Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Recommended Posts

  • 4 weeks later...

https://nuovavenezia.gelocal.it/venezia/cronaca/2020/03/16/news/venezia-canali-limpidi-senza-moto-ondoso-1.38597081 (15 mars 2020)

Venise "confine" le mouvement des vagues et retrouve la pureté de ses canaux, débarrassés de la turbidité qu'ils avaient, les poissons faisant leur réapparition dans beaucoup d'entre eux. C'est un autre des effets secondaires de l'urgence Coronavirus, qui a vidé la ville des flux de touristes et aussi de ceux, plus contenus, des habitants - lui redonnant une splendeur architecturale à la fois claire et spectrale - mais a aussi effectivement annulé le trafic maritime, réduit au minimum, éliminant ainsi une bonne quantité de rejets polluants produits par les moteurs, comme cela s'est également produit dans l'air avec la forte baisse des niveaux de particules Pm10.

Ce que le plan de circulation des eaux de la municipalité et la promesse de l'adoption progressive de moteurs écologiques n'ont pas encore pu mettre en œuvre , la crainte du virus et le nouveau régime d'urgence l'ont fait en quelques jours.

La transparence retrouvée des chenaux dépend directement de l'absence de trafic qui déplace normalement les sédiments accumulés sur le fond et contribue donc à l'opacification de l'eau. La réduction des rejets et l'échange des eaux de marée font le reste.

La réduction drastique du trafic de vaporetti, Grandi Navi et autres bateaux à moteur a en effet ramené les miroirs d'eau de la lagune des temps anciens, ceux de l'après-guerre, quand il était encore possible de se baigner dans les eaux des canaux.

  • Like 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 49 minutes, Tancrède a dit :

S'ils interdisaient "juste" les grands paquebots dans le canal de la Giudecca et le bassin San Marco (en fait, tout ce qui est devant les quartiers San Marco et Castello), ça ferait déjà une énorme partie du boulot à soi seul. Après, revenir à la rame uniquement.... Parce que c'est quoi, un moteur "écologique" dans un tel cas? Moins de rejets, OK, mais ça n'empêchera pas le mouvement des propulseurs de constamment remuer la merde. 

135470?width=1000&crop=16_9&signature=-o

T'as ta réponse dans l'image : une barque tirée par deux dauphins. Et si ça ne plait pas aux spécistes (après tout, obliger le dauphin à bosser sans avoir un accord écrit...), tu les remplaces par des mâles hétéro blancs de la 40aine, comme ça aucun risque de voir revenir les heures sombres de l'histoire (et de voir Titania s'emparer du sujet).

  • Haha 3
Link to comment
Share on other sites

7 minutes ago, rendbo said:

T'as ta réponse dans l'image : une barque tirée par deux dauphins. Et si ça ne plait pas aux spécistes (après tout, obliger le dauphin à bosser sans avoir un accord écrit...), tu les remplaces par des mâles hétéro blancs de la 40aine, comme ça aucun risque de voir revenir les heures sombres de l'histoire (et de voir Titania s'emparer du sujet).

Mâle, hétéro, blanc, dans leur quarantaine? Heuh.... Non! Je suis contre.... Et non c'est pas parce que c'est pile poil mon créneau démographique, d'abord! 

Maintenant, choper assez de dauphins rien que pour les gondoles de tous types qu'il y a à Venise (sans même parler des motoscafi/vaporetti et toute la poussière navale de la lagune), je crains que l'Adriatique, et sans doute la Méditerranée, n'y suffisent pas. Et puis quelqu'un leur organisera bien un syndicat, en plus. Mieux vaut la rame.... 

  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

https://www.theguardian.com/world/2020/apr/27/italy-unveils-plans-for-easing-of-coronavirus-lockdown-restrictions-conte (27 avril 2020)

Les parcs et les jardins publics rouvriront à partir du 4 mai et les gens pourront se promener ou faire de l'exercice à l'extérieur tant qu'ils gardent une distance physique. Toutefois, les citoyens devront toujours avoir sur eux un document mentionnant la raison pour laquelle ils s'aventurent hors de chez eux. Si vous utilisez les transports publics, qui continueront à fonctionner avec des services limités, le port du masque facial sera obligatoire.

