Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Les programmes navals français: Baraccuda, FREMM, Horizon


Philippe Top-Force
 Share

Recommended Posts

AFP le 17/04/2006 11h15

Naval militaire: DCN crée un club européen pour regrouper les achats

Le groupe français DCN a créé un club regroupant plusieurs grands acteurs européens du secteur naval militaire, destiné à réaliser des achats en commun, indique son président Jean-Marie Poimboeuf, lundi dans le Figaro.

la MN en a peu etre aussi ras le bol d'avoir des coques vides.

plutot que de prévoir un rétrofit a mis vie comme pour les FFL ,la MN octroie un budget séré sans rétrofit.

a DCN de faire des économies sur les coques en délocalisant la prod des anneaux en pologne /bulgarie.

Link to comment
Share on other sites

Mais qui souhaiterait attaquer ou dérouter nos frégates de surveillance ? Dans les zones ou elles patrouillent, à part des pirates, des embarquations remplis de clandestins, des pecheurs hors la loi et des trafiquants de drogues, je vois pas trop quel pays nous chercherait des noises. l'Australie ? La Nouvelle Zélande ?

Je n'ai pas dit que quelqu'un d'autre les dérouterait mais nous les derouterions pour appuyer une intervention locale sans attendre la venue de batiments de métropole.

Elle sont dans des zones ou elles sont les seuls batiments et il y a des états qui n'apprécient pas forcement la position de la France.

Imagine qu'il y a un probleme dans l'ile de Jolo(Philippines) par exemple (prise d'otages par des islamistes) :D

.Ou que Magagascar décide de s'implanter sur une de nos iles dans le detroit de Madagascar.

Si elles avaient un SADRAL, un nixie et 8 SCALPS en container on pourrait envoyer tout de suite une bordée pour calmer le jeu.

C'est aussi la stratégie de la chèvre au piquet: avoir une menace meme minimum pour forcer un adversaire local a se decouvrir et a hausser le jeu.

Le SADRAL et le nixie servant a leur donner une chance de s'echapper sans dommage.

Dans le cas d'un blocus par la France, un armement meme léger leur permettrait de participer à ce blocus economisant des fregates de deuxieme et premier rang.

Link to comment
Share on other sites

Tes exemples me semblent peu pertinents :

Imagine qu'il y a un probleme dans l'ile de Jolo(Philippines) par exemple (prise d'otages par des islamistes)

Tu veux faire quoi avec une fregate AVT et ses scalp et sadral contre une prise d'otage ? C'est peut etre une solution valable chez nos amis russes (cf: assaut de l'ecole à Beslan et ou encore celui des forces speciales russes au theatre de moscou), mais en France j'en doute...

Ou que Magagascar décide de s'implanter sur une de nos iles dans le detroit de Madagascar.

Déja il faudrait qu'il puisse envoyer des troupes... Je jette un coup d'oeil dans mon flottes de combat 2000 à la page Madagasgar (la liste de ses batiments tient en 1 page), avec leur unique patrouilleur et leur remorqueur cotier, nos floreal ont vraiment de quoi etre inquiete... ;)

Tous ce que je veux démontrer, c'est que nos fregates floreal sont parfaitement adaptés aux zones dans lesquelles elles patrouillent. (meme si quelques améliorations peuvent être apporter comme une augmentation de la capacité à embarquer de commandos, un NH90 au lieu du panther). J'aurai par exemple souhaité que tous les avisos soit remplacer par des floreal. Avec une dizaine d'unité, on pourrait plus facilement surveiller nos Dom Tom contre tous les trafics actuels.

Par contre, si on devait mettre en oeuvre des batiments dans le détroit d'Ormuz, là il serait évident que les floreal seraient en danger...mais ce ne sont pas leur missions mais celle des FASM, FAA.

Chaque batiment a sa mission ; chaque mission, son batiment !

Link to comment
Share on other sites

Fabrice ,une AVT est appropriée pour infiltrer et exfiltrer des commandos. Elles sont destinées à s'approcher des côtes hostiles dans le cadre d'opérations spéciales. Maintenant ,cela fait négligée de balancer un SCALP Naval sur une école. Bonjour l'analyse et le traitement du renseignement d'objectif si tu délivres ce missile par erreur. :oops: 17 FREMM doivent normalement remplacer 18 Bâtiments (+10 avisos antérieurs si on les compte ) soit une balance militaire avantageuse de 48000 tonnes servis par 2475 marins (avant) contre maintenant 97750 tonnes et 1836 hommes d'équipage. Stratege devrait être content ,une économie de main d'oeuvre :lol: Une Floréal du côté des Philippines ,ce n'est pas sa zone d'affectation et de déploiement. à moins qu'elle s'y rends pour une visite de courtoisie ou une commémoration.

Link to comment
Share on other sites

Stratege devrait être content ,une économie de main d'oeuvre

Concernant cette economie de main d'oeuvre, est elle bien reelle ?

L'automatissation de plus en plus poussé des batiments ne va t-elle pas de pair avec un besoin en personnel de plus en plus qualifié donc rénuméré en conséquence ? Cela me fait penser aux sous-marins americains de type Seawolf dont la complexité et l'automatisation sont t-elles qu'il faut des ingenieurs du MIT pour les faire fonctionner...Certes ils ont réussi à réduire les effectifs, mais je doute que ces ingenieurs soient payé comme des "matelots"...

Ensuite, on demande de plus en plus aux batiments de la Royale d'être opérationnel en mer 300 jours par an (cf les BPC, le Dupuy de Lome). Mais une telle disponibilité se paie tot ou tard. Afin d'atteindre cet objectif, le temps des marins passé en mer augmente donc. Il me semble que la paie est différente (du simple au double avec toutes les primes d'embarquement) lorsque l'on est en mer ? non ?, quelqu'un peu me confirmer ? J'ai meme lu quelque part (je recherche la source) qu'il était envisagé de creer deux équipages (un rouge et un bleu comme sur les SNLE et SNA) pour les BPC !!

Bref, les economies de mains d'oeuvre dans la marine me font bien rire... ;)

Link to comment
Share on other sites

je suis assez d'accord avec Webfabrice il faut faire attention aux fausses economies. C'est pas dans la marine qu'il faut les chercher ou peut etre à terre dans les services administratifs et la productivité. La marine est de loin la partie la plus productive en nombre d'hommes des armées.Rien a esperer de grand en reduction d'effectifs. La cible c'est les services communs, l'ADA et l'AT.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Sous-marins Barracudas : viendront, viendront pas ?

« Nous sommes sortis du dogme qu'il fallait que les Barracudas se trouvent à Brest », admet le contre-amiral Patrick Leroux.

La Marine nationale attendait la livraison de son premier sous-marin nucléaire d'attaque Barracuda pour 2012. Dans le meilleur des cas, ce ne sera pas avant 2016, la commande étant désormais espérée pour l'été prochain. « Le programme a déjà pris beaucoup de retard, précise le contre-amiral Patrick Leroux, commandant adjoint des sous-marins français.

Il serait détestable qu'il n'y en ait pas six. C'est le parc minimum pour avoir en permanence trois sous-marins opérationnels à la mer. »

Actuellement, le ministère de la Défense négocie les prix avec DCN. Il est prévu la construction de six submersibles livrables entre 2016 et 2026. Coût total : quelque 6 milliards d'euros. Le Barracuda prendra la relève des sous-marins de type Rubis. Il seront plus gros, plus silencieux et, en principe, plus fiables.

Reste à savoir où les nouveaux sous-marins nucléaires d'attaque seront basés. Pendant très longtemps, la Marine a privilégié l'hypothèse d'un stationnement des Barracudas à Brest. Elle voyait dans le regroupement de l'ensemble de ses sous-marins l'occasion de réduire les coûts de maintenance. La première étude sur les travaux d'aménagement à mener ne concernait que Brest. Toulon semblait hors jeu.

Aujourd'hui, ce n'est plus le cas. « Nous sommes sortis du dogme qu'il fallait que les Barracudas se trouvent à Brest, admet le contre-amiral Leroux. Il y a donc une reprise des études pour examiner les besoins en infrastructures. » La Marine souhaite comparer les mérites de la version Brest avec la version Toulon. Sans exclure une version mixte. « On peut imaginer que l'escadrille soit basée dans un port et que les grands carénages se déroulent dans un autre. »

Réflexion faite, la Marine estime que le stationnement des sous-marins d'attaque à Brest ne présenterait pas que des avantages. « Cela poserait des problèmes pour l'entraînement car nous n'avons plus beaucoup de bateaux de lutte anti-sous-marine à Brest, indique le contre-amiral Leroux. Le fait de regrouper toutes nos forces sur un seul site restreindrait également les choix d'affectation des sous-mariniers. Sur un plan militaire, Toulon se trouve un peu plus proche des zones potentielles où il faut aller mettre son nez. » ;)

Plusieurs années seront nécessaires pour préparer une éventuelle arrivée des Barracudas à Brest. Il faudra aménager des pontons spéciaux, prévoir le casernement des sous-mariniers, former les personnels de DCN, etc. « Les infrastructures faisant partie du projet, la décision concernant le stationnement des sous-marins devra intervenir au plus tard en 2009-2010 », précise le contre-amiral Leroux. Évidemment, la Marine propose et les politiques disposent. Dans ce genre de dossiers, une alternance peut très vite changer la donne. Une chose est sûre. La venue à Brest de 1 000 sous-mariniers et de leurs familles serait un événement.

Link to comment
Share on other sites

La Marine nationale attendait la livraison de son premier sous-marin nucléaire d'attaque Barracuda pour 2012. Dans le meilleur des cas, ce ne sera pas avant 2016

c'est hallucinant.On se demande ou on va!

Les SNA sont le premier capital d'une marine de haute mer et nos SNA sont deja obsoletes.

Le PA2+6SNA= 9 M€ sur 15 ans soit 600m€ annuel.Reduire cette periode de construction à 10 ans ne couterait que 300 m€ supplémentaires.

Soit baisser les effectifs des armées de seulement 8000 hommes sur 355 000!

On n'aura plus de marine digne de ce nom d'ici 2020?

On se fout de la gueule du monde.Il n'y a plus personnes au MINDEF pour faire un arbitrage?Il y a VRAIMENT des tetes qui devraient tomber.

:twisted: :twisted: :twisted:

Link to comment
Share on other sites

Stratege, vous écrivez : " Le SADRAL et le nixie servant a leur donner une chance de s'echapper sans dommage..." est-ce que 1 système OP3A evec missiles Mistral comme celui qui équipe certaines Georges-Leygues peut faire face à toutes attaques de missiles antinavires? si oui, quelle est l'utilité des Aster ? qulqu'un a t'il une idée du prix d'1 OP3A ? merci

Link to comment
Share on other sites

Stratege, vous écrivez : " Le SADRAL et le nixie servant a leur donner une chance de s'echapper sans dommage..." est-ce que 1 système OP3A evec missiles Mistral comme celui qui équipe certaines Georges-Leygues peut faire face à toutes attaques de missiles antinavires? si oui, quelle est l'utilité des Aster ? qulqu'un a t'il une idée du prix d'1 OP3A ? merci

Link to comment
Share on other sites

  • 7 months later...

France Buys Italian Guns for FREMM Frigates

By TOM KINGTON, ROME

France’s Armaris has signed a 40 million euro ($53.3 million) contract to acquire eight gun mounts for French FREMM frigates from Italy’s Oto Melara.

The deal also covers technical assistance and installation of the 76/62 Super Rapid guns, Oto Melara said in a statement Dec. 5.

The guns will go aboard the first eight French frigates, and “the same program forsees” the use of the gun on the remaining nine frigates in France’s 17-vessel order, Oto Melara said.

The guns will be built at Oto Melara’s La Spezia, Italy, facility.

Italy will mount the same guns on the ten frigates it has ordered as part of the Italo-French FREMM program. The program is led in France by Armaris, a joint venture of Thales and DCN, and in Italy by Orizzonte Sistemi Navali, a joint venture of Fincantieri and Finmeccanica. Oto Melara is a unit of Finmeccanica.

lien
Link to comment
Share on other sites

Cela veut dire que les FREMM françaises ne sont pas prêt d'avoir un canon de 127mm pour l'appui-feu [52], je suppose que ce projet, tout comme celui un moment évoqué d'équiper les versions AVT d'un Lance-Roquettes-Multiple navalisé, est reporté à "plus tard" selon le vocable préféré de nos technocrates. Peut-être pour Noël 2025 s'ils consentent à cette folle dépense qui mettra pour sûr le pays en faillite [29][50] ?? Ceci dit le 76mm super-rapido est un bon matériel pour l'anti-aérien et l'anti-missile, c'est toujours mieux que rien [38]... Quand aux FREMM italiennes d'après les dernières choses que j'ai pu lire, elles devraient avoir un canon de 76mm à l'arrière et un canon de 127mm à l'avant, soit une artillerie complète [27]

Link to comment
Share on other sites

Sur les 10 FREMM italiennes prévues, 6 devraient être en configuration GP (General Purpose) et équipées d'un canon de 127mm et d'un canon de 76mm, alors que 4 frégates devraient être en configuration ASW et équipées de deux canons de 76mm. Mais les choses peuvent peut-être (espérons) encore changer. Le communiqué de OTO Melara semble clairement indiquer que 9 autres canons de 76mm sont prévus pour les frégates françaises restantes, ce qui voudrait donc dire équiper toutes les 17 frégates avec un canon de 76mm. Même si le 127mm avait été préselectionné comme équipement commun des deux marines. Décision financière probablement. Ou alors la Marine Nationale attend de voir ce que donneront les nouveaux projectiles guidés de 76 et 127mm avant de faire son choix. [12]

Link to comment
Share on other sites

Excuse moi, n'etant pas francais....je connais pas bien le projet de la nouvelle fregate franco-italienne.

Mais quant doit-elle operationnelle?

Depuis quand est-elle sur la table de travail?

Combien a couté son developpement et combien coutera chaque unite?

Les nouvelles frégates FREMM sont étudiées depuis 2001 ; le lancement officiel c'était en octobre 2005 quand la France en a commandé 8, puis en mai 2006, l'Italie en a commandé deux. Au total la France est censée en commander 17 et l'Italie 10.

Chaque frégate française doit coûter 280 millions d'euros (mais seulement si les 17 prévues sont bien commandées, sinon le prix unitaire va augmenter).

Le coût total des 17 frégates prévues pour le France est de 6.45 millions d'€ (développement inclu), celui des 10 frégates italiennes est de 4.5 millions d'€, développement inclu.

Pour la France : 2 versions commandées, qui sont la version Anti-Sous-Marine (ASW) et la version Action Vers la Terre (AVT), plus tard peut-être une version anti-aérienne (AAW)

Pour l'Italie : 2 versions aussi, qui sont la version Généraliste (Géneral Purpose) et la version Anti-Sous-Marins (ASW)

Ces navires feront 142 m de long, et 20 m de large, voir quelque détails dans le lien ci-dessous :

Site de la Direction des Constructions Navales-Programme FREMM

Link to comment
Share on other sites

Au cas où les crédits manqueraient pour commander les futures 2ème et 3ème tranches des FREMM, le Ministère de la défense envisage de commander des "Gowind" à la place :

Article du site meretmarine.com ce matin :

"Depuis quelques semaines, des bruits de coursives évoquent la possibilité pour la Marine nationale d'acquérir des corvettes du type Gowind, en cas de coupe sombre dans le budget de la Défense et notamment dans les crédits qui doivent être alloués aux 17 frégates multi-missions. L'information a été démentie à la rédaction de Mer et Marine, tant de sources industrielles que militaires. Toutefois, il semble que le ministère de la Défense planche sur un éventuel plan B, au cas où les ressources financières du pays ne seraient pas au rendez-vous en 2011 et 2013, dates auxquelles les deux tranches conditionnelles du contrat, portant respectivement sur quatre et cinq frégates, doivent être affermies. Dans cette optique, un projet de Navire de Combat du Futur serait à l'étude. Moins gros et moins cher que les FREMM, il serait plus modulaire se rapprochant, sur ce point, du concept du Littoral Combat Ship de l'US Navy.

Pour les marins, cette solution n'est, toutefois, qu'une option de secours qui ne serait pas, industriellement et financièrement, sans poser problème. Les économies réalisées en cas de réduction des moyens destinés aux FREMM sur la future loi de programmation militaire (2008 - 2013) pourraient être nettement moins importantes qu'escomptées. Le programme des frégates multi-missions, mené en coopération avec l'Italie, est en effet marqué par une très importante réduction des coûts, obtenue principalement grâce à l'effet de série. DCN propose des navires à 280 millions d'euros pièce, hors études, soit 30% de moins que le prix moyen d'une frégate construite en Europe. L'industriel a, toutefois, conditionné ce prix à la réalisation effective et intégrale de la série. Ainsi, dans le contrat signé l'année dernière et notifiant une première tranche de 8 bâtiments, des clauses de dédit ont été inscrites. En cas de non confirmation des tranches optionnelles, le prix des unités réellement acquises augmenterait, le coût des navires livrés devenant alors nettement moins pertinent."

article meretmarine.com - 15/12/06

Link to comment
Share on other sites

De toute façon, commander 9 frégates de 1er rang à vocation "anti-terre" est une abérration en ces temps de disette financière. Il serait beaucoup plus judicieux de renforcer les navires éxistants et de construire 2 ou 3 horizon supplémentaires et se limiter à 4 ou 5 FREMM AVT. Enfin, quoiqu'il arrive, si le dernier lot de FREMM n'était pas commandé et qu'une série de corvettes type GOWIND 200 venait à combler le déficit quantitatif, la marine ne serait pas complètement perdante. La GOWIND 200, bien qu'étant classée comme navire cotier, est quand même largement supérieure tant en tonnage qu'en capacités militaires à un aviso A69.

Link to comment
Share on other sites

"La GOWIND 200, bien qu'étant classée comme navire cotier, est quand même largement supérieure tant en tonnage qu'en capacités militaires à un aviso A69." en tout cas la future série de Gowind serait produit par DCN, du coup le plan de charge ne serait pas trop atteint. En espérant que l'on remplace nombre pour nombre les A69...

Link to comment
Share on other sites

De toute façon, commander 9 frégates de 1er rang à vocation "anti-terre" est une abérration en ces temps de disette financière. Il serait beaucoup plus judicieux de renforcer les navires éxistants et de construire 2 ou 3 horizon supplémentaires et se limiter à 4 ou 5 FREMM AVT.

La je vois un certain nombre d'aberration. Tu propose d'acheter 2 à 3 horizon suplementaires (qui coutent chacune le prix de 3 freem, soit l'équivalent de 9 freem) ET 4 ou 5 AVT. Déjà, là, il y a contradiction, car ça coutera plus cher (sans compter l'augmentation du prix des AVT du à la réduction de cible, les clauses de dédit augmentant le prix des batiment entreront donc en oeuvre). De toute façon, il n'y aura pas 9 freem AVT, vu qu'il est acquis actuellement que 2 AVT seront en fait les 2 AAW qui remplaceront les cassard (pas de réduction de série, donc pas d'augmentation de tarif, remplacement des cassard et réduction du nombre d'AVT, le tout en même temps, c'est tout benef comme on dit).

Enfin, quoiqu'il arrive, si le dernier lot de FREMM n'était pas commandé et qu'une série de corvettes type GOWIND 200 venait à combler le déficit quantitatif, la marine ne serait pas complètement perdante. La GOWIND 200, bien qu'étant classée comme navire cotier, est quand même largement supérieure tant en tonnage qu'en capacités militaires à un aviso A69.

Vrai et faux. Dans l'absolu, oui, mais il y a quand même des différences qui le rendent inadapté à notre position, pour ne prendre que le principal, l'autonomie, un aviso, bien qu'ayant un tonnage plus faible, avait une autonomie supèrieure, et pourtant, celle-ci à sans cesse été critiquée car étant trop faible ! Ça les rendait inadapté à la plupart des missions de notre marine (ils devaient à l'origine défendre les cotes française des sous-marin soviétique, après quoi leur missions est devenue celle du reste de la flotte, l'intervention lointaine) et les godwind, avec leur autonomie encore plus limitée, devient donc encore moins adaptée aux missions en question. Quand à l'armement, oui, dans l'absolue, il est meilleur qu'un aviso 69, mais quand on vois l'équipement de ces derniers, on se demande bien comment il pourrait en être autrement ! Le but de la marine n'ets pas d'avoir de nouveaux aviso, ça ne nous sert à rien, leur mission à disparue, ce dont la marine à besoin, c'ets de navires d'interventions lointaine suffisament armées pour se defendre en milieu hostile et y effectuer des intervention et pour ça la godind n'a :

Pas assez d'autonomie

Pas de capacité d'intervention vers la terre (pas de scalp, pas de canon lourd, pas d'emport de commando)

Des capacité d'autodefense très faible (16 mica)

des detecteur (radar et sonar) insufisant, et un système de combat très limité.

@+, Arka

Link to comment
Share on other sites

tu as tout à fait raison mais ce que je voulais dire est que quitte à dépenser du fric, autant le faire judicieusement. C'est vrai que les horizon sont très chère, d'ou l'abandon du programme, mais posséder 4 véritables navires AA correspondrait à un besoin nettement plus important que 9 frégates AVT. La marine nationale n'est pas l'US navy, je ne vois pas la France envoyer une armada contre un pays quelconque et l'arroser de MDCN. Il est très regrettable également que les 4 Horizon n'aient pas été commandées plus tot par le précédent gouvernement, surtout qu'entre 97 et 2002 la conjoncture économique le permettait, mais à toujours vouloir faire du social[04] Enfin pour ce qui est des Gowind, on évoque ce modèle car c'est le seul actuellement sur le marché dans cette gamme de navires (moins de 2000 t) mais c'est clair que d'ici 6 ou 7 ans DCN aura pondu un nouveau concept dans cette gamme et qui sera plus proche des besoins de notre marine. L'article de Mer et Marine évoquait d'ailleurs justement un batiment proche du LCS américain. Je reste convaincu que 9 FREMM AVT c'est débile, d'autant que la frappe en profondeur sera également une mission remplie par les BARRACUDA et les RAFALE F2 - 3. Alors qu'a coté de ça nous aurons 2 PA, 4 grands navires amphibies etc...et seulement 4 frégates AA pour escorter tout ça, c'est ça qui est aberrant sur le fond. Et encore, aujourd'hui nous n'avons que 3 frégates ayant un système d'arme totalement dépassé, on aurait bien rigolé si le Mistral s'était fait shooté au Liban l'été dernier malgré l'escorte du Jean Bart et de son super système SM1 dernier cri. De toute façon, au final, nous n'aurons pas 17 FREMM, ni 6 BARRACUDA..... A+

Link to comment
Share on other sites

Alors qu'a coté de ça nous aurons 2 PA, 4 grands navires amphibies etc...et seulement 4 frégates AA pour escorter tout ça, c'est ça qui est aberrant sur le fond.

pas vraiment. On n'a pas pour but de faire des intervention amphibie à deux endroits en même temps (notre concept, c'est un conflit à la fois) Et opur cela, 4 navires AA suffisent amplement. En considérent qu'un seul ssur deux est opérationel à la fois (et en fait, le taux sera plutôt de 3 sur 4) On à deux navires AA qui assurent la protection sur zone de nos navires amphibies. Ce qui est suffisant (d'ailleur, les américain n'en ont pas plus, un de leur PA est protégé par 2 detroyer AA)

@+, Arka

Link to comment
Share on other sites

quand tu a un porte-avions pas besoin de 36 fregates anti aériennes,il a ses rafales et hawkeyes ,il faut des frégate ASM pour aller tremper leur sonar tout auyour de lui par contre si tu en a pas tu a intéret a en avoir pas mal c'est ce que les anglais faisaient. en tous cas 4 est un minimum

Link to comment
Share on other sites

Les faits sont là* ,cela ne sert à rien de les contester Bassman puisque pour des raisons de rationnalisations économiques ,les 2 dernières FDA Horizon pourraient être réalisées à partir du même flotteur que les FREMM.

*Non respect intégral de la LPM 1998/2003 avec réaffectation de crédits équipement alloués ailleurs. Abandon et annulation de programme ,restrictions budgétaires ,prochaines échéances présidentielles ,arbitrage et lobbying.

Néanmoins ,il faut garder à l'esprit que la Marine Nationale (France) axe sa stratégie navale et sa doctrine navale dans la maîtrise des océans ouverts (eaux bleues) avec un PAN/PA2 et escorté par son GAN ,qu'elle veut apporter sa puissance à la mer dans des conflits de haute intensité avec des bâtiments de premier rang.

Au jour d'aujourd'hui les PAN/PA2 et son GAe ,les SNLE et SNA et les MdCN sont les valeurs ajoutées d'une marine crédible qui se respecte.

Donc ,si elle veut aussi avoir la maîtrise des eaux bleues ,mais aussi celles des eaux brunes par le contrôle des zones littorales ,elle se doit aussi de disposer de souplesse d'emploi ,de capacité d'intervention rapide avec des FREMM AVT et plus tard ,si elle le décide des FASTWIND ou GOWIND 200 en config LCS.

Cette souplesse d'emploi de AVT est une VA de la MN ,les FREMM AVT peuvent donc faire une entrée en premier sur zone et lieux de crise ,être dissuasive par la menace à utiliser et délivrer des salves de MdCN Scalp Naval ,dissuasive par la puissance de feu à terre et frappe dans la profondeur ,utile pour combler le temps de latence du déploiement sur zone du LOURD avec le PAN/PA2 escorté du GAN et avec sur pont d'envol d'un GAe (Rafale F3 tout type d'armes conventionel à dissuasif /E2C et NH90) ,maîtriser la gestion et le temps de latence pour faire intervenir le GAN.

Les FREMM sont donc un autre porteur/vecteur/plate-forme apte au capacité de gérer ,diriger la puissance vers les cibles terrestres durcies ou politiques.

Les FREMM sont donc une Valeur Ajoutée de délivrance de missiles de croisière.

D'autant plus que le BOP Barracuda tarde ,que la mise en service opérationnel des SNA Barracuda a encore été retardée (2016 pour le premier si tout va bien ) et que les premiers MdCN sortis des T533 ne sont pas près d'être délivrés si on ne lance pas encore le programme SNA Barracuda.

Ces programmes navals sont tout autant primordiaux que les autres PA2/SNA/MdcN/FREMM.

Quant à l'article de meretmarine de cette semaine sur une possible restriction budgétaire des FREMM ,il vient quelques jours après les 3 lignes apparues sur le TTU n°605 de novembre 2006 ou il était annoncé que dans le cadre de la hausse de ses missions de sauvegarde maritime et d'anticipation d'un éventuel retard dans l'exécution du projet FREMM ,la marine envasigeait l'acquisition de 2 ou corvettes Gowind.

A partir de cet article ,les rumeurs font bon train et chacun y voit sa réflexion.

Pour conclure :

FOST avec ESNLE : le format minimun de stricte suffisance doit être de 4 SNLE NG ,la France et ses décideurs politiques savent qu'un format FOST limitant à 3 SNLE pour des raisons économiques n'est pas possible pour des raisons tactiques et dissuasives. La permanence à la mer de 2 SNLE en temps de crise rend une probabilité de leur détection simultanée nulle ,d'où l'importance d'un dispositif à 4 navires ,un voire deux SNLE en patrouille ,un à quai en veille et le quatrième en IPER.

Avec 3 SNLE ,le seul SNLE en patrouille a outre une probabilité de détection différente et donc une survivabilité et vulnérabilité délicates.

Pour les ESNA :un format à 6 SNA est là encore à minima et à corpulence minimale ,la réduire à 5 ou moins serait catastrophique et irresponsable.

Le PA2 est obligatoire si on veut assurer à 100 % une permanence à la mer de l'aviation embarquée. En plus l'abandonner pourrait inciter certains conseillers politiques à réviser la cible des 60 Rafales Marine puisque le PAN ne pourra pas emporter autant de Rafale que le futur PA2.

Les 8 FREMM ASM remplaceront nombre par nombre la flotte ASM.

Vu le contexte de prolifération de SM AIP et autres ,ils vaut mieux garder ce format.

Les AVT sont une flexibilité et une VA de la MN à disposer pour apporter la puissance de feu vers les cibles terrestres.

Pour l'instant ,en 2006 nous avons 3 FAA ,on se doit de disposer de 4 FDA (soit 2 Horizon déjà commandées et admises en 2008/2009 + une commande de 2 autres frégates gréées en AA.

De plus ,en 2006 ,nous avons 22 bâtiments et on envisageait suivant le format 2015 à 17 FREMM + 5 FLF. Si on annule le PA2 ,les 2 FDA ,des tranches de FREMM ,la flotte de bâtiment de combat va se réduire comme une peau de chagrin.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,936
    Total Members
    1,749
    Most Online
    FlorianBlanchard54
    Newest Member
    FlorianBlanchard54
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...