Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Armes laser


stormshadow
 Share

Recommended Posts

  • 3 weeks later...
 
Ou sinon les mêmes rares précisions "In English" sur le site officiel  de MBDA > http://www.mbda-systems.com/press-releases/mbda-deutschland-successfully-tests-new-laser-effector/
 
 
Edited by Bruno
Link to comment
Share on other sites

19 minutes ago, rogue0 said:

Au détour du site AFCEA, je suis tombé sur une mention de laser USPL (impulsion ultra courte), dont les effets ne sont pas seulement matériels (disruption ? brouillage ? EMP?).
Ce n'est pas très clair pour moi, quelqu'un a des infos dessus?

http://www.afcea.org/content/?q=node/15648/

Pourquoi le laser c'est une onde électromagnétique "comme une autre". Les russes par exemple développent des radar hautes fréquences dont l'émission est produite par des lasers et modulée par un système optoélectronique..

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, rogue0 a dit :

Au détour du site AFCEA, je suis tombé sur une mention de laser USPL (impulsion ultra courte), dont les effets ne sont pas seulement matériels (disruption ? brouillage ? EMP?).
Ce n'est pas très clair pour moi, quelqu'un a des infos dessus?

http://www.afcea.org/content/?q=node/15648/

Le laser, quand il frappe un matériau, fait passer une partie de la matière à l'état de plasma, c'est à dire un gaz à haute température ionisé. (Je ne crois pas que ce soit spécifique aux USPL.) Le plasma émet des rayonnements EM. L'article émet l'idée qu'on pourrait utiliser ces rayonnements pour aveugler des optiques (s'ils sont dans le spectre visible ou proche) ou faire du brouillage, parasitage voire une mini-EMP locale (dans le spectre radio).

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...

 

       Je ne sais pas si le concept a été abordé, mais pourrait il être envisagé un concept d'usine laser produisant de très puissants faisceaux sur commande et ce serait toute une logistique de miroirs qui délivrerait la frappe laser a travers le monde via divers concepts de porteurs de miroirs qui pourraient être :

    _ Des satellites bien évidemment, ils seraient le premier maillon essentiel de la chaine de transmission du faisceau, via un réseau de satellites miroirs pouvant transférer le faisceau entre eux pour qu'il soit possible de frapper avec aux antipodes : A la verticale ou angulaires selon besoin et possibilité satellite du moment ... Des frappes directes depuis le satellite clairement envisageables

    _ Des navires de guerre qui seraient TOUS porteurs de miroirs relais pour s'en servir comme capacité anti navire ou de frappes cotières qui peuvent être redirigée par un drone a miroirs aussi et potentiellement loin a l'intérieur des terres ...

    _ Des blindés, des poids lourds, des véhicules divers porteurs de miroirs pour faire de la frappe horizontale avec le laser : La source est soit directe depuis les satellites ou soit relayée par des navires cotiers et éventuellement un drone relais si besoin (pour relayer + loin en zones continentales) avec évidemment tout un système d'auto-calcul des angles des jeux de miroirs pour taper ou on le veut pour chaque unités porteuses de miroirs : Il faut que le système soit simple et intuitif pour les soldats qui s'en servent

   _ Tout une armada de drones dotés de miroirs

   _ Une possibilité de faire passer au passage beacoup de DATA de guerre par le même système ...

   _ Une usine de production du ou des faisceaux sur demande, dans le cas français ben bien protégées en France métropole : L'usine délivrerait en permanence un faisceau vers les satellites qui le dispatchent, l'usine produirait diverses impulsions différentes avec divers largeurs de faisceau et de puissance d'impulsions, les satellites devront etre capable de tous les traiter et rediriger ... Les véhicules au sol et navires seraient eux + spécialisés sur le type de faisceau utilisé

   _ Un système ABM  qui serait axé sur la possibilités d'avoir beaucoup de petits faisceaux très réactifs et puissants a partir d'un très puissant faisceau dispatché via jeu de miroirs

  

Est ce qu'un tel système serait si science fiction que cela ? Ou bien le concept pourrait bien être très intéressant ?

Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, g4lly a dit :

Si le méga laser de la mort est neutralisé - ie envoyé ailleurs que sur la cible qui serait derriere le mirroir - par un simple miroir posé sur un satellite ... c'est que c'est vraiment un truc de petite bite :bloblaugh:

 

    J'ai pas compris, mais je veux partciper a la boutade : )

 

Link to comment
Share on other sites

2 minutes ago, alpacks said:

J'ai pas compris, mais je veux participer a la boutade : )

Tu nous parles d'un laser super puissant.

Tu nous parles d'un miroir posé sur un satellite qui supporterait d’être bombardé par ce laser, pour l'exploiter.

Tu nous parle d'une fraction de se laser qui après être réfléchi sur un miroir irait détruire un char par exemple.

Si c'est si simple ... il est alors aussi simple de mettre le même miroir sur le char et de viser le satellite avec :bloblaugh:

 

Si un simple miroir suffit a contrôler le laser, un simple miroir suffit aussi a s'en protéger.

 

Link to comment
Share on other sites

à l’instant, g4lly a dit :

Tu nous parles d'un laser super puissant.

Tu nous parles d'un miroir posé sur un satellite qui supporterait d’être bombardé par ce laser, pour l'exploiter.

Tu nous parle d'une fraction de se laser qui après être réfléchi sur un miroir irait détruire un char par exemple.

Si c'est si simple ... il est alors aussi simple de mettre le même miroir sur le char et de viser le satellite avec :bloblaugh:

 

 

       Tu peux conditionner son usage par un signal qui circule justement dans du pré-faisceau élargit ou justement tu ne peux pas le retourner au satellite source (ça sera un faisceau élargit qui lui fera aucun dégat) et faire en sorte que le signal qui circule soit essentiel dans les allignements et angles de miroir pour re-concentrer le faisceau

   Tu es sur que tu va pas un peu vite dans la critique la ?

Link to comment
Share on other sites

Pour le coup je suis plutôt d'accord avec g4lly. Qu'est ce qui empêche l'ennemi de réfléchir le faisceau laser n'importe où avec le même miroir que toi ? 

Je suis pas bien sur de comprendre ta dernière phrase :biggrin:

Sinon, il faut aussi avoir une précision centimètrique sur des centaines de kilomètres en passant par plusieurs relais. Ça doit être possible mais assez complexe. Et les laser sont très sensibles aux nuages non ?

Link to comment
Share on other sites

Pareil que Clem au dessus. Très complexe pour des effets terminaux qui peuvent être obtenus de bien d'autres façons.

Après, il y a bien des suspicions concernant certains programmes de la guerre froide dans le domaine des armes à énergie dirigée, qui sont autrement plus incroyables que ça.

https://en.wikipedia.org/wiki/MARAUDER

https://web.archive.org/web/20070223040553/http://www.forteantimes.com/articles/163_ballsoffire.shtml

Révélation

 

American military scientists followed a similar path using lasers in the 1980s4. Using intersecting beams of infrared or microwave frequency, they found they could create a glowing sphere. Repeating the laser pulses produced a continuous light with a loud crackling, hissing sound. This light could be moved around by moving the beams, but what intrigued the scientists most was that the sound could be altered by changing the laser pulses. With some refinements it could be modulated at will, with high enough fidelity to carry a human voice. In 1991, it was proposed that the talking fireball should be put to use in the Gulf, appearing as the Voice of Allah and calling on Iraqi troops to overthrow Saddam Hussein. The idea was rejected by military planners5, but the technology is still available.

Ce genre de sons étranges et modulés semblant venir "d'en haut", on en a déjà entendu en France et dans plein d'autres endroits. Et je mets ma main à couper que pas mal de gens au CEA savent exactement ce que c'est et de chez qui ça vient.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, alpacks a dit :

 

       Tu peux conditionner son usage par un signal qui circule justement dans du pré-faisceau élargit ou justement tu ne peux pas le retourner au satellite source (ça sera un faisceau élargit qui lui fera aucun dégat) et faire en sorte que le signal qui circule soit essentiel dans les allignements et angles de miroir pour re-concentrer le faisceau

   Tu es sur que tu va pas un peu vite dans la critique la ?

Tu confond l'utilisation d'un laser comme signal qu'on peut moduler grâce à de nombreux composants très très fragiles et celle d'un laser de puissance qui lui doit être produit à partir du moins de composants possibles et à la fin concentré sur une cible (focalisé). Ta chaine de miroirs mondiales est beaucoup trop vastes et donc complexe.

Tu remarquera d'ailleur que de nombreuses armes sont en fait l'assemblage de plusieurs lasers qui au final sont focalisés sur une cible.

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

l'idée a déjà été envisagé dans le cadre de la "guerre des étoiles".

à priori il est logique d'imaginer générer un faisceau au sol où les installations peuvent avoir la taille que l'on veut et ne sont pas soumis à des contraintes de masse et compense largement l’inconvénient des pertes par absorption/diffusion de l'atmosphère, tout comme il est indifférent de savoir d'où l'on tir, et à quel distance, au vu de la vitesse de la lumière très supérieur à n'importe quelle cible potentiel, ICBM compris. 

Le pointage n'est pas un problème non plus. On sait faire grâce aux derniers progrès de l’astronomie moderne.

Reste les miroirs en orbite. Et c'est la que ça se complique : Ils se doivent d’être très grand, d'une trentaines de mètres de diamètre, ou dans cet ordre de grandeur, et là, clairement on ne sait pas faire. On ne sait pas en construire, on ne sait pas en construire en série du moins, car il en faut beaucoup, et on ne sait pas les mettre en orbite. Sans parler de leur fragilité.

 

Pour la contre-mesure à base de surfaces réfléchissantes, en plus d’être efficace contre des lasers se serait du plus bel effet esthétiquement, mais avec l’inconvénient majeur d’être très visible au radar et d'en faire une cible facile pour des vecteurs d'armes plus conventionnels.

 

Révélation

en fait c'est le canon à particules (et pas un laser) de Command and Conquer : generals 

 

                                                   generals6_3031095.jpg

                                                  

                               particle_cannon_activated_by_worldoftank

 

                                                hqdefault.jpg

 

   

 

 

 

 

Edited by Shorr kan
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, clem200 a dit :

Pour le coup je suis plutôt d'accord avec g4lly. Qu'est ce qui empêche l'ennemi de réfléchir le faisceau laser n'importe où avec le même miroir que toi ? 

Je suis pas bien sur de comprendre ta dernière phrase :biggrin:

Sinon, il faut aussi avoir une précision centimètrique sur des centaines de kilomètres en passant par plusieurs relais. Ça doit être possible mais assez complexe. Et les laser sont très sensibles aux nuages non ?

Là je ne suis pas d'accord puisque qu'en arrivant sur la cible le faisceau est concentré et ton miroir sera lui aussi vaporisé.

Pardon ionisé.

il y a 4 minutes, Shorr kan a dit :

Reste les miroirs en orbites. Et c'est la que ça se complique : Il se doivent d’être très grand, d'une trentaines de mètres de diamètre, ou dans cet ordre de grandeur, et là, clairement on ne sait pas faire. On ne sait pas en construire, on ne sait pas en construire en série du moins, car il en faut beaucoup, et on ne sait pas les mettre en orbite. Sans parler de leur fragilité.

Le problème n'en est plus un si le photon de base est suffisamment énergétique. Autrement dit si le laser fonctionne dans les UV.

Mais pour l'instant c'est trop loin de nous comme techno.

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, herciv a dit :

Là je ne suis pas d'accord puisque qu'en arrivant sur la cible le faisceau est concentré et ton miroir sera lui aussi vaporisé.

ça dépend du pourcentage de lumière réfléchi par le revêtement - si c'est juste du mylar réfléchissant en effet ça fera forcément pchhhhit... - de la puissance du laser, et du mouvement de la cible - auto-rotation du missile qui réparti mieux l’énergie.

D'ailleurs plutôt que de réfléchir la lumière on peut plutôt utiliser un revêtement ablatif comme protection au prix d'un alourdissement. à voir si le jeu en vaut la chandelle dans ce cas là.

 

il y a une heure, herciv a dit :

...

Le problème n'en est plus un si le photon de base est suffisamment énergétique. Autrement dit si le laser fonctionne dans les UV.

La fabrication des miroirs reste un point dur. Mais bonne remarque pour les UV, qui sont justement ce qui a été envisagé pour ce type d'arme.

Edited by Shorr kan
Link to comment
Share on other sites

Le 11/10/2016 à 16:05, Henri K. a dit :

Tiens un expert, je me jette dessus. (Très sérieusement et aucune ironie, je tiens à préciser)

J'ai une photo comme ça, qu'est-ce que cela t'inspire ?

3ns52GY.jpg

Henri K.

En fait le premier intérêt des lasers USPL se voit sur cette photo de HENRYK : La cible bouge et si l'impulsion est trop longue l'énergie n'est pas concentrée sur un point. Sur une cible rapide il risque de ne pas y avoir d'effet.

Ou donc avec une autorotation ...Merci @ShorrKan

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

 Pendant mes cours de physique, je me souviens d’un chapitre concernant les miroirs à laser. Utiliser un miroir normal pour orienter un laser dans une expérience était absolument à proscrire. En effet, même si le miroir est excellent, il chauffe petit à petit. Particulièrement avec un laser de puissance. Très vite, tu n’arrive pas à dissiper l’énergie. Et le miroir finit par fondre localement. La, il ne réfléchit plus du tout à ce point et ensuite, c’est la catastrophe pour le miroir.

Un miroir laser est composé d’un mille feuilles très précis de deux semi-conducteurs différents. L’épaisseur de deux couches successives est égale à la moitié de la longueur d’onde du laser.

L’efficacité n’est maximale que pour la longueur d’onde du laser précis. D’après mon professeur, si on utilise un autre laser avec une longueur d’onde proche le miroir laser reste efficace.

A priori, si on utile un laser IR contre un miroir laser optimisé pour une autre fréquence mais qui reste l’IR, le miroir laser reste efficace. A vérifier.

Si on utilise un laser UV miroir contre un miroir laser IR, a priori, il ne sera pas assez efficace pour durer longtemps. A vérifier.

En résumé, contre un laser de puissance qui tire à la bonne portée :
- Si on utilise un mauvais miroir comme une bombe de peinture métal, cela ne sert à rien.
- Si on utilise un bon miroir, on gagne quelques secondes, cela ne change pas grand-chose.
- Si on utilise un miroir laser à la bonne fréquence, on est protégé.
- Si on utilise un miroir laser à une autre fréquence, on a probablement une minute. Cela peut être suffisant pour sauver la cible si on fait une évasive et cherche un abri.
 

Link to comment
Share on other sites

il y a 24 minutes, Carl a dit :

oui exact.

 

Il y a 1 heure, Marcus a dit :

 Pendant mes cours de physique, je me souviens d’un chapitre concernant les miroirs à laser. Utiliser un miroir normal pour orienter un laser dans une expérience était absolument à proscrire. En effet, même si le miroir est excellent, il chauffe petit à petit. Particulièrement avec un laser de puissance. Très vite, tu n’arrive pas à dissiper l’énergie. Et le miroir finit par fondre localement. La, il ne réfléchit plus du tout à ce point et ensuite, c’est la catastrophe pour le miroir.

Un miroir laser est composé d’un mille feuilles très précis de deux semi-conducteurs différents. L’épaisseur de deux couches successives est égale à la moitié de la longueur d’onde du laser.

L’efficacité n’est maximale que pour la longueur d’onde du laser précis. D’après mon professeur, si on utilise un autre laser avec une longueur d’onde proche le miroir laser reste efficace.

A priori, si on utile un laser IR contre un miroir laser optimisé pour une autre fréquence mais qui reste l’IR, le miroir laser reste efficace. A vérifier.

Si on utilise un laser UV miroir contre un miroir laser IR, a priori, il ne sera pas assez efficace pour durer longtemps. A vérifier.

En résumé, contre un laser de puissance qui tire à la bonne portée :
- Si on utilise un mauvais miroir comme une bombe de peinture métal, cela ne sert à rien.
- Si on utilise un bon miroir, on gagne quelques secondes, cela ne change pas grand-chose.
- Si on utilise un miroir laser à la bonne fréquence, on est protégé.
- Si on utilise un miroir laser à une autre fréquence, on a probablement une minute. Cela peut être suffisant pour sauver la cible si on fait une évasive et cherche un abri.
 

D'ou l'interet des lasers accordable ou des OPO.

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, herciv a dit :

Tu confond l'utilisation d'un laser comme signal qu'on peut moduler grâce à de nombreux composants très très fragiles et celle d'un laser de puissance qui lui doit être produit à partir du moins de composants possibles et à la fin concentré sur une cible (focalisé). Ta chaine de miroirs mondiales est beaucoup trop vastes et donc complexe.

Tu remarquera d'ailleur que de nombreuses armes sont en fait l'assemblage de plusieurs lasers qui au final sont focalisés sur une cible.

 

  Non je décris un système ou lasers de puissance et de nombreuses micro-impulsions de Data circuleraient sur les mêmes miroirs & recepteurs dynamiques c'est tout, ou est le problème ?

 Pour avoir le laser de puissance dirigé vers soit il faudra simplement passer par de la communication Data en micro-impulsions avec lequel tu peux imposer un codage pour que le sat délivre du faisceau de puissance : Ces micros impulsions seront de toute façon essentielles au pointage pour orientations optimales et communiquer du data

  L'usine délivrerait beaucoup de micro impulsions parallèles aux faisceaux de puissances en se servant du réseau comme une fibre optique, les satellites seraient des plates formes ou seraient décidé si le faisceau est délivré ou non selon ce qui a été communiqué par micro impulsions une fois pointage des miroirs faits entre eux : Les systèmes communiquent

 

   Une fois confirmé l'autorisation : Le faisceau demandé est délivré par le satellite qui n'a plus qu'a ouvrir un canal optique en direct avec l'usine, il y a largement possibilité de sécuriser le système de sorte a ce que le satellite ne délivre pas le faisceau a un miroir dont on est pas "sur" des intensions avec ce principe du data en micro impulsions pour du codage très complexe

Link to comment
Share on other sites

Citation

EAVS : Un panneau qui charge le contenu des appareils à distance !

Finit les branchements, avec ce nouveau panneau vous n'aurez plus besoin de câbles, ni de connectiques pour projeter du contenu !

Le panneau ressemble à un écran plat, et dirige des faisceaux à micro-ondes vers des dispositifs spécifiques en évitant bien évidemment toute exposition non désirée.

Un nouvel « écran » qui vous désencombrera !

Et ce sont des chercheurs des Université de Washington, Duke et Intellectual Ventures qui sont parvenu à créer ce prototype. Ils démontrent ainsi comment les méta matériaux peuvent charger plusieurs dispositifs situés à 10m de distance. Ce qui les a d'ailleurs poussé à s'aventurer dans cette expérience furent le nombre de demandes concernant le changement d'écran et l'encombrement des câbles.

Une approche technologique sans interruption d'énergie.

Grâce à la technologie LCD, ils fournissent ainsi une technologie sans fil et sans interruption d'énergie et capable de se « connecter » à tous les types d'appareils intelligents. Les faisceaux concentrés à micro-ondes sont dirigés en toute sécurité afin de charger les dispositifs spécifiques à proximité, afin d'éviter une exposition non désirée à toute personnes, animaux ou appareils. Le système s'arrêterait d'ailleurs si une personne ou un animal venait à marcher dans le faisceau électromagnétique.

Les chercheurs sont par ailleurs entrain de chercher une meilleure alternatives aux cristaux liquides, qui pourraient ainsi permettre le transfert d'énergie à des niveaux de puissances beaucoup plus élevés et sur de plus grandes distances.

Mais pour le moment, ce prototype pose encore trop de contraintes, et notamment la nécessité d'une source d'énergie électromagnétique puissante, à ce jour encore inexistante, mais tout à fait possible de créer à faible coût et hautement efficace.

Ainsi, le logiciel et les contrôles de la lentille de méta matériaux devraient être optimisés pour concentrer des faisceaux puissant tout en suppriment les faisceaux fantômes secondaires et indésirables. Des obstacles que les chercheurs pensent facilement surmontables afin de pouvoir proposer une version de cet écran viable et commercialisable.

Et vous, que pensez-vous de cette innovation?

Source: Zonebourse

Dans l'essai "Les 100 ans à venir, un scénario pour le XXe siècle", Georges Friedman imaginait l'emploi d'une telle technologie pour alimenter en électricité des exosquelettes d'infanterie. On peut toutefois se demander ce que donnerait cette technologie si elle était employée pour alimenter des armes lasers. Ce n'est pas plus irréaliste que de faire rebondir un tir de superlaser sur des panneaux déflecteurs jusqu'à la cible.

 

Link to comment
Share on other sites

Ce n'est pas a usage militaire mais on a les plus puissants lasers de recherche au monde dans la douce France :)

Le laser Apollon a Saclay devait atteindre les 5 petawatts en cette fin d'année mais je n'ai rien trouvé sur le net de récent sur la mise en service de cette installation :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Apollon_(laser)

Link to comment
Share on other sites

il y a 38 minutes, collectionneur a dit :

Ce n'est pas a usage militaire mais on a les plus puissants lasers de recherche au monde dans la douce France :)

Le laser Apollon a Saclay devait atteindre les 5 petawatts en cette fin d'année mais je n'ai rien trouvé sur le net de récent sur la mise en service de cette installation :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Apollon_(laser)

 

      Protégé par 2m d'épais de dalle de béton : Intérêts stratégiques ? Ou bien simple sécurisation contre risques explosifs (ce dont je doute ...) ?

 

  

Citation

La salle de 700 mètres carrés et 10 mètres de plafond ou est installé le laser est souterraine et protégé par une dalle de béton de deux mètres d'épaisseur1.

 

   C'est justement pile avec ce genre d'installations que la France a tendance a aller dans le domaine des lasers de très haute puissance sous forme d'usine-laser, d'ou l'intéret d'aller un peu + loin dans le genre de concept dont je parlais qui a minima peut déja faire pas mal de choses dont de l'ABM

  Il serait intéressant que la France teste un satellite démonstrateur vu que le CEA dispose du laser qui va bien (une simple extension pour le verticaliser et le moduler-transformer)

 

   Evidemment il n'existe aucun projet pour cela , mais je note que la France tiens a protéger l'installation 2m de béton c'est une enceinte de centrale nucléaire récente en épaisseur

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,749
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Patou860
    Newest Member
    Patou860
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...