Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Coronavirus - Covid 19


Recommended Posts

Il y a 1 heure, Nec temere a dit :

Merci ! Intéressant ça. C'est courant que les réponses immunitaires à médiation cellulaire et humorale soit si différentes au cours du temps ?

Oui

La réponse immunitaire humorale générale est de toute façon "peu" efficace contre les virus qui ne sont que très transitoirement circulants (juste le temps de sortir puis de rentrer dans une cellule)

L'essentiel de la réponse antivirale est à base cellulaire (je raccourci, l'immunité à base d'anticorps dans les zones exposées aux agressions externes comme les muqueuses, les bronches peut aussi avoir une certaine efficacité, mais une fois ces barrières passées, ce sont les Lymphocytes T, les NK et toute la médiation cellulaire qui sera la plus active)

Il me semble que les Lymphocytes T et les LT mémoire ont une durée de vie plus longue que les Lymphocytes B activés, ceux qui sécretent les anticorps

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Akhilleus a dit :

Oui

La réponse immunitaire humorale générale est de toute façon "peu" efficace contre les virus qui ne sont que très transitoirement circulants (juste le temps de sortir puis de rentrer dans une cellule)

L'essentiel de la réponse antivirale est à base cellulaire (je raccourci, l'immunité à base d'anticorps dans les zones exposées aux agressions externes comme les muqueuses, les bronches peut aussi avoir une certaine efficacité, mais une fois ces barrières passées, ce sont les Lymphocytes T, les NK et toute la médiation cellulaire qui sera la plus active)

Il me semble que les Lymphocytes T et les LT mémoire ont une durée de vie plus longue que les Lymphocytes B activés, ceux qui sécretent les anticorps

Il est vrai que les Ig sont dirigés contre les virions donc c'est assez limité. Et du coup c'est un mix IgG/IgA qui permet de stopper l'infection en début d'exposition ?

Et j'avais oublié que les LT mémoire ont une plus grande longévité. Du coup je comprend mieux. Donc quand il y a une seconde infection, et qu'il y a plus de B activé on se retape tout le cycle d'activation des B naïfs... C'est bien foutu le système immun. mais y a quand même quelques petites failles.

La piqure de rappel qui fait tout drôle :biggrin: Et dire que ça me gavait les cours d'immuno...:blush:

--

Au fait, j'ai entendu un gars de chez Dassault Système qui parlait à la radio. Il disait que leurs logicielles avaient été utilisé pour modéliser les cohortes de patients.

Edited by Nec temere
Link to comment
Share on other sites

Il y a 10 heures, Nec temere a dit :

Il est vrai que les Ig sont dirigés contre les virions donc c'est assez limité. Et du coup c'est un mix IgG/IgA qui permet de stopper l'infection en début d'exposition ?

Et j'avais oublié que les LT mémoire ont une plus grande longévité. Du coup je comprend mieux. Donc quand il y a une seconde infection, et qu'il y a plus de B activé on se retape tout le cycle d'activation des B naïfs... C'est bien foutu le système immun. mais y a quand même quelques petites failles.

La piqure de rappel qui fait tout drôle :biggrin: Et dire que ça me gavait les cours d'immuno...:blush:

--

Au fait, j'ai entendu un gars de chez Dassault Système qui parlait à la radio. Il disait que leurs logicielles avaient été utilisé pour modéliser les cohortes de patients.

On se retape tout le cycle mais plus vite vu qu'on aura des Lympho B memoire en reserve. Du coup on ne passe plus par les IgM (ou en tout cas moins longtemps) donc on gagne ces 15 premiers jours d'anticorps a "faible" (relativement parlant) affinité

Et oui la protection des muqueuses c'est un melange IgA/IgM ou IgG

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Corée du Sud (36000+) et Hong Kong (350+) aussi enregistrent le plus important chiffre de nouveaux cas par jour aujourd'hui. 

En Chine, Hangzhou et une autre ville ont mis le récent outbreak Omicron sous contrôle, 0 nouveau cas. La barre de 3 milliards de doses administrées a été franchie, plus de 1,22 milliards de personnes ont le schéma complet.

Henri K.

Link to comment
Share on other sites

https://www.lemonde.fr/societe/article/2022/02/08/l-ecole-n-est-pas-ouverte-elle-est-saucissonnee-baillonnee-entravee_6112744_3224.html

Les enfants doivent porter des masques toute la journée dès le CP, à des âges où ils apprennent la langue et la phonétique. Le quadrillage des espaces – cour de récréation, cantine, salle de sport – supposé éviter les brassages ruine les projets pédagogiques des enseignants et l’apprentissage si important de la vie en collectif.

https://www.bfmtv.com/sante/un-faux-probleme-pour-alain-fischer-le-port-du-masque-chez-les-enfants-est-absolument-justifie_AN-202202090340.html

"Un faux problème": pour Alain Fischer, le port du masque chez les enfants est "absolument justifié"

Le médecin pédiatre, qui préside le Conseil d'orientation de la stratégie vaccinale, a estimé que "les enfants s'adaptent mieux que les adultes à toutes les contraintes".

Entendu au Sénat ce mercredi, Alain Fischer, qui préside le Conseil d'orientation de la stratégie vaccinale, a pris la parole sur le port du masque chez les enfants, notamment en vigueur à l'école en application de l'actuel protocole sanitaire. Face aux sénateurs et sénatrices, il a estimé que "le port du masque chez les enfants est absolument justifié".

Le masque "réduit la contagiosité et la transmission dans la population qui est aujourd'hui la plus infectée. Quand on regarde les taux d'incidence, c'est chez les enfants et les adolescents que l'on a les taux les plus élevés", a fait valoir Alain Fischer.

https://www.europe1.fr/sante/a-lecole-le-masque-aggrave-les-troubles-du-langage-et-freine-lapprentissage-de-la-lecture-4091098 (1er février 2022)

Orthophonistes et enseignants s’inquiètent, en particulier pour les enfants âgés de 5 à 7 ans présentant déjà des troubles du langage ou dont le français n’est pas la langue maternelle.

Des enfants de maternelle confondent ainsi des mots comme "boisson" et "poisson", prononcés par la maîtresse derrière son masque. 

Pour le Collectif national des orthophonistes de France, le masque aggrave les troubles du langage. "Le masque va amplifier les difficultés, pour ceux qui en avaient déjà", souligne Nathalie Gual Hancali, une membre du collectif qui exerce dans le Gers. "Ça les empêche d’acquérir une phonologie normale, et donc d’avoir une lecture normale", assure-t-elle. Une étude du CNRS parue en mai 2021 le prouve : les enfants âgés de 5 à 7 ans, présentant déjà des troubles du langage, rencontrent des difficultés pour apprendre à lire sans visualiser la prononciation des mots.

Link to comment
Share on other sites

A propos des vaccins spécialisés contre le variant Omicron:

Premier indice préliminaire  via test sur des  singes:
(indication à confirmer via larges essais cliniques car l'étude porte sur seulement 8 singes)

Le protocole est particulier, mais représentatif de la situation actuelle dans les pays riches:
Un rappel ("booster") Moderna (spécial Omicron), administré 8 mois après 1 dose du Moderna basique (créé contre la souche originale).
Dans ces conditions, le rappel spécial Omicron ne protègerait pas beaucoup mieux contre le variant Omicron que le rappel Moderna de base.

https://www.biorxiv.org/content/10.1101/2022.02.03.479037v1
https://arstechnica.com/science/2022/02/monkey-study-casts-doubt-on-need-for-an-omicron-specific-booster/

Spéculation : le variant Omicron ne serait pas assez différent de la souche originale pour que le système immunitaire fasse l'effort d'apprendre  la différence.
Il "réveillerait" les lymphocyte B déjà entraînés contre le covid de base , qui sont encore relativement efficaces contre l'Omicron.


Apparemment, il n'y avait pas eu de distribution de vaccins optimisés contre le variant Beta pour des raisons similaires.

Edited by rogue0
  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, rogue0 a dit :

A propos des vaccins spécialisés contre le variant Omicron:

Premier indice préliminaire  via test sur des  singes:
(indication à confirmer via larges essais cliniques car l'étude porte sur seulement 8 singes)

Le protocole est particulier, mais représentatif de la situation actuelle dans les pays riches:
Un rappel ("booster") Moderna (spécial Omicron), administré 8 mois après 1 dose du Moderna basique (créé contre la souche originale).
Dans ces conditions, le rappel spécial Omicron ne protègerait pas beaucoup mieux contre le variant Omicron que le rappel Moderna de base.

https://www.biorxiv.org/content/10.1101/2022.02.03.479037v1
https://arstechnica.com/science/2022/02/monkey-study-casts-doubt-on-need-for-an-omicron-specific-booster/

Spéculation : le variant Omicron ne serait pas assez différent de la souche originale pour que le système immunitaire fasse l'effort d'apprendre  la différence.
Il "réveillerait" les lymphocyte B déjà entraînés contre le covid de base , qui sont encore relativement efficaces contre l'Omicron.


Apparemment, il n'y avait pas eu de distribution de vaccins optimisés contre le variant Beta pour des raisons similaires.

Ou alors les differences sont situées dans une zone faiblement immunogene ou peu accessible aux anticorps

De plus comme toujours quid de l'immunité cellulaire

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Akhilleus a dit :

Ou alors les differences sont situées dans une zone faiblement immunogene ou peu accessible aux anticorps

De plus comme toujours quid de l'immunité cellulaire

Les TCR des LT ne sont pas censé reconnaitre seulement des épitopes séquentiels type ADN, ARN entre autres ? En tout cas dans le cas des vaccins Pfizer l'immunité repose juste sur ça non ?

Du coup ce serait plus la séquence ARN utiliser dans les vaccins qui corresponde à des séquences peu sujettes aux mutations.

Link to comment
Share on other sites

Citation

En tout cas dans le cas des vaccins Pfizer l'immunité repose juste sur ça non ?

Ce n'est pas ce que j'ai compris

Le vaccin ARnm reposant sur une traduction en protéine donc ce sont bien les épitopes protéiques qui sont reconnus et donc la séquence mais aussi la conformation protéique va jouer

Or il semble que la protéine Spike S d'Omicron varie assez dans sa forme 3D par rapport à celle du virus initial

Link to comment
Share on other sites

il y a 20 minutes, Akhilleus a dit :

Ce n'est pas ce que j'ai compris

Le vaccin ARnm reposant sur une traduction en protéine donc ce sont bien les épitopes protéiques qui sont reconnus et donc la séquence mais aussi la conformation protéique va jouer

Or il semble que la protéine Spike S d'Omicron varie assez dans sa forme 3D par rapport à celle du virus initial

Effectivement tu as raison ! 

Link to comment
Share on other sites

Quelques nouvelles par ici à Hong Kong :

  • Pas top avec plus de 1100+ nouveaux cas ces derniers jours pour 7 millions d'habitants.
     
  • Les chiffres publiés le 11 February :
     
    • Nouveaux cas journalier 1325
    • dont 242 admissions à l'hôpital
    • 2 morts (vieux non vaccinés)
       
    • Cas actuels 5828
      • 2 critique
      • 11 sévères
      • 1880 bénins
         
    • 1ème dose 74,82%
    • 2ème dose 66,79%
      • Plus de 80 ans 35%
    • 3ème dose 15,56%
       
  • Situation dans les hôpitaux, pas loin de l'éffrontement :
     
    • 1WzWqcj.png

Et après il y a encore des crétins qui veulent qu'on "vit avec le virus", qu'ils crèvent.

Henri K.

P.S. Auquel cas les gens se posent la question, Hong Kong n'applique pas les même mesures que la Chine, sinon on ne serait pas là aujourd'hui.

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 20 minutes, Henri K. a dit :

Et après il y a encore des crétins qui veulent qu'on "vit avec le virus", qu'ils crèvent.

On pourrait y allez  doucement  ?

Et dire qu'ils y en a qui veulent que l'on vivent à la chinoise ( pass sociale... ) qu'ils crèvent !!!

Si on pouvait  raison  garder  cela serait pas mal....

 

 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Le 11/02/2022 à 18:25, Henri K. a dit :

Quelques nouvelles par ici à Hong Kong :

  • Pas top avec plus de 1100+ nouveaux cas ces derniers jours pour 7 millions d'habitants.
     
  • Les chiffres publiés le 11 February :
     
    • Nouveaux cas journalier 1325
    • dont 242 admissions à l'hôpital
    • 2 morts (vieux non vaccinés)
       
    • Cas actuels 5828
      • 2 critique
      • 11 sévères
      • 1880 bénins
         
    • 1ème dose 74,82%
    • 2ème dose 66,79%
      • Plus de 80 ans 35%
    • 3ème dose 15,56%
       
  • Situation dans les hôpitaux, pas loin de l'éffrontement :
     
    • 1WzWqcj.png

Et après il y a encore des crétins qui veulent qu'on "vit avec le virus", qu'ils crèvent.

Henri K.

P.S. Auquel cas les gens se posent la question, Hong Kong n'applique pas les même mesures que la Chine, sinon on ne serait pas là aujourd'hui.

Sauf erreur de ma part, l'effondrement de l'hôpital à HK est largement du au fait qu'ils hospitalisent même des gens qui n'ont que des symptômes bénins...

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Akhilleus a dit :

Effets à long term post infection

Article dans Nature

Révélation

image.png

 

Merci

Vulgarisation ici.

https://www.sudouest.fr/sante/coronavirus/monde/covid-19-l-infection-multiplie-par-deux-les-risques-de-troubles-cardio-vasculaires-selon-une-etude-8824150.php

https://www.santelog.com/actualites/covid-19-de-multiples-sequelles-long-terme-un-risque-de-deces-accru

EDIT : en anglais https://arstechnica.com/science/2022/02/covid-raised-heart-risks-63-for-a-year-after-infection-in-study-of-11m-people/

les études brute ici

EDIT je me suis trompé : la MAJ 2022 est ici
https://www.nature.com/articles/s41591-022-01689-3

(2021 ici : )

https://www.nature.com/articles/s41586-021-03553-9

En gros, c'est une étude qui ne s'intéresse qu'aux séquelles cardio-vasculaires (pas cérébrales, etc) pour les survivants du covid ...
(ceux avec cas graves hospitalisés du covid et aussi 75k malades symptomatiques non graves )
L'étude semble béton (115k survivants US du covid, groupes témoins totalisant 10M ).
La moyenne d'âge est de 61 ans (car vétérans US).

Avec comparaison avec les surmortalités post grippe.

ça calme : entre +50% et +100% de d'AVC, crise cardiaque ... et, embolie pulmonaire x3, et risque de thrombose x5 .

A transmettre aux vaccino-sceptiques légers ... (les radicaux écoutent seulement leur bulle).

Edited by rogue0
  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, rogue0 a dit :

Merci

Vulgarisation ici.

https://www.sudouest.fr/sante/coronavirus/monde/covid-19-l-infection-multiplie-par-deux-les-risques-de-troubles-cardio-vasculaires-selon-une-etude-8824150.php

https://www.santelog.com/actualites/covid-19-de-multiples-sequelles-long-terme-un-risque-de-deces-accru

l'étude brute ici

https://www.nature.com/articles/s41586-021-03553-9

En gros, c'est une étude qui ne s'intéresse qu'aux séquelles cardio-vasculaires (pas cérébrales, etc) pour les survivants du covid ...
(ceux avec cas graves hospitalisés du covid et aussi 75k malades symptomatiques non graves )
L'étude semble béton (115k survivants US du covid, groupes témoins totalisant 10M ).
La moyenne d'âge est de 61 ans (car vétérans US).

Avec comparaison avec les surmortalités post grippe.

ça calme : entre +50% et +100% de d'AVC, crise cardiaque ... et, embolie pulmonaire x3, et risque de thrombose x5 .

A transmettre aux vaccino-sceptiques légers ... (les radicaux écoutent seulement leur bulle).

L'étude fait la différence entre vacciné et non vacciné?

Link to comment
Share on other sites

il y a 36 minutes, Akhilleus a dit :

L'étude de parle pas de vaccinés ou pas

Elle porte sur des patients non hospitalisés COVID+ qui se sont remis du COVID avec analyse à 30 jours post infection

Justement ayant discuté avec quelques anti-vax ayant une culture scientifique (y en a ! Pas beaucoup mais y en a) je sais comment ils pensent. Et une étude qui parle des effets à long terme du covid qui ne fait pas la différence entre malade vacciné et non vacciné sera rejeté comme non pertinente.

 

Edited by nemo
Link to comment
Share on other sites

il y a 14 minutes, Akhilleus a dit :

L'étude de parle pas de vaccinés ou pas

Elle porte sur des patients non hospitalisés COVID+ qui se sont remis du COVID avec analyse à 30 jours post infection

Précision

Apparemment, l'étude suit un groupe de patients Covid+ entre mars 2020 et janvier 2021.
Donc quasi-certainement des non vaccinés.
https://www.nature.com/articles/s41591-022-01689-3/figures/1

(de plus, il y n'y avait sans doute eu pas assez de patients vaccinés et Covid+ à l'époque pour faire une étude sérieuse.

  • Thanks 4
Link to comment
Share on other sites

https://www.letemps.ch/monde/lontario-va-abandonner-pass-sanitaire-suede-vante-une-4eme-dose-nouvelles-14-fevrier

La politique de Hongkong consistant à envoyer les cas, même asymptomatiques, dans les hôpitaux et les lieux de quarantaine a entraîné un engorgement des lits et une augmentation des temps d’attente. La vague de contaminations au variant Omicron du Covid-19 a porté un « coup dur » au système de santé de la ville, qui s’accroche à sa stratégie « zéro-Covid ».

https://www.ouest-france.fr/sante/virus/coronavirus/a-hong-kong-le-systeme-de-sante-depasse-par-la-vague-d-infections-liees-au-variant-omicron-98552c46-8d60-11ec-8bdb-e762c05259aa

L’assaut du variant très contagieux Omicron a fait exploser le nombre de contaminations au Covid-19, a porté un coup dur à Hong Kong et a dépassé la capacité de gestion de la ville, a reconnu dimanche soir la cheffe du gouvernement Carrie Lam.

La semaine dernière, la ville a enregistré ses premiers décès en cinq mois. Environ 50 % de la population hongkongaise âgée de plus de 70 ans n’est pas vaccinée.

https://www.scmp.com/news/hong-kong/hong-kong-economy/article/3167028/coronavirus-hong-kong-fresh-food-supply-shocks-set?module=hard_link&pgtype=article

Les perturbations de l'approvisionnement en denrées alimentaires fraîches vont se poursuivre, car plus de 100 chauffeurs transfrontaliers de Chine continentale transportant des légumes à Hong Kong ont été placés en quarantaine, ce qui a provoqué une grave pénurie de camionneurs et bloqué le transport de marchandises vers la ville.

Dans le cadre des efforts de confinement, les conducteurs de Hong Kong se sont vu interdire le chargement de marchandises sur le continent et ont été contraints de s'en remettre au personnel des lieux d'échange désignés pour effectuer cette tâche.

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

https://www.tagesschau.de/inland/lauterbach-rki-101.html (16 février 2022)

En janvier, l'Institut Robert Koch (RKI) a surpris tout le monde en réduisant le statut de personne guérie de six à trois mois, ce qui a entraîné des critiques massives. En conséquence, le ministre de la Santé Lauterbach veut retirer cette compétence au RKI.

Le ministre allemand de la Santé, Karl Lauterbach (SPD), veut retirer cette compétence à l'Institut Robert Koch (RKI) après les critiques suscitées par la décision de raccourcir le statut de guérison. "Je veux décider moi-même et directement de décisions profondes comme le statut de guérison", a déclaré Lauterbach au journal "Bild". "Sinon, je porte la responsabilité politique des actions des autres".

Avec le décret d'exception sur les mesures de protection Covid 19 de janvier, le RKI et l'Institut Paul Ehrlich avaient été habilités à décider qui était considéré comme guéri ou vacciné, dans quelles circonstances et pour combien de temps.

Mi-janvier, le RKI avait été vivement critiqué pour avoir réduit sans prévenir le statut de personne guérie de six à trois mois, modifiant ainsi du jour au lendemain l'accès de millions d'Allemands à la restauration et aux manifestations.

Le chef du RKI, Lothar Wieler, avait alors été vivement interpellé, notamment par le FDP. Lauterbach s'était toutefois placé devant le chef des autorités et l'avait assuré de sa confiance.

https://www.lexpress.fr/actualites/1/monde/covid-a-hong-kong-des-pique-niques-pour-esquiver-le-tracage_2167639.html (8 février 2022)

"Je pense que l'appli est assez problématique, particulièrement avec la situation politique actuelle à Hong Kong", souligne Kwong Chung-ching, spécialiste de la protection des données. 

"Le code source ne nous a jamais été accessible donc il n'y a aucun moyen pour les gens de vérifier où les données vont et comment elles sont traitées".

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

https://www.theguardian.com/world/2022/feb/18/no-light-at-the-end-how-hong-kongs-covid-response-went-so-wrong

Hong Kong

La règle consistant à admettre à l'hôpital tous les cas positifs signifie que des milliers de personnes viennent s'ajouter chaque jour à un engorgement déjà énorme.

Un médecin, qui a demandé à ne pas être nommé, affirme que certains patients doivent attendre à l'extérieur car les salles équipées pour accueillir les patients Covid sont perpétuellement pleines.

"La chose la plus ridicule que nous ayons vue jusqu'à présent est (...) une femme de 90 ans allongée à l'extérieur pendant trois jours et qui n'a toujours pas pu être admise."

Les médias sociaux de Hong Kong sont jonchés de réponses sombres et sarcastiques du type "si seulement ils avaient eu deux ans pour se préparer".

Le professeur Ben Cowling, épidémiologiste à l'université de Hong Kong, estime que les cas légers de Covid devraient être autorisés à rester chez eux.

Mardi, Lam a déclaré que " capituler devant le virus " n'était pas une option. Mercredi, à la une des journaux locaux pro-Pékin, Xi Jinping l'a appelée à se saisir de la "mission primordiale" consistant à contrôler l'épidémie.

 

Link to comment
Share on other sites

https://www.independent.co.uk/news/hong-kong-china-carrie-lam-singapore-xi-jinping-b2018023.html

"Même si l'on peut peut-être atteindre le "Zéro COVID", il y a encore des incertitudes sur la durée et le coût de son maintien", a déclaré Gary Ng, économiste principal de Natixis.

"Le plus grand risque pour Hong Kong en 2022 est de s'engager sur la voie, sinon d'une récession, du moins d'un ralentissement de la croissance économique alors que le monde commence à se normaliser", a déclaré Gary Ng.

Hong Kong a vu des banques fermer des succursales et des cinémas fermer leurs portes. Les rues des quartiers commerçants et gastronomiques populaires sont bordées de magasins affichant des panneaux "à louer". Son aéroport international est presque vide de voyageurs.

Singapour, son rival régional, est confronté à une vague similaire d'infections par le coronavirus, en raison de la variante omicron très contagieuse. Mais elle a opté pour une stratégie consistant à "vivre avec le COVID". Cela implique des taux de vaccination très élevés et un dépistage généralisé. Contrairement à Hong Kong, qui exige que les personnes dont le test est positif soient placées en quarantaine dans des hôpitaux ou d'autres établissements publics, Singapour laisse les patients atteints du COVID présentant des symptômes légers ou nuls s'isoler chez eux.

Ainsi, alors que le système de soins de santé de Singapour ne risque pas d'être débordé, les hôpitaux de Hong Kong sont à 90% de leur capacité et certains ont dû traiter des patients à l'extérieur par manque de place à l'intérieur.

En revanche, l'assouplissement de la stratégie "zéro COVID" entraverait les déplacements entre la ville et le continent, où les autorités exigent une quarantaine de trois semaines ou plus. Pékin ne rouvrira pas la frontière de Hong Kong avec le continent tant que la ville n'aura pas atteint et maintenu le niveau zéro de contamination.

Dans le cadre de sa stratégie "zéro COVID", la Chine a verrouillé des villes entières, gardant littéralement les gens séquestrés chez eux et leur fournissant de la nourriture et des provisions pendant qu'ils sont isolés au cours de tests approfondis et de recherche des contacts pour étouffer les épidémies.

Mais la Chine compte de nombreuses villes. Hong Kong, ancienne colonie britannique et région semi-autonome de la Chine, ne dispose pas des ressources nécessaires à un tel confinement complet, qui mettrait un terme à la quasi-totalité de l'activité économique de cette ville d'environ 7,5 millions d'habitants.

Les habitants de Hong Kong, qui a été cédée à la Chine communiste en 1997 dans le cadre de l'approche "un pays, deux systèmes", sont habitués à de plus grandes libertés que les résidents du continent. Le verrouillage d'immeubles ou de pâtés de maisons a suscité de vives critiques.

https://news.sky.com/story/covid-19-mass-testing-and-lockdown-plans-in-hong-kong-criticised-as-ridiculous-nonsense-by-expert-12544076

Mais le professeur Dong-Yan Jin, virologue à l'université de Hong Kong, a déclaré que de telles idées émises en provenance du continent étaient des "suggestions ridicules".

"Le test universel ou le verrouillage d'une partie particulière de Hong Kong, de l'ensemble de Hong Kong - toutes ces absurdités ridicules, "[c'est] en fait non valable à ce stade. C'est juste un gaspillage total de ressources."

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,967
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Aure-Asia
    Newest Member
    Aure-Asia
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...