Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

L'Artillerie française


Gibbs le Cajun
 Share

Recommended Posts

Et puis on va pas se mentir le patroller a une naissance difficile. C’est rarement bon signe sur l’avenir. Il peut encore demontrer ce qu’il sait faire et les commandes suivront. Surtout qu’en face le rpas semble pas convaincre grand mode. 

Link to comment
Share on other sites

1 hour ago, Bechar06 said:

Pour le Patroller : il y a le fil "drones et Robots"  SVP

Ça dépend comment on interprète le titre du fil. Est-ce que c'est le rôle "artillerie" ou est-ce que c'est l'arme de l'artillerie de l'AdT? Parce que la France considère que les drones appartiennent à cette branche et toute discussion sur ceux-ci rentre effectivement dans le sujet du fil...

Link to comment
Share on other sites

2 hours ago, Bechar06 said:

Pour le Patroller : il y a le fil "drones et Robots"  SVP

Depuis toujours ou du moins depuis la première guerre mondiale. L'observation d'artillerie par aéronef est la mission de l'artillerie... Et en général c'est a elle que sont confiés les matériels.

Ballon, cerf-volant, drone dans les années 60 et a nouveau drone aujourd'hui...

C'est assez logique qu'on développe se rôle dans le fil artillerie. Sauf éléments très spécifique sur tel ou tel engin.

D'autant qu'ici le propos c'était de savoir sur l'artillerie serait doter d'un autre engin que le patroler, vu l'objectif d'acquisition relativement modeste de celui ci.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 15 heures, clem200 a dit :

Pourquoi dis tu cela ? On en achète même plus que prévu initialement 

Je colporte une rumeur, ce n'est pas une affirmation. :wink:

Les conflits récents mettent en exergue ce type de drone et dopent, pour le moment, les commandes. À l'avenir et au regard des menaces aériennes ou sol-air de haut niveau, ce type de vecteur de moyenne altitude sera contesté. L'attrition sera élevée.

Pour de la basse/moyenne intensité ou conflit asymétrique, il convient parfaitement. 

En plus le Patroller s'appelle Désiré... :biggrin:

Edited by Kamelot
Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, g4lly a dit :

Depuis toujours ou du moins depuis la première guerre mondiale. L'observation d'artillerie par aéronef est la mission de l'artillerie... Et en général c'est a elle que sont confiés les matériels.

Ballon, cerf-volant, drone dans les années 60 et a nouveau drone aujourd'hui...

Pour faire péter ma science... :tongue:

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Ballon_d'observation

Link to comment
Share on other sites

il y a 5 minutes, Kamelot a dit :

Je colporte une rumeur, ce n'est pas une affirmation. :wink:

Les conflits récents mettent en exergue ce type de drone et dope, pour le moment, les commandes. À l'avenir et au regard des menaces aériennes ou sol-air de haut niveau, ce type de vecteur de moyenne altitude sera contesté. L'attrition sera élevée.

Pour de la basse/moyenne intensité ou conflit asymétrique, il convient parfaitement. 

Je comprends ^^ 

Je voulais juste dire qu'officiellement la cible a toujours, même avant les conflits ukrainiens ou arméniens, été faible 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 7 minutes, Kamelot a dit :

Moi ce qui m'amuse c'est l'époque des drones-missile réutilisables tirés depuis un camion avec rampe 

Comme le CL-89

Ça semble tellement obsolète ... Un pauvre vol pré programmé avec 10 virages sur moins de 150km, puis tu peines a le récupérer et il faut passer au traitement analogique des photos capturées ... L'ennemi peut bouger 10x :biggrin:

Edited by clem200
  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, mehari a dit :

Parce que la France considère que les drones appartiennent à cette branche et toute discussion sur ceux-ci rentre effectivement dans le sujet du fil...

Un Bémol: tout dépend du dit drone.

Maintenant, même la police va avoir des drones...:tongue:

Pour le Patroller, effectivement, c'est l'Artillerie avec un usage interarme.

Link to comment
Share on other sites

2 minutes ago, Kamelot said:

Un Bémol: tout dépend du dit drone.

Maintenant, même la police va avoir des drones...:tongue:

Pour le Patroller, effectivement, c'est l'Artillerie avec un usage interarme.

Pareil pour le SMDR. Ça va changer avec l'introduction massive du NX-70 dans les compagnies et pelotons mais en attendant, les drones à quasiment tous les niveaux sont du ressort de l'artillerie...

Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, clem200 a dit :

Moi ce qui m'amuse c'est l'époque des drones-missile réutilisables tirés depuis un camion avec rampe 

Comme le CL-89

Ça semble tellement obsolète ...

À l'époque ça ne faisait pas rire...! Techniquement c'était presqu'un missile de croisière ! :bloblaugh:

Avant il y avait le R 20...

https://artillerie.asso.fr/basart/article.php3?id_article=1371

Et bien avant :

"Le premier drone français stricto sensu a été conçu, réalisé et expérimenté dès 1923 à Étampes par l'ingénieur Maurice Percheron et le capitaine Max Boucher mais l'armée française ne trouva pas encore d'intérêt à cette nouvelle technologie. En anglais, le mot « drone » désigne le faux bourdon (mâle de l'abeille)."

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 5 minutes, mehari a dit :

Pareil pour le SMDR. Ça va changer avec l'introduction massive du NX-70 dans les compagnies et pelotons mais en attendant, les drones à quasiment tous les niveaux sont du ressort de l'artillerie...

Le Génie et le Train ont aussi leurs machins... Mais, c'est vrai l'Artillerie veut créer un "monopole", voire un pôle d'excellence. :laugh:

Edited by Kamelot
Link to comment
Share on other sites

Le 23/04/2023 à 10:00, BPCs a dit :

La question du dimanche matin : le MEPAC peut-il faire du tir direct ?

On a la réponse dans un article d'Army-guide sur le 2R2M : Non.

"The 120 mm 120 2R2M mortar system does not have a direct fire capability as TDA believes that there is little requirement for this."

http://www.army-guide.com/eng/product1849.html

3b92d0d309.jpg

Pourtant si on regarde le mode de rangement du mortier en caisse, on se dit qu'en le pointant dans l'axe du véhicule, porte ouverte cela devrait le faire puisque le mortier est "rangé" avec une hausse de 0°.

958db17c3e.jpg

Ceci dit, on peut se demander si les coffres apprécieraient la proximité du passage du pelot ?

En plus il n'y aurait pas de protection de l'équipage, alors que la distance max en tir-direct est d'environ 1500m.

laffly10.jpg

Un autre  "camion" qui tirait vers l'arrière  le Lafay W15 TCC en avait ...mais le tir direct était sa vocation première.

laffly11.jpg

De même sur les gun-truck  serbes :

m09_105mm_sph_02.jpg?w=1024

Mais pas sur un 105mm léger comme KADDB Al-Wahsh 4x4

1d1ae85fc56f0ff5eb8d43893c421048.jpg

Ni sur le récent camion 105mm coréen

3af9.jpg

En pratique, il sera sans doute plus simple et beaucoup plus judicieux de tirer une MGM et d'en horizontaliser la courbe pour viser avec précision la partie vulnérable d'un gros bunker.

1490023041-3917--in-Dubky-Park-Sestroret

En plus cela permettra de tirer à distance de sécurité.

oui tu cherche a avoir un canon d'assaut à  moindre coût

Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, clem200 a dit :

Moi ce qui m'amuse c'est l'époque des drones-missile réutilisables tirés depuis un camion avec rampe 

Comme le CL-89

Ça semble tellement obsolète ... Un pauvre vol pré programmé avec 10 virages sur moins de 150km, puis tu peines a le récupérer et il faut passer au traitement analogique des photos capturées ... L'ennemi peut bouger 10x :biggrin:

Mais a contrario, ce n'était pas un trapanelle évoluant à la vitesse d'un biplan de 14-18, mais bien un appareil conçu pour la HI à une époque où la DCA n'était pas virtuelle.

Pour le remplacer Dassault et Safran n'avaient pas prévu une base de motoplaneur à hélice mais le Slow-fast, un dérivé de la série des Ducs.

Il serait peut-être temps qu'on repasse à  des produits adaptés à  autre chose que la traque d'un Mollah en mobylette...

D'ailleurs les youesses en sont déjà à songer au MQ-Next

1615319458158-message-editor_16049575626

 

 

  • Like 1
  • Thanks 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 18 heures, BPCs a dit :

our le remplacer Dassault et Safran n'avaient pas prévu une base de motoplaneur à hélice mais le Slow-fast, un dérivé de la série des Ducs.

Effectivement, il faudra de la casse pour le comprendre... et pourtant nous disposons peu ou prou du vecteur et des systèmes.

Il faudra des années d'homologation en y associant plusieurs études sur la Doctrine, l'impact écologique ainsi qu'une coopération avec Monaco et le Luxembourg... OCCAR, voire OTAN obligent. :rolleyes:

Pendant ce temps là en Turquie et ailleurs...

Edited by Kamelot
  • Haha 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Ça avance, ça avance...:sleep:

https://www.opex360.com/2023/04/30/les-derniers-essais-de-lobus-guide-de-155-mm-katana-ont-ete-un-succes-selon-nexter/

De là à avoir une production garantie et effective...?

Bon, l'expérience est bonne pour les techniques utilisées sur mortier de 120 R et 120 mm complexe sur char... Qui peut le plus, peut le moins, en principe.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Kamelot a dit :
Citation

Aussi, pour l’armée de Terre, le dossier des munitions de précision fait partie de ses priorités. En effet, celles-ci permettent non seulement d’économiser le potentiel des canons mais aussi de réduire l’empreinte logistique tout en limitant le risque de dommages collatéraux, notamment en zone urbaine.

D’où l’intérêt de l’obus Katana, dévoilé par Nexter lors de l’édition 2018 d’EuroSatory, le salon dédié à l’armement aéro-terrestre. À l’époque, il ne s’agissait que d’un concept, appelé à devenir le prochain « standard » de l’artillerie.

Le rapport coût-bénéfice a du être évalué j'imagine ?

On a une idée du nombre d'obus non guidés nécessaires pour faire l'équivalent d'un obus de précision ?

Apparemment on devrait avoir une idée sur le Retex de la Task force Wagram versus Excalibur US ?

Citation

Lors de la bataille de Mossoul [2016-17] menée contre l’État islamique, doté de capacités dites « nivelantes », il apparut que les artilleurs français du détachement Wagram, équipé de quatre CAESAr [Camion équipé d’un système d’artillerie de 155 mm] manquèrent de munitions de précision, contrairement à leurs homologues américains. Ce qui se traduisit par une consommation importante d’obus de 155 mm lors des tirs de contre-batterie… et donc par une usure prématurée des tubes.

Je crois me souvenir que Rescator disait que cela n'enlèverait pas la consommation en obus éclairant, en écran de fumée qui fait une partie non négligeable des obus tirés.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Tu continue à faire une fixation et a mêler l'effet statistiques et le sniping.

Les deux logiques ne s'opposent pas ... C'est juste deux roles differents et complémentaire.

En pratique on deplace alors le rôle de l'artillerie pour remplacer ce qu'on ne sait plus faire en appui direct.

Le sniping c'était le job des appuis direct en fait, notamment des chars.

Ensuite c'est devenu le rôle des HdC puis des chasseurs.

Mais comme on le voit en Ukraine les HdC et la chasse ne sont pas forcément à l'aise au dessus du champ de bataille.

Reste la solution ATGM ... Qui marche redoutablement bien. A condition qu'on en ait en quantité suffisante là où il faut.

L'alternative c'est de déplacer le sniper en l'air soit dans un drone kamikaze soit dans un obus d'artillerie.

Le petit souci c'est qu'à focaliser trop la dessus on perd le rôle de l'artillerie...

Les ukrainiens n'ont pas interdit les franchissement de coupure humide russe avec des munitions de précision mais avec des volée de fusée de merde proprement guidé par les observateurs d'artillerie...

C'est la même chose pour la plus des rôles classique de l'artillerie. La force c'est avant tout le volume et la cadence.

Si tu veux un truc précis et donc couteux a mon sens le coller dans un petit obus n'est pas forcément une riche idées... C'est compliqué et ça n'apporte pas grand chose par rapport au solution concurrente. Drone kamikaze notamment.

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 55 minutes, BPCs a dit :
 

Lors de la bataille de Mossoul [2016-17] menée contre l’État islamique, doté de capacités dites « nivelantes », il apparut que les artilleurs français du détachement Wagram, équipé de quatre CAESAr [Camion équipé d’un système d’artillerie de 155 mm] manquèrent de munitions de précision, contrairement à leurs homologues américains. Ce qui se traduisit par une consommation importante d’obus de 155 mm lors des tirs de contre-batterie… et donc par une usure prématurée des tubes.

Ca a surtout empêché des tirs en milieu urbain par crainte de pertes civiles je crois. L'obus guidé permet ça et l'appui de troupes au contact.

Il faudra voir si l'AdT achète Katana et pour quelle doctrine. Sachant que la contre-batterie c'est plutôt le domaine de Larinae, parce que l'obus guidé n'arrive pas plus vite sur sa cible qu'un obus normal. Et que on va recapitaliser les MLRS, sachant qu'une roquette M31 ça ne coute que deux fois le prix d'un Excalibur pour une portée et une charge supérieures.

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,944
    Total Members
    1,749
    Most Online
    FlorianBlanchard54
    Newest Member
    FlorianBlanchard54
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...