Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Recommended Posts

il y a 26 minutes, Wallaby a dit :

Même si Airbus a le papier d'autorisation du Trésor Américain qui va bien ?

Il y a manifestement des procès qui ont été intentés par des parties non-étatiques et jugés par des tribunaux non-soumis au Trésor.

En outre il me semble qu'il y a toujours incertitude sur le statut de ces fichues sanctions US pour tout établissement traitant en $ avec une liste de pays : suspendues ? Rétablies ?  définitivement abandonnées ? Les républicains US ont, en juillet dernier au moins, tenté de refaire passer des sanctions financières dirigées contre l'Iran qui ont été (je crois) soumises à veto d'Obama.

L'élection et le discours de Trump (et de son équipe désormais) sur ce sujet crée beaucoup d'incertitude, au minimum. Clinton a promu l'accord avec l'Iran et, de mémoire, souhaitait clarifier cette question des sanctions.

Edited by Boule75
Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, loki a dit :

Logique hélas, en ligne avec la rhétorique israélienne et celles des durs de Téhéran. Et l'Iran, qui maintien une stratégie de tension avec ses voisins du Golfe que ce soit au Yémen, via ses positions en Syrie voire en Irak, n'est pas blanc-bleu non plus.

On va voir s'ils relancent l'enrichissement de l'uranium : ils auront besoin des russes, voire des chinois.

Boeing et Airbus réfléchissaient à commercer avec l'Iran dans une autre devise que le $ : a-t-on des nouvelles sur ce front ? Ca, ce serait une aiguille dans la domination du dollar, un précédent, et la perte d'un levier pour les USA. Ils n'avaient qu'à pas en abuser, faut dire.

Sait-on si un ou plusieurs gouvernements européens ont réfléchi à fonder une banque dédiée aux transactions hors-dollar, typiquement entièrement fondée en Euro, et qui serait de ce fait isolée des risques de rétorsion US ? Ce serait un bon instrument de souveraineté, ça ferait hurler les TrumpTrolls, mais pas plus que d'habitude.

Link to comment
Share on other sites

Le Saturday, December 03, 2016 à 12:27, Boule75 a dit :

 

Boeing et Airbus réfléchissaient à commercer avec l'Iran dans une autre devise que le $ : a-t-on des nouvelles sur ce front ? Ca, ce serait une aiguille dans la domination du dollar, un précédent, et la perte d'un levier pour les USA. Ils n'avaient qu'à pas en abuser, faut dire.

Sait-on si un ou plusieurs gouvernements européens ont réfléchi à fonder une banque dédiée aux transactions hors-dollar, typiquement entièrement fondée en Euro, et qui serait de ce fait isolée des risques de rétorsion US ? Ce serait un bon instrument de souveraineté, ça ferait hurler les TrumpTrolls, mais pas plus que d'habitude.

Sous les sanctions les Allemands ont venu une palanquée d'usines pétrochimiques en euros aux Iraniens via des sociétés émiraties. Il n'y avait pas de problèmes. 

Aujourd'hui les propals d'Airbus (en Iran) sont en Euros avec hedging sur part hors devise Euro. D'ailleurs certains américains font de très jolies affaires en Iran en ce moment via leur filiales européennes et libellent le tout en Euros...

Je serais prêt à mettre mes mains à couper que les propals de Boeing en Iran sont aussi en euros...

Edited by Neuron
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

  • 5 weeks later...

Un très gros poisson vient de passer l'arme à gauche : http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/01/08/97001-20170108FILWWW00134-l-ex-president-iranien-rafsandjani-est-decede.php

Vous me direz qu'il avait fini plus ou moins par être évincé par Khamenei et qu'il n'avait plus "que" le conseil de discernement à diriger. Mais il était l'une des figures du régime et un homme à ne pas négliger dans le jeu serré des intrigues politiques de la théocratie iranienne. Accessoirement, il devait avoir beaucoup de dossiers sur beaucoup de choses, ce qui lui a sans doute valu de vivre longtemps et de mourir dans son lit.

La mort de Rafsandjani marque le début de la fin d'une époque. Khamenei n'est plus tout jeune non plus. Il va y avoir du mouvement dans le coin.

Edited by Ciders
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Dans ce milieu, tout le monde a des dossiers. C'est un gage de survie politique voire de survie tout court. Rafsandjani était le personnage central de la révolution iranienne et de la période de guerre avec l'Irak, avec Khamenei et Khomeini. Un pragmatique, prêt à vendre sa mère et son père pour assouvir ses ambitions et dont la seule erreur fut de privilégier la présidence de la République et d'abandonner la fonction de guide à Khamenei.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, Fenrir a dit :

Il participait au vote pour le guide suprême ?

J'ai eu un retour d'Iraniens vivants en France : même avec son discours "réformateurs" qui pouvait plaire, personne ne va le pleurer dans ceux qui ont quitté le pays.

Un vote ? Il n'y a pas de vote pour ce poste. Il faudrait que je regarde comment ça fonctionne exactement mais en gros, quand Khomeiny est décédé, ses deux subordonnés les plus puissants se sont arrangés entre eux : Khamenei a pris la fonction de guide suprême, Rafsandjani la présidence.

Après... il faut gratter un peu. Rafsandjani était un pur pragmatique, prêt à vendre père et mère s'il y trouvait un quelconque intérêt. Je te cite un extrait du livre de Pierre Razoux sur la guerre Iran-Irak : "pur représentant du Bazar, jovial, pragmatique, épicurien, mais par-dessus tout redoutablement ambitieux". Il semble qu'il ait voulu une théocratie dans les règles, mais avec une acceptation de la loi du marché, une sorte de communiste chinois de l'après-1979 : on fait des affaires mais la révolution doit rester ce qu'elle était à son commencement. Prêt à discuter avec n'importe qui du moment que l'Iran y trouve son compte, bon connaisseur des affaires du monde. Mais il était implacable, prêt à tout et il a très certainement trempé dans de nombreuses combines dans les années 1980 et 1990. Il a travaillé main dans la main avec Khamenei durant le conflit contre les Irakiens, et les deux se sont mutuellement appuyés pour évincer leurs rivaux. Il n'est pas exclu qu'il ait ordonné ou couvert certaines disparitions malencontreuses ou tentatives d'élimination. Ainsi, Rafsandjani a été soupçonné dans l'attentat du 28 juin 1981, attaque qui élimine le chef du Conseil des gardiens de la révolution et présumé dauphin de Khomeiny, l'ayatollah Beheshti et une bonne partie du gouvernement iranien. Il est aussi possible qu'il ait contribué aux différentes purges et/ou accidents d'avions qui ont décapité le commandement iranien en 1981.

En fait, Razoux utilise une comparaison qui me paraît extrêmement intéressante : pour lui, Rafsandjani était le Danton de la révolution iranienne et Khamenei le Robespierre.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 21 heures, Ciders a dit :

Un vote ? Il n'y a pas de vote pour ce poste. Il faudrait que je regarde comment ça fonctionne exactement mais en gros, quand Khomeiny est décédé, ses deux subordonnés les plus puissants se sont arrangés entre eux : Khamenei a pris la fonction de guide suprême, Rafsandjani la présidence.

Marrant, il me semblait que le Guide Suprême (le titre exact est "Guide de la Révolution") était élu par le Conseil des Mollahs (appelé légalement" Conseil des Experts", un organe élu), et que le Président de la République (islamique d'Iran) par ses concitoyens...

Connait pas Pierre Razoux, mais osn parcours est assez intéressant. Son poste depuis 2007 à l'OTAN doit lui donner une ouverture de pensée lorsqu'il écrit son livre sur la guerre Iran Irak en 2014...

Link to comment
Share on other sites

J'ai trouvé ceci sur le Wiki de la page du Guide suprême

Schema_gvt_iran.png

Le système est loin d'être "démocratique" comme nous avons par chez nous mais il y a tout de même vote populaire (certes pour des candidats pré sélectionné) et contre pouvoir existant.

Dans un sens, cela me rappel les différends régime Français post-Napoléon. 

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...
Il y a 22 heures, Brenan95 a dit :

Il s'agit d'un missile balistique à moyenne portée de type Khorramshahr qui a volé environ 1 100 km. Selon l'agence iranienne Press TV, ce nouveau type de missile se caractériserait par une "haute précision". Voir encore ici une annonce de l'automne dernier : "Le ministre iranien de la Défense a annoncé au Parlement la production de trois types de missiles optimisés « Sejjil », « Qadr » et « Khorramshahr » d'ici mars 2017"

Ce test constitue-t-il ou non une violation de la résolution 2231 des Nations-Unies ? Aucune idée, je trouve des avis dans un sens et dans l'autre, mais guère de détails sur la supposée violation.

En tout cas, Trump n'a pas tardé à réagir, avec une modération toute caractéristique :

L'Iran a été formellement MIS EN GARDE pour avoir tiré un missile balistique.

Z'auraient du être contents de l'accord exécrable que les Etats-Unis ont signé avec eux !

 

Link to comment
Share on other sites

Dans le contexte et vu le bonhomme, je traduirai même thankful par un plus dédaigneux "L'Iran a été formellement mis en demeure (de ne pas effectuer) des tirs de missiles balistiques. Ils devraient (pourtant) être (déjà) reconnaissant de cet accord (mauvais pour nous mais généreux pour eux) que les US ont conclu avec eux".

Link to comment
Share on other sites

L'agrégateur de news de mon smartphone me dit que Trump aurait déclaré que les USA respecteraient les accords avec l'Iran. Toutefois je ne trouve rien avec une recherche rapide. quelqu'un aurait de news fraiches et certifiées (peut être un compte tweeter :biggrin: ) ? Comme beaucoup d'autres j'attend avec impatience la signature de l continuation de South Pars mais pour ça il faut que Total y aille, et donc que DodoBonnPioche respecte ce que son pays a signé.

Link to comment
Share on other sites

Réponse@ Neuron suite du fil "la production de pétrole", si tu le dis !
La propagande elle est à l’œuvre partout dans ce bas monde et distillée de différentes façon, religions comprises !

Pour les "coquilles" relevées dans la presse en France sur le tir du missile balistique (photos, vidéos), c'est hélas récurent et la rançon du tout numérique.
C'est à celui qui sortira l'information le premier quitte à l'agrémenter de photos d'archives même très éloignées du sujet, surtout par manque de professionnalisme !
Déjà à travers ce Forum on en apprends beaucoup plus !

Dans le coin, c'est beaucoup de géo politique avec la Russie, la Chine et les US principalement.
Une partie du destin de ces pays n'est plus entre leurs mains pour le moment et tous œuvrent pour que rien ne change.
Une des raisons qui pousseraient l'Iran à obtenir l'arme nucléaire histoire de desserrer l'emprise de ses encombrants protecteurs (qui ne le souhaitent pas) ?
 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, MIC_A a dit :

Une des raisons qui pousseraient l'Iran à obtenir l'arme nucléaire histoire de desserrer l'emprise de ses encombrants protecteurs (qui ne le souhaitent pas) ?

L'Iran est signataire du TNP, ses dirigeants politiques et religieux ont toujours condamné l'arme nucléaire et les armes de destructions massive en général.

Par contre les deux ont toujours dit qu'il fallait, pour que l'Iran ne soit pas à la merci d'une alliance/sponsor (capricieux), être indépendant énergétiquement, et donc avoir des centrales nucléaires, des mines exploitées, du combustible enrichi localement, et de la recherche. Sauf que l'enrichissement pour des fins civiles rend la bombe sale possible, et te place au seuil de la capacité nucléaire militaire. Ca plus le discours anti américain (mais c'est trop loin) et anti Israel (vu comme le 51eme état et, cerise, à portée de missile,... et crée/gouverné sur injustice flagrante).

Je ne dis pas qu'ils ont raison ou qu'ils sont tout blanc, mais j'aimerai bien un jour voir des preuves de ce que "notre camps" avance.

Link to comment
Share on other sites

Coté indépendance énergétique venant d'un pays qui dispose de grosses réserves et est exportateur c'est justement ce qui fait tiquer !
Comme d'autres d'ailleurs (EAU, AS) !
Surtout aujourd'hui, si l'Iran voulait "diversifier" sa production électrique ce ne sont  pas les moyens n'y la place qui manquent de l'éolien au photovoltaïque !

Certes, ils ont acheté une centrale civile aux Russes qui légitimement devrait être exploité comme ailleurs avec du "carburant" Russe prêt à l'emploi !
Néanmoins, le jeu du chat et de la souris coté entorses au TNP durant des années qui ciblait les tentatives d'enrichissements et les sites tenus secrets n'ont pas aidé à lever les doutes.
Les contrôles de l'AIEA ne pouvant s'exercer de fait.
Après quel est la part de vérité et d'intox de part et d'autre ?
 

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

@alpacks à propos de ce message :

Est-tu sûr de ton fait à propos de Chrysler prenant la place de PSA en Iran ? J'ai comme un immense doute... On sera je pense d'accord pour convenir que lorsque le groupe PSA renonce à son activité profitable en Iran pour un accord de dupe avec Chrysler, PSA s'est fait gravement avoir.

Par contre :

  • où as-tu vu que Chrysler ait effectivement pris la place ? M'est avis que si Trump & Co. continue sur sa lancée, ce n'est pas prêt d'arriver, en fait, et si ça se produit, ce sera sous impulsion italienne (Fiat, qui a "racheté" Chrysler). Il y a des projets, mais concrètement, pour l'instant, quoi ? Quelle part de marché ? Et ces projets sont-ils encore d'actualité depuis l'élection trumpienne ?
  • PSA est d'ors et déjà revenu en Iran. Renault y vend des voitures, et plein de constructeurs chinois. Concernant le marché iranien l'an passé, je trouve ça : où vois-tu du Chrysler, ou même du Fiat là-dedans ?
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Boule75 a dit :

@alpacks à propos de ce message :

Est-tu sûr de ton fait à propos de Chrysler prenant la place de PSA en Iran ? J'ai comme un immense doute... On sera je pense d'accord pour convenir que lorsque le groupe PSA renonce à son activité profitable en Iran pour un accord de dupe avec Chrysler, PSA s'est fait gravement avoir.

Par contre :

  • où as-tu vu que Chrysler ait effectivement pris la place ? M'est avis que si Trump & Co. continue sur sa lancée, ce n'est pas prêt d'arriver, en fait, et si ça se produit, ce sera sous impulsion italienne (Fiat, qui a "racheté" Chrysler). Il y a des projets, mais concrètement, pour l'instant, quoi ? Quelle part de marché ? Et ces projets sont-ils encore d'actualité depuis l'élection trumpienne ?
  • PSA est d'ors et déjà revenu en Iran. Renault y vend des voitures, et plein de constructeurs chinois. Concernant le marché iranien l'an passé, je trouve ça : où vois-tu du Chrysler, ou même du Fiat là-dedans ?

 

        A l'époque du dossier on a fait tout un jeu de pression par le biais de general motors qui était très suiviste des sanctions pour faire pression double sur cet abandon de marché, pendant que Chrysler eux n'avaient apparemment pas du tout l'intension de renoncer a ce marché a travers justement d'autres constructeurs pas tenu de suivre Obama sur le dossier

 

    C'est le même jeu de dupe que ces articles qui salissaient l'iran pour rien sur des accusations qui valent quoi aujourd'hui ?

    Pour des sanctions qui ont été levées finalement ...

     Les américains ne croyaient pas du tout dans leurs propres sanctions ils savaient très bien que ça n'allait pas tenir, mais si on peu au passage faire de l'intelligence économique qui dicte a nos vassal de disparaitre de se marché pour qu'on y revienne doucement nous aussi ...

Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, alpacks a dit :

        A l'époque du dossier on a fait tout un jeu de pression par le biais de general motors qui était très suiviste des sanctions pour faire pression double sur cet abandon de marché, pendant que Chrysler eux n'avaient apparemment pas du tout l'intension de renoncer a ce marché a travers justement d'autres constructeurs pas tenu de suivre Obama sur le dossier

[...]

     Les américains ne croyaient pas du tout dans leurs propres sanctions ils savaient très bien que ça n'allait pas tenir, mais si on peu au passage faire de l'intelligence économique qui dicte a nos vassal de disparaitre de se marché pour qu'on y revienne doucement nous aussi ...

Le résultat net c'est tout de même que PSA est revenu en Iran, que Renault y est arrivé, que ni Fiat ni Chrysler n'y sont encore, et que toutes les sanctions US n'ont pas été levées, loin de là, et qu'en conséquence les boîtes US sont tout de même très gênées aux entournures puisque qu'elles sont exposées à d'éventuels procès pour "soutien du terrorisme" ou à des projets génocidaires (contre Israël, peut être bientôt contre des sunites) par leur concurrents ou des groupes liés - qu'ils le sachent ou non - à l'AIPAC/Likhud et compagnie.

Du coup je ne vois quand même pas trop ce que tu voulais dire initialement : les boîtes US sont tout de même très handicapées.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,908
    Total Members
    1,749
    Most Online
    LucieLeroy789
    Newest Member
    LucieLeroy789
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.6m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...