semper_fidelis

Lance-grenades roquettes missiles

Recommended Posts

Bonjour  =) ,

J'ai lu que les grenades fumigènes pouvait selon les modèles assurées une couverture thermique. Quelqu'un peut-il me le confirmer ? Sont-elles utilisées ? Quelle en est l'efficacité ?

Merci !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les grenades/obus/bombes au phosphore blanc doivent pouvoir remplir ce rôle. Le phosphore brûlant à une température très élevé doit effectivement brouiller l'observation avec des appareils de visée thermique. Par contre, ça brûle assez vite, donc l'effet doit être plutôt cours.

En général, ces munitions sont utilisées soit comme arme incendiaire, soit pour créer un écran de fumée. Mais cette écran de fumée refroidira trop rapidement pour être réellement efficace comme barrière thermique.  

edit: j'ai trouvé ça sur le wiki en: http://en.wikipedia.org/wiki/Smoke_screen?oldid=cur

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pas seulement le phosphore/thermite

Galix par exemple balance des grenades qui couvrent dans le spectre infrarouge sans générer de chaleur supplémentaire (qui serait en fait contre productive)

munition Galix-13 : http://www.army-guide.com/eng/product3803.html

Quant à savoir exactement comment elle fonctionne, pour moi ca reste un mystère

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les fumigènes des lance-pots des blindés français dispersent une poudre métallique (laiton ou un autre... aluminium ?) pour faire leur effet fumigène multi-spectral. (Vieux souvenirs de fiches techniques à la fin des dossiers jaunes dans un Terre Magazine de la fin des années 90.)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour  =) ,

J'ai lu que les grenades fumigènes pouvait selon les modèles assurées une couverture thermique. Quelqu'un peut-il me le confirmer ? Sont-elles utilisées ? Quelle en est l'efficacité ?

Merci !

Fumigène large bande, ca couvre l'IR et l'UV, ca fait aussi écran au laser de télémétrie et d'illumination, et selon les additifs aussi au radar.

Exemple de compo par ici http://www.google.com/patents/EP0210082B1?cl=fr

Ca permet de se protéger de la plupart des systeme de guidages connus

- SACLOS optique ou IR, par perte de la ligne de visée.

- laser beam rider, par perte de la ligne de visée et de la télémétrie.

- les autodirecteur a imageur embarqué par perte de l'image de l'objet cible, la plupart n'ont pas de processus de réaquisition.

- les autodirecteur a écartometrie laser ... le point laser de référence étant sur le nuage la munition va tomber sur le nuage. Ou le reflet du point de référence est n'arrive pas a traverser le nuage pour etre vu par la munition ...

- les autodirecteur a radar millimetrique, le nuage contient souvent des filament métallique qui produise un énorme spot rendant la visée aléatoire.

Les gros modèles navals sont les plus avancés, non seulement ils servent d'écran multispectraux mais ils produisent aussi une fausse signature leurre multispectrale. En gros le nuage prend la forme d'une cible potentiel dans tous les spectre en même temps. Ainsi les autoguidages multispectraux a reconnaissance de signature ne sont pas seulement brouillé mais leurré aussi - on brouille la signature de la vrai cible et on superpose une signature multispectrale factice -.

On peut imaginé que ce genre de "fumigene" a large bande et a signature multispectral arrivera un jour ou l'autre dans les armée de terre, les autodirecteurs des missile/bombe progressant vers des approche multispectrale - les US ont une ribambelle de projet tri senseur sur le feu -.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

On sait m'expliquer la différence entre onde de choc et surpression ?

Merci d'avance !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

On sait m'expliquer la différence entre onde de choc et surpression ?

Merci d'avance !

C'est la même chose d'un point de vu mécanique

Une onde de choc (si on ne considère que l'aspect mécanique) est une onde de molécules constitutives de l'air/l'atmosphère qui sont déplacées très rapidement les unes contre les autres et dans une direction. La vitesse de déplacement des molécules et leur regroupement fait que l'air en avant du train d'onde prend de la densité au point de pouvoir générer des dommages physiques ou structurels

Une supression est donc la même chose puisque l'onde de choc est en fait de l'air hyperdense donc à forte pression

Ca marche pareil dans l'eau d'ailleurs

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est la même chose d'un point de vu mécanique

Une onde de choc (si on ne considère que l'aspect mécanique) est une onde de molécules constitutives de l'air/l'atmosphère qui sont déplacées très rapidement les unes contre les autres et dans une direction. La vitesse de déplacement des molécules et leur regroupement fait que l'air en avant du train d'onde prend de la densité au point de pouvoir générer des dommages physiques ou structurels

Une supression est donc la même chose puisque l'onde de choc est en fait de l'air hyperdense donc à forte pression

Ca marche pareil dans l'eau d'ailleurs

L'onde choc est une discontinuité spatiale de pression alors que pour une surpression, la pression restera continue.

Un avion subsonique crée des surpressions alors qu'un avion supersonique crée des ondes de chocs qui sont perçus localement comme le bang supersonique.

Cela vient du fait que l'information dans un fluide ne peut circuler plus vite que le mur du son.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il me semble(âpres multiple visionnage) que se soit pour bien positionné la grenade pour que la première charge(qui permet de faire sauté la grenade) soit vers le bas .

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pas idiot, la version grenade de la bonne vieille mine bondissante allemande de la seconde guerre mondiale (Mine-S) !

http://fr.wikipedia.org/wiki/Mine-S

Cela semble répondre au besoin des tirs en défilement derrière un obstacle de façon peu coûteuse et peu complexe en comparaison des lances-grenades avec télémètre laser et calculateur balistique intégré que développe les américains, les coréens et es israéliens.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cela semble répondre au besoin des tirs en défilement derrière un obstacle de façon peu coûteuse et peu complexe en comparaison des lances-grenades avec télémètre laser et calculateur balistique intégré que développe les américains, les coréens et es israéliens.

De telles "grenades bondissantes" américaiens semblent déjà exister sous forme de mine :

http://en.wikipedia.org/wiki/Area_Denial_Artillery_Munition

http://en.wikipedia.org/wiki/M86_Pursuit_Deterrent_Munition

Il semble que la mine soit sphérique, contiennent un vide extérieur et un explosif liquide qui va donc se placer en bas et toujours projeter la charge vers le haut.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cela semble répondre au besoin des tirs en défilement derrière un obstacle de façon peu coûteuse et peu complexe en comparaison des lances-grenades avec télémètre laser et calculateur balistique intégré que développe les américains, les coréens et es israéliens.

Oui, sauf que le lance grenade américains, le XM 25, peut tirer sur une cible jusqu'à 700 mètres.

Alors qu'avec une grenade à main il faut se rapprocher un petit peux plus près  :-[

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, sauf que le lance grenade américains, le XM 25, peut tirer sur une cible jusqu'à 700 mètres.

Alors qu'avec une grenade à main il faut se rapprocher un petit peux plus près  :-[

Rien n'empêche d'adapter cette technologie sur une grenade à fusil ou de lance-grenade.

Cela marcherait tout aussi bien pour les murs mais moins bien pour les fenêtres il faut avouer.

Idéalement, il faudrait pouvoir règler la hauteur d'explosion avant le tir.

Ceci dit, les adversaires intelligents en combat urbain tirent à travers de petits trous dans les murs et je doute que le XM-25 ait une précision de 15cm en combat réel ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Rien n'empêche d'adapter cette technologie sur une grenade à fusil ou de lance-grenade.

Cela marcherait tout aussi bien pour les murs mais moins bien pour les fenêtres il faut avouer.

Idéalement, il faudrait pouvoir règler la hauteur d'explosion avant le tir.

Ceci dit, les adversaires intelligents en combat urbain tirent à travers de petits trous dans les murs et je doute que le XM-25 ait une précision de 15cm en combat réel ...

Oui c'est vrai, sa serait peut être un peux moins efficace, mais sacrement moins cher.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce fil  couvre un eventail d armes trés large

Je voudrais savoir s il y en a un concernant le MILAN ?

En effet j ai toujours été trés intéressé par les missiles filoguidés et il me semble que dans cette catégorie le MILAN a été un des meilleurs engins jamais conçus.

Si aujourd hui il est dépassé je pense qu il aura eu une trés belle carriére opérationnelle et un fil dédié pourrait étre intéressant .

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dépassé celà dépend toujours pour quoi faire. Pour percer des MBT modernes peut etre mais celà ne représente pas les cibles les plus courantes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans l'immense majorité de ses engagement le MILAN n'a pas été utilisé contre des blindés, mais contre des bâtiments et fortifications. Comme quoi, une arme sert rarement pour ce que pourquoi elle a été conçue.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans l'immense majorité de ses engagement le MILAN n'a pas été utilisé contre des blindés, mais contre des bâtiments et fortifications. Comme quoi, une arme sert rarement pour ce que pourquoi elle a été conçue.

L immense majorité oui mais quel est le volume de ces tirs opérationnelle ?

Le Milan est utilisé par de nombreuse armée .

La France bien sur dans toutes ses opérations

L angleterre pendant les Malouines , le golf ...

L irak aussi dans les années 80 , ou il me semble qu il a été utilisé avec succés contre un hélicoptére irannien ???

Du coté des afghans contre les russes ...

Au cour du conflit libanais aussi il me semble

....

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans l'immense majorité de ses engagement le MILAN n'a pas été utilisé contre des blindés, mais contre des bâtiments et fortifications. Comme quoi, une arme sert rarement pour ce que pourquoi elle a été conçue.

C'est surtout que l'on tire ce que l'on a sur les cibles qui se présentent.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je me posais une question. Pour le "nettoyage" des bâtiments pourquoi ne pas utiliser massivement des grenades thermobariques au lieu des grenades à fragmentation ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,487
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Christian092
    Newest Member
    Christian092
    Joined
  • Forum Statistics

    20,844
    Total Topics
    1,300,655
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries