Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Opération Barkhane


Recommended Posts

visiblement ils sont loin d'avoir perdu leur dents, si on ne peut pas tout surveiller, il faut développer le renseignement et l'infiltration, pour démanteler  les réseaux de drogue, d'armes et autres trafics,  car si ils sont planqués, ils doivent se réapprovisionner et se financer.  aider au développement économique pour financer à la sécurité (ca l'europe peut aider sans trop se mouiller).

Edited by zx
Link to comment
Share on other sites

 

Citation

Ouagadougou: l'explosion visait "peut-être" le G5 Sahel, aucune revendication

Les autorités burkinabés tentaient d'établir qui était à l'origine de la double attaque, pour l'heure non revendiquée, contre l'ambassade de France et l'état-major des forces armées du Burkina Faso qui a fait une trentaine de morts vendredi à Ouagadougou. L'explosion qui a frappé vendredi l'état-major général des armées  provenait d'une voiture piégée et elle visait "peut-être" une réunion du G5 Sahel, selon le ministre burkinabè de la Sécurité Clément Sawadogo.

Ce sont des attaques préparées. Vers 10 heures du matin ce vendredi, plusieurs hommes armés s'en sont pris au quartier de l'état major des forces armées du pays et de l'ambassade de France. Selon plusieurs témoins, des hommes auraient crié "Allah Akbar'. Au moins huit assaillants et huit militaires burkinabés ont été tués dans cette double attaque. 

Les autorités burkinabés tentaient d'établir qui était à l'origine de la double attaque, pour l'heure non revendiquée. L'attentat visait "peut-être" une réunion militaire de la force multinationale antijihadiste G5-Sahel (Mali, Burkina, Niger, Tchad et Mauritanie) en cours de création, selon le ministre burkinabé de la Sécurité, Clément Sawadogo.

Et le bilan aurait pu être beaucoup plus lourd: la salle initialement prévue pour cette réunion entre le chef d'état-major et des officiers, "a été littéralement détruite par l'explosion", a-t-il précisé. "Les forces françaises au Burkina sont intervenues en soutien à l'action de l'armée burkinabé, elles n'ont pas pris part directement à l'action", a affirmé le porte-parole de l'état-major de l'armée française, le colonel Patrick Steiger. La France dispose de forces spéciales sur une base militaire à Ouagadougou.

 Selon plusieurs sources sécuritaires interrogées par l'AFP, au moins 28 personnes ont été tuées dans l'attaque contre l'état-major. Aucun Français n'a été tué ou blessé dans l'attaque contre l'ambassade de France. Le parquet de Paris a de son côté ouvert une enquête pour tentative d'assassinats terroriste

Le Burkina Faso est depuis 2015 la cible d'attaques jihadistes, qui ont déjà frappé sa capitale, sans jamais toutefois atteindre un tel niveau d'organisation.  19 personnes ont été tuées dans un café le 13 août 2017, dans un attentat non revendiqué. Et le 15 janvier 2016, 30 personnes, dont six Canadiens et cinq Européens, ont été tuées lors d'une attaque revendiquée par le groupe jihadiste Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi).

http://information.tv5monde.com/afrique/ouagadougou-l-explosion-visait-peut-etre-le-g5-sahel-aucune-revendication-223831

 

Link to comment
Share on other sites

Toujours pas de revendications 24 heures après... Qu'est ce qu'ils attendent les groupes djihadistes du coin pour revendiquer l'attaque ? Habituellement, ils aiment bien annoncer leurs vengeances pour afficher leurs pouvoir de nuisance et qu'ils existent toujours malgré tout les coups qu' on leur porte... Pourquoi cette hésitation ?

Edited by Claudio Lopez
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Claudio Lopez a dit :

Toujours pas de revendications 24 heures après... Qu'est ce qu'ils attendent les groupes djihadistes du coin pour revendiquer l'attaque ? Habituellement, ils aiment bien annoncer leurs vengeances pour afficher leurs pouvoir de nuisance et qu'ils existent toujours malgré tout les coups qu' on leur porte... Pourquoi cette hésitation ?

A mon avis comme leurs "soldats" ont tire dans le tas en tuant sans doute d'autres musulmans, ils ne revendiqueront rien pour laisser planer le doute, histoire de ne pas se mettre davantage la population a dos, mais aussi, il leur faut surtout éviter de donner des indications qui mènerait l’enquête vers la source qui leur a permis de savoir ou frapper (si cette fameuse réunion du G5 était vraiment la cible).

Link to comment
Share on other sites

il y a 53 minutes, French Kiss a dit :

A mon avis comme leurs "soldats" ont tire dans le tas en tuant sans doute d'autres musulmans, ils ne revendiqueront rien pour laisser planer le doute, histoire de ne pas se mettre davantage la population a dos, mais aussi, il leur faut surtout éviter de donner des indications qui mènerait l’enquête vers la source qui leur a permis de savoir ou frapper (si cette fameuse réunion du G5 était vraiment la cible).

Ça me rappelle les derniers attentats à l'ambulance et au camion piégé à Kaboul. La camion piégé qui était censé explosé au coeur du quartier diplomatique a explosé nettement plus loin en plein milieu de la zone urbaine quand la police a voulu le contrôler. Du coup, au lieu de déchiqueter les ambassades, l'explosion a tué plus de 100 afghans civils et en a mutilés plusieurs centaines d'autres... Devant le carnage et devant le ratage de cible, les Talibans n'ont rien revendiqué. Mais bon cela ne va pas les empêcher de dormir sur leurs deux oreilles car pour eux, ils sont morts en martyrs sauf que l'on ne leur pas demandé leur avis.

Edited by Claudio Lopez
Link to comment
Share on other sites

Il y a 7 heures, Claudio Lopez a dit :

Toujours pas de revendications 24 heures après... Qu'est ce qu'ils attendent les groupes djihadistes du coin pour revendiquer l'attaque ? Habituellement, ils aiment bien annoncer leurs vengeances pour afficher leurs pouvoir de nuisance et qu'ils existent toujours malgré tout les coups qu' on leur porte... Pourquoi cette hésitation ?

Sur cette vidéo, il n'y a aucun doute sur les intentions et qui sont les acteurs de cette attaque. 

Donc les revendications ne changent rien je dirais, on sait qui à attaquer. 

Vidéo partagé sur le file FS français par un des membres du forum. 

 

 

 

 

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

bon il va falloir trouver les autres, 

Le Groupe pour le soutien de l'islam et des musulmans (GSIM) a affirmé avoir agi en représailles à une opération française au Mali durant laquelle un de leur chef a été tué.

Un groupe djihadiste revendique la double-attaque de Ouagadougou

http://www.lefigaro.fr/international/2018/03/03/01003-20180303ARTFIG00147-un-groupe-djihadiste-revendique-la-double-attaque-de-ouagadougou.php

Edited by zx
Link to comment
Share on other sites

Il y a 7 heures, French Kiss a dit :

A mon avis comme leurs "soldats" ont tire dans le tas en tuant sans doute d'autres musulmans, ils ne revendiqueront rien pour laisser planer le doute, histoire de ne pas se mettre davantage la population a dos, mais aussi, il leur faut surtout éviter de donner des indications qui mènerait l’enquête vers la source qui leur a permis de savoir ou frapper (si cette fameuse réunion du G5 était vraiment la cible).

Les têtes dirigeantes du GSIM n'ont pas eu grand mal à téléguider leurs gamins-soldats vers ces zones "sensibles"/névralgiques:  tout se sait facilement (avec des complicités ou non) dans cette région de l'Afrique et en l'espace de quelques heures une action terroriste peut-être organisée... Après les interrogations semblent effectivement patentes :

 
 
 
Il y a 6 heures, Claudio Lopez a dit :

La camion piégé qui était censé explosé au coeur du quartier diplomatique a explosé nettement plus loin en plein milieu de la zone urbaine quand la police a voulu le contrôler. 

Les murs des ambassades françaises et allemandes avaient tout de même sacrément vibrés...!

Edited by Kerloas
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Kerloas a dit :

Les têtes dirigeantes du GSIM n'ont pas eu grand mal à téléguider leurs gamins-soldats vers ces zones "sensibles"/névralgiques:  tout se sait facilement (avec des complicités ou non) dans cette région de l'Afrique et en l'espace de quelques heures une action terroriste peut-être organisée... Après les interrogations semblent effectivement patentes :

 
 
 

Les murs des ambassades françaises et allemandes avaient tout de même sacrément vibrés...!

Comme je ne connais pas grand chose a ces pays africains, ni aux differents groupes actifs dans la BSS, on parle toujours des 2 grands "courants" (AQ et EI), mais comme il en sort un nouveau a chaque revirement de jeux d'alliances... apres, effectivement, avec ou sans complicites, les infos semblent circuler assez vite et sans trop de filtrage, la prochaine je laisserai de cote les elucubrations remanantes de la guerre froide :coolc:

Edited by French Kiss
Link to comment
Share on other sites

il y a 40 minutes, French Kiss a dit :

Comme je ne connais pas grand chose a ces pays africains, ni aux differents groupes actifs dans la BSS, on parle toujours des 2 grands "courants" (AQ et EI), mais comme il en sort un nouveau a chaque revirement de jeux d'alliances... apres, effectivement, avec ou sans complicites, les infos semblent circuler assez vite et sans trop de filtrage, la prochaine je laisserai de cote les elucubrations remanantes de la guerre froide :coolc:

Le GSIM est une organisation récente, de taille modeste, qui a fait allégeance à Al-Qaïda. C'est notamment la branche officielle d'Al-Qaïda au Mali (Three Islamic extremist groups of Mali merge, pledge to al-Qaida).

Edited by Baba1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 20 heures, Baba1 a dit :

Le GSIM est une organisation récente, de taille modeste, qui a fait allégeance à Al-Qaïda. C'est notamment la branche officielle d'Al-Qaïda au Mali (Three Islamic extremist groups of Mali merge, pledge to al-Qaida).

La vidéo récente de l'otage française Sophie Pétronin a été diffusée par le GSIM d'ailleurs (la veille de l'attaque).

Edited by Baba1
Link to comment
Share on other sites

http://www.jeuneafrique.com/mag/538970/politique/mali-le-recit-exclusif-de-la-traque-de-abou-walid-al-sahraoui/

Citation

Mali : le récit exclusif de la traque de Abou Walid al-Sahraoui 

Abou Walid al-Sahraoui, le chef de l’État islamique au Grand Sahara (EIGS), a réussi à échapper à une offensive menée le 22 février par des soldats français de la force Barkhane, des combattants du Mouvement pour le salut de l’Azawad (MSA) et du Groupe d’autodéfense touareg Imghad et alliés (Gatia), dans le sud-ouest de Ménaka.

 

Abou Walid al-Sahraoui, le chef de l’État islamique au Grand Sahara (EIGS), a échappé de peu, le 22 février dernier, à une opération conjointe des soldats français de la force Barkhane, des combattants du Mouvement pour le salut de l’Azawad (MSA) et du Groupe d’autodéfense touareg Imghad et alliés (Gatia) dans la forêt d’Ikadagotane, à une soixantaine de kilomètres au sud-ouest de Ménaka.

Quelques heures plus tôt, un travail de renseignement humain au sol, complété par les détections d’un drone Reaper français, avait permis de localiser une base de l’EIGS dans cette forêt.

Une « opération d’opportunité » a alors été déclenchée, impliquant des commandos parachutistes français ainsi que des combattants du MSA et du Gatia, appuyés par des hélicoptères Tigre et Gazelle.

Selon une source au cœur de cette offensive, un jihadiste présumé fait prisonnier lors des affrontements a confirmé la présence d’Abou Walid al-Sahraoui dans la zone. À la nuit tombée, ce dernier aurait réussi à prendre la fuite à pied avec quelques-uns de ses comparses.

L’un des principaux lieutenants locaux de l’EIGS aurait été tué

L’opération a duré jusqu’à ce que la forêt soit complètement ratissée, « afin de lever les doutes sur une présence possible d’autres éléments du groupe terroriste », explique-t-on à l’état-­major français à Paris.

Un pick-up, trois motos, de l’armement et des munitions ont été récupérés. Cinq autres jihadistes présumés ont été arrêtés et remis aux autorités maliennes. Un certain « Sodji » (également connu sous le nom de « Bouba »), l’un des principaux lieutenants locaux de l’EIGS, auteur de plusieurs attaques dans la zone de Ménaka et au Niger, aurait été tué lors de ces combats.

Il était notamment suspecté d’avoir participé à l’embuscade de Tongo Tongo, qui, le 4 octobre 2017, coûta la vie à cinq militaires nigériens et à quatre membres des forces spéciales américaines.

 

  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Dans la même veine, le WaPo - je crois - signale que les djihadistes à l'origine de l'attaque qui a fait 4 morts US au Niger ont publié une vidéo de 10mn sur le sujet, basée notamment sur les images tournées par l'un des soldats américain, tué à la fin.

Link to comment
Share on other sites

En l'occurence, ce montage-vidéo apparu il y a quelques jours est bien la vidéo qu'avait eu le NY Times il y a plusieurs semaines. Le problème est que celle-ci a été publiée sur les canaux classiques et "officiels" avant d'être retirée, ce qui a créé une confusion et dénote de débats internes au sein de l'EI. C'est donc une forme de "diffusion diffuse", pas directement estampillée.

Link to comment
Share on other sites

La vidéo de l'embuscade des Américains au Niger vient de sortir. Vidéo tirée d'une caméra présente sur le casque d'un soldat US.

 (Attention : à partir de 2:30 on voit les soldats US tombé au combat. On voit du sang en toute fin de vidéo ) 

RIP

[media] 

[/media]

Link to comment
Share on other sites

Bien triste vidéo, on s'y reconnait, surtout en tant que militaire ou ancien comme moi, on voit les choses sous un autre angle, on s'y projette plus facilement d'autant plus que le physique et les équipements de ces américains se rapprochent du nôtre, ce n'est pas comme voir un type de daesh.

Ce genre de vidéos montrent bien que le combat, c'est loin de l'ambiance "call of duty", l'ennemi est là vous observe, vous ne le voyez pas et la première balle vous met à terre.

Nous sommes la bas avec Barkhane et nos ennemis ne sont pas des "gentils"...

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Member Statistics

    5,966
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Personne
    Newest Member
    Personne
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...