Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

La Composante Air belge


Chevalier Gilles
 Share

Recommended Posts

il y a 10 minutes, fjojo032 a dit :

C'est pas ultra étonnant, la météo capricieuse est souvent à l'origine d'annulation de démo aérienne, à Florenne en 2018 ou 2017, je ne sais plus trop, un rafale n'avait pas décollé suite au mauvais temps.

Alors excuses à l'ami belge 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, fjojo032 a dit :

C'est pas ultra étonnant, la météo capricieuse est souvent à l'origine d'annulation de démo aérienne, à Florenne en 2018 ou 2017, je ne sais plus trop, un rafale n'avait pas décollé suite au mauvais temps.

A voir si ces annulations n’étaient pas plutôt du à des manques de visibilités, nuages, pluies, ..., qu'a des orages et leurs éclairs. :tongue:

On n'a tout de même pas des si gros orages par chez nous.

Cela dit avec le réchauffement ils devraient augmenter en intensité.

Edited by gargouille
Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, gargouille a dit :

A voir si c'est annulations n’étaient pas plutôt du à des manques de visibilités, nuages, pluies, ..., qu'a des orages et leurs éclairs. :tongue:

On n'a tout de même pas des si gros orages par chez nous.

Avec le réchauffement ils devraient augmenter en intensité.

En même temps, tout pilote qu'il soit civil ou militaire n'aime pas trop les orages, et décoller en plein orage pour faire du "show" dans les air qui dure royalement 15 sec devant une tribune, je peux comprendre si l'avion ne décolle pas, que cela soit un F-35, un rafale ou peu importe, c'est pour tout le monde la même chose et si l'avion était un rafale décollant de France dans les mêmes conditions, on aurait également parlé d'annulation.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, fjojo032 a dit :

En même temps, tout pilote qu'il soit civil ou militaire n'aime pas trop les orages, et décoller en plein orage pour faire du "show" dans les air qui dure royalement 15 sec devant une tribune, je peux comprendre si l'avion ne décolle pas, que cela soit un F-35, un rafale ou peu importe, c'est pour tout le monde la même chose et si l'avion était un rafale décollant de France dans les mêmes conditions, on aurait également parlé d'annulation.

Pas sur.

Le problème c'est le sparadrap orages vs F35.

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, gargouille a dit :

Pas sur.

Le problème c'est le sparadrap orages vs F35.

 

Je ne nie pas les problèmes du F-35 (que je n'aime pas) mais je précise simplement que c'est la réaction logique de tous les pilotes de ne pas vouloir voler dans des cellules orageuses, sans nécessité impérative.

  • Like 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 13 heures, Teenytoon a dit :

L'argument du retard à cause du COVID 19 est battu en brèche par Dassault qui a livré en avance ses Rafale indiens à cette même époque. 

Non, non, l'argument tient.

C'est juste la capacité d'un constructeur ou d'un autre pour y répondre qui diffère.

  • Haha 2
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Le 01/08/2023 à 20:15, herciv a dit :

Je tombe des nues ... 

Les belges ont simplement stipulé que le f-35 devait être livré dans la configuration la plus récente ... Je ne suis même pas sûr qu'ils peuvent refuser une livraison avec une rédaction aussi pauvre.

ET puis il semble aussi qu'en fait les f-35 belges sont déjà sur la chaine en version TR3 qui n'est pas certifiée donc .... et qui pourrait retourner sur la chaine en cas de pépin de certification.

Dire qu'en 2018 on m'avait dit que ce cas de figure n'était pas possible parce que je n'y connaissais rien ...

Attend ! Ils vont bientôt s'appercevoir qu'ils doivent attendre le nouveau moteur pour disposer du TR3 entier.

Link to comment
Share on other sites

Citation

 

Les deux premiers F-35 livrés à la Belgique avec six mois de retard

Les deux premiers appareils devraient connaître des retards en raison de délais dans la mise au point de nouveaux équipements et logiciels – une situation qui s’applique à l’ensemble des F-35 produits.

 


Suite:

Révélation

Huit des 34 avions de combat F-35A commandés par la Belgique se trouvent désormais à différents stades d’assemblage au sein de l’usine de l’avionneur américain Lockheed Martin à Fort Worth, au Texas, dans le sud des États-Unis, ont constaté mardi quelques journalistes belges, alors que la livraison des deux premiers appareils devrait connaître des retards allant jusqu’à six mois en raison de délais dans la mise au point de nouveaux équipements et logiciels – une situation qui s’applique à l’ensemble des F-35 produits.

Le premier de ces chasseurs furtifs de cinquième génération Lightning II est entré dans la phase finale d’assemblage sur l’immense chaîne de montage de ces avions (plus de 1,6 kilomètre de long) qui accueille quelque 200 appareils à des stades divers et qui en produit quelque 150 par an. Sa sortie d’usine est prévue début décembre, a indiqué l’un des vice-présidents de Lockheed Martin, Randall Howard, qui a admis des retards dans le processus d’essais d’un nouveau lot d’équipements, connus en jargon comme la mise à jour Technology Refresh 3 (TR-3).

Les ailes de cet avion ont été jointes au fuselage et il a reçu son train d’atterrissage, mais pas encore sa double dérive verticale.

Il porte le numéro constructeur AY-01 (A signifiant qu’il s’agit d’un avion dans la version A, à décollages et atterrissages conventionnels, et Y étant le code attribué par Lockheed aux 34 F-35 commandés par la Belgique). Il recevra l’immatriculation militaire FL-001, a précisé mardi une source militaire à l’agence Belga.

Lors de la dernière phase de l’assemblage final, la verrière de cet avion sera installée, les systèmes électroniques seront testés et le moteur sera installé. Il entrera ensuite dans l’installation de finitions finales pour recevoir son revêtement furtif.

Selon Lockheed Martin, l’avion doit sortir de l’usine « plus tard cette année » et sera initialement basé à Luke Air Force Base (AFB), près de Phoenix, en Arizona, où 48 pilotes de la Force aérienne belge effectueront une formation initiale.

Le cabinet de la ministre belge de la Défense, Ludivine Dedonder, a toutefois indiqué mardi que la réception des deux premiers appareils devrait être retardée d’« au moins six mois », alors que la radio-télévision publique flamande VRT évoquait un « refus » d’acceptation de ces avions tant que la mise au point du standard TR-3 n’était pas terminée.

Le Pentagone avait déjà décidé le mois dernier de suspendre en juillet la réception de nouveaux F-35 jusqu’à ce que cette mise à niveau matérielle ait été entièrement testée, selon le site spécialisé Breaking Defense.

Cette amélioration TR-3 est requise pour le fonctionnement de la version Block 4 du F-35 – celle commandée notamment par la Belgique – et les tests ne seront pas terminés avant décembre prochain, voire avril 2024, selon l’agence du Pentagone qui gère le programme F-35, le « Joint Program Office » (JPO), au profit des forces armées américaines et des clients étrangers.

La validation de la mise à jour TR-3, qui comprend une série d’améliorations visant à doter le F-35 de meilleurs écrans, d’une mémoire d’ordinateur plus importante et d’une meilleure puissance de traitement informatique – était initialement prévue en avril dernier. Elle doit permettre à l’avion d’emporter davantage d’armes de précision à longue portée, d’améliorer ses capacités en termes de guerre électronique et de fournir une meilleure reconnaissance des cibles.

Le ministère belge de la Défense a précisé à la VRT que, « sur la base du planning actuel, le hardware sera prêt d’ici décembre 2023. La certification et la qualification du software et la livraison des avions dépend des résultats d’une campagne de tests (à mener aux Etats-Unis) et sont actuellement attendues au second trimestre de 2024 ». La formation des pilotes belges à Luke devrait donc débuter avec retard.

Selon le porte-parole de Mme Dedonder, si le retard est limité à quelques mois, cela n’aura aucun impact sur la montée en puissance progressive du F-35, dont les 34 exemplaires commandés en 2018 pour un montant de 4,5 milliards d’euros doivent être livrés d’ici 2030. Ils succéderont aux chasseurs-bombardiers F-16 vieillissants. Lesquels resteront disponibles en nombre limité pour des opérations expéditionnaires jusqu’à fin 2028.

Source: https://www.lesoir.be/529120/article/2023-08-03/les-deux-premiers-f-35-livres-la-belgique-avec-six-mois-de-retard

Link to comment
Share on other sites

Il y a 10 heures, Picdelamirand-oil a dit :

Non non, ils auront le TR3 entier, mais ils ne pourront pas tout mettre en marche en même temps, .... les combats vont être simples.

EN fait je pense sérieusement que les patrouilles à 4 permettent de réduire ce problème en spécialisant chacun des avions de la patrouille.

  • Haha 3
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Je me demande si il ne serait pas opportun de suspendre ce fil jusqu'en 2030, quand les Belges y verront, eux-mêmes, plus clair entre "demandes vagues" / Promesses floues et Réalités de leur super flotte de F-35 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

https://beldefnews.mil.be/nos-avions-de-transport-a400m-en-exercice-en-france/?lang=fr

Nos avions de transport A400M en exercice en France 

 21 juin 2023 

Du 2 au 16 juin, le Centre Européen de Transport Aérien Tactique (ETAC) a organisé l’ETAP-C sur la base aérienne 123 Orléans-Bricy, en France. Ce cours tactique visait à former les équipages d’avions militaires de transport. Quatre pays ont participé à cette édition : la Belgique, l’Espagne, la France et l’Allemagne, notamment à travers leur Escadrille franco-allemande de transport aérien basée à Evreux (France). L’objectif principal était de former les pilotes et leurs équipages au rôle de « Element Leader » lors de vols impliquant plusieurs avions, et d’améliorer leurs connaissances et leurs compétences tactiques dans un environnement opérationnel semi-permissif (par exemple, en tenant compte des menaces provenant de systèmes de missiles sol-air ou d’avions de combat).

Ce cours avait également pour but d’améliorer l’interopérabilité des forces aériennes européennes et de favoriser le partage d’expérience, notamment dans le domaine logistique. Notre personnel technique a ainsi pu effectuer des opérations de « Cross-maintenance » en étant intégré au détachement technique multinational. Par exemple, un technicien avion belge a pu effectuer des tâches de maintenance sur un A400M français, et un technicien allemand a fait de même sur un A400M belge. L’interopérabilité s’est également manifestée à travers une équipe multinationale « Cross-CATO » (Combined Air Terminal Operations), qui a effectué toutes les tâches de préparation, de manutention et de (dé)chargement du matériel et du personnel aérotransporté. Parallèlement, les équipes de préparation de mission (Planners) ont travaillé conjointement et ont pu échanger leurs bonnes pratiques, garantissant un soutien efficace aux nombreuses missions effectuées quotidiennement.

Le cours s’est conclu par la remise des certificats de réussite aux participants, remis par le Commandant de l’EATC (Major Général Andreas Schick) et par le Commandant de l’ETAC (Colonel, Monsieur Juan Gonzalo Fernández González), en présence du Commandant du 15W Transport Aérien, le Colonel aviateur Bruno Beeckmans, ainsi que des autorités françaises, allemandes et espagnoles.

Edited by Titus K
  • Thanks 3
Link to comment
Share on other sites

Le 01/08/2023 à 20:13, herciv a dit :

Nouveau faux départ pour le F-35 belge ... Ils veulent absolument le TR3 ...

https://theaviationist.com/2023/08/01/belgium-f-35-delayed/

La livraison des deux premiers avions F-35A pour la Belgique encore retardée

août 1, 2023 F-35, Aviation militaire

DAVID CENCIOTTI

Photo d’archive d’un F-35A.

Selon les médias locaux, le ministère belge de la Défense a « refusé » la livraison du nouveau F-35A destiné à la composante aérienne belge, mais ce n’est pas tout.

Il semble que la livraison tant attendue des deux premiers avions F-35A pour la composante aérienne belge n’aura pas lieu d’ici la fin de cette année. En fait, selon VRT NWS [dont le rapport est intitulé « La Belgique refuse les nouveaux chasseurs F-35A parce qu’ils sont (pour le moment) techniquement insatisfaisants"], les deux premiers avions, qui devaient être livrés en 2023, seront livrés l’année prochaine, avec un retard supplémentaire d’environ six mois.

En octobre 2018, la Belgique a décidé d’acquérir le Lockheed Martin F-35A Lightning II pour remplacer la flotte de 54 avions F-16 Fighting Falcon de la composante aérienne belge, dont le retrait progressif était prévu entre 2023 et 2028. Selon le calendrier initial, quatre F-35 devaient être livrés, annuellement, entre 2023 et 2030. Mais le tout premier lot de quatre chasseurs furtifs a été retardé par l’urgence Covid-19 et l’impact de la pandémie sur les sous-traitants. Le plan révisé prévoyait que les deux premiers F-35A belges soient livrés fin 2023 et deux autres au cours du premier trimestre 2024. Cependant, le plan a subi un autre changement.

« Selon le calendrier actuel, le matériel sera prêt d’ici décembre 2023. La certification et la qualification du logiciel et la livraison finale de l’avion dépendent des résultats de la campagne d’essais et sont actuellement estimées pour le deuxième trimestre 2024 », a déclaré un porte-parole belge de la Défense cité par VRT NWS.

De toute évidence, le retard de livraison du premier avion à la base aérienne de Luke, aux États-Unis, où les pilotes de BAF seront formés sur ce type, aura un impact sur le calendrier d’entraînement et, éventuellement, sur l’état de préparation de l’armée de l’air belge. Néanmoins, le ministère belge de la Défense semble prudemment optimiste : « si le retard est limité à quelques mois, il n’aura que peu ou pas d’impact sur l’éventuelle mise en place opérationnelle progressive (capacité opérationnelle initiale d’ici 2027 et capacité opérationnelle totale vers 2030) ».

Le problème réside dans la mise à niveau Tech(nology) Refresh 3 (TR-3). Comme nous l’avons déjà signalé, le TR-3 comprend des mises à niveau logicielles et matérielles et est considéré comme essentiel pour assurer la mise à niveau du bloc 4 et les futures, étant décrit comme l’épine dorsale informatique pour toutes les améliorations futures. Le TR-3 sera installé dans tous les nouveaux avions de production et modernisé sur tous les F-35 déjà en service jusqu’au lot 10. La mise à niveau, qui nécessite 14 jours d’indisponibilité, sera effectuée pendant la maintenance planifiée. De cette façon, le F-35 migrera vers l’architecture à système ouvert et exploitera tous ses avantages, comme l’ajout de capacités nouvelles ou améliorées sur les avions opérationnels très rapidement et à un coût réduit.

Voici quelques détails sur la configuration TR-3 et les capacités du bloc 4 dont nous avons discuté dans notre article précédent sur le premier vol d’essai du premier F-35 amélioré:

Plus de 75 mises à niveau majeures devraient être incluses dans le prochain F-4 du bloc 35. Parmi les améliorations, il y a des améliorations des capacités de guerre électronique, des systèmes radar et électro-optiques, des armes, des systèmes de cockpit et de navigation. Certaines de ces mises à niveau seront livrées par incréments jusqu’à la configuration finale, pour laquelle une mise à niveau du moteur pourrait être nécessaire afin de fournir plus de puissance à tous les systèmes.

Parmi les mises à niveau non classifiées, il y a un système d’ouverture distribuée de nouvelle génération, un nouveau processeur central intégré, des améliorations des systèmes de refroidissement, un nouveau processeur de guerre électronique et des antennes. Les diapositives non classifiées de Lockheed Martin montrent également l’intégration du système d’évitement automatique des collisions au sol, une nouvelle architecture de système ouvert, des opérations multi-domaines et des capacités de défense antimissile, une association habitée-sans pilote et une portée étendue avec l’utilisation de réservoirs de carburant externes.

Une mise à niveau récemment confirmée qui viendra avec le bloc 4 est le nouveau radar APG-85 AESA, qui remplacera l’APG-81 actuel. La majorité des détails sur les mises à niveau du bloc 4, cependant, sont classifiés. Souvent considéré comme la mise à niveau la plus ambitieuse du F-35, le bloc 4 est destiné à aider à maintenir l’avantage de combat du Lightning II sur ses adversaires potentiels jusqu’en 2070.

Le contrat que la Belgique et d’autres pays ont signé avec les États-Unis stipule que les F-35 doivent être livrés dans la configuration disponible la plus récente / moderne. Par conséquent, la Belgique souhaite que ses F-35 soient livrés avec la mise à niveau du bloc 4, dont la certification prend plus de temps que prévu.

« Concrètement, le refus du gouvernement américain [de livrer de nouveaux avions] signifie que le processus de certification et de qualification est toujours en cours et que le gouvernement américain ne souhaite pas accepter (et donc payer) du matériel tant que le logiciel n’est pas entièrement terminé. C’est une décision tout à fait logique qui s’applique également à la Belgique. »

Par conséquent, bien qu’il s’agisse d’un refus parce que l’avion est « techniquement insatisfaisant », il semble que le ministère belge de la Défense exige simplement la livraison de la dernière version de l’avion et, par conséquent, préfère attendre que celle-ci soit certifiée. En fait, comme expliqué dans l’article de la VRT NWS, le MOD belge a souligné que si les délais peuvent être limités, le pays aura l’avantage « d’une flotte uniforme, équipée du dernier matériel Tech Refresh 3. Après tout, cela donne non seulement accès aux nouvelles capacités du bloc 4, mais évite également une modernisation coûteuse ultérieure de plusieurs mois.

Même news autre source https://www.aerobuzz.fr/breves-defense/la-belgique-reporte-la-livraison-des-ses-deux-premiers-f-35/

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
Le 08/08/2021 à 09:45, fjojo032 a dit :

Je viens de faire un rapide inventaire de notre composante air en 2030, cela fait juste froid dans le dos:

Nous aurons donc:

- 34 F-35

- 7 A400M

- 8 NH90

- 10 A-109

- 4 MQ-9B

- 2 Falcon 7X

- 32 Marchetti

 

On croirait à l'inventaire d'un pays africain, tant cette liste parait juste ridicule, va vraiment falloir faire quelque chose pour remonter la pente!!!

Une petite guerre en Ukraine?

  • Haha 3
Link to comment
Share on other sites

Il y a 11 heures, Picdelamirand-oil a dit :

Une petite guerre en Ukraine?

Il faudrait revoir vos informations sur le format de la composante air en 2030.

34 F35A qui devraient être associés à des drones.

7 (+1 LUX) A400M

2 MRTT (acheté par la Belgique et équipages belges)

2 FALCON X

3 avions de transport tactique moyen (à acquérir)

5 bimoteurs STOL pour les FS (prospection en cours, contrat sous peu)

6 MQ-9 B (4 + 2)

15 H145M (confirmés)

4 NH90

4 Héli moyen SAR (prospection en cours contrat 2024)

8 à 10 Hélicoptères de transport (prospection et contrat à réaliser)

17 nouveau avions d'entrainement (prospection en cours de finalisation)

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 31 minutes, LYS 40 a dit :

Il faudrait revoir vos informations sur le format de la composante air en 2030.

Il faudrait dire ça à @fjojo032

Et puis toute ces prospections en cours c'est peut être bien l'effet de la guerre en Ukraine justement alors que les informations que vous critiquez sont de Aout 2021 avant la guerre en Ukraine.

Par contre je ne sais pas si vous aurez vos 34 F-35 en 2030 puisque la Belgique semble vouloir attendre la certification du block 4 soit 2029 avec les estimation officielle du JPO pour accepter les deux premiers. Il y a quand même un risque que cette date de 2029 soit encore retardée, j'avais quand même prévu dès 2014 que cette certification serait en 2031 et j'aurais plutôt tendance à repousser encore cette date plutôt qu'à la rapprocher.

Edited by Picdelamirand-oil
  • Like 3
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Member Statistics

    5,966
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Personne
    Newest Member
    Personne
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...