alexandreVBCI

Les moyens aériens de lutte contre les incendies

Recommended Posts

Les pilotes de bombardiers d'eau de la base de Marignane (Bouches-du-Rhône), "inquiets quant à l'avenir de leur outil de travail", une flotte de 23 avions spécialisés dans la prévention et la lutte contre les feux de forêt, menacent de se mettre en grève à partir de dimanche.

"Il nous faudrait 10 millions d'euros annuels pour la maintenance" en plus des 35 millions actuels, explique à l'AFP François Tauveron, délégué du SNPNAC (Syndicat national du personnel naviguant de l'aéronautique civile), au moment où débute la saison des feux dans le sud du pays.

Les 88 pilotes de la base de Marignane, "dont 85% sont syndiqués" selon lui, sont les seuls en France à voler à bord des 12 Canadair, 9 Tracker et 2 Dash 8 que compte la flotte de la Sécurité civile.

Vendredi après-midi, trois Canadair étaient ainsi de sortie pour éteindre un incendie démarré à Allauch, près de Marseille, qui a brûlé 3 hectares de pinède.

La Direction générale de la Sécurité civile et de la gestion des crises (DGSCGC) avait annoncé au printemps vouloir laisser au sol cet été deux Canadair, ainsi qu'un avion de coordination Beechcraft 200, ordinairement utilisé en Corse, pour économiser de l'argent sur la maintenance.

Devant cette décision, M. Tauveron a envoyé un courrier de préavis à Jean-Paul Kihl, leur patron, annonçant le début d'un mouvement pour le 1er juillet, ainsi qu'une lettre au nouveau ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, lui demandant une entrevue, restés sans réponse.

Dans ces courriers, les pilotes dénoncent notamment une "réduction du format de la flotte d'avions" et une "forte dégradation du dialogue social".

A l'issue d'une réunion vendredi après-midi entre la direction et les représentants syndicaux, un "document a été signé par M. Kihl sur lequel il fait des propositions d'avancées", a-t-on appris auprès de Patrice Faure, sous-directeur des Moyens nationaux.

"Les deux Canadairs qui étaient en réserve opérationelle reviendront en service courant à partir de lundi", a-t-il ainsi été annoncé aux pilotes, à qui il a par ailleurs été demandé de "gérer et optimiser les potentiels" des avions.

M. Tauveron a admis vendredi soir que le problème des Canadair était réglé "à court terme". Il s'est en revanche dit "extrêmement déçu sur le fond du problème, à savoir la maintenance".

"M. Kihl nous a dit que ce n'était pas de son niveau et qu'il ne pouvait rien faire" pour la rallonge budgétaire souhaitée, a-t-il ajouté, demandant à nouveau que "le ministre (les) reçoive pour (leur) donner des garanties".

"On est d'accord pour faire des économies mais nous ne sommes que des pilotes, ce n'est pas à nous d'imaginer les solutions", a-t-il poursuivi, annonçant la tenue d'une assemblée générale dimanche matin.

En poste à la Sécurité civile depuis 2003 après avoir été dans l'armée, comme "99% des pilotes de bombardiers d'eau", M. Tauveron estime que le format de la flotte est calibré pour une saison de feux normale, pas pour des étés comme ceux de 2003 ou 2005, "où de nombreuses maisons avaient brûlé".

Le syndicaliste, qui dénonce par ailleurs une réduction de 10 à 20% ces dernières années du budget de la base, craint "que des avions restent au sol en 2013 parce qu'il n'y aura pas eu l'argent pour les entretenir pendant l'hiver".

S'ils devaient maintenir leur mouvement social, les pilotes, même grévistes, resteraient malgré tout réquisitionnables en cas de besoin. Cependant les grévistes ne seraient pas pré-positionnés en détachement sur les lieux à risques, mais devraient partir de Marignane, préviennent-ils.

http://fr.news.yahoo.com/inquiets-flotte-pilotes-bombardiers-deau-menacent-faire-gr%C3%A8ve-175445555.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et ils ont attendus la belle saison pour tirer la sonnette bien entendu ...

Alors qu'une bonne partie de ce dont il se plaignent était ma foi manifestement prévisible depuis la fin de l'hiver pour savoir comment allait s'entamer la saison des feux dans quelques mois !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Et ils ont attendus la belle saison pour tirer la sonnette bien entendu ...

Alors qu'une bonne partie de ce dont il se plaignent était ma foi manifestement prévisible depuis la fin de l'hiver pour savoir comment allait s'entamer la saison des feux dans quelques mois !

D'un autre côté, si ils menaçaient de faire grève en pleine hivers, je ne suis pas sur que le mouvement serait redouté par nos décideurs! ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Sans compter qu'avec le changement de gouvernement previsible, l'ancien ministre de l'interieur n'aurait probablement pas fait grand chose, laissant un dossier a probleme pour son remplacant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

D'un autre côté, si ils menaçaient de faire grève en pleine hivers, je ne suis pas sur que le mouvement serait redouté par nos décideurs! ;)

:lol: forcément ca le fait vachement moins en hiver. Le pire c'est qu'ils n'ont meme pas vraiment besoin de faire greve, de toute façon il y a la moitié du parc qui est pas en état de voler par manque de maintenance ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour couper court à la polémique, les pilotes ont dénoncé l'insuffisance des moyens de maintenance et le budget trop restreint pour assurer l'année dès le mois de mars, avec une grosse montée dans la comm' avant la mi-avril (courrier du principal syndicat au Directeur de la Sécurité Civile).

La grève est l'ultime recours. Sachant que ça ne les empêchera pas de décoller pour intervenir, mais que cela réduit les pré-positionnement aux non-grévistes. Les grévistes décolleront de Marignane.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En tout cas on ne parle plus de remplacer nos vieux bombardiers d'eau... on n'a même pas les moyens de payer la maintenance pour les garder en vol alors pas la peine de rêver d'acheter des Beriev Be-200 !

=(

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Enfin ! il y a au moins 2 personnes qui s'inquiètent de la dégradation de la base de la Sécurité Civile de Marignane !

"Nous n'avons plus le temps de trop attendre". Jean-Jacques Urvoas s'est rendu hier sur la base de la Sécurité civile de Marignane où les pilotes d'avions de lutte contre les feux avaient fait grève début juillet. Le député du Finistère et président de la commission des Lois à l'Assemblée nationale était accompagné du député UMP de Lozère Pierre Morel-A-L'Huissier, qui sera le rapporteur pour la commission des Lois du budget de la Sécurité civile.

La suite de l'article :

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2012/07/30/situation-tres-degradee-de-la-base-de-la-securite-civile-de.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En tout cas on ne parle plus de remplacer nos vieux bombardiers d'eau... on n'a même pas les moyens de payer la maintenance pour les garder en vol alors pas la peine de rêver d'acheter des Beriev Be-200 !

=(

  Quand les décideurs politiques prendront conscience que laisser les forêts méridionales cramer a leur sort du fait d'un matos vieillissant qui va crouler sur lui même pourrait nous faire perdre bien + en rentes touristiques liées a l'attraction de ses forêts sur des catégories de touristes venant d'europe du nord a haut revenus "relatif" (+ haut déja que les beaufs a cabu qui barbotent au cap d'agde) et qui ont besoin d'offres naturelles vraiment attractives pour se décider a venir ... (car devenus très exigent en besoin de sortie éco-sportives dans des cadres exceptionnels, les forêts du var, des bouches du rhones et des alpes maritimes étant ce cadre potentiel a conserver a tout prix)

Alors on aura gagné le pompon, et la rente touristique française moisira sur elle même, en se contentant d'observer les chiffres d'occupation des hotels et appart a louer dans les stations balnéaires du languedoc/roussillon qui n'attirent que les bas revenus français (occupation en baisse d'ailleurs cet été)

Ca risque a moyen terme de couter un peu + cher que d'avoir réfléchi a investir dans du matos neuf et moderne de lutte anti-incendie

  Un exemple simple, si le domaine forestier de l'esterel venait a cramer : on fait quoi ? Sachant que c'est un domaine qui attire de + en + de touristes "rando" retraités et cadres pour du VTT ect ... Les conséquences y seront sensiblement + lourdes qu'une mauvaise saison au "cap d'agde", aujourd'hui un %tage sensible de l'attraction touristique de la cote d'azur est lié a ces domaines forestiers et les randos a pleurer qu'ils offrent (en termes de paysage, c'est a voir vraiment) par rapport a il y a 15-20 ans, bon après les accès sont fréquemment fermés il est vrai dès qu'il y a trop de vent

D'autant que le potentiel est loin loin loin d'avoir tout donné quand a ce nouvel attrait touristique, le tourisme "nature" étant en plein boom et nettement lié a l'attraction de touristes a + haut potentiels de dépense en activité ...

  Bon il y a aussi le problème de la sur-présence du pin maritime qui fait que ses forêts ne sont pas "viables" sans lutte anti-incendie hyper couteuse a revoir ... (introduction d'essences et enrichissement du biotope avec des espèces moins "sensibles" aux feu et surtout qui n'augmente pas le potentiel incendie par leur présence mais le "diminue" ... ?)   

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité

Ca risque a moyen terme de couter un peu + cher que d'avoir réfléchi a investir dans du matos neuf et moderne de lutte anti-incendie

Cela tombe bien, le ministère de l’intérieur est un ministère privilégié.  Il n'a acquérir du matériel OPV, bombardier d'eau(en faisant travailler la DGA dessus puisque le président souhaitait mettre en avant la DGA).

La sécurité civile travaillant également avec le S.S.A puisqu’il faut mutualiser les hôpitaux. Sachant qu'il y a déjà une collaboration et des passerelles existantes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah bah, justement j'étais à la plage avec des amis et en voyant le nuage de fumé (qui était plutôt blanche et aurait donc pu être un gros cumulus) on s'est demandé si c'était vraiment un incendie ou pas, vu que l'on avait pas vu passer de Canadair.

Je comprend mieux du coup, d'habitude on les voit toujours passer  O0

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La France possède actuellement douze Canadairs, neuf Trackers et deux Dash 8. La plupart sont en bout de course, selon le député Jean-Jacques Urvoas, secrétaire national à la sécurité au Parti socialiste.

Voici un an, l’élu socialiste se plaignait qu’aucune « stratégie de renouvellement de la flotte aérienne de la Sécurité civile ne semble se dessiner ». Selon lui, dans trois ans, la France risque d’être confrontée à un « déficit opérationnel ». Les premiers Trackers datent de 1957. En 2020, les Trackers, comme huit des douze Canadairs, seront retirés du service.

L’État joue la montre. Il faudra trouver 500 millions d’euros dans les prochaines années pour renouveler la flotte entière.

En attendant, les professionnels « bricolent » les avions pour assurer les missions et la sécurité des équipages. Le coût de la maintenance des Canadairs est élevé. Les pouvoirs publics doivent débourser un surcoût annuel de 37 millions d’euros pour faire voler les avions de la Sécurité civile.

Les Canadairs, qui ne volent pas autant qu’un avion de ligne, nécessitent des opérations d’entretien délicates. Le coût de l’heure de vol s’en ressent : il est estimé à 7808 €.

Un autre problème se pose aux pouvoirs publics : le futur appareil. Il n’y a pas trop de choix sur le marché depuis que Canadair a décidé d’arrêter la fabrication de ses avions.

Les spécialistes ont opté pour le Beriev. Cet appareil de fabrication russe date de 1998. Il équipe déjà les forces russes, et il a déjà été employé pour lutter contre des incendies dans plusieurs autres pays que la Russie. Jean-Jacques Urvoas ne rejette pas la possibilité de louer ces avions en cas de besoin, même s’il avoue ne pas être un grand fan des partenariats public-privé dans un tel domaine.

http://www.lalsace.fr/actualite/2012/08/18/la-grande-misere-des-canadairs

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bombardier a décidé d'arrêter la production des CL-415 ou c'est juste l'auteur de l'article qui a confondu le rachat de Canadair par Bombardier comme une cessation des activités de Canadair ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Le canadair CL-415 est toujours au catalogue de bombardier (sous le nom Bombardier 415), il s'agit surement d'une erreur du journaliste.

En plus le CN-295 à été testé en bombardier d'eau .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

En plus le CN-295 à été testé en bombardier d'eau .

C'est pas comparable avec les hydravion capable d'écoper. Les Be 200 et CL 415 abattent un boulot tres différent des tracker et autre cargo reconverti en BE.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour leprix d'un bombardier d'eau on peut subventionner le pastoralisme d'une région pendant des années. Ce qui est autrement plus efficasse pour prévenir les incendies.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

c'est sur, vu que c'est pas le but des bombardier la prevention...

en ravanche quand il s 'agit d'etteindre les incendies deja declenchés, c'est le contraire!

Serieusement, c'est idiot d'opposer prevention et "traitement", il faut bien sur faire les deux, dans la mesure de nos moyens, et pour le coup, voila un investissement qui pourrai etre multinationnal, avec un pool entretien/formation sur plusieurs pays europeens...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je sais bien qu'on se prete les moyens d'un pays à l'autre, mais on pourrai aller plus loin avec des appareils identiques, et un pool pieces/maintenance/formation, ce qui economiserai pas mal je pense.

Maintenant, je ne sais pas si les autres pays concernés se trouvent comme nous dans une periode de renouvellement necessaire du parc, ni quelles machines ils operent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je sais bien qu'on se prete les moyens d'un pays à l'autre, mais on pourrai aller plus loin avec des appareils identiques,

C'est déjà le cas, vu que la plupart des pays concernés ont des déjà des Canadair (415 et éventuellement 215(T)).

Et en ce qui concerne les appareils de guet aérien, vu qu'à part Air Tractor il n'y a pas grand chose sur le marché, ça risque de devenir un standard aussi.  :lol:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dans ce cas, il doit etre "relativement" simple de mutualiser pieces, entretient, formation des pilotes, non?

Enfin, disons que c'est de la politique, quoi, pas d'ecueuil technique.  :-[ Bon, ok, laissez tomber le debut de mon post, le plus dur reste a faire...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Des Canadairs européens au secours du Portugal.

(BRUXELLES2) Les feux de forêts qui ravagent le pays depuis plusieurs jours mettent le Portugal sous tension. Face à la situation, l’alerte rouge a été donnée ; le mécanisme européen de sécurité civile (MIC) déclenché. Et des renforts dépêchés sur place. Deux avions bombardiers d’eau français ont immédiatement été déployés sur zone, auxquels devraient prochainement venir s’ajouter deux Canadairs espagnols supplémentaires. La situation portugaise est suivie de près à la cellule de crise « sécurité civile » de l’Union européenne. Le Portugal n’est pas le seul pays à bénéficier de cette solidarité européenne. Un hélicoptère slovaque est actuellement en renfort en Albanie et un Canadair italien devrait prochainement venir le seconder.

http://www.bruxelles2.eu/breves/des-canadairs-europeens-au-secours-du-portugal.html

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

La France possède actuellement douze Canadairs, neuf Trackers et deux Dash 8. La plupart sont en bout de course, selon le député Jean-Jacques Urvoas, secrétaire national à la sécurité au Parti socialiste.

Voici un an, l’élu socialiste se plaignait qu’aucune « stratégie de renouvellement de la flotte aérienne de la Sécurité civile ne semble se dessiner ». Selon lui, dans trois ans, la France risque d’être confrontée à un « déficit opérationnel ». Les premiers Trackers datent de 1957. En 2020, les Trackers, comme huit des douze Canadairs, seront retirés du service.

L’État joue la montre. Il faudra trouver 500 millions d’euros dans les prochaines années pour renouveler la flotte entière.

En attendant, les professionnels « bricolent » les avions pour assurer les missions et la sécurité des équipages. Le coût de la maintenance des Canadairs est élevé. Les pouvoirs publics doivent débourser un surcoût annuel de 37 millions d’euros pour faire voler les avions de la Sécurité civile.

http://www.lalsace.fr/actualite/2012/08/18/la-grande-misere-des-canadairs

Donc, vu qu'un CL415 neuf coûte environ 60 millions d'euros, on paye tous les 2 ans l'équivalent du prix de la commande d'un bombardier d'eau pour maintenir en vol des vieux coucous moins performants !

Encore un exemple scandaleux de mauvaise gestion de l'argent public et de l'impotence de nos pseudos-élites et chers politiques à résoudre un problème dont l'équation économique est pourtant simple cette fois ... >:(

>> Commander maintenant 7 CL415 neufs n'engendrerait pas plus de dépenses sur le budget du Ministère de l'intérieur entre 2013 et 2025 que de garder les vieux trackers en service jusque là !  

C'est seulement si on en commande plus de 7 d'ici là qu'il faudra dépenser un peu plus ; mais nos forêts en valent la peine, non ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • Statistiques des membres

    5 282
    Total des membres
    1 132
    Maximum en ligne
    Ryskette
    Membre le plus récent
    Ryskette
    Inscription
  • Statistiques des forums

    20 424
    Total des sujets
    1 172 192
    Total des messages
  • Statistiques des blogs

    3
    Total des blogs
    2
    Total des billets