Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Recommended Posts

Surtout que dans un passé récent ( ce printemps ) Bakou a cessé ses contrats pour son armement avec la Turquie et s'est tourné vers Israel. 

Et là du coup, peut être qu'ils se disent que Isr va ramer pour honorer ses contrats et ne pas livrer en temps et en heure, puisqu'ils auraient qq besoins in interne semble t'il.

Ben oui les garçons, quand on papillonne à droite à gauche et qu'on sort les muscles, y'a des gens plus loin qui finissent par mal le prendre. Bon, ce comportement d'enfant / ado quelque peu capricieux doit être le lot commun chez pas mal de "républiques" encore jeunes. C'est aussi avec des coups de pieds au cul qu'on apprends et on devient grand, faudrait pas imaginer chouiner toute sa vie et que ça amène la tototte illico presto.

Mine de rien, autour des azéris, y z'ont pas que des copains. Et oui, quand on fonce d'abord et qu'on réfléchit ensuite ( et encore quand on le fait ) ça peut amener qq désagréments à long terme.

 

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, ksimodo a dit :

Surtout que dans un passé récent ( ce printemps ) Bakou a cessé ses contrats pour son armement avec la Turquie et s'est tourné vers Israel. 

Et là du coup, peut être qu'ils se disent que Isr va ramer pour honorer ses contrats et ne pas livrer en temps et en heure, puisqu'ils auraient qq besoins in interne semble t'il.

Ben oui les garçons, quand on papillonne à droite à gauche et qu'on sort les muscles, y'a des gens plus loin qui finissent par mal le prendre. Bon, ce comportement d'enfant / ado quelque peu capricieux doit être le lot commun chez pas mal de "républiques" encore jeunes. C'est aussi avec des coups de pieds au cul qu'on apprends et on devient grand, faudrait pas imaginer chouiner toute sa vie et que ça amène la tototte illico presto.

Mine de rien, autour des azéris, y z'ont pas que des copains. Et oui, quand on fonce d'abord et qu'on réfléchit ensuite ( et encore quand on le fait ) ça peut amener qq désagréments à long terme.

Visiblement il y a des rotation réguliere d'A400M de la Turquie vers l'Aerbaijan via la Géorgie ... certains arméniens pense que c'est des livraisons d'armes, notament des drones Bayraktar .

Link to comment
Share on other sites

Sans doute moins qu'avant, puisque les drones et jeséplukoi ont été transféré en achat de TK vers Isr.

Pour le moins, de toute façon, la pol étrangère de Bakou devient moins lisible et moins "défendable" donc forcément ca irrite.

Link to comment
Share on other sites

Le 14/11/2023 à 21:52, Banzinou a dit :

Simulateur de BMP-2 arménien

F-6ugdsXkAA5qMp?format=jpg&name=large

 

Les sièges à l'intérieur du blindé ressemblent vraiment à ça ? :huh:

Parceque ça ne m'a pas l'air ergonomique ou sécuritaire.

Edited by Shorr kan
  • Haha 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 9 heures, Shorr kan a dit :

Les sièges à l'intérieur du blindé ressemblent vraiment à ça ? :huh:

Parceque ça ne m'a pas l'air ergonomique ou sécuritaire.

L'ergonomie sur les véhicules soviétiques, déjà... ce n'était pas prioritaire. Pas du tout même. Donc compartiment relativement étroit et très bas, pas de sièges anti-blast (ça n'existait pas encore). Plus les défauts récurrents sur les BMP, notamment le manque d'aération et d'évacuation des fumées.

Ce qui explique en bonne partie pourquoi les troupes embarquées préfèrent souvent voyager dessus que dedans.

  • Thanks 2
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

https://jamestown.org/program/strained-relations-between-azerbaijan-and-the-west/ (27 novembre 2023)

Le 16 novembre, Bakou a annulé une réunion entre les ministres des affaires étrangères de l'Arménie et de l'Azerbaïdjan qui devait avoir lieu le 20 novembre à Washington.

La déclaration fait allusion aux commentaires du secrétaire d'État adjoint américain James O'Brien lors de l'audition "L'avenir du Haut-Karabakh" de la commission des affaires étrangères de la Chambre des représentants, sous-commission sur l'Europe, le 15 novembre.

Les remarques de M. O'Brien ont suscité un certain émoi à Bakou. Le fonctionnaire américain a commenté le processus de paix entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan, les relations bilatérales entre l'Azerbaïdjan et les États-Unis, et les projets régionaux de transit dans le Caucase du Sud. Il a précisé que les relations avec l'Azerbaïdjan ne pouvaient pas se poursuivre sans progrès significatifs dans les pourparlers de paix : "Nous avons annulé un certain nombre de visites de haut niveau, condamné les actions [de Bakou] et annulé la dérogation 907. Nous ne prévoyons pas de soumettre une dérogation tant que nous n'aurons pas constaté une réelle amélioration de la situation" (YouTube, 15 novembre). M. O'Brien faisait référence à l'article 907 de la loi de 1992 sur le soutien à la liberté. Cet amendement, adopté le 24 octobre 1992, interdit aux États-Unis d'offrir une assistance à l'Azerbaïdjan à moins que Bakou ne prenne "des mesures démontrables pour cesser tous les blocus et autres utilisations offensives de la force contre l'Arménie et le Haut-Karabakh" (Congress.gov, 24 octobre 1992).

Le 21 novembre, Hikmet Hajiyev, conseiller en politique étrangère du président azerbaïdjanais, a publié une réponse à une déclaration de l'administratrice de l'Agence américaine pour le développement international (USAID), Samantha Power (Twitter.com/HikmetHajiyev, 21 novembre). Dans une vidéo postée sur X, Power a annoncé un paquet de 4 millions de dollars d'aide humanitaire pour le peuple arménien qui, selon elle, a été déplacé de force par l'opération militaire de l'Azerbaïdjan au Karabakh (Twitter.com/PowerUSAID, 21 novembre). Hajiyev a critiqué la déclaration de Power sur plusieurs fronts. Il a souligné son apparente indifférence aux défis auxquels sont confrontés les personnes déplacées et les réfugiés en Azerbaïdjan, ainsi que son soutien à l'oligarque russe Ruben Vardanyan, qui a occupé un poste important au sein du gouvernement séparatiste du Karabakh. La déclaration de Hajiyev indique que l'Azerbaïdjan pourrait suspendre les opérations de l'USAID dans le pays.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Wallaby a dit :

https://www.i24news.tv/en/news/international/europe/1699872592-is-france-inadvertently-arming-israel-s-enemies-analysis (14 novembre 2023)

La politique française dans le Caucase et au Moyen-Orient conduit à renforcer la Russie et les milices pro-iraniennes

"Pourquoi les États-Unis et l'OTAN gardent-ils le silence sur la vente indirecte par la France de technologies militaires sensibles à la Russie par l'intermédiaire de l'Arménie ? La même technologie militaire a été donnée à l'Ukraine, ce qui signifie que la France sape la défense aérienne de l'Ukraine".

Cette question a été soulevée par Taras Kuzio, chercheur associé à la Henry Jackson Society. Expert de la Russie et de la guerre actuelle en Ukraine, M. Kuzio a été choqué par la décision du ministre français de la défense, Sébastien Lecornu, de fournir à l'Arménie trois radars tactiques de défense aérienne à moyenne portée, le Ground Master 200 (GM200) de Thales, ainsi que des missiles antiaériens Mistral.

Pour M. Kuzio, ce raisonnement est absurde. "L'Arménie est un membre fondateur de l'Organisation du traité de sécurité collective (OTSC), créée par la Russie au début des années 1990 pour faire contrepoids à l'OTAN. Les forces armées russes assurent la défense aérienne de l'Arménie avec un nombre nominal d'Arméniens", note-t-il, soulignant qu'en 2003, le Service fédéral russe des gardes-frontières a été placé sous la supervision du FSB (Service fédéral de sécurité de la Russie). Toutes les armes modernes françaises seront donc librement accessibles aux services secrets russes".

https://www.geopoliticalmonitor.com/what-are-frances-motives-in-the-south-caucasus/ (5 décembre 2023)

On peut raisonnablement se demander pourquoi un membre de l'OTAN vend des technologies de pointe à un membre de l'Organisation du traité de sécurité collective (OTSC) dirigée par la Russie. Le contrôle opérationnel exercé par la Russie sur les défenses aériennes de l'Arménie fait qu'il est certain que l'armée russe examinera cette technologie et peut-être même se l'appropriera.

Ces relations augmentent la probabilité que le système soit inspecté et soumis à une ingénierie inverse par l'Iran, allié de l'Arménie (et de la Russie), qui a déjà pénétré de manière significative le complexe militaro-industriel arménien. L'Iran a également exporté des drones et des capacités de fabrication de drones à la Russie pour les utiliser contre l'Ukraine.

Malgré l'absence du Premier ministre arménien Nikol Pashinyan au sommet de l'OTSC de novembre 2023, et malgré ses critiques sur l'inaction de l'organisation face aux précédentes demandes d'assistance de l'Arménie, Erevan n'a pas entamé de procédure légale de sortie de l'OTSC. En effet, le vice-ministre arménien des affaires étrangères, Vahan Kostanyan, a déclaré aux journalistes le 9 novembre que l'Arménie ne discutait même pas de la procédure légale de sortie de l'OTSC.

Certains observateurs occidentaux ont suggéré que l'Arménie pourrait inverser son orientation militaire et sécuritaire et rejoindre l'OTAN et l'UE. Ce point de vue ignore non seulement la domination russe de l'économie arménienne mentionnée ci-dessus, mais aussi la base militaire russe de Gyumri, qui compte 3 000 soldats russes, ainsi qu'une autre base aérienne avec un escadron d'hélicoptères d'attaque à l'aéroport d'Erebuni, à huit kilomètres du centre d'Erevan. Elle ignore également le fait que le service des gardes-frontières du FSB russe est responsable de la quasi-totalité des frontières internationales de l'Arménie.

En outre, l'accord bilatéral sur le stationnement des troupes russes en Arménie court jusqu'en 2044 et, selon ses termes, aucune des parties n'a le pouvoir d'y renoncer unilatéralement. Par conséquent, l'idée que l'Arménie occidentalise sa dépendance en matière de sécurité, même si, à un certain niveau, Pashinyan peut souhaiter le faire, est illusoire.

...Mais qu'est-ce que c'est que ça? :mellow::laugh:
L'Arménie serait une "ennemie" d'Israël??? Le même Israël qui a armé l'azerbaïdjan alors que ce pays est également proche de la russie et membre de el famoso CSTO (mais là c'est ok)?
La France serait en train d'aider les arméniens rien que pour embêter les gentils anglais de BP et les gentils turcs?

Quel genre de singes sont capables d'écrire des articles pareils en fait?

Sinon est-ce qu'ils peuvent chialer plus fort? Ça fait office d'ASMR à mes oreilles.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Patrick a dit :

Quel genre de singes sont capables d'écrire des articles pareils en fait?

Probablement une espèce cousine proche de ceux capables de poster ad nauseam ce type d'articles sur notre forum...

  • Haha 1
  • Confused 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, Patrick a dit :

...Mais qu'est-ce que c'est que ça? :mellow::laugh:
L'Arménie serait une "ennemie" d'Israël??? Le même Israël qui a armé l'azerbaïdjan alors que ce pays est également proche de la russie et membre de el famoso CSTO (mais là c'est ok)?
La France serait en train d'aider les arméniens rien que pour embêter les gentils anglais de BP et les gentils turcs?

Quel genre de singes sont capables d'écrire des articles pareils en fait?

Sinon est-ce qu'ils peuvent chialer plus fort? Ça fait office d'ASMR à mes oreilles.

Taras Kuzio :

"Taras Kuzio is a Professor of Political Science at the National University of Kyiv-Mohyla Academy (Kyiv, Ukraine). His area of study is Russian and Ukrainian political, economic and security affairs.
Education

Taras Kuzio is of Ukrainian descent.

He received a BA in economics from the University of Sussex, an MA in Soviet studies from the University of London and holds a doctorate in political science from the University of Birmingham; he was a postdoctoral fellow at Yale University."
...

https://en.wikipedia.org/wiki/Taras_Kuzio

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

@Benoitleg  m'a devancé.

Un article c'est un support, un journaleux qui reprend des propos ( ou les extrapoles plus ou moins fortement ).

Ici il y a nom de source cité, donc faut s'en prendre à la source si on est pas d'accord.

Et il faut aussi lire ce qui est écrit par des gens qui ne pensent pas comme nous, ça existe et le monde est ainsi fait. Le refuser entraine les biais de confirmation, qui ne manquent pas d''engendrer des erreurs d'analyse et des erreurs stratégiques. 

Et je pense, perso, que Kuzio peut bien aller se faire peindre, c'est bien de savoir qu'il y a des gens qui pensent comme lui, y compris dans une "élite" intellectuelle et avec des responsabilités.

  • Haha 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 13 heures, Wallaby a dit :

https://www.i24news.tv/en/news/international/europe/1699872592-is-france-inadvertently-arming-israel-s-enemies-analysis (14 novembre 2023)

La politique française dans le Caucase et au Moyen-Orient conduit à renforcer la Russie et les milices pro-iraniennes

"Pourquoi les États-Unis et l'OTAN gardent-ils le silence sur la vente indirecte par la France de technologies militaires sensibles à la Russie par l'intermédiaire de l'Arménie ? La même technologie militaire a été donnée à l'Ukraine, ce qui signifie que la France sape la défense aérienne de l'Ukraine".

Cette question a été soulevée par Taras Kuzio, chercheur associé à la Henry Jackson Society. Expert de la Russie et de la guerre actuelle en Ukraine, M. Kuzio a été choqué par la décision du ministre français de la défense, Sébastien Lecornu, de fournir à l'Arménie trois radars tactiques de défense aérienne à moyenne portée, le Ground Master 200 (GM200) de Thales, ainsi que des missiles antiaériens Mistral.

Pour M. Kuzio, ce raisonnement est absurde. "L'Arménie est un membre fondateur de l'Organisation du traité de sécurité collective (OTSC), créée par la Russie au début des années 1990 pour faire contrepoids à l'OTAN. Les forces armées russes assurent la défense aérienne de l'Arménie avec un nombre nominal d'Arméniens", note-t-il, soulignant qu'en 2003, le Service fédéral russe des gardes-frontières a été placé sous la supervision du FSB (Service fédéral de sécurité de la Russie). Toutes les armes modernes françaises seront donc librement accessibles aux services secrets russes".

https://www.geopoliticalmonitor.com/what-are-frances-motives-in-the-south-caucasus/ (5 décembre 2023)

On peut raisonnablement se demander pourquoi un membre de l'OTAN vend des technologies de pointe à un membre de l'Organisation du traité de sécurité collective (OTSC) dirigée par la Russie. Le contrôle opérationnel exercé par la Russie sur les défenses aériennes de l'Arménie fait qu'il est certain que l'armée russe examinera cette technologie et peut-être même se l'appropriera.

Ces relations augmentent la probabilité que le système soit inspecté et soumis à une ingénierie inverse par l'Iran, allié de l'Arménie (et de la Russie), qui a déjà pénétré de manière significative le complexe militaro-industriel arménien. L'Iran a également exporté des drones et des capacités de fabrication de drones à la Russie pour les utiliser contre l'Ukraine.

Malgré l'absence du Premier ministre arménien Nikol Pashinyan au sommet de l'OTSC de novembre 2023, et malgré ses critiques sur l'inaction de l'organisation face aux précédentes demandes d'assistance de l'Arménie, Erevan n'a pas entamé de procédure légale de sortie de l'OTSC. En effet, le vice-ministre arménien des affaires étrangères, Vahan Kostanyan, a déclaré aux journalistes le 9 novembre que l'Arménie ne discutait même pas de la procédure légale de sortie de l'OTSC.

Certains observateurs occidentaux ont suggéré que l'Arménie pourrait inverser son orientation militaire et sécuritaire et rejoindre l'OTAN et l'UE. Ce point de vue ignore non seulement la domination russe de l'économie arménienne mentionnée ci-dessus, mais aussi la base militaire russe de Gyumri, qui compte 3 000 soldats russes, ainsi qu'une autre base aérienne avec un escadron d'hélicoptères d'attaque à l'aéroport d'Erebuni, à huit kilomètres du centre d'Erevan. Elle ignore également le fait que le service des gardes-frontières du FSB russe est responsable de la quasi-totalité des frontières internationales de l'Arménie.

En outre, l'accord bilatéral sur le stationnement des troupes russes en Arménie court jusqu'en 2044 et, selon ses termes, aucune des parties n'a le pouvoir d'y renoncer unilatéralement. Par conséquent, l'idée que l'Arménie occidentalise sa dépendance en matière de sécurité, même si, à un certain niveau, Pashinyan peut souhaiter le faire, est illusoire.

C'est gentil de la part du Monsieur d'estimer que les armes françaises sont assez modernes et léthales pour inquiéter, mais je lui ferrait bien remarquer que tout ce qui a été livré à la Géorgie (et quelques autres pays) a déjà été inspecté par le FSB et autre GRU. Donc à moins qu'on ne livre une arme joker, je ne vois pas ce que ça va changer.

Ensuite je reconnais bien là un trait actuel de certains Ukrainiens : peu importe les malheurs des autres si ça risque d'éclipser le notre.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 19 minutes, rendbo a dit :

C'est gentil de la part du Monsieur d'estimer que les armes françaises sont assez modernes et léthales pour inquiéter, mais je lui ferrait bien remarquer que tout ce qui a été livré à la Géorgie (et quelques autres pays) a déjà été inspecté par le FSB et autre GRU.

Qu'est-ce qui te fait dire ça ? La Géorgie n'est pas alliée de la Russie. Ce serait plutôt l'inverse, avec une guerre chaude en 2008.

Link to comment
Share on other sites

La Géorgie est actuellement dirigée par des politiciens pro-russes. Et n'oublions pas que deux régions du pays sont contrôlées par la Russie, ce qui implique quelques moyens de pression supplémentaires.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, Wallaby a dit :

Qu'est-ce qui te fait dire ça ? La Géorgie n'est pas alliée de la Russie. Ce serait plutôt l'inverse, avec une guerre chaude en 2008.

C'est ce que j'aurais pensé moi aussi avant d'y aller post conflit. Au moins un oligarque "pro russe" gravitait dans la sphère de pouvoir (très très proche) du moment, et cela depuis assez longtemps. Ca n'en fait pas un mauvais patriote, mais tout donnait une impression étrange sachant que beaucoup de choses là bas sont encore des prêtés pour des rendus. Les alliances internationales semblaient encore trop influencées par les luttes de pouvoirs internes entre oligarques et hommes d'influence. La dernière fois que j'ai regardé les infos sur le sujet, j'aurais dit que la Géorgie est un loup habillé en mouton, un faux nez russe. Mais ce n'est qu'une impression donc ne la retenons pas...

Je n'ai pas eu le temps de mener ma petite campagne d'interviews des habitants, donc je ne peux pas dire si au niveau individuel il pourrait y avoir des envies de donner accès à certaines choses de son plein gré. Certains disaient que la Géorgie prenaient déjà ses ordres de Moscou.... Mais dans la majorité des cas, les habitants se référaient toutefois à la guerre de Géorgie comme "l'invasion russe" et les territoires dissidents comme physiquement des "territoires occupés". Toutefois une partie de ces mêmes personnes me montraient avec nostalgie des cartes de la Géorgie au plus étendu de son territoire.

Pour ces deux raisons, je pense (personnellement) qu'en Géorgie le risque est assez important pour que des infos importantes sur du matériel puissent passer la frontière.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 14 minutes, Wallaby a dit :

C'est pour ça qu'on joue à Embrassons-nous Folleville, en leur promettant l'Union Européenne.

est-ce vraiment le but de l'UE d'oeuvrer à créer des blocs antagonistes quitte à déchirer des pays en promettant l'adhésion, alors qu'elle n'est même plus foutu de remporter les esprits et les coeurs de ceux qui la peuple, et qu'elle est incapable d'avancer (par elle même) faute de réformes internes ?

Link to comment
Share on other sites

Il y a 8 heures, Benoitleg a dit :

Taras Kuzio :

"Taras Kuzio is a Professor of Political Science at the National University of Kyiv-Mohyla Academy (Kyiv, Ukraine). His area of study is Russian and Ukrainian political, economic and security affairs.
Education

Taras Kuzio is of Ukrainian descent.

He received a BA in economics from the University of Sussex, an MA in Soviet studies from the University of London and holds a doctorate in political science from the University of Birmingham; he was a postdoctoral fellow at Yale University."
...

https://en.wikipedia.org/wiki/Taras_Kuzio

Fantastique! Vu la profondeur de l'analyse géopolitique du gugusse je pense que je devrais assez rapidement recevoir par la poste mon doctorat en para-diplomatie post-moderne option pataphysique, discipline dans laquelle il brille apparemment de mille feux.

 

Il y a 5 heures, ksimodo a dit :

Et je pense, perso, que Kuzio peut bien aller se faire peindre, c'est bien de savoir qu'il y a des gens qui pensent comme lui, y compris dans une "élite" intellectuelle et avec des responsabilités.

Oui tu as raison, c'est toujours intéressant de se souvenir qu'on est entourés de connards. :laugh:

  • Haha 3
Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Member Statistics

    5,982
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Personne
    Newest Member
    Personne
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...