prof.566

FCAS SCAF et connexes (NGWS, drone FCAS - DP etc.)

Recommended Posts

Il y a 7 heures, Patrick a dit :

Je ne pense pas que l'avis des gens du forum soit si important que ça ou que nous soyons lus par des hordes de journalistes et autres politiques à l'affût...

Va savoir : il suffit d'être lu par ceux qui comptent, qu'ils soient décideurs, qu'ils relaient l'information, ou qu'ils décident de la creuser. Les voies de l'influence sont parfois tortueuses.

Share this post


Link to post
Share on other sites

La "négociation" est en cours ?
Étonnant, n'y avait-il pas eu un accord récent avec MTU paru dans la presse spécialisée  qui rapportait qu'un terrain d'entente avait été trouvé et qu'enfin on allait pouvoir avancer sur le reste, on nous aurait menti ?
doit -on comprendre qu'aujourd'hui quand un contrat est paraphé et "blindé", les parties peuvent revenir dessus à leur gré ?
Vu le pognon à y mettre et ce qui se joue entre gros industriels pour obtenir un maximum de charge de travail alors que le leadership  est clairement défini, voilà  MTU qui revient à la charge avec toujours plus d'appétit et veut une partie qu'il ne maitrise pas !
L'amnésie concernant les précédents serait-elle de rigueur dans un domaine aussi pointu ?

Le négociateur en question aura peut être laissé "transpirer" sa lassitude dans un moment de faiblesse !
 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, Patrick a dit :

Je ne pense pas que l'avis des gens du forum soit si important que ça ou que nous soyons lus par des hordes de journalistes et autres politiques à l'affût...

C'est comme pour les chercheurs d'or, il faut passer beaucoup de "post" au tamis pour trouver quelques pépites et savoir éliminer celles en "toc".

Mais pour sûr, des pépites il y en a....de temps en temps.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, MIC_A a dit :

La "négociation" est en cours ?
Étonnant, n'y avait-il pas eu un accord récent avec MTU paru dans la presse spécialisée  qui rapportait qu'un terrain d'entente avait été trouvé et qu'enfin on allait pouvoir avancer sur le reste, on nous aurait menti ?
doit -on comprendre qu'aujourd'hui quand un contrat est paraphé et "blindé", les parties peuvent revenir dessus à leur gré ?
Vu le pognon à y mettre et ce qui se joue entre gros industriels pour obtenir un maximum de charge de travail alors que le leadership  est clairement défini, voilà  MTU qui revient à la charge avec toujours plus d'appétit et veut une partie qu'il ne maitrise pas !
L'amnésie concernant les précédents serait-elle de rigueur dans un domaine aussi pointu ?

Le négociateur en question aura peut être laissé "transpirer" sa lassitude dans un moment de faiblesse !

Les négociations se font en général en plusieurs étapes, surtout sur ce genre de programme.

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi j'aimerais bien avoir des détails de la part du négociateur pour "portail" (de source anonyme bien sûr)...

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, prof.566 a dit :

Moi j'aimerais bien avoir des détails de la part du négociateur pour "portail" (de source anonyme bien sûr)...

Dans l'armée de l'air on appel ça radio-hangar je crois :biggrin: .

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 19 minutes, seb24 a dit :

Dans l'armée de l'air on appel ça radio-hangar je crois :biggrin: .

Est-ce qu'elle est digitale, cette radio ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

On peut pas laisser MTU improviser par eux-mêmes, sans leur donner nos recettes, qu'ils se demerdensiesich, et s'ils n'y arrivent pas, tant pis, plan B : on confie le boulot à Safran comme solution de dépannage, en attendant que MTU trouve, à ses propres frais, comment faire.

  • Like 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 52 minutes, Kelkin a dit :

On peut pas laisser MTU improviser par eux-mêmes, sans leur donner nos recettes, qu'ils se demerdensiesich, et s'ils n'y arrivent pas, tant pis, plan B : on confie le boulot à Safran comme solution de dépannage, en attendant que MTU trouve, à ses propres frais, comment faire.

Je prends ton message mais je pourrais en prendre d'autres. Mais quand on parle d'arrogance française ça s'en est un bel exemple. MTU est un motoriste aviation avec une grosse expérience que ce soit dans le militaire ou le civil. ils bénéficient et participe à de nombreux programmes de R&D que ce soit au niveau européens ou national. Et le DLR (Équivalent de l'ONERA/CNES) a vu sont budget fortement augmenter ces dernières années. Bref il faudrait arrêter de penser que ce sont des abrutis qui ne connaissent pas leur sujet.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 30/12/2019 à 09:56, Boule75 a dit :

Ca me rappelle quelque chose mais quoi ??

A premier jet, OHB-system. Déjà dit sur le forum... cela a marché (plus d')une fois, pourquoi pas continuer...

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, Kelkin a dit :

C'est bien connu, le financement est la seule et unique mesure du succès, c'est pour ça que le F-35 marche beaucoup mieux que le Rafale.

Je n'ai pas tenu ces propos du coup je vois pas trop ce que tu essayes de dire. Et je vois encore moins le rapport avec le F-35.

Le fait est que MTU a une grosse expérience sur les technos de moteurs aéronautiques, bénéficie de solides financements pour sa R&D et qu'ils n'ont pas besoin de venir copier Safran pour faire leur boulot.  Il n'ont pas besoin d'improviser ou d'apprendre comment faire.

Et oui après le succès d'un projet dépend de beaucoup de paramètres, même si tu es le rois des motoristes Safran tu peux te planter méchamment.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 31 minutes, seb24 a dit :

Je prends ton message mais je pourrais en prendre d'autres. Mais quand on parle d'arrogance française ça s'en est un bel exemple. MTU est un motoriste aviation avec une grosse expérience que ce soit dans le militaire ou le civil. ils bénéficient et participe à de nombreux programmes de R&D que ce soit au niveau européens ou national. Et le DLR (Équivalent de l'ONERA/CNES) a vu sont budget fortement augmenter ces dernières années. Bref il faudrait arrêter de penser que ce sont des abrutis qui ne connaissent pas leur sujet.

Ah mais on ne pense pas là, on traite une information: celle là:

Citation

 

D'après Un de mes frères MTU ne sait plus faire de moteur de chasseur du tout. Ils partiront d'une feuille blanche.

Le négociateur de SAFRAN connait bien MTU pour y avoir travaillé dans un joint venture entre SAFRAN et MTU.

 

 

  • Like 2
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, Picdelamirand-oil a dit :

Ah mais on ne pense pas là, on traite une information: celle là:

 

Et le frère en question est directeur général alten Allemagne et est très intéressé commercialement à récupèrer du workshare chez mtu.

 

  • Like 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, seb24 a dit :

Le fait est que MTU a une grosse expérience sur les technos de moteurs aéronautiques, bénéficie de solides financements pour sa R&D et qu'ils n'ont pas besoin de venir copier Safran pour faire leur boulot.  Il n'ont pas besoin d'improviser ou d'apprendre comment faire.

Je veux bien savoir quelle grosse expérience ils ont pour faire un moteur de chasseurs ?

EJ200? Ils ont fait quelques parties sur un moteur conçu par Rolls-Royce

Le TP400-D6? Ils ont bien participé mais: 1 c'est un turbopropulseur (rien a voir avec un chasseur), 2 il me semble qu'il ont fait un peu de la merde et que Safran a du aidé MTU sur certaines parties.

Donc ils ont déjà bossé sur des moteurs militaire mais sur certaines parties et c'était pas glorieux donc c'est normal que certaines personnes soit réfractaire a laissé un projet si crucial à des gens qui n'ont jamais fait un moteur entier.

Et pour ce qui est des finances c'est important mais tu peux mettre tout le pognon que tu veux l'expérience ne s'achète pas (sauf si tu te paye les équipes de Rolls-Royce ou Safran).

 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, herciv a dit :

Et le frère en question est directeur général alten Allemagne et est très intéressé commercialement à récupèrer du workshare chez mtu.

Va pas le mettre dans la mouise ou le faire accuser d'arrogance... :tongue:

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, emixam a dit :

Je veux bien savoir quelle grosse expérience ils ont pour faire un moteur de chasseurs ?

EJ200? Ils ont fait quelques parties sur un moteur conçu par Rolls-Royce

Le TP400-D6? Ils ont bien participé mais: 1 c'est un turbopropulseur (rien a voir avec un chasseur), 2 il me semble qu'il ont fait un peu de la merde et que Safran a du aidé MTU sur certaines parties.

Donc ils ont déjà bossé sur des moteurs militaire mais sur certaines parties et c'était pas glorieux donc c'est normal que certaines personnes soit réfractaire a laissé un projet si crucial à des gens qui n'ont jamais fait un moteur entier.

Et pour ce qui est des finances c'est important mais tu peux mettre tout le pognon que tu veux l'expérience ne s'achète pas (sauf si tu te paye les équipes de Rolls-Royce ou Safran).

 

Ils ont bosse sur Sur l'EJ2000, le F110 du F-16 le F-114 qui équipe notamment les F-18 E/F. Et travaillent beaucoup, comme Safran dans le civil notamment avec P&W. Et je ne vois pas trop ce qui n'est pas glorieux ? Ou on se concentre essentiellement sur le TP400 pour dire que qu'il ne savent pas faire ?

Il se placent clairement comme partenaire de Safran sur le projet pas comme pouvant gérer le moteur de A a Z. Et ça tombe bien puisque c'est ce qu'ils vont faire.

Il y a 10 heures, herciv a dit :

Et le frère en question est directeur général alten Allemagne et est très intéressé commercialement à récupèrer du workshare chez mtu.

 

Du coup les ingénieurs qui bossent sur les moteurs militaires chez MTU se sont évaporé ? Ils ont oublié tout ce qu'ils savaient ? Quel est l'explication derrière le fait qu'ils doivent repartir de zéro ?

