Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Marine indienne


CVN220
 Share

Recommended Posts

On parle de l'intérêt de location d'un second sous-marin nucléaire russe (type Akula) en Inde.

Visiblement le manque actuel de fiabilité des Russes en matière de construction navale ne leur a pas servi de leçon...

Link to comment
Share on other sites

Visiblement le manque actuel de fiabilité des Russes en matière de construction navale ne leur a pas servi de leçon...

Hum j'y vois plutot une facon de mettre en place la filiere pour les futurs equipages des SNA indiens, en se basant sur une selection parmi les equipages des soums de classe Kilo, les seuls qui naviguent pour l'instant dans la marine indienne... le choix russe semblait etre ici le plus logique.

Equipages de SNA qui seront alors la base de la selection pour armer le futur Arihant, si un jour les indiens parviennent a le rendre operationnel, quand on voit comment ils galerent sur la construction des SSK P75 (Scorpene), je les vois mal parvenir a maitriser de facon autonome la construction de A a Z de sous marin a propulsion nucleaire avant loooonngtemps... pour l'instant, le chantier de leur futur SNLE n'avance qu'a l'aune de la disponibilite d'ouvriers venant de Russie, les indiens ne s'etaient pas vraiment precipites pour qu'il y ait un nombre suffisant d'ouvriers indiens suffisamment qualifies pour le acquerir la connaissance et le savoir-faire. C'est probablement pour cela d'ailleurs que le chantier du Arihant s'est retrouve soudainement completement hors planning, les ouvriers russes ayant probablement ete rappele en grand nombre pour relancer la production des chantiers russes... quelqu'un peut confirmer ou bien je suis en train de mitonner gentimment?

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

Visiblement le manque actuel de fiabilité des Russes en matière de construction navale ne leur a pas servi de leçon...

  Peut être, mais qui d'autres peu leur louer un soum' a autonomie de range et surtout endurance de poursuite (l'intérêt majeur du SNA par rapport aux diesel/élec) illimités ... Personne ...

  Quoique, dans quelques années la France va avoir de potentiels SNA nuke d'occaz'  :lol:  (chose impensable : le risque politique est élevé si problème avec le soum et son vieillissement qui implique un incident a déflagration politique illimitée si soum' coulé qui pollue quelque part dans l'océan indien, Il n'y a que les russes pour prendre ce risque la ...)

Link to comment
Share on other sites

Pour la première fois, la marine indienne dispose de fortes indications que des sous-marins nucléaires chinois effectuent des séjours fréquents en océan Indien.

A ce jour, 22 détections de sous-marins chinois ont été rapportées, dont l’une en février dernier. Un sous-marin a été repéré près des îles Andaman et Nicobar.

La marine indienne a indiqué au ministère de la défense que 22 contacts de sous-marins inconnus ont été détectés par des sonars indiens et américains en océan Indien.

L’évaluation est que la Chine est la seule autre marine capable d’opérer dans la région. Cette évaluation a été confirmée par des renseignements indiens et américains.

L’étendue de la présence de sous-marins chinois en océan Indien est très troublante pour la marine indienne.

Suite : http://www.corlobe.tk/article32267.html

Link to comment
Share on other sites

Pour la première fois, la marine indienne dispose de fortes indications que des sous-marins nucléaires chinois effectuent des séjours fréquents en océan Indien.

A ce jour, 22 détections de sous-marins chinois ont été rapportées, dont l’une en février dernier. Un sous-marin a été repéré près des îles Andaman et Nicobar.

La marine indienne a indiqué au ministère de la défense que 22 contacts de sous-marins inconnus ont été détectés par des sonars indiens et américains en océan Indien.

L’évaluation est que la Chine est la seule autre marine capable d’opérer dans la région. Cette évaluation a été confirmée par des renseignements indiens et américains.

L’étendue de la présence de sous-marins chinois en océan Indien est très troublante pour la marine indienne.

Suite : http://www.corlobe.tk/article32267.html

22 signatures, 22 inconnus, donc 22 fois sont les SNA/SNLE chinois?

:rolleyes:

Henri K.

Link to comment
Share on other sites

La déduction indienne semble à peu près logique. Quel est le pays possédant des sous-marins qui serait le plus capable de les surveiller, et qui aurait le plus de raisons pour cela ?

Maintenant, sans preuves tangibles... ça peut tout aussi bien être une erreur de détection radar, un sub russe en maraude, un requin-baleine transformé par les Ukrainiens en plate-forme lance-missiles ou autre chose.

Link to comment
Share on other sites

La déduction indienne semble à peu près logique. Quel est le pays possédant des sous-marins qui serait le plus capable de les surveiller, et qui aurait le plus de raisons pour cela ?

Maintenant, sans preuves tangibles... ça peut tout aussi bien être une erreur de détection radar, un sub russe en maraude, un requin-baleine transformé par les Ukrainiens en plate-forme lance-missiles ou autre chose.

Il doivent je suppose avoir des bases de données acoustique pour pouvoir identifier ou au moins filtrer ce qui a pu être detecter.

LE fait est également que l'Inde doit avancer sur ses projets de réarmement face à la Chine et quoi de plus opportun que des incursions de sous-marins chinois pour booster un peu les projets ?

Link to comment
Share on other sites

Threat from sea: submarine force to be weakest by 2015

HINDUSTAN TIMES

Defence planners in India are a jittery lot, confronting the specter of an unprecedented dip in the undersea attack capabilities of the navy.

While China is scaling up its underwater capabilities, the Indian Navy's submarine force levels will be the lowest in its history by 2015, a confidential defence ministry report has revealed.

The navy will be left with merely six to seven submarines, including India's first and only nuclear-armed ballistic missile submarine INS Arihant, as it begins phasing out the Russian Kilo class and German HDW Type 209 submarines next year.

The report warned India had "never before been poised in such a vulnerable situation" and the undersea force levels were "at a highly precarious state".

The navy currently operates 14 submarines, including a nuclear-powered attack submarine leased from Russia. However, the "viable strength" of its submarine arm is much less, factoring in the operational availability of the boats.

In contrast, China operates close to 45 submarines, including two ballistic missile submarines. "China may plan to construct 15 additional Yuan-class attack submarines, based on German diesel engine purchases," the report said. It said the Yuan-class boats could be equipped with air-independent propulsion systems to recharge their batteries without having to surface for more than three weeks, a capability currently unavailable with the Indian Navy.

The size of India's submarine fleet will roughly be the same as that of the Pakistani Navy in two years. "As this critical (undersea) capability is eroded, there is an inverse increase in both capability and strength of the Chinese and Pakistani navies," the report stated.

Six Scorpene submarines are currently being built at the Mazagon Dock Ltd in Mumbai with technology from French firm DCNS under a Rs. 23,562-crore project codenamed P-75.

But the first of these boats will not be ready before 2016-17, though it should have been commissioned into the navy last year. The report said the delay had "set off a capability gap that will widen" in the coming years.

Link to comment
Share on other sites

La coopération navale russo-indienne se porte bien

La coopération militaire russo-indienne reste très dynamique, en particulier dans le domaine naval, avec ses hauts (le missile de croisière BrahMos par exemple) et ses bas (le refittage du porte-avions ex soviétique Gorchkov, futur INS Vikramaditiya). Dernières avancées en date : une (fortement) probable commande d’un nouveau lot de trois frégates, et la participation de la Russie à la construction de la troisième série de destroyers furtifs indien du Projet 15B.

Notes sur la coopération navale russo-indienne

La coopération navale russo-indienne se porte bien. En perspective : une nouvelle commande portant sur trois frégates construites en Russie pour New-Delhi, et la participation d'industriels russes à la construction de la troisième série du destroyer indien.

La coopération militaire russo-indienne reste très dynamique, en particulier dans le domaine naval, avec ses hauts (le missile de croisière BrahMos par exemple) et ses bas (le refittage du porte-avions ex soviétique Gorchkov, futur INS Vikramaditiya). Dernières avancées en date : une (fortement) probable commande d'un nouveau lot de trois frégates, et la participation de la Russie à la construction de la troisième série de destroyers furtifs indien du Projet 15B.

Selon le site d'information indien  Russia & India Report, New-Delhi serait prêt à dépenser $3 milliards pour un nouveau lot de 3 frégates du Projet 11356 (voir photo ci-dessous). L'Inde a déjà acquis 2 lots de trois frégates, et le chantier naval Yantar (Kaliningrad) est actuellement en train d'achever les essais de la dernière unité du second lot, la frégate Trikand, qui doit être remise aux autorités indiennes au mois de juin prochain. Un accord de principe existerait déjà entre Russes et Indiens, et le contrat pourrait être signé à l'occasion de la livraison de la frégate Trikand à la marine indienne. Le prix, $3 milliards, laisse apparaître une nette augmentation de presque 50% par rapport au prix du précédent lot de 3 frégates commandées en 2006 pour $1,6 milliard. Cette augmentation s'expliquerait notamment par le fait que les futures frégates seraient équipées de missiles de croisière BrahMos. Si ce contrat est signé et honoré, l'Inde aura acquis 9 frégates de la classe Talwar, prouvant ainsi son vif intérêt pour ces bâtiments issus des Krivak soviétique (Projet 1135) pour augmenter ses capacités à opérer dans l'océan indien. Les capacités de lutte ASM des frégates ont, semble t'il, été particulièrement appréciées des marins indiens : tandis que la présence d'un hélicoptère embarqué permet de mener des opérations "au-delà de l'horizon", le système RPK-8 permet la mise en oeuvre de torpilles qui peuvent traiter une cible localisée jusqu'à 4 300 mètres de distance et évoluant jusqu'à 1 000 mètres de fond. Pour New-Delhi, il s'agit notamment de relever les défis posés par l'augmentation de l'activité sous-marine chinoise dans l'océan Indien.

Autre domaine de la coopération navale : la participation de l'usine de la Baltique (Saint-Pétersbourg) à la construction de la 3e série de destroyers indiens du Projet 15B (classe Kolkata, 6 800 tonnes de déplacement, voir photo ci-dessous), construits pas le chantier Mazagon Dock Limited (Bombay). Une première série de 3 bâtiments a été construite entre 1987 et 2001, tandis qu'une commande pour une seconde série de 4 unités a été signée en mai 2000. L'Inde a commandé une 3e série de 4 destroyers en 2011, avec une mise en service des bâtiments qui devraient intervenir sur la période 2018-2024. OSK, le consortium des constructions navales russes, devraient directement prendre part à la mise en oeuvre du contrat à travers la participation de l'usine de la Baltique. Le chantier naval pétersbourgeois livrera ainsi les arbres de transmission pour les 4 furturs destroyers indien sur la période 2014-2017, à raison d'une unité par an. Le contrat, conclu entre l'Inde et Rosoboronexport (agence fédérale russe pour l'exportation et l'importation de matériels militaires) s'élève à 2,5 milliards de roubles (environ €61 millions).

La Russie, qui entend également construire un destroyer de nouvelle génération, mais d'un déplacement plus important (jusqu'à 12 000 tonnes) dont la première unité doit être mise sur cale en 2016, pourrait directement bénéficier de cette coopération en terme de savoir-faire et de pratique.

Sources : Arm-Tass ; Russiq & Indiq Report ; Naval Technology ; site de l'usine de la Baltique.

Link to comment
Share on other sites

First Scorpene submarine would be ready by 2014: French envoy

Panaji: The first of the six Scorpene submarines ordered by the Indian Navy from French firm DCNS in 2005, as part of the technology transfer between the two countries, will be rolled out by 2014, France's top diplomat in India said on Saturday.

"The first submarine would be ready by 2014, heralding an important and strategic tie-up between both the nations on the defence front", said Francois Richier, Ambassador of France in India, adding the rest of five submarines would be delivered every subsequent year.

"Such kind of submarines are important for Indian Navy considering the long coast it has to guard", he said.

Richier is in Goa to visit French Destroyer 'FNS Montcalm' which is here as the part of training exercises with the Indian Navy.

The six Scorpenes are being constructed at the Mazagon Dockyards Limited (MDL) in Mumbai under Project-75 under technology transfer from French firm DCNS.

The government approval for construction of the six submarines was accorded in September 2005 at a total cost of Rs 18,798 crore and the contract was signed in October that year.

The project cost was revised to Rs 23,562 crore in February 2010, along with revision in delivery schedule.

"The induction of Scorpene submarines would enhance Indian Navy's capabilities to conduct exercises in the open sea. These are the last generation of conventional submarines", a senior French naval officer said.

Designed for coastal defence against under-water threats, the 1,750-tonne submarine-submarine-killer (SSK) Scorpene is 67 meters in length and can dive to a depth of 300 meters. Ccording to French naval officials, the submarine can stay at sea for 45 days with a crew of 31.

The standard version has six torpedo tubes and anti-shipping missile launchers.

Link to comment
Share on other sites

Indo-French naval exercise off Goa coast on April 17

PANAJI: India and France will be holding a joint naval exercise off the Goa coast on April 17, which is mainly aimed at honing the skills of Indian Navy in tackling anti-piracy and anti-submarine operations.

"The 30-hour exercise would begin on April 17 morning", said Commander Guillaume Fontarensky, commanding the anti-submarine Destroyer 'FNS Montcalm', currently docked at Goa's Mormugao Port Trust (MPT), before initiating exercises with the Indian Navy.

Link to comment
Share on other sites

@ Mani, j'ai entendu que la marine indienne a lancé récemment un appel d'offre pour l'acquisition de 2 ravitailleurs de 40 000t, tu peux nous en dire plus? Merci.

Henri K.

Indian Navy For 5 More Fleet Tankers

The Indian Navy has announced interest in acquiring five new fleet support ships under the 'global buy'' category. The Navy has stipulated it requires ships with displacement of 40,000 tons in fully loaded condition, 200-metres long and a maximum beam of 25-metres. The Navy also requires its new ships to be capable of speeds "not less than 20 knots of maximum continuous speed, at ambient temperatures upto 40 deg C, in the fully laden condition upto Sea State 3 and while less than six months out of dock". With a projected complement of 190 sailors and 24 officers, the ship will need to handle one multi-role helicopter. Full requirements here.

The Indian Navy last commissioned two Fincantieri-built tankers INS Deepak and INS Shakti into its fleet.

Apparemment, ce serait 5 ravitailleurs et non deux.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,964
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Rafale28
    Newest Member
    Rafale28
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...