Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Chris.
 Share

Recommended Posts

il y a 37 minutes, FAFA a dit :

Pour ce qui est des anciens aérodromes militaires qui pourraient être réactivés je pense qu’il n’y a pas de problème. Par exemple des Hornet ont déjà été déployé à St Stephan. A Mollis des meetings ont eu lieu durant lesquels des Rafale, des F-18, des Eurofighter, des A400M et même des F-35 opéraient !

Pour ce qui est des aérodromes civils, là aussi certains pourraient être utilisés. Par exemple celui de Granges.

Oui je crois aussi.

 

il y a 38 minutes, FAFA a dit :

Dernièrement il y a eu un important exercice militaire durant lequel de très nombreux blindés ont circulés sur des autoroutes. Parmi eux il y avait des Léopard 2 qui se suivaient à la queuleuleu et qui faisaient plus de 50 tonnes.

ARgh tu me forces à regarder la masse par cm2 du leopard vs un PL 40 tonnes. Tu es dur. Mais OK défi accepté.

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 17 minutes, Fanch a dit :

De plus il y a d'autres trucs à regarder : fluage, poinçonnement... si on veut pas dégrader de trop la route en faisant manoeuvrer des avions

La formulation des enrobés pour les pistes aéro et pour les autoroutes sont différentes, la structure complète de la chaussée/piste aussi.

Ca c'est trop pour moi. Je sais pas faire.

Link to comment
Share on other sites

il y a 23 minutes, Fanch a dit :

Le plusieurs dizaines de tonnes par m² on s'en fout, c'est la charge à l'essieu qui compte.

Je ne comprends pas. A l'essieu ? 

Ce qui importe c'est ce qui se passe sous les 3 pneus du F35 soit 3 feuilles A4 

Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, herciv a dit :

Ca c'est trop pour moi. Je sais pas faire.

En gros sur une autoroute, tu vas avoir beaucoup de PL mais ceux-ci vont globalement rouler tout le temps à la même vitesse et resteront en ligne droite (peu/pas de giration).

A partir du moment où tu veux utiliser une autoroute comme piste, tu vas avoir des PL (en première approx) qui vont accélérer et freiner fortement ce qui va provoquer des contraintes sur l'enrobé.

Regarde la gueule de la couche de roulement à hauteur d'un arrêt BUS (un PL qui freine et accélère tout le temps au même endroit) :

images?q=tbn:ANd9GcTZYFb98sivOlsd6-Sryxo

C'est ça le fluage. Sur une autoroute ça va faire bizarre... :biggrin:

En plus le fluage à tendance à augmenter avec la température (les réacteurs toussa toussa)

 

il y a 3 minutes, clem200 a dit :

Je ne comprends pas. A l'essieu ? 

Ce qui importe c'est ce qui se passe sous les 3 pneus du F35 soit 3 feuilles A4 

Ce qui importe également c'est quelles sont les contraintes que créées les cycles atterrissage/décollage de ton F35 comparées aux contraintes provoquées par un PL qui va simplement rouler à vitesse constante sur la chaussée.

  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, clem200 a dit :

Pour moi l'enrobé classique de nos autoroutes modernes résiste déjà plusieurs dizaines de tonnes par m²

 

il y a 30 minutes, Fanch a dit :

Le plusieurs dizaines de tonnes par m² on s'en fout, c'est la charge à l'essieu qui compte.

Au m² ou à l'essieu c'est kif kif ...

Au plus, Il n'y a que l'équivalent d'un essieu au m², et plus généralement l'équivalent de la charge d'1/2 essieu.

Link to comment
Share on other sites

il y a 5 minutes, jojo (lo savoyârd) a dit :

Au m² ou à l'essieu c'est kif kif ...

Au plus, Il n'y a que l'équivalent d'un essieu au m², et plus généralement l'équivalent de la charge d'1/2 essieu.

C'est vrai, on peut trouver un équivalent

C'est juste que pour du dimensionnement de chaussé, l'essieu de 13t est le truc de référence pour du dimensionnement alors que quand tu commences à parler de kg/m² c'est plus pour du dimensionnement de dalle, plancher...

Link to comment
Share on other sites

Pour un leopard :

Donc largeur de chenille standard OTAN 63,5 cm, pour la longueur je prend la longueur de caisse soit 7,7 m, que l'arrondi à 7 m pour me rapprocher de l'empattement.

On a donc une surface de contact approximative de 2 x 0,635 x 7 = 8,89 m2 pour 50 tonnes

Pour un PL 44 tonnes : On va prendre un ensemble agro qui atteint souvent ce poid avec tracteur sur 6 pneus et bennes agricoles sur 4. Soit 10 pneus.

 

 

 

Edited by herciv
Link to comment
Share on other sites

il y a 11 minutes, jojo (lo savoyârd) a dit :

Au m² ou à l'essieu c'est kif kif ...

Au plus, Il n'y a que l'équivalent d'un essieu au m², et plus généralement l'équivalent de la charge d'1/2 essieu.

A bah voilà.

Donc 13T/m2 merci

Link to comment
Share on other sites

La charge local sur une chaussée conditions essentiellement la fatigue de l'elastomere.

La route doit être vu comme un ruban déformable élastique qui s'enfonce sous charge et remonte près. Ces déformations successive qui prennent la forme d'une onde se déplacant à l'allure du véhicule produise une fatigue du matériau.

A aucune moment ça n'induit de ruine de l'ouvrage. La charge admissible est infiniment supérieure à la charge d'exploitation retenu.

C'est juste que la sur-contrainte si elle se répète largement produit une sur usure.

Pour la pression locale pareil ... C'est un non problème sauf des surcharge énorme.

Les route sont en pratique des très épais tas de granulat et de sable ... Qui répartissent les efforts sur un très grande surface du sol naturel.

Link to comment
Share on other sites

Tout çà pour dire que pour atterrir sur un autoroute c'est faisable mais c'est pas fait pour. Donc çà ne doit pas se répéter souvent, surtout si ton avion est lourd. C'est pour çà que je pense que sur certaine portion prévu çà doit être jouable mais un aéroport çà reste mieux surtout qu'avec le géni civil moderne une piste doit être réparable rapidement ?

Edited by herciv
  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

17 minutes ago, herciv said:

Tout çà pour dire que pour atterrir sur un autoroute c'est faisable mais c'est pas fait pour. Donc çà ne doit pas se répéter souvent, surtout si ton avion est lourd. C'est pour çà que je pense que sur certaine portion prévu çà doit être jouable mais un aéroport çà reste mieux surtout qu'avec le géni civil moderne une piste doit être réparable rapidement ?

Sur une autoroute en élastomère oui c'est pas lideal.

Mais sur une autoroute rigide en béton c'est absolument sans problème.

Et selon les pays et les époques on construit presque autant d'autoroute en élastomère qu'en béton.

Le plus ennuyeux ce sont les système de sécurité non démontable comme le muret central qui réduisent artificiellement la largeur utile alors qu'elle pourrait être double.

En gros il faut penser l'usage a l'avance de section équipé pour être convertible en piste très rapidement par simple démontage des glissière et autres.

  • Like 2
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, herciv a dit :

Tout çà pour dire que pour atterrir sur un autoroute c'est faisable mais c'est pas fait pour. Donc çà ne doit pas se répéter souvent, surtout si ton avion est lourd. C'est pour çà que je pense que sur certaine portion prévu çà doit être jouable 

Exactement et c'est pour cela que dans l'article que j'ai posté il est écrit : "Les emplacements des aérodromes de remplacement ne sont pas communiqués et ne seraient activés qu’en cas de défense."  Donc utilisés exceptionnellement en cas de graves crises ou de guerre.

D'autre part il est aussi écrit: "Sur le plan de la construction, seules des adaptations provisoires minimales devraient être effectuées.Cela veut dire que l'infrastructure "mise en sommeil " et déjà existante sur certains tronçons autoroutiers seraient simplement réactivées.

il y a une heure, g4lly a dit :

Le plus ennuyeux ce sont les système de sécurité non démontable comme le muret central qui réduisent artificiellement la largeur utile alors qu'elle pourrait être double.

En gros il faut penser l'usage a l'avance de section équipé pour être convertible en piste très rapidement par simple démontage des glissière et autres.

En Suisse, à ma connaissance 9 tronçons ont été conçu pour mettre en oeuvre des avions. Par exemple les barrières centrales sont rapidement démontables. Il est possible qu'au fil du temps de nouvelles constructions en bordure de route (par exemple une ligne à haute tension) ne permettent plus d'exploiter des avions mais cela doit être une exception. Remettre à jour les installations existantes ne doit pas être difficile. Encore une fois je pense que le problème majeur réside dans le déplacement et le ravitaillement des avions au sol.

  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

Le 19/03/2023 à 14:26, herciv a dit :

Pour rebondir sur la réponsede @arpa. Les 44 tonnes max d'un PL sont réparti sur 5 essieux chacun avec 4 roues largeur king size soit 20 roues

Les 20 tonnes du f-35 sur trois roues même à l'arrêt n'ont pas le même effet que celle d'un PL. 9à doit forcément être pris en compte. Et çà doit restreindre énormément les tronçons sur lesquels cet atterrissage peut se faire. Maintenant on ne dois pas être si loin des caractéristique d'un  f-18 sur ce sujet. Il faudrait savoir si ce type d'opération aurait pu être pratiqué par un f-18.

Alors, dans le cas des tronçons d'autoroutes en Suisse, il faut quand même bien voir que, structurellement, ce sont plutôt des pistes d'aviation militaires utilisées comme des autoroutes que des autoroutes utilisées comme des pistes d'aviation. A ma connaissance, les matériaux utilisés sont conçus pour résister à des avions de combat. Si le F-35 peut présenter des problèmes de brûlure de revêtement, c'est principalement sur la version F-35B. Dans le doute, il suffira de ne pas tirer le manche comme un abruti en allumant la PC pile poil au moment de la rotation, et ça se passera bien :tongue:

  • Like 2
  • Thanks 1
  • Haha 1
Link to comment
Share on other sites

à l’instant, PolluxDeltaSeven a dit :

Alors, dans le cas des tronçons d'autoroutes en Suisse, il faut quand même bien voir que, structurellement, ce sont plutôt des pistes d'aviation militaires utilisées comme des autoroutes que des autoroutes utilisées comme des pistes d'aviation. A ma connaissance, les matériaux utilisés sont conçus pour résister à des avions de combat. Si le F-35 peut présenter des problèmes de brûlure de revêtement, c'est principalement sur la version F-35B. Dans le doute, il suffira de ne pas tirer le manche comme un abruti en allumant la PC pile poil au moment de la rotation, et ça se passera bien :tongue:

(d'accord avec toi, mais, je rajoute :) et, dans le pire des cas, si les Suisses en sont rendus à utiliser des autoroutes comme pistes avia, c'est que le plus important est d'abord d'assurer la sécurité du pays, de ses interets vitaux, avant de penser au rétablissement de la circulation...

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 9 minutes, christophe 38 a dit :

(d'accord avec toi, mais, je rajoute :) et, dans le pire des cas, si les Suisses en sont rendus à utiliser des autoroutes comme pistes avia, c'est que le plus important est d'abord d'assurer la sécurité du pays, de ses interets vitaux, avant de penser au rétablissement de la circulation...

On est d'accord ! 

Après le vrai souci avec un revêtement endommagé, c'est que les avions suivants ne pourront pas décoller :tongue:

Link to comment
Share on other sites

à l’instant, PolluxDeltaSeven a dit :

On est d'accord ! 

Après le vrai souci avec un revêtement endommagé, c'est que les avions suivants ne pourront pas décoller :tongue:

mais, le souci que j'y vois, c'est qu'avec des drones, meme du commerce ou presque et une surveillance aerienne (photo ou satellite), la piste devrait etre (aussi) neutralisée, bombardée... (la Suisse ne beneficie pas d'une profondeur stratégique, et, tout comme un de ses intercepteurs peut la traverser en 2 poignées de minutes, un vecteur hostile, un missile, un drone, peut en faire autant et "retirer" cette piste de la liste des possibles..

Link to comment
Share on other sites

il y a 38 minutes, PolluxDeltaSeven a dit :

Alors, dans le cas des tronçons d'autoroutes en Suisse, il faut quand même bien voir que, structurellement, ce sont plutôt des pistes d'aviation militaires utilisées comme des autoroutes que des autoroutes utilisées comme des pistes d'aviation. A ma connaissance, les matériaux utilisés sont conçus pour résister à des avions de combat. Si le F-35 peut présenter des problèmes de brûlure de revêtement, c'est principalement sur la version F-35B. Dans le doute, il suffira de ne pas tirer le manche comme un abruti en allumant la PC pile poil au moment de la rotation, et ça se passera bien :tongue:

Ok j'ai eu du savoir cette info. Mais je l'avais totalement oubliée. C'est pour çà que @FAFA reparlait régulièrement des aéroports que je parlais des autoroutes. Bon ben dsl.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Le 21/03/2023 à 15:05, herciv a dit :

C'est pour çà que @FAFA reparlait régulièrement des aéroports que je parlais des autoroutes. Bon ben dsl.

Je ne comprend pas ce que tu veux dire. Pour moi un aérodrome est un aérodrome et une autoroute est une autoroute, même si elle peut occasionnellement servir de piste.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,964
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Mathieu
    Newest Member
    Mathieu
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...