alexandreVBCI

Armée de l'air Polonaise

Recommended Posts

il y a 17 minutes, tipi a dit :

Ne généralisons pas, on ne peut mettre tous les polonais dans le même sac. Cette décision est l'oeuvre d'un gouvernement polonais, le contrat avait été attribué à AH par un autre gouvernement, ce qui montre qu'il n'y a pas de fatalité avec eux.

Mais cette décision pèsera sur les relations entre la France et la Pologne. Une règle dans les relations entre pays est le respect de la parole donnée par un état, même quand le gouvernement change. Ce deal venait en remerciement de l'annulation des Mistrals à la Russie, à la demande expresse de la Pologne, il est clair que la valeur de la parole de l'Etat polonais vient de subir une forte dévaluation.

Mouais, à l'époque de l'achat des F 16 c'était l'Alliance de la gauche démocratique qui était au pouvoir.

Ce sont les Polonais qui ont négocié avec le plus d'acharnement les aides au moment de l'adhésion à l'UE.

Aides qui, en partie du moins, ont contribuées à l'achat  des F 16, tout ça sur fond d’espionnage polono/US de Dassault et de corruption.

Same player shoot again.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Airbus n'a pas envie de fermer son centre de recherche implanté en Pologne histoire de ne pas que se faire enc... à sec ? :angry:

Désolé, je suis vulgaire mais là j'ai comme une soudaine envie de donner gratuitement deux BPC aux Russes... Dommage qu'on les ai déjà revendu... On peut leur filer les plans complet au moins ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
3 minutes ago, Teenytoon said:

Airbus n'a pas envie de fermer son centre de recherche implanté en Pologne histoire de ne pas que se faire enc... à sec ? :angry:

Désolé, je suis vulgaire mais là j'ai comme une soudaine envie de donner gratuitement deux BPC aux Russes... Dommage qu'on les ai déjà revendu... On peut leur filer les plans complet au moins ?

Si Airbus a des installations en Pologne c'est qu'il y trouve son compte ... pas juste pour les beaux yeux des polonaises.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je sais bien je suis juste passablement énervé ce soir même si ca sentait le roussi depuis plusieurs mois... J'espère en tout cas qu'il y aura une réponse du berger à la bergère...

ils partent un peu en sucette les gouvernants en Pologne en ce moment non ? Déjà l'histoire de la remise en question de l'avortement (interdiction) y compris pour les femmes victimes de viol, bienvenue en Polonistan !

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'ardoise sera présentée aux polonais (et probablement aussi aux hongrois) lors de la négociation de la prochaine programmation budgétaire de l'UE. Ces deux pays ont réussi à se mettre à dos la plupart des pays contributeurs nets au budget européen. Et le RU ne sera plus là pour les défendre.

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
9 hours ago, Teenytoon said:

ils partent un peu en sucette les gouvernants en Pologne en ce moment non ? Déjà l'histoire de la remise en question de l'avortement (interdiction) y compris pour les femmes victimes de viol, bienvenue en Polonistan !

Cet état d'esprit polonais n'ai pas nouveau, on le connaissait déjà avant qu'ils ne rentrent dans l'UE, et on l'a fait en connaissance de cause... d'autre pays de l'UE, bien plus anciens, sont autant  réactionnaires. On oublie souvent l'Irlande. Pour l'Espagne le débat est très vif autorisation en 2010 tentative d'interdiction en 2014 ...

Pour ce qui est du tropisme atlantiste ... c'est logique avec l'obsession polonaise de l'invasion russe - un coup du tsar, un coup de bolcho, un coup de poutine - ... et les gages qu'ils obtiennent facilement de Washington en vertu de leur soutien a sa politique étrangère.

Moi je m'étonne qu'on s'étonne.

24 minutes ago, tipi said:

L'ardoise sera présentée aux polonais (et probablement aussi aux hongrois) lors de la négociation de la prochaine programmation budgétaire de l'UE. Ces deux pays ont réussi à se mettre à dos la plupart des pays contributeurs nets au budget européen. Et le RU ne sera plus là pour les défendre.

Quelle ardoise! La Pologne ne doit rien a personne en pratique... au contraire la moitié de l'UE se sert de sa main d’œuvre bon marché pour conservé des activités rentable!

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, g4lly a dit :

...Pour ce qui est du tropisme atlantiste ... c'est logique avec l'obsession polonaise de l'invasion russe - un coup du tsar, un coup de bolcho, un coup de poutine - ... et les gages qu'ils obtiennent facilement de Washington en vertu de leur soutien a sa politique étrangère.

Moi je m'étonne qu'on s'étonne.

Quelle ardoise! La Pologne ne doit rien a personne en pratique... au contraire la moitié de l'UE se sert de sa main d’œuvre bon marché pour conservé des activités rentable!

Tout à fait d'accord sur le premier point. 

Sur le second point, l'ardoise, c'est que si on va continuer à utiliser la main d'oeuvre, on va peut-être cesser de leur verser massivement des subsides qui pèsent quand même quelques points de leur PIB...

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 minute ago, tipi said:

Sur le second point, l'ardoise, c'est que si on va continuer à utiliser la main d'oeuvre, on va peut-être cesser de leur verser massivement des subsides qui pèsent quand même quelques points de leur PIB...

"On" ce sont des décisions européenne ... et je ne suis pas convaincu que la Pologne et tant d'ennemi que cela dans l'UE. Certes a mesure que la Pologne se développe les aides vont baisser ... mais il n'y a pas de raison particuliere a ce que la Pologne soit "châtié" pour avoir fait "jouer la concurrence".

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non, pas pour avoir fait joué la concurrence, mais pour avoir muselé sa presse et sa justice, refusé la solidarité européenne dont elle bénéficie par ailleurs, et pour avoir trahi sa parole d'état (ne concerne que la France et ce contrat). Elle n'a pas beaucoup de soutiens à l'ouest en dehors du RU.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 11 heures, g4lly a dit :

Si Airbus a des installations en Pologne c'est qu'il y trouve son compte ... pas juste pour les beaux yeux des polonaises.

 

L'ouverture du centre de recherche et de développement à Lodz était seulement un symbole.

Airbus collabore avec l’université technique à Lodz depuis 10 ans. Chef de l'université est le père de vice-président d'Airbus Helicopters à la recherche et l'innovation.

 Environ 50 ingénieurs réalise des projets pour les Français (structures aredynamiques, essai de rotor).

Deux autres universités sont également engages Radom (mécanique,treuil de sauvetage) et Gdańsk (sonar silencieux).

 

Il y a des informations (apres Gazeta Wyborcza) qu'un prétexte pour rompre les négociations était de transférer la technologie des obus d'artillerie. Nous avons reçu beaucoup, mais nous avons demandé plus.

 L'inspectorat  d’armement cherche des possibilités d'être indépendant dans la production de munitions pour les chars. Il y a quelques mois au cours de d'exercice il y avait un accident avec munition (décès de militaire). Les munitions produites localement est pauvre et nous sommes dépendants de donations allemande.

Airbus  bien sûr, n'a pas de technologie et il faut parler avec Nexter au niveau du gouvernement. Peut-être il ya une chance lors de la visite du président François Hollande.

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hollande est prévu en visite là bas ?

Ce serait quand même curieux qu'après avoir annoncé la rupture des négociations, celles ci reprennent ultérieurement...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui on le sait depuis l'année dernière et l'arrivée au pouvoir du PiS... Pot de vin où es tu...

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Ponto Combo a dit :

Logique... pas d'autre option possible en les circonstances. Rompre la parole d'un état, en politique étrangère, c'est pas quelque chose d'anodin.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, tipi a dit :

Logique... pas d'autre option possible en les circonstances. Rompre la parole d'un état, en politique étrangère, c'est pas quelque chose d'anodin.

La même chose qu'en 2014 pour les Mistral Russe signé sous Sarkozy (2011) est annulé avec Hollande sous pression américaine et du conflit ukrainien.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pas exactement la même chose... 

Dans le cas France Russie, le vendeur rompt le contrat parce que l'acheteur se comporte d'une manière agressive envers un autre état souverain en annexant une partie de son territoire. 

Jusqu'à l'heure où j'écris ces lignes, la France n'a annexé aucun territoire ni polonais ni autre et n'a pris aucune décision inquiétante pour la Pologne depuis la sélection du caracal... Il n'y a donc fondamentalement rien de changé dans les relations France Pologne jusqu'à la décision polonaise d'annuler ce contrat pour des raisons de pure politique intérieure (favoriser des usines implantées dans les circonscriptions du parti au pouvoir). 

Pas grand chose à voir avec les BPC donc...

  • Upvote 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
Quote

Hélicoptères: Pour Varsovie, Airbus a fait capoter le contrat

Ajoute d'autres déclarations

VARSOVIE (awp/afp) - Le ministre polonais de la Défense a accusé samedi l'avionneur européen Airbus d'être à l'origine de l'abandon du contrat sur les hélicoptères multirôles, décision qui a provoqué un sérieux coup de froid dans les relations franco-polonaises.

"Lors de la dernière étape (des négociations d'offset, ndlr), Airbus Helicopters n'a pas présenté de proposition satisfaisante. Il n'a pas répondu à la position polonaise et c'est pour cela que les négociations, le contrat ont dû être arrêtés", a déclaré Antoni Macierewicz lors d'une conférence de presse.

"Je voudrais que se soit complètement clair, ce n'est pas la partie polonaise qui a rompu ces négociations", a-t-il ajouté.

La partie polonaise reproche à Airbus de ne pas avoir offert de compensations industrielles (offset) d'une valeur suffisante.

"Mon objectif était de m'assurer de ce que les conditions de ces compensations soient les meilleures pour la partie polonaise. Par conséquent, j'ai pris connaissance avec regret de la position d'Airbus Helicopters qui (...) n'a pas satisfait les propositions polonaises, liées à l'offset", a-t-il expliqué.

Selon Paris en revanche, l'industriel - dont l'Etat français est actionnaire - a été "extrêmement loin dans son offre" en alignant des "offset" équivalents à 100% du montant du contrat, "du jamais vu" dans ce type de négociations, a insisté une source proche du dossier.

"La partie française avait une autre estimation de ses obligations. Du point de vue des intérêts et des besoins polonais, c'étaient des chiffres qui sous-estimaient la valeur de l'offset compte tenu de nos propositions, de nos attentes et de nos besoins. (...) Malheureusement, les deux parties avaient des points de vue différents sur ce paquet" (offset, ndlr), a encore dit M. Macierewicz.

La différence d'estimation était de "plusieurs milliards de zlotys. Le gouvernement polonais ne pouvait pas accepter un tel écart", a dit le vice-ministre de la Défense Bartosz Kownacki.

Le responsable polonais a également estimé que la partie française avait laissé entendre qu'il pourrait y avoir des retards dans les livraisons des machines.

"Nous avons souligné à plusieurs reprises que le facteur temps était important pour nous (...) La partie française nous a informé qu'elle pourrait avoir des problèmes pour livrer ces hélicoptères dans les délais initialement prévus. Nous ne pouvions pas poursuivre indéfiniment cette procédure, s'il n'y avait pas de chances de trouver une entente", a-t-il dit lors de la même conférence presse.

Le ministre Macierewicz a pour sa part encore déclaré que la Pologne chercherait à acheter "le plus rapidement possible" de nouveaux hélicoptères multirôles pour son armée sans toutefois préciser si le gouvernement pencherait pour un nouvel appel d'offres ou des négociations directes avec un constructeur. "L'affaire est urgente", a-t-il déclaré.

La nouvelle procédure d'acquisition (...) "sera ouverte à tous les constructeurs", a-t-il souligné.

La rupture, mardi, du contrat sur 50 hélicoptères multirôles Caracal d'Airbus, contrat estimé par Paris à 2,4 mds EUR et par Varsovie à 3,1 mds EUR, a jeté un froid dans les relations franco-polonaise.

Le président français, François Hollande, a reporté vendredi une visite prévue le 13 octobre en Pologne pour des consultations intergouvernementales.

Le gouvernement polonais conservateur, en place depuis novembre 2015, a, dès le début, contesté le choix de l'équipe libérale précédente en faveur d'Airbus, au nom de la défense des usines polonaises de ses concurrents, l'américain Lockheed Martin et AgustaWestland, division du groupe italien Leonardo-Finmeccanica.

bo/via/az
(AWP / 08.10.2016 14h35)

 

Quote

Hélicoptères: Pour Varsovie, Airbus a fait capoter le contrat


Varsovie - Le ministre polonais de la Défense a accusé samedi l'avionneur européen Airbus d'être à l'origine de l'abandon du contrat sur les hélicoptères multirôles Caracal, en lui reprochant de ne pas avoir répondu à la dernière proposition polonaise.

Lors de la dernière étape (des négociations d'offset, ndlr), Airbus Helicopters n'a pas présenté de proposition satisfaisante. Il n'a pas répondu à la position polonaise et c'est pour cela que les négociations, le contrat ont dû être arrêtés, a déclaré Antoni Macierewicz lors d'une conférence de presse.

Je voudrais que se soit complètement clair, ce n'est pas la partie polonaise qui a rompu ces négociations, a-t-il ajouté.

La rupture, mardi, du contrat sur 50 hélicoptères multirôles Caracal d'Airbus, contrat estimé par Paris à 2,4 mds EUR et par Varsovie à 3,1 mds EUR, a jeté un froid dans les relations franco-polonaise, le président François Hollande reportant une visite prévue à Varsovie le 13 octobre.

Ce contrat représentait une bouffée d'oxygène pour la branche hélicoptères d'Airbus, plombée depuis deux ans par l'atonie du marché du pétrole et gaz offshore en raison de la baisse des cours.

La Pologne reproche à Airbus à ne pas avoir offert de compensations industrielles ou offset d'une valeur suffisante.

J'ai pris connaissance avec regret de la position d'Airbus Helicopters qui (...) n'a pas satisfait les propositions polonaise, liées à l'offset, a expliqué le ministre polonais.

Selon Paris en revanche, l'industriel - dont l'Etat français est actionnaire - a été extrêmement loin dans son offre en alignant des offset équivalents à 100% du montant du contrat, du jamais vu dans ce type de négociations, a insisté une source proche du dossier.

La différence d'estimation était de plusieurs milliards de zlotys. Le gouvernement polonais ne pouvait pas accepter un tel écart, a déclaré de son côté le vice-ministre de la Défense Bartosz Kownacki lors de cette conférence de presse.

Il a également avancé que la partie française avait laissé entendre qu'il pourrait y avoir des retards dans les livraisons des machines.

Nous avons souligné à plusieurs reprises que le facteur temps était important pour nous (...) La partie française nous a informé qu'elle pourrait avoir des problèmes pour livrer ces hélicoptères dans les délais initialement prévus. Nous ne pouvions pas poursuivre indéfiniment cette procédure, s'il n'y avait pas de chances de trouver une entente, a-t-il expliqué.

Le ministre de la Défense a déclaré que la Pologne chercherait à acheter le plus rapidement possible de nouveaux hélicoptères multirôles sans toutefois préciser si le gouvernement pencherait pour un nouvel appel d'offres ou des négociations directes avec un constructeur. L'affaire est urgente, a-t-il déclaré.

La nouvelle procédure d'acquisition (...) sera ouverte à tous les constructeurs, a-t-il souligné.

Dès son arrivée au pouvoir en novembre 2015, le gouvernement polonais conservateur a contesté le choix de l'équipe libérale précédente en faveur d'Airbus, au nom de la défense des usines polonaises de ses concurrents, l'américain Lockheed Martin et AgustaWestland, division du groupe italien Leonardo-Finmeccanica.

(©AFP / 08 octobre 2016 15h27)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ils sont d'une parfaite mauvaise foi et ils le savent. Airbus a été très loin dans cette affaire, bien plus loin que nécessaire. Mais le gouvernement préfère défendre ses intérêts locaux, en donnant du travail aux circonscriptions que le parti majoritaire dirige. C'est une attitude déplorable et assez peu orthodoxe. Sans compter que si ils nous la font à l'envers pour des hélicoptères, ils pourraient aussi nous enfumer sur des dossiers autrement plus préoccupants.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Petit HS (mais pas tant que cela finalement...)

Serait peut être temps que l'on commence sérieusement à raboter les subsides européens à la Pologne et à la Hongrie qui ne servent en grande partie qu'à alimenter des achats US où remplir les poches des dirigeants (cf Hongrie)

Point communs des 2 pays: dirigeants populistes au pouvoir !

Moi je dis ça, je dis rien, enfin c'est juste mon avis.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, castle68 a dit :

Petit HS (mais pas tant que cela finalement...)

Serait peut être temps que l'on commence sérieusement à raboter les subsides européens à la Pologne et à la Hongrie qui ne servent en grande partie qu'à alimenter des achats US où remplir les poches des dirigeants (cf Hongrie)

Point communs des 2 pays: dirigeants populistes au pouvoir !

Moi je dis ça, je dis rien, enfin c'est juste mon avis.

 

Pas pour une poignée de ventilos. En revanche, si ils viennent pousser à l'OTAN dans une direction ou qu'ils tentent d'obtenir notre appui pour quelque chose qui leur tient à cœur, ce serait effectivement une bonne idée que de les envoyer - diplomatiquement - paître.

Accessoirement, nous aurons sans doute besoin des Polonais pour le Brexit. Ne nous mettons pas à dos l'ensemble des Polonais, le gouvernement conservateur suffira.

Share this post


Link to post
Share on other sites

" Avoir besoin des polonais pour le Brexit"

Dieu nous en préserve, le pisse froid, pardon le PiS, fera servilement ce que les US demanderont, or il me semble que les US (qui étaient contre un Brexit) souhaitent que la GB ait un max d'avantages pour son commerce avec l'UE.

Espérons que les Français ne vont pas se laisser enfumer une 4ème fois avec la Pologne... cela deviendrait de la gourmandise !

Plus qu'une question de 50 ventilo, c'est une question hautement politique sur la base de la confiance.

Enfin c'est juste mon avis

Bien sur les envoyer paître quand ils auront besoin de nous ou de l'Otan me semble tout à fait pertinent.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Parler de confiance est assez comique quand on est dans le pays qui produit des BPC et qui préfère coucher avec les Seouds qu'avec les Russes car tonton USA l'exige. Tonton USA il est influent sur d'autres et d'autres ont une Russie tout juste à leur porte et sont persuadés qu'elle va les envahir. Bref la même chose que chez nous.

Les autres ils ont le tort d'avoir un dirigeant europhobe qui pour l'instant (à propos des juges constitutionnels) à fait la même chose que le parti au pouvoir précédemment mais on le lui a beaucoup reproché dans son cas. Car les actes non constitutionnels ne sont tolérable que s'il vont dans le sens de l'UE. Ainsi personne ne s'étonne que les compensations proposées initialement par AH ( qu'elles mauvaises initiales pour une entreprise franco allemande qui vends à la Pologne) se soient tenus dans les bastions du camp qui va bien. Ça ressemble un peu à de l'ingérence politique quand même. 

Ensuite les Polonais méchants qui font du mal à l'Europe et touchent beaucoup d'argent, on est vraiment sur ad.net? La Pologne à menacé qui que ce soit d'une invasion si elle avait pas ce qu'elle voulait ? Non on le lui a accordé car on voulait un glacis de protection vis à vis de la Russie (toujours) mais surtout on voulait pouvoir importer des masses de travailleurs à bas coût qui permettent de maintenir des salaires bas et des marges haute (bien plus que tout ce que la Pologne touche en Subvention) et ça profite à qui? Et bien à des Français à des Allemands et à des gens très puissants de beaucoup de nationalité qui instrumentalisent le très pauvre contre le pauvre (exactement les même qui font venir un million de "syriens" en omettant simplement la démographie "syrienne" et la culture religieuse "syrienne" qui font de ces travailleurs à bas coût des bombe à retardement extrêmement dispendieuse en devenir). Et la car la Pologne à le tort d'avoir des dirigeants démocratiquement élus  qui préfèrent l'original à la copie (les USA à nous) ils sont accusés de tous les maux du monde ? Mais regardez bien qui vous nuit dans votre vie de tous les jours et je ne pense pas que ça soit des Polonais qui refusent de nous acheter 50 Caracals. Par.contre ces derniers on peut les pointer du doigt sans être accusé d'autre chose que de bêtises mais surtout pas un mot sur les dirigeants Allemands et les notre qui jouent contre notre camp en permanence et dont l'un des achèvement et d'avoir mis la Pologne ( et les USA et la Turquie et les Seouds et la démographie Africaine ) en position de force car ils ont toujours préférés jouer le jeu de quelques personnes influentes plutôt que celui "populiste" des méchants idiots que nous sommes forcément. 

Accessoirement pointer la Hongrie du doigt quand elle subit le contre coup de décisions Allemande regrettees par la Chancelière herself me fait penser au proverbe de celui qui regardait le doigt au lieu de la lune.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le problème en l'occurrence c'est pas la Pologne ou les polonais. Ce sont les dirigeants du PiS

  • Upvote 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,500
    Total Members
    1,550
    Most Online
    am60
    Newest Member
    am60
    Joined
  • Forum Statistics

    20,878
    Total Topics
    1,311,813
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries