Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

A quoi pourrait ressembler le futur char de combat du projet MGCS ?


Bon Plan
 Share

Recommended Posts

L'avantage d'une turbine comme sur l'Abrams c'est que c'est plus silencieux et que ça n'émet que très peu de fumée, deux avantages tactiques certains. En plus il pourrait consommer

L'avantage du diesel c'est que ça consomme moins et que ça peut s'allumer et s'éteindre d'une pression sur un bouton, là aussi très utile de pouvoir couper le char pour écouter.

Le moteur hyper-bare lui il est certes très compact et très véloce, mais il a aussi les inconvénients des deux solutions du dessus. Autre inconvénient du Leclerc qui je pense c'est qu'il supporte supporte mal le carbu-réacteur. Du coup ça force a avoir une chaine de carburant dédiée en full diesel.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Clairon a dit :

Et une turbine Safran adaptée ? @Rescatorl'avait évoqué comme possible solution

Clairon

Comme l'Abrams.  Ca fonctionne, mais c'est un gouffre à gasoil, et ca génère beaucoup d'IR.

Il y a 1 heure, Capitaineconan a dit :

Le Leclerc est plus court car il n’y a pas de radio chargeur, ça permet de gagner l’espace prévu dans la tourelle pour que radio chargeur puisse se mouvoir 

Y a il un lien directe entre longueur de la caisse et dimensionnement de la tourelle?  Y en a un, mais pas direct il me semble.

Link to comment
Share on other sites

à l’instant, g4lly a dit :

Le rendement des turbines terrestres n'est pas mauvais...

Y a turbine et turbine.     La turbine de 1500cv du M1 (soit 1100Kw) est une "petite" turbine, et pas la plus moderne qui soit.

J'ai retenu que la conso du M1 était gargantuesque.

Ce qui est certain c'est qu'en terme d'encombrement, c'est plutôt excellent. 

Link to comment
Share on other sites

il y a 22 minutes, BP2 a dit :

J'ai retenu que la conso du M1 était gargantuesque.

La turbine  du M1 à l'origine, qui semble-t-il n'était pas totalement optimisée pour cet usage, consommait énormément, depuis il a coulé du détergent sous les ponts et les turbines pour engins ont fait de sérieux progrès dans cette matière.

Clairon

  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

Les turbines on du mal a être très performantes en terme de rendement sous les 1500cv - pile poil la puissance demandé par les MBT... - seuil à partir de quoi ça s'arrange.

Une voie d'amélioration du rendement serait d'adjoindre un "régénérateur" qui récupère la chaleur en sortie de turbine pour la ramener en sortie de compresseur/entré de la chambre de combustion. Ce serait bon aussi pour la discrétion IR par abaissement de la température d'échappement.

Une amélioration supplémentaire possible est "l'intercooling" en refroidissant l'air entre les étages des compresseurs. Ce processus réduit le travail de compression et augmente aussi le rendement du cycle de la turbine à gaz.

ça pourrait être construit en très peu de pièces avec des géométries complexes grâce à l'impression 3D.

 

Une autre technologie que j'aimerais voir explorée, c'est les moteurs 2 temps. Surtout ceux à pistons opposés. Non ! Pas comme dans les flats des Porsche, mais réellement avec des pistons qui se font face et se partage un même cylindre.

  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 14 minutes, Shorr kan a dit :

Une autre technologie que j'aimerais voir explorée, c'est les moteurs 2 temps. Surtout ceux à pistons opposés. Non ! Pas comme dans les flats des Porsche, mais réellement avec des pistons qui se font face et se partage un même cylindre.

"hasard" de l'histoire, ce serait une firme Ukrainienne qui serait la plus avancée, avec son moteur 6cyl de T84, le 6TD3 de KMDB, dévelloppant 1400 cv, une version à 1200 Cv propulse les Al-Khalid Pakinstanais

Clairon

  • Thanks 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 8 minutes, Clairon a dit :

"hasard" de l'histoire, ce serait une firme Ukrainienne qui serait la plus avancée, avec son moteur 6cyl de T84, le 6TD3 de KMDB, dévelloppant 1400 cv, une version à 1200 Cv propulse les Al-Khalid Pakinstanais

Clairon

Oui ! Motorisation initialement pensé pour le T-64, qui devait être le top du top de la force blindée soviétique

https://www.malyshevplant.com/en/content/6td

 

6TD-2-ba.png

 

J'en avais parlé un peu dans ce post :

 

J'aimerais vraiment voir cette technologie ressuscité et se développer. D'autant que ça ne partirait pas de rien entre les ukrainiens et les récents développements américains.

Edited by Shorr kan
  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, BP2 a dit :

Comme l'Abrams.  Ca fonctionne, mais c'est un gouffre à gasoil, et ca génère beaucoup d'IR.

Y a il un lien directe entre longueur de la caisse et dimensionnement de la tourelle?  Y en a un, mais pas direct il me semble.

Au temps pour moi, j’ai écris une connerie, c’est le faible encombrement du gmp ( identique à celui d’un ami 30) qui a permis de raccourcir le châssis du Leclerc ( seulement six galets de roulement au lieu de sept pour l’Abrams ou le Léo 2) soit 4 tonnes de gagné

Link to comment
Share on other sites

  • M1 7.94m
  • Leo 2  7.72m
  • Leclerc 6.88m et 7.03 avec le powerpack MTU

Il y a bien 70cm de différence avec le Leo 2 ... et 90cm avec le M1.

Pourtant le powerpack MTU n'est pas super compact ... pas plus que la turbine du M1.

C'est avant tout des choix de masse et d'architecture interne.

Le M1 accueille des munition en caisse dans des compartiment fermée à l’arrière du puits de tourelle par exemple pour 12 coups - 6 de chaque coté - de part et d'autre de la turbine qui est installé longitudinalement. Il est probable que le puits de tourelle à trois dedans soit plus grand que pour deux aussi ... etc.

En gros je ne suis pas convaincu que dans les autres projet de char la longueur soit la contrainte principale ... je dirai au contraire, ca aide à la stabilité longitudinale, à franchir les tranchée etc.

Exemple du M1 ... de tout évidence la compacité en longueur n'a pas été spécialement recherché.

M1A1_internal.gif

Link to comment
Share on other sites

il y a 27 minutes, g4lly a dit :
  • M1 7.94m
  • Leo 2  7.72m
  • Leclerc 6.88m et 7.03 avec le powerpack MTU

Il y a bien 70cm de différence avec le Leo 2 ... et 90cm avec le M1.

Pourtant le powerpack MTU n'est pas super compact ... pas plus que la turbine du M1.

C'est avant tout des choix de masse et d'architecture interne.

Le M1 accueille des munition en caisse dans des compartiment fermée à l’arrière du puits de tourelle par exemple pour 12 coups - 6 de chaque coté - de part et d'autre de la turbine qui est installé longitudinalement. Il est probable que le puits de tourelle à trois dedans soit plus grand que pour deux aussi ... etc.

En gros je ne suis pas convaincu que dans les autres projet de char la longueur soit la contrainte principale ... je dirai au contraire, ca aide à la stabilité longitudinale, à franchir les tranchée etc.

Exemple du M1 ... de tout évidence la compacité en longueur n'a pas été spécialement recherché.

M1A1_internal.gif

 

Sur le dessin, c'est quoi le truc sous le compartiment à munitions en nuque et relié par un arbre à la boite de vitesse ?

Link to comment
Share on other sites

Dans le Leclerc emirati, le MTU est monté verticalement, à cela s’ajoute une climatisation ultra puissante dans le châssis 

apres le côté compact , c’était très « francais « , il a tout d’un grand :biggrin:

plus serieusement, si tu pars sur une répartition, 40 tonnes de châssis , pour 20 tonnes de tourelles, tu as deux chars, l’un avec un châssis péniche, l’autre avec un châssis compacté,si ton châssis fait un mètre de moins pour le même poids ( imaginons avec les éléments moteurs ,suspension ,boîtes de vitesse identiques) il est mieux blindé que le châssis péniche de 4 tonnes 

Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, g4lly a dit :

 

Le M1 accueille des munition en caisse dans des compartiment fermée à l’arrière du puits de tourelle par exemple pour 12 coups - 6 de chaque coté - de part et d'autre de la turbine qui est installé longitudinalement. Il est probable que le puits de tourelle à trois dedans soit plus grand que pour deux aussi ... etc.

En calant la turbine en travers il y a moyen de raccourcir pas mal non?

Et la longueur ça joue quand même sur la surface à blinder et la signature visuelle (et éventuellement un peu thermique moteur éteint).

Link to comment
Share on other sites

Pour un nouveau char franco-français, une turbine de 1 800 ch, ça me va très bien, on sait faire, et au niveau application terrestres, ça s’est beaucoup amélioré en terme de facilité d’usages.

mais sur un char franco-allemand, imaginez qu’il y aura autre chose qu’un moteur 100% allemand, je pense que ça relève de la science fiction.

on est sur un exercice de style, à évoquer une motorisation qui serait française ou franco-allemande.:biggrin:

si le projet aboutit, on aura la dernière mouture de chez MTU à 1 800ch diesel 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 55 minutes, Capitaineconan a dit :

Pour un nouveau char franco-français, une turbine de 1 800 ch, ça me va très bien, on sait faire, et au niveau application terrestres, ça s’est beaucoup amélioré en terme de facilité d’usages.

mais sur un char franco-allemand, imaginez qu’il y aura autre chose qu’un moteur 100% allemand, je pense que ça relève de la science fiction.

on est sur un exercice de style, à évoquer une motorisation qui serait française ou franco-allemande.:biggrin:

si le projet aboutit, on aura la dernière mouture de chez MTU à 1 800ch diesel 

D’un point de vue économique ça se défend, comme la solution Scania. Après, à l’exportation ça sera au bon vouloir des allemands.

Un chassis NEXTER/KNDS, une motorisation MTU, enfin une tourelle KNDS Ascalon ou Rheinmetall selon le client.

Ca serait une bonne répartition.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

1 hour ago, hadriel said:

En calant la turbine en travers il y a moyen de raccourcir pas mal non?

Et la longueur ça joue quand même sur la surface à blinder et la signature visuelle (et éventuellement un peu thermique moteur éteint).

Sûrement qu'on peut installer autrement. Mais les US voulaient de l'espace autour pour mettre des munitions et probablement de go.

Link to comment
Share on other sites

Oui, et la turbine du M1 se change comme on enfile une chaussette, le cul du char s’ouvre comme une fleur ( avec les persiennes qui se déploient), et hop on enlève et on remet, ça a son charme, au combat;le Leclerc a repris le même concept, changement du GMP ultra rapide, y a un petit côté formule un, et au combat pour la remise en état, ça peut faire la différence, après ça a un coût 

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Un peu de nouvelles de l'EMBT par EDRmagazine:

https://www.edrmagazine.eu/knds-from-the-leo-clerc-to-the-e-mbt

Citation

One of the main discussions was about the crew. Exploiting the Leclerc gun and automatic loader the initial idea was to have three crewmembers as it is on the Leclerc. Developers came however to the conclusion that the amount of information provided by on board sensors and by the networked battlespace would saturate the tank commander capabilities. Two solutions were considered: inserting Artificial Intelligence elements, which however were considered not mature enough, or add a fourth crew member, which in the end was the one adopted.

...

 The driver is installed front-right while at his left we find the added position which hosts the systems’ operator. While physically installed in the chassis, “philosophically” he is in the turret, as on his working station he manages the high-end information as well as some of the effectors.

The driver and the systems’ operator can see the front scene through optical periscopes, therefore no all-digital viewing system was adopted on the E-MBT. Stereoscopic cameras are also installed, which would be useful in case of robotisation.

Coming to the tank commander, he has no direct view optic and relies on the Safran Paseo commander’s periscope

The ARX 30 is controlled by the system operator in the chassis

The fully digital vetronic architecture ensures that all crewmembers can recall on their displays the images acquired by the many visual sensors available, providing optimal situational awareness. “The crew stations are quite specific to the crewman role, therefore there is not much commonality between them

Ca parait raisonnable tout ça, par on n'a pas l'impression que les membres d'équipage puissent se relever les uns les autres. Ce serait dommage.

Citation

Another change is the adoption of the new EuroPowerPack made of the MTU 883 engine and the Renk 295 TM transmission, which compared to the original Leopard 2 power pack based on the MTU MB 873 Ka-501 provides the same 1,500 hp, is more compact and lighter. As the powerpack is shorter, this allowed to modify the internal layout, moving back the turret ring by about 0.2 meters, which permitted to augment the space available for the two crew members at the front, answering the issue of the increasing 95 percentile in soldiers height

 

Link to comment
Share on other sites

Petit comparatif Europowerpack vs Arrano+ générateur de 1MW

MTU 883

1.5m x 1m x0.7m = 1.1m3

1800kg

Transmission Renk

1.7m x 0.8m x 0.8m = 1.1m3

2400kg

 

Total: 4200kg 2.2m3

 

Arrano:

1.2m x 0.8m x 0.6m = 0.6m3

170kg

 

Générateur Honeywell de 1MW

volume inconnu (l'équivalent rolls Royce fait "la taille d'un fût de biere" soit 0.06m3)

140kg

 

Total

310 kg

0.7 m3

 

Au comparatif faut rajouter coté électrique les moteurs électriques mais c'est du même ordre de grandeur que le générateur, à savoir un petit volume et ~150kg.

La solution élec fait donc en gros 4t et 1.5m3 de moins


 

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 11 heures, g4lly a dit :

Pour le moment Renk et Scania market leur powerpack 1200ch "Powerpack 350S" pour motorisé des engin comme le T-72.

Il y a une super vidéo en suggestion d'ailleurs, qui date de 2016 et où deux officiels de Renk France nous présentent leur produit.

C'est pas dégueu.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 10 minutes, Sovngard a dit :

Une attaque en survol pourrait également frapper l'arrière de la tourelle abritant un chargement automatique, le résultat est le même, on se retrouve avec un char hors combat.

Si les munitions sont en nuque et que le chargeur automatique se contente d'aller les chercher pour les chambrer, ça fait une grosse différence par rapport aux solutions où des munitions sont directement en puit de tourelle, non? Même si c'est sur le côté de ce puit, dans un silo vertical isolé du reste du châssis et de la tourelle par des protections balistiques et des portes d'accès.

Link to comment
Share on other sites

  • BPCs changed the title to A quoi pourrait ressembler le futur char de combat du projet MGCS ?

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,963
    Total Members
    1,749
    Most Online
    krach
    Newest Member
    krach
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...