Philippe Top-Force

[Le monde de l'ALAT] Aviation Légère de l'Armée de Terre.

Recommended Posts

Le 14/10/2017 à 15:09, Teenytoon a dit :

 

C'est la nouvelle mode dans l'ALAT ?

ça permet de tout mettre sur la photo, surtout ce qui n'est pas en état de voler ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le PC Aéromobile de Circonstance (PCAC)

4e brigade d'aérocombat·lundi 23 octobre 2017

Sans la 4e CCT nous ne pourrions aller aussi loin vite et fort ! Merci à nos camarades transmetteurs qui œuvrent dans l’ombre souvent avant, après et pendant la mission !

BACCARAT 2017

Lors de l’exercice annuel de synthèse de l’aérocombat, le PC aéromobile de circonstance a pu montrer toute sa pertinence.

 

Exercice BACCARAT 2017

Engagé du 4 au 22 septembre 2017, dans la région des camps de Champagne, le PC aéromobile de circonstance(PCAC) a été employé dans l’ensemble du spectre de ses missions.

Restituant une année de montée en puissance, menée par le Lieutenant Stéphanie et ses cadres, les procédures, plans de chargement et chronologie de déploiement ont pu être optimisés afin de délivrer à la 4e brigade d’aérocombat un outil performant permettant une mise en place loin, vite et forte, fidèle à la devise de l’ALAT. Exercice majeur, interalliés de l’année 2017, BACCARAT a permis aux transmetteurs de la « 4 » de relever les défis d’une manœuvre réelle ambitieuse faisant preuve d’audace et d’adaptation.

Débuté par une phase d’auto-entrainement de 72heures à Clermont-Ferrand afin de mécaniser les savoir-faire, le personnel du PCAC, s’appuyant notamment sur carcasse de PUMA, a pu driller le chargement, non aisé, des quelques 5 tonnes de fret nécessaires au déploiement dans des conditions optimales. Cette phase a également permis d’entraîner l’équipe sur le montage et démontage chronométré du PC de circonstance. En effet, le timing de déploiement est très contraint (1h30 maximum) et nécessite une extrême coordination des différents acteurs.

Par la suite mis en place sur ETAIN dès le 4 septembre, le PCAC a préparé lors du WARM-UP technique, l’ensemble des configurations d’emploi possibles.

 

Carcasse de PUMA permettant l'auto-entrainement.

 

22729199_1223290364439198_82606195113618

 

Mercredi 13 septembre matin, ordre est donné au PCAC de se déployer rapidement sur le site de SUIPPES en prévision de la manœuvre de tir interarmes. Le PC est déployé dans sa configuration complète. Il fait bénéficier de son système de communication majeur, qu’est la HDTAC, en permettant de raccorder le CMD3D et le PCTAC du 3e RHC tout en expérimentant le retour FMV dans le cadre du déploiement des drones SDTI.

Au cœur de l’interarmes, les transmetteurs du PCAC ont permis aux fonctions opérationnelles de la 4e BAC de conduire une phase complexe de tirs interarmes dans les trois dimensions au plus près de l’action, conjuguant l’engagement de groupes commandos au sol, de tirs embarqués en VBCI, d’appui artillerie et d’actions de feu à partir d’aéronefs.

Dimanche 17 septembre, débute une phase de remise en condition et de réarticulation suite à la réception d’une nouvelle mission : « implanter un PC harpon sur l’aérodrome de VOUZIERS-SECHAULT en mesure d’assurer le commandement et de permettre au PCP de la brigade de saisir la base opérationnelle avancée de VOUZIERS-SECHAULT ». Expérimentant le chargement du PCAC en CH-47 espagnol et PUMA français, cette opération est réalisée par un héliportage tactique sur le site de VOUZIERS-SECHAULT dès la saisie du site par le 16e BC.

Le 18 à 13h00, le « vert action » est ordonné et l’ensemble du PC Harpon est héliporté. Dès la mise au sol, le premier contact est établi en 5 min via station REMO. En 1h30 l’ensemble du PCAC est déployé soit un CO pour 7 OPS avec l’ensemble des moyens de commandement mis en œuvre et fiabilisé.

15h00, le PC accueille l’état-major afin de commencer la phase de bascule.

 

22729218_1223291687772399_53380549706714

 

Arrivée d’autorité au PC de circonstance sur SUIPPES

Le 19 à 8h00, après la bascule complète de la 4e BAC, le PCAC se réarticule en GRACC4 au profit d’un détachement SDTI localisé à Mourmelon.

Offrant rapidité de déploiement, qualité de service et interopérabilité, le PCAC s’inscrit pleinement dans la manœuvre aéromobile et permet la synergie entre les différentes fonctions intervenant au sein de l’aérocombat. Avec une mise en œuvre en 1h30 par 12 personnes, le PCAC a montré toute sa pertinence par son adaptabilité, sa fiabilité et sa capacité à projeter des services « lourds » dans un PC ultra léger. Fiers de leur action, les transmetteurs de la 4e CCT ont honoré la devise de leur brigade : SUPRA OPTIMOS

 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 12/8/2017 à 12:49, Philippe Top-Force a dit :

Accélération de la numérisation de l'ALAT http://www.air-cosmos.com/acceleration-de-la-numerisation-de-l-alat-104245

 

"Le boitier peut être monté en quelques minutes à la place du boitier radio PR4G d'un hélicoptère."

Donc plus de PR4G ? Comment font-ils pour la liaison sérieuse vers le sol?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 15 minutes, floflo7886 a dit :

"Le boitier peut être monté en quelques minutes à la place du boitier radio PR4G d'un hélicoptère."

Donc plus de PR4G ? Comment font-ils pour la liaison sérieuse vers le sol?

 

Il me semble que le PR4G reste c'est seulement un double plug sous le poste radio qui permet la connexion du boitier faudrait que je retrouve l'article  . 

Un des helico de location du GAMSAT qui sert à faire des essais pour l'intégration des systèmes numériques de l'ALAT est aussi venu plusieurs fois sur le  Dixmude pendant les essais du drone C . Les allemands sont partie prenant sur ce projet.  Le HIL intègrera l'engin des sa sortie d'usine.   

 

22791634_317772132041221_417546471089004  

22791957_317772065374561_396945361235593

 

22829095_317772062041228_109963091990344

 

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce 21 décembre l'ALAT a reçu son premier Tigre HAP rétrofité au standard HAD, sur un lot de 36 machines qui doivent en bénéficier (Philippe avait posté l'info sur le fil idoine du Tigre, le 22, mais je la reposte ici en précisant que 36 des 37 machines livrées entre fin 2005 et 2012 à ce standard bénéficient de l'upgrade (le 37ème fut fortement endommagé en OPEX Afghanistan, l'année 2009 si ma mémoire ne me joue pas des tours) >

http://www.airbus.com/newsroom/press-releases/en/2017/12/first-tiger-had-retrofit-delivered-to-the-french-army-aviation.html

 

Edited by Bruno
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Donc 36 HAP retrofités en HAD et combien d'HAD neufs ? 30 ? 31 ? il y avait pas une commande supplémentaire de 6 à 7 ex il y a 2 ans ?

Clairon

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, Clairon a dit :

Donc 36 HAP retrofités en HAD et combien d'HAD neufs ? 30 ? 31 ? il y avait pas une commande supplémentaire de 6 à 7 ex il y a 2 ans ?

Clairon

7 commandé en 2015

Au total en 2025 avec la fin des rétrofis et des livraisons l'ALAT disposera de 67 Tigres HAD. Dans le même temps un nouveau missile anti char est en développement pour équiper l'ensemble du parc Tigre Français allemand et espagnol.    

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Philippe Top-Force a dit :

L’Aviation légère de l’armée de Terre voudrait des avions légers pour suppléer ses hélicoptères  http://www.opex360.com/2018/02/01/laviation-legere-de-larmee-de-terre-voudrait-avions-legers-suppleer-helicopteres/

"D’après Janes 360, l’ALAT étudierait l’acquisition d’un certain nombre de Pilatus PC-12. Cet avion est notamment utilisé par les forces spéciales américaines, sous l’appellation U-28A. Les appareils pourraient être équipés de capteurs électro-optique/infrarouge et être armés, comme le sont les Cessna 208 Caravan des forces irakiennes, philippines et libanaises (avec des missiles Hellfire)"

Le retour des avions légers ou bimoteurs avec l'ALSR côté AdlA ...    Inspiration de terrain : U-28A du 319th Special Operations Squadron de l'USAF à l'aéroport de Niamey au Niger ( wiki )

pilatu10.jpg

Edited by Bechar06
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Philippe Top-Force a dit :

L’Aviation légère de l’armée de Terre voudrait des avions légers pour suppléer ses hélicoptères  http://www.opex360.com/2018/02/01/laviation-legere-de-larmee-de-terre-voudrait-avions-legers-suppleer-helicopteres/

J'ai été surpris de voir cité le PC12.

Mais a y regarder de plus près, je peux comprendre que cet avion peut satisfaire à une large game de besoins et représenter une mine d'économie en évitant l'utilisation d'autres moyens plus spécialisés et donc plus chers a utiliser hors de leurs missions

spécifiques.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,380
    Total Members
    1,178
    Most Online
    Charly.
    Newest Member
    Charly.
    Joined
  • Forum Statistics

    20,633
    Total Topics
    1,231,400
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries