, en attente depuis le 27 décembre 2022, pourraient reprendre d’ici mars, selon l’entrepreneur.

« Nous avons développé un remède à court terme qui permet à la flotte de voler en toute sécurité, et nous nous attendons à ce que les livraisons de moteurs F135 puissent reprendre avant la fin du mois », a déclaré Jen Latka, vice-présidente de Pratt & Whitney pour le moteur F135, qui équipe le chasseur F-35.

Latka n’a pas précisé à Air & Space Forces Magazine ce qu’est le correctif, sauf pour dire qu’il s’agit d’un « phénomène de systèmes rares impliquant une résonance harmonique ».

L’accident du 14 décembre qui a entraîné l’arrêt des livraisons s’est produit lors d’un vol d’acceptation de F-35B à l’installation de Lockheed Martin à Fort Worth, au Texas – l’avion a soudainement basculé vers l’avant lors d’une descente verticale et a heurté la piste. Le pilote s’est éjecté à zéro altitude et a survécu à l’évasion avec des blessures légères.

L’accident a déclenché une enquête, menée par le Naval Air Systems Command, qui a conduit à la suspension de toutes les livraisons de moteurs F135 et de F-35.

Un tube de carburant fissuré trouvé dans l’épave, soupçonné dans les premiers jours de l’enquête, s’est avéré ne pas être un problème systémique, a déclaré Latka.

« Après un examen approfondi, nous pouvons affirmer avec confiance qu’il n’y avait aucun problème de qualité avec le tube de carburant qui s’est fracturé », a-t-elle déclaré.

« Nous travaillons en étroite collaboration » avec le bureau du programme interarmées des F-35, le commandement des systèmes aéronavals et le centre de gestion du cycle de vie de l’armée de l’air « sur tous les aspects de l’enquête en cours, y compris la détermination des causes profondes et le développement de mesures correctives », a déclaré Latka. « La sécurité du combattant est et continuera d’être notre priorité numéro un. » Elle a noté que le F135 a accumulé 600 000 heures de vol et que cette expérience, ainsi que « tout ce que nous avons appris au cours des 20 dernières années », seront appliqués pour « continuer à mûrir et à moderniser le F135 ».

Une porte-parole de NAVAIR n’a pas pu donner d’estimation de la date à laquelle l’enquête sera terminée. Elle n’a fait aucun commentaire sur la question de savoir si des inspections ou des ordres techniques avaient été ordonnés à la suite d’une enquête de sécurité menée à la suite de l’accident.

Le JPO F-35 a renvoyé les questions sur la situation du moteur à Pratt & Whitney.

Une porte-parole de Lockheed Martin a déclaré que l’entrepreneur avait fini de construire – et stockait – 17 F-35 depuis que l’arrêt des livraisons a été ordonné fin décembre. La production des chasseurs s’est poursuivie à un rythme normal depuis lors.

Plusieurs essais en vol sont requis de chaque avion afin de compléter le processus DD250, qui est le protocole de transfert d’une livraison formelle d’avion. La porte-parole de Lockheed n’a pas pu donner une estimation du temps qu’il faudrait pour effectuer ces essais en vol pour les 17 avions.

Environ une douzaine des 17 F-35 actuellement entreposés étaient destinés à l’armée de l’air, a déclaré une porte-parole du service à Air & Space Forces Magazine. Les avions étaient destinés à la base aérienne de Lakenheath, au Royaume-Uni; Nellis Air Force Base, Nev.; Luke Air Force Base, Arizona; et Hill Air Force Base, Utah, a-t-elle déclaré.

Bien qu’il n’y ait eu « aucun impact opérationnel » à la suite de la pause des livraisons de F-35, a déclaré la porte-parole de l’armée de l’air, elle a noté un problème avec « la soupape principale de papillon des gaz du F-35 n’a eu d’impact que sur les avions de production et un très petit nombre de F-35 avec des moteurs à faible temps ».

L’armée de l’air « travaille avec le [JPO], le ministère de la Marine, ses partenaires, Lockheed Martin et Pratt & Whitney vers une résolution visant à reprendre les livraisons de moteurs et d’avions dès que possible », a-t-elle ajouté.

Pratt a fait pression sur l’armée de l’air pour qu’elle opte pour sa mise à niveau du cœur du moteur F135 (ECU) afin de fournir la puissance et le refroidissement supplémentaires requis pour la version Block 4 du F-35.

La Force aérienne envisage également de passer à l’un des moteurs du Programme de transition adaptative des moteurs (AETP) mis au point par Pratt et GE Aerospace. Les deux moteurs – le XA-100 de GE et le XA-101 de Pratt – ont été développés en tant que mises à niveau potentielles du moteur F-35 sur une période de 12 ans. Les deux offrent une augmentation d’environ 30% de l’efficacité énergétique, ainsi qu’une poussée et un refroidissement améliorés, grâce à une nouvelle fonction de dérivation de l’air.

Cependant, le JPO a averti l’armée de l’air qu’elle devrait supporter seule les coûts de développement d’un moteur AETP, car les partenaires du programme, dans l’intérêt de la communalité, doivent « payer pour être différents ».

Pratt préférerait que l’armée de l’air opte pour l'ECU F135 – même si Pratt a un moteur AETP à offrir – car un tel choix cimenterait son monopole en tant que seul fournisseur de moteurs F-35. L’option AETP pourrait faire de GE une autre source.

Le secrétaire de l’armée de l’air, Frank Kendall, a discuté du partage des coûts de développement des moteurs avec le secrétaire à la marine, Carlos Del Toro, mais aucun effort conjoint n’a été annoncé. Alors que GE affirme que son AETP peut être adapté pour s’adapter à l’une des trois variantes du F-35, Pratt a déclaré que sa version ne pouvait pas fonctionner avec le F-35B, qui utilise une tuyère arrière rotative et un ventilateur de levage monté verticalement pour réaliser des décollages et des atterrissages verticaux.

Les responsables de l’USAF ont déclaré que la question du moteur F-35 trouverait probablement une réponse dans le budget du président de l’exercice 2024, qui devrait être publié début mars.

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Le dernier rapport du CBO est sorti et c'est pas grandiose. On est bien sur 150 heures de vol / an à la louche et çà corrobore les fastfacts de LM.

EN fait c'est catastrophique sauf pour le F-35C. Pour le dire simplement les F-35 neuf n'arrive plus à compenser en temps de vol les f-35 qui vieillissent trop  vite.

https://www.cbo.gov/publication/58942

https://www.cbo.gov/file-download/download/private/165837

Annual Flying Hours per Aircraft

Number of Hours

58902-fig2_flying-hours.png

‌Full Mission Availability Rates of F-35s

Percent

58902-fig3_full-mission-availability.png

Availability Rates of F-35s, by Age

Percent

58902-fig4_availability-age.png

 

Availability Rates of Air Force Fighters, by Age

Percent

58902-fig6_availability-air-force2.png

Availability Rates of Marine Corps Fighters, by Age

Percent

 

58902-fig8_availability-marine.png

Availability Rates of Navy Fighters, by Age

Percent

58902-fig10_availability-navy.png

Edited by herciv
  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

Pour les F-35 les courbes sont les mêmes sur les quatre derniers  graphiques: l'aspect différent de la courbe vient du changement d'échelle  des abscisses uniquement. Il devient intéressant de comparer les availability rate avec les Full Mission Availability Rates.

Et on voit que pour le F-35 A les deux notions donnent des résultats proches en 2022, mais pas pour les F-35 B et C. Or je prétend toujours que l'availability rate n'a pas de valeur car il suffit que l'avion soit capable d'une mission pour être "disponible" à ce sens là, et pour ça il suffit de pouvoir voler pour être capable de la mission de convoyage.

L'Ecart sur les B et C est sans doute du à la défaillance d'équipements qui sont pourtant les mêmes que sur le A. Il y a peut être une gestion logistique différente ou alors une sensibilité des équipements à l'environnement marin.

Link to comment
Share on other sites

il y a 52 minutes, Picdelamirand-oil a dit :

L'Ecart sur les B et C est sans doute du à la défaillance d'équipements qui sont pourtant les mêmes que sur le A. Il y a peut être une gestion logistique différente ou alors une sensibilité des équipements à l'environnement marin.

Il y a aussi un écart d'âge moyen entre les B et les C ainsi qu'une plus grande sensibilité statistique des C à un rajeunissement de la flotte puisqu'ils sont moins beaucoup moins nombreux.

Link to comment
Share on other sites

il y a 3 minutes, herciv a dit :

Il y a aussi un écart d'âge moyen entre les B et les C ainsi qu'une plus grande sensibilité statistique des C à un rajeunissement de la flotte puisqu'ils sont moins beaucoup moins nombreux.

Le rajeunissement devrait améliorer la performance, or en 2022 pour  Full Mission Availability Rates, les C ont des performances inférieures aux A, même si la tendance montre une forte amélioration.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, bubzy a dit :

J'ai pas suivi, quelle est la proportion de A/B/C livrés aux US ? Est-ce qu'il y a une FOC prévue rapidement pour les C ? 

Le CBO est un organisme purement US. Il ne s'intéresse donc qu'aux F-35 de l'USAF, de l'USMC et de l'USN. La proportion est à la louche de 75% de F-35A et de 10% de F-35C et 15% de F-35B.

Les premiers f-35C (7 d'un coup ) ont été livré en avril 2013 à la VFA-101 puis livré à une unité d'active la VFA-125 en janvier 2017. Rien entre ces deux évènements.

Les premiers f-35B (1 par mois) à partir de novembre 2012 à la VMFA-121 et 4 autres escadrons d'affilés mais le premier est arrivé à Eglin en décembre 2011

Le premier f-35A a été livré en juillet 2011 

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, bubzy a dit :

J'ai pas suivi, quelle est la proportion de A/B/C livrés aux US ? Est-ce qu'il y a une FOC prévue rapidement pour les C ? 

Aucune version du F-35 n'est FOC, ce ne sera possible de prononcer ;a FOC qu'avec le block 4

Citation

Since Block 2B is the first block to have any claimed combat capability, that IOC—if and when it is declared—will be lacking required 2B “operationally-relevant … performance” combat capabilities, according to the DOT&E report. Those capabilities and their flight tests are now deferred to later Blocks 3i and 3F, which introduce an all-new computer but will not have “Full Operational Capability” (FOC). The first FOC system will be Block 4, currently scheduled to be declared fully capable in 2022—assuming no further schedule slips in the intervening seven years.

Translation

Étant donné que le bloc 2B est le premier bloc à avoir une capacité de combat revendiquée, cette IOC - si et quand elle est déclarée - sera dépourvue des capacités de combat requises du bloc 2B "pertinentes sur le plan opérationnel ... performance", selon le rapport DOT&E. Ces capacités et leurs essais en vol sont maintenant reportés aux blocs 3i et 3F, qui introduisent un tout nouvel ordinateur mais n'auront pas de "capacité opérationnelle totale" (FOC). Le premier système FOC sera le bloc 4, dont il est actuellement prévu qu'il soit déclaré pleinement opérationnel en 2022:laugh: à condition qu'il n'y ait pas d'autres retards dans les sept années suivantes.

http://budgetpriorities.org/dote-report-the-f-35-is-not-ready-for-ioc-and-wont-be-any-time-soon-project-on-government-oversight/

Edited by Picdelamirand-oil
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, John92 a dit :

Trop d'infos, tue l'info

Illisible, incompréhensible

0/20 en pwt (rien contre le messager @herciv)

EN fait j'ai cherché cette info la semaine dernière pour voir à quel moment le moteur est ajouté dans la ligne et avec quoi. L'idée était de voir où la chaine devrait reprendre quand les moteurs serait à nouveau livrés. Moi je trouve ce truc extrêmement détaillé.

 

Il y a 7 heures, Picdelamirand-oil a dit :

Le rajeunissement devrait améliorer la performance, or en 2022 pour  Full Mission Availability Rates, les C ont des performances inférieures aux A, même si la tendance montre une forte amélioration.

Cette amélioration de la dispo du f-35C m'interpelle. Je pense que les C ont eu une priorité dans la fourniture de pièces détachées (surtout des moteurs), peut-être à cause des tensions en Indo-pacifique. Ces mises à dispo pouvant avoir un impact sur la dispo des autres f-35.

Le temps de vol des f-35C est de 273 heures en 2022 en moyenne. C'est quand même excellent.

 

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Le 14/02/2023 à 22:32, herciv a dit :

Cette amélioration de la dispo du f-35C m'interpelle. Je pense que les C ont eu une priorité dans la fourniture de pièces détachées (surtout des moteurs), peut-être à cause des tensions en Indo-pacifique. Ces mises à dispo pouvant avoir un impact sur la dispo des autres f-35.

Le temps de vol des f-35C est de 273 heures en 2022 en moyenne. C'est quand même excellent.

Il faut globalement se méfier avec les micro-flottes d'avions navalisés.

Leur disponibilité évolue radicalement lors des déploiements sur porte-avions, très haute les premières semaines/mois de mer, mais pouvant rapidement chuter si les déploiements se rallongent, comme on a pu le voir avec les CVN à la mer pendant le début de la crise Covid. Et de manière générale (c'est vrai pour n'importe quel avion en OPEX), les avions embarqués volent beaucoup, mais ça peut demander des cycles de maintenance plus long au retour des CVN.

Bref, tant qu'ils n'auront pas une flotte conséquente dans la Navy, intégrée dans tous les CVW, il faudra se méfier des variations annuelles de disponibilités.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 17 minutes, Pakal a dit :

C'est pas une blague.

Attention aux problèmes de poids et à ce qu'ils ne remplacent pas l'aluminium par de la fonte!

RHEINMETALL CONSTRUIT LES PANNEAUX DE FUSELAGE CENTRAUX DU F-35
Pièces F-35 d'Allemagne
Lockheed Martin et Northrop Grumman ont signé une lettre d'intention avec Rheinmetall AG pour construire les sections centrales du fuselage du F-35.

La coopération comprendrait la mise en place d'une chaîne de montage intégrée (IAL) pour les pièces du fuselage central du F-35 en Allemagne et établirait ainsi un fournisseur supplémentaire pour ce composant. La chaîne de montage intégrée du fuselage central est une usine de fabrication à la pointe de la technologie qui repose fortement sur l'automatisation.

Bien qu'il n'y ait aucune exigence formelle pour les accords de compensation lors de l'achat de F-35 pour l'armée de l'air, le fabricant semble chercher à étendre sa position dans le pays. "Lockheed Martin continue de rechercher activement de nouvelles opportunités de participation industrielle, qui permettent des partenariats avec l'industrie allemande et créent des emplois dans les domaines de la fabrication, de la maintenance, de la formation, de la recherche et du développement d'avions de chasse de cinquième génération", a-t-il déclaré.

Armin Papperger, PDG de Rheinmetall AG, ne jure que par un "véritable transfert de savoir-faire vers l'Allemagne".

« Lockheed Martin est un partenaire engagé de l'Allemagne depuis plus de 50 ans. Le programme F-35 continuera à renforcer nos partenariats stratégiques avec d'importants partenaires industriels dans les années à venir.
explique Mike Shoemaker, vice-président des programmes clients F-35 chez Lockheed Martin. "La production des sections centrales du fuselage du F-35 en Allemagne sera essentielle pour répondre à la demande mondiale croissante de F-35...."

Suivez mon regard.

Quand on construit une telle capacité, c'est qu'on ne va pas s'arrêter à 35 avions, loin, loin, très loin de là...

Allô l'Elysée? On se réveille?

  • Like 1
  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

Le choix de Rheinmetall qui a peu de compétences en aéronautique par LM n'est pas anodin.   Malgré un intense lobbying gouvernemental, c'est une défaite pour Aerotec qui était également sur les rang (filiale d'Airbus qui fabrique, entre autres, des tronçons de l'Eurofighter).   Mais on peut comprendre que LM ne soit pas enthousiaste à avoir Airbus comme sous-traitant...

Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, mudrets a dit :

… Excellent, j’ai appris une nouvelle chose (encore).

Mais, cette expression, s’applique-t-elle dans ce cas de figure ? 

A moins que tu suggères qu’il a été « dépossédé » par feu la reine Elisabeth II  :laugh:

Edited by Ardachès
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,964
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Mathieu
    Newest Member
    Mathieu
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...