Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Marine indienne


CVN220
 Share

Recommended Posts

Les hésitations de la marine indienne retardent de plusieurs années la construction de bâtiments neufs.

La marine indienne insiste pour que les bâtiments de guerre construits en Inde disposent de systèmes d’armes les plus modernes. Cette insistance peut avoir des conséquences dangereuses : ainsi, des bâtiments à moitié construits rouillent dans les chantiers navals, attendant des armements sophistiqués qui sont de plus en plus en retard....

suite : http://www.corlobe.tk/article30086.html

Pas croyable !  :O

Link to comment
Share on other sites

"Le lundi 16 juillet 2012, quatre navires indiens, Mubai (destroyer lance missiles), Trishul (frégate furtive), Gomati (frégate lance missiles) Aditya (pétrolier-ravitailleur) arriveront à Toulon pour une visite de 3 jours dans le cadre de la préparation des manoeuvres navales Varuna."

De mon bureau qui surplombe la rade, j'ai vu les 4 navires indiens quitter Toulon. Ce qui m'a surpris ce sont les panaches de fumée gris-clair-Brun qui s'échappent des cheminées de ces vaisseaux .... je ne suis plus habitué à voir autant du fumée ..... au contraire des navires français qui semblent gisser sur l'eau ; question pollution ce doit pas être leur point fort à ces vaisseaux indiens.

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

L'armée indienne a testé vendredi avec succès un missile balistique naval Dhanush capable de porter une charge nucléaire, rapporte l'agence de presse IANS.

Image IPB

Le missile a été tiré depuis un navire dans le golfe du Bengale, au large de l'Etat d'Orissa (est).

D'une portée de tir maximale de 350 km, le missile Dhanush constitue l'équivalent maritime du Prithvi-II et est capable de transporter une charge de 500 kg, y compris une tête nucléaire.

http://fr.rian.ru/defense/20121005/196232492.html

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Link to comment
Share on other sites

L'Inde teste avec succès son missile supersonique BrahMos

L'Inde a testé dimanche avec succès son missile supersonique BrahMos, développé et construit en coopération avec la Russie, a appris l'agence RIA Novosti auprès de l'organisation de recherche et développement du Ministère de la Défense indien (DRDO).

"Le missile de croisière a intercepté la cible à une distance de 290km", a indiqué la source précisant que le missile BrahMos avait été tiré depuis la frégate Teg, construite en Russie pour la Marine indienne.

Image IPB

Le missile de croisière supersonique BrahMos, qui doit son nom aux fleuves indien Brahmapoutre et russe Moskova, est capable de porter une charge de 200 à 300 kg sur une distance de 290 km. Ses versions terrestre et embarquée équipent déjà l'armée de terre et les forces navales indiennes.

http://fr.rian.ru/defense/20121007/196247581.html

Image IPB

http://fr.rian.ru/infographie/20100715/187066466.html

Link to comment
Share on other sites

Altitude de vol de 5.000 à 14.000m ?

C'est le seul moyen pour économiser du kero et atteindre des vitesse élevé, la plupart pour pas dire tous les missiles haut supersonique volent en hi-lo a cause de cela. Normalement le missile des qu'il approche la zone cible glisse en léger piquet sous l'horizon radar potentiel de la cible et poursuit comme cela jusqu'a  son altitude de recherche, ensuite il effectué des popup jusqu'a 1000m d'altitude s'il faut pour accrocher au radar la cible, puis il plonge au raz de l'eau et met les gaz en grand pour l'attaque. Il y a d'autre mode d'attaque contre les pont plat par exemple ou le missile reste tres haut pour lobber les défenses, puis pique verticalement sur le cible a pleine vitesse et espérant trouer le pont d'envol. En restant a 15m d'altitude non seulement il va plus vite et plus loin, mais surtout il limite dratiquement la portée partique de la défense aérienne. Meme des gros missile anti-aérien dédié anti missile, contre des cible haute altitude, haute vitesse et très manoeuvrante n'ont que quelques dizaine de kilometre de portée, au dela ils n'ont plus l'énergie suffisante pour suivre les évolution de la cible. Meme probleme pour les AMRAAM des F-18, en tail chase a 15 000m ... il doivent ramer pour rattraper un engin filant M2.8.

L'ASMP-A dispose aussi de ce mode hi-lo, qui lui permet d'obtenir sa portée maxi de 600km, en mode rasant - sea skimming - la portée chute violement - en extrapolant sur l'ASMP, prévu pour 60 a 80km en vol rasant, on peut tabler sur 120/150km -. En pénétration basse altitude, c'est a dire assez bas mais pas trop trop surtout au début du vol, il me semble qu'on table de 300km de portée, mais la vitesse est nettement plus modeste qu'a haute altitude, on est a seulement M2.

Link to comment
Share on other sites

Optimiste le Vice-Amiral Kannan du ministère de la Défense dans une interview au Business Line :

"We plan to build another 40 ships in the next 10-15 years. These belong to different categories, capabilities and sizes to meet operational requirement in the interest of our nation. These ships would be either built in different public sector or private sector ship yards depending on how the government decides".

Pour cela, il faudrait développer davantage des infrastructures modernes, sophistiqués internes et moins dépendre de la Russie qui nous joue des sales tours en ce moment.

Ce serait bien que l'Inde puisse bénéficier de l'expertise étrangère de construction navale !

De toute façon, ce n'est pas beaucoup 40 navires en plus. On n'atteindra que 200 navires de guerres très loin des États-Unis (+/- 700) et de la Chine.

Link to comment
Share on other sites

La marine indienne frustrée par le retard de livraison de son porte-avions russe

Alors qu’elle a dû payer plus de 1,7 milliard $ de plus que ce que prévoyait le contrat original, pour un porte-avions russe d’occasion, la marine indienne est dans une impasse : elle ne peut pas demander une indemnité de retard pour l’Admiral Gorshkov dont elle a tant besoin, pas plus qu’elle ne peut dénoncer l’accord.

Suite : http://www.corlobe.tk/article30632.html

Link to comment
Share on other sites

Attention, les Indiens ont une tendance rancunière et ils n'oublient pas si vite des coups bas comme l'escroquerie. Sur les forums militaires indiens, il y a une exaspération contre les Russes.

Une fois qu'ils auront le porte-avions, je ne serai pas étonné qu'ils fassent des coups tordus aux Russes en matière de contrats militaires et de diplomatie étrangère !

C'est peut-être une opportunité à saisir aux pays occidentaux et émergents ?!

Link to comment
Share on other sites

Les marines indienne et américaine vont effectuer un exercice commun de sauvetage de sous-marin

Si un sous-marin indien restait bloqué au fond de la mer, les marins ne pourraient être secourus puisque le pays n’a que des installations de sauvetage rudimentaires. Dans un exercice unique et complexe, les marines indienne et américaine vont s’entraîner ensemble au sauvetage de sous-mariniers bloqués en profondeur.

Cet exercice de sauvetage se déroulera ce mois-ci. L’US Navy devrait envoyer par avion un système de sauvetage — un deep-submergence rescue vessel (DSRV) ou un submarine rescue chamber (SRC) — à Mumbai.

Suite : http://www.corlobe.tk/article30675.html

Link to comment
Share on other sites

Citation de: Chevalier Gilles le Samedi Octobre 13, 2012, 01:40:49

ca veut dire quoi en fait le ARK?

Rien de spécial, c'est juste un signe ou symbole de reconnaissance de cette unité.

C'est pas le symbole de leur base,comme pour les US ???

ARK = Arakkonam Naval Air Station (INS Rajali)

c'est l'aérodrome ou sont basé depuis 1988 les TU-142M de l'indian navy (INAS 312 Squadron)

Link to comment
Share on other sites

C'est pas le symbole de leur base,comme pour les US ???

ARK = Arakkonam Naval Air Station (INS Rajali)

c'est l'aérodrome ou sont basé depuis 1988 les TU-142M de l'indian navy (INAS 312 Squadron)

Effectivement, Arakkonam (Tamil Nadu) sera la première base aérienne pour le P-8I mais il y aura d'autres.

Vidéo du rôle du P-8I - Awesome Video-Anim of Boeing P-8I For Indian Navy : http://www.youtube.com/watch?v=oWBYvb71CTk&feature=youtu.be

Link to comment
Share on other sites

India to take up Gorshkov issue with Putin in 'big way'

http://www.bharat-rakshak.com/NEWS/newsrf.php?newsid=19736

New Delhi: The delay in the handing over of aircraft carrier Admiral Gorshkov will be taken up in a "big way" during Russian President Vladimir Putin's visit next month and India may also consider imposing a penalty of around Rs 600 crore over the issue.

Putin was supposed to visit on Friday but has postponed his visit to December 24.

The ship, rechristened INS Vikramaditya, was scheduled for commissioning into Indian Navy by December 4 but Russian media reports have suggested that it would now be delivered only in October 2013.

The warship was originally scheduled to join the navy on 2008.  :O

Le président russe Poutine joue avec les nerfs des Indiens dans ce dossier !

Après, il n'est pas content du rapprochement entre l'Inde et les pays occidentaux en matière d'armement.  :P

Link to comment
Share on other sites

Une frégate russe livrée vendredi à la Marine indienne

Image IPB

Une frégate Tarkash (carquois)

© RIA Novosti. Igor Zarembo

10:22 09/11/2012

KALININGRAD, 9 novembre - RIA Novosti

Le chantier naval russe Iantar remettra vendredi aux autorités indiennes une frégate Tarkash (carquois), la deuxième des trois bâtiments commandés par la Marine indienne, a annoncé vendredi à RIA Novosti le porte-parole du chantier Sergueï Mikhaïlov.

"Des hauts représentants de l'ambassade d'Inde à Moscou et de l'Etat-major de la Marine indienne, ainsi que les dirigeants du consortium russe de construction navale (OSK), et des responsables de l'agence russe d'exportation d'armements "Rosoboronexport" assisteront à la cérémonie de remise de la frégate",  a indiqué l'interlocuteur de l'agence.

La Marine indienne a commandé trois frégates au chantier naval Iantar, situé près de Kaliningrad. La première, la Teg (sabre) a été remise à la Marine indienne le 27 avril 2012 et la troisième, Trikand (arc), est en train de suivre des tests et sera prête à l'été 2013.

Les frégates du projet 11356 sont destinées à rechercher et à détruire les  sous-marins, à assurer la défense anti-aérienne et anti-navire. Le tirant d'eau est de 4.000 tonnes, l'équipage compte 220 personnes et l'autonomie est de 5.000 milles marins. Les frégates  sont équipées  de missiles supersoniques  mer-mer BrahMos, mis au point en coopération entre l'Inde et la Russie.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,968
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Aure-Asia
    Newest Member
    Aure-Asia
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...