alexandreVBCI

Incidents/Accidents d'appareils civils - Crash aériens

Recommended Posts

Beaucoup (autour de 160) de victimes, dont au moins un mort...

Avion arrivant sur le seuil de piste trop haut, trop vite, avec un fort vent arrière (entre 40 et 80 km/h, c’est beaucoup trop), se posant après 2000m sur une piste mouillée de 3000m : généralement il faut être très prudent, mais on peut cette fois avancer qu’ils doivent souffler chez Boeing, mais stresser du côté de Pegasus et de l’ATC. Les pilotes, eux, sont gravement blessés, ils ont autre chose à foutre.

Edited by Hirondelle

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne m'y connais pas assez pour supputer, mais est-il envisageable qu'après une, deux ou trois remises de gaz, les pilotes n'aient plus eu le choix que de se poser, faute de réserve suffisante pour un terrain de déroutement ?

Je suis bien conscient que ça n'enlève en rien le fait qu'il se soient poser long, rapide et vent arrière (ce dernier point étant sans doute plus de la responsabilité du contrôle), disons que je m'interroge sur ce qui peut être la cause de telles circonstances.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 15 minutes, ogo a dit :

Je ne m'y connais pas assez pour supputer, mais est-il envisageable qu'après une, deux ou trois remises de gaz, les pilotes n'aient plus eu le choix que de se poser, faute de réserve suffisante pour un terrain de déroutement ?

Je suis bien conscient que ça n'enlève en rien le fait qu'il se soient poser long, rapide et vent arrière (ce dernier point étant sans doute plus de la responsabilité du contrôle), disons que je m'interroge sur ce qui peut être la cause de telles circonstances.

tout pareil, je n'y connais rien, mais un poser vent arriere sur une piste trempée...

d'une part, ça allonge la distance (le vent arriere), ça augmente le risque d'un plaquage sur une rafale de vent, ça diminue l'efficacité des volets

et la piste trempée, ça favorise l'aquaplanning et un moins bon freinage, donc une distance plus longue...

bref, tout pour que ça arrive

Share this post


Link to post
Share on other sites

Se poser après 2000 m sur une piste détrempée de 3000 sans être pilote on peut dire que c'est une erreur

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, ogo a dit :

Je ne m'y connais pas assez pour supputer, mais est-il envisageable qu'après une, deux ou trois remises de gaz, les pilotes n'aient plus eu le choix que de se poser, faute de réserve suffisante pour un terrain de déroutement ?

Bonjour,

C'est envisageable mais en contravention avec la réglementation.

En arrivant sur le terrain de destination, les réserves doivent contenir de quoi effectuer deux atterrissages avortés (remises de gaz) plus de quoi rejoindre le terrain de dégagement prévu. 

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

S'il y a erreur des pilotes, quelles peuvent être les conséquences pour eux ? 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 16 minutes, Kiriyama a dit :

S'il y a erreur des pilotes, quelles peuvent être les conséquences pour eux ? 

Pour moi, c'est le controle final qui leur a donné cette piste, qui leur a imposé d'atterrir vent arriere...

apres, eux, gèrent comme ils peuvent (ils conservent quand meme la possibilité de repartir si les conditions ne le permettent pas..)

mais, pour moi, à la base, c'est l'atterrissage vent de 40 km venant de l'arriere qui est le gros souci (à Orly, on accepte jusqu'à 10 knts de vent arriere, pas plus)

https://www.google.com/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=14&cad=rja&uact=8&ved=2ahUKEwjo0rS-tb3nAhXC8-AKHaqgBuQQFjANegQIARAB&url=https%3A%2F%2Fwww.info-pilote.fr%2FIP749-le-facteur-humain-dans-l-atterrissage-vent-arriere_a1945.html&usg=AOvVaw3dtrQ3FDd-cQarp8P1GZ7v

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, christophe 38 a dit :

Pour moi, c'est le controle final qui leur a donné cette piste, qui leur a imposé d'atterrir vent arriere...

Oui, donc pas opportun, mais cisaillements de vent apparemment, qui venait de virer de 180 degrés.

Quant aux pilotes: seuls maîtres à bord, remise de gaz, contre QFE, autre piste ou déroutement... Plein de choses possibles et de toutes façons, pas sensés respecter une instruction merdeuse de contrôleur.

Bref, la patate chaude va changer de mains.

Terrible plongeon du talus aussi : conception des pistes en cause ?

Edited by Hirondelle
  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'approche n'est pas stabilisée,  c'est de la responsabilité des pilotes qui auraient dû remettre les gaz bien avant la piste. Les autorités turques ont ouvert une enquête pour éventuelle négligence criminelle contre les deux pilotes. Bon, c'est la Turquie et d'après un ami, cette compagnie est loin des standards en vigueurs chez nous. Ce qui ne veut pas dire que ce type d'accident n'arrive pas aussi chez nous: voir la sortie de piste du 340 AF358 à Toronto en 2005.

Le CVR sera très intéressant : le briefing entre les pilotes fait il état de la longueur de la piste ?  des calculs de distance sur piste mouillée ou contaminée ? de la procédure d'approche interrompue ? (de mémoire, rien de tout ça pour l'AF à Toronto). Le PNF a t-il  annoncé les écarts par rapport aux performances et/ou la trajectoire souhaitée ? 

Bref, cette approche a t-elle effectuée dans les règles de l'art ? Il est plus que permis d'en douter.

 

Edited by Cool Hand
  • Thanks 1
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

visiblement ils se sont posés trop loin sur la piste, et ils ont dépassés le bout de la piste à une vitesse de près de 100km/h, ils auraient du recommencer leur approche. 

ce qui m'étonne, ils n'ont pas d'ILS ?, c'est supposé éviter les mauvaises approches  et arrive pile sur le début de la piste, le pilote a juste besoin de poser l'avion ? même par mauvais temps ou visibilité

https://fr.wikipedia.org/wiki/Système_d'atterrissage_aux_instruments

ils ont eu de la chance, l'incendie a été maîtriser, l'avion de Toronto, les gens avaient pu être très vite  évacués avant que tout soit en flamme.

 

Edited by zx

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, zx a dit :

ils ont dépassés le bout de la piste à près de 100km,

Sacré inertie ou des super moteurs ioniques pour pousser un avion dégringolé sur 100 km de terrain chaotique...

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Zalmox a dit :

Sacré inertie ou des super moteurs ioniques pour pousser un avion dégringolé sur 100 km de terrain chaotique...

merci; mon doigt à fourcher 100km/h bien sur.

j'ai corrigé :) c'est la fin de semaine

Edited by zx

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, zx a dit :

ce qui m'étonne, ils n'ont pas d'ILS ?, c'est supposé éviter les mauvaises approches  et arrive pile sur le début de la piste, le pilote a juste besoin de poser l'avion ? même par mauvais temps ou visibilité

https://fr.wikipedia.org/wiki/Système_d'atterrissage_aux_instruments

ils ont eu de la chance, l'incendie a été maîtriser, l'avion de Toronto, les gens avaient pu très vite  évacués avant que tout soi en flamme.

Bonjour,

La forte composante de vent arrière tend à faire passer l’avion au dessus de la trajectoire d’approche (au dessus du Glide de l'ILS). Le pilote va devoir pousser sur le manche pour rattraper le plan. En poussant sur son manche, sa vitesse va augmenter (alors que c'est cette même vitesse déjà élevée qui l'a fait sortir du plan) et il va donc devoir réduire fortement la poussée. Il va courir après son assiette, c'est à dire subir les réactions de son avion, alors que c'est à l'avion de répondre aux actions de son pilote (on parle d'être devant l'avion, ou derrière l'avion (subir)). C'est très dangereux surtout si le vent n'est pas stable ou en cas cisaillement. 

C'est un sujet très intéressant, car en poursuivant le raisonnement, on en vient à parler des paramètres utilisés sur les avions de ligne (couple assiette-vitesse) qui ne sont pas les paramètres primaires de la mécanique du vol que sont la pente et l'incidence. 

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, ogo a dit :

Un airbus A320 qui évite des missiles anti aérien... WTF ?

Bonne publicité pour Airbus: il évite les SAM là où le Boeing se fait descendre. [/sarcasme]

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, ogo a dit :

Je l'ai mis aussi dans "politique international" mais c'est aussi bien ici

Syrie : un Airbus A320 avec 172 passagers à bord évite de peu un missile et atterrit d'urgence

 

Un airbus A320 qui évite des missiles anti aérien... WTF ?

Si c'est un avion d'El Al la compagnie israelienne, ils sont équipés de détecteurs de missiles :wink:

Après lecture de l'article, je t'accorde qu'il est peu probable que El Al desserve la Syrie :laugh:

Edited by Teenytoon
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

France info / Perpignan : il vole un avion, survole la ville et se tue dans un crash

https://mobile.francetvinfo.fr/economie/aeronautique/perpignan-il-vole-un-avion-survole-la-ville-et-se-tue-dans-un-crash_3844033.html

"Un pilote visiblement expérimenté

L'avion, un Piper PA-44, a été dérobé chez AéroPyrénées, un centre de formation aéronautique, situé près de l'aéroport de Perpignan. Trois services d'enquête de la gendarmerie sont mobilisés, de même que le Bureau enquête accidents (BEA)."

" L'avion a décollé mardi vers 23 heures, sans avoir communiqué d'itinéraire de vol au contrôle aérien, et se serait écrasé mercredi, à 3 heures du matin. L'appareil n'a pas pris feu, ce qui laisse penser aux enquêteurs qu'il a pu se retrouver à cours de carburant. Une certitude : le pilote était expérimenté, pour décoller en pleine nuit, voler pendant 4 heures alors que des rafales de vent dépassaient 100 km/h. Le vol s'est achevé dans un champs de Corneilla-del-Vercol, une commune située à 10 km de Perpignan."

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le plus grave a mon avis soit que le vol du Piper soit rester inaperçu jusqu'au crash alors que l'effraction a l'aéroport a été signalé :blink: 

Edited by collectionneur
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,487
    Total Members
    1,550
    Most Online
    ThomasM
    Newest Member
    ThomasM
    Joined
  • Forum Statistics

    20,844
    Total Topics
    1,300,243
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries