Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Armée de l'air Chinoise


lefoudeladefense
 Share

Recommended Posts

http://www.air-cosmos.com/defense/le-j-31-chinois-prend-son-envol.html

Un mois et demi après l'apparition des premiers clichés volés sur Internet, le J-31, deuxième prototype de chasseur "furtif" construit en Chine, a fait son vol inaugural ce 31 octobre. L'appareil était accompagné par un J-11BS équipé d'une nacelle photo sous voilure. Le J-31 a décollé à 10h32 locales, pour revenir se poser onze minutes plus tard.

A quelques jours seulement de l'ouverture du salon de Zhuhai, qui se tiendra du 13 au 18 novembre dans le sud-est du pays, ce vol inaugural a une portée symbolique incontestable. En seulement deux ans, l'industrie chinoise est parvenue à mettre en vol deux nouveaux prototypes d'avions de combat différents : le J-20, développé par Chengdu Aircraft Corporation, et le J-31, mis au point par Shenyang Aircraft Corporation.

Mais l'incertitude demeure quant à la raison d'être de ces deux programmes. Démonstrateurs technologiques concurrents ? Appareils complémentaires ? Difficile de savoir si Pékin aura les ressources financières nécessaires pour mener à bout ces deux développements tout en maintenant son effort d'équipement dans les matériels terrestres et navals.

Pour plus de détails sur les ambitions aéronautiques chinoises, ne ratez pas notre numéro du 9 novembre puis notre couverture en direct du salon de Zhuhai, dès le 13 novembre.

http://www.liveleak.com/view?i=7f5_1351695108

Image IPB

Link to comment
Share on other sites

Le J-31, second avion furtif chinois, a réalisé son vol inaugural

Le J-31, le second avion furtif chinois en cours de développement et dont l’existence avait été officiellement révélée lors de la visite à Pékin du sercrétaire américain à la Défense, Leon Panetta, en septembre dernier, a effectué un premier vol de 11 minutes, le 31 octobre, depuis le site de la Shenyang Aircraft Corportation (SAC), dans la province du Liaoning.

Pour rappel, le J-20, le premier avion chinois dit de 5e génération développé par Chengdu Aircraft Corporation, avait réalisé son premier vol en janvier 2011. Cet appareil devrait être mis en service, au plus tard, en 2019.

Les raisons qui ont poussé la Chine à financer le J-31 restent encore à éclaircir. A priori, il ne s’agit pas d’un projet concurrent au J-20, étant donné que les deux avions ont des caractéristiques différentes, l’un étant probablement un chasseur bombardier, l’autre, un appareil de supériorité aérienne.  Aussi, ils devraient se compléter mutuellement.

Il est également possible que le J-31 soit destiné à opérer depuis le porte-avions Liaoning, mis en service au sein de la marine chinoise en septembre dernier. Le fait qu’il soit doté d’un train d’atterrissage renforcé à double roue plaide en faveur de cette hypothèse (tout comme certaines illustrations). Mais SAC travaille déjà sur un projet d’avion embarqué, à savoir le J-15 Flying Shark, qui n’est en fait qu’une version dérivée du Su-33 russe.

Quoi qu’il en soit, la Chine devrait être le second pays, après les Etats-Unis, à disposer, à terme, de deux types d’avions dits de 5e génération. Cela étant, il reste encore des progrès à faire, notamment pour ce qui concerne la propulsion de ces appareils, actuellement dotés de moteurs d’origine russe. Il est toutefois prévu de les équiper à l’avenir de moteurs WS-13 fabriqués localement.

En outre, les ressemblances du J-31 avec les F-35 et F-22 américains laissent à penser que les ingénieurs chinois ont trouvé l’inspiration outre-Atlantique ou bien qu’ils ont bénéficié des terabits de données volés lors d’intrusion informatiques constatées en 2009 dans les systèmes informatiques de sous-traitants travaillant pour le compte de Lockheed-Martin.

C’est d’ailleurs la conclusion de Bill Sweetman, du magazine Aviation Week. En septembre dernier, il avait écrit que le J-31 était un F-35 sans les contraintes imposées par la variante STOVL (Short Take-Off Vertical Landing, ou décollage court et atterrissage vertical) de cet appareil.

“Il semble que les moteurs sont à l’arrière de la cloison qui porte le train d’atterrissage principal… Les concepteurs ont ainsi pu installer de longs compartiments armés”, avait-il observé, à propos du J-31. “Si vous vous demandiez à quoi ressemblerait un JSF (F-35) sans ces contraintes, nous avons maintenant un exemple concret. Malheureusement… Il est chinois” avait-il conclu.

Tout est dit...

Link to comment
Share on other sites

Le J-31, second avion furtif chinois, a réalisé son vol inaugural

Tout est dit...

Héhé, les américains vont se retrouver avec un avion bridé à mort à cause de sa version stovl, alors que les chinois vont avoir un avion bien plus développé car non contraint.

Du coup même s'il est moins furtif et/ou moins bien optimisé, il compensera par des caractéristiques supérieurs.

Si les chinois se mettent à vendre cet avion, les clients du F-35 bridé-bridé (bridé car f-35 et bridé car les US les vendent comme ça) vont faire bravo des fesses  :lol:

Link to comment
Share on other sites

En plus les Chinois ont gagné beaucoup en terme de qualité, de temps et d'argent grâce à ça :

les ressemblances du J-31 avec les F-35 et F-22 américains laissent à penser que les ingénieurs chinois [...] ont bénéficié des terabits de données volés lors d’intrusion informatiques constatées en 2009 dans les systèmes informatiques de sous-traitants travaillant pour le compte de Lockheed-Martin.

Du coup, ce J-31 aura des caractéristiques proches du F-35 à un coût considérablement moindre et se positionne à terme comme un redoutable concurrent sur les marchés exports (les cyber-espions chinois finiront bien par trouver les données encore manquantes...). Les pays acheteurs du F-35 (européens en particulier, vu que pour les Israéliens ça devrait être plus ou moins gratuit au final comme d'hab) vont vraiment être les dindons de la farce :-[

Link to comment
Share on other sites

J-20 "2003" avec un nez gris ? AESA ? (Pas sûr que ce soit le troisième proto. "2003" doit sortir incessamment sous peu).

Image IPB

Image IPB

Début janvier 2011.

http://www.air-defense.net/forum/index.php/topic,9981.msg485945.html#msg485945

Entre le J20 , J31, les DF 21, les armes asat, les lasers, les SNLE et le reste, c'est de la folie en Chine

Je disais en 2011 que les Chinois avait le deuxième supercalculateur après les Américains.

C'est fini, ils sont premiers.

http://www.nytimes.com/2010/10/28/technology/28compute.html

http://www.physorg.com/news/2010-11-chinese-supercomputer-world-fastest.html

Et quand tu sais que les supercalculateurs sont le premier outil pour faire du furtif...

Les Chinois ont l'opportunité de faire mieux que le F22.

La Chine a progressé bien plus rapidement qu'on ne l'attendait dans cette décennie.

On pensait conserver 15 ans d'avance (les USA en tout cas), cela va être même pas 5 ans en 2015.

Les Européens (c'est à dire les français et anglais, les allemands jouant seuls et le reste ne comptant pas) sont dans les poubelles de l'histoire sans réaction massive en terme de budget d'équipement militaire.

Un super calculateur, c'est dans les 100 millions, mais le problème est d'être le premier ce qui signifie que tes ingénieurs avancent plus vite que les autres dans la course à la puissance.

Et ainsi cela prouve aussi que les Chinois savent faire...donc aussi des processeurs de traitement du signal pour sonar, ou radars...

Il faut 3 ou 4 ans pour en developper un nouveau.

Nous, on vient de recevoir le Tera 100 mais il est moins puissant même s'il a été le deuxième du monde à la sortie.

Jamais les soviétiques n'avaient eu de supercalculateurs au même niveau que les occidentaux.

Il te permet de faire des simulations 3D ou 4D détaillées pour la furtivité, l'aérodynamique, les armes nucléaires, les structures complexes etc...

C'est un bon "tiers" en terme de facteur dans la réussite technique d'un pays.

Link to comment
Share on other sites

http://www.globalsecurity.org/military/world/china/j-31.htm

The current weak point of the J-31 - and the J-20, and the non-stealthy J-15 [also known as the Flying Shark, which is said to be a match for US F-18 Hornet fighters] - is its Russia-made Al-31 engines, which are less powerful than those of the American F-35 fighter. However, these fighters will be more competitive in future when the Chinese jets is equipped with more powerful Chinese engines, because the American F-35 has only a single engine.

As is well known, both Chengdu�s J-20 and Shenyang�s J-31 face the problem of the lack of reliable Chinese-made jet engines with technical characteristics appropriate for a fifth generation fighter. Initially both may be fitted with Klimov RD-93 afterburning turbofans from Russia. China continues to buy Russian military jet engines. The WS10 Taihang, China's flagship jet fighter engine, remained seriously flawed after a quarter of century of development effort. The WS10 engine was intended to equip the new J-10 fighter, low-rate initial production of which was authorised in 2002. But at least the initial run of fifty J-10 aircraft were to be fitted with Russian AL-31F engines instead. The WS10 engine was reverse-engineered from the CFM-56 commercial turbofan, which in turn was a derivative of the General Electric F101 engine originally designed for the 1960s-era Advanced Manned Strategic Aircraft, which was eventually deployed as the B-1 bomber. That is to say, after nearly a quarter century development effort on a four decade old design, China remained unable to produce a viable high performance fighter engine. It is expected that eventually both the J-20 and J-31 will be fitted with the WS15 engine, but the core engine for the WS-15 engine was first tested in April 2005, suggesting a long road ahead.

Link to comment
Share on other sites

Je voudrais pas mettre le bordel, mais encore une fois, rien ne prouve qu'il y a un aesa dans cet avion. Ce n'est pas parce ce que le radôme est gris et qu'un article écrit en chinois que les faits peuvent être prouvés...

Link to comment
Share on other sites

Je voudrais pas mettre le bordel, mais encore une fois, rien ne prouve qu'il y a un aesa dans cet avion. Ce n'est pas parce ce que le radôme est gris et qu'un article écrit en chinois que les faits peuvent être prouvés...

si faut il est meme pas furtif le J-20 ...

D'ailleurs le Rafale est un avion a helice et toutes les photos/videos sont editees...

Dans le dernier numero de l'usine nouvelle (Made invente in China 25-31oct) on trouve dans la rubique "3 erreurs a eviter" :

Penser que la Chine n'est que le regne de la recherche low-cost ou de la copie et sous estimer ses concurrents chinois et leur rapidite a agir.

Link to comment
Share on other sites

ma remarque pouvait se prendre au 1er degré ou à l'ironie:

1/ oui il est peut etre* furtif le J-20, peut etre au niveau du F-22 ou plus ou moins, ce genre d'info circulant rarement sur le forum

2/ oui il est surement furtif, sinon des tetes vont tomber...

3/ les chinois etant des maitres dans la déception et le maquillage, rien ne prouve pour nous* que ce n est pas qu'une coquille vide pour faire courir les US.

(cf l'achat du porte-avions destiné a etre un casino, mais en fait qui a fini en porte-avions)

*: en tout cas en ce qui me concerne je n'ai pas accès a toutes ces données ultra confidentielles qui me permettre d'affimer des choses categoriquement.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,749
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Patou860
    Newest Member
    Patou860
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...