Berkut

Ici on cause fusil

Recommended Posts

Aucune idée pour la surchauffe. J'aime bien la nouvelle crosse du G36.

 

11.-HK-G36A11.jpg

 

Sinon de toute façon le HK416 et G36 ne sont pas vraiment dans la même catégorie. Le HK416 est plus lourd et plus cher.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le G36 est quand même une arme qui a un bon potentiel d'évolution. De nouvelles versions sont régulièrement développées.

Pour l'instant, le modèle en dotation régimentaire allemand fait des vagues.

 

La ministre de la Défense allemande face au casse-tête du fusil HK G36 de la Bundeswehr http://t.co/OLj6euj1Jo via @LesEchos

— Philippe Top-Action (@top_force)

April 20, 2015

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, maintenant le G36 est en service depuis plus de 20 ans. Il a quand même passé les tests lors de son admission en service. J'ai du mal à croire que l'on se rende compte de ses défauts seulement maintenant.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, maintenant le G36 est en service depuis plus de 20 ans. Il a quand même passé les tests lors de son admission en service. J'ai du mal à croire que l'on se rende compte de ses défauts seulement maintenant.

La polémique prend de l'ampleur, c'est Politique

 

@LesEchos @top_force G36, une nouvelle affaire d’État ? http://t.co/iWj0scAdOi @TTUinfo

— Philippe Top-Action (@top_force)

April 21, 2015

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai la sensation que c'est surtout le problème de découverte habituel de la dure réalité de la technique.

Tous les fusils d'assaut, si on se met à enchaîner chargeur sur chargeur ont des canons qui chauffent énormément ce qui diminue la précision.

Un fusil d'assaut n'est pas fait pour cela car on veut que sa masse soit la plus faible possible.

C'est d'ailleurs pour cela que les mitrailleuses ont des canons plus lourd, ce qui revient à avoir une inertie thermique plus grande.

Sans compter des mécanismes pour amplifier le refroidissement naturel ou pour changer de canon même quand il est brûlant avec des poignées intégrés.

 

Seulement, à force d'avoir des militaires qui ne font pas la guerre, ceux-ci ne connaissent même plus les limites de leurs propres armes sauf théoriquement.

Donc aux premières escarmouches, les soldats vont enchaîner chargeurs sur chargeurs comme si ils servaient une mitrailleuse lourde et vont découvrir brutalement pourquoi on leur avait expliqué de ne pas le faire.

 

Après, il peut aussi y avoir un détail technique qui rend le tube plus déformable quand il surchauffe.

Une non symétrie des parties externes par exemple.

Edited by Deres
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans le cas des G36, certains évoquent un changement de formule des polymères utilisés à partir d'une certaine date. Il semblerait même que sur certaines séries le zéro puisse changer entre le matin et l'après midi si le fusil passe la journée au soleil.

Ce qui est étonnant dans le cas de l'armée allemande, c'est qu'il aurait fallu attendre l'Afghanistan pour qu'ils s'en rendent compte... ???

Share this post


Link to post
Share on other sites

SIG556xi mais sans mettre ma main à couper ^-^

Bonne réponse. ;)

Oui, maintenant le G36 est en service depuis plus de 20 ans. Il a quand même passé les tests lors de son admission en service. J'ai du mal à croire que l'on se rende compte de ses défauts seulement maintenant.

Surtout que l'Allemagne en refile aux Kurdes en ce moment avec aussi d'ancien G3

 

@top_force Une grosse shopping list à prévoir ! pic.twitter.com/UC0K4G5KeK

— Philippe Top-Action (@top_force)

April 15, 2015
Edited by Philippe Top-Force

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce qui est étonnant dans le cas de l'armée allemande, c'est qu'il aurait fallu attendre l'Afghanistan pour qu'ils s'en rendent compte...

 

En même temps les G36 n'avaient pas beaucoup servi avant ça.

Edited by Kiriyama

Share this post


Link to post
Share on other sites

En même temps les G36 n'avaient pas beaucoup servi avant ça.

 

Une armée ne test jamais le matos au delà des limites jusqu’à ce qu'il cède, justement pour savoir jusqu’où il peut aller le jours ou l'on devra aller plus loin! C'est quand même étonnant que lors des divers qualification et requalification du matos on ne l'utilise pas jusqu’à le péter pour voir s'il pete toujours au même point ou si quelques chose a changer. Les essais destructifs c'est encore le B A ba de ce genre d'évaluation.

 

Après si les hypothèses des qualification sont caduques ... forcément, on aura tôt fait d’arrêter les tests bien avant d'arriver a bout du matos.

 

Reste le cas ou les concepteurs ont une vision des choses radicalement différentes de celle des utilisateurs ...

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pourtant les espagnols ont les mêmes, utilisés en Iraq et en Afghanistan...

Et les champs de tir en Espagne c'est pas vraiment le cercle polaire... 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Faut voir déjà d'où provient cette baisse de précision.

 

Un militaire allemand m'avait dit qu'ils avaient effectivement eu des problèmes de munitions en afghanistan mais que le G36A (celui que la majorité des soldats allemands ont) a des problèmes d'optique ; en gros les chocs ont tendance à dérègler le point rouge et le X3. Il est possible qu'une cadence soutenue puisse avoir le même effet. De mémoire l'armée française avait eu un problème similaire avec les J4 sur les MiniMi.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pfff impressionant. Pareil qu'un obus guidé mais c'est plus fort technologiquement parlant... Avec une balle qui tourne à cette vitesse, et qui maintient une sorte de reconnaissance de forme + un guidage par ailettes qui doivent agir sur ce même corps qui tourne sur lui-même + la miniaturisation pour du 0.50 cal !

 

Ça me fait penser aussi qu'on galope vers le combat robotisé ou dronisé. Tout ce qui est vu est touchable, incroyable (le 5ième élément déjà réalité....)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
 

 

Bon, alors sans être sûr de poster sur le bon topic, l’on sait que l’énergie cinétique d’un projectile est fonction de sa masse, mais aussi du carré de sa vitesse. Il est donc bien plus avantageux d’augmenter cette dernière que la 1er.

 

Pourtant, l’on parle souvent calibre ici, donc masse comme facteur d’amélioration de la létalité d’une arme, mais rarement d’augmentation de la vitesse.

 

Ça progresse de ce côté ? J’ai entendu parler de munitions avec du C4 mais je trouve ça téléphoné dans la mesure où c’est un explosif brisant. Peut être en mélangeant explosifs lents et rapides pour façonner l'onde de choc, comme sur les bombes A et H ?

 

Je suis étonné qu’on n’évoque pas plus des avancés dans cette direction.

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

 

 

Bon, alors sans être sûr de poster sur le bon topic, l’on sait que l’énergie cinétique d’un projectile est fonction de sa masse, mais aussi du carré de sa vitesse. Il est donc bien plus avantageux d’augmenter cette dernière que la 1er.

 

Pourtant, l’on parle souvent calibre ici, donc masse comme facteur d’amélioration de la létalité d’une arme, mais rarement d’augmentation de la vitesse.

 

Ça progresse de ce côté ? J’ai entendu parler de munitions avec du C4 mais je trouve ça téléphoné dans la mesure où c’est un explosif brisant. Peut être en mélangeant explosifs lents et rapides pour façonner l'onde de choc, comme sur les bombes A et H ?

 

Je suis étonné qu’on n’évoque pas plus des avancés dans cette direction.

 

 

Augmenter la vitesse ca use le canon... donc c'est assez limité.

 

La poussée "piston" sur la balle est proportionnel a la surface/section du piston, donc au carré du calibre. Avec la même pression en chambre plus le calibre est élevé plus tu pousses fort et donc plus tu transmets d'énergie.

 

La pression est l'autre probleme avec la vitesse. Pression élevé implique des problème d'étanchéité de la chambre de l'étui, des probleme de résistance structurelle de la chambre elle même etc.

 

En gros on ne peut pas augmenter indéfiniment la vitesse sans que ca ai de conséquence sur le canon. Il y a des solution technique comme des sabord en "pastique" mais ca complique la munition et c'est donc nettement plus cher.

 

On ne peut pas non plus augmenter indéfiniment la pression ... donc pour transférer plus d'énergie soit on change de techno - rail gun - soit on utilise un canon plus large.

 

L'autre souci c'est le volume dans le piston qui varie beaucoup induisant des changement massif de pression. En gros la pression atteint un pic a l'allumage de la poudre puis chute a mesure que le projectile avance. Cette chute de pression fait qu'on pousse de moins en moins... d'ou l'idée de créer des poudre spéciale et des système d'allumage spéciaux de sorte qu'on lisse le pic du début et qu'on entretienne plus de pression ensuite, de sorte d'exploiter mieux toute la longueur du canon pour pousser aussi fort que possible. Ca se fait pour les canon de 120 de char ... ou les obus coute des dizaine de millier d'euro ... pour les ALI même pas en rêve.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,410
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Napoléon_Ier
    Newest Member
    Napoléon_Ier
    Joined
  • Forum Statistics

    20,715
    Total Topics
    1,249,314
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries