Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Virginia class US


Philippe Top-Force
 Share

Recommended Posts

mouais moi j'ai vu des dauphins nous saluer en Figaro Bénéteau et même en solo d'aviron à moins de 1 nautique de la passe sud du port de Marseille

 

... alors le Virginia il peu aller se rhabiller avec son slip en HY100

Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...

Oceaneering to Modernize Dry Deck Shelters (DDS) for US Navy Virginia Class SSN
NR5Ghe5.jpg

Modernization efforts include extending the existing DDS by 50-inches and providing remote operations for the hangar outer door, remotely operated power handling system (i.e., track and cradle) and remotely operated hangar capability. These upgrades will allow for larger payload deployment from a Virginia-class submarine, such as larger swimmer delivery vehicles (SDV) such as Teledyne Brown Engineering's Shallow Water Combat Submersible (SWCS) which is set to replace the existing US Navy SEALs' SDV (the MK 8 Mod 1 SEAL Delivery Vehicle).

http://www.navyrecognition.com/index.php?option=com_content&task=view&id=2884
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

First Block III Virginia Class Submarine USS North Dakota Deployed & Recovered a REMUS UUV
2QPIwfd.jpg

The USS North Dakota (SSN 784) returned to its homeport at U.S. Naval Submarine Base, New London, Conn., July 20 after conducting groundbreaking operations in the Mediterranean Sea. Under the command of Capt. Douglas Gordon, the ship finished its first-ever mission by deploying and retrieving unmanned underwater vehicles (UUVs) from the ship's dry deck shelter (DDS) in an operational environment. A Kongsberg Maritime REMUS 600 UUV was used in the tests.

http://www.navyrecognition.com/index.php?option=com_content&task=view&id=2923
Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...

un article du parisien autour du "retour" des sous marin:

http://www.leparisien.fr/flash-actualite-economie/le-sous-marin-revient-en-force-dans-les-flottes-mondiales-17-09-2016-6128443.php

la partie sur les virginia:

La Marine américaine envisage donc de continuer à construire deux sous-marins nucléaires d'attaque par an, alors qu'elle avait prévu de passer à un seulement à partir de 2021.
Et elle innove pour garder sa suprématie technologique sur ses adversaires.
- Petit porte-avions -
A partir de 2019, elle équipera ses sous-marins nucléaires actuels, de type Virginia, d'un nouveau module leur permettant de lancer des drones sous-marins, appelés à l'avenir à jouer un rôle crucial dans la guerre sous-marine.
"Les sous-marins vont devenir plus comme de petits porte-avions, équipés d'une variété de missiles et de drones sous-marins", explique Bryan Clark.
Ces drones pourraient mener des missions de reconnaissance et d'attaque, s'approchant au plus près des côtes ennemies et submergeant les défenses de l'adversaire.
La Marine américaine a réussi l'année dernière des tests de lancement et de récupération de drone par un sous-marin.
"La plupart des drones que la Marine expérimente actuellement sont de la taille d'une torpille, et ont une autonomie d'une journée maximum", ajoute M. Clark.
Mais la Marine travaille sur de futurs engins sous-marins autonomes plus longs et plus larges, d'une autonomie d'un mois.

  AFP

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...
  • 2 months later...
  • 2 weeks later...
  • 2 months later...
  • 1 month later...
  • 9 months later...
  • 1 year later...

HII Completes Initial Sea Trials of Final Block III Virginia-class Submarine
HII-Completes-Initial-Sea-Trials-of-Fina


 Huntington Ingalls Industries’ (HII) Newport News Shipbuilding division successfully completed the initial sea trials on the newest Virginia-class submarine, Delaware (SSN 791).

The submarine, in the final stages of construction, spent three days at sea proving all of its systems, components and compartments. Delaware submerged for the first time and performed high-speed maneuvers on the surface and underwater.


https://www.navalnews.com/naval-news/2019/09/hii-completes-initial-sea-trials-of-final-block-iii-virginia-class-submarine/

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Mal façon ...

sna-virginia-20191009.jpg

Citation

Coûtant plus de deux milliards de dollars l’unité, les sous-marins nucléaire d’attaque américains de type Virginia sont-ils susceptibles d’avoir des soucis de discrétion acoustique, qui est fondamentale sous les mers, si jamais ils doivent livrer un combat contre un navire adverse? En effet, ces navires connaissent des problèmes au niveau de leurs tuiles anéchoïques, c’est à dire de leur revêtement [en caoutchouc ou en sorbothane] qui recouvre leur coque afin d’absorber les ondes d’un sonar et d’atténuer les sons émis à son bord.

Et on en connaît sans doute la raison, à en croire Ari Lawrence, un « lanceur d’alerte » qui a travaillé en tant qu’ingénieur chez le constructeur naval Huntington Ingalls jusqu’en 2017. Fin septembre, il a déposé une plainte contre son ex-employeur en l’accusant d’avoir eu recours à des ouvriers non qualifiés pour poser les tuiles anéchoïques sur les coques des sous-marins alors en construction tout en utilisant une sorte de colle [appelée TPAC, pour two-part adhesive coating] pour laquelle il n’avait pas obtenu les « qualifications et certifications appropriées » pour son utilisation.

Selon le texte de cette plainte, évoquée en premier par le site Task and Purpose, ce revêtement aurait donc été mal posé, ce qui expliquerait la raison pour laquelle des sous-marins de la classe Virginia auraient perdu des tuiles anéchoïques en cours de mission.

« Depuis le lancement du programme, les sous-marins de la classe Virginia ont été affectés par des problèmes de revêtement posé sur leur coque extérieure », accuse en effet Ari Lawrence, qui affirme avoir été licencié par le constructeur naval pour avoir déploré de telles pratiques.

« Je ne pouvais pas en toute conscience […] donner ma signature lors de l’acceptation d’un travail qui ne répondait clairement pas aux exigences et normes contractuelles », a expliqué l’ingénieur au Washington Post. « Je ne pouvais pas accepter que des matériaux que je croyais défectueux soient installés sur des sous-marins portant le nom de notre société », a-t-il insisté.

La plainte de M. Lawrence a été déposée en vertu de la loi False Claims Act, au nom du gouvernement. Ce qui fait que, si les faits qu’il reproche à son ancien employeur sont avérés, il sera susceptible d’être récompensé financièrement.

http://www.opex360.com/2019/10/09/la-discretion-des-sous-marins-americains-virginia-affectee-par-les-mauvaises-pratiques-de-leur-constructeur/

Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, jojo (lo savoyârd) a dit :

Mal façon ...

C’est connu ; pb de collage ou infiltration d’eau entre les joints et corrosion ,

Mais ici peut être nouveau revêtement micro inclusionnaire en test ? ou un choc ? ou un pousseur indélicat ?

sinon les experts opex s'en donnent à coeur joie :rolleyes:

La prise « d’herbe » que l’on observe à la ligne de flottaison , probablement  le fait d’un séjournement à quai ;  suivant conditions,  la colonisation de macro salissure va très vite. Quoi qu’il en soit , la reprise du revêtement nécessite un passage au bassin avec une préparation de surface ad hoc au collage en ambiance hygrométrique maitrisée , comme pour les BS parfois on bâche .

https://en.wikipedia.org/wiki/Anechoic_tile

https://www.researchgate.net/publication/283528065_Acoustic_characterisation_of_anechoic_or_decoupling_coatings_taking_into_account_the_supporting_hull

Edited by ARMEN56
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...

U.S. Navy Experimenting Ressuply of Submarine via Quad Rotor Drone
U.S.-Navy-Experimenting-Ressuply-of-Subm

Commander, Submarine Force, U.S. Pacific Fleet (COMSUBPAC) in partnership with the University of Hawaii, tested their unmanned aerial vehicle (UAV) capabilities by delivering supplies onto a submarine off the coast of Oahu, Hawaii, Oct. 10.


https://www.navalnews.com/naval-news/2019/10/u-s-navy-experimenting-ressuply-of-submarine-via-quad-rotor-drone/

Newport News Shipbuilding Delivers Final Block III Virginia-Class Submarine to U.S. Navy
Newport-News-Shipbuilding-Delivers-Virgi

Delaware (SSN 791) is the last and final of eight Block III Virginia-class submarines. The Block III submarines are fitted with the new Virginia Payload Tubes designed to lower costs and increase missile-firing payload possibilities. The first 10 Block I and Block II Virginia-class submarines have 12 individual 21-inch diameter vertical launch tubes able to fire Tomahawk Land Attack Missiles (TLAMS). The Block III submarines are built with two-larger 87-inch diameter tubes able to house six TLAMS each.


https://www.navalnews.com/naval-news/2019/10/newport-news-shipbuilding-delivers-final-block-iii-virginia-class-submarine-to-u-s-navy/

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...
  • 2 months later...
  • 2 weeks later...
  • 3 months later...

Toyo de bleu, j'ignorai qu'une telle entreprise existait à 10 km de chez moi...

D'autre part j'ai lu récemment que des problèmes sont apparu dans la construction de sous marins américains, quelqu'un a des détails (pas moyen de retrouver la source)

Link to comment
Share on other sites

44 minutes ago, kalligator said:

Toyo de bleu, j'ignorai qu'une telle entreprise existait à 10 km de chez moi...

D'autre part j'ai lu récemment que des problèmes sont apparu dans la construction de sous marins américains, quelqu'un a des détails (pas moyen de retrouver la source)

http://www.opex360.com/2020/06/23/des-sous-marins-americains-ont-ete-construits-avec-des-pieces-en-acier-dune-qualite-inferieure-aux-normes-exigees/

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, kalligator a dit :

Toyo de bleu, j'ignorai qu'une telle entreprise existait à 10 km de chez moi...

D'autre part j'ai lu récemment que des problèmes sont apparu dans la construction de sous marins américains, quelqu'un a des détails (pas moyen de retrouver la source)

sinon dans les vieilleries on peut lire ceci : des soucis de soudure sur les SEAWOLF class en acier HY100

Trad google page 31

« En juin 1991, la construction étant achevée à environ 16%, Electric Boat a informé la Marine qu'elle avait de nouveau découvert des fissures de soudure en acier HY-100, cette fois où deux anneaux de coque SSN-21 ont été assemblés. afficher des propriétés mécaniques inacceptables sur la coque sous pression du SSN-21 et sur au moins 21 articles fournis par le gouvernement et les entrepreneurs. En août 1991, toutes les soudures de construction HY-100 avaient été arrêtées. Electric Boat a conclu que la composition chimique du métal de soudage, en particulier du carbone, en combinaison avec un faible préchauffage de la soudure et de faibles apports de chaleur avait entraîné une fissuration de la soudure assistée par l'hydrogène et des limites d'élasticité et de ductilité des métaux inacceptables. En fin de compte, cependant, les fissures de soudage ont été causées par des spécifications gouvernementales inadéquates pour le soudage de l'acier HY-100. Electric Boat et la Navy ont évalué le problème et ont pris des mesures correctives; toutes les soudures ont repris en décembre 1991. La Marine a par la suite payé à Electric Boat environ 77,8 millions de dollars (dollars de l'année) pour remplacer toutes les soudures défectueuses HY-100. Electric Boat a corrigé tous les problèmes connus de fissuration des soudures d'acier SSN-21 HY-100. Electric Boat, la Marine et trois consultants en soudage de la Marine estiment que des mesures correctives devraient empêcher que le problème ne se reproduise à l'avenir. En septembre 1992, Electric Boat avait remplacé et soudé tous les matériaux de soudage défectueux. En novembre 1992, aucun autre problème de soudage HY-100 ne s'était produit. Pour corriger les lacunes de soudage de l'acier HY-100, Electric Boat et la Marine ont mis en œuvre et testé de nouvelles procédures de soudage. Les changements les plus importants comprenaient (1) l'augmentation de la température de préchauffage minimale de 150 ° F à 225O F, (2) le maintien du taux de refroidissement requis pendant le processus de soudage, (3) le chauffage des soudures terminées à 350 ° F pendant jusqu'à 12 heures pour aider dans la diffusion de l'hydrogène, et (4) en utilisant un nouveau fil de soudage à faible teneur en carbone. Les inspections continues de la Marine sur le soudage SSN-21 HY-100 depuis la reprise du soudage en décembre 1991 n'ont révélé aucun problème supplémentaire. Depuis que des mesures correctives ont été mises en œuvre, les rapports d'incidents de soudage de la production de la Navy HY-100 montrent des réductions importantes des écarts de soudage. De plus, le superviseur de la marine des responsables de la construction, de la transformation et de la réparation navales à Groton a déclaré que les examens des processus de soudage de la marine à la fin de novembre 1992 n'avaient révélé aucun problème de processus de soudage »

https://www.gao.gov/assets/160/153587.pdf

Sur ces aciers comme sur les nôtres gaffe au traitement thermique dont revenu stoppé à une température précise pour éviter la maladie de Krupp (fragilité)  

  • Like 1
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Member Statistics

    5,968
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Meumeu
    Newest Member
    Meumeu
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...