Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

[Somalie] Piège en haute mer pour des pirates au large


Bill
 Share

Recommended Posts

Il y a pas de vigie sur le Somme pour laisser comme cela arrivé 2 bateaux suspects à porté de tir ? Et de plus, un à réussit à s'échapper  =(

Heureusement qu'il ne s'agissait pas de kamikases voulant rejouer l'USS Cole, on aurait était mal...

T'as déjà été en mer, en plein nuit? 

Je signale, à tout hasard, qu'il n'y a pas d'éclairage public...

=D

Link to comment
Share on other sites

ils ont pas l'air d'avoir un bateau très rapide. la chance des débutants

c'est pas les "go fast" des trafiquants de la Méditerranée

dans ce genre =)

<object width="425" height="344"><param name="movie" value="

name="allowFullScreen" value="true"></param><param name="allowscriptaccess" value="always"></param><embed src="
type="application/x-shockwave-flash" allowscriptaccess="always" allowfullscreen="true" width="425" height="344"></embed></object>
Link to comment
Share on other sites

Et les radars ? A notez qu'il s'agit vraiment d'un simple canot à moteur qu'avaient les pirates, à moins que le Somme ait navigué prés de la cote, il y a du être largué depuis un bateau plus gros.

Le petrolier ravitailleur La Somme ne dispose que de radar civils ... et contre un coque de noix en fibre de verre et un pauvre deux temps de 25cv caché dans un gros clapot les pauvres vont pas voir grand chose, ou du moins pas avant d'etre vraiment tres pres :)

ils ont pas l'air d'avoir un bateau très rapide. la chance des débutants

c'est pas les "go fast" des trafiquants de la Méditerranée

dans ce genre

Le skiff et le vieux yam 25cv sont le standard ... c'est pas trop cher a acquérir et ca permet de se faire passer pour des pécheurs. Avec un rhib a 300 000$ et trois 350cv a 70 000 chaque ont passe tout de suite moins inapercu  au large de la somalie :lol: ... alors qu'en méditerranée a la belle saison ca fait parti du paysage.

Link to comment
Share on other sites

y a pas un truc qui vous fait tiquer ???

Vitesse max de la Somme 20 noeuds en sortant les voiles ...

De nuit ce cachalot va topper un skiff propulsé par un hors bord

à voir comment çà s'est passé c't affaire

Si...  Mais, avec un 25 cv tu ne dois pas aller beaucoup plus vite, si la mer est un peu grose... Une fois, dans le collimateur tu l'auras à l'usure.  Il se peut aussi, que les types voulaient juste avoir le temps de jetter tout par dessus bord....

Link to comment
Share on other sites

Si...  Mais, avec un 25 cv tu ne dois pas aller beaucoup plus vite, si la mer est un peu grose... Une fois, dans le collimateur tu l'auras à l'usure.  Il se peut aussi, que les types voulaient juste avoir le temps de jetter tout par dessus bord....

Effectivement les skiff filent difficilement plus de 20kts par mer belle - petit moteur, carene pas vraiment planante et coque courte c'est des barque de peche a la base - , avec un gros clapot je pense qu'ils soutiennent a peine 15kts. C'est d'ailleurs pour cela qu'il évitent les navire rapide genre porte conteneur qui filent systématiquement plus de 20kts et jusqu'a 25kts. Les autres navires de commerce tourne plutot dans les 15/18kts en croisiere ... et meme là ils procede a l'attaque pas "embuscade" en espérant faire stopper rapidement grace au coup de feu ... si le navire marchand arrive a passer le premier choc et a tenir la vitesse il est pas dit que les pirates arrivent a le rattraper, pour peu qu'il se mette bout ou vent et qu'il y ai un peu de mer.

Il y a l'hélicoptère.

Le communiqué du mindef ne fait pas état d'helico ... c'est la La Somme qui a rattrapé le skiff ... et quand elle a été trop pret ils ont stoppé surement apres un tir de semonce, puis l'équipe de visite et monté a bord, par ailleurs je doute qu'en pleine nuit on risque un semi-rigide dans une course poursuite a la con, a la lumiere des phares de plongée, pareil pour l'helico ...

Link to comment
Share on other sites

D'après ce que j'ai entendu en plus ce navire sert de PC au force française ainsi que européenne, donc c'est sur qu'ils ne pouvaient pas plus mal tomber  :lol:

M'enfin dans un certain sens je trouve ça un peu dégueulasse ce qui se passe là bas...

Rappelons nous que à la base s'il y a de la piraterie c'est par ce que nos navires usine viennent piller leurs cotes.

De plus depuis 2004 et le tsunami (qui a bel et bien toucher ces population de pêcheur, on estime à 5000 le nombre de déplacé) une bonne parti de leurs navires ont été détruits.

Image IPB

Un rapide résumé : les populations vivant sur la cote sont extrêmement pauvre, ajoutons à cela que leur pays est en guerre perpétuel depuis des années, que le tsunami n'a rien arrangé et que par dessus tout ça on vient piller leurs zones de pêche... =(

On peu donc imaginer leur désarroi...

En fait voila ce que je trouve dégueulasse dans cette histoire.

On envoie nos marine faire la chasse aux pirates. Malheureusement derrière on ne fait rien pour aider ces gens donc je ne vois pas ce que l'on espère changer à cette situation.

Mais le pire dans cette histoire étant que l'on laisse les eaux somaliennes continuer à ce faire piller...

Alors pourquoi nos navires ne font-ils pas aussi la chasse aux navires qui violent les eaux somalienne ? ??? ??

Vous me direz que ces dernier temps les thoniers et autres navires usine ne s'approche plus des cotes mais c'est plutôt récent comme situation et encore.

Oulala ! Il est tard ou tôt c'est selon  O0

Je vais me coucher de ce pas...

Link to comment
Share on other sites

Entre 2004 et 2007, la Commission Européenne à accordé a accordé une aide humanitaire d'un montant de 32,5 millions €, y compris l'allocation de ce jour, aux populations vulnérables de la Somalie.

http://europa.eu/rapid/pressReleasesAction.do?reference=IP/07/779&format=HTML&aged=1&language=FR&guiLanguage=en

La Commission européenne a décidé d'octroyer 70 millions d'euros au programme de reprise économique de la Somalie

http://europa.eu/rapid/pressReleasesAction.do?reference=IP/06/659&format=HTML&aged=1&language=FR&guiLanguage=en

Etc... le problème est que l'argent n'arrive pas aux personnes en difficulté, déjà que l'aide en nature se fait souvent détourné...

Link to comment
Share on other sites

Plus de 30 pirates somaliens auraient disparus dans les eaux de la Corne de l'Afrique. Un pirate  appelé Hassan a déclaré jeudi à Reuters que de ses nombreux collègues avaient disparus ces derniers temps. «Il nous manque plus que 30 de nos amis qui sont allés en mer au cours des deux dernières semaines pour procéder à des enlèvements", a déclaré par téléphone à partir d'un bastion des pirates, Haradheere. "Nous avons perdu la communication avec eux et nous craignons qui ont été capturés ou tués par des navires de guerre, ou se sont noyés ", a déclaré le pirate. Les pluies de la mousson dans cette partie de l'océan Indien et le golfe d'Aden ont réduit le nombre d'attaques.

http://www.farodevigo.es/economia/2009/10/08/economia-piratas-somalies-anuncian-desaparicion/375654.html

Link to comment
Share on other sites

Sur les BCR, en général, il y a une Alouette III. Si c'est une 319, elle peut faire du vol de nuit. Si c'est une 316 ( je ne sais pas si la Marine en utilise encore) elle ne peut pas voler de nuit. Quoi qu'il en soit, pour courir après une barcasse, il n'y a pas grand interêt à mettre l'hélico en vol.

Link to comment
Share on other sites

Vérifications sur le site du BCR Somme, l'Alouette III embarquée est la 1314 qui est une type 319 reconnaissable à sa flottabilité de secours en position haute, donc apte au vol de nuit.

Encore faut-il que l'équipage soit qualifié, à jour de ses entrainements, que les conditions de vent et de mer soient compatibles avec les limitations de decollage et d'appontage d'une AL III et que le besoin opérationnel de suivre une barcasse soit exprimé

Link to comment
Share on other sites

Plus de 30 pirates somaliens auraient disparus dans les eaux de la Corne de l'Afrique.

MES CHERS AMIS JE VOUS PROPOSE D'EN ECRASER UNE GROSSE A L'EGARD DE CES SYMPATHIQUES GENS DE MER

Putain je vais pas pleurer en plus quand on voit les reportages sur les villas et les bagnoles que s'offrent certains enc... de première main à Eyl avec les rançons et les aides communautaires leurs chaouches peuvent bien crever

Link to comment
Share on other sites

D'après ce que j'ai entendu en plus ce navire sert de PC au force française ainsi que européenne, donc c'est sur qu'ils ne pouvaient pas plus mal tomber  :lol:

M'enfin dans un certain sens je trouve ça un peu dégueulasse ce qui se passe là bas...

Rappelons nous que à la base s'il y a de la piraterie c'est par ce que nos navires usine viennent piller leurs cotes.

De plus depuis 2004 et le tsunami (qui a bel et bien toucher ces population de pêcheur, on estime à 5000 le nombre de déplacé) une bonne parti de leurs navires ont été détruits.

Image IPB

Un rapide résumé : les populations vivant sur la cote sont extrêmement pauvre, ajoutons à cela que leur pays est en guerre perpétuel depuis des années, que le tsunami n'a rien arrangé et que par dessus tout ça on vient piller leurs zones de pêche... =(

On peu donc imaginer leur désarroi...

En fait voila ce que je trouve dégueulasse dans cette histoire.

On envoie nos marine faire la chasse aux pirates. Malheureusement derrière on ne fait rien pour aider ces gens donc je ne vois pas ce que l'on espère changer à cette situation.

Mais le pire dans cette histoire étant que l'on laisse les eaux somaliennes continuer à ce faire piller...

Alors pourquoi nos navires ne font-ils pas aussi la chasse aux navires qui violent les eaux somalienne ? ??? ??

Vous me direz que ces dernier temps les thoniers et autres navires usine ne s'approche plus des cotes mais c'est plutôt récent comme situation et encore.

Oulala ! Il est tard ou tôt c'est selon  O0

Je vais me coucher de ce pas...

1° - la plupart du temps la pêche au thon se passe en eaux internacionales, hors des eaux territoriales (12+12)  de la Somalie et y compris d'un éventuelle ZEE (200 nautiques) que je rappelle est déclarative et j'ignore si la Somalie a procèdé a cette déclaration...

2°- que je sache quand on est obligés d'accompagner les bateaux de l'aide alimentaire par ce que si non, ils sont victimes des pirates, je ne vois pas ce que les pêches viennet faire là...

3° Idem, pour les autres navires marchands (pétroliers, ect...)

4° - J'ignore si la pêche au thon, est une ressource tradtionnnelle des pêcheurs somaliens (ça m'étonnerait...)

Bref....

Link to comment
Share on other sites

Faudrait pas oublier que la Somalie est surtout et avant tout un pays en continuelle guerre civile, et que de fait cela rend toutes activités économiques quasi impossible. Alors tout de suite dire ou sous entendre que les pauvres pêcheurs somaliens deviennent pirates parce que les méchants blancs pillent les ressources...

C'est juste qu'en ces temps troublés il est beaucoup plus rentable de faire de la piraterie, déjà car la pêche artisanale de base ca rapporte pas beaucoup, mais en plus parce que les pauvres pêcheurs seront de toute façon dépossédé de leur labeur une fois à terre lorsque je ne sais quelle armée démocratiques de libération républicaine ( ou islamiste au choix) aura prélevé sa dîme.

Et ajoutez à tout cela que cette misère voit ( c'est une métaphore -_- ) passer en face de ses côtes tous ce qui fait la richesse et l'opulence des pays développés ( pétroles, portes conteneurs etc... ), l'appât du gain est logique ( j'ai pas dit justifié ),et facile.

Link to comment
Share on other sites

Mouais...

Enfin je rererappelle, car d'autres l'ont déjà fait avant moi, que les 1er actes de piraterie était à l'encontre des pêcheurs étrangers, thoniers ou autres navires de pêche, qui viennent piller ces eaux et poussait les pêcheur à aller pécher toujours plus loin car les stocks de poisson diminuaient.

Il me semblais que cela avait déjà suffisamment été évoqué dans les journaux et les documentaires sur la région.

D'ailleurs pour ceux qui suivaient quelque peu l'actualité de la région, l'évolution de la situation n'est pas nouvelle, bien que juste plus médiatiser après que de pauvre touristes occidentaux est été pris en otage (je rappelle tout de même que avant l'affaire du ponant on en parlait pas ou presque, seulement quelques thalassa ou articles en fin de journaux), sinon avant cela je suis sûr que quelques équipages chinois ou thaïlandais auraient été ravis de vous faire part de leurs expériences.

Ensuite pour la pêche au thon, bien sûr que ça se fait que en eau internationales, il suffit de voir les tensions entre les différents protagonistes qui protègent et pourchasse un thonier à la moindre intrusion et ce dans le monde entier...

De plus pour ce qui est de la protection des navire humanitaire on le faisait avant que les pirates ne fassent leurs apparition non ?

Du simple fait que les navires sans protection été piller avant d'arrivé à quai. Non pas par des pirates mais par des milliers de "crève la faim" qui se lançaient à l'assaut des navires alors même qu'ils étaient à peine entré dans le port...

Pour finir. Oui en effet ils ne sont pas spécialistes dans la pêche au thon mais ils étaient bien content d'en attraper avant, ne serait-ce que pour pouvoir le revendre à des acheteurs asiatique connu pour être friand de ces poissons, mais qui on par la suite décider qu'il était plus simple de venir ce servir eux même.

Voila pour la piqûre de rappelle  ;)

Link to comment
Share on other sites

Le commerce local illégal des produits de l'aide internationale est la première activité en Somalie et la plus lucrative. Ou comment transformer en marchandise payante qq chose livré gratuitement.

Le Ponant était vide de touristes ... Les otages étaient les membres d'équipage philippins, ukrainiens ...Cà n'a pas empêché les preneurs d'otage de demander quand même une rançon

Deuxième Rappel

Maintenant si la présence de ces sympathiques garçons sur l'eau doit poser un problème jusque dans la zone des Seychelles ... car ce qui inquiète c'est le renchérissement des coûts de transport entre Asie et Europe / côte Est et non pas vraiment le sort des individus.

La TF 150 permet de rassurer ... les assureurs et les armateurs. Bref la chaîne logistique qui au final nous permet de vivre tel que nous le faisons.

Et il est hors de questions que quelques bonobos incontrôlables viennent foutre le boxon là dedans.

Link to comment
Share on other sites

Le passage par les navires de pêches c'est juste une étape de la "montée en puissance" des pirates,ils ont commencé par les pêcheurs et ont terminé par les super tankers, comme je l'ai déjà dit vu la situation en Somalie c'était pas dans un esprit de justice. Lorsque l'on regarde les zones de piraterie dans le monde, c'est toujours au large de pays démunis et la piraterie est juste l'équivalent des groupes de pillards qui officient sur terre. Au final même si se sont des pêcheurs à la base ils se sont reconvertis dans une activité plus rentable et appartiennent à des groupes purement criminels.

Et puis bon le pillage des ressources maritimes n'est pas le propre de la Somalie ou de l'Afrique, la France y' est aussi fortement confrontée et c'est certainement pas la seule.

Link to comment
Share on other sites

http://www.lemonde.fr/web/depeches/0,14-0,39-40591156@7-37,0.html

Les militaires français assurant la protection à bord de bateaux de pêche français dans l'océan Indien ont ouvert le feu samedi matin pour repousser une attaque de pirates, a-t-on appris de sources concordantes.

Vers 04H00 GMT, des esquifs pirates ont approché deux bateaux de pêche --les thoniers le Glénan et le Drennec-- qui travaillent habituellement en binôme dans ces eaux très poissonneuses au large de la Somalie.

"Trois petites vedettes d'environ quatre mètres, presque invisibles et que nous avons eu au radar au dernier moment, nous ont poursuivi", a indiqué à l'AFP un marin à bord du Drennec, interrogé au téléphone par l'AFP depuis Nairobi.

Les militaires (français) à bord des deux thoniers "ont d'abord tiré des coups de semonce, puis ils ont tiré au but. Les pirates ont alors laissé tomber et ont fait demi-tour", a expliqué cette source.

L'incident n'a fait aucune victime du côté français. Il a eu lieu en plein océan Indien, à environ 195 milles nautiques (350 km) au nord de l'archipel des Seychelles, et très loin des côtes somaliennes.

Ces informations ont été confirmées par une source occidentale dans la zone, qui a précisé que les esquifs pirates ayant essuyé les tirs des soldats français ont peu après rejoint un bateau mère d'environ 30 mètres.

C'est la première fois que des soldats français, qui assurent depuis le 1er juillet la protection à bord d'une dizaine de thoniers français pêchant au large des côtes somaliennes dans l'océan Indien, ouvrent le feu sur des pirates.

Link to comment
Share on other sites

L'échange de coups de feu aurait duré une demi-heure quand même (Reuters).

J'imagine la tête des pirates quand ils ont commencé à se faire chicoter en retour  =)

Le système mis en place porte ses fruits. C'est bien.

En tous cas , moi ça me donne le sourire le matin.

Déjà l'attaque sur le BCR Somme c'était pas piqué des hannetons.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Member Statistics

    5,966
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Meumeu
    Newest Member
    Meumeu
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...