Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Le F-35


georgio
 Share

Recommended Posts

Il y a 4 heures, herciv a dit :

Ce qui est amusant c'est que la navy ne subit pas autant. Ce qui me laisse perplexe. Soit la navy capte tous les spares. Soit la navy a un savoir-faire que l'USAF serait inspiré de copier au plus vite. Je penche pour la première solution et les principaux dégradateurs pourraient bien inclure justement la navy ou ceux qui envoient les spares vers elle.

Schmidt peut avoir deux raison de fixer des objectifs de cette ordre. Soit il sait qu'il peut les tenir. J'en doute puisque pour l'instant l'USAF n'a jamais réussi à stopper la dégradation de la dispo de ces f-35. Soit il y a le feu à la barraque et tape du point sur la table pour tenter d'inverser le cour de la rivière. 

La Navy a peut etre plus d'installations de maintenance et de pieces de rechanges car elle doit en avoir sur tous ses porte-avion et ses bases. Sur le coup ses mainteneurs sont aussi peut être plus autonomes et dependent moins de la maintenance et des stocks centralises.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, herciv a dit :

Je met ce document ici. Il stipule clairement que quand les belges auront leurs 34 f-35. Ils veulent faire 8000 heures avec.

8000 heures par an, contre 11500 heures par an actuellement avec leurs F-16.

" Au sujet des plans de vols, ils seront moins importants à partir de 2030 avec les F-35 (8 000 h/a) qu’avec les actuels F-16 (11 500 h/an), y compris tous les entraînements à l’étranger. « De plus en plus de simulateurs de vol seront utilisés à l’avenir, souligne la ministre Dedonder. Toutefois, il est certain qu’il faudra toujours prévoir une part importante d’entraînement sur des avions réels afin de garantir la disponibilité opérationnelle et la sécurité aérienne. »

Enfin, elle précise que huit simulateurs sont actuellement prévus (quatre pour Florennes et quatre pour Kleine-Brogel). Le coût d’un simulateur est d’environ 10 millions €. "

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, TarpTent a dit :

8000 heures par an, contre 11500 heures par an actuellement avec leurs F-16.

Oui. Mais ce que j'avais en tête en écrivant çà c'est que 7000 heures ont été atteint par les australien avec 46 f-35 en moyenne sur la FY21-22. 8000 semble un doux rève.

  • Haha 4
Link to comment
Share on other sites

https://www.defenseone.com/threats/2023/03/f-35s-need-more-powerful-engines-how-much-more/384630/

Les F-35 ont besoin de moteurs plus puissants, mais combien plus?

Le Pentagone dit qu’il ne sait pas, et les législateurs ont des questions.

PAR AUDREY DECKER

Alors que le Pentagone finance une mise à niveau du moteur de l’ensemble de sa flotte de F-35, le Joint Program Office dit qu’il sait que le moteur actuel n’a pas assez de puissance, mais ne sait pas combien de puissance supplémentaire il aura réellement besoin.

Le moteur Pratt & Whitney actuel du F-35 tourne deux fois plus fort qu’il n’a été conçu, ce qui oblige l’avion à nécessiter une maintenance plus tôt, ce qui augmente les coûts du programme.

« Nous avons grignoté la durée de vie de ce moteur depuis le début du programme parce que nous avons sous-estimé le moteur et ses exigences », a déclaré mercredi le lieutenant-général Michael Schmidt, officier exécutif du programme F-35, lors d’une audience du sous-comité tactique des forces aériennes et terrestres des forces armées de la Chambre des représentants.

Cependant, les efforts du Pentagone pour moderniser le moteur F135 manquent « d’éléments clés d’une analyse de rentabilisation complète pour soutenir les décisions et se déroulent sans exigences », a déclaré Jon Ludwigson, directeur des contrats et des acquisitions de sécurité nationale au Government Accountability Office, lors de l’audience.

Schmidt a déclaré que le programme avait une exigence de puissance, mais a déclaré que le GAO « fait un bon point » que le service ne sait pas spécifiquement quelle devrait être la « marge de puissance haut de gamme » pour l’avion de combat interarmées.

« Ce sont des discussions que nous avons avec les services : quelle marge voulons-nous construire, et nous travaillons sur la stratégie d’acquisition et toute la rigueur technique qui serait nécessaire pour que je m’inscrive à une base de référence du programme d’acquisition et que je m’engage pleinement envers le calendrier et les exigences techniques du programme. », a déclaré Schmidt.

La mise à niveau, qui aura un « cycle de dépôt normal » - ce qui signifie qu’elle nécessiterait moins de maintenance que la configuration actuelle - n’atteindra pas la flotte avant 2030 ou 2032, de sorte que JPO devra continuer à payer pour des visites de dépôt coûteuses jusque-là.

« Nous prévoyons de les exploiter [jusqu’à] 2088. Lorsque vous renvoyez un moteur plus de fois qu’il n’était censé le faire au cours de sa vie... c’est une énorme somme d’argent qui va nous coûter de remettre à neuf ces moteurs plusieurs fois de plus », a déclaré Schmidt à Defense One.

Le JEA n’a pas été en mesure de fournir immédiatement le coût d’une révision du moteur F-35.

Le bureau du programme continuera de travailler sur sa stratégie d’acquisition pour mettre à niveau le moteur F-35 et le système de gestion de la puissance et de la chaleur « au cours des prochains mois », selon le témoignage écrit de Schmidt.

L’armée de l’air a récemment décidé de mettre à niveau les moteurs Pratt existants par le biais d’un programme appelé mise à niveau du cœur du moteur, ou ECU, et de ne pas rechercher un nouveau moteur adaptatif pour sa flotte de F-35. Le service veut dépenser 254 millions de dollars en 2024 pour le programme d’ECU, selon sa demande de budget 2024 envoyée au Congrès début mars.

Mais les législateurs ne sont pas convaincus par l’abandon du moteur adaptatif pour la flotte de F-35.

Le représentant Rob Wittman, R-Va., président du sous-comité, a déclaré que les législateurs ne pouvaient pas « relitifier » la décision d’aller avec l’ECU, mais a promis que les législateurs continueraient à débattre de cette question lors de futures audiences.

« Notre travail consiste à nous assurer que nous recueillons toutes les informations importantes dans les deux situations, ECU et AETP, afin de nous assurer que les membres de notre sous-comité, ainsi que les membres du comité au complet, sont pleinement conscients de toutes ces informations », a déclaré Wittman mercredi.

D’autres dirigeants de service au cours de l’audience ont souligné ce que le secrétaire de l’armée de l’air, Frank Kendall, avait déjà dit à propos de l’ECU: le Pentagone a besoin d’un moteur pour toutes les variantes du F-35.

« La capacité d’avoir une solution unique à travers l’inventaire des avions de la Marine et du Corps des Marines est d’une importance cruciale pour nous », a déclaré Jay Stefany, qui exerce les fonctions de secrétaire adjoint de la Marine pour la recherche, le développement et l’acquisition, et de cadre supérieur des acquisitions pour le programme F-35.

Pendant ce temps, Wittman a remis en question le plan global d’acquisition de chasseurs de l’armée de l’air, affirmant que le service « n’a pas encore déterminé comment ils achèteront 1 763 avions F-35A après avoir reconnu que leur hypothèse de coûts d’exploitation majeurs de 4,1 millions de dollars par avion et par an est irréalisable ».

Entre les exercices 2023 et 2028, le service prévoit de retirer 801 chasseurs tout en n’achetant que 345 nouveaux jets F-35A et F-15EX, a déclaré Wittman. Il a également noté que les 200 chasseurs de dominance aérienne de nouvelle génération prévus par le service sont « à de nombreuses années de la mise en service » et coûteront « des centaines de millions de dollars » chacun.

  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

Les mises à niveau du F-35 glissent jusqu’en 2024, attirant la colère du législateur

https://www.federaltimes.com/air/2023/03/30/f-35-upgrades-slip-to-2024-drawing-lawmakers-ire/

Par Stephen Losey

 30 mars, 05:39

Le premier F-35 mis à niveau avec le matériel et les logiciels Technology Refresh 3 survole le désert de Mojave en Californie, le 6 janvier 2023, lors de son premier vol d’essai depuis la base aérienne d’Edwards. (Force aérienne)

L’avion de combat interarmées F-35 recevra une série de mises à niveau matérielles et logicielles importantes connues sous le nom de Technology Refresh 3 un an plus tard que prévu, a déclaré mercredi aux législateurs le général trois étoiles responsable du programme.

Le lieutenant-général Michael Schmidt, officier exécutif du programme F-35, a déclaré lors d’une audience du sous-comité des services armés de la Chambre le 30 mars que le Bureau du programme conjoint estime maintenant que le TR-3 – qui est destiné à charger le F-35 avec des écrans, une mémoire informatique et une puissance de traitement améliorés – arrivera en avril 2024.

Ce serait un an plus tard que la date d’échéance initiale d’avril pour TR-3, a déclaré le président du sous-comité tactique des forces aériennes et terrestres, le représentant Rob Wittman, R-Virginia.

Le « F-35 prévoit actuellement d’atteindre le statut de capacité opérationnelle complète après la mise en service des capacités complètes TR-3 et Block 4 de l’avion en 2028 - 27 ans après le début du programme », a déclaré Wittman. « C’est inacceptable à tous points de vue. »

Schmidt a déclaré que Lockheed Martin, le principal fabricant du F-35, pense que TR3 arrivera en décembre, et il a suggéré que l’arrivée réelle du TR-3 pourrait tomber dans la « fenêtre » entre ces deux dates.

Le F-35 a besoin des améliorations TR-3, qui permettront au chasseur de stocker et de traiter plus de données ainsi que d’exécuter des logiciels avancés, avant de pouvoir recevoir une modernisation connue sous le nom de Block 4, qui comprendra de nouveaux capteurs, la capacité de transporter plus d’armes de précision à longue portée, une fusion de données plus puissante, une interopérabilité accrue avec d’autres plates-formes et des capacités avancées de guerre électronique.

Wittman a critiqué le programme F-35 pour les retards et pour le TR-3 qui dépasse le budget d’environ 700 millions de dollars, affirmant que « le programme doit faire mieux ».

La livraison retardée du TR-3 commence à frapper les escadrons de chasse déjà existants qui retirent les anciens chasseurs, a déclaré Wittman. Ces escadrons ne recevront pas de F-35A avec les capacités dont ils ont besoin à temps pour éviter les lacunes dans les avions après le retrait de leurs avions plus anciens.

« Nous payons actuellement pour une grande capacité, mais nous n’obtenons actuellement qu’une bonne capacité sur le terrain », a déclaré Wittman, citant un responsable anonyme de l’armée de l’air.

Schmidt a reconnu aux législateurs que « nous sommes en retard ».

Augmenter les coûts

Le développement du matériel a pris du retard et la production initiale a été lente, a déclaré Schmidt, mais le matériel a maintenant mûri au point où il s’avère fiable et satisfait aux exigences de sécurité des vols.

Schmidt a déclaré que l’intégration de logiciels s’est également avérée être un défi et a démarré tardivement.

En 2022, le Government Accountability Office a déclaré que la complexité plus grande que prévu du TR-3 faisait grimper les coûts de l’effort de modernisation du bloc 4.

L’armée de l’air a effectué le premier vol d’essai d’un F-35 doté de capacités TR-3 à la base aérienne d’Edwards en Californie le 6 janvier, et Schmidt a déclaré qu’il avait maintenant volé 25 fois.

Le prochain largage de logiciels aura lieu dans environ un mois, a déclaré Schmidt, et sera une mise à jour critique qui « libère la plupart des capacités tactiques là-bas », afin que l’armée puisse faire des tests en vol plus approfondis.

  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 11 minutes, herciv a dit :

« Ce sont des discussions que nous avons avec les services : quelle marge voulons-nous construire, et nous travaillons sur la stratégie d’acquisition et toute la rigueur technique qui serait nécessaire pour que je m’inscrive à une base de référence du programme d’acquisition et que je m’engage pleinement envers le calendrier et les exigences techniques du programme. », a déclaré Schmidt.

Tiens, il veut bien s'engager, mais il trouve que pour ça il faut travailler sur toute la rigueur technique qui serait nécessaire :biggrin:

En gros les power point de charlots, ça ne lui convient plus.

  • Haha 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 11 minutes, herciv a dit :

Le prochain largage de logiciels aura lieu dans environ un mois, a déclaré Schmidt, et sera une mise à jour critique qui « libère la plupart des capacités tactiques là-bas », afin que l’armée puisse faire des tests en vol plus approfondis.

Cela va surtout larguer une escadrille de bugs 

  • Haha 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 17 minutes, herciv a dit :

Ce serait un an plus tard que la date d’échéance initiale d’avril pour TR-3, a déclaré le président du sous-comité tactique des forces aériennes et terrestres, le représentant Rob Wittman, R-Virginia.

Voilà qui est intéressant: on apprend dans un article du 30 Mars que le TR3 qui devait arriver en Avril prochain, arrivera en Avril 2024. Alors l'article a peut être un retard de l'ordre d'une semaine sur la communication de l'information aux instances concernées, mais ça fait quand même extrêmement tard pour un retard de cette importance. Pour moi cela montre une incompétence confirmé du chef de projet.

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 32 minutes, herciv a dit :

Le F-35 a besoin des améliorations TR-3, qui permettront au chasseur de stocker et de traiter plus de données ainsi que d’exécuter des logiciels avancés, avant de pouvoir recevoir une modernisation connue sous le nom de Block 4, qui comprendra de nouveaux capteurs, la capacité de transporter plus d’armes de précision à longue portée, une fusion de données plus puissante, une interopérabilité accrue avec d’autres plates-formes et des capacités avancées de guerre électronique.

Là ils sont en train de dire que TR3 est déjà nécessaire avant le Block 4 c'est à dire pour la version actuelle Block 3F. Celle ci est donc limité pour stocker et traiter toutes les données qu'il serait nécessaire de traiter, et ne peux exécuter les logiciels avancés....

  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Picdelamirand-oil a dit :

Là ils sont en train de dire que TR3 est déjà nécessaire avant le Block 4 c'est à dire pour la version actuelle Block 3F. Celle ci est donc limité pour stocker et traiter toutes les données qu'il serait nécessaire de traiter, et ne peux exécuter les logiciels avancés....

Bien vu. C'était passé sous mon radar.

Link to comment
Share on other sites

Ce discourt de Schmidt est un réquisitoire. On a les bouts les uns après les autres. Hier on a eu le bout sur le dispo avec 30% de FMC reconnu par Schmidt et quasi 50% de MC. Là on a des reports de validation du block4, on a aussi des dates tardives pour l'ECU. C'est sûr qu'après un tel feu d'artifice il valait mieux annoncer le choix de l'ECU avant.

Link to comment
Share on other sites

Là ou les nations vont souffrir que le f-35 vole aussi peu c'est pour garder les pilotes. Parce remonter des cadences quand tout sera un peu plus cohérents on peut y croire. Mais retrouver des pilotes qui y croient çà va être plus compliqué.

Link to comment
Share on other sites

il y a 13 minutes, herciv a dit :

Bien vu. C'était passé sous mon radar.

Oui, je rappelle que la phase SDD doit se terminer avec des essaie IOT&E qui doivent se faire avec la version 3F, et qu'il reste à faire les essais les plus complexes dans un environnement de simulation qui n'est pas encore au point.

Faire ces essais complexes, quand l'environnement sera au point avec un logiciel qui est limité pour stocker et traiter toutes les données qu'il serait nécessaire de traiter, et ne peux exécuter les logiciels avancés, ça me semble mal parti

Edited by Picdelamirand-oil
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 9 minutes, herciv a dit :

Ce discourt de Schmidt est un réquisitoire. On a les bouts les uns après les autres. Hier on a eu le bout sur le dispo avec 30% de FMC reconnu par Schmidt et quasi 50% de MC. Là on a des reports de validation du block4, on a aussi des dates tardives pour l'ECU. C'est sûr qu'après un tel feu d'artifice il valait mieux annoncer le choix de l'ECU avant.

Normal si ils avaient pris l'ATEP ça retardait encore plus la validation de 3F...

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Picdelamirand-oil a dit :

Normal si ils avaient pris l'ATEP ça retardait encore plus la validation de 3F...

Je crois que c'est larticle le plus complet de cette audition :

Les problèmes de moteur dominent l’audience du F-35, mais d’autres problèmes subsistent

https://breakingdefense.com/2023/03/engine-woes-dominate-f-35-hearing-but-other-issues-remain/

Dans son premier témoignage devant le Congrès en tant qu’officier exécutif du programme F-35, le lieutenant-général de l’armée de l’air, Mike Schmidt, a déclaré que seulement 53% de la flotte américaine d’avions de combat interarmées était capable de mission en février 2023, une statistique qu’il a qualifiée d'«inacceptable ».

Par MICHAEL MARROWsur Mars 30, 2023 à 3:29 PM

Le premier F-35 opérationnel est livré à la base aérienne d’Eglin, en Floride, le 14 juillet 2011. (Samuel King Jr./US Air Force)

WASHINGTON – Alors que le Pentagone et le Capitole se préparent à se battre sur la décision de ne pas poursuivre une nouvelle conception de moteur pour le F-35, des responsables ont déclaré cette semaine que l’ancien moteur F135 s’use et se déchire à des taux plus élevés que prévu – ce que les auditeurs du Congrès disent être 38 milliards de dollars supplémentaires en coûts de cycle de vie.

Ajoutant des munitions à ceux qui veulent voir une nouvelle conception de moteur aller de l’avant, le Government Accountability Office a déclaré queles efforts du programme F-35 pour améliorer le moteur du chasseur et le système de gestion thermique n’ont pas suivi les pratiques établies identifiées par le GAO pour la construction d’une analyse de rentabilisation.

Laconclusion du GAO selon laquelle il n’y a pas d’analyse des solutions de rechange ou d’analyse de rentabilisation complète pour améliorer le moteur du chasseur et le système de gestion thermique et thermique (PTMS) – ce que le programme F-35 regroupe et appelle la « modernisation du système aérien » – était l’une des nombreuses questions soulevées lors des témoignages devant les forces armées de la Chambre des représentants. e sous-comité mercredi, où les législateurs ont interrogé les responsables sur les dépassements de calendrier et la croissance des coûts qui ont longtemps défini l’entreprise Joint Strike Fighter.

Seulement 53,1% de la flotte de chasseurs a été jugée apte à la mission en février 2023, avec 29,3% entièrement aptes à la mission, selon les remarques préparées [PDF] par le lieutenant-général de l’armée de l’air Mike Schmidt, qui dirige le programme F-35. Au 1er mars, il y avait 564 Joint Strike Fighters dans l’inventaire du DOD, a déclaré un porte-parole du JPO à Breaking Defense.

Au volant de ce que Schmidt a appelé un niveau de préparation « inacceptable »est le moteur F135 du chasseur, qui se dégrade à des taux plus élevés que prévu à l’origine. Schmidt a déclaré danssa déclaration qu’il visait à augmenter la disponibilité d’au moins 10% au cours de la prochaine année et lancerait une « guerre contre la préparation » qui rassemble la communauté internationale des F-35 toutes les deux semaines pour résoudre les principaux problèmes de soutien. Schmidt lance également une « guerre contre les coûts » pour comprendre le chiffre d’affaires croissant du chasseur – une expression que le JPO a utilisée au moins une fois auparavant, en 2015, pour décrire une nouvelle initiative, et également utilisée par le fabricant de moteurs Pratt & Whitney dès 2009.

L’efficacité de telles initiatives n’est pas claire, car le défi découle d’un problème reconnu depuis longtemps avec la conception du moteur lui-même.

Le chasseur compte sur son moteur F135 pour propulser l’avion. En utilisant la pression d’air extraite du moteur, connue sous le nom d’air de prélèvement, le système de gestion de la puissance et de la chaleur (PTMS) refroidit ensuite les sous-systèmes de l’avion. Mais depuis la découverte par Lockheed Martin en 2008 que le PTMS avait besoin de plus de pression d’air du moteur que prévu à l’origine – et une décision ultérieure en 2013 des responsables du programme qui a refusé une refonte du moteur – le groupe motopropulseur a été contraint de fonctionner plus chaud, réduisant sa durée de vie et nécessitant un entretien supplémentaire en conséquence, selon des remarques préparées [PDF ] présenté par Jon Ludwigson, directeur des marchés et des acquisitions liées à la sécurité nationale au Government Accountability Office.

Le témoignage de Ludwigson a en outre déclaré que l’enquête préliminaire du GAO sur le plan de modernisation de l’air avait déterminé que le bureau du programme F-35 n’avait jamais formuléd’estimation indépendante des coûts ou de stratégie d’acquisition approuvée lors de la compilation de son analyse sur la meilleure façon de moderniser le moteur et le PTMS. Un rapport complet sur les efforts de modernisation du système aérien par le GAO est attendu ce printemps.

Pour sa part, Schmidt a déclaré en réponse aux questions du représentant Donald Norcross, D-NJ, que le F135 mis à jour, connu sous le nom de mise à niveau du cœur du moteur (ECU), serait mis en service entre 2030 et 2032, bien qu’il ait souligné que plus de détails tels que l’infrastructure de test étaient nécessaires jusqu’à ce qu’il puisse s’engager sur une date ferme. Breaking Defense avait précédemment indiqué que le JPO s’attendait à ce que l’ECU soit mis en service d’ici l’exercice 30 dans l’espoir que tous les clients de l’avion participeront au financement de son développement.

RobWittman, R-Va., qui préside le sous-comité, n’a pas pris position sur le plan de mise à jour du F135 plutôt que de concevoir un nouveau moteur, mais a clairement indiqué qu’il voulait plus d’informations de la part des responsables alors que les législateurs examinent la proposition.

« Vous savez, notre travail n’est pas de prendre position. Le [Bureau du programme interarmées des F-35] a pris cette décision. Notre travail en tant que sous-comité est de bien comprendre tous les aspects de cela », a-t-il déclaré, ajoutant plus tard que la tâche de son comité était de « rassembler pleinement toutes les informations importantes » alors que le débat au Congrès sur la décision du moteur est sur le point de se dérouler.

 

Edited by herciv
  • Thanks 3
Link to comment
Share on other sites

Bloc 4 de mise en service

Le plan de modernisation du système aérien du programme sera essentiel alors que les responsables cherchent à déployer une suite de capacités logicielles pour le chasseur connu sous le nom de Block 4, avec encore plus de mises à niveau attendues au-delà, ce qui nécessitera plus de puissance et de refroidissement. Conformément à la croissance globale des coûts et du calendrier des F-35, le bloc 4 a connu à peu près la même chose: une estimation initiale de 10,6 milliards de dollars a depuis gonflé à 16,5 milliards de dollars, et trois années supplémentaires ont été ajoutées pour achever la mise en service des capacités du bloc 4 jusqu’à l’année civile 2029, selon les remarques de Ludwigson.

Les augmentations de calendrier et de coûts pour le bloc 4 sont également liées à des difficultés avec son matériel habilitant sous-jacent connu sous le nom de Technology Refresh 3 (TR-3) qui offre de nouvelles capacités de traitement et d’autres attributs. Bien que le premier test TR-3ait été réalisé en janvier, le programme accuse un an de retard dans sa mise en production, qui est maintenant prévue pour avril 2024.

Schmidt a déclaré lors de son témoignage que la date d’avril 2024 reflète l’évaluation actuelle des risques liés au calendrier du JPO, bien que Lockheed estime que cela pourrait se produire quelques mois plus tôt en décembre 2023, laissant une « fenêtre » entre les deux dates. Une fois que le TR-3 sera intégré et que les capacités du bloc 4 seront étoffées, le programme F-35 atteindra le statut de capacité opérationnelle complète, ce qui, selon Wittman, sera près de trois décennies depuis son lancement en 2001.

« C’est à tous points de vue inacceptable, et le programme doit faire mieux », a déclaré Wittman.

Passer au FRP

Après avoir passé des années piégé dans la production initiale à faible cadence, le programme F-35 envisage d’entrer dans la phase de production à plein régime (PRF) en terminant le travail sur l’environnement de simulation interarmées (JSE) en difficulté du chasseur, la dernière étape nécessaire pour terminer la phase initiale de test opérationnel et d’évaluation.

Le programme a fait des progrès au cours des derniers mois en corrigeant les lacunes de la JSE, a constaté le GAO, bien que six problèmes « incontournables » demeurent. Une fois ces problèmes résolus, le directeur des tests opérationnels et de l’évaluation du Pentagone doit vérifier et valider le JSE, après quoi le programme peut procéder à 64 simulations virtuelles connues sous le nom de runs-for-score. Ces courses devraient commencer en août 2023, a déclaré Schmidt, qui a ajouté que sa « ligne dans le sable » pour commencer FRP est décembre 2023.

Détails de la modernisation

Le témoignage de Schmidt a également révélé des détails clés sur une modernisation matérielle récemment ordonnée par le JPO pour atténuer un problème de résonance harmonique, ou vibration, avec le F135. Selon le général, les enquêteurs ont découvert lors d’une enquête sur le crash d’un F-35B en décembre que la résonance harmonique peut provoquer la rupture d’un tube de combustible, ce qui a incité les responsables à mettre en œuvre une stratégie d’atténuation alors qu’ils travaillent à établir une cause profonde du problème de vibration. Defense News a rapporté mardi que le problème de vibration était connu du programme depuis qu’un moteur est tombé en panne lors des essais de pré-livraison en 2020, ce qui a depuis entraîné « des procédures de pré-acceptation supplémentaires ».

Alors que les travaux visant à identifier la cause profonde du problème de résonance se poursuivent, la modernisation – consistant en « l’installation d’un orifice » – n’empêchera pas la fracture du tube de carburant, mais « réduira plutôt l’impact à la perte de contrôle du moteur » si les vibrations le provoquent, a déclaré Schmidt.

La modernisation à l’échelle de la flotte est en cours, ce qui, selon M. Schmidt, permettrait de terminer toutes les livraisons en retard découlant d’une pause dans les réceptions de nouveaux moteurs et avions d’ici mai 2023.

Selon le témoignage écrit de Ludwigson, les livraisons de moteurs et d’avions ont toujours pris du retard en 2022. « Presque toutes » les livraisons de centrales F135 ont été retardées l’année dernière, ce qui, selon les responsables du programme, a été causé par « des problèmes de qualité qui nécessitaient une résolution avant que les moteurs puissent être acceptés par le gouvernement ».

À son tour, la moitié des livraisons d’avions ont été retardées en 2022, a constaté le GAO, le plus haut niveau de livraisons tardives au cours des six dernières années. En revanche, 16 % des livraisons d’avions en 2021 ont pris du retard.

Edited by herciv
  • Thanks 3
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, herciv a dit :

 

Pendant ce temps, Wittman a remis en question le plan global d’acquisition de chasseurs de l’armée de l’air, affirmant que le service « n’a pas encore déterminé comment ils achèteront 1 763 avions F-35A après avoir reconnu que leur hypothèse de coûts d’exploitation majeurs de 4,1 millions de dollars par avion et par an est irréalisable ».

 

J'aimerais bien savoir ce qu'ils appellent "coûts d'exploitation majeurs" et si il y a des coûts d'exploitation mineurs :laugh:

  • Haha 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Picdelamirand-oil a dit :

Pour moi cela montre une incompétence confirmé du chef de projet.

C'est un aveux lors d'une audition au congrès. Le JPO doit rapporter à son autorité organique qui n'est pas le congrès mais le DOD. Je pense que Kendall était déjà au courant. Le cas échéant on ne peut pas parler d'incompétence. Surtout que Schmidt a été nommé récemment il me semble.

Edited by herciv
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, herciv a dit :

[...] Le développement du matériel a pris du retard et la production initiale a été lente, a déclaré Schmidt, mais le matériel a maintenant mûri au point où il s’avère fiable et satisfait aux exigences de sécurité des vols [...]

Une phrase rassurante, d'une certaine manière.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, R force a dit :

Même explication que pour les suisses.....   la simulation....  :rolleyes:

Le souci est surtout que tu diminues les heures de vol en car c'est trop cher, comprendre il y a trop de maintenance par heure de vol. En temps de paix, cela peut passer creme tant que tu maintiens les heures de patrouilles aériennes (ou que tu les remplaces par des appareils moins chers pour faire le vrai travail...). Mais en temps de guerre tu fais comment pour que la maintenance suive si tu veux exploser ton quota d'heure de vol ? Ce n'est pas qu'une question d'argent mais aussi de disponibilité des mainteneurs, des outils et des pieces détachées ... 

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Un long, très long article de TREVIDICK qui remet en perspective les propos des Schmidt. Même chez lui on sent que la réalité du f-35 ne peut plus être niée. Il arrive encore à faire l'autruche sur la notion de FMC et de MC, mais pour le reste c'est "welcome back to reality".

Les propos de Schmidt ont un effet très homogène sur la presse US cette fois. TREVIDICK doit nager avec le flux.

https://www.thedrive.com/the-war-zone/f-35-engine-running-too-hot-due-to-under-speccing-upgrade-now-vital

Edited by herciv
Link to comment
Share on other sites

il y a 28 minutes, herciv a dit :

Un long, très long article de TREVIDICK qui remet en perspective les propos des Schmidt. Même chez lui on sent que la réalité du f-35 ne peut plus être niée. Il arrive encore à faire l'autruche sur la notion de FMC et de MC, mais pour le reste c'est "welcome back to reality".

Les propos de Schmidt ont un effet très homogène sur la presse US cette fois. TREVIDICK doit nager avec le flux.

https://www.thedrive.com/the-war-zone/f-35-engine-running-too-hot-due-to-under-speccing-upgrade-now-vital

Moi, ce qui m’intéresse avec les derniers articles que tu as relayé @herciv c’est qu’elle va être la réaction de notre ami d’outre Atlantique ? 

Nous sommes d’accord, et encore plus à la lecture de ces auditions, que le programme du F-35 est entaché de grave défaut qui si ils ne sont pas « mortels » en l’état font que l’on peut difficilement parler de réussite… comment dans ce cas continuer, vent debout a prétendre ou a trouver mille échappatoires pour clamer « tout va bien » ?

Encore une fois, l’avion est sans doute ce qui se fait de plus pointu en terme d’ingénierie et il volera - à termes - et effectuera les missions pour lesquelles il a été prévu mais à quel prix ? 
 

Link to comment
Share on other sites

il y a 7 minutes, Ardachès a dit :

Moi, ce qui m’intéresse avec les derniers articles que tu as relayé @herciv c’est qu’elle va être la réaction de notre ami d’outre Atlantique ? 

Nous sommes d’accord, et encore plus à la lecture de ces auditions, que le programme du F-35 est entaché de grave défaut qui si ils ne sont pas « mortels » en l’état font que l’on peut difficilement parler de réussite… comment dans ce cas continuer, vent debout a prétendre ou a trouver mille échappatoires pour clamer « tout va bien » ?

Encore une fois, l’avion est sans doute ce qui se fait de plus pointu en terme d’ingénierie et il volera - à termes - et effectuera les missions pour lesquelles il a été prévu mais à quel prix ? 
 

Non je ne suis pas d'accord, ce n'est pas à quel prix, c'est à quel date, et ça c'est beaucoup plus grave, parce que pour le moment , il est toujours inutile, et quand il marchera ses performances seront banalisées.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,964
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Aquaromaine
    Newest Member
    Aquaromaine
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...