Recommended Posts

3 hours ago, Alexis said:

Sinon, et même si la signification du niveau des sondages à trois mois de l'élection doit être relativisée, il faut quand même noter que Trump a refait les 5 points de retard qu'il accusait sur Clinton depuis début juin. A partir de la mi-juillet environ, il a commencé une ascension bien nette qui l'a mené à un niveau équivalent à la candidate démocrate.

Attentats terroristes ? Convention républicaine ? Je ne sais. Clinton repassera-t-elle devant, propulsée par la convention démocrate ? Ou l'affaire Wikileaks sur les tricheries anti-Sanders l'enfoncera-t-elle ? Aucune idée.

D'une manière générale il me semble tout de même que les soutiens de la candidate démocrate ont du souci à se faire. Non seulement le regain de tensions sur la sécurité profite à Trump, mais encore il est pensable qu'un mouvement d'audace comme le Brexit puisse faire des émules. Car oui le vote Brexit, qu'on le pense salutaire ou stupide, était de toute façon audacieux. Et voter de façon audacieuse, pour un grand changement et contre une bonne partie de la classe médiatique, pour un Américain cela signifie voter Trump et certainement pas Clinton.

 

Hillary aura sans doute un "bump" à l'issue de la convention démocrate, mais sans doute moins important que ce que la classe médiatique avance, qui est dithyrambique sur la qualité des discours, la perfection de l'organisation et les "kumbayas" artificiels de la fausse "lovefest" qu'est cet événement (le comportement des Bernistes, surtout de leur minorité la plus farouche et vocale, en attestant), mais continue à sous-estimer les aspects hypocrites de cette politique traditionnelle trop léchée, qui sont ressentis comme tels par nombre d'Américains. Il est vrai que cette convention oppose un énorme contraste au minable bordel de la semaine dernière à Cleveland, où les intervenants de seconde zone se sont déchaînés devant des amphis aux trois quarts vides, annonçant la fin des temps et décrivant une Amérique aux rues à feu et à sang appelant de ses voeux le sauveur à l'orange chevelure: la convention républicaine, sans avoir été un flop, a quand même assez largement raté sa mise et peu convaincu hors de ses enclaves démographiques, et on peut donc l'ajouter à la liste des occasions manquées de la campagne Trump, qui donne par trop dans les erreurs d'amateurs. Le fait reste en partie obéré par les dynamiques en cours dans une partie conséquente de la population blanche (dont les femmes mariées sont l'enjeu capital pour Clinton, tout comme la Floride est l'enjeu capital pour Trump: ce sont les deux pivots des campagnes) qui continue à assurer à Trump un matelas empêchant Clinton de prendre trop d'avance (ça va de pair avec l'impopularité de cette dernière, particulièrement marquée chez les blancs, surtout en terme de cote de confiance), mais limite aussi la possibilité pour l'orang outan new yorkais de passer en tête. 

A moins de révélations plus choquantes par Wikileaks, et/ou d'un rythme assez soutenu dans le temps de telles révélations, qui soient soutenues par la presse (en bonne partie clintonienne), je doute de l'impact de ces scandales pour Clinton qui a fait l'essentiel de son impopularité de toute façon: elle ne peut pas descendre plus bas à moins d'un vrai "game changer" qui aurait besoin d'être infiniment plus maousse que l'accumulation de ces "petites" casseroles pour que l'ex-première dame prenne vraiment un pain dans la gueule. Le rôle des grands médias compte beaucoup dans le niveau d'impact de ces "affaires", et ils ont nettement choisi leur camp. 

Personnellement, je pense même que la seule raison pour laquelle Trump est encore dans la course est le fait que les médias ont besoin de l'y maintenir (dans une certaine mesure) parce que ça fait de l'audience et qu'il y a besoin de maintenir le suspense jusqu'en novembre: il est toujours possible qu'au dernier moment, il y ait un vrai "effet Trump" de quelques pour cents, analogue au vote Brexit, qui le propulse à la Maison Blanche, rendant les médias responsables de l'avoir mis en position d'en bénéficier, mais à l'examen des réservoirs démographiques pour les élections, Trump s'est trop limité dans son champ des possibles, s'est tiré trop de balles dans le pied.... Parce que ce n'est certainement pas la candidature Clinton (qui serait extrêmement faible contre tout autre adversaire) qui lui a bouffé son champ d'expansion. 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, Tancrède a dit :

Parce que ce n'est certainement pas la candidature Clinton (qui serait extrêmement faible contre tout autre adversaire) qui lui a bouffé son champ d'expansion. 

On peut dire en un certain sens que Trump et Clinton se méritent l'un l'autre.

Et que si Clinton perdrait probablement contre un candidat républicain à la fois consensuel et respectable - disons Kasich pour citer un nom - Trump de son côté perdrait certainement contre un candidat de gauche comme Sanders voire un candidat démocrate respectable.

Clinton comme Trump n'ont de chance de l'emporter que l'un contre l'autre.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Wallaby a dit :

J'avoue que j'ai eu la flemme de lire l'article de politico qui est un peu technique. En gros je n'ai pas l'impression que ces emails révèlent beaucoup de choses qu'on ne savait déjà, même si cela peut toujours être utile d'avoir un copieux faisceau d'indices plutôt que quelques maigres indices. Beaucoup de choses avaient déjà été dites dans l'article suivant que j'avais déjà signalé à propos de la levée de fonds chez George Clooney :

http://www.nbcbayarea.com/news/politics/George-Clooneys-Bold-Claim-About-Clinton-Fundraiser-376268261.html (20 avril 2016)

"L'énorme plus grande partie de l'argent que nous levons n'ira pas chez Hillary pour sa campagne présidentielle", dit-il. "Cela ira vers le bas de la feuille de vote. Cela ira vers les représentants et sénateurs pour essayer de reconquérir le Congrès".

Cette affirmation est à peu près à moitié vraie.

D'autre part cela m'étonnerait que cela soit "illégal". Il me semble plutôt que les lois sont ainsi faites que tout cela est légal.

http://www.rollingstone.com/politics/features/dnc-leak-shows-mechanics-of-a-slanted-campaign-w430814

Voici un autre article sur le sujet, cette fois de Matt Taibi journaliste reconnu pour sa pugnacité, je me souviens qu'il avait longuement enqueté sur les pratiques douteuses de Wall Street.

En effet à aucun moment il n'y est question de pratiques illégales mais plutôt d'anomalies dans cette exploitation d'un assouplissement récent des lois de financement des partis. L'argent de ces levées de fonds est normalement destiné au Parti et à ses branches locales, une petite partie devant tout au plus revenir à la campagne Clinton. Or c'est l'inverse qui s'est produit, le système des vases communicants a alimenté quasi exclusivement la campagne Clinton au détriment de Sanders et plus généralement des activités et campagnes locales.

 

Autres pratiques douteuses mais visiblement acceptées est le marchandage organisé par la DNC pour offrir aux donateurs de potentiels postes dans l'administration et autres sièges *décoratifs* dans diverses commissions. 

http://www.opensecrets.org/news/2016/07/leaks-show-dnc-asked-white-house-to-reward-donors-with-slots-on-boards-and-commissions/

 

 

 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Alexis a dit :

On peut dire en un certain sens que Trump et Clinton se méritent l'un l'autre.

Et que si Clinton perdrait probablement contre un candidat républicain à la fois consensuel et respectable - disons Kasich pour citer un nom - Trump de son côté perdrait certainement contre un candidat de gauche comme Sanders voire un candidat démocrate respectable.

Clinton comme Trump n'ont de chance de l'emporter que l'un contre l'autre.

 

bah on a beau jeu de commenter ainsi les élections US quand j'ose imaginer nos 2 finalistes chez nous en 2017.....:wacko::sad::ohmy:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les experts des traitement des données et sondages politiques doivent connaitre parfaitement la cartographie des électeurs américains, il n'en demeure pas moins qu'une tendance de fond pourrait venir bousculer leurs prévisions à savoir la fin du bipartisme traditionnel. Ou plutôt la désaffection des électeurs vis-à-vis des deux grands partis, une nette majorité d'entre eux se place dans le camp des indépendants ce qui expliquerait en partie les turbulences traversées par les deux conventions.

https://www.washingtonpost.com/news/the-fix/wp/2016/07/25/one-reason-convention-tension-is-on-the-rise-parties-are-on-the-decline/

PartyID.jpg&w=1484

 

Edited by amarito
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Alexis a dit :

 

Clinton comme Trump n'ont de chance de l'emporter que l'un contre l'autre.

 

Un peu comme Holland-Sarkozy? :bloblaugh:

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 19 minutes, nemo a dit :

Un peu comme Holland-Sarkozy? :bloblaugh:

Ce n'est pas strictement vrai, Sarkozy pourrait aussi l'emporter contre Le Pen, la configuration qui est d'ailleurs prévue par les sondages sur la présidentielle depuis l'année dernière au plus tard : victoire au second tour du candidat LR quel que soit son nom sur la candidate FN par 55 à 60% des voix.

Mais bon, on est d'accord que la qualité moyenne du personnel politique n'est pas nécessairement plus élevée en France qu'aux Etats-Unis :unsure: ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Publication de messages audio par Wikileaks : https://wikileaks.org/dnc-emails/?file=mp3&count=50#searchresult

Edit : a priori rien d'intéressant.

Pour que le post ne soit pas complètement inutile je ferai savoir que Donald Trump a récemment proposé d'augmenter le salaire minimum à "au moins" $10 par heure (pour l'instant $7.25/h; Sanders a fait campagne pour un minimum de $15/h et Clinton pour $12/h). Le moins qu'on puisse dire c'est que c'est inhabituel pour un républicain.

Edited by Pseudonyme

Share this post


Link to post
Share on other sites

http://michaelmoore.com/trumpwillwin/ (21 juillet 2016)

Michael Moore indique que tout ce qu'a à faire Trump pour gagner est de gagner dans les mêmes États que Mitt Romney plus les quatre États de Michigan, Ohio, Pennsylvanie et Wisconsin. Dans ce scénario, il n'a pas besoin de gagner la Floride.

Comment la course peut-elle être aussi serrée après tout ce que Trump a dit et fait ? Eh bien cela pourrait être parce qu'il a dit (correctement) que le soutien des Clintons à l'ALENA a aidé à détruire les États industriel du Midwest du Nord.

Edited by Wallaby
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

http://www.nysun.com/national/momentum-is-with-trump-as-hillary-is-stranded/89667/ (27 juillet 2016)

L'auteur est un Républicain, pro-Trump, qui écrit dans la National Review. Pourtant il dit ceci :

[La procédure pénale] est un système malfaisant et pourri qui produit des taux de condamnation de 99.5%, dont 97% sans procès à cause de la perversion du système de plaider-coupable. Et les victimes s'attaquent à la mauvaise cible en visant la police.

Donald Trump pourrait être élu et aurait la tâche approuvée par les électeurs de renforcer la police et les pouvoirs de police, et les citoyens lésés qui croient réellement que la Déclaration des Droits [préambule de la constitution] n'est pas vaine, se concentreront finalement sur le vrai sujet de leur colère : les procureurs, les juges et les législateurs qui cajolent l'immense cour kangourou [parodie de justice] de justice criminelle américaine et la monstruosité enflée et corrompue du système carcéral qu'elle nourrit.

Ceux qui veulent la libéralisation - un système de justice criminelle qui ne soit pas simplement une chaîne d'usine manipulée capricieusement qui envoie mécaniquement des hommes vers les prisons pleines à craquer et les quasi-gulags habités par des millions qui attendent des jugements de culpabilité rédigés au tampon encreur [c'est à dire sans débat], où retournent en détention avec une forte probabilité les victimes d'un régime de liberté surveillée oppresseur - seront probablement secoués sous un État policier trumpien qui aura été explicitement approuvé par le peuple dans l'éventualité d'une victoire républicaine. Mais il n'y a aucun signe qu'ils devraient attendre beaucoup mieux des Démocrates.

Edited by Wallaby
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
7 hours ago, Gibbs le Cajun said:

Cette "affaire" permet de vérifier une fois de plus que le parti républicain n'est pas derrière Trump, beaucoup de critiques viennent de son propre parti, qui ont probablement décidé qu'il valait mieux Hillary que Trump. Dans 4 ans, Paul Ryan et le reste pourront se vanter de s'être opposés à Trump, le candidat clivant qui a fait perdre les républicains.

Aussi légitimes que soient les critiques, ce n'est pas comme ça que fonctionne un parti en temps normal, il faut voir le parti démocrate en comparaison où même Sanders qui a toute les raisons du monde d'en vouloir à Hillary ne dira rien contre elle. Énorme avantage pour Hillary.

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://globalriskinfo.com/2016/07/31/an-open-letter-to-khizr-khan/ (31 juillet 2016)

Un vétéran répond à Khan.

La convention Républicaine aussi avait mis en scène un parent de soldat mort au combat :

http://www.liberation.fr/planete/2016/07/19/a-cleveland-le-portrait-sombre-d-une-amerique-fracturee_1467063 (19 juillet 2016)

Des sanglots dans la voix tout au long de son discours, Patricia Smith a quant à elle évoqué la mémoire de son fils, Sean, l’un des quatre Américains tués lors de l’attaque contre le consulat de Benghazi, en Libye. Les républicains attribuent ce drame à la négligence d’Hillary Clinton - alors secrétaire d’Etat - et l’accusent d’avoir menti sur les raisons de ce drame. «Je tiens Hillary Clinton personnellement responsable de ma perte, de ma peine», a lancé Patricia Smith.

 

Edited by Wallaby

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, Gibbs le Cajun a dit :

Trump c'est bien planté,  Hillary est en partie responsable de la mort du soldat  alors que Trump c'est opposé à la guerre en irak et maintenant c'est lui qui passe pour le méchant à cause de cette intervention.

Edited by Divos
ajout
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 15 minutes, Divos a dit :

Trump c'est bien planté,  Hillary est en partie responsable de la mort du soldat  alors que Trump c'est opposé à la guerre en irak et maintenant c'est lui qui passe pour le méchant à cause de cette intervention.

Pourquoi ça lui arrive de dire des choses intelligentes ?

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, seb24 a dit :

Pourquoi ça lui arrive de dire des choses intelligentes ?

A priori c'est ce qui lui fait le plus défaut 

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 hour ago, Divos said:

Trump c'est bien planté,  Hillary est en partie responsable de la mort du soldat  alors que Trump c'est opposé à la guerre en irak et maintenant c'est lui qui passe pour le méchant à cause de cette intervention.

Trump n'a pas été opposé à la guerre en Irak: d'abord, il n'était pas à un poste de responsabilité, donc son opinion à l'époque (et aujourd'hui) ne valait pas plus que celle du premier poivrot commentant le monde du fond d'un bar (et plutôt moins à mon avis), ensuite, il a comme d'habitude noyé la réalité de ses éructations sous des torrents de nouvelles éructations et pets de cerveaux, étant donné qu'au moment du vote pour les pouvoirs donnés au président (qui n'étaient pas un vote direct pour spécifiquement aller en Irak, même si c'est ce à quoi ça a conduit et si tout le monde le savait au moment du vote proprement dit), Trump a hurlé avec les loups et approuvé le fait.... Pour se rétracter plus tard (tout en niant, comme d'habitude, avoir changé d'avis, parce que dans le monde de Donald, il a toujours raison) et désapprouver la guerre. Il ne connait strictement rien aux relations internationales et au reste du monde, et a sur chaque sujet un avis aussi documenté et inflexible que les conversations sur son média préféré, Twitter (cad, il dit n'importe quoi et son contraire, parfois dans la même phrase). Et cette "opposition" à la guerre d'Irak n'a pas été extrêmement vocale ou soutenue: il n'a pas fait de grande campagne de presse pour appeler à la raison ou condamner le gouvernement, n'a rien risqué, rien payé ou rien exposé pour se faire entendre ou essayer de changer les choses: il a lâché le truc pendant 2 minutes (un autre pet de cerveau juste pour se donner des airs) dans une interview sur autre chose, sans approfondir, et sans ensuite revenir sur le sujet de façon à obtenir un effet quelconque. Ce genre "d'opposition" ne mène à rien, n'alimente même pas le débat, et a autant de valeur qu'un tweet. Ca ne lui coûte rien, ça ne change rien, donc ça ne vaut rien, surtout en plus quand il s'agit d'un changement d'avis peu de temps après avoir eu l'avis exactement opposé (au moment où les choses se décidaient). 

Je n'aime pas quand les politiques se servent de survivants ou des familles de victimes ou de soldats tués, ce qui revient à faire voter les morts: le procédé est assez puant, mais a toujours existé et continuera à exister. Trump ne s'est pas gêné pour le faire avec la mère d'un des soldats tués à Benghazi (sachant pour la petite histoire que la plupart des autres familles de ces soldats ont été nettement du côté Clinton, ou en tout cas extrêmement opposées à la charge républicaine sur le sujet, qui instrumentalisait leur perte), donc s'il faut comparer les deux candidats sur le thème de l'instrumentalisation de la mort en service commandé, il y a un partout sur ce terrain nauséabond. Ensuite, qualifier Clinton de partiellement responsable de la mort d'un soldat en 2004, c'est pousser le bouchon un petit peu, au milieu de tout ce qu'on peut légitimement critiquer chez HRC. Que le comportement de la presse ait fait un extrême cas de "deux poids deux mesures" quand à cet usage des familles de soldats tués, c'est un fait, mais la réaction de Trump a été au-delà du ridicule et du méprisable, et essentiellement parce qu'il est pathologiquement incapable de la fermer, de se restreindre, d'accepter la critique, d'admettre qu'il dépasse les bornes ou se trompe.... 

48 minutes ago, Divos said:

A priori c'est ce qui lui fait le plus défaut 

Difficile d'évaluer son intelligence proprement dite: elle est planquée et handicapée par son monumental ego de petite brute dans la cour de récré d'une maternelle. 

 

Edited by Tancrède
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 16 minutes, Divos a dit :

Trump c'est bien planté,  Hillary est en partie responsable de la mort du soldat  alors que Trump c'est opposé à la guerre en irak et maintenant c'est lui qui passe pour le méchant à cause de cette intervention.

 

Moi je les aime bien les ricains mais j'oubli pas qu'ils ont étaient de sacré salopard avec leur French Bashing ...

Sa j'oubli pas ...

On les entend plus la hein au vu du résultat en Irak ... toute la clique de journaleux , humouristes ,politiciens etc ... etc ... 

Vous me direz Ils rejettent la faute sur Obama maintenant mais tant que Bush était encore président il n'en demeure pas moins que les mecs qui rentraient dans des sacs mortuaire ou tellement en morceau sans avoir de résultat notable en Irak ,et bien la la ferveur du "on défonce tout" dans l'opinion républicaine beaucoup moins évidente ...

Mais ils doivent avoir de la mémoire sélective de nos jours ...

https://fr.wikipedia.org/wiki/Ressentiment_antifrançais_aux_États-Unis

On est pas parfait les français , qui l'est d'ailleurs dans le reste du monde ?

Mais bon en attendant cette élection US semble être une punition pour les américains en quelques sorte ,enfin surtout pour les républicains ...

 

 

 

Je pense que Obama a eu une vision assez intéressante dans sa géopolitique , surtout en reprenant le merdier laissé par l'ancienne administration Bush .

Et sur quelques points ( pas mal d'ailleurs )  je trouve qu'il a pas tord :

http://www.courrierinternational.com/article/etats-unis-obama-critique-la-france-et-dautres-allies-de-lamerique

Les républicains disaient que les français étaient des trouillards , mais avec Obama on a suivi en Afghanistan mais qu'on a était trop loin en voulant cette guerre en Libye tout en étant trop sur le devant de la scène pour la Syrie ...

Sacré paradoxe quand même ...

Ils vont nous traité de quoi maintenant les US républicain ? 

Enfin je dis sa mais il doit aussi y avoir des démocrates qui aiment le French bashing  aussi non ?

Si quelqu'un à des infos sur ce point , le "pourcentage" par catégorie ( démocrate ,républicain ,classe sociale etc ... ) de ressentit négatif envers la France et les dégâts causé depuis par cette campagen de French basing je suis preneur .

Bon doit encore y avoir des gens qui ne sont pas dans l'anti français primaire ...

Mais bon ...

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 14 heures, Gibbs le Cajun a dit :

Sur cette histoire, je répèterai ce que dit souvent Tancrède: attendons de voir si la polémique dépasse le niveau de l'habituelle tempête médiatique dans le verre d'eau du microcosme washingtonien. J'aurais tendance à penser qu'il s'agit d'une grosse boulette, mais Donald en aligné quantité depuis le début des primaires, et malgré tout il a tracé son chemin.

Cela a cependant peut-être joué un rôle dans le récent rebond d'Hillary Clinton: 

Citation

La candidate démocrate à la présidentielle profite du traditionnel rebond post-convention et dispose désormais de 7 à 9 points d'avance sur son rival républicain. (...)
A l'issue de la convention républicaine, (...) juste avant celle des démocrates, M. Trump et Mme Clinton étaient au coude à coude dans les intentions de vote. (...)
Mais selon un sondage CBS lundi, 46% des personnes interrogées ont affirmé qu'elles voteraient pour la candidate démocrate contre 39% pour le républicain lors de la présidentielle du 8 novembre. (...)
http://www.challenges.fr/monde/20160802.CHA2231/presidentielle-americaine-hillary-clinton-lache-donald-trump-dans-les-sondages.html 

Beaucoup de choses peuvent encore arriver d'ici les élections, mais Trump aura intérêt à dominer les débats télévisés, s'il veut conserver une chance.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Tancrède a dit :

Difficile d'évaluer son intelligence proprement dite: elle est planquée et handicapée par son monumental ego de petite brute dans la cour de récré d'une maternelle. 

 

Au vu de ses discours ou interview, le vocabulaire qu'il utilise et la structure de ses phrases sont toujours très très basiques voir simplistes (très enfantines en fait). Ça me fait toujours rire au début le temps de me rappeler que ce ne sont pas les guignols de l'info mais un gars qui peut devenir président des USA.

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
à l’instant, seb24 a dit :

Au vu de ses discours ou interview, le vocabulaire qu'il utilise et la structure de ses phrases sont toujours très très basiques voir simplistes (très enfantines en fait). Ça me fait toujours rire au début le temps de me rappeler que ce ne sont pas les guignols de l'info mais un gars qui peut devenir président des USA.

Hélas. Je me demande à quel point la comparaison peut se faire avec un George W. Bush ou éventuellement avec Ronald Reagan.

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 16 minutes, Desty-N a dit :

Sur cette histoire, je répèterai ce que dit souvent Tancrède: attendons de voir si la polémique dépasse le niveau de l'habituelle tempête médiatique dans le verre d'eau du microcosme washingtonien. J'aurais tendance à penser qu'il s'agit d'une grosse boulette, mais Donald en aligné quantité depuis le début des primaires, et malgré tout il a tracé son chemin.

Cela a cependant peut-être joué un rôle dans le récent rebond d'Hillary Clinton: 

Beaucoup de choses peuvent encore arriver d'ici les élections, mais Trump aura intérêt à dominer les débats télévisés, s'il veut conserver une chance.

Oui effectivement .

Enfin sa promet ces élections ...

 

 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
23 minutes ago, seb24 said:

Au vu de ses discours ou interview, le vocabulaire qu'il utilise et la structure de ses phrases sont toujours très très basiques voir simplistes (très enfantines en fait). Ça me fait toujours rire au début le temps de me rappeler que ce ne sont pas les guignols de l'info mais un gars qui peut devenir président des USA.

Structure de ses phrases :huh:? Je dirais même qu'il est incapable de finir une phrase ou d'en formuler une complète: il change d'idée ou de sujet d'attention en cours de phrase, ou réalise ce qu'il est en train de dire et vire sur autre chose.... Ca doit être pour ça que Sarah Palin ne se fait plus voir dans la campagne Trump (à moins qu'ils ne l'aient payée pour dégager): elle est folle de rage que Donald lui ait piqué son mélangeur de mots, le truc avec lequel elle pond son iconique "word salad" qui rend ses discours surréalistes (dadaïstes pour être plus précis) tant ils ne ressemblent pas à du langage humain, et plus à un récital incohérent de mots clés (des déclencheurs qui font de toute façon réagir la part haineuse, furieuse, ignorante et/ou peu éduquée de la base républicaine, même si le discours, ou ses "phrases" -j'emploie le terme avec une acception très large- ne veulent rien dire) et de formules martelées sur les médias ultra-conservateurs et qui en viennent à vouloir dire quelque chose pour ceux qui ont le décodeur (généralement acquis par beaucoup de souscriptions dépensées dans ces médias, un visionnage soutenu par longues sessions quotidiennes, et sans doute pas mal d'alcool et de produits plus ou moins légaux). 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,526
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Billou
    Newest Member
    Billou
    Joined
  • Forum Statistics

    20,935
    Total Topics
    1,329,843
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries