LBP

Le Renouveau de l'ARA (Armada de la República Argentina)

Recommended Posts

Salut

Comme pour l'armé de terre et de l'air il y a un début de retour de la Marine argentine

http://www.corlobe.tk/article21239.html

Lorsque la marine argentine terminera en 2011 le grand carénage du sous-marin San Juan, le chantier naval Segundo Storni devrait relancer la construction du sous-marin Santa Fe.

La marine argentine va relancer la construction d’un sous-marin, suspendue depuis 14 ans

La construction du Santa Fe, un sous-marin de la classe TR-1700, développé à partir des U-209, avait été suspendue en 1994, alors que les travaux étaient terminés à 70% et que les moteurs avaient déjà été livrés depuis l’Allemagne.

Une étude technique devrait déterminer les conditions dans lesquelles la construction pourrait reprendre.

Ce bâtiment, d’un déplacement de 2.300 t, pourrait être équipé d’un réacteur nucléaire.

Pour parvenir ) ce stade, le chantier Storni devra acquérir une expérience, ce qui pourrait lui demander 15 ans.

L’Argentine a déjà développer un réacteur nucléaire, de type Carem, qui a justement été conçu au départ pour être installé à bord d’un sous-marin.

Un sous-marin nucléaire devrait cependant être plus gros d’au moins un tiers que le sous-marin Santa Fe actuel.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le problème du financement risque d'être bien plus ardu pour le pays que le traitement des obsolescences.

Ceci dit c'est loin 1994 si on pense aux technologies ! les écrans cathodiques, les mémoires vives à l'échelle du ko, les stockages sur disquette, l'info indus en analogique ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut

Comme pour l'armé de terre et de l'air il y a un début de retour de la Marine argentine

http://www.corlobe.tk/article21239.html

Mouais, ils sont pas prêts de rattraper le niveau de la marine chilienne. Pas de soumà niveau, pas d'hélicos récents, quelques vieux A69 et toujours pas de commande ferme pour les 5 OPV80 (un dérivé du modèle de patrouilleur "Piloto Pardo" conçu par ASMAR avec l'assistance technique de l'allemand Fraser) projeté depuis 3 ans ...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour ce qui est d'un SNA Argentin, je suis assez sceptique.

En ce moment, l'ARA procède à la remise en état du brise glace Almirante Irizar, sévèrement endommagé par un incendie.

http://www.aviacionargentina.net/foros/armada-argentina.36/5161-el-irizar-hoy.html

La construction du premier POM (Patrulleras Oceánicas Multipropósito) a débuté aux Astillero Rio Santiago. Entre  3 et 6 navires sont prévus.

http://www.pergaminovirtual.com.ar/revista2/cgi-bin/hoy/archivos/2010/00000119.shtml

http://www.aviacionargentina.net/foros/armada-argentina.36/6037-astillero-rio-santiago-y-tandanor-construiran-3-patrulleros-oceanicos-multipropositos.html

X

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les créanciers de l'Argentine font saisir un bateau

Suite à la crise économique de 2001, l'Argentine était entrée en défaut de paiement avant de renégocier sa dette avec ses créanciers. Tous n'avaient pas accepté cette décote, et certains d'entre eux viennent d'obtenir la saisie du bateau-école Libertad dans un port ghanéen.

Sale coup pour la fanfare. L'Argentine, qui voilà dix ans a été le protagoniste du plus gros default de l'histoire, est traînée en justice par nombre de créanciers - 7% du total - qui n'ont pas accepté la renégociation de la dette en leur défaveur. Via des tribunaux - particulièrement aux Etats-Unis - les créanciers tentent de faire geler les avoirs des entreprises publiques et des agences gouvernementales argentines à l'étranger.

NML Capital Ltd, une unité du fonds d'investissement Elliott Management, a ainsi obtenu de la Cour Supérieure ghanéenne la salsie d'un bateau-école de la Marine Argentine, la frégate ARA Libertad, qui relâchait dans le port de Tema dans le cadre du voyage de fin d'études de soixante-neuf élèves mariniers. Cette immobilisation s'est faite en vertu de l'arrêt d'une cour de New York en faveur des fonds d'investissements plaignants. En outre, selon l'ordre de la cour du Ghana, l'équipage doit se rendre aux autorités portuaires de Tema.

Le ministère des Affaires Etrangères argentin s'emploie à démontrer que cette initiative de "financiers sans scrupules" est contraire à la Convention de Vienne car elle violerait l'immunité diplomatique. Il me manque des éléments pour comprendre l'argument; la frégate n'a pas l'aspect d'une valise diplomatique et la marine nationale n'est pas personnel diplomatique. Mais si les respondables politiques argentins dénoncent à qui mieux-mieux le comportement des "fonds vautours", il est probable que la frégate ne pourra pas reprendre la mer sans le paiement d'une caution. Or l'Argentine a très peu de fonds - particulièrement en dollars - pour faire face à une telle contrainte.

Le journal Clarín, en conflit de longue date avec la présidente Cristina Fernández de Kirchner, souligne combien cet épisode met en évidence le "mécontentement international" face au comportement de l'Argentine, à laquelle les Etats-Unis reprochent le non-respect de ses obligations internationales - comprendre: le non-paiement de sa dette.

http://www.hispanioo.com/billets/les-creanciers-de-largentine-font-saisir-un-bateau

Share this post


Link to post
Share on other sites

Argentine : Le chef de la marine limogé suite à la saisie d'un navire par le Ghana

BUENOS AIRES (Xinhua) - La présidente argentine Cristina Fernandez a limogé le chef d'état-major de la marine Carlos Paz, à qui il est reproché la saisie d'une frégate argentine par le Ghana, a déclaré lundi le porte-parole de la présidence argentine Alfredo Scoccimarro.

Toute l'affaire : http://www.afriquinfos.com/articles/2012/10/16/argentine-chef-marine-limoge-suite-saisie-dun-navire-ghana-211438.asp

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'affaire est énorme, juridiquement parlant.

Un petit billet de droit, à ce sujet, se trouve ici : http://blogs.univ-poitiers.fr/jp-pancracio/tag/fregate-ara-libertad/

Sa saisie du navire est déjà un gros n'importe quoi sur le plan de la justice : saisir un instrument de pouvoir régalien d'un état, au profit d'intérêts privés ne serait-il pas équivalent à une déclaration de guerre ? Qui plus est d'un groupe financier à un état !? C'est le premier pas vers de futures guerres entre les contractors de Microsoft ou de Shell contre les troupes régulières du Brésil ou du Vénézuela  :lol:

Pour le limogeage, c'est aussi un peu free-style, non ? La justice du Ghana ayant été saisie par le créancier après le début de l'escale, l'etat major de l'ARA et sa décision de changement d'itinéraire n'ont que peu d'influence. Le fond de pension aurait attaqué dans n'importe quel pays où il aurait pensé avoir une chance devant le tribunal.

Sinon, le commandant du navire a, à mon avis, pris la meilleure option : il aurait pu résister à la saisie, les armes à la main, ce qui aurait placé l'Argentine dans une situation difficile, en quasi agresseur du Ghana (la faute au premier sang). Il a cédé, ce qui place la situation uniquement sur le plan du droit, avec un avantage à l'Argentine (à mes yeux)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ok, c'est un trois mat, car je ne comprennait pas comment on peut venir saisir un "vrai" batiment de guerre.

Le lien poste par Fatac semble sans appel quand aux chance du plaignant.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sa saisie du navire est déjà un gros n'importe quoi sur le plan de la justice : saisir un instrument de pouvoir régalien d'un état, au profit d'intérêts privés ne serait-il pas équivalent à une déclaration de guerre ? Qui plus est d'un groupe financier à un état !? C'est le premier pas vers de futures guerres entre les contractors de Microsoft ou de Shell contre les troupes régulières du Brésil ou du Vénézuela  :lol:

Pourtant ce n'est pas la 1ère fois que j'entends parler de cela. Ce n'est pas pour des raisons du même ordre que les Russes n'envoie plus d'avion au Bourget ? De peur d'une saisie.

On m'a raconter ça je ne sais pas si c'est vrai.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je me rappelle encore des avions russes qui ne pouvaient pas venir au Bourget, parce qu'une bande de banquiers rapaces s'était en tête de saisir tout ce qui ressemblait à du matériel russe, pour le paiement d'une obscure dette...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et à chaque fois, des juges ont donné leur accord à la saisie, avant d'être désavoués et que leurs cours ne soient déclarées incompétentes pour ce type de litige.

Cela a fait crier à l'intrusion du politique dans la justice, alors qu'il s'agissait de répondre à une intrusion de la justice dans la diplomatie.

Il y a des fois où des incidents de ce type permettent de rappeler la prééminence de certains volets d'action publique sur d'autres : le politique ne doit pas interférer avec la justice, mais la justice (française) n'a pas à interférer avec la diplomatie (qui reste cependant une émanation du politique, le politique pouvant alors être pris à partie par la justice si son action sort du cadre légal).

Je reste quand même assez surpris que des tribunaux nationaux tranchent de cette manière pour un litige entre un état tiers et une organisation étrangère - aucun n'étant national. Rien que d'accepter de donner suite à ce type d'affaire me paraît hors des compétences de nos cours.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La marine argentine ne vie pas l’un de ses meilleurs moments, pas seulement à cause du blocage de son voilier-école Libertad au Ghana ou de l’Espora en Afrique du Sud par manque de pièces détachées. Le reste de sa flotte souffre des conséquences d’années de manque d’entretien et d’entraînement avec ses corvettes, frégates et même sous-marins impliqués dans des incidents mécaniques ou de manœuvre.

Le détail : http://www.corlobe.tk/article30994.html

Share this post


Link to post
Share on other sites

La marine argentine est tellement mal financée que seulement 14 de ses 42 bâtiments sont opérationnels. Et ils ne peuvent naviguer que 10 jours d’affilé.

L’Argentine fait face à une inflation de 25% et une dette de plusieurs milliards $.

Le budget 2013 de la défense n’autorise ses bâtiments opérationnels qu’à passer seulement 10 jours en mer. Son seul sous-marin opérationnel, le San Juan, n’est parvenu à plonger que 6 heures après un carénage complet, et il doit maintenant être à nouveau réparer.

Il y a 6 semaines, une frégate, la Sant­sima Trinidad, a subi la défaillance d’une vanne, au sein même de la base navale de Puerto Belgrano : il a coulé en quelques minutes.

Le seul bâtiment qui, l’an dernier, s’est aventuré hors des eaux argentines, est tombé en panne au cours d’exercices au large de l’Afrique. Il a dû effectuer des réparations d’urgence dans le port sud-africain de Simonstown. Depuis, aucun navire argentin n’a quitté les eaux territoriales.

Pour ajouter à son humiliation, la marine argentine n’a pas de munition pour les canons de ses bâtiments.

http://www.corlobe.tk/article32279.html

Avec ça, impossible d'imaginer une quelconque opération navale contre les malouines !  :O

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui ca ne risque pas, surtout que la situation économique et politique de l'Argentine ne vont pas permettre d'améliorer les choses.

Par contre l'article m'a l'air d’exagérer un peu. La frégate qui a coulé dans le port n'était plus opérationnel et avait été en partie cannibalisé pour maintenir les autres navires.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les cellules arrivent en butée de potentiel a priori seul les 8 embarqués sur le Charles en ont encore un peu ... environ 6000 heures en revanche une modernisation à partir de certains éléments (radar, visionique de cockpit, auto défense ...) voir des voilures (adaptation du point 0) ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Quote

Les garde-côtes argentins coulent un navire de pêche chinois


Buenos Aires - Les garde-côtes argentins ont coulé mardi un bateau de pêche chinois après avoir été attaqués par ce navire dans les eaux territoriales argentines, dans l'Atlantique sud, ont annoncé les autorités du pays sud-américain.

Le Lu Yan Yuan Yu 010 a été détecté alors qu'il pêchait illégalement. Le navire en infraction a tenté d'entrer en collision avec les garde-côtes de la préfecture navale. L'ordre de tir a été donné, causant des avaries, selon un communiqué de la préfecture navale.

Les membres de l'équipage du navire chinois ont pu être secourus. Le capitaine du navire chinois devait être livré à la justice et entendu par un magistrat.

L'incident est survenu au large de la Patagonie. C'est la base navale située dans la ville de Puerto Madryn, à proximité de la zone touristique de la Péninsule de Valdès, qui a découvert la présence du bâtiment chinois.

Les garde-côtes ont tiré sur la coque du navire après les communications et sommations de rigueur, assurent les autorités argentines.

Le capitaine n'a stoppé les moteurs que lorsque le bateau a commencé à couler, l'équipage a pu quitter le navire, selon la version argentine.

Deux autres bateaux de pêche opéraient illégalement dans la zone, selon la Préfecture navale argentine.

La semaine dernière, lors d'une patrouille au large de la Péninsule de Valdès, les autorités navales argentines avaient tiré en direction d'un navire pêchant illégalement dans la zone économique exclusive de l'Argentine.

La pêche illégale est fréquente dans les eaux poissonneuses de l'Atlantique sud, notamment des navires chinois et russes.


(©AFP / 15 mars 2016 21h57)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Curieux de voir s'il y aura une réaction chinoise et laquelle.

Le capitaine l'a un peu cherché si tout cela est véridique.

A savoir si dans les mêmes conditions, dans nos eaux territoriales des iles du pacifique,  la France face à un capitaine chinois  récalcitrant, le résultat aurait été similaire ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Lezard-vert a dit :

ICurieux de voir s'il y aura une réaction chinoise et laquelle.

Le capitaine l'a un peu cherché si tout cela est véridique.

A savoir si dans les mêmes conditions, dans nos eaux territoriales des iles du pacifique,  la France face à un capitaine chinois  récalcitrant, le résultat aurait été similaire ?

A mon avis, sans problème, si un bateau n'obéit pas aux ordres et si en plus te fonce dessus...  On a déjà tiré au canon sur des chalutiers espagnols, et c'était quand même plus délicat, diplomatiquement parlant. Il me semble que c'est déjà arrivé que l'on tire sur des bateaux dans le Grand Sud. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Lezard-vert a dit :

Curieux de voir s'il y aura une réaction chinoise et laquelle.

Le capitaine l'a un peu cherché si tout cela est véridique.

A savoir si dans les mêmes conditions, dans nos eaux territoriales des iles du pacifique,  la France face à un capitaine chinois  récalcitrant, le résultat aurait été similaire ?

Les Chinois sont pragmatiques. Il y avait eu un précédent du côté de Vladivostok avec un garde-côte russe, ça s'était réglé tranquillement.

Bien sur, il ne faudrait pas que cela se répète trop souvent.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Member Statistics

    5,356
    Total Members
    1,132
    Most Online
    web123_2
    Newest Member
    web123_2
    Joined
  • Forum Statistics

    20,580
    Total Topics
    1,217,823
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries