Sign in to follow this  
Mani

M-51

Recommended Posts

Le contexte economique s'y prête fort bien donc ils mettent le chiffre avec sortie de wikipédia ,

Il y a le cout de la charge nucleaire et surement le cout de R§D

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ils mettent ça juste pour que le français moyen s'exclame "Ho mon dieu".

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans le 19h45 de M6 il annonce en 2 secondes l echec du tir a 120 Million d euros .

Cela me parait cher mais j avoue ne rien y connaitre .

De toute façon, tir réussi ou raté, le missile est détruit dans l'affaire. Donc le coût reste le même.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans le 19h45 de M6 il annonce en 2 secondes l echec du tir a 120 Million d euros .

Cela me parait cher mais j avoue ne rien y connaitre .

Merçi

A titre de comparaison, Minuteman III coûtait 92M$ en 1984, DF-31 quelques 30M YMB en 1999.

Maintenant je doute qu'on parvient à donner un prix à un missile balistique comme ça, tout dépend ce qu'on inclut dedans.

Je vous invite à aller sur le site "Mer et Marine" où l'on peut voir le "tir".

PS: Très proche de côtes cet essai!

http://www.meretmarine.com/fr/content/echec-dun-tir-de-missile-m51-depuis-le-snle-le-vigilant

Il y a un problème quand le site parle d'un essai visant à toucher une cible fictif à "quelques milliers de kilomètres", ce n'est pas cohérent par rapport aux moyens de surveillance et de suivi mis en place et par rapport à la zone d'interdiction de navigation affichée. Car la longueur de la zone d'interdiction de vol pour un tir de pleine portée de M51 devrait égale à au moin 800km (même en trajectoire en cloche) et non pas seulement 400km comme ici.

Henri K.

Share this post


Link to post
Share on other sites

De toute façon, tir réussi ou raté, le missile est détruit dans l'affaire. Donc le coût reste le même.

Le coût de ce tir, oui. Mais compte tenu de son échec, il faudra un ou plusieurs nouveaux tirs d'essais en plus du coût d'expertise et d'analyse de l'échec. C'est ces coûts supplémentaires non prévus qui vont faire mal. Sans compter le coût possible si on doit interrompre la production des missiles le temps de conprendre ce qui s'est passé.

Share this post


Link to post
Share on other sites

alors que le M51 sur les dizaines de test , 2 seulement en condition réel de plongé en 2010 certe le reste à quand meme etait fait en piscine à 50 mètres.

Pas tout à fait vrai :

* M51 a été testé, de manière intégrale, 6 fois en tout.

* dont 2 depuis les tubes secs au sol (non piscine), 1 depuis la piscine de CELM, 1 depuis un SSBN mais en condition expérimentale, 1 depuis un SSBN en condition opérationnelle, et cette fois-ci

* C'est le 5ème tir, celui en condition opérationnelle, qui a validé le missile

Je viens de retrouver d'autres NOTAMs concernant les zones de chute du 2ème et du 3ème étage, qui me permettront d'estimer le profil de vol et la portée de cet essai. Je reviendrais peut-être sur ce que j'ai dit sur l'article de M&M.

Henri K.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voici les notifications NOTAM que j'interprête comme la zone de chute du 2ème étage ainsi que celle du 3ème étage.

A1128/13 -

STATIONARY AIRSPACE RESERVATION FOR MISSILE LAUNCHING WILL TAKE PLACE AREA

434950N0303050W - 432200N0320050W - 421650N0312150W - 424350N0295350W - 434950N0303050W.

LATERAL SEPARATION OF 60NM WILL BE APLLIED.

SFC - UNL, DAILY 0620-1010, 04 MAY 06:20 2013 UNTIL 07 MAY 10:10 2013.

CREATED: 22 APR 15:31 2013

A0274/13 -

QRACA DUE TO A MILITARY STATIONARY AIRSPACE RESERVATION "FRENCH ROCKET LAUNCH" WITHIN THE NEW YORK OCEANIC CTA/FIR, NEW YORK OCEANIC WILL NOT ACCEPT IFR FLIGHTS WITHIN A 92 NM RADIUS CENTERED ON 3700N 4720W. 0000 - FL999, 0620-1010 DLY, 04 MAY 06:20 2013 UNTIL 07 MAY 10:10 2013.

CREATED: 29 APR 16:17 2013

Mon modèle de calcul a planté donc je ne peux pas vous faire partager mes analyses personnelles, par contre un expert amateur en balistique, également admin d'un forum aérospatial chinois, a publié les siennes sur son blog suivant ces mêmes informations FIR/NOTAM que j'ai -

http://liuqiankktt.blog.163.com/blog/static/1212642112013458447816/

Je vais donc remettre ici les résultats de ses calculs -

La zone de tir où Le Vigilant a tiré ce M51 -

Image IPB

La zone de chute du 1er étage, c'est l'information FIR que j'avais posté dimanche -

Image IPB

Enfin, d'après ses calculs, la portée de cet essai est de 3700 km, légèrement inférieur à 4700 km du tir d'essai du 27 Janvier 2010.

Image IPB

Attention que ces calculs sont faits depuis les informations publiques, et comme tout calcul, il peut y avoir des erreurs, c'est donc à titre de référence que je les poste ici.

Toutefois, si ces calculs sont justes, l'article de M&M a raison de parler de "Il devait initialement atteindre un objectif fictif situé à plusieurs milliers de kilomètres de là, quelque part dans l’Atlantique nord", sans être capable de donner plus de détails en revanche.

J'édite donc mon post précédent.

Quelqu'un sait si Le Monge a bougé? Je pose la question car pour ce genre d'essai, il devrait être sur place près de la zone de la cible fictive...

Image IPB

Image IPB

Henri K.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je viens de lire dans une source que les 120M€ pour un M51 c'est sans tête nucléaire et inclut la R&D.

Henri K.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je viens de lire dans une source que les 120M€ pour un M51 c'est sans tête nucléaire et inclut la R&D.

Henri K.

Merçi

A mon avis cela doit bien descendre la note ,méme si au final cela ne change pas grand chose .

Si ce n est sur le manque d information ou la non vérification de ces informations de la presse non spécialisée quand il s agit de la défense .

Mais cela est valable pour tout les dossiers !

NB / y aurait il un journaliste parmi les membres qui pourrait m expliquer cela ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merçi

A mon avis cela doit bien descendre la note ,méme si au final cela ne change pas grand chose .

Si ce n est sur le manque d information ou la non vérification de ces informations de la presse non spécialisée quand il s agit de la défense .

Mais cela est valable pour tout les dossiers !

NB / y aurait il un journaliste parmi les membres qui pourrait m expliquer cela ?

Sur le manque d'info et/ou la non vérification des infos? Je pense que c'est relativement simple a expliquer, car répondant certainement à la même logique que les autres corps de métier : Délais très court pour faire de l'argent et manque de personnel...

Je m'explique :

Le premier à publier une info sensationnel, attirant la curiosité et/ou la polémique est sur de vendre du papier (dans le cas d'internet, il s'agit d'attirer un internaut sur sa page pour activer une publicité et en récolter le fruit) Le dernier à publier n'aura que des clopinettes puisque tout le monde sera déjà au courant (et n'a donc plus besoin de lire l'article en question)

A l'époque du papier, l'info était imprimée à une heure fixe. Il y avait donc un peu de temps pour relire les articles, corriger les fautes d'orthographes, sauf pour les infos de dernières minutes...

A l'heure d'internet, c'est du temps réel... Il faut donc faire du Ctrl+C, Ctrl+V très rapidement si on veut que les pub sur les sites rapportent un max...

Il n'y a qu'à compter le nombre d'encarts publicitaires sur le site d'un journal en ligne pour comprendre. Pas moins de 15 pub différentes sur "20 minutes"... >:(

C'est pour ça que mon site d'info préféré, c'est Air-Defense.net. L'info y est aussi rapide qu'ailleurs, mais sans pub, et avec des experts pour discuter de la fiabilité des sources ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est pour ça que mon site d'info préféré, c'est Air-Defense.net. L'info y est aussi rapide qu'ailleurs, mais sans pub, et avec des experts pour discuter de la fiabilité des sources ;)

Hehe, c'est vrai que les infos intéressantes sont retrouvent très très vite sur AD, et les commentaires/discussions qui suivent sont en général intéressants. C'est tellement plus agréable que l'ambiance putride des commentaires des principaux sites d'information où des masses de tocards viennent déverser impunément leur bile et leur connerie. Bref, merci à ceux qui relaient les infos et merci aux modos !

Share this post


Link to post
Share on other sites

La marine nationale est entrain de repêcher les débris du missiles, sûrement pour effectuer les recherches qui expliqueront cet échec mais je me demandais aussi si ce n'était pas aussi pour éviter qu'un autre pays viennent les récupérer pour apprendre un peu de notre M-51 en plaçant quelques-uns de leurs plongeurs sur n'importes quels navires, possible ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne sais pas trop ce que peut apporter à "l'enquête" des débris d'un missile auto-détruit donc je dirai que tu as sûrement raison, il vaut mieux les récupérer nous-même plutôt que de laisser des infos à d'autres.

Je suppose qu'il n'y a pas de boîte noire dans un tel missile ;), et je ne sais pas si un tel missile transmet beaucoup d'information en vol donc il reste quoi à étudier ? Le suivi du vol pour voir à quel moment il a dévié et tenter de comprendre pourquoi ?

Et sinon, une question qui n'a rien à voir avec l'incident : dans les essais de M51 est-ce qu'on teste des MIRV (sans tête bien entendue) ou uniquement la capacité du missile à aller d'un point A à un point B ? Si non, est-ce qu'elles sont testées en situation réaliste ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il n'y a pas que les boîtes noires qui donnent des infos. Une simple analyse visuelle peut donner des informations sur la provenance du problème.

Et oui de tels débris doivent intéresser quelques pays.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le Monge ne le suit pas au moment de son décollage, comme l'échange de données ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

En parlant d’autodestruction, est-ce que le M-51, et même tout ICBM une fois en dotation opérationnel, compte t’il(s) la possibilité d’activer à distance ladite autodestruction une fois en vol ; ou bien, la doctrine de dissuasion rend volontairement un lancement irréversible ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne sais pas trop ce que peut apporter à "l'enquête" des débris d'un missile auto-détruit donc je dirai que tu as sûrement raison, il vaut mieux les récupérer nous-même plutôt que de laisser des infos à d'autres.

Je suppose qu'il n'y a pas de boîte noire dans un tel missile ;), et je ne sais pas si un tel missile transmet beaucoup d'information en vol donc il reste quoi à étudier ? Le suivi du vol pour voir à quel moment il a dévié et tenter de comprendre pourquoi ?

Et sinon, une question qui n'a rien à voir avec l'incident : dans les essais de M51 est-ce qu'on teste des MIRV (sans tête bien entendue) ou uniquement la capacité du missile à aller d'un point A à un point B ? Si non, est-ce qu'elles sont testées en situation réaliste ?

Oui car la Marine si elle décide de ne pas les récupérer devra surveiller la zone sans arrêt, car un simple navire de pêche pourrait abriter des plongeurs d'un pays ennemis ou d'un autre qui voudrait récolter des informations précieuse !  :-[

Share this post


Link to post
Share on other sites

La marine nationale est entrain de repêcher les débris du missiles, sûrement pour effectuer les recherches qui expliqueront cet échec mais je me demandais aussi si ce n'était pas aussi pour éviter qu'un autre pays viennent les récupérer pour apprendre un peu de notre M-51 en plaçant quelques-uns de leurs plongeurs sur n'importes quels navires, possible ?

Je ne sais pas trop ce que peut apporter à "l'enquête" des débris d'un missile auto-détruit donc je dirai que tu as sûrement raison, il vaut mieux les récupérer nous-même plutôt que de laisser des infos à d'autres.

Je suppose qu'il n'y a pas de boîte noire dans un tel missile ;), et je ne sais pas si un tel missile transmet beaucoup d'information en vol donc il reste quoi à étudier ? Le suivi du vol pour voir à quel moment il a dévié et tenter de comprendre pourquoi ?

Et sinon, une question qui n'a rien à voir avec l'incident : dans les essais de M51 est-ce qu'on teste des MIRV (sans tête bien entendue) ou uniquement la capacité du missile à aller d'un point A à un point B ? Si non, est-ce qu'elles sont testées en situation réaliste ?

Il n'y a pas que les boîtes noires qui donnent des infos. Une simple analyse visuelle peut donner des informations sur la provenance du problème.

Et oui de tels débris doivent intéresser quelques pays.

L'intérêt premier est de récupérer le compartiment des instruments localisé autour du moteur de 3ème étage, et si on a une idée plus précise de ce qu'il a cloché, on va focaliser la recherche sur les éléments qui nous permettront d'investiguer.

Pour le reste, je ne vois pas ce qu'il pourrait intéresser les autres puissances balistique, sauf peut-être ceux qui cherchent encore à développer les missiles performants comme l'Inde, le Pakistan, le Brésil, l'Israel, la Turquie, l'Iran...etc mais globalement ils sont trop loin et nous sommes devant notre porte...

Pour ces pays, je dis comme ça à la louche ce qu'il pourrait les intéresser -

* La coque en carbone / époxy ?

* La chambre de combustion du premier étage, pour moi c'est le seul élément sur M51 qui rivalise voir dépasse le D5 ou MX

* Le propergol NEPE devrait avoir tout brûlé dans l'explosion, mais au cas où...

* Les tuyères du premier étage par la technologie Noveltex? C'est plus simple d'aller grimper les murs à Guyane sur les Ariane 5...

* Le TVC des 3 étages est fourni par Goodrich, autant aller pirater chez eux sur l'intranet...

* 501, 502 ou 504, peut-être, mais ce n'est pas non plus la techno marsienne...

* 413 vient de M45, aucun intérêt

* Le plus probable est peut-être le PVB qui pourrait être compliqué pour certains pays

Vous voyez d'autres choses?  :rolleyes:

Le Monge ne le suit pas au moment de son décollage, comme l'échange de données ?

Tu es sûr que le Monge est toujours au quai?

Henri K.

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'intérêt premier est de récupérer le compartiment des instruments localisé autour du moteur de 3ème étage, et si on a une idée plus précise de ce qu'il a cloché, on va focaliser la recherche sur les éléments qui nous permettront d'investiguer.

Pour le reste, je ne vois pas ce qu'il pourrait intéresser les autres puissances balistique, sauf peut-être ceux qui cherchent encore à développer les missiles performants comme l'Inde, le Pakistan, le Brésil, l'Israel, la Turquie, l'Iran...etc mais globalement ils sont trop loin et nous sommes devant notre porte...

Pour ces pays, je dis comme ça à la louche ce qu'il pourrait les intéresser -

* La coque en carbone / époxy ?

* La chambre de combustion du premier étage, pour moi c'est le seul élément sur M51 qui rivalise voir dépasse le D5 ou MX

* Le propergol NEPE devrait avoir tout brûlé dans l'explosion, mais au cas où...

* Les tuyères du premier étage par la technologie Noveltex? C'est plus simple d'aller grimper les murs à Guyane sur les Ariane 5...

* Le TVC des 3 étages est fourni par Goodrich, autant aller pirater chez eux sur l'intranet...

* 501, 502 ou 504, peut-être, mais ce n'est pas non plus la techno marsienne...

* 413 vient de M45, aucun intérêt

* Le plus probable est peut-être le PVB qui pourrait être compliqué pour certains pays

Vous voyez d'autres choses?  :rolleyes:

Tu es sûr que le Monge est toujours au quai?

Henri K.

C'est souvent plus pour avoir les infos des technos employés, des points fort et points faibles.

Il y a souvent des navires de "pêches" russe qui traînent dans les environs pour glaner des informations sur les tirs.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je viens de m'apercevoir que l'essai du M-51 avait eu lieu juste avant un tir de VEGA depuis Kourou.

Le Monge suit-il aussi les tirs depuis la Guyane?

Si c'est le cas, la marine nationale ne rationalise t'elle pas ses moyens en choisissant une date d'essai compatible avec des tirs de fusées?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le Monge est sur zone aux Açores de là il peut tout voir. Peu de temps avant les tirs il a participé aux recherches d'un voilier porté disparu près de l'archipel

Share this post


Link to post
Share on other sites

Donc, la proximité de ces deux tirs et la présence du Monge dans les deux cas étaient un concours de circonstances.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Beaucoup de perle de journalisme notamment "Un sous-marin nucléaire à 120 millions" de Rue89  :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je viens de m'apercevoir que l'essai du M-51 avait eu lieu juste avant un tir de VEGA depuis Kourou.

Le Monge suit-il aussi les tirs depuis la Guyane?

Si c'est le cas, la marine nationale ne rationalise t'elle pas ses moyens en choisissant une date d'essai compatible avec des tirs de fusées?

Arianespace fait des tirs presque en continue. Il y a entre 5 et 7 tirs d'Ariane V par ans, 2 ou 3 de Véga et autant de Soyouz.

Pour peu qu'on développe le MLA permettant de lancer des micro satellite depuis le rafale, on pourrait vraiment arriver à des lancement très réguliers. Chaque essais précède ou suit un autre tir de peu.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

  • Member Statistics

    5,464
    Total Members
    1,550
    Most Online
    FrenchieAtwar
    Newest Member
    FrenchieAtwar
    Joined
  • Forum Statistics

    20,803
    Total Topics
    1,284,285
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries