Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

mehari

Members
  • Posts

    4,175
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    7

Everything posted by mehari

  1. Effectivement, le NASAMS va être insuffisant pour la défense ATBM. Tu es sûr que tu n'as pas fait une confusion entre l'IRIS-T SLS et SLM? Et on sait ce qui va remplacer le RBS-70 en tant que "MANPADS"1? Parce que l'IRIS-T SLS est peut-être un bon remplacement dans le rôle de VSHORAD avec des amélioration notable en terme de portée et de guidage (on passe d'un laser beam riding à un guidage IR) mais il n'est pas exactement idéal à transporter. Pour en revenir au problème Mamba vs. Patriot. Je pense que le Mamba est un système plus polyvalent et qu'il a l'avantage d'avoir une surveillance à 360° (ce que le Patriot devrait recevoir dans une prochaine mise à jour). Cependant, il a moins de portée que le Patriot (120km contre 160 pour le PAC-2) et ferra surtout l'objet d'un lobbying bien inférieur à celui que les US feront pour le Patriot. Pour ce qui est du prix, une batterie de PAC-2 avec missiles GEM/C ou GEM/T coûte entre 350M et 400M USD2 pour le radar, le contrôle de tir, 4 lanceurs, et 32 missiles plus 2 - 2,5M USD par missile (suivant qu'on prenne des PAC-2 ou des PAC-2 GEM-C/T).3 Le SAMP/T en revanche coûte entre 400M et 450M USD pour le radar, le contrôle de tir, six lanceurs et 96 missiles avec un coût de 2,5M-3M par missile Aster. Le SAMP/T est plus cher mais est livré avec plus de missiles et en rajoutant le coût de 64 missiles PAC-2 (en prenant les coûts minimum énoncés) on arrive à un total supérieur au prix de la batterie Mamba (sans compter les 2 lanceurs en plus). Après, sur la durée, si la Suède envisage d'acheter plein de missiles en plus des 96 de départs, on pourrait finir avec un prix inférieur mais je doute qu'ils aient envie de constituer des piles de missiles dans leurs réserves. 1 Je mets des guillemets parce qu'avec 80 kg, il n'est pas exactement MAN Portable. 2 Les prix énoncés sont en USD de 2009 3 La batterie de PAC-3 n'est pas mentionnées à cause de son prix prohibitif: 1,1G USD pour le radar, le contrôle de tir, 4 lanceurs, 24 PAC-2 GEM-C/T et 32 PAC-3 et 1,4G USD si on prend 128 PAC-3 et aucun PAC-2. De plus, le PAC-3 a un coût unitaire de 4M - 4,5M USD et le PAC-3 MSE a un coût de 5M USD. Sachant que les Suédois n'ont pas non plus un budget illimité... NB: Les chiffres donnés sont ceux de ce site: nation-creation.wikia.com/wiki/Modern_Day_Military_Pricing_List . Je ne sais pas exactement si ils sont fiables. Est-ce que quelqu'un à une idée?
  2. On sait si ils recherchent une capacité similaire ou une extension des capacités? Si je ne me trompe pas, le HAWK est un SAM semi-actif d'une portée de 40-50 km. Si ils veulent remplacer ces capacités coup pour coup, ils peuvent faire comme les Norvégiens et prendre le NASAMS (il vont avoir des AMRAAM en trop avec l'entrée en service du Meteor). De même, l'achat de l'IRIS-T SLM pourrait être intéressante à cause du fait qu'ils utilisent déjà l'IRIS-T et l'IRIS-T SLS (je ne suis cependant pas sûr de la portée de l'IRIS-T SLM, je ne sais du coup pas si elle convient pour ça). Cependant, si ils veulent une enveloppe anti-missile (ballistique ou de croisière) ou une enveloppe plus grande (de l'ordre de 75-100km minimum), il leur faudra autre chose (et ça justifierais l'achat de Patriot ou de Mamba).
  3. Est-ce que les Allemands vont proposer le MEADS avec des IRIS-T SL en plus des PAC-3 MSE? Ou est-ce que la version proposée par les US est le MEADS? Est-ce que les US proposent le PAC-2 ou le PAC-3? Si je me souviens bien, le Patriot ne permet qu'une défense orientée alors que le MEADS et le Mamba ont une défense à 360° (sauf si les US ont boosté leurs Patriot avec des radars provenant du MEADS. Il y a aussi le PAAC-4 mais je ne crois pas qu'il est déjà en service). Le PAC-3 serait un meilleur missile anti-ballistique mais aurait des problèmes contre les cibles plus "classiques" (avions). A l'inverse, le PAC-2 est un bon missile anti-aérien mais est inférieur en anti-ballistique. Le Mamba (surtout quand il aura reçu les Blocks 1 NT) ferait une sorte de compromis entre les deux (bien qu'il ait un rien moins de portée que le PAC-2) avec en plus l'avantage d'avoir une surveillance à 360°. Le MEADS avec IRIS-T serait aussi un bon choix vu qu'il combine les capacité ABM du PAC-3 avec celles anti-aériennes à plus courte portée de l'IRIS-T et une surveillance à 360°. Il faut aussi compter que la Suède utilise déjà des IRIS-T SLS et qu'une intégration avec ces systèmes ou l'achat de la version moyenne portée pourrait être intéressante pour eux. Cela dit, ça laisse le choix du missile longue portée. PAC-2/3 ou Aster 30? Maintenant, il faut voir ce que la Suède veut faire exactement... Si il s'agit juste de défendre sa capitale contre des avions, des NASAMS suffisent (après tout, les Finlandais les utilisent déjà pour protéger Helsinki et les US font de même à Washington). Si ils veulent de la défense anti-balistique (venant de Kaliningrad par exemple) pour Stockholm, leurs batteries de RBS-15 du Gotland (qui doivent pas mal embêter les Russes), le MEADS est parfait. Si en plus, on veut assurer la protection anti-aérienne, on peut rajouter des IRIS-T SLM ou le remplacer par un Mamba qui ferra les deux. Quelqu'un sait pourquoi la Suède veut ces SAM?
  4. Yup... L'avantage, c'est qu'au Conseil, on peut juste rester dans son coin et laisser les grands s'écharper en attendant que tout le monde se décide en interne. Lorsqu'on a un discours prévu devant une conférence de l'ONU, difficile de se faire oublier...
  5. Ce qui peut parfois nous couvrir décrédibiliser comme lorsque le PM doit faire un discours à la COP 21 alors que la Belgique n'a pas encore de positions du à l'échec des négociations internes...
  6. J'ai pas lu où vu l'interview (et je sais pas si j'en ai envie) mais si elle se limite à la Crimée, pas besoin d'y rajouter le Dombass. Cependant, l'obstination de certains (dont Marine Le Pen) à considérer le référendum de Crimée, s'étant déroulé sans observations de la part de l'étranger, comme légitime et absent de toute fraude (alors qu'il est organisé par un pays connu pour avoir des fraudes à chaque élections) est révélatrice de leurs orientations. Tout comme leur obstination à considérer les Petits Hommes Verts organisés, disciplinés et équipés de camouflage EMR, de PKP et de toute une série d'équipement flambant neuf et réservé au FS et VDV russes comme d'innocents citoyens criméens formant une milice d'autodéfense avec de l'équipement trouvé au coin de la rue (y compris les camions) relève soit d'une propension soit assez incroyable à la négation de faits, soit à une crédulité tout aussi incroyable (ou alors, ils ont juste prouvé que si on répète un mensonge suffisamment fort et longtemps, il fini par devenir la vérité pour certains). De même, je suis sûr que les AS VAL, VSS, AK-74M, Kontakt-5, Kornet, MRO-A, BTR-82AM, Vodnik, Grad-K, TOS-1, Pantsir-S1, drones multiples, équipement divers camouflés en EMR, repérés dans l'Est, sont, selon le FN capturé dans les entrepôts de l'armée UKR qui ne les a jamais acheté1... 1 Il y a aussi les multiples missiles GROM polonais qu'on a inexplicablement retrouvé entre les mains séparatistes...
  7. En attendant, la liste des nominations de négociateurs du coté de l'UE est intéressante... Il y a Michel Barnier (que je ne connais pas bien) mais que certains d'entre vous ont l'air de considérer comme peu apprécié Outre-Manche. On a bien évidemment Guy Verhofstadt, chef de file de l'ALDE et des pro-européens ainsi que fondateur du groupe Spinelli, dont la nomination a fait bien des heureux en Angleterre. Cependant, on a moins noté la nomination du bien moins connu Didier Seeuws. Il s'agit d'un diplomate belge, ancien porte-parole du Ministre des Affaires Étrangères belge, ancien porte-parole du Premier Ministre belge, ancien représentant permanent adjoint de la Belgique à l'Union Européenne, ancien chef de cabinet du Président du Conseil Européen et actuel directeur du département "Transports, Telecoms et Énergie" du Conseil. Il est réputé pour sa grande compréhension du fonctionnement de l'UE (indispensable à ce poste) ainsi que son endurance au cours des négociations (il n'aurait aucun problème à négocier jusqu'à l'aube si nécessaire) et aurait été crucial dans les négociations sur le durcissement des règle budgétaires, la création du fond d'urgence de l'Euro-Zone et des plans d'aide à la Grèce. Là où ça devient intéressant, c'est quand on sait avec qui il a travaillé. Il était porte-parole de Louis Michel (Ministre des Affaires Étrangères (2002-2003)) avant d'être récupéré par G. Verhofstadt (Premier Ministre (2004-2007)) qu'il a quitté à la fin du gouvernement Verhofstadt II (G. V. a été rappelé en urgence pour former un gouvernement provisoire Verh. III au cours de la crise politique de 2007). Par la suite, il a remplacé Frans Van Daele1 en tant que chef de cabinet de... Herman Van Rompuy (2012-2014). Comme vous le savez, un porte-parole et un chef de cabinet se doivent d'avoir un certain nombre de vues communes avec la personne pour qui ils travaillent. Or, les trois personnes mentionnés ci-dessus (2 libéraux et 1 chrétien-démocrate, 1 francophone et 2 néerlandophones) ont un point commun: ils sont tous des pro-européens convaincus (j'ai d'ailleurs pu voir le dernier en conférence il n'y a pas si longtemps). On parlait de la nomination de G Verhofstadt comme d'un pieds de nez au Brits. De celle de Barnier aussi. En fait, c'est face à une équipe complètement hostile qu'il vont se retrouver (et loin d'être débutante non plus. En bon Premier Ministre belge, Guy Verhofstadt est un très bon négociateur2 et Didier Seeuws a la même réputation). 1 Pas un job facile quand on considère la carrière de son prédécesseur, Frans Van Daele. Celui-ci avait en effet la lourde tâche de représenter la Belgique auprès de l'administration Bush au moment ou le plat pays met son veto à l'intervention de l'OTAN en Irak et est en trouble avec les USA à cause de la compétence universelle de la Justice belge (accusation de crime de guerre contre des généraux US devant des tribunaux belges). La personne était aussi connu comme le cauchemar des traducteurs bruxellois à cause de sa tendance à changer de langue en milieu de phrase (il parle couramment NL, français, espagnol, allemand et anglais en plus d'être un gros utilisateur de locutions latines). 2 Je ne veux pas me vanter ou avoir l'air de montrer un chauvinisme quelconque mais c'est un fait. La réputation européenne de négociateurs des belges vient du simple fait qu'en Belgique, si on veut créer un gouvernement, il faut des accords à 4 partis minimum (à cause de la séparation linguistique, aucun gouvernement n'était supporté par une coalition de moins de 4 partis au Parlement depuis 1958). Par ailleurs, la position de la Belgique au Conseil est souvent écoutée (sauf sur les questions institutionnelles où nous somme connus pour être pro-européens) parce qu'elle est le compromis entre 4 partis (au moins) formant une coalition allant du centre-gauche au centre-droit et par conséquent généralement proche du consensus.
  8. Je suis d'accord avec ta conclusion pour la première partie. Après cet "incident", les genoux des AT-AT ont du être renforcés. Cependant, ça m'étonnerais que les Rebelles ait abandonné leur mitrailleuse. En effet, la Rébellion n'a pas vraiment de chaîne de production ou d'approvisionnement fixe en armement. Elle achète ce qu'elle peut au marché noir (A280) ou vole sur les convois impériaux qu'elle a l'habitude d'attaquer (DH-17 par exemple). Une dernière possibilité est aussi de voler de l'armement au forces de défense planétaires. Cependant, il y a deux problèmes: la mitrailleuse qui met à genou l'AT-ACT n'est pas un blaster ou un laser mais un canon à ion lourd. Autrement dit, tout ce que l'arme fait, c'est désactiver la jambe, pas la détruire. De plus, il faut se dire que l'arme est montée sur une plateforme mobile, libre de choisir son angle d'attaque et relativement en sécurité par rapport aux canons des AT-ACT. Pour recréer les conditions de Scarif, il aurait donc fallu une plateforme mobile (ou une position sur les cotés), capable de s'approcher suffisamment des AT-AT pour être en mesure de tirer avec précision sur un genou (les armes ioniques ne sont pas réputée pour leur précision) tout en étant sur une position sécurisée (les AT-AT ont plus de puissance de feu et de portée mais un énorme angle mort). Tout ça à l'air génial, mais il faut encore être en sécurité par rapport aux quantités d'AT-ST qui se promènent autour des AT-AT et qui les escortent. Autrement dit, sans U-Wing ou gunship similaire, impossible à faire. De plus, il faut compter que les Rebelles ont probablement reçus ces canons ioniques en même temps que les U-Wing et que, si ils sont à court d'U-Wing ou qu'il n'y en a pas basé à cet endroit, ils n'en auront donc pas de disponible.
  9. Il y a aussi la possibilité d'être orienté vers l'infanterie légère (12e/13e de Ligne).
  10. Le béret vert est celui des Commandos Britanniques. Il est donc porté par toute les unités Commandos. Le béret rouge (ou lie-de-vin, maroon beret en anglais) est celui des Para (à l'origine, les troupes aéroportées belges héritent du béret lie-de-vin grâce au 5th SAS) et est porté par les unités Para1. Comme je l'ai dit dans mon post précédent. Il n'y a aucune différence de formation entre les personnes portant le béret lie-de-vin et le béret vert. Ce sont tout des Para-Commandos et ils ont tous reçus la même formation, la seule différence étant la désignation de leur unité (Commando ou Parachutiste). 1 Auparavant, il y avait le 1e Bataillon Para qui était le direct héritier du 5e SAS et portait le béret lie-de-vin (comme le 3 Para) avec l'insigne des SAS dessus (épée ailée) et portait la devise des SAS ("Who Dares Wins"). Lorsqu'en 2011, le bataillon a été démobilisé ("disbanded"?) l'insigne, l'étendard, le béret et les traditions du 1 Para (et donc du 5e SAS) ont été repris par le SFG qui porte du coup les insignes SAS et le maroon beret. Cependant, tout les porteurs du béret lie-de-vin sont techniquement quand même tous des Para-Commandos car les Brevet Para et Cdo sont des prérequis à la sélection pour le SFG. Par contre, si aujourd'hui un militaire porte ce béret avec l'épée des SAS, il est un peu plus qu'un Para-Cdo.
  11. De plus, Hoth est une base secrète. Elle est sensée être un centre pour les communications et le commandements. Je ne pense pas que beaucoup de vaisseaux doivent entrer ou sortir de la base (ils seraient probablement basés sur des bases auxiliaires qui agiraient en tampon (histoire d'éviter les mésaventures du style "L'Empire a mis une balise sur notre vaisseau et nous a suivi jusqu'ici"). Sur la base en elle-même, il n'y a que les troupes nécessaires à sa sécurité (infanterie, speeders et quelque chasseurs) ainsi que les vaisseaux servant au soutien logistique (nourriture, carburant, pièces détachées) et, probablement en cas de besoin d'évacuation. On pourrait aussi se demander pourquoi l'U-Wing n'apparaît pas à Endor. La réponse est simple, il s'agit d'un véhicule d'assaut, prévu pour le transport de troupe et le soutien aérien, et, bien qu'il possède 2 canons lasers, il n'est pas idéal pour les combats entre hordes de chasseurs. Il pourrait certes servir à déposer des renforts sur la lune mais si une telle action est possible, ça veut dire que le bouclier est détruit et que la mission est justement accomplie.
  12. Désolé. Mon néerlandais est un peu rouillé et j'avais peur de donner une traduction qui ne soit pas fidèle. L'article parle de l'accord Benelux pour la Défense aérienne. Celui-ci est enfin signé et prendra effet le 1 janvier. Les états-membres du Benelux s'engagent à maintenir une QRA de 2 appareils (plus les appareils de réserve) de façon alternative sur des périodes de 4 mois. Les appareils peuvent être appelé par les contrôles aériens des deux pays et seront sous le contrôle du Air Operations Control Station de Nieuw Milligen lorsqu'il sont appelés par les Pays-Bas et sous le contrôle du Control and Reporting Centre de Glons lorsque c'est fait par la Belgique. A noter que la Belgique fait déjà les QRA pour le Luxembourg. De plus, Airrecognition mentionne dans un article ( http://airrecognition.com/index.php/archive-world-worldwide-news-air-force-aviation-aerospace-air-military-defence-industry/global-defense-security-news/global-news-2016/december/3179-belgium-luxembourg-and-netherlands-sign-common-airspace-policing-final-act.html ) que la Belgique devrait signer un accord similaire avec la France en Février 2017 (selon Vandeput). Il serait intéressant de voir comment ça se passe. Si la Belgique peut facilement gérer les QRA au dessus du Nord de la France (et inversement), je vois mal les NL faire de même (et inversement) depuis leurs bases. Une possibilité serait bien sûr de transférer des chasseurs sur une base belge alternativement pour se retrouver à équidistance des limites de la zone à surveiller mais ça reste à voir. J'ai trouvé intéressant que la Ministre NL mentionne les déploiements de F-16 pour l'ONU et l'UE et pas ceux de l'OTAN (qui sont quand même bien plus fréquents) comme si elle jugeait ces derniers moins probables à l'avenir. ¹ Hennis: Jeanine Hennis-Plasschaert, Ministre de la Défense des Pays-Bas. Tant qu'on y est, Airrecognition signale ceci: http://airrecognition.com/index.php/archive-world-worldwide-news-air-force-aviation-aerospace-air-military-defence-industry/global-defense-security-news/global-news-2016/december/3191-belgium-eyes-new-air-capability-for-its-special-forces.html En résumé: La Belgique veut créer un escadron SOC dans sa force aérienne pour soutenir les SF et le doter d'avion STOL (comme le PC-6). De plus, ça parle de mettre à jour les NH-90 en leur donnant des kits SF ou MEDEVAC (les medevac sont habituellement faites par nos A109).
  13. Merci pour les infos! En gros, avant, il y avait les Paras, héritiers du 5e SAS, et les Commandos, héritiers de la 4e Troupe Commando No 10 Inter-Allié. Les Paras avaient l'entraînement des SAS mais sans la formation des Commandos et les Cdo avaient la formation des commandos alliés mais sans la formation Parachutiste. Par la suite, dans les années 50 ou 60, les Para et les Cdo sont rassemblé au sein d'une brigade Para-Cdo et leur entraînement a été mis en commun malgré le fait que les différentes unités gardent leurs anciennes désignations. Par conséquent, tout les Para-Cdo ont reçu une formation Commando (Brevet Cdo, marqué par l'insigne commando (dague blanche dans un triangle noir sur sa pointe) et une formation Para (Brevet Para, marqué par les ailes de parachutiste). A cause de la difficulté de la formation Cdo, les Para-Cdos sont internationalement considérés comme des forces spéciales (surtout par les américains qui ont une définition plus large des forces spéciales), équivalente aux 75th Rangers. Cependant, en Belgique, il ne sont pas considérés comme des forces spéciales en tant que telles, les seules FS belges étant le SFG avec les Pathfinders (considérés comme Special Operation Capable) en support. Si j'en crois un adjudant du service de relation publique que j'ai rencontré à une séance d'information au temps où je voulais entrer à l'ERM, au moment où il a tenté la formation (il a échoué à cause d'une fracture), il y avait un groupe de 20 Rangers qui étaient venu passer la formation. Selon cet adjudant, seuls 2 ont réussi. Pour te donner une idée de la qualité de la formation, la Défense a mentionné la possibilité de transformer les Para-Cdo en Rangers, ce qui n'impliquerait qu'un changement des missions et non de la formation. On parle aussi d'une formation accrue des deux bataillons dans la guerre amphibie (ce qui est déjà un de leurs rôles secondaires) avec le Korps Marinier. Si ils se sont fait disqualifier pour ça, c'est un peu idiot de leur part (d'ailleurs, il serait bizarre qu'ils aient passé la première phase de sélection si leur proposition sortait du cadre du programme)...
  14. Je pense qu'on va surtout avoir une excuse du genre "l'U-Wing est moins à l'aise que l'Airspeeder dans les environnements glacials comme Hoth". Ce qui aurait plus de sens vu que le T-47 a été spécialement modifié pour cet environnement. De même, ils auraient pu utiliser des X-Wing aussi sur Hoth mais y ont préféré les T-47.
  15. Je connais la vidéo d'Alex C (dommage d'ailleurs qu'il ait quitté TFB). C'est quoi un PCG? Plongeur de Combat du Génie? Je croyais que ceux qui préférait le SCAR par dessus tout (la version 7,62 en tout cas) étaient justement les plongeurs... GCP? C'est des Groupes Commandos Parachutistes? L'équivalent des Para-Commandos belges? Tu sais détailler (ou me donner un lien) sur cette histoire d'irrégularité financière? Pour le prix, ça m'étonnerais qu'il soit bien supérieur à celui de la 416. Les versions civiles ont le même prix et FN a une réputation (aux US en tout cas) de ramasser tout les contrats en offrant le meilleur prix (ce qui a mis Colt en banqueroute). Cependant, je pense que l'offre de HK sur la production en partie faite en France a du probablement jouer. Par contre, par rapport à la M4 qui a été produite en quantités incroyables, c'est sûr qu'il y a une grosse différence de prix (et d'ailleurs tout le monde ne veux pas larguer sa M4, y compris dans les FS (en Norvège notamment où un des groupes a décidé de garder ses M4 plutôt que de prendre des 416)). Merci beaucoup pour les infos!
  16. Je suppose que la FN a jugé que le SCAR d'origine était plus compatible avec les besoins de l'Armée Française. Cependant, je ne serais pas surpris qu'une version "Mk.2" (mais non marketée de la sorte) ait été proposée (le SCAR a quand 10 ans). Dans les défauts dont j'entends le plus parler, celui qui revient le plus souvent c'est la reciprocating charging handle (je n'ai aucune idée de comment ça se traduit), suivi par les critique sur l'esthétisme de la crosse mais c'est à peu près tout. Tu veux dire que la 416 a gagné parce qu'elle était plus "rustique"? Et pourquoi est-ce que tout le monde (dans les FS) à l'air de préférer la 416 par rapport au SCAR (avec l'exception des plongeurs qui ont l'air de préférer le SCAR-H)? Est-ce à cause de la forme de l'arme (une AR)?
  17. J'ai jamais entendu de plainte par rapport au SCAR. Est-ce que cette destinations aux spécialistes en fait une arme inadaptée pour l'infanterie classique (ou désavantagée par rapport à la 416/417)?
  18. L'APAR est peut-être prévu mais il doit de toute façon être couplé à un autre radar (à en croire tout les visuels fournis par Thales et les modélisation de la Vervanger). Ainsi, on peut envisager un Sea Fire 500 (qui est je crois capable de BMD). De plus marineschepen annonce "groter dan 3000 ton" avec un bateau de "Ongeveer 145m lang" ce qui me fait penser qu'on sera plus probablement dans les 4000 ou 4500 tonnes (voire 5000). On note aussi la mention de la Belgique voulant un SM-3 dessus, mention appuyée par ce rapport de la Chambre (commissions réunies relations extérieures et défense nationales): http://www.dekamer.be/FLWB/PDF/54/1996/54K1996001.pdf (page 6). Cependant, même si un radar BMD est envisageable, je vois mal utiliser les Karel Doorman Vervanger en lanceur BMD. 16 VLS n'est déjà pas énorme (même avec des ESSM) et utiliser ces frégates en lanceur de SM-3 n'est pas forcément une bonne chose (les Zeven Provinciën auraient plus de sens dans ce rôle). En revanche, ce qui est plus plausible, c'est un radar BMD pour pouvoir servir à la traque et au guidage de missiles balistiques exo-atmosphériques et des SM-2 ou SM-6* pour la défense de théâtre, même si dans ce cas-là aussi, il vaudrait mieux avoir quelques VLS en plus (24 ou 32). Pour rester sur ce qu'annonce marineschepen, je ne pense pas que les Hitroles vont rester sur la version belge et elles risquent d'être remplacé par des FN SeaDeFNder que la Belgique utilise sur ses patrouilleurs. Personnellement, j'aimerais bien voir la Marlin WS remplacé par une Millennium et en voir une autre installé au dessus du hangar (devant le lanceur de RAM qui est un rien surélevé par rapport au toit du hangar) pour servir d'artillerie secondaire et de CIWS. Dans le même genre, j'aimerais beaucoup voir les nouvelles frégates avec des MU-90 (les NL vont devoir remplacer les Mk.46 qui commence à vieillir et qui ne feront certainement pas la durée de vie de la frégate) et de CAMM-ER (beaucoup moins à cause de l'usage actuel des ESSM par les NL qui devraient du coup être remplacés sur les De ZP (avec ce que ça coûte en adaptation radar, logicielle et remplacement de stock). *l'Aster 30 (Block 1 NT ou Block 2) est aussi une solution mais reste improbable au vu de l'équipement habituel des néerlandais (à savoir complètement américain sauf pour les canons). Cependant, les NL vont devoir remplacer leurs Harpoon par quelque chose et vont peut-être suivre les Allemands et mettre des RBS-15 Mk.IV.
  19. J'ai trouvé la masse: 9t. Voilà le lien: https://www.thalesgroup.com/sites/default/files/asset/document/smart-l-ewc-v01.pdf
  20. Je croyais que plus c'était haut mieux c'était? Si je me souviens bien d'un post sur le fil FTI, c'était un désavantage de l'AEGIS des DDG-51 (il était trop bas). Ou alors, est-ce que c'est à cause du fait que le SMART-L soit un radar tournant?
  21. D'après ce je sais, le S1850M est juste une variant du SMART-L. Du coup, si on doit le mettre à jour, je pense que ce sera avec un EWC mais bon... D'après ce que je sais, les Zeven Provinciën ont reçu l'EWC mais je ne sais pas quelles modifications elles ont subie pour l'avoir.
  22. Est-ce qu'il y a des plans pour mettre à jour le S1850M vers le SMART-L EWC? Les Néerlandais l'ont déjà fait et, selon cet article1, les Allemands vont le faire et les Danois l'envisage 1http://navyrecognition.com/index.php/news/defence-news/2016/december-2016-navy-naval-forces-defense-industry-technology-maritime-security-global-news/4719-german-navy-to-modernize-its-f124-sachsen-class-frigates-with-new-radar-to-join-nato-bmd.html
  23. http://navyrecognition.com/index.php/news/defence-news/2016/december-2016-navy-naval-forces-defense-industry-technology-maritime-security-global-news/4719-german-navy-to-modernize-its-f124-sachsen-class-frigates-with-new-radar-to-join-nato-bmd.html Ils prévoient des radars pour BMD pour les Karel Doorman-vervanger? SeaFire 500 ou un truc du genre (m'étonnerais qu'il mette du SMART-L EWC sur les nouveux. Je crois avoir lu que c'était une bonne mise à jour mais que le design était dépassé par rapport aux radars mulit-faces non-rotatifs)? Avec des SM-3 sur Zeven Provinciën? Parce que si je lis l'article correctement, c'est ça que je vois. Sinon, je dois supposer que les intercepteurs seront placés sur les Zeven Provinciën. Quelqu'un a plus d'info?
  24. Il n'empêche qu'il reste un citoyen bulgare en situation parfaitement légale dans le pays et qu'il n'est pas dans le champ de tir habituel dans anti-immigration (à savoir les migrants hors UE). Qu'il appartienne à la communauté rom ou non n'est pas le problème
  25. Si c'est celle à laquelle je pense, c'est un Bulgare qui est coupable.
×
×
  • Create New...