Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

[Chine] Programme Spatial


lol94
 Share

Recommended Posts

Il y a 3 heures, TarpTent a dit :

Le concept Starship est tellement foireux que les chinois décident de se lancer dans l’aventure, avec Longue Marche 9.

Toute ressemblance n’est absolument pas fortuite, et est même totalement assumée :

 

Objectif : 2033.

Tu sais le pouvoir soviétique mourrant a bien fait copier la navette américaine contre l'avis de ses propres ingénieurs ... 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 17 heures, Deres a dit :

Tu sais le pouvoir soviétique mourrant a bien fait copier la navette américaine contre l'avis de ses propres ingénieurs ... 

 

Je suis bien certain que c’est le Parti Chinois mourant qui oblige actuellement CASC à copier Starship contre l’avis de ses ingénieurs.

D’ailleurs la Chine ne fait absolument que ça en aérospatial depuis 15 ans, dérouler un programme spatial absolument bancal qui n’est qu’une pure copie du programme US.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, TarpTent a dit :

 

Je suis bien certain que c’est le Parti Chinois mourant qui oblige actuellement CASC à copier Starship contre l’avis de ses ingénieurs.

D’ailleurs la Chine ne fait absolument que ça en aérospatial depuis 15 ans, dérouler un programme spatial absolument bancal qui n’est qu’une pure copie du programme US.

Je ne dis pas que c'est le cas, ni que le PCC soit mourant. Je dis juste que le fait que les chinois fasse la meme chose que SpaceX n'est pas automatiquement une justification du choix de l'architecture d'un point de vue technique. Il existe un contre-exemple.

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

La Chine enverra mardi 30 mai 2023 pour la première fois de son histoire un astronaute civil dans l'espace pour une mission habitée vers la station spatiale Tiangong, a annoncé l'Agence chinoise des vols spatiaux habités. Cet astronaute, Gui Haichao, un « spécialiste de charge utile », est « professeur à l'Université d'aéronautique et d'astronautique de Pékin », a déclaré lundi en conférence de presse Lin Xiqiang, porte-parole de l'agence spatiale.

Gui Haichao sera « principalement responsable de la gestion en orbite des charges utiles » consacrées à des expériences en sciences spatiales, a précisé le porte-parole. L'astronaute civil évoluera en orbite au côté du commandant de la mission Shenzhou-16 Jing Haipeng et de l'astronaute Zhu Yangzhu.

L'équipage doit décoller de la base de lancement de Jiuquan, située dans le nord-ouest de la Chine, à 9 heures 31 locales (3 heures 31 à Paris)

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
  • 3 weeks later...
  • 2 weeks later...
  • 3 months later...

L’atterrissage impressionant de Shenzhou-16, avec 3 taïkonautes à bord 

 

L’énorme nuage de poussière ne provient majoritairement pas du contact de la capsule avec le sol, mais du déclenchement à 1 m du sol du propulseur positionné sous la capsule, chargé d’adoucir l’atterrissage juste avant le contact.

C’est un système similaire à celui équipant Soyouz, avec une poussée forte mais très brève, d’où l’apparente "explosion".


L’importante "roulade" de la capsule n’était elle par contre pas vraiment souhaitée mais a encore eu lieu :

Parmi les hypothèses, le fort vent présent au moment de l’atterrissage, le parachute principal qui semblait endommagé, ou la combinaison des 2 (avec le propulseur qui pourrait avoir aussi déséquilibré la capsule).

 

Sans conséquence a priori pour les taïkonautes, qui ont été sortis de la capsule sans problème ni blessure manifeste, et tout sourire (j’ai quand même une pensée pour leurs vertèbres…).

Edited by TarpTent
  • Thanks 2
  • Haha 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 16 minutes, TarpTent a dit :

 

… Hum, ils sont confiants nos amis Chinois avec une zone de test a moins de 20 mètres d'entrepôts et autres camions :ohmy:

(Demi) Blague a part, ils progressent vraiment fort … En même temps ils n'ont pas a ce "taper" la FAA et les "amis des animaux et de la nature", eux ! :biggrin:

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...
  • 2 weeks later...
  • 4 weeks later...

La Chine continue ses développements à marche forcée, avec un 1er test réussi de décollage et atterrissage d’une maquette de 1er étage de fusée tout en acier par la compagnie Landscape.

Et comme on ne pourra pas s’empêcher de faire le rapprochement, il est propulsé par un réacteur au méthane et oxygène liquide, a atteint une altitude d'environ 350 mètres au cours de son vol d'environ 60 secondes avant de se poser dans une zone d'atterrissage prévue à cet effet. La précision de l'atterrissage était d'environ 2,4 m et la vitesse d'atterrissage d'environ 0,75 m/seconde, selon Landspace.

 

 

Une autre société chinoise Nayuta Space compte bien faire de même, toujours en 2024 :

 

Edited by TarpTent
  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

Et c’est maintenant au tour de CASIC de tester son propre hopper : il s’appelle ExPace, son saut de puce a duré 22 secondes et il est équipé d’un propulseur au méthane.

Le 4 novembre, ce propulseur avait réalisé son 200ième essai d’allumage.

 

En 2025, on pourrait dont avoir au moins 4 sociétés chinoises avec un 1er étage propulsé au méthane pouvant opérationnellement revenir se poser sur terre.

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Comme souvent, les chinois ne font pas semblant.
Pas semblant de repomper les idées et concepts, de le faire très ouvertement, et d’y mettre beaucoup de moyens, surtout si ça fait ses preuves ailleurs.

Ainsi donc, Shanghai Spacecom (id Shanghai Yuanxin) vient de lever près d’1milliard de $ pour sa future constellation de satellites, qui se nommera G60… Starlink (parce que pourquoi pas…).

 

 

Il y a quand même des différences techniques, d’après d’après les demandes déposées auprès de l’UIT :
- Bandes Ku, Q/V (pas de Ka, pas de E)
- 1 160 km d'altitude (vs. ~500-550 km)

 

 

La démarche est soutenue en arrière-plan par le Ministère des Finances, la Banque du Développement de Chine, le Gouvernement de Shanghai, l’Academie Chinoise des Sciences, etc.

 

L’entreprise a déjà fabriqué son 1er satellite en décembre 2023 et sa capacité de production est estimée à 300 par an.
Le déploiement devrait démarrer assez rapidement sur 2024.


À noter qu’il s’agit de la seconde constellation de satellites à être planifiée en LEO après "Guowang", qui elle est développée pat l’entreprise publique chinoise Satellite Network Group.

Edited by TarpTent
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,963
    Total Members
    1,749
    Most Online
    krach
    Newest Member
    krach
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...