Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

L'Inde


Blacksheep
 Share

Recommended Posts

il y a 27 minutes, Picdelamirand-oil a dit :

Bon j'essaye de faire un petit scénario pour illustrer tout ça: je commence par un scénario simpliste, par exemple sans attrition, et je complexifierais ensuite.

Je rappelle que les Chinois ont 468 J-20 et les Indiens 36 Rafale et que je suppose que la disponibilité du J-20 est semblable à celle du F-35.

Il faut quand même expliquer ce que signifie la même disponibilité que le F-35:

La première étape est de montrer que la disponibilité constatée est "contrainte" : j'ai mis des guillemet car c'est un terme que j'invente et qui doit donc être définis.

D'abord la disponibilité n'est pas une caractéristique de l'avion seul mais de l'avion et de l'organisation qui est mise autours:

  • L'avion par ses caractéristiques participe à la disponibilité, parce que si il est mauvais de ce point de vue, il faudra mettre en place une organisation plus lourde que si il est bon.
  • Donc on peut donner des objectifs de disponibilité pour n'importe quel avion sous la forme d'un ordre, ce sera possible d'obéir en renforçant l'organisation technique sur les bases de façon à compenser les faiblesses éventuelles de l'avion et tenir quand même l'objectif de disponibilité.
  • C'est ce qui a été fait pour le F-35 on lui a donné un objectif de MC de 80% qui est très facile à atteindre , ce qui ne serait pas le cas pour un objectif de FMC à 80%.
  • Le F-35 n'arrive pas à atteindre son objectif bien qu'il y ait un enjeu médiatique évident et que les USA disposent de moyens considérables par rapport aux autres armées de l'air pour renforcer l'organisation technique sur les bases.
  • Cela entraîne en particulier que les F-35 ne volent pas suffisamment par rapport aux besoins.
  • J' appelé cette situation le nombre d'heures de vol "contraint".

Pour prouver ce que j'avance je vous propose un extrait du rapport DOT&E FY 2019 ANNUAL REPORT:

https://www.dote.osd.mil/Portals/97/pub/reports/FY2019/dod/2019f35jsf.pdf?ver=2020-01-30-115432-173 page 29

Traduction

Les faibles taux d'utilisation continuent d'empêcher les services d'atteindre leurs taux de vol programmés complets, qui constituent la base des projections d'heures de vol et des modèles de coûts de maintien en service. Pour les 12 mois se terminant en septembre 2019, le taux d'utilisation mensuel moyen pour l'ensemble de la flotte américaine était de 18,1 heures de vol par appareil et par mois pour le F-35A, de 15,3 pour le F-35B et de 23,8 pour le F-35C. 

Ces chiffres sont à comparer avec les prévisions de 2013, qui prévoyaient que les unités F-35A et F-35C effectueraient 25 heures de vol par appareil par mois et que les unités F-35B effectueraient 20 heures de vol par appareil par mois pour atteindre les objectifs du Service.

Là les objectifs sont très clairs et pourtant on mesure des taux de vol qui ne s'améliorent pas avec le temps et qui sont aujourd'hui de l'ordre de 13-14 h par mois, avec récemment une évolution inquiétante car le nombre total d'heure de vol des F-35 A n'augmente plus malgré l'arrivé de nouveaux avions:

spacer.png

Bon la suite demain peut être.  

18hdv par avion ça fait a peine de quoi faire voler un pilote pour qu'il fasse son quota d'heures... C'est pas beaucoup... On sait quel est ce ratio  en moyenne sur quelques air force occidentales?

Link to comment
Share on other sites

Il y a 12 heures, Picdelamirand-oil a dit :

Bon la suite demain peut être.  

Alors je reprend:

Je voudrais partager quelques réflexions.

D'abord sur les taux MC et FMC qui sont de 55% et 30% pour le F-35: cela signifie que 55% des F-35 sont capables, à un moment donné, d'effectuer une des missions pour lesquelles ils sont prévus et que 30% sont capables d'effectuer toutes les missions. Cela donne un taux de réalisation de 39% des missions assignées c'est à dire que sur les 25% qui ne sont capable que de certaines missions seulement, il y en a 9% à qui on peut effectivement assigner une mission utile et donc 16% qui sont capable de missions dont on n'a pas besoin pour le moment.

Ce qui est très décevant c'est le taux FMC, le taux MC est à peu près dans la moyenne des avions Américains et en France aussi on a des taux du même genre sans que cela gène les opérations, parce que chaque fois que c'est nécessaire on sait faire les efforts qui font remonter ce taux au niveau dont on a besoin.

Il y a une différence entre un taux bas contraint et un taux bas que l'on estime suffisant pour le contrat opérationnel, et pour lequel on ne fait pas plus d'effort. Or le taux FMC du F-35 est un taux bas contraint.

Il y a aussi le problème des moteurs: c'est un problème qui fruste Garamendi, mais pour l'instant on a rien vu: il n'y a que quelques petits pourcents des F-35 qui ne volent pas du fait de l'absence de moteur fonctionnel mais les prévisions vont jusqu'à 40% dans les prochaines années avec une impossibilité de dépasser 1000 moteurs disponibles à un moment donné. C'est un problème qui touchera le MC parce que sans moteur aucune mission n'est possible, et le simple fait que le MC ne soit pas encore touché montre bien que ce problème est seulement en devenir.

Et là on aura un MC bas contraint. Cela risque de hurler.

En 2020 avec 600 avions les F-35 ont réalisé 115000 heures de vol soit 192 h par avion au lieu de 240 en 2019 et en 2021 avec 700 avions ils ont encore réalisé 115000 h de vol soit 164 h par avion au lieu de 192.

Comment expliquer ça? Ma théorie c'est que le nombre total d'heure de vol que peuvent faire les F-35 est contraint par le nombre total de moteur en état de vol disponibles.

spacer.png

On voit sur ce graphique que le nombre de moteurs en état de marche s'accroit beaucoup moins vite que le nombre de F-35 construit et semble plafonner autours de 1000. Alors si avec 730 Moteurs on peut générer 115000 h de vol, avec 1000 moteurs on pourra en générer 160000 qu'il faudra partager entre 1851 avions soit 85 h par avion et par an.

On a un autre phénomène si on observe la disponibilité des F-35:

Availability Rates of Air Force Fighters, by Age

Percent

spacer.png

Flying Hours of Air Force Fighters, by Age

Number of Hours per Aircraft per Month

spacer.png

On voit une baisse anormale du taux de disponibilité (MC) et du nombre d'heure de vol mensuel en fonction de l'âge de l'avion si on le compare aux autre avions. C'est peut être un problème supplémentaire mais c'est peut être aussi parce que le problème des moteurs est moins sensible sur des avions neufs, qui ont donc un moteur neuf, pendant un certain temps.

Les US ont bien vu l'arrivé du problème et on fait un gros effort pour améliorer les capacités de remise en état des moteurs, mais ils ont traité les symptômes, les moteurs tombent en panne, on les répare plus vite... ils n'ont pas encore cherché à avoir un taux de panne moteur dans la norme. En ce sens le moteur du F-35 se rapproche des moteurs soviétiques qui ont une durée de vie plus courtes que celle des moteurs occidentaux et justifie en partie la comparaison du J-20 et du F-35 car les moteurs Chinois s'inspire beaucoup des moteurs Russes.

Tout le psychodrame de la nécessité d'upgrader le moteur du F-35 pour installer le Tech Refresh 3 afin de pouvoir faire tourner le logiciel du block 4, est une tentative de régler le fond de ce problème au lieu de se contenter des symptômes.

Edited by Picdelamirand-oil
  • Thanks 3
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Revenons à mon scénario: j'ai expliqué longuement les caractéristiques de la disponibilité des F-35 afin de pouvoir prendre un taux bas contraint de 14 h de vol par mois pour le J-20, par analogie avec le F-35. 

Et pour le Rafale?

Je me réfère à ce document: Rafale for Finland

Où en page 3 on peut lire: 

Mature Aircraft,

Combat & Support Proven RAFALE is in-service since 2004 in the Navy, since 2006 in the French Air Force. Entry first, international coalitions, joint and allied exercises, small deployment for crisis management… able to fly 350 hours in a month, and up to 1000 flight hours in a year;

Et où page 6 on peut lire:

Structural Design safe-life target of 9000 hours for the Airframe

350 h dans un mois , ça veut dire qu'il peut voler à mi temps, 24/24 7/7 pendant un mois !

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Picdelamirand-oil a dit :

On voit une baisse anormale du taux de disponibilité (MC) et du nombre d'heure de vol mensuel en fonction de l'âge de l'avion si on le compare aux autre avions

Pur une flotte de plusieurs centaines de prototypes à divers stade de développement je trouve que c'est plutôt pas mal :rolleyes:

  • Haha 2
Link to comment
Share on other sites

Alors il faut maintenant que j'imagine une façon pour les Chinois d'utiliser leurs 468 J-20.

D'abord ils sont sans doute conscient que la disponibilité est plutôt faible (par hypothèse) et donc je pense qu'il feront en sorte que tous leurs avions soient prêt à voler le jour du début de l'attaque. Cela signifie qu'ils ont ralentis les opérations pour préserver le plus possible la disponibilité et en conséquence les Indiens ont également réussi à rendre leur 36 Rafale apte à voler ce jour là, surtout que les Rafale peuvent être remis en état plus rapidement que les J-20 au vu de leur performance de disponibilité.

Ensuite je pense qu'ils voudront faire pression au moins un jour entier de manière continue. Pour ce faire il faut prévoir d'être présent sur la zone de combat pendant 24h que je propose de diviser en 12 missions. Pour être présent 2 h sur la zone de combat il faudra faire des missions de 4h en comptant 1 heure de transit aller et une heure de transit retours. Le volume de chaque mission sera de 468/12 = 39 J-20. Ils auront à faire face à 36 Rafale dans un premier temps et petit à petit le nombre de Rafale diminuera pour se stabiliser à 18, je détaillerais la gestion indienne plus tard.

Bien sûr les Chinois pourraient aussi envoyer leur 468 avions d'un seul coup, ils auraient alors à faire face à un réseau constitué de 270 Su -30 MKI et de 36 Rafale car dans ce cas après le choc initial il y aura forcément un moment d'accalmie.

Le J-20 n'a pas de canon, ce qui montre qu'il n'est pas destiné à faire du dog fight à très courte distance, mais il a quand même 2 missiles courte portée que la plupart du temps il n'utilisera pas mais qui peuvent être utiles pour l'auto défense. Sinon il peut emporter dans sa soute 4 missiles longue portée. Le Rafale lui peut porter 6 MICA NG et 2 METEOR. Donc on est à 156 missiles longue portée pour les 39 J-20 contre 144 missiles longue et moyenne portée pour les 18 Rafales dans la période stabilisée. Mais les Rafale peuvent se poser dès qu'ils ont utilisé leur missiles pour repartir en mission relativement vite, ils peuvent même refaire le plein de carburant et d'armement moteur allumé et repartir en moins d'une demi heure (15- 20 minutes).

Edited by Picdelamirand-oil
  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 15 heures, bubzy a dit :

Ah, et... Le premier qui me parle de simulateur je lui fait bouffer de la fondue savoyarde jusqu'à ce que mort s'en suive. 

Simulateur Simulateur Simulateur Simulateur Simulateur Simulateur Simulateur ... :bloblaugh:

Quelle belle mort, je signe de suite (si lointaine) :tongue:

  • Haha 3
Link to comment
Share on other sites

Les 350 heures par mois en surge ont déjà été démontrées en opérations et surtout est ce qu'on peut le maintenir sur 100% de sa flotte ?
Parce que si il faut d'en cannibaliser certains pour permettre aux autres de voler ce nombre d'heures, ou s'il faut 3x plus de mécanos...

En France un rafale vole 23 h / mois en moyenne, donc le surge de 350 h / mois c'est quand meme 15 X plus. 

Edited by Titus K
Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, Titus K a dit :

Les 350 heures par mois en surge ont déjà été démontrées en opérations et surtout est ce qu'on peut le maintenir sur 100% de sa flotte ?
Parce que si il s'agit d'en cannibaliser certains pour permettre aux autres de voler ce nombre d'heures c'est quand meme different.

En France un rafale vole 23 h / mois en moyenne, donc le surge de 350 h / mois c'est quand meme 15 X plus. 

En OPEX on a déjà utilisé les Rafale à 500 % du taux métropolitain.

Bien sûr qu'il faut avoir des pièces de rechange et des techniciens de maintenance, mais les Indiens ont acheté du PBL (Performance Based Logistic) qui ne peux être réalisé qu'en ayant un stock de rechange au pied de l'avion, et ils sont habitués à la maintenance du Su-30 MKI qui demande 32 h de maintenance par h de vol alors que pour le Rafale c'est 8 h de maintenance par h de vol. Ils sont donc habitués à des équipes de maintenance de 4 à 8 personnes sans problèmes.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Est ce que 18 Rafale peuvent affronter victorieusement 39 J-20? Il faut considérer que SPECTRA est conforme à nos attentes, qu'il y a une version RBE2 XG du radar et que celle ci est multistatique afin de détecter confortablement les J-20 car il faudra non seulement une supériorité aérienne, mais une suprématie aérienne, car les Chinois sont 13 fois plus nombreux et donc  l'attrition doit être beaucoup plus importante chez eux.

Mais que se passe t il à partir du deuxième jour?

Les J-20 peuvent voler 14h par mois, soit 3,5 missions de 4h par mois. or ils viennent de faire tous une mission, il leur en reste donc 2,5 à réaliser dans le mois. Cela fait 468 * 2,5 = 1170 sorties pour le reste du mois soit 39 sorties par jour. Les Chinois peuvent donc faire une mission à 39 J-20 semblable à celles du premier jour ou 3 missions à 13 J-20 par jour. Là on sent bien que les Indiens n'auront aucun mal à réunir une force suffisante à mettre en face, car ils auront au minimum 18 avions FMC (full mission capable) et plus vraisemblablement 36.

Le seul problème est donc le ratio de 13 contre 1 des pertes que doivent subir les Chinois pour que la force Indienne dure autant que la force Chinoise.

On peut réduire ce ratio à 6,5 contre 1 en considérant que les Indiens ont déployé 5 régiments de S 400 et que l'attrition Chinoise devra être partagée entre les Rafale et les S-400.

Mais la meilleure approche de mon point de vue serait d'avoir un réseau mixte de Rafale et de SU 30 MKI où les Rafale seraient non exposés et détecteraient de loin les J-20 avec des radar multistatiques afin de faire de la désignation d'objectifs aux SU 30 MKI et ceci dès le premier jour. Même de loin, 18 Rafale c'est 36 METEOR ce qui représente une participation non négligeable à la lutte que mèneraient les Su 30 MKI.

Edited by Picdelamirand-oil
  • Like 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 11 minutes, Picdelamirand-oil a dit :

Est ce que 18 Rafale peuvent affronter victorieusement 39 J-20? Il faut considérer que SPECTRA est conforme à nos attentes, qu'il y a une version RBE2 XG du radar et que celle ci est multistatique afin de détecter confortablement les J-20 car il faudra non seulement une supériorité aérienne, mais une suprématie aérienne, car les Chinois sont 13 fois plus nombreux et donc  l'attrition doit être beaucoup plus importante chez eux.

Mais que se passe t il à partir du deuxième jour?

Les J-20 peuvent voler 14h par mois, soit 3,5 mission de 4h par mois. or ils viennent de faire tous une mission, il leur en reste donc 2,5 à réaliser dans le mois. Cela fait 468 * 2,5 = 1170 sorties pour le reste du mois soit 39 sorties par jour. Les Chinois peuvent donc faire une mission à 39 J-20 semblable à celles du premier jour ou 3 missions à 13 J-20 par jour. Là on sent bien que les Indiens n'auront aucun mal à réunir une force suffisante à mettre en face, car ils auront au minimum 18 avions FMC (full mission capable) et plus vraisemblablement 36.

Le seul problème est donc le ratio de 13 contre 1 des pertes que doivent subir les Chinois pour que la force Indienne dure autant que la force Chinoise.

On peut réduire ce ratio à 6,5 contre 1 en considérant que les Indiens ont déployé 5 régiments de S 400 et que l'attrition Chinoise devra être partagée entre les Rafale et les S-400.

Mais la meilleure approche de mon point de vue serait d'avoir un réseau mixte de Rafale et de SU 30 MKI où les Rafale seraient non exposés et détecteraient de loin les J-20 avec des radar multistatiques afin de faire de la désignation d'objectifs aux SU 30 MKI et ceci dès le premier jour.

On pourrait pas non plus imaginer l’inverse des rafale quasi lices pour une ser minime, capable de detecter l’adverse en pure passif qui detecte pour les rafales en arrieres en configu lourdes qui font de la detection active de loin, le tout en reseau pour conforter les pistes des uns et des autres. Les rafales de l’arriere tieraient des armes longues portés, si ca fait mouche terminer sinon les avions adverses auraient deja perdu beaucoup d’energie et seraient tres vulnerable au rafale proche et leur mica ir.

On pourrait meme mettre pas mal de su30mki a l’arriere comme des camions a missiles. 

Link to comment
Share on other sites

Passés sous les écrans radar ... pour des AWACS

https://www.scramble.nl/military-news/additional-aew-c-capacity-for-indian-air-force

"Currently, the IAF operates three Ilyushin A-50EHi Phalcon Airborne Warning and Control System (AWACS) aircraft and three Embraer ERJ145SM early warning aircraft  ... the procurement of six more Embraer ERJ145SM early warning aircraft is under process"

"Next to the above aircraft, the IAF will develop six AEW&C aircraft, dubbed as AEW&C Mk.II, using the Airbus A321. India's Defence Research and Development Organisation (DRDO) will be the prime contractor, but will share all costs with the air force. The six A321s are all former Air India airliners and were noted parked at Hindon AFS since early 2022. The procurement and development of the AEW&C Mk.II was accorded by the Cabinet Committee on Security (CCS) on 8 September 2021."

"The A321s will be sent to France, where they will be refurbished and modified to Indian Air Force/DRDO specifications including the fitment of airborne radars. After returning to India, DRDO will integrate the radar with the complex software that will allow these aircraft to function as “eye-in-the-sky” controllers. It is unknown when the first A321 AEW&C Mk.II will enter service."

  • Like 1
  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 15 heures, Picdelamirand-oil a dit :

Est ce que 18 Rafale peuvent affronter victorieusement 39 J-20? Il faut considérer que SPECTRA est conforme à nos attentes, qu'il y a une version RBE2 XG du radar et que celle ci est multistatique afin de détecter confortablement les J-20 car il faudra non seulement une supériorité aérienne, mais une suprématie aérienne, car les Chinois sont 13 fois plus nombreux et donc  l'attrition doit être beaucoup plus importante chez eux.

Mais que se passe t il à partir du deuxième jour?

Les J-20 peuvent voler 14h par mois, soit 3,5 missions de 4h par mois. or ils viennent de faire tous une mission, il leur en reste donc 2,5 à réaliser dans le mois. Cela fait 468 * 2,5 = 1170 sorties pour le reste du mois soit 39 sorties par jour. Les Chinois peuvent donc faire une mission à 39 J-20 semblable à celles du premier jour ou 3 missions à 13 J-20 par jour. Là on sent bien que les Indiens n'auront aucun mal à réunir une force suffisante à mettre en face, car ils auront au minimum 18 avions FMC (full mission capable) et plus vraisemblablement 36.

Le seul problème est donc le ratio de 13 contre 1 des pertes que doivent subir les Chinois pour que la force Indienne dure autant que la force Chinoise.

On peut réduire ce ratio à 6,5 contre 1 en considérant que les Indiens ont déployé 5 régiments de S 400 et que l'attrition Chinoise devra être partagée entre les Rafale et les S-400.

Mais la meilleure approche de mon point de vue serait d'avoir un réseau mixte de Rafale et de SU 30 MKI où les Rafale seraient non exposés et détecteraient de loin les J-20 avec des radar multistatiques afin de faire de la désignation d'objectifs aux SU 30 MKI et ceci dès le premier jour. Même de loin, 18 Rafale c'est 36 METEOR ce qui représente une participation non négligeable à la lutte que mèneraient les Su 30 MKI.

Si je comprends, c'est toi qui a "vendu" le Rafale aux indiens avec l'option et la doctine "Shiva" ... T'es démasqué ! :tongue:

"Shiva est quelquefois représenté en tant que yogi qui possède la connaissance universelle, suprême et absolue, voire dans un état « au-delà de la connaissance »."

et

"Dieu de la lune, de la création et de la destruction, le préservateur, le dissimulateur et le révélateur"

"Attributs : un tambour à boules fouettantes, le troisième œil, le serpent, la hache, l'antilope*"

(* Ça c'était avant ...)

Ajouté à sa démultiplication de bras, pour le ratio 13 contre 1 plus besoin même des S-400 ... :laugh:

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Le 05/10/2023 à 22:36, Bechar06 a dit :

Passés sous les écrans radar ... pour des AWACS

https://www.scramble.nl/military-news/additional-aew-c-capacity-for-indian-air-force

"Currently, the IAF operates three Ilyushin A-50EHi Phalcon Airborne Warning and Control System (AWACS) aircraft and three Embraer ERJ145SM early warning aircraft  ... the procurement of six more Embraer ERJ145SM early warning aircraft is under process"

"Next to the above aircraft, the IAF will develop six AEW&C aircraft, dubbed as AEW&C Mk.II, using the Airbus A321. India's Defence Research and Development Organisation (DRDO) will be the prime contractor, but will share all costs with the air force. The six A321s are all former Air India airliners and were noted parked at Hindon AFS since early 2022. The procurement and development of the AEW&C Mk.II was accorded by the Cabinet Committee on Security (CCS) on 8 September 2021."

"The A321s will be sent to France, where they will be refurbished and modified to Indian Air Force/DRDO specifications including the fitment of airborne radars. After returning to India, DRDO will integrate the radar with the complex software that will allow these aircraft to function as “eye-in-the-sky” controllers. It is unknown when the first A321 AEW&C Mk.II will enter service."

Ohoh, intéressant. Pas de news chez nous? Parce qu'un AWACS sur base Airbus ça fait un bail qu'on en parle.

Link to comment
Share on other sites

il y a 10 minutes, jojo (lo savoyârd) a dit :

Sur de l'A321 LR ou XLR ça pourrait être intéressant aussi, non ? :huh:

Solution trop mediane. 
c’est pas du leger qu’on pourra faire en nombre et c’est pas du lourd qu’on pourra etre voler pendant des 10aines d’heures. 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, wagdoox a dit :

Solution trop mediane. 
c’est pas du leger qu’on pourra faire en nombre et c’est pas du lourd qu’on pourra etre voler pendant des 10aines d’heures. 

Le E7 Wedgetail des australiens, turques, coréens, britanniques et dans le futur des américains, qui est sensé remplacer les E-3 est basé sur 737-700ER

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,956
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Amoroso
    Newest Member
    Amoroso
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...