  • Like 2
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et si on se demandait un peu pourquoi ca passe chez nous ?
c’est la mentalite de bercy qui dirige en ce moment, a savoir que le nfg va couter cher qu’il vaut mieux donner nos tech pour avoir une participation exterieur. Le tout en ne regardant sue les sortir d’argent sur l’annee en cour. Sans voir les emplois la stratégique industrielle et lrs concurents futur qu’on va creer. On a le nez dans le guidon parce que la situation est complexe. 
 

enfin, mtu et safran ont signé donc tout va bien disent certains. Mais c’etait deja le cas il y a un an ou avec l’ucav il y a 4 ans. 

Il y a 8 heures, seb24 a dit :

Du coup les ingénieurs qui bossent sur les moteurs militaires chez MTU se sont évaporé ? Ils ont oublié tout ce qu'ils savaient ? Quel est l'explication derrière le fait qu'ils doivent repartir de zéro ?

On se posait la meme question chez safran il y a quelque temps avec la déconvenue du silvercrest ...
la perte de savoir faire ca existe 

  • Like 1
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, seb24 a dit :

Du coup les ingénieurs qui bossent sur les moteurs militaires chez MTU se sont évaporé ? Ils ont oublié tout ce qu'ils savaient ? Quel est l'explication derrière le fait qu'ils doivent repartir de zéro ?

Ben il peut y avoir des départs, et un bureau d'étude qui ne travail pas en permanence perd des compétences.

Après je pense que ce qui pose problème c'est que les allemands veulent faire des parties qu'ils n'ont jamais fait et qui sont critique, cela ne poserait pas de soucis si c'était des parties qu'ils maîtrisent parfaitement, mais donner des parties critique a un débutant --> risque de gros retard et gros surcoût. Et Safran et la France n'ont pas forcément envie de devoir éventuellement risqué de payer beaucoup beaucoup plus un truc qu'ils savent faire.

  • Like 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Le 31/12/2019 à 03:22, Patrick a dit :

Je ne pense pas que l'avis des gens du forum soit si important que ça ou que nous soyons lus par des hordes de journalistes et autres politiques à l'affût...

Es tu un vrai patriote français ? Tu manques d’arrogance. :laugh:

Mais tu as raison. :wink:

 

Je me souviens toujours des dires, d'un directeur commercial français dans le domaine de la photo, parler d'un matériel photo Oscram (donc allemand) qu'il possédait et dire que c'était mal foutu, qu'il le disait aux ingénieurs. Ils lui répondaient qu'il disait des conneries, comme c'était allemand ça ne pouvait qu'être que bien. C'était dans les années 80.:smile:

Edited by gargouille
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

typique de la mentalité de 1940...
C'est pas avec ca qu'on va avancé.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 13 heures, wagdoox a dit :

typique de la mentalité de 1940...
C'est pas avec ca qu'on va avancé.

Parce que d'après toi, dire que l'Allemand paiera (pour son avion de chasse), c'est pas fair play ? Ils devraient les avoir gratuitement, plutôt ? :-P

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

wagdoox, tu bosses ou tu as déjà bossé avec des Allemands pour te permettre d'émettre une telle opinion nous visant nous ?
Moi oui et  n'en ai pas gardé un bon souvenir au niveau arrogance et c'était dans du "civil" et ça a duré 5 ans !
J'ai des potes chez Airbus et ils n'en pensent pas moins !

Là, on est dans le militaire et vu les tracas occasionnées de leurs part ou de celles de nos "amis" US sur l'utilisation de composants dans nos armements  coté exportations et demain peut être sur l'utilisation de nos propres armements.

Alors, envisager de faire un moteur en commun qui sera au centre du futur avion de combat et en admettant déjà que chaque partie réalise ce qu'elle "maitrise" il y aura toujours cette épée de Damoclès qui planera si divergence il y a  par les GVT, ne serait-ce qu'au niveau de l'implantation des usines.
MTU dispose d'une large palettes de compétences et frise l’excellence sur les motorisations diesel domaines qu'ils maitrisent depuis des lustres ainsi que d'autres sociétés Allemandes.
Ce n'est pas pour autant que l'on demande du "transfert" de technologie lors de l'achat de moteurs pour nos besoins (motorisations des futures FTI moteurs 16V).

Nos constructeurs sont passés sous giron MAN ou Wärstila pour le naval.

Je serai le premier satisfait si cette alliance débouche sur le modèle MBDA  mais est ce que ce sera possible dans le contexte actuel ?
Aux vus des "négociations" et ambitions des uns et des autres et des objectifs qui semblent aller vers le lancement des bases d'une future défense Européenne en partageant les risques pour notre GVT alors qu'en face c'est loin d’être aussi évident.

Leur constitution les brides et ils en jouent pour servir quel dessein ?

Je viens de vérifier sur le Wiki que MTU est une filiale de RR coté moteurs diesel et a un capital "flottant" pour la partie aéronautique rien de très rassurant si ça tournait mal! 

Edited by MIC_A
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,546
    Total Members
    1,550
    Most Online
    NONOFIGHT
    Newest Member
    NONOFIGHT
    Joined
  • Forum Statistics

    20,998
    Total Topics
    1,350,723
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries