Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Exportation du Rafale: prospects et clients potentiels


pascal
 Share

Recommended Posts

Il y a 2 heures, kor4116 a dit :

À cette fin, la Grande-Bretagne a même envisagé d’exclure temporairement l’Allemagne du programme Eurofighter.

Et ce sont les mêmes qui ont critiqué le cavalier seul de la France pour construire un appareil qui lui convenait mieux que l'appareil commun. :rolleyes:

  • Haha 4
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, FATac a dit :

Et ce sont les mêmes qui ont critiqué le cavalier seul de la France pour construire un appareil qui lui convenait mieux que l'appareil commun. :rolleyes:

Les Anglais et Mitterand ont/avaient une définition commune : "faites ce que je dis, pas ce que je fais" ...

Clairon

Link to comment
Share on other sites

Il y a 8 heures, Patrick a dit :

Ce sont aussi les mêmes qui ont refusé la motorisation duale sur Eurofighter quand la France était encore partie prenante du programme avec soit RR - Eurojet, soit Snecma

Le terme de motorisation multiplie est plus adapté. Les allemand (et les italiens ? ) avaient prévu d'utiliser le F404, probablement pour ne pas favoriser un des 2 partenaires et payer leur dîme aux USA ...

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, ARPA a dit :

Le terme de motorisation multiplie est plus adapté. Les allemand (et les italiens ? ) avaient prévu d'utiliser le F404, probablement pour ne pas favoriser un des 2 partenaires et payer leur dîme aux USA ...

Il y a eu la même histoire sur le MAKO qui avait trois moteurs candidats, l'EJ200, le M88 et le F404, et qui, après le choix du F404, n'a étrangement plus intéressé qui que ce soit. Certaines personnes n'apprennent jamais.

Edited by Patrick
Link to comment
Share on other sites

il y a 26 minutes, Patrick a dit :

Il y a eu la même histoire sur le MAKO qui avait trois moteurs candidats, l'EJ200, le M88 et le F404, et qui, après le choix du F404, n'a étrangement plus intéressé qui que ce soit. Certaines personnes n'apprennent jamais.

 

Après, avoir un choix multiple pour un chasseur n’est pas aussi facile que pour un avion de ligne.
Et l’on n’aborde pas ici la question des performances respectives en fonction des domaines de vol de chacun ni leur maturité effective lors de ces décisions, tout comme les capacités de maintenance et d’évolution.

 

C’est évidemment toujours plus simple d’en réaliser un diagnostic après coup, encore plus lorsque les lignes diplomatiques et industrielles bougent peu dans le temps.
 

Il n’y a pas spécialement lieu d’approfondir plus ici, mais gardons quand même ces nuances en tête.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, mgtstrategy a dit :

gros push du F16 block 70 pour la colombie et mic mac autour de declarations de l'ukraine, interprétées comme un pret, donation possible par la FR (??) pour la colombie. 

Rien de ça n'a aucun foutu sens. :laugh:

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 18 minutes, mgtstrategy a dit :

Ce sont les rafaleboys de la bas. Il y aurait eu soit disant des propositions de m2000

Venus d'où? On va avoir besoin de tous nos -5 avec la réduction du parc Rafale. Et une fois qu'ils seront rincés je suis pas certain qu'il repartiront vaillamment pour quelques milliers d'heures de plus contrairement aux -5 qataris.

Enfin bref...

Link to comment
Share on other sites

il y a 47 minutes, Benji10 a dit :

Le président-directeur général de Dassault Aviation arrive à Delhi lundi pour négocier la commande de 26 avions de combat Rafale par la marine indienne.

Ils rencontreront probablement des hauts fonctionnaires du cabinet du premier ministre et du ministère de la défense, le ministre des affaires étrangères, S. Jaishankar, le secrétaire à la sécurité nationale, Ajit Doval, le secrétaire à la défense, Giridhar Aramane, l'amiral R. Hari Kumar et le chef de la marine et de l'armée de l'air, le maréchal en chef V.R. Chaudhari. Cette visite fait suite à la visite du Premier ministre Modi en France en juillet dernier, où il était l'invité principal du défilé du Jour de la Bastille.

New Delhi | Dimanche, 08 Octobre 2023 | 05:39 PM

Le président-directeur général de Dassault Aviation, Eric Trappier, fabricant de l'avion de combat français Rafale, accompagné de Richard Lavaud, responsable des ventes d'avions militaires, sera ici lundi et mardi pour des réunions de haut niveau.

Ils sont susceptibles de rencontrer des hauts fonctionnaires du cabinet du premier ministre, du ministère de la défense, du ministre des affaires étrangères Jaishankar, de la NSA Ajit Doval, du secrétaire à la défense Giridhar Aramane, de l'amiral R. Hari Kumar et du chef de la marine et de l'armée de l'air, le maréchal en chef V.R. Chaudhari.

Cette visite, qui fait suite à la visite du Premier ministre Modi en France en juillet dernier, où il était l'invité principal du défilé du Jour de la Bastille, revêt une grande importance pour la vente de 26 avions Rafale à la marine indienne. 

Au cours de cette visite, des discussions ont eu lieu entre le Premier ministre Modi et le président français Macron pour la vente de ces avions dans le cadre d'un accord G to G. L'IAF avait acheté 36 avions pour un montant de 60 000 milliards de roupies, ce qui représente un coût par avion de 1 600 milliards de roupies. 

Toutefois, le coût de base de l'avion était proche de 800 milliards de roupies, le reste étant destiné aux améliorations spécifiques de l'Inde, à la formation, aux simulateurs et aux pièces détachées. L'Inde s'attend à ce que le coût des 26 appareils navals ne dépasse pas 20 000 crore Rs, soit 2,2 milliards d'euros. Le coût projeté par la France est bien supérieur à 3 milliards, soit 30 000 milliards de roupies, ce qui représente un surcoût de 50 %, injustifiable étant donné que la version aérienne et la version navale présentent plus de 99 % de points communs.

  • Like 3
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Picdelamirand-oil a dit :

Au cours de cette visite, des discussions ont eu lieu entre le Premier ministre Modi et le président français Macron pour la vente de ces avions dans le cadre d'un accord G to G. L'IAF avait acheté 36 avions pour un montant de 60 000 milliards de roupies, ce qui représente un coût par avion de 1 600 milliards de roupies. 

Toutefois, le coût de base de l'avion était proche de 800 milliards de roupies, le reste étant destiné aux améliorations spécifiques de l'Inde, à la formation, aux simulateurs et aux pièces détachées. L'Inde s'attend à ce que le coût des 26 appareils navals ne dépasse pas 20 000 crore Rs, soit 2,2 milliards d'euros. Le coût projeté par la France est bien supérieur à 3 milliards, soit 30 000 milliards de roupies, ce qui représente un surcoût de 50 %, injustifiable étant donné que la version aérienne et la version navale présentent plus de 99 % de points communs.

Alors ils disent sur le 1er contrat de 36 appareils (pour rappel 7,8 milliards) il y avait la moitié qui était du à l'appareil nu et l'autre c'était les à côté (ISE, infrastructures, formation etc.).

En se basant sur ça ils disent pour la commande pour la navy c'est 2,2 milliards?

En supposant que les ISE soit portés gratis sur les M et que le contrat porte uniquement sur des Rafales nus : on tombe sur (7,8/2)÷36×26 = 2,8 milliards.

Les gars font une commande plus petite que la première passer 8 ans plus tôt et tablent sur une ristourne supplémentaire de 20%? :laugh:

Edited by emixam
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

En gros les Indiens espéraient avoir les Rafale M moins cher que le prix fly away. C'était peu probable. Quand aux 99% de points communs, c'est pas tout à fait vrai. C'est moins que ça (train aux/principal, crosse, vide vite, système appontage/nav,...). Ils auraient dès le départ signé un contrat global comme en 2012 avec 126 prévus, ils auraient une bien meilleure rentabilité sur le coup d'acquisition final. Il y a peu de chance que DA vende a perte... et ils peuvent se permettre de pas le faire.

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 44 minutes, Ronfly a dit :

Quand aux 99% de points communs, c'est pas tout à fait vrai. C'est moins que ça (train aux/principal, crosse, vide vite, système appontage/nav,...).

Les Rafale terrestres ne font même pas 99% de la masse du Rafale M...

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Faut pas écouter les journalistes indiens. Franchement ils les sortent d'où leurs chiffres ?

Quel que soit le pays, le rafale s'est toujours vendu aux alentours de 200m€ l'unité, armement et externalités comprises. 

Et, je le rappelle, un Rafale M c'est 10m€ de plus qu'un C. Si le journaliste s'était renseigné deux minutes, son argumentaire n'aurait pas tenu deux minutes et il se serait abstenu. 

Rafale B, biplace armée de l’air : 74 M€ ttc 61.87 ht

Rafale C, monoplace Armée de l’air : 68.8 M€ ttc 57.52 ht

Rafale M, monoplace marine : 79 M€ ttc 66.05 ht

Donc 15% plus cher. Bref. Passez votre chemin. 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, emixam a dit :

Alors ils disent sur le 1er contrat de 36 appareils (pour rappel 7,8 milliards) il y avait la moitié qui était du à l'appareil nu et l'autre c'était les à côté (ISE, infrastructures, formation etc.).

En se basant sur ça ils disent pour la commande pour la navy c'est 2,2 milliards?

En supposant que les ISE soit portés gratis sur les M et que le contrat porte uniquement sur des Rafales nus : on tombe sur (7,8/2)÷36×26 = 2,8 milliards.

Les gars font une commande plus petite que la première passer 8 ans plus tôt et tablent sur une ristourne supplémentaire de 20%? :laugh:

Non mais surtout ils disent que le reste c'est  des améliorations spécifiques de l'Inde, de la formation, des simulateurs et des pièces détachées. 

Alors ils pensent que la Navy n'a pas besoin de formation, de simulateurs et de pièces détachées.

  • Haha 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 3 minutes, bubzy a dit :

Faut pas écouter les journalistes indiens. Franchement ils les sortent d'où leurs chiffres ?

Quel que soit le pays, le rafale s'est toujours vendu aux alentours de 200m€ l'unité, armement et externalités comprises. 

Et, je le rappelle, un Rafale M c'est 10m€ de plus qu'un C. Si le journaliste s'était renseigné deux minutes, son argumentaire n'aurait pas tenu deux minutes et il se serait abstenu. 

Rafale B, biplace armée de l’air : 74 M€ ttc 61.87 ht

Rafale C, monoplace Armée de l’air : 68.8 M€ ttc 57.52 ht

Rafale M, monoplace marine : 79 M€ ttc 66.05 ht

Donc 15% plus cher. Bref. Passez votre chemin. 

Oui le prix sera entre 3,5 et 4 milliards d'euros, parce qu'en plus ce sera des F4.2 ou F4.3.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Member Statistics

    5,977
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Personne
    Newest Member
    Personne
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...