Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Remplacement du Famas fortement envisagé, étonnant personne n'en parle ici


Clairon
 Share

Recommended Posts

En effet, un simple FA 5,56 avec un canon lourd de 16 pouces, un bipied et à la rigueur un chargeur de 40 à 50 coups fait aussi bien pour la moitié du poids

 

Clairon

Et encore, ta proposition est une approche technique. Si tu introduis l'emploi tactique, alors tu te rends compte que tous les fusils d'assaut sont suffisants. Bien sûr, il faut une très bonne formation des soldats.
Link to comment
Share on other sites

Un M4 peut tirer 15 coups par minute sans surchauffe entraînant un départ spontané de la balle dans la chambre

Un M27 IAR (HK 416 canon lourd) peut tirer 40 coups par minute

Une M249 ou M240 peut tirer 100 coups par minute

 

C'est pas les mêmes volumes, la précision suffit elle a compenser ?

D'un autre coté on peut doubler le nombre d'armes automatiques dans le groupe étant donné que les FA "lourds" ont moins d’inconvénients qu'un FM.

Edited by Krogort
Link to comment
Share on other sites

A-t-on déjà vu un départ de coups par auto-inflamation avec un Famas ? Jamais.

Les fusils d'assaut sont tous des automatiques et la cadence de tir soutenue doit être vue sur le terrain, c'est à dire en prenant en compte le temps d'une phase de tir. Si tu as une arme à 15 coups/minute, cela ne veut pas dire que tu peux tenir ce rythme pendant une heure.

Enfin, un tir ne se fait jamais seul. Il faut prendre en compte au minimum l'équipe car c'est elle qui tire, pas seulement un soldat en particulier. Je veux dire par là que la bonne question n'est pas pour moi "un fusil peut-il remplacer une Minimi?" mais plutôt "une équipe avec Minimi est-elle plus puissante que sans ?"

Ma réponse est alors "non" dès lors que les fusiliers sont bien formés.

Précision : je ne suis pas contre les mitrailleuses. Bien au contraire. Mais pas en 5,56mm.

Edited by Serge
Link to comment
Share on other sites

Je suis relativement d accord avec toi Serge mais dans la pratique l utilité de la Minimi 5,56 semble bien réel (cf CR de l embuscade en RCA) .Légére et surtout doté d un chargeur de 100 cps , en général, la puissance de feu qu elle délivre a courte portée et appréciable dans un accrochage .Pour l instant elle me semble encore incontournable au sein des groupes de combats .

Link to comment
Share on other sites

Je suis relativement d accord avec toi Serge mais dans la pratique l utilité de la Minimi 5,56 semble bien réel (cf CR de l embuscade en RCA) .Légére et surtout doté d un chargeur de 100 cps , en général, la puissance de feu qu elle délivre a courte portée et appréciable dans un accrochage .Pour l instant elle me semble encore incontournable au sein des groupes de combats.

En fait elle est surtout utile dans un usage défensif ... ou l'on va avoir tendance a tirer beaucoup sans trop savoir sur quoi. Pour un usage offensif le manque de punch du 5.56 et la précision relative a longue distance rendent l'usage pas super indispensable, ou du moins bien moins évident qu'une mitrailleuse 7.62.

Apres c'est tout le débat quantité vs qualité. Et de savoir si la grosse quantité de feu de petit calibre mobilisé par un seul homme a un impact plus ou moins important que la petit quantité de feu petit calibre plus précis dispensé par plusieurs. Dans le premier cas la quantité de feu individuel moyennement précis libère le collectif pour la manœuvre, dans le second cas le collectif précis cherche a détruire l'objectif a défaut d’être libre pour manœuvrer.

Le risque du premier cas c'est que le feu nourrit mais pas précis n'est aucun effet sur l'ennemi et qu'on doivent abandonner la manœuvre pour revenir au point deux.

Le risque du point deux c'est que si on est pas assez bon pour détruire l'ennemi - ou le faire rompre le combat - , on est un peu coincé puisque qu'on peut beaucoup moins manœuvrer et envoyer du volume de feu.

Link to comment
Share on other sites

En fait elle est surtout utile dans un usage défensif ... ou l'on va avoir tendance a tirer beaucoup sans trop savoir sur quoi. Pour un usage offensif le manque de punch du 5.56 et la précision relative a longue distance rendent l'usage pas super indispensable, ou du moins bien moins évident qu'une mitrailleuse 7.62.

Défensif oui ,comme en réaction a une embuscade !

En offensif je pense encore une fois qu elle peu trouver ça place , je pense notament au combat loc grand consommateur de munition , mais la je n aurais pas trop d exemple ni d expérience .

Pour ce qui est de la 7,62 (la minimi) c est une trés bonne arme je pense , mais vraiment trop lourde , surtout si l on emporte beaucoup de mun .

Link to comment
Share on other sites

Je suis relativement d accord avec toi Serge mais dans la pratique l utilité de la Minimi 5,56 semble bien réel (cf CR de l embuscade en RCA) .Légére et surtout doté d un chargeur de 100 cps , en général, la puissance de feu qu elle délivre a courte portée et appréciable dans un accrochage .Pour l instant elle me semble encore incontournable au sein des groupes de combats .

N'ayant pas d'information spécifique sur cet événement, je ne peux pas exprimer de recommandation particulière. Je dirais juste que l'escarmouche est toujours difficile à contrer car l'ennemi s'esquive immédiatement. Il est alors difficilement décelable même après une longue rafale. Les tirs de réactions ne sont efficaces que si l'on connaît la position exacte du tireur. À moins d'assumer les conséquences d'une réaction au napalms.

De plus, ici, il ne faut pas intégrer seulement les mitrailleuses. L'un des manques majeur dont on ne parle que trop peu est celui des lance-grenades. Ces armes sont une nécessité absolue.

Pour le fusil, avoir un chargeur de 50 coups par homme, c'est pas mal. En patrouille, l'encombrement est gerable sur l'arme. Pour prendre un contact, c'est très bon avant que ne commence la phase tactique de feu et mouvement pour aller détruire l'ennemi.

Edited by Serge
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Défensif oui ,comme en réaction a une embuscade !

En offensif je pense encore une fois qu elle peu trouver ça place , je pense notament au combat loc grand consommateur de munition , mais la je n aurais pas trop d exemple ni d expérience .

Il faudrait des minimim en double dotation alors selon la mission.

Pour ce qui est de la 7,62 (la minimi) c est une trés bonne arme je pense , mais vraiment trop lourde , surtout si l on emporte beaucoup de mun .

Pour je m'étonne de la disparition des FM 7.62 dans les groupes. Pendant longtemps sur les champ de bataille on a vu des BREN, des FM 24/29, des BAR ... puis d'un coup plus rien! Pourtant le FA/FM a chargeur de 30 coups de 7.62 est un argument de poids distribué au sein des groupes de combat... a défaut d'avoir une ou deux MAG par section.

Pour la riposte dans l'embuscade c'est sur qu'un lance grenade genre chevrotine, ou HE ca fait toujours son petit effet kaboom.

Link to comment
Share on other sites

Défensif oui ,comme en réaction a une embuscade !

En offensif je pense encore une fois qu elle peu trouver ça place , je pense notament au combat loc grand consommateur de munition , mais la je n aurais pas trop d exemple ni d expérience .

Pour ce qui est de la 7,62 (la minimi) c est une trés bonne arme je pense , mais vraiment trop lourde , surtout si l on emporte beaucoup de mun .

Les armes sont toutes bonnes en offensive comme en défensive. La différence tient dans la façon de tirer.

Pour le combat urbain, s'il est consommateur en munitions, l'emploi d'une mitrailleuse n'est pas une solution car elle ne tire qu'en rafale. Elle est donc responsable de cette consommation.

La Minimi en 7,62mm est intéressante pour des unités spéciales qui tirent très peu en fait. Elles ont une mitrailleuse en 7,62mm pour un poids contenu. En revanche, pour du travail d'infanterie classique, rien ne remplace les classiques GPMG (MAG-58, MG-3, SS-77...). Elles sont plus lourdes mais elles font tout ce que l'on peut demander au 7,62mm, jusqu'au tir indirect...

Edited by Serge
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Pour en revenir au fil je pense qu une seule et unique arme au sein des groupes pourrait faire l affaire .

Sans me lançer dans la répartition avec le scar je pense qu il y aurait de quoi faire .Avec une ou deux version LG par groupe plus des chargeurs 50 cps ( minimun ) le groupe aurait toujours une bonne puissance de feu .

Ensuite au niveau section le 7,62 me parait  indispensble .En premier lieu la MAG et aprés un scar dédié au TP .

Link to comment
Share on other sites

À titre personnel, quelque soit le modèle choisi, ma préférence va à une arme disponible tant en 5,56 qu'en 7,62 et déclinable en PDW.

La dotation se ferait en 5,56mm pour tous avec une longueur de canon capable de faire des tirs jusqu'à 600m avec un optique x4. Ainsi, fantassins et logisticiens auraient la même arme (Il n'y a pas d'argument valable pour justifier le surcoût de deux parcs différents.).

- Avec cette dotation de base, un lot en PDW serait adopté pour des gens comme les pilotes d'hélicoptère (ils ont un problème particulier de place en cockpite.) et d'autres spécialités de ce genre. Les forces spéciales auraient une dotation.

- les fantassins auraient en dotation un réducteur de son par arme.

- un lance grenade nonocoups en 40mm et démontable serait en dotation.

- la couleur serait le vert (celui de l'AUG) C'est un neutre qui passe partout.

- La fonction TP serait réintroduite par une partie des fusils en 7,62mm. Il y aurait deux tireurs par section dans toutes les configurations de projection.

- Ce programme serait conduit avec le Ministère de l'intérieur pour augmenter les volumes. Leur couleur serait noir (gendarmes en vert) pour des raisons symboliques.

En plus du 5,56mm, il y aurait un lot surnuméraire en 7,62mm. Je poursuis deux objectifs :

- Adapter les fantassins à certains théâtres qui réclameraient une puissance (alonge) supplémentaire. Ainsi, avant projection, le groupe de combat pourrait recevoir un fusil en 7,62 en plus voir passer totalement en 7,62.

- être prêt en cas de surprise stratégique d'augmenter en immédiat le nombre de soldats.

Edited by Serge
Link to comment
Share on other sites

Le SCAR correspond à ce cahier préliminaire ^-^

 

 

Pour je m'étonne de la disparition des FM 7.62 dans les groupes. Pendant longtemps sur les champ de bataille on a vu des BREN, des FM 24/29, des BAR ... puis d'un coup plus rien! Pourtant le FA/FM a chargeur de 30 coups de 7.62 est un argument de poids distribué au sein des groupes de combat... a défaut d'avoir une ou deux MAG par section.

 

 

 

Il n'y a quasiment que les anglais a avoir voulu garer des FM type BREN et qui tentèrent de pérenniser la chose par le programme LSW. Globalement j'ai l'impression que tout le monde a voulu acquérir une MG 42. Et vu la référence on comprend pourquoi.

Link to comment
Share on other sites

Le SCAR est en effet l'arme la plus mûre à ce jour dans cet esprit.

Maintenant, je n'ai aucun parti pris. Ce qui compte, ce sont les effets recherchés.

Mon idée poursuit trois objectifs :

- Mettre fin aux effets de mode par l'achat de matériels trop specialisés quand ce n'est pas nécessaire.

- contenir les coûts par l'obtention d'une série de production longue et la diminution des pièces détachées.

- Prévoir la possibilité d'une surprise stratégique sans préavis.

Dernier point sur l'intérêt d'armes en plusieurs calibres : elles rendent plus difficile l'identification de la fonction du soldat par l'ennemi. Ainsi, un TP avec un fusil lourd à de meilleures chances de survie qu'un TP avec une arme dédiée.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

N'ayant pas d'information spécifique sur cet événement, je ne peux pas exprimer de recommandation particulière. Je dirais juste que l'escarmouche est toujours difficile à contrer car l'ennemi s'esquive immédiatement. Il est alors difficilement décelable même après une longue rafale. Les tirs de réactions ne sont efficaces que si l'on connaît la position exacte du tireur. À moins d'assumer les conséquences d'une réaction au napalms.

De plus, ici, il ne faut pas intégrer seulement les mitrailleuses. L'un des manques majeur dont on ne parle que trop peu est celui des lance-grenades. Ces armes sont une nécessité absolue.

Pour le fusil, avoir un chargeur de 50 coups par homme, c'est pas mal. En patrouille, l'encombrement est gerable sur l'arme. Pour prendre un contact, c'est très bon avant que ne commence la phase tactique de feu et mouvement pour aller détruire l'ennemi.

s'est exactement à se en  quoi je voulais en venir .

 

IAR pour tout le monde dans la section ,et du LG aussi .

 

des MAG qui viendraient renforcaient les sections de combat dite "de fusilier" .

 

pour du travail de sniper ambiance USMC  on aurait une section dédié .

 

en se qui concerne les TP ,on voit que les Marines avec le Mark 12 Mod 1 avec du 5.56 mm avec une bonne lunette ont une bonne allonge .

 

avec un canon lourd et une lunette ,on devrait pouvoir assuré le rôle d'un TP facilement .

 

 

 

Le SCAR est en effet l'arme la plus mûre à ce jour dans cet esprit.

Maintenant, je n'ai aucun parti pris. Ce qui compte, ce sont les effets recherchés.

Mon idée poursuit trois objectifs :

- Mettre fin aux effets de mode par l'achat de matériels trop specialisés quand ce n'est pas nécessaire.

- contenir les coûts par l'obtention d'une série de production longue et la diminution des pièces détachées.

- Prévoir la possibilité d'une surprise stratégique sans préavis.

Dernier point sur l'intérêt d'armes en plusieurs calibres : elles rendent plus difficile l'identification de la fonction du soldat par l'ennemi. Ainsi, un TP avec un fusil lourd à de meilleures chances de survie qu'un TP avec une arme dédiée.

tout à fait en se qui concerne l'uniformisation des armes avec du canon lourd  pour tout le monde .

 

celà aurait aussi un effet rapide dans la tactique ,et éviterait des déplacements en zone dangereuse de personnels dédié à une arme vers une autres équipe qui aurait besoin de son savoir faire .

 

 

mais une question ,avec un canon lourd est-ce que la possibilité du tir de grenade à fusil est possible ?

 

un IAR capable de tiré des FLG en compléments de IAR équipé de LG permettrait aussi d'apporté une capacité de saturation pas négligeable .

Link to comment
Share on other sites

Un tir précis à la GAF c'est quand même assez hasardeux non (à moins de former les troupes mais là on a déjà une sacrée polyvalence exigée, quid des coûts de formation et de gestions  des tocks pour une munition très spécifique) ? ça serait pas plus simple de placer un tel appui anti-char au niveau compagnie avec des mortiers ou des AT-4 like ?

Edited by Chronos
Link to comment
Share on other sites

Le tir à la GAF est faisable tant que l'arme a un manchon normalisé de 22 pour son cache flamme.

La contrainte de ces munitions est le recul puissant qui fait souffrir le fusil s'il n'est pas résistant.

Les GAF sont de bons outils complémentaires.

Edited by Serge
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Ces GAF sont aussi efficaces que les version "underBarrel Lance Grenade" UBLG ??? ?

 

scar_h_std_eglm_d_500.png

Est ce que le tir en GAF est accessible aux munitions LG40 de moyenne puissance à portée étendue vers les 600 m comme la grenade de ST Kinetics ?

Edited by BPCs
Link to comment
Share on other sites

 

- Mettre fin aux effets de mode par l'achat de matériels trop specialisés quand ce n'est pas nécessaire.

 

L'achat d'armes en petites quantités (SCAR et HK416 pour ne pas les citer) correspond, je crois, plus à une réaction d'urgence suite à une imprévoyance. Celle de ne pas avoir prévu que les FAMAS ne teindraient plus en Afghanistan et que, donc, il a fallu acheter en catastrophe de nouvelles armes.

 

Dans tous les cas on se retrouve avec un panachage d'armes : FAMAS, SCAR, HK416/417...

Link to comment
Share on other sites

Les GAF ont pour intérêt d'avoir un diamètre qui ne se limite pas à 40mm.

Ces munitions peuvent donc être plus puissantes.

Autre point, tout le monde peut les tirer alors que les cartouches grenades ont besoin d'un lanceur dédié. Celui-ci reste cependant plus précis.

Link to comment
Share on other sites

Je suis sur le cul, je viens de découvrir que les Israeliens ont sorti une GaF à fléchettes ! L'IMI ARG/AP 50

Calibre 53mm, 160 fléchettes,  porté efficace 50m.

A peine moins dingue, un régiment US dans le pacifique modifiait des obus de Mo60 pour pouvoir les tirer avec des M1 comme des grenades à fusils...

http://fr.scribd.com/doc/79021433/Revisiting-the-Rifle-Grenade

 

Pour revenir aux fusils, je vois pas vraiment l'achat des SCAR et 416 comme une mesure d'urgence (à la différence des G36 des POMLT peut-être). Pour l'essentiel, c'est un besoin du COS qui a largement rationalisé ses armes en dotation. Comparé à l'époque des différents modèles de FAMAS, des  M4, M16, G36, SIG et compagnie, c'est quand même plus classe..

Et de leur coté les GCP semblent avoir surtout joué le rôle de testeur pour les SCAR et autres fusils modernes. Mais avec encore une fois des G36 pour faire l'intérim semble t-il.

 

Vraiment pour le fantassin, que ce soit du 416/7 ou du SCAR ça va pas changer grand chose, c'est deux armes de grande qualité. Ce qui amha compte le plus est le détail de la commande (combien de fusils, quels spécifications, accessoires, quelles proportions des différentes versions, le prix, où seront-ils produits et ainsi de suite).

Link to comment
Share on other sites

Les GAF ont pour intérêt d'avoir un diamètre qui ne se limite pas à 40mm.

Ces munitions peuvent donc être plus puissantes.

Autre point, tout le monde peut les tirer alors que les cartouches grenades ont besoin d'un lanceur dédié. Celui-ci reste cependant plus précis.

 

Plus précis ?

Pourtant les GAF ont une portée beaucoup plus importante, avec un précision pas dégueulasse à "grande" distance non ?

Link to comment
Share on other sites

Le tir à la GAF est faisable tant que l'arme a un manchon normalisé de 22 pour son cache flamme.

La contrainte de ces munitions est le recul puissant qui fait souffrir le fusil s'il n'est pas résistant.

Les GAF sont de bons outils complémentaires.

Avec les pièges a balle a priori le problème de "recul" est réglé puisque ce n'est plus la grenade qui fait bouchon/piston devant les gaz de la munition a blanc, mais un transfert énergie cinétique balle vers grenade, les gaz pouvant a priori se barrer a peu prêt normalement du canon une fois la balle passée dans le cache flamme?!

Link to comment
Share on other sites

  • g4lly locked this topic
Guest
This topic is now closed to further replies.
 Share

  • Member Statistics

    5,824
    Total Members
    1,749
    Most Online
    f-brn
    Newest Member
    f-brn
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.6m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...