Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Armes laser


stormshadow
 Share

Recommended Posts

En fait rien à voir: un désignateur laser a une faible puissance et sert juste à vérifier une distance ou désigner un lieu. En gros tout ce qu'on lui demande c'est de faire une tache visible par un senseur.  Ca marche d'ailleurs vraiment moins bien dans la fumée (certaines sont bien opaques aux lasers) ou en cas de nuage / pluie.

Dans le cas de l'arme laser tu dois envoyer de la puissance et forcément celle ci diffracte petit à petit. Si elle traverse une pluie ben elle va chauffer les goutte et rien d'autre. Faire tourner le missile permet aussi de faire en sorte que la puissance thermique (car de n'est que ça) se répartisse sur la surface. Devant un laser de forte puissance les gens pensent que ça va faire un trou... mais en fait cela ne fait que chauffer le lieu. Alors oui la découpe laser coupe le métal... mais à 3cm!

 

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
Le 25/10/2018 à 12:01, cracou a dit :

mais en fait cela ne fait que chauffer le lieu. Alors oui la découpe laser coupe le métal... mais à 3cm!

En fait entre faire un trou et chauffer la différence c'est encore la durée de l'impulsion pour la même énergie. 

La différence entre les deux c'est la vitesse des recombinaisons radiatives. Dans le cas des impulsions longues les recombinaisons radiatives sont possibles. Quand elles sont suffisamment courtes il n'y a pas de recombinaisons et donc de chaleur, juste un simple trou. 

Link to comment
Share on other sites

@rogue0 La Souris m'a fait parvenir ceci sur l'A-60; c'est susceptible de t'intéresser. Tu peux passer le texte via GTranslate si besoin fais-moi signe. 

http://militaryrussia.ru/blog/topic-680.html

Edited by MeisterDorf
  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Citation

Faux. Et depuis longtemps. Loi qui elle même est factuellement fausse mais approximativement validée sur quelques intervalles de temps.

Si pour les laser, cette loi est valide. Elle ne l'est plus seulement pour les CPU.

Citation

Non. Une simple peinture ablative ou un ciel nuageux et on en reparle.

Inefficace contre un laser de quelque megawatt car l'intensité est bien trop forte (mais efficace contre un laser kilowatt).

Link to comment
Share on other sites

il y a 16 minutes, stormshadow a dit :

Inefficace contre un laser de quelque megawatt car l'intensité est bien trop forte

Ben là tu mélanges puissance et intensité. Tu peux avoir un laser de quelques mégawatt avec une intensité en millijoules si ton impulsion est en dessous de la nanoseconde ce qui n'est pas un problème.

Evidemment une impulsion de quelques millijoule n'ira pas très loin dans un ciel nuageux. Les photons seront très vite tous consommés pendant leur progression.

Il y a 19 heures, MeisterDorf a dit :

@rogue0 La Souris m'a fait parvenir ceci sur l'A-60; c'est susceptible de t'intéresser. Tu peux passer le texte via GTranslate si besoin fais-moi signe. 

http://militaryrussia.ru/blog/topic-680.html

Super d'avoir ce genre de sources. Merci. Il faut que je traduise pour connaitre le détail mais rien que la diversité de photo vaut le détour.

Link to comment
Share on other sites

Citation

Ben là tu mélanges puissance et intensité. Tu peux avoir un laser de quelques mégawatt avec une intensité en millijoules si ton impulsion est en dessous de la nanoseconde ce qui n'est pas un problème.

Evidemment une impulsion de quelques millijoule n'ira pas très loin dans un ciel nuageux. Les photons seront très vite tous consommés pendant leur progression. 

Je parlais bien sûr de laser continue et non à impulsion. Je crois que toutes les armes lasers envisagés sont des lasers continues.

Link to comment
Share on other sites

il y a 36 minutes, herciv a dit :

Super d'avoir ce genre de sources. Merci. Il faut que je traduise pour connaitre le détail mais rien que la diversité de photo vaut le détour.

Si je trouve autre chose, je fais suivre :happy:

Link to comment
Share on other sites

il y a 3 minutes, stormshadow a dit :

Je parlais bien sûr de laser continue et non à impulsion. Je crois que toutes les armes lasers envisagés sont des lasers continues.

Tu comprend bien que là je vais tiquer. En quoi ça change ce que j'ai dit au-dessus ?

A la fin il s'agit juste d'envoyer un photon sur une cible. Ce photon il va voyager avec des copains plus ou mois proche de lui en fonction de la durée d'impulsion. Mais une bonne partie de ces photon n'arriverons pas à destination puisqu'il tomberons sur plein de molécules de gaz ou de poussières dans l'atmosphère avant. Que le laser soit continue ou à impulsion ne change rien à ça.

 

Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...
6 hours ago, herciv said:

Il y a à boire et à manger dans cet article mais au moins il fait le point sur la volonté us et les programmes en cours. 

https://www.foxnews.com/tech/air-force-sets-sights-on-high-tech-laser-weapons

On a un retour sur les "canon laser" installé sur quelques navire US et qui devraient être installer sur certains porte avion?

Celui là?

On 11/8/2018 at 10:09 PM, cracou said:

Tout à fait.

E le laser mégawatt qui fonctionne en continu (et pas 5ns), à bonne distance, sans tout casser rapidement j'attends de voir 

Même avec de très grande "lentille" - pas loin du mètre - il y a des assez important problème thermique ... En atelier il est relativement facile d'adresse ce genre de probleme sur des GROOOOSSSE machine ... en embarqué même sur un gros navire ça semble encore assez contraignant.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
Le ‎15‎/‎12‎/‎2017 à 22:43, herciv a dit :

Ca c'est une avancée majeure

- vers des systèmes optroniques plus complexes capable de supporter des impulsions laser plus importantes

- vers une protection contre les impulsions lasers je pense en particulier au missiles ballistiques.

http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=16895

ET puis c'est pas dit dans l'article ça va permettre de réduire notablement la durée des impulsions des armes lasers. L'effet kerr est une possibilité pour créer un laser Q-SWITCH. Un Q-SWITCH est un laser qui accumule son énergie dans sa cavité entre deux miroirs et quand un seuil est dépassé l'impulsion très courte est relâchée.

 

A mettre en relation avec ce nouvel article de techno-science : https://www.techno-science.net/forum/viewtopic.php?t=43926

Ce matériaux est pour moi la clé pour créer des canon lasers utilisables bien loin des pompes à fric dont on nous parle actuellement.

Edited by herciv
  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Un article de DSI sur le sujet.

Sachant que la France fera probablement l'impasse sur la génération actuelle de laser (quelques dizaine de KW) Je trouve qu'il évalue très mal l'expertise française en la matière car pour la prochaine génération (laser micro ou nanoseconde) la France semble avoir une longueur d'avance.

https://www.pressreader.com/france/dsi-hors-série/20180801/281517931943152

Link to comment
Share on other sites

il y a 14 minutes, herciv a dit :

Franchement je ne m'attendais pas à trouver cet article là. Mais peut-être est-ce intentionnel de la part de DSI ?

Totalement intentionnel.
Quand on parcourt le site, dans le cadre des accords passés entre les éditeurs et le site, on tombe là-dessus entre autres :

1545044379-a6c0dbcc-1c6d-4087-898f-881b7

 

De fait, chaque éditeur sélectionne un ou plusieurs articles qui apparaitront en clair.
En plus de cette possibilité d’abonnement en ligne, les éditeurs reçoivent en retour le profil détaillé des lecteurs, notamment les abonnements croisés et autres informations enregistrées par le site.
Bref, de l’échange de bon procédé entre eux.

  • Like 2
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Quand je vous dit qu'en matière de Laser on est capable de fabriquer les lasers les plus puissants au monde.

"Le développement de ce laser, auquel a participé le prix Nobel de physique, a pour ambition de fournir un faisceau laser multi-pétawatt (jusqu'à 10 PW) pour réaliser des expériences en condition extrêmes. Si Apollon est l'un des lasers les plus puissants au monde, sinon le plus puissant actuellement, Gérard Mourou a besoin pour réussir d'un laser ayant une fréquence de répétition beaucoup plus élevé que ce laser (une impulsion toutes les minutes).

C'est pour cela que le prix Nobel de physique suit les travaux XCAN de Polytechnique, qui sont financés par la direction générale de l'armement (DGA) et menés en coopération avec Thales. Objectif, développer des amplificateurs à fibres, puis de coupler ensemble 100, 200, 300, 1.000 amplificateurs de façon à avoir la puissance qui est beaucoup mieux répartie que dans un seul amplificateur comme celui d'Apollon. La révolution de l'atome est à nouveau en marche…"

https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/energie-environnement/et-si-les-lasers-reduisaient-la-radioactivite-a-seulement-quelques-minutes-801278.html

Edited by herciv
  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
Le ‎17‎/‎12‎/‎2018 à 17:27, prof.566 a dit :

On est déjà au Petawatt pour amorcer la réaction au mégajoule non?

Pour le coup il faudrait demander à @Picdelamirand-oil mais la différence entre apollon et le megajoule c'est que le premier vise très clairemen à fabriquer une impulsion très très courte et donc dense en énergie mais pas forcément avec des quantités folles d'énergie. Alors que le megajoule lui vise justement les très haute énergie concentrée sur de très petits volume.

 

Un article du nationalinterest plus clair que celui de foxnews sur les attentes US concernant les lasers

“DE (directed energy) could be used as both a sensor and a weapon, thereby shortening the sensor-to-shooter timeline to seconds. This means that U.S. weapon systems could conduct multiple engagements against a target before an adversary could respond,” the Congressional report states.“DE (directed energy) could be used as both a sensor and a weapon, thereby shortening the sensor-to-shooter timeline to seconds. This means that U.S. weapon systems could conduct multiple engagements against a target before an adversary could respond,” the Congressional report states.

=> bon ça confirme que les US ne savent pas faire d'arme laser avec des impulsions sous la seconde et évidemment ils doivent donc mettre en place de coûteux systèmes de tracking pour conserver le faisceau sur la cible.

Link to comment
Share on other sites

il y a 26 minutes, herciv a dit :

Pour le coup il faudrait demander à @Picdelamirand-oil mais la différence entre apollon et le megajoule c'est que le premier vise très clairemen à fabriquer une impulsion très très courte et donc dense en énergie mais pas forcément avec des quantités folles d'énergie. Alors que le megajoule lui vise justement les très haute énergie concentrée sur de très petits volume.

 

il y a 7 minutes, Picdelamirand-oil a dit :

BOn d'accord j''étais à côté de la plaque. Merci pour tes précisons.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 months later...

ET voilà on rentre dans le concret des armes laser megawatt :

https://www.defenseone.com/technology/2019/03/pentagon-wants-test-space-based-weapon-2023/155581/?oref=d-mostread


Les responsables de la défense veulent mettre à l'essai un faisceau de particules neutres en orbite au cours de l'exercice 2023 dans le cadre d'un effort accéléré visant à explorer divers types d'armes spatiales. Ils ont demandé 304 millions de dollars dans le budget 2020 pour développer de tels faisceaux, des lasers plus puissants et d'autres nouvelles technologies pour la défense antimissile de la prochaine génération. De telles armes sont nécessaires, disent-ils, pour contrer les nouveaux missiles de la Chine, de la Russie, de la Corée du Nord et de l'Iran. Mais trouver ce qui pourrait fonctionner est un défi technique difficile à relever.

Le Pentagone entreprend donc deux études. La première est une étude de 15 millions de dollars visant à déterminer si des satellites munis de lasers pourraient désactiver les missiles ennemis qui sortent de la plate-forme de lancement. Les responsables de la défense ont déjà dit que ces lasers devraient être dans la classe des mégawatts. Ils s'attendent à terminer l'étude dans un délai de six mois.

Ils investissent également de l'argent dans l'étude des faisceaux de particules neutres d'origine spatiale, une forme différente d'énergie dirigée qui perturbe les missiles avec des flux de particules subatomiques se déplaçant près de la vitesse de la lumière - par opposition aux lasers, dont les photons voyagent à vitesse de la lumière.


Traduit avec www.DeepL.com/Translator

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,936
    Total Members
    1,749
    Most Online
    FlorianBlanchard54
    Newest Member
    FlorianBlanchard54
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...