Les musées, les galeries et les bibliothèques ainsi que les détaillants rouvriront le 18 mai et les bars, les restaurants et les coiffeurs à partir du 1er juin.

Les restrictions sur les funérailles ont été assouplies, avec un maximum de 15 personnes autorisées à y assister, mais Conte a été critiqué pour avoir maintenu les églises et autres sites religieux fermés.

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

Une otage des Chebabs libérée : polémique car elle s’est convertie à l’Islam:

Personnellement, je fais des bonds quand je vois les termes musulmans et islamistes assimilés. Mais bon : problème de traduction ?

Citation

Italie : la conversion à l'islam d'une ex-otage fait polémique

À son retour en Italie, Silvia Romano, détenue pendant 18 mois par un groupe islamiste en Somalie, portait un vêtement musulman. Une trahison pour certains.

Italie : la conversion à l'islam d'une ex-otage fait polémique, via @LePoint https://www.lepoint.fr/tiny/1-2375108

Link to comment
Share on other sites

2 hours ago, Hirondelle said:

Une otage des Chebabs libérée : polémique car elle s’est convertie à l’Islam:

Personnellement, je fais des bonds quand je vois les termes musulmans et islamistes assimilés. Mais bon : problème de traduction ?

Italie : la conversion à l'islam d'une ex-otage fait polémique, via @LePoint https://www.lepoint.fr/tiny/1-2375108

RFI depuis AFP

Quote

Silvia Romano avait été kidnappée par un commando d’hommes, armés de fusils et machettes, dans le village de Chakama, au sud-est du Kenya, le 20 novembre 2018. Un acte du groupe jihadiste somalien al-Shabab, d’après les services de renseignement italiens. Libérée dans la nuit du 8 au 9 mai en Somalie, à 30 km de Mogadiscio, elle a été rapatriée en Italie ce dimanche 10 mai.

De notre correspondante à Rome,  Anne Le Nir

Les premiers mots de la jeune femme, âgée de 24 ans, après avoir été retenue en otage pendant 536 jours ont été les suivants : « J’ai été forte et j’ai résisté ». Vêtue d’une abaya vert amande, tête voilée, regard radieux, nez et bouche protégés par un masque, l’humanitaire, bénévole de l’ONG Africa Milele Onlus, qui s’occupe d’enfants orphelins, a été accueillie à l’aéroport militaire de Rome par ses parents, venus de Milan, le président du Conseil, Giuseppe Conte, et le ministre des Affaires étrangères, Luigi Di Maio, qui portait un masque aux couleurs du drapeau italien.

Une raçon versée par l’État italien

Avant de rentrer à Milan, où toute la ville l’attend pour une fête, virtuelle, et où elle sera placée en quarantaine, Silvia Romano devra être entendue par les magistrats du parquet national antiterroriste.

Sa libération serait le résultat d’une étroite coopération entre les services de renseignement italiens, les forces de l’ordre somaliennes et les services secrets turcs, très présents en Somalie. Plusieurs médias évoquent une rançon de « deux à quatre millions d’euros », versée par l’État italien. 

 

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 7 heures, Wallaby a dit :

C'est pas ça qu'on appelle le "syndrome de Stockholm" ?

Entre devenir une femme respectable qui doit "juste" être voilée et baisser les yeux, ou une chienne d'infidèle destinée au repos du guerrier, je pense que le choix est vite fait...

et si elle n'était pas seule en geôle, je peux aussi comprendre qu'elle ne rejette pas tout de suite le voile afin de ne pas porter préjudices à celles qui sont encore prisonnières.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

https://www.tagesspiegel.de/wirtschaft/urlaub-in-zeiten-des-coronavirus-in-diese-laender-koennen-touristen-bald-reisen-ein-ueberblick/25828732.html (14 mai 2020)

Pendant ce temps, le pays se perd dans des discussions parfois absurdes sur les règles de distance sur la plage, dans la mer et pour les enfants qui creusent dans le sable. Les exploitants de stations balnéaires s'insurgent contre les propositions visant à ce que les rangées de parasols soient placées à cinq mètres les unes des autres ou à ce que les chaises longues soient désinfectées après chaque changement.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Wallaby a dit :

https://www.tagesspiegel.de/wirtschaft/urlaub-in-zeiten-des-coronavirus-in-diese-laender-koennen-touristen-bald-reisen-ein-ueberblick/25828732.html (14 mai 2020)

Pendant ce temps, le pays se perd dans des discussions parfois absurdes sur les règles de distance sur la plage, dans la mer et pour les enfants qui creusent dans le sable. Les exploitants de stations balnéaires s'insurgent contre les propositions visant à ce que les rangées de parasols soient placées à cinq mètres les unes des autres ou à ce que les chaises longues soient désinfectées après chaque changement.

Cela va bientôt arriver chez nous je te rassure.

On a eu droit à une norme AFNOR de 26 pages pour coudre soi-même ses masques après un mois de confinement.

On a eu droit à un document de 45 pages pour la réouverture des entreprises incluant entre autre une nouvelle méthode de calculs officiel des surfaces des bâtiments permettant de déterminer en la divisant par 4 le nombre de personnes maximum à accueillir (tenant compte des couloirs, des salles de réunions, des surfaces techniques, …)

On a eu droit à une directive (nombre de pages ?) sur la réouverture des centres commerciaux de moins de 40 000 m² utilisant une nouvelle définition administrative de la surface au sol (tenant compte des réserves, aire de décharge, aire du personnel, …). Dans le doute, les préfets interdisent l'ouverture.

On est en train de redéfinir les berges de canal et les marches des églises comme des parcs publics dont interdits de facto.

Le premier ministre se fend de déclarations officielles sur le nombre de personnes que l'on peut inviter chez soi.

Donc chez nous, il n'y aura pas de discussions sur ces sujets mais seulement un décret officiel de règlementation des plages et parcs publics donnant une définition officielle de la distance, de la mesure de la hauteur et de la couleur des parasols autorisés. On peut commencer les paris sur le nombre de pages du document. J'ouvre avec 33 pages.

 

  • Sad 3
Link to comment
Share on other sites

il y a 31 minutes, Deres a dit :

Cela va bientôt arriver chez nous je te rassure.

On a eu droit à une norme AFNOR de 26 pages pour coudre soi-même ses masques après un mois de confinement.

On a eu droit à un document de 45 pages pour la réouverture des entreprises incluant entre autre une nouvelle méthode de calculs officiel des surfaces des bâtiments permettant de déterminer en la divisant par 4 le nombre de personnes maximum à accueillir (tenant compte des couloirs, des salles de réunions, des surfaces techniques, …)

On a eu droit à une directive (nombre de pages ?) sur la réouverture des centres commerciaux de moins de 40 000 m² utilisant une nouvelle définition administrative de la surface au sol (tenant compte des réserves, aire de décharge, aire du personnel, …). Dans le doute, les préfets interdisent l'ouverture.

On est en train de redéfinir les berges de canal et les marches des églises comme des parcs publics dont interdits de facto.

Le premier ministre se fend de déclarations officielles sur le nombre de personnes que l'on peut inviter chez soi.

Donc chez nous, il n'y aura pas de discussions sur ces sujets mais seulement un décret officiel de règlementation des plages et parcs publics donnant une définition officielle de la distance, de la mesure de la hauteur et de la couleur des parasols autorisés. On peut commencer les paris sur le nombre de pages du document. J'ouvre avec 33 pages.

 

Je vais finir par penser que c'est une dictature !!!

Link to comment
Share on other sites

http://www.lanotiziagiornale.it/video-della-casellati-contro-berlino-ira-del-colle-e-di-palazzo-chigi-la-presidente-del-senato-emula-salvini/ (12 mai 2020)

A) "Pendant que Berlin débat, l'Europe brûle" ; b) "Ce n'est pas l'Europe que j'avais espérée" ; c) "Vous pouvez vous réjouir que la dette de guerre ait été réduite de moitié et largement reportée" ; d) "L'Allemagne n'oublie pas la solidarité qui s'est donnée pour sa renaissance. L'Italie n'oublie pas" ; e) "Je ne peux pas penser que l'Allemagne, aidée à plusieurs reprises par l'Italie également, va reculer en retardant sous des prétextes des choix qui sont vitaux pour tout le monde. Comme le disait Kohl, "Un pays qui n'a pas de mémoire n'a pas d'avenir"... Question facile : laquelle de ces phrases peu diplomatiques a vraiment été prononcée le 9 mai par Maria Elisabetta Alberti Casellati, présidente du Sénat, dans un message vidéo officiel pour le 70e anniversaire de la naissance de l'Europe ? Il y en a deux : le premier et le dernier. Diffusées également sur Twitter et dans un communiqué de presse du Sénat, elles ont été particulièrement mal accueillies, inutile de le dire, par Angela Merkel et le gouvernement allemand qui, quelques heures après avoir été accusé d'avoir le bras court et de détruire l'Europe, a envoyé une protestation officielle au Palazzo Chigi et au Quirinal.

Dépassant en souverainisme Matteo Salvini, le second bureau de notre République a en effet exprimé sa douleur pour le grand rêve européiste - "fait de solidarité, de croissance et de bien-être" et "fondé sur le travail, l'argent et les investissements" - trahi par l'absence de "réponse unanime de tous les Etats membres pour répondre aux besoins des familles et des entreprises". Et ici, elle n'a fait qu'un seul nom : l'Allemagne "sans mémoire". "Je ne peux pas penser que l'Allemagne, aidée à plusieurs reprises par l'Italie, se retire en retardant sous des prétextes des choix vitaux pour tous". Ouvrez les yeux. Au Quirinal, Sergio Mattarella est furieux, tandis qu'au Palazzo Chigi, la vidéo s'adresse particulièrement au conseiller diplomatique de Giuseppe Conte, Pietro Benassi, ancien ambassadeur à Berlin et ami personnel d'Uwe Corsepius, le conseiller de Merkel. Silence en public, pour l'instant, de la part de la Confindustria et du ministre des affaires étrangères Di Maio. Mais l'incident diplomatique est là. Il est grand. À tel point que le Quirinal et Chigi ont déjà fait comprendre à Berlin que la politique étrangère est une politique gouvernementale, dans la ligne du Quirinal, et non d'autres positions de l'État.

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

https://www.20minutes.fr/monde/2780291-20200516-deconfinement-italie-pays-rouvre-frontieres-3-juin-ressortissants-ue (16 mai 2020)

Retourner dans la péninsule sera possible dès le 3 juin. Le gouvernement italien a décidé, dans la nuit de vendredi à samedi, de rouvrir ses frontières aux touristes de l’UE et [d'] annuler la quarantaine obligatoire pour les visiteurs étrangers.

A partir du 3 juin, il sera également possible pour les Italiens de voyager librement dans tout le pays, sans aucune limitation, sauf en cas de résurgence de l’épidémie.

  • Confused 1
Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

https://www.huffingtonpost.fr/entry/deconfinement-la-regle-des-100-km-levee-a-partir-du-2-juin_fr_5ecf9c16c5b69bd3251ca999 (28 mai 2020)

Concernant les nouvelles règles de mobilité, Édouard Philippe a précisé que les frontières extérieures de l’Union européennes resteraient fermées au moins jusqu’au 15 juin. En revanche, rien n’empêcherait à un Français de se rendre en Italie dès le mardi 2 juin, a-t-il expliqué en réponse à la question d’un journaliste.

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...
  • 2 months later...

https://www.eurozine.com/deserted-amusement-parks/ (21 septembre 2020)

Au plus fort de son expansion démographique en 1951, le centre historique de Venise comptait 175 000 habitants. Soixante-dix ans plus tard, ce chiffre est presque tombé à 50 000. Au fur et à mesure que les installations du quartier ont été transformées en boutiques de souvenirs, la ville est progressivement devenue un "Disneyland sur la mer", ce qui a incité de plus en plus de Vénitiens à s'installer dans la périphérie productive de la ville. Autrefois une république maritime prospère, Venise est aujourd'hui confrontée à deux destins diamétralement opposés mais tout aussi tragiques : être submergée sous l'eau ou désertée par ses propres habitants. Le débat sur l'insoutenabilité des bateaux de croisière géants qui naviguent dangereusement près de la place Saint-Marc refait également surface de façon cyclique, mais la communauté locale lutte pour faire pression sur l'industrie du tourisme et ses intérêts économiques.

Actuellement, le dépeuplement de la ville lagunaire semble avoir atteint une limite, car les habitants restants sont ceux qui sont les plus attachés à la ville. Toutefois, son faible taux de natalité reste disproportionné par rapport à une population majoritairement âgée. Le "comptoir des Vénitiens", installé dans une pharmacie du centre-ville en 2008 par une association locale désireuse de sensibiliser la population à ce problème, a mis en évidence la tendance, mais n'a pas pu l'inverser. Le déclin s'est poursuivi sans relâche, mais de manière un peu moins discrète.

Le "Venexodus", comme on a baptisé le dépeuplement de Venise, trouve plusieurs similitudes dans de nombreux autres hauts lieux du tourisme italien. À Rome, alors que la population globale augmente, les citoyens quittent le centre historique, qui a perdu près de 20 000 habitants entre 2001 et 2016. À Florence, le mouvement vers une périphérie logistiquement plus vivable a commencé dans les années 90. Les universités et leurs étudiants se sont lentement déplacés vers des parties moins centrales de la ville qui ne sont pas encore exclusivement consacrées au tourisme. Le nombre de résidents dans le centre historique, qui était d'environ 100 000 au début des années 2000, est tombé en dessous de 20 000 en 2018.

Les touristes sont le centre de gravité des stratégies de marketing qui visent apparemment à les immerger dans la tradition locale la plus authentique, mais qui en fait renversent la hiérarchie : en fin de compte, l'écosystème local subit de lourdes transformations pour répondre à la demande touristique. À Florence, des milliers d'activités liées aux traditions locales ont cessé au cours des trois dernières décennies. Le tourisme platformisé promet l'authenticité tout en contribuant à son anéantissement.

Au Portugal, le maire de Lisbonne, Fernando Medina, a décidé de donner un coup de pouce aux propriétaires en lançant "Renda Segura", un projet de "revenu sûr". Les propriétaires peuvent louer leur maison à la municipalité pour une durée minimale de cinq ans. Ensuite, la municipalité met elle-même ces propriétés à la disposition de locataires de longue durée à un prix abordable, ce qui permet de ramener des étudiants et des travailleurs clés au centre-ville.

En juillet, Rome est devenue la vingt-quatrième ville italienne à signer un accord avec Airbnb pour la plateforme de collecte de la taxe touristique pour le compte de la municipalité : 3,50 euros par nuit et par personne, la plus chère d'Italie. L'accord est également un moyen de récupérer les revenus non déclarés dans le secteur de la location à court terme, où la réglementation n'est pas toujours efficace et transparente.

https://corrierefiorentino.corriere.it/firenze/notizie/cronaca/16_ottobre_13/firenze-via-centro-mille-fiorentini-ogni-anno-un-emorragia-88643d20-9114-11e6-8946-b5f5f99b7591.shtml (13 octobre 2016)

Que deviennent les maisons du centre que les Florentins abandonnent ? Parfois elles sont vendues, d'autres fois louées, mais dans la plupart des cas elles finissent dans le circuit d'Airbnb. Une véritable invasion, qui se traduit par près d'un millier d'appartements supplémentaires chaque année. Ce sont les habitants qui mettent leurs maisons sur le marché. "C'est ainsi qu'ils décident - explique Lorenzo Fagnoni, directeur de l'agence de location touristique Apartments Florence - parce qu'ils sont fatigués de vivre dans le centre et que la maison, si elle est vendue ou transformée en résidence de tourisme, devient très rentable". Les acheteurs ? Presque toujours des Américains, des Anglais, des Canadiens, des Russes, des Chinois et des Brésiliens. Beaucoup préfèrent un ameublement moderne et standard, de style Ikea, et ils perdent ainsi leur âme même à l'intérieur des vieux bâtiments.

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

https://thediplomat.com/2020/10/demystifying-chinas-role-in-italys-port-of-trieste/ (15 octobre 2020)

Fin septembre 2020, la société allemande Hamburger Hafen und Logistik AG (HHLA) a conclu un accord avec le port de Trieste, dans le nord de l'Italie, pour investir dans le développement de la plate-forme logistique du port. L'investissement comprend l'acquisition par HHLA de 50,1 % des parts de la plate-forme, le reste appartenant à Francesco Parisi S.p.A. (environ 23 %) et à ICOP (22 %), tandis que les parts restantes seront détenues par l'Interporto di Bologna. En Europe, et à Washington également, cette initiative a été bien accueillie car elle dissipe les fantômes des investissements chinois et les risques qu'ils auraient pu impliquer.

En mars 2019, le port de Trieste a été parmi les signataires du protocole d'accord entre l'Italie et la République populaire de Chine dans le cadre de la nouvelle route de la soie (BRI). L'accord signé par le port de Trieste avec la China Communications Construction Company (CCCC) n'était guère plus qu'une déclaration d'intention et de bonne volonté pour le développement des relations futures entre les entités. Néanmoins, le protocole d'entente de mars 2019 a ouvert la voie à un protocole d'entente bilatéral plus spécifique, et dans une certaine mesure pragmatique, entre le port de Trieste et la CCCC, qui a été signé à Shanghai en novembre 2019. Ce dernier protocole d'accord prévoyait trois domaines de collaboration entre l'autorité du port de Trieste et la CCCC : un en Italie, un en Chine et un dans les pays tiers.

Malgré la signature du deuxième protocole d'accord et le ton enthousiaste des parties concernées - qui a parfois provoqué des malentendus dans le public quant à la taille et à la portée de l'accord - le contenu avait des objectifs très limités et précis, dont aucun ne prévoyait la gestion, et encore moins la propriété, du port de Trieste par la CCCC. Pourtant, tant après le protocole d'accord de mars 2019 que celui qui a suivi en novembre, on craignait qu'une situation similaire à celle du port du Pirée en Grèce ne se reproduise dans le port italien, ce qui entraînerait l'expansion de l'influence de la Chine dans la région. Ces craintes étaient le résultat de deux éléments : une mauvaise communication du côté italien sur le contenu réel de l'accord - contenu souvent gonflé par certains médias - et le climat de tensions qui s'est développé au fil des ans autour des investissements chinois dans les projets d'infrastructure.

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

  • 4 months later...

 

 

L'ambassadeur d'Italie Luca Attanasio a été tué alors qu'il se trouvait dans un convoi du Programme alimentaire mondial près de Kipumba

https://www.lemonde.fr/afrique/article/2021/02/22/rdc-l-ambassadeur-d-italie-tue-dans-une-attaque-dans-l-est_6070801_3212.html

Pas de véhicules blindés, pas de gilets pare balles, un seul chauffeur et un garde du corps (lui aussi tué)

spacer.png

Le diplomate italien est mort avec son garde du corps Vittorio Lacovacci et un chauffeur congolais du PAM Mustapha Milambo alors qu’ils se rendaient dans le territoire de Rutshuru pour visiter un projet de cantine scolaire, selon les sources humanitaires. L’incident a eu lieu en plein parc des Virunga.

« Touché par balles à l’abdomen, l’ambassadeur Luca Attanacio par les gardes de l’Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN), puis transporté à Goma à l’hôpital de la Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la Stabilisation au Congo, où il a succombé à ses blessures quelques heures plus tard », ajoute le communiqué.

https://actualite.cd/2021/02/22/rdc-kinshasa-attribue-le-meurtre-de-lambassadeur-luca-attanacio-aux-rebelles-rwandais

Quand on voit cette image, on se dit vraiment qu'il s'y sont aller "à la cool": juste un garde du corps, quelle erreur !

 

Véhicule non blindée

spacer.png

Edited by Gallium
  • Haha 1
  • Sad 1
Link to comment
Share on other sites

  • pascal changed the title to Italie

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,964
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Mathieu
    Newest Member
    Mathieu
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...