Recommended Posts

On 8/8/2019 at 12:31 PM, rendbo said:

Dans le calcul, n'oublions pas que l'employeur prend en charge la moitié du transport (et cela normalement même dans le cas des employés à domicile) 

Ça marche bien pour les emplois temps plein ... mais c'est un vrai problème pour les emplois a temps partiel - surtout les petits - ... l'employeur ne devant plus rembourser qu'autre prorata des heures sur temps plein.

En pratique l'employé fait souvent le même nombre de trajet qu'un temps plein ... sauf qu'il ne bosse que quelques heures par jour et se retrouve indemnisé seulement un quart ou moins de ses abonnements transport domicile travail.

Apres ce dispositif c'est mieux que rien et petit a petit il s'étant à d'autre mode de transport ... vélo ... voiture perso ... etc.

Share this post


Link to post
Share on other sites

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/hongkong-les-vols-de-lundi-annules-en-raison-d-une-manifestation-20190812 (12 août 2019)

Leurs revendications sont: la démission de Carrie Lam, la cheffe du gouvernement local pro-Pékin, l'élection d'un successeur au suffrage universel direct, et non sa désignation par Pékin, comme c'est actuellement la règle. Ils exigent aussi une enquête sur les violences dont ils accusent la police et l'abandon définitif d'un projet de loi controversé qui autoriserait des extraditions vers le Continent.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

On a ouvert un fil Crilleries sur les USA, je me demande s'il en faire de même avec le fil Chinois avec la multiplication des excès de nationalisme mal placé :

Versace épinglée en Chine pour avoir fait de Hong Kong un pays

https://m-huffingtonpost-fr.cdn.ampproject.org/c/s/m.huffingtonpost.fr/amp/entry/versace-epinglee-en-chine-pour-avoir-fait-de-hong-kong-un-pays_fr_5d511f62e4b0fc06ace9fdd8/

...La vente de ce t-shirt par Versace est illégale et “blesse les sentiments nationaux chinois”, a déclaré Zhu Wei, professeur à l’Université de sciences politiques et de droit de Chine à Beijing, au Global Times. 

Le t-shirt polémique était vendu environ 3000 yuans (380 euros) sur le site JD.com, une plate-forme de commerce électronique chinoise. Il a été retiré depuis.

Et ce n'est que le début, interdiction de mentionner Taïwan comme entité indépendante :

Ce lundi 12 août, le Français Givenchy et l’Américain Coach étaient à leur tour dans le viseur pour des affronts similaires: des t-shirts pouvant laisser croire que Hong Kong, mais aussi Taïwan, seraient des territoires indépendants, alors que Pékin continue de revendiquer sa souveraineté sur l’île gouvernée séparément depuis 1949. Les deux marques ont aussi présenté des excuses.

Voici la cause du délit... :

 

EBqYtfdU8AIOCXe?format=png&name=900x900

Edited by collectionneur
  • Haha 2
  • Confused 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

La question que je me pose c'est quel est l'intérêt pour ces entreprises de se mettre à dos une clientèle potentiellement nombreuse?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 20 heures, Libanais_75 a dit :

 

ça va mal finir

Share this post


Link to post
Share on other sites

L’image du jour : un policier de HK contraint de dégainer son pistolet pour repousser des assaillants :

 

Je ne peux pas m’empêcher un parallèle avec la France. A Paris, le manifestant tombé au sol au début de la vidéo aurait certainement été tabassé par 4-5 CRS puis ça aurait utiliser des grenades lacrymos et du LBD à gogo pour disperser la foule. 

2 personnes ont été éborgnées et 1,000 (un peu plus maintenant) grenades lacrymogènes ont été utilisées par la police à HK depuis le début des manifestations. 

https://www.google.com/amp/s/qz.com/1683024/police-have-fired-a-record-amount-of-tear-gas-in-hong-kong/amp/

 

A titre de comparaison, la police française a employé 7,750 lacrymos pour la répression des gilets jaunes le 1 décembre 2018. La police française est-elle trop violente ou ce sont les Hong Kongais qui ont la main trop molle pour matter la révolte ?

 

  • Like 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai pourtant vu des images de manifestants obligeamment frappés à coups de matraques. Mais pour te répondre, je pense que ça reste l'arme au pied parce que... erf. On ne peut pas mettre sous cloche les médias et envoyer la troupe passer les séditieux/factieux/agents de l'étranger/délinquants à tabac. Ce n'est plus possible et ce n'est pas envisageable. D'un autre côté, on ne peut pas ne rien faire surtout que ça va commencer à affecter l'économie chinoise et plus seulement locale, et que ça attire l'attention sur la Chine.

Vous remarquerez quand même que les Occidentaux ne se soucient que de la Hong-Kong occidentalisée. Chez les Ouigours et les Tibétains, RAS. Mais alors nada. Bizarre non ?

Donc Pékin doit avoir le fondement entre deux chaises et tente d'agir le bâton de temps en temps tout en s'efforçant de limiter le nombre de manifestants en ne faisant pas un martyr ou deux. Et sans doute en comptant sur le fait qu'à force de saper le commerce et les échanges, ça finira par entraîner chez la majorité une sorte de "ça n'en vaut pas la peine" général.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, Ciders a dit :

Vous remarquerez quand même que les Occidentaux ne se soucient que de la Hong-Kong occidentalisée. Chez les Ouigours et les Tibétains, RAS. Mais alors nada. Bizarre non ?

La cause tibétaine a connu ses heures de gloire autrefois (surtout années 90), il n'y pas si longtemps des reportages et journaux faisaient mention du caractère autoritaire de la gestion de cette province par la Chine. 

Pour les Ouïghours, l'affaire n'a jamais réellement mobilisée, pourtant il y a eu des tentatives pour médiatiser les événements  ... la conjoncture actuelle n'est pas en leur faveur alors que les crises politico-économique/climat touche le quotidien des gens. Et surtout la Chine est devenu une super-puissance avec laquelle on ne peut donner des leçons ...

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, Rochambeau a dit :

La cause tibétaine a connu ses heures de gloire autrefois (surtout années 90), il n'y pas si longtemps des reportages et journaux faisaient mention du caractère autoritaire de la gestion de cette province par la Chine. 

Pour les Ouïghours, l'affaire n'a jamais réellement mobilisée, pourtant il y a eu des tentatives pour médiatiser les événements  ... la conjoncture actuelle n'est pas en leur faveur alors que les crises politico-économique/climat touche le quotidien des gens. Et surtout la Chine est devenu une super-puissance avec laquelle on ne peut donner des leçons ...

Je pense aussi que le Tibet a surtout été une sorte d'effet de mode, un peu comme les Ethiopiens dans les années 1980. Quant aux Ouighours, ils pâtissent de leur religion. Et puis bon, le Xinjiang n'excite pas l'imaginaire des foules.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Ciders a dit :

Je pense aussi que le Tibet a surtout été une sorte d'effet de mode, un peu comme les Ethiopiens dans les années 1980. Quant aux Ouighours, ils pâtissent de leur religion. Et puis bon, le Xinjiang n'excite pas l'imaginaire des foules.

Il est vrai que depuis l'éclatement de la Yougoslavie le capital sympathie envers la communauté musulmane à drastiquement diminué, voir même suscite aujourd'hui une certaine antipathie.

Mais pour les ouïghours j'ai cru comprendre qu'il y avait aussi une petite communauté chrétienne elle aussi est persécuté par le régime chinois, j'ai lu aussi qu'il y frictions entre ouïghours chrétiens et musulmans.

Share this post


Link to post
Share on other sites

On parle fort peu des chrétiens chinois ou asiatiques d'ailleurs, à part les Philippines quand on montre les flagellations collectives. Il n'y a rien semble-t-il qui puisse retenir l'attention des téléspectateurs.

Mais rien que sur le traitement des chrétiens en Chine, il y aurait à dire. Et ça ne date pas des Taipings.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, Ciders a dit :

J'ai pourtant vu des images de manifestants obligeamment frappés à coups de matraques. Mais pour te répondre, je pense que ça reste l'arme au pied parce que... erf. On ne peut pas mettre sous cloche les médias et envoyer la troupe passer les séditieux/factieux/agents de l'étranger/délinquants à tabac. Ce n'est plus possible et ce n'est pas envisageable. D'un autre côté, on ne peut pas ne rien faire surtout que ça va commencer à affecter l'économie chinoise et plus seulement locale, et que ça attire l'attention sur la Chine.

Vous remarquerez quand même que les Occidentaux ne se soucient que de la Hong-Kong occidentalisée. Chez les Ouigours et les Tibétains, RAS. Mais alors nada. Bizarre non ?

Donc Pékin doit avoir le fondement entre deux chaises et tente d'agir le bâton de temps en temps tout en s'efforçant de limiter le nombre de manifestants en ne faisant pas un martyr ou deux. Et sans doute en comptant sur le fait qu'à force de saper le commerce et les échanges, ça finira par entraîner chez la majorité une sorte de "ça n'en vaut pas la peine" général.

Surtout que si les autorités chinoise sont bloqué (comment réagir), les Ouigours et les Tibétain (plus Taïwan) risque de bouger.  La chine risque de partir en morceaux.

Edited by LBP

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, LBP a dit :

Surtout que si les autorités chinoise sont bloqué, les Ouigours et les Tibétain (plus Taïwan) risque de bouger.  La chine risque de partir en morceaux.

Sans doute pas jusque-là. Ils ont encore de la marge pour agir et une quasi-totale impunité médiatique et politique.

Les soucis autour de la croissance qui ralentit, de l'agitation à Hong-Kong et éventuellement de difficultés autour de projets de prestige (on a parlé récemment de potentiels problèmes de déformation du barrage des Trois Gorges) sont plus gênants à terme.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, Henri K. a dit :

Pour la énième fois, le barrage 3 gorges n’a pas de souci.

Henri K.

Pourtant depuis sa construction il y a des doutes.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Ciders a dit :

On parle fort peu des chrétiens chinois ou asiatiques d'ailleurs, à part les Philippines quand on montre les flagellations collectives. Il n'y a rien semble-t-il qui puisse retenir l'attention des téléspectateurs.

Mais rien que sur le traitement des chrétiens en Chine, il y aurait à dire. Et ça ne date pas des Taipings.

Je suis dans une famille de protestant et je suis chinois. Globalement en Chine, il y a pas vraiment de restriction dans la religion à partir du moment où on ne franchit pas certaine limite. Je me rappel que ma mère allait dans une église qui était surement clandestin quand j'étais petit mais c'était dans les années fin 80. Les limites étant la religion doit rester la religion. Il ne faut surtout pas parler politique, droit de l'homme etc.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La Chine refuse la visite des navires de la marine américaine au port de Hong Kong en raison des tensions.

Révélation

WASHINGTON (Reuters) - La Chine a rejeté une demande de visite de deux navires de la marine américaine à Hong Kong dans les semaines à venir, ont déclaré mardi des responsables américains, alors que la crise politique s'aggravait dans l'ancienne colonie britannique.

Les responsables, s'exprimant sous couvert de l'anonymat, ont déclaré que le navire de transport Green Bay avait demandé de s'y rendre plus tard ce mois-ci, tandis que le croiseur à missiles guidés Lake Erie l'avait demandé pour septembre.

L'un des fonctionnaires a dit qu'une raison précise n'avait pas été donnée, mais une telle mesure n'est pas sans précédent.

La dernière fois que la Chine a refusé une visite portuaire à Hong Kong, c'était pour le navire d'assaut Wasp en septembre 2018. Le navire de commandement amphibie Blue Ridge a fait escale à Hong Kong en avril.

La police et les manifestants protestant contre l'influence croissante de Pékin à Hong Kong se sont affrontés mardi à l'aéroport international après que les vols aient été perturbés pour une deuxième journée.

À Washington, le président Donald Trump a déclaré que le gouvernement chinois déplaçait des troupes jusqu'à la frontière avec Hong Kong et il a appelé au calme.

M. Trump a déclaré que la situation à Hong Kong était délicate, mais qu'il espérait que cela fonctionnerait pour tout le monde, y compris la Chine, et "pour la liberté", sans que personne ne soit blessé ou tué.

 

Un sénateur américain met en garde la Chine sur le statut commercial de Hong Kong si elle sévit contre les protestations

Révélation

WASHINGTON, 13 août (Reuters) - Un important sénateur américain a averti la Chine mardi que Hong Kong pourrait perdre le statut commercial spécial dont elle jouit en vertu de la loi américaine si Beijing intervient directement pour réprimer les manifestations pro-démocratie dans ce territoire.

"Je peux vous assurer que si la Chine s'acharne sur les manifestants, des mesures seront prises au Congrès pour faire respecter les accords d'autonomie qui ont été conclus dans le cadre de la reconnaissance spéciale de Hong Kong ", a déclaré le sénateur Ben Cardin à Reuters.

M. Cardin, un démocrate, a coparrainé une loi bipartite qui obligerait le gouvernement américain à justifier chaque année le maintien du traitement spécial accordé au territoire.

Une loi américaine de 1992 accorde à Hong Kong un traitement préférentiel en matière commerciale et économique par rapport à la Chine. Les domaines faisant l'objet d'un traitement spécial comprennent les visas, l'application de la loi et l'investissement.

M. Cardin a déclaré que Hong Kong jouissait d'un statut spécial en échange de l'accord entre un pays et deux systèmes garantissant au territoire un degré élevé d'autonomie et de droits de l'homme après sa rétrocession à la Chine par la Grande-Bretagne en 1997.

"Si la Chine interfère avec l'autonomie de Hong Kong, cela affecte nos accords concernant Hong Kong en ce qui concerne la zone commerciale ", a dit M. Cardin.

CRITIQUE DE TRUMP

Il a vivement critiqué l'incapacité du président américain Donald Trump à adopter une position plus ferme à l'égard de Hong Kong et a qualifié les manifestations qui s'y sont déroulées au début du mois "d'émeutes" auxquelles la Chine devait faire face.

"Le président n'a pas dit clairement que les États-Unis soutiennent le peuple de Hong Kong dans la protection de ses droits de l'homme et de son autonomie ", a dit M. Cardin. "Il est inconcevable que le président accuse ceux qui cherchent à protéger leurs droits."

"Le président a eu tort de donner à la Chine une excuse pour s'opposer aux manifestants ", a déclaré M. Cardin.

M. Trump, qui cherche un accord majeur pour corriger les déséquilibres commerciaux avec la Chine, a déclaré mardi que la situation à Hong Kong était délicate, mais qu'il espérait que tout le monde, y compris la Chine, et "pour la liberté", s'en sortirait sans que personne ne soit blessé ou tué.

Cependant, tout en se référant aux renseignements sur les mouvements de troupes chinoises à la frontière avec Hong Kong, Trump ne s'est pas arrêté pour avertir la Chine des conséquences de son intervention.

AVERTISSEMENTS RÉPUBLICAINS

Le leader républicain du Sénat américain, Mitch McConnell, a averti lundi la Chine que toute répression violente des manifestations à Hong Kong serait " complètement inacceptable ", tandis que les responsables de l'administration Trump ont exhorté toutes les parties à s'abstenir de toute violence.

M. Cardin a déclaré que la Chine semblait tester jusqu'où elle pouvait aller sans répercussions et que la position des États-Unis serait plus forte si le président et le Congrès s'exprimaient d'une seule voix.

"Il aurait certainement été préférable que le président s'exprime au nom des États-Unis, fortement soutenus par l'action du Congrès ", a-t-il dit.

Le co-sponsor du projet de loi de Cardin à Hong Kong, le républicain Marco Rubio, a également exhorté Trump à adopter une ligne plus stricte avec la Chine sur Hong Kong.

"L'escalade des menaces de la Chine contre Hong Kong n'est pas une "affaire intérieure", c'est une violation flagrante de l'engagement pris par Pékin dans un traité international en faveur de l'autonomie de Hong Kong" a déclaré Rubio mardi sur Twitter.

"Et compte tenu de leur passé répressif, les troupes chinoises rassemblées à la frontière sont une source de grave préoccupation ", a-t-il déclaré.

En juin, le département d'État a prévenu que tout amendement à la loi d'extradition de Hong Kong qui déclenchait à l'origine la vague de protestations actuelle pourrait mettre en péril le statut spécial que Washington accorde au territoire.

Et bien que Trump n'ait rien dit à ce sujet, un haut responsable américain a déclaré en juin que Washington pourrait envisager des sanctions s'il y avait un " événement déclencheur ", comme l'ordre à la police de Hong Kong de se retirer et l'intervention et la violence des forces chinoises continentales dans les manifestations.

 

Edited by Arland

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, LBP a dit :

Pourtant depuis sa construction il y a des doutes.

Doute ≠ Vérité

Il y a pas mal de monde qui aimerait que ça s’effondre, pourtant 10 ans après la mis en service il est toujours là.

Henri K.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 18 heures, LBP a dit :

ça va mal finir

Cela me fait penser que l'option militaire n'est clairement pas désirée par le PCC. Si tu veux faire un génocide tu évites de le crier sur les toits. Par contre, j'espère qu'ils ont une meilleure maîtrise des responsables militaires locaux cette fois-ci, histoire de nous éviter une initiative désastreuse.

Surtout que les tensions sur place sont vives.

 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, Ciders a dit :

On parle fort peu des chrétiens chinois ou asiatiques d'ailleurs, à part les Philippines quand on montre les flagellations collectives. Il n'y a rien semble-t-il qui puisse retenir l'attention des téléspectateurs.

Mais rien que sur le traitement des chrétiens en Chine, il y aurait à dire. Et ça ne date pas des Taipings.

J'ai été agréablement surpris de voir en lisant le roman "Beaux Seins, Belles Fesses" de Mo Yan (prix Nobel de littérature) qu'il faisait naître son héro principal dans une famille chrétienne - assez dysfonctionnelle, à vrai dire, puisque le principe du bouquin est de faire traverser au héro tous les malheurs de la Chine depuis la guerre contre les Japonais à la révolution culturelle et aux réformes de Deng Xiaoping en passant par la guerre civile entre communistes et nationalistes.

Cela veut dire que le christianisme n'est pas un ovni culturel, mais qu'il a une place dans le paysage culturel.

Ajoutons à cela les mariages de style occidental, avec échange de consentement, qui est un emprunt aux traditions chrétiennes : https://www.wsj.com/articles/i-do-what-in-china-some-western-wedding-customs-dont-compute-1500234954 (16 juillet 2017)

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,411
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Napoléon_Ier
    Newest Member
    Napoléon_Ier
    Joined
  • Forum Statistics

    20,716
    Total Topics
    1,250,185
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries