max

L'artillerie de demain

Recommended Posts

il y a une heure, jeanmi a dit :

Il est vrai qu'en 90 le 2GC avait une sacré puissance de feu avec une CCAS équipée d'une section de mortiers de 120mm et d'une Section d'éclairage, une compagnie de char et 3 compagnies sur 10P.

Quand je dis que l’âge altère la mémoire… Je ne sais plus si c’était le 16eme GC ou le 8eme GC. J’étais aux manœuvres Divisionnaires à Münsingen en Janvier 1983, au sein de la SER (section d’éclairage et de reconnaissance). Confortablement et douillettement installés au chaud dans les Jeep M201 débâchées (- 8° le jour et -16° la nuit), nous croisions à fond les ballons dans les pistes à chars de la Pampa enneigé les fous furieux de l’EED 3, qui avaient aussi la bonne idée de rouler débâché mais par brise baissé. Des gens distingués.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et si il y a un hic dans ton attaque surprise tu prends le risque de voir une/des de tes villes se faire champignonisée(s)?

Principe de la dissuasion. Discours de De Gaulle. Toussa.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 33 minutes, max a dit :

Quand je dis que l’âge altère la mémoire… Je ne sais plus si c’était le 16eme GC ou le 8eme GC. J’étais aux manœuvres Divisionnaires à Münsingen en Janvier 1983, au sein de la SER (section d’éclairage et de reconnaissance). Confortablement et douillettement installés au chaud dans les Jeep M201 débâchées (- 8° le jour et -16° la nuit), nous croisions à fond les ballons dans les pistes à chars de la Pampa enneigé les fous furieux de l’EED 3, qui avaient aussi la bonne idée de rouler débâché mais par brise baissé. Des gens distingués.

J'ai eu la chance de faire Münsingen en plein mois de Mai sous un magnifique soleil :biggrin:. Janvier pour moi c'était Mourmelon dans la boue !

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, g4lly a dit :

Sous quel forme le 105?

Et le 120? tu  parles du quel? celui en cuve? ou le tracté?

Pour le mortier de 120mm, j’imaginerais facilement un encuvement sur châssis à roues, bien plus que la version tractée. Et ce pour beaucoup de raisons (mobilité, gain de temps de mise en batterie, service de pièce toussa toussa), dont une chère à mes yeux : la réduction significative de la pénibilité par l’asservissement (Je sais, je me répète souvent là-dessus). Si le mortier de 120mm tracté est rustique, peu couteux et efficace, il n’en reste pas moins vrai qu’il y a à peine plus de trois sa DTO (disponibilité technique opérationnelle) n’était que de 51%. Sur 171 tubes, seul 85 étaient Ops…

Concernant la pièce de 105mm, il me semble nécessaire de la décliner sous deux formes :

- Automoteur au registre de la mobilité terrestre, châssis à roues (inutile de recréer le 105 Au 50)

- Bi flèche tracté, dédié principalement à être aérotransportable

Historiquement au registre des pièces tractées et à partir de 1955, la plupart des matériels américains ont été relevés. La filière militaro-industrielle nationale (les arsenaux Français à nous qu’on a) est missionnée pour construire des pièces de 105 et 155mm.  La pièce de 105mm tri flèche en même temps que la pièce de 155mm (BF 50) voient le jour. Leur destinée dans le temps sera différente, le commandement retient le BF 50 en dotation dans les régiments. Seul du 105mm HM2 va être saupoudré au RAM (93eme régiment d’artillerie de montagne) et parfois un shouya au 35 (35eme régiment d’artillerie parachutiste) et chez les crottes de narines en OPEX. Le MO 120 mm est doté à l’infanterie, le 155mm à l’artillerie, mais en même temps le Pluton débarque… Le soutien direct, lui, est doté par une autre pièce que seul l’automoteur permet. Je parle de l’Auf1, car on est ici dans une logique de normes de la guerre « nucléaire » (protection et mobilité…).

Donc la question est posée, en tout cas pour moi, de pourquoi ne pas doter dans la bande au contact (5/10km) un outil automoteur encuvé d’un MO 120mm. De poursuivre sur le soutien feu (donc appuyer la manœuvre de la mêlée) dans la bande au contact, à partir de 5km, soit sur un outil automoteur de 105mm, soit un outil de 105mm aérotransporté (type approche outre-manche).

What else ?

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, max a dit :

De mémoire et pour avoir besogné par le passé avec des SML (section de mortiers lourdes) de GC (groupement de chasseur) ainsi que le 2eme REI, je ne suis pas sûr que la différence entre des servants de l’infanterie et des canonniers de l’artillerie soit significative sur du mortier de 120. Si différence il y a, bien sûr. Oui je sais, l’âge altère la mémoire.

Plus sérieusement, je verrais bien le mortier de 120 rester en dotation uniquement dans les formations d’infanterie et réintroduire enfin la pièce de 105 mm dans l’artillerie.

La différence, c'est surtout l'ensemble de la chaîne artilleur, passant par tout les éléments qui y participent. 

Mais le caractère spécifique d'un artilleur de base sur pièce et d'un fantassins de base et bien plus différent. L'état d'esprit aussi, j'ai eu largement l'occasion de le comparer entre mon temps au 11ème RAMa sur pièce et celui passait  la 1ère Cie de combat du 5ème RIAOM en séjour, via les mortiers de 81 mm dans l'ambiance et état d'esprit . 

On était souvent " chambrer" , fallait juste de la réparti ) par du fantassin lambda via du artilleur = tête inerte ou crâne d'obus, tout dans les bras rien dans le crâne, tout en ayant eu pendant pas mal d'années l'image ou était mis en avant un manque de confiance envers les artilleurs, malgré l'opération Daguet. Très présent cette idée chez des fantassins parachutiste. 

J'ai un pote ( et d'autres) qui était à la SML du 3ème RIMa, via le séjour à Djibouti il a atterri à la batterie sol-sol du 5ème RIAOM, au retour il a pas demandé le retour à la SML d'un RIMa mais à préféré un régiment d'artillerie, le 11 en particulier, entre l'état d'esprit et le fonctionnement évolutif dans les spécialités, et pas mal de double voir triple spécialité. Quand je vois mon parcours et celui sur ma pièce d'autres personnels, on était assez complet, et j'ai put évoluer ailleurs que sur pièce. 

Les temps ont changé depuis même si les "préjugés" sont encore de mise pour dédé le GV envers l'artilleur de base. 

Pour le reste, dans l'idéal oui du 105 serait logique comme retour dans le parc artillerie, mais l'emploi du 120 mm était déjà de mise avant la professionnalisation des Armées via les régiments pro et semi pro, et qu'avec se qui était déployé en RCA dans les années 90 ou tourné les batteries de ces régiments , 105 HM2 et mortier de 120 mm, pour le Rwanda ça a été efficace avant avec le 105 mm avant la crise du génocide ou les 120 mm après avec  Turquoise .

Donc rien de bien nouveau la cohabitation 155/105/120 mm. On oubli un peu vite cette période des unités pros et semi pros d'avant la professionnalisation... 

Se qui n'enlève aux SML qui ont tenu leur rôle avec la FRR en ex Yougo ou à Daguet. 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Yep Gibbs, mais je ne suis pas sur, pour ma part, qu'il n'y est "rien de bien nouveau la cohabitation 155/105/120 mm", justement. Je m'interroge depuis pas mal de temps sur la longueur et la fluidité du lien des appuis feu entre le contact et la bande des 10km. Partout. Quand je dis partout, c'est dans les Ardennes, à Brocéliande, sur les rives du Hemland, au rocher de l'éléphant mais aussi sur le segment sahélo-saharien. Nonobstant nos partenariats au registre des couvertures divers et autres capacités de théâtres, il me semble qu'en dotation entre le lance pierre et le feu d'emblée il y a comme un trou. Tout bêtement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si on fait bouger les 120mm vers les bataillons/régiments avec une utilisation, suivant le type d'unité, en caisse (VBMR 120mm) ou tracté (unités aéro-déployables ou de montagne) qu'advient-t'il des 81mm?

Si j'ai bien compris, dans les armées qu'il l'utilisent, le 60mm est employé par la compagnie. Si le 120mm est employé par la brigade, il serait sensé que le 81mm soit employé par le régiment/bataillon. Qu'en est-il en réalité et que se passerait-t'il si le 120mm bougeait en bataillon/régiment?

 

Par ailleurs, @max, par aérotransportable, tu sous-entends sous NH90? Parce qu'il existe des SPH de 105mm qui sont parfaitement aérotransportable, même sous des hélicoptères aussi légers que l'AW101. Le Hawkeye fait par exemple 4.4T, tout juste trop pour un NH90 mais il embarque un M101, pesant 1T de plus qu'un LG1. On pourrait imaginer monter un LG1 sur un 4x4 qui soit suffisamment léger pour être porté de la sorte...

Personnellement, je pense qu'un 105 auto-propulsé (sous une forme "mini-CAESAR") pourrait faire des merveilles pour l'artillerie aéroportée ou de montagne, en travaillant aux côtés des 155mm plus lourd. Reste à voir si on peut développer ce segment au niveau des munitions pour inclure notamment des munitions guidées ou anti-char comme ce qui existe pour l'instant en 155mm comme l’Excalibur ou le BONUS ou la munition de mortier Strix.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, max a dit :

Yep Gibbs, mais je ne suis pas sur, pour ma part, qu'il n'y est "rien de bien nouveau la cohabitation 155/105/120 mm", justement. Je m'interroge depuis pas mal de temps sur la longueur et la fluidité du lien des appuis feu entre le contact et la bande des 10km. Partout. Quand je dis partout, c'est dans les Ardennes, à Brocéliande, sur les rives du Hemland, au rocher de l'éléphant mais aussi sur le segment sahélo-saharien. Nonobstant nos partenariats au registre des couvertures divers et autres capacités de théâtres, il me semble qu'en dotation entre le lance pierre et le feu d'emblée il y a comme un trou. Tout bêtement.

Je comprend, mais j'ai l'impression que l'optique GTIA perturbe peut-être la vision sur la donne dans cette bande des 10 km. 

Je pense que la problématique est aussi la déconfliction bien plus prenante, car on a put l'observer on a ( et aura) de plus en plus de moyens volant, entre hélicos, avions, drones qui restera valable sur de la haute intensité, et même hors cadre allié . J'ai l'impression que cela rajoute une gestion bien plus importante pour l'Infanterie qui déjà doit gérer le mortier de 81 mm, le LGI. Sur des petites affaire on voit la complication, mais sur une grosse affaire ça sera bien plus compliqué, surtout sur une bande de 10 km qui pourra être bien plus mouvante face à un adversaire ayant lui même des capacités haute intensité. 

Je pense que l'Infanterie et les éléments de cavalerie, génie doit pouvoir gérer son combat sous une bulle réactive des appuis artillerie sans être sous la pression d'avoir disons un œil partout. 

Alors on pourrait gérer avec une capacité de liaison artillerie qui pourrait gérer les SML sur 120 redeployée chez les fantassins, mais reste à savoir si ça serait aussi fluide dans un tel contexte. 

Pour moi l'artillerie dans le concept de boîte à outils d'un GTIA doit être elle même une boîte à outils offrant toute la gamme d'appui via le 155 mm, 120 mm (et 105 mm si un jour ça revient) au claquement de doigts selon le besoin, de fournir de manières sereine cette bulle de feu indirect 3 D qui sera fortement encombré ( hélicos, avions, drones) au dessus du combat du fantassin, cavalier. 

Je vois une forme de circuit court ou le "langage est naturel" via l'appui artillerie d'une certaine manière permettant au fantassin/cavalier une sérénité.

Edit : Et puis on observe aussi l'évolution des moyens via une augmentation des capacités d'observation, optique, thermique, portée de tir plus précise et augmentée , détection, via les griffons, Jaguar, VBCI, Leclerc qui est  dans la zone des 10 km sur en gros 4 km dans la détection , et donc du 81 mm ( 3100 mètres) . Le parapluie artillerie lui étant cette bulle de protection dès les 4000 mètres ( moins) et au plus loin . 

 

Je sais pas si j'arrive à être disons plus clair, par écrit c'est pas pratique pour expliquer. 

il y a 56 minutes, mehari a dit :

Si on fait bouger les 120mm vers les bataillons/régiments avec une utilisation, suivant le type d'unité, en caisse (VBMR 120mm) ou tracté (unités aéro-déployables ou de montagne) qu'advient-t'il des 81mm?

Si j'ai bien compris, dans les armées qu'il l'utilisent, le 60mm est employé par la compagnie. Si le 120mm est employé par la brigade, il serait sensé que le 81mm soit employé par le régiment/bataillon. Qu'en est-il en réalité et que se passerait-t'il si le 120mm bougeait en bataillon/régiment?

 

Par ailleurs, @max, par aérotransportable, tu sous-entends sous NH90? Parce qu'il existe des SPH de 105mm qui sont parfaitement aérotransportable, même sous des hélicoptères aussi légers que l'AW101. Le Hawkeye fait par exemple 4.4T, tout juste trop pour un NH90 mais il embarque un M101, pesant 1T de plus qu'un LG1. On pourrait imaginer monter un LG1 sur un 4x4 qui soit suffisamment léger pour être porté de la sorte...

Personnellement, je pense qu'un 105 auto-propulsé (sous une forme "mini-CAESAR") pourrait faire des merveilles pour l'artillerie aéroportée ou de montagne, en travaillant aux côtés des 155mm plus lourd. Reste à voir si on peut développer ce segment au niveau des munitions pour inclure notamment des munitions guidées ou anti-char comme ce qui existe pour l'instant en 155mm comme l’Excalibur ou le BONUS ou la munition de mortier Strix.

Avant en France chaque Régiment avait sa section de mortiers lourd de 120 mm ( sauf pour le 2ème REI qui avait 2 sections) au sein de la compagnie d'appui et d'éclairage , et aussi les mortiers de 81 mm dans les cies de combat. 

Edited by Gibbs le Cajun

Share this post


Link to post
Share on other sites

@mehari  L’intérêt du mortier lourd c'est de taper plus fort ... pas forcément plus loin.

@Gibbs le Cajun L'interet du 105 c'est de tirer tendu - ou du moins plus tendu - et donc de ne pas trop gêner la déconfliction 3D.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, mehari a dit :

qu'advient-t'il des 81mm?

Ben ils restent dans les groupe mortier de compagnies , 2 X 81 par compagnie . S'il  y avait 120 , ça serait un groupe ou section mortier dans la compagnie d'appui

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, g4lly a dit :

@mehari  L’intérêt du mortier lourd c'est de taper plus fort ... pas forcément plus loin.

@Gibbs le Cajun L'interet du 105 c'est de tirer tendu - ou du moins plus tendu - et donc de ne pas trop gêner la déconfliction 3D.

Tout à fait d'accord sur le mortier lourd. 

Oui je suis d'accord sur se point, le 105 mm apporte des solutions via un tir beaucoup moins indirect que peut le faire un mortier de 120 mm, d'où mon sentiment que pour gérer la déconfliction, il est je pense nécessaire que l'emploi du mortier lourd de 120 mm par l'artillerie plus gérable pour le fantassin dans son combat, qui avec déjà son 81mm et son LGI a déjà une forme de contrainte par rapport à un ciel qui sera plus encombré via de l'avion, des hélicoptères et des drones dans le futur déjà très proche. Et se qui peut l'être déjà à petite échelle le sera plus en mode haute intensité. 

Pour le 105 mm, il y a aussi un facteur à prendre en compte c'est la déconfliction qui sera de mise avec les mortiers lourd, donc, pièce plus en arrière, gestion de la capacité de dosage des charges de poudre, pour rester à distance mais sans être trop limite en portée ou trop long , et tout cela en devant gérer la déconfliction générale vu tout se qui sera en l'air. 

Je pense que le mortier de 120 mm fait parti de la boîte à outils appui indirect , et qu'il est plutôt là pour apporter des solutions sur certains types d'opérations, missions ou du 155 mm est pas nécessaire , et donc avec la problématique de déconfliction je pense qu'il faut pouvoir gérer en laissant l'outil 120 mm chez les artilleurs. 

Le truc c'est qu'on voit du travail en mode échantillon, comme on a put le voir sur certaines opérations comme pour la reprise de Mossoul, via divers éléments au travers de capacité du niveau section de tir  LRM, 155 mm, 120 mm des fantassins US ( qui était un petit élément) , et du 122 mm chez les irakiens ( pour la perspective porté déconfliction plus proche du 105 mm ) . Là où l'adversaire était pas au niveau menace artillerie type haute intensité sérieuse, et un cadre d'encerclement qui verra pas bouger l'artillerie. 

On a vu que se fut pareil pour la FRR en Bosnie, un échantillon via une batterie de 155 mm, 1 de 105 mm brits, 2  SML du REI et aussi des néerlandais via du 120 mm, et l'aviation ( pas d'helicos). La perspective étant plus réduite pour l'adversaire malgré des capacités artillerie, mais un contexte ou celui-ci était dans le cadre d'une guerre civile et toute les pressions internationale. Tout était sous contrôle et une posture peu encombrée par la deconfliction, en mode défensif et imposition de la force. 

À Daguet on a pas eu la problématique, on était dans un cadre où il n'y avait pas de 105 mm même via le renfort US au niveau artillerie, donc 120 via les SML du 3ème RIMa et du 2ème REI et le 155 français et US , LRM US . Mais la c'est pareil on avait moins de pb de deconfliction d'une certaine manière, l'ALAT elle étant en mode vol tactique à ras des pâquerettes à 5 mètres du sol. L'aviation US elle ayant préparé avant l'offensive via du bombardemenr haute altitude massif, puis après surtout en mode air-sol via du A-10 et sans menace aérienne. C'est sur on était dans le cadre d'une division déployée, mais on était pas encore dans l'ère actuelle en terme de deconfliction, quelque part on était plus proche de se que l'on avait connu avec la 2ème guerre mondiale. 

Plus le temps passe plus  ça sera plus compliqué je dirais sur du haute intensité, via divers phases pouvant basculé de l'offensif à la defensive, contre offensive etc... Face à un adversaire qui pèse. 

Enfin voilà, je pense que c'est pour ça que le mortier de 120 mm doit a mon avis restait un outil dans la boîte à outils de l'artilleur, surtout si il y a du 105 mm en plus de la capacité 155 mm, car entre les opérations limitée ne nécessitant pas du 155 mm, et qui avec du 105 mm offrira de la portée. 

Désolé pour le message bordélique. 

 

 

Edited by Gibbs le Cajun
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 05/03/2020 à 18:32, kotai a dit :

Il y a un traité limitant le nombre de site anti-ABM, je me demande si il ne va pas disparaitre .Et de plus avec des intercepteurs nucléaires.

Mais je viens de penser, la France n'a qu'un sous marin en mer ,une base aérienne et une base navale, donc un raid massif sur ses trois là et plus de dissuasion nucléaires. Un raid de bear ou de TU22 ou 160 avec quelques missiles de croisière nucléaires, un gang bang de SNA en sortie de l'ile long.....

Nous on a fait testé plusieurs fois notre base de soum par les anglais et les us et pas en mode simulation !!!

Et............. bien, comme elle a passé les tests avec succès on la garde, c'est peut être la seule au monde à avoir passé de tel tests ?

:wink:

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Thanks Hadriel, incredible, isn’t it ? Que ce soit avec le projet US XM 1299 (52 calibres) ou le projet Allemand PZH 2000 L60 (60 calibres), la bouche à feu se rapproche des 10m de longueur. A 52 calibres elle flirtait déjà avec les 8 m. Le projet XM 1299 intègre un chargement automatique dans sa casemate et vise une portée de 100 km dans les quatre ans à venir. La portée actuelle semble déjà supérieure à 70 km. Le PZH 2000 L60, après essais en Sud’Af, valide plus de 80 km de portée et vise au-delà de 100 km. On peut dire que ça bouge chez les industriels. Et tout ça sous casemate tournante, intéressant. Plus intéressant encore le fait qu’ils font plus qu’upgrader de l’existant …chenillé.

Moi, je me plais à croire que malgré l’enterrement de notre artillerie d’assaut, en France, on a travaillé depuis pas mal de temps en sous-main sur quelque chose. Nos cartons ne sont pas vides, hein. Vite, rassurez-moi, dites quelque chose …

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 08/03/2020 à 11:52, max a dit :

Thanks Hadriel, incredible, isn’t it ? Que ce soit avec le projet US XM 1299 (52 calibres) ou le projet Allemand PZH 2000 L60 (60 calibres), la bouche à feu se rapproche des 10m de longueur. A 52 calibres elle flirtait déjà avec les 8 m. Le projet XM 1299 intègre un chargement automatique dans sa casemate et vise une portée de 100 km dans les quatre ans à venir. La portée actuelle semble déjà supérieure à 70 km. Le PZH 2000 L60, après essais en Sud’Af, valide plus de 80 km de portée et vise au-delà de 100 km. On peut dire que ça bouge chez les industriels. Et tout ça sous casemate tournante, intéressant. Plus intéressant encore le fait qu’ils font plus qu’upgrader de l’existant …chenillé.

Moi, je me plais à croire que malgré l’enterrement de notre artillerie d’assaut, en France, on a travaillé depuis pas mal de temps en sous-main sur quelque chose. Nos cartons ne sont pas vides, hein. Vite, rassurez-moi, dites quelque chose …

Tu sais les allemands ont bien participé à la conception de premier best  l'E-F.

Les US ont bien fabriqué le meilleur avion multirole de tout les temps, le F35.

On sait ce qu'il en est dans la vrai vie. :wink:

Edited by gargouille

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, max a dit :

Moi, je me plais à croire que malgré l’enterrement de notre artillerie d’assaut, en France, on a travaillé depuis pas mal de temps en sous-main sur quelque chose. Nos cartons ne sont pas vides, hein. Vite, rassurez-moi, dites quelque chose …

Une source syndicale parlait d'un produit intermédiaire entre Caesar et PZH :

 

 

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Génial, des chambres à volumétrie variable avec des culasses mobiles (sans verrou) et des bouches à feu télescopiques... Tout ça pour tous calibres et à toutes portées. Du coup plus de gargousses (tout en charge rouge/cul rouge) ni rien. On bourre les culasses, pièce calée, et paf le pointeau !

Merci Gibbs, mon sommeil sera plus léger (rire) !

 

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 59 minutes, Gibbs le Cajun a dit :

Une très bonne intervention audio lors d'une conférence ou le Colonel du 11ème RAMa a expliqué sa mission en Irak. 

Je pense que ça va intéresser du monde ;-)

 

Et un petit thread d'un ancien du 11ème RAMa sur la bataille de Mossoul. 

Donc, le kit Réduction de Traînée de Culot est bien un système "base bleed"?

Autre question: qu'en est-il des fusées Spacido?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 38 minutes, Patrick a dit :

Donc, le kit Réduction de Traînée de Culot est bien un système "base bleed"?

Autre question: qu'en est-il des fusées Spacido?

Oui c'est du Base bleed, c'est précisé ici :

https://artillerie.asso.fr/basart/article.php3?id_article=1106

 

J'ai pas d'infos pour la fusée spacido, mais depuis on doit en avoir en dotation je suppose. Maintenant on en a peut être utilisé, ou opté pour l'emploi des stocks d'autres fusées largement disponible mais toujours employable dans le contexte ou était employé nos pièces en Irak. 

https://artillerie.asso.fr/basart/article.php3?id_article=971

  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Intéressant ce site Basart, Gibbs !

https://artillerie.asso.fr/basart/article.php3?id_article=1381

On y découvre que les systèmes d'observation par voile type parapente + nacelles de capteurs radar/optique comme le système Talon US ont eu leur pendant  pendant la grande guerre avec les trains de cerf-volant militaire :

220px-Cerf-volant_du_lieutenant_Rasset.j220px-Cerfs_volants_Saconney.jpgTALONS%20Thumbnail%202.PNG

 

Edited by BPCs
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, BPCs a dit :

Intéressant ce site Basart, Gibbs !

https://artillerie.asso.fr/basart/article.php3?id_article=1381

On y découvre que les systèmes d'observation par voile type parapente + nacelles de capteurs radar/optique comme le système Talon US ont eu leur pendant  pendant la grande guerre avec les trains de cerf-volant militaire :

220px-Cerf-volant_du_lieutenant_Rasset.j220px-Cerfs_volants_Saconney.jpgTALONS%20Thumbnail%202.PNG

 

Oui, j'y retourne régulièrement, c'est une référence très complète question artillerie française. 

Et il y a aussi des témoignages très intéressant. 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Fusilier

Les artilleurs US de la 25ème Division d'infanterie  basé à Hawai et bien connu pour son insigne la feuille de Taro courante dans le Pacifique ( Oliver Stone qui y a servi et dont il s'est inspiré pour Platoon) , en exercice tir direct au 105 mm. 

On voit aussi au début du tir mortier de 60 mm.

Ca me rappelle un champ de tir en centre Afrique ou depuis une colline on faisait du tir direct au 105 HM2 sur la colline d'en face. Ambiance et adrénaline hyper motivant , très mythique ( le tir direct au 105 mm des anciens au Tchad en 1978 ou à Dien Bien Phu  avec le lieutenant Brunbrouck). On comprend donc le côté enthousiasme de cette équipe de pièce pour un tir direct. 

C'est clair que le canon de 105 mm, ça reste la base de l'image qu'on a du canon et des artilleurs dans l'histoire militaire. 

Bon moi je milite pour le retour du 105 mm dans l'artillerie française, tout comme garder le concept de l'AUF1, au côté du 155mm Caesar, du 120 mm. Donc Avoir une belle boîte à outils artillerie ! 

J'ai l'impression qu'à la fin il y gars qui a l'occasion de faire son premier tir ! 

Nous c'était optique payé à l'équipe de pièce un pack de bière à l'issu, et aussi boire une bière dans la douille de l'obus qui venait d'être tiré. 

Enfin ça défoule bien cette vidéo, bon gros coup de nostalgie pour moi ! 

 

 

Une superve photo d'un tir Caesar en RCI. On voit bien le pélot ( obus) en sortie de tube. 

 

Sympa aussi celle- ci, M777 des marines, ralenti, on voit le pélot en sortie de tube. Mince j'arrive à enlever la copie du lien précédent. 

Voilà c'est celui-ci ! 

Edited by Gibbs le Cajun
  • Like 2
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,549
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Ardachès
    Newest Member
    Ardachès
    Joined
  • Forum Statistics

    21,071
    Total Topics
    1,374,727
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries