jeanmi

l'Airbus A 330 MRTT

Recommended Posts

j'ai pas suivit pourquoi on ne pourrait pas les prendre en mode MRTT tout de suite...?

ça éviterait un rétrofit et donc sauverai de l'argent...non :rolleyes:

Share this post


Link to post
Share on other sites

j'ai pas suivit pourquoi on ne pourrait pas les prendre en mode MRTT tout de suite...?

ça éviterait un rétrofit et donc sauverai de l'argent...non :rolleyes:

Trop cher ;) Donc A330 cargo pour soulager la flotte KC135 et transall du transport ... puis bascule des A330 cargo en tanker lorsque les A400M prendront le relai des transall et KC135 pour le cargo ...

Ca permettrait de conserver une capacité transport potable, sans dépenser le cout d'un A330MRTT et sans amputé la commande A400M.

Puis faut voir que nos tanker sont encore bon jusqu'en 2025  :happy:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis pas forcément convaincu que ce soit une bonne idée, car l'A330 MRTT est basé sur l'A330-200, pas sur l'A330-200F.

Hors il y a quand même des différences entre les 2 appareils (notamment au niveau du train avant, par exemple), donc un A330 MRTT basé sur l'A330F devrait probablement être recertifié.

Sans compter qu'un A330F n'est pas conçu pour transporter des passagers, donc une version MRTT basée sur une cellule d'A330F risque de ne pas pouvoir le faire, ou alors il faudra le modifier (ajout éventuel de gallets et de WC*) et la recertifier là aussi...

*avec toute la tuyauterie nécessaire...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pendant ce temps-là les essais se font.

Un A330MRTT de la RAF ravitaille un F-18 en vol

Un Airbus A330 MRTT de la Royal Air Force a effectué un vol d’essais au cours duquel a été testée sa capacité à effectuer le ravitaillement en vol d’un avion de combat. Durant près de trois heures dans le ciel espagnol, il a été à plusieurs reprises en contact avec un F-18 de l’armée de l’Air espagnole. Sans transmission de carburant, pour commencer, puis avec ravitaillement en vol à l’aide du « Fuselage Refueling Unit » (FRU), utilisée pour la première fois.

16 décembre 10 - Communiqué Airbus Military.

Share this post


Link to post
Share on other sites

sans parler du coût de mise en œuvre puisque l’heure de vol des C135 atteint 22 300 euros, dont 13 100 euros pour le seul MCO

Après vérification on s'apperçoit que c'est là où l'on voit que les députés ne savent pas calculer, ni comprendre les besoins.

On leur balance un chiffre et ils n'ont aucun recul.

Même si le surcoôt de MCO (le carburant restant pratiquement le même, le CFM 56 est économique, et le carburant délivré sera le même) était de 5000 euros l'heure de vol, sachant qu'ils ont besoin de voler 300 heures par an, et qu'on en a 14, le surcoût serait alors de 210 millions en 10 ans alors que les remplacer coûterait 2500 millions soit le refit des 2000D et 30 Rafale sur la décennie.Quel est le plus rationnel?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moui enfin on en arrive au point où toute la MCO du monde ne peut plus maintenir l'avion en l'air, il devient carrement dangereux de l'opérer (et non, je n'exagère quasiment pas)

je pense que plus vite ca arrivera plus vite la commande de mrtt suivra mais moi dans mon opinion personnel, je pense que certains attendent aussi les résultats du kcx au usa

Share this post


Link to post
Share on other sites

Are those KC330 built on the civilian line in Toulouse and fitted with equipment elsewhere or is there a dedicated line for the K versions (at Airbus Military in Spain maybe?)

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est moi ou le brésil s'intéresse VRAIMENT à la France ?

(Rafales, sous-marins, ravitailleurs, ...)

Sur l'aviation, ne voudrait-il pas à terme créé un partenariat Embrear / dassault ou Embrear / EADS ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est moi ou le brésil s'intéresse VRAIMENT à la France ?

(Rafales, sous-marins, ravitailleurs, ...)

C'est toi  =)

Le Brésil est juste un grand pays avec des besoins assez importants et veut s'équiper de matériels occidental. Pour le rafale, c'est pas encore fait. Les F18 et gripen sont aussi bien placés.

Pour les sous-marins, il s'agit de sous-marins conventionnel donc il fallait forcement européen. La France avait l'avantage de pouvoir aussi proposer un savoir faire sur les SNA (ce qu'à part les Russes ou les Chinois personne ne peut proposer)

Pour les ravitailleurs, faut dire qu'il n'y a pas trop de choix. Boeing propose bien des KC767, mais il est nettement moins bon que l'A330MRTT (même l'USAF le reconnais, alors) et c'est un succès européen pas de la France.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est toi à moitié... il faut reconnaitre que sous Lula , Brasilia était dans un assez bon terme avec Paris et ca a bien évidemment facilité les échanges ,  de plus la france s'était engagée à effectuer le transfert technologique du rafale et acquérir quelques embraers de transport en retour....

Share this post


Link to post
Share on other sites

Perso, j'ai jamais aimé le "flying boom" ... le lien inelastique entre les avions m'a toujours inquiété.

Malgré les pertes de glands et autres déchirages de culottes, j'ai toujours préféré le "probe and drogue".

Share this post


Link to post
Share on other sites

Finalement le 333MRTT n'a pas vraiment de concurent pour l'instant, non?

Je pense comme FATac pour le "flying boom", mais il a 1 avantage, c'est que le pilote n'a qu'a venir prendre une position + ou - fidèle sous et derrière le ravitailleur et demande en consèquence un peu moins de savoir faire. Ce qui n'est pas pas négligeable quand le pilote est fatiqué et/ou stressé par une mission longue et difficle.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce qui est aussi très utile pour les gros appareils...

Autre gros avantage, le flying boom permet de transférer il me semble plus de carburant, ce qui là aussi, est très utile pour les gros appareils.

Share this post


Link to post
Share on other sites

En fait, le flying-boom est parfaitement adapté pour les gros-culs, les appareils qui vont avoir une réaction à l'aérologie qui est similaire à celle du ravitailleur. Pour les chasseurs, ballottés dans les turbulences, voire chahutés par le sillage, j'ai toujours trouvé ça un peu délicat.

Pour les avions légers, la "boucle" souple du probe-and-drogue permet d'absorber un peu de jeu que la suspension et le pilotage du boom ne permettent pas toujours.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,405
    Total Members
    1,510
    Most Online
    Polanski
    Newest Member
    Polanski
    Joined
  • Forum Statistics

    20,694
    Total Topics
    1,244,878
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries