Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre civile en Syrie


Recommended Posts

tient sur le blog ligne de défense on parle de ce que Le Drian adit en ce qui concerne la Syrie .

Maintenant on commence à parler de la proposition russe qui avait était déjà faite il y a un moment ,avec un départ du régime syrien fait de manière organiser .

Opex a une grosse page sur ce que Le Drian avait dit aux députés au début de l'été. C'est Le Drian, pas Fabius, mais il n'est pas tendre du tout pour le régime et surtout pour son chef.

« Je rappelle que Bachar al-Assad ne combat pas celui-ci [ndlr, l'EI], ce qui n’est pas sans poser de questions – les Russes se demandant par exemple s’il ne faudrait pas trouver une voie de sortie permettant un gouvernement transitoire à même d’agir contre Daech par l’ouest alors que la coalition agit par l’est », a résumé M. Le Drian.

Toujours au sujet de Bachar el-Assad, le ministre a rappelé que la « la position de la France consiste à le combattre » car « la solution politique est sans lui, mais non sans les éléments alaouites, voire du gouvernement actuel ». Et d’ajouter que « c’est lui [Bachar el-Assad] qui a libéré les prisonniers ayant constitué Daesh, dont il achète aussi le pétrole, vendu également à des acheteurs clandestins ».

Aille !

On a des détails, des choses un peu solides sur ce que les russes ont ou auraient proposé, ou ce dont ils auraient discuté, ou c'est juste un thème de comm' sur le mode "nous les russes on a des idées mais on ne nous écoute pas" ?

 

Sinon, c'est apparemment chaud, chaud en Turquie ces jours ci : gros papier de RFI sur le sujet. Villes fermées par l'armée, la presse (conservatrice pourtant !) attaquée, tout ça...

Après les attentats meurtriers dans le sud-est du pays, la spirale de la violence se répercute dans la population. Lors de manifestations violentes, des militants nationalistes et islamistes ont pris pour cible des locaux du HDP, le principal parti pro-kurde, et ceux du journal Hürriyet, accusé de critiquer le gouvernement. Le couvre-feu a été instauré dans plusieurs villes.

 

Link to comment
Share on other sites

Apparemment d'après des sources loyalistes la plupart des soldats de la base se sont repliés/ont fait une sortie pour rejoindre des lignes amies ( celles au sud Alep je suppose qui sont les plus proches ), une photo qui montrerait un des groupes : 

https://pbs.twimg.com/media/COcvZJFWIAAzTbt.jpg:large

A pied dans la tempête, avec quelques dizaines de kilomètres a faire et Al Nosra sur les talons j'aimerais pas être à leurs places... j'espère pour eux que ça va pas se finir comme pour l’hôpital de Jisr al-Shughur avec seulement une petite partie de miraculés.

D'ailleurs fait assez remarquable, c'est les médias loyalistes qui ont annoncés la chute de la base en premier et non les médias "officielles" rebelles, Al Nosra a toujours rien communiqué signe que l'opération est toujours en cours pour eux.

 

 

Edited by Barristan-Selmy
Link to comment
Share on other sites

Certainement parce que la chute de la base était attendue et ne constitue pas une surprise. Al Nosra aura perdu de nombreux hommes ces dernières semaines pour s'en emparer, et n'arrivera au final peut être pas à choper tous les soldats qui étaient à l'intérieur...

 

Et quel misérable menteur ce Le Drian, qui omet de dire que le groupe EI est avant tout le résultat de la politique occidentale dans la région. Tous les chefs sont des baasistes qui n'ont pas su digérer la défaite, et ils se sont tous organisés dans les prisons américaines, pas syriennes. 

De meme, je crois qu'il faudrait lui parler des combats à Deir Ezzor ou dans la région de Homs. 

Link to comment
Share on other sites

Et quel misérable menteur ce Le Drian, qui omet de dire que le groupe EI est avant tout le résultat de la politique occidentale dans la région. Tous les chefs sont des baasistes qui n'ont pas su digérer la défaite, et ils se sont tous organisés dans les prisons américaines, pas syriennes. 

Heu c'est beaucoup plus compliqué que ça. L'ancêtre de l'EI a été vaincu et complètement marginalisé en 2006 par les américains, au point que le groupe ne comptait plus que quelques éléments retirés dans le désert. C'est la politique catastrophique de Maliki en Irak d'un coté et la guerre en Syrie de l'autre qui ont redonné un souffle incroyable à l'EI.

Edited by Dino
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Apparemment d'après des sources loyalistes la plupart des soldats de la base se sont repliés/ont fait une sortie pour rejoindre des lignes amies ( celles au sud Alep je suppose qui sont les plus proches ), une photo qui montrerait un des groupes : 

https://pbs.twimg.com/media/COcvZJFWIAAzTbt.jpg:large

A pied dans la tempête, avec quelques dizaines de kilomètres a faire et Al Nosra sur les talons j'aimerais pas être à leurs places... j'espère pour eux que ça va pas se finir comme pour l’hôpital de Jisr al-Shughur avec seulement une petite partie de miraculés.

D'ailleurs fait assez remarquable, c'est les médias loyalistes qui ont annoncés la chute de la base en premier et non les médias "officielles" rebelles, Al Nosra a toujours rien communiqué signe que l'opération est toujours en cours pour eux.

 

 

COeWVuFW8AAAtgy.jpg

COeWV-UWUAADE6w.jpg

Pourquoi ne montent ils pas sur les chars et véhicules au lieu de marcher?

un nouveau navire russe a passé aujourd'hui le détroit du Bosphore

COeEUiqUkAAFIgs.jpg

COeES8QVAAACXFI.jpg

COeEUYLUEAABcbN.jpg

COeEVdzUAAAZ7_l.jpg

Link to comment
Share on other sites

Heu c'est beaucoup plus compliqué que ça. L'ancêtre de l'EI a été vaincu et complètement marginalisé en 2006 par les américains, au point que le groupe ne comptait plus que quelques éléments retirés dans le désert. C'est la politique catastrophique de Maliki en Irak d'un coté et la guerre en Syrie de l'autre qui ont redonné un souffle incroyable à l'EI.

Affaiblis mais jamais vraiment tués, les États-uniens se sont finalement retirés en laissant derrière eux une armée mal-entraînée et rongée par la corruption, qui ne pouvait que s'effondrer.

Link to comment
Share on other sites

Sa ,s'est pas faute d'avoir dit aux USA qu'il ne fallait pas envahir l'Irak , on s'est fait traité de fiotte pour sa ...

Mais quand on voit le résultat on les entend plus nous traité de fiotte là ...

Par contre la on a fait la même chose en Libye que les US en Irak  ... avec des troupes au sol en moins ...

Et on a voulu faire les gros bras avec la Syrie ...sa a fait pschitt ...

Bon maintenant faut quand même reconnaître que Obama a voulu vite faite ce tirer du merdier vu que sa a géostratégie se tourner vers la zone Asie Pacifique .

ll a était assez surpris de voir un président français vouloir des frappes en Syrie au début du conflit ,sa n'arrangé pas ces affaires ...

Au final , l'invasion de l'Irak par les USA et le bordel en Irak et en Syrie qui a suivi sa a finalement apporté du " bénéf'" pour l'Iran  , elle ce retrouve à cohabité avec les occidentaux dans la guerre en Irak , ils ont enfin put négocier les accords sur le nucléaire iranien , les USA mettant de côté Israël pour ne pas voir ces accords parasité par les pb de la guerre israélo-palestinienne , et ils ont mieux ancré l'arc chiite , faisant chié les pétro monarchies sunnite par la même occasion ,celle-ci étant vu comme des gens qui nous la mettez à l'envers vu qu'ils sont les créateurs de l'hydre islamiste ,devenant limite les incontournables de la région .

Moi s'est ce que j'observe dans ces tristes affaire d'Irak et et de Syrie , l'Iran a rebondi et y a gagné , une chose que personne n'a vu venir au final .

 

 

Edited by Gibbs le Cajun
Link to comment
Share on other sites

Affaiblis mais jamais vraiment tués, les États-uniens se sont finalement retirés en laissant derrière eux une armée mal-entraînée et rongée par la corruption, qui ne pouvait que s'effondrer.

On parlait d'un groupuscule d'une dizaine de personne, pour ainsi dire le groupe était mort. Après on ne peut pas tuer un tel mouvement tant que les raisons de fond, qui sont interne au monde arabo-musulman ne seront pas réglé, mais là les occidentaux ni peuvent pas grand chose, même si beaucoup de faucon imaginent le contraire.

Pour ce qui est de l'état de l'armée Irakienne, les USA ont en effet une responsabilité en ayant démantelé l'état Irakien en 2003, mais ça ne suffit pas à expliquer les soucis 10 après. Aujourd'hui l'armée Irakienne souffre d'abord d'un manque de cohésion très forte qui vient d'abord des problèmes généraux de cohésion du pays dont la politique sectaire de Maliki a amplifié l'effet.

Edited by Dino
  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

on peut s'interroger sur le fait qu'en 2006, ce qui s'appelait al quaeda en irak  aurait presque été détruit et que quelques années plus tard, ils ont pris des pans entiers du territoire irakien, puis syrien, ça ne s'est pas fait par magie.

ça a été longuement préparé, sans doute sur des années, ils ont du monter des camps d'entrainement, de propagande, recruter, armer les troupes, la logistique, apports financiers, ça devait pas être  discret même dans les zones sunnites de l'irak. C'est pas non plus les montagnes isolés d'afghanistan.

Y'a pas des voyants rouges qui se sont allumés côté renseignement américain? avec tout leur moyens dont ils disposent?

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

 

L'EI a également essayé de profiter de la tempête de sable avant sa fin pour lancer un gros assaut sur l'aéroport de Deir Ezzor avec plusieurs attaques suicides, ils revendiquent des avances mais d'un autre côté les sources loyalistes disent que l'attaque a été repoussée :

 

Une coalition de groupe de l'ASL a également pris ce village dans le nord d'Hama : http://wikimapia.org/#lang=en&lat=35.318207&lon=36.668501&z=15&m=bs

Ils ont capturés un T-72 et pas mal d'armes/munitions :

 

 

Les rebelles de la Ghouta à Damas ont également profité de l'absence de frappe pour gagner du terrain proche de la prison d'Adra : http://wikimapia.org/#lang=en&lat=33.589446&lon=36.440020&z=16&m=b

 

Heureusement pour le régime que la tempête n'a durée que quelques jours, qu'est ce que aurait été si elle avait durée plusieurs semaines. 

Link to comment
Share on other sites

Le renforcement militaire russe en Syrie se poursuit, Washington s'inquiète

Le renforcement militaire russe en Syrie ne fait aucun doute pour le Pentagone, mais les intentions de Moscou restent encore mystérieuses aux yeux des Américains. Deux navires de débarquement de chars russes sont arrivés dans le port méditerranéen de Tartous, où la Russie dispose d'une base permanente, selon des responsables américains interrogés par l'AFP. 

Plus au nord, dans la région de Lattaquié, fief du régime de Bachar al-Assad, les Américains ont observé une dizaine de véhicules blindés de transport de troupes et la présence de plusieurs dizaines de soldats russes, selon les mêmes sources. Les véhicules et les soldats se trouvent à l'aéroport de Bassel al-Assad, où sont également installés des bâtiments préfabriqués qui peuvent abriter des centaines de personnes et du matériel de contrôle aérien. Les Russes sont peut-être en train d'installer une base aérienne avancée mais ils n'ont pas d'armement a priori, selon les mêmes sources.

Le déploiement des troupes d'infanterie de marine russe ressemble pour l'instant à un dispositif de protection des équipements déployés plus qu'à la constitution d'un groupe de combat. Mais l'administration américaine s'inquiète des intentions de Moscou. Washington redoute une entrée de la Russie dans les combats au côté de son allié Bachar al-Assad au risque d'affaiblir le combat contre le groupe Etat islamique.

La question est de savoir si les Russes veulent s'en tenir à un rôle humanitaire, ou bien s'ils entrent dans les combats, contre qui ils dirigeraient leurs efforts: contre le groupe Etat islamique seulement ou bien aussi contre les groupes rebelles qui sont en guerre à la fois contre l'EI et le régime de Bachar al-Assad? "Il n'y pas de consensus" sur le sujet au sein du renseignement américain, a indiqué un responsable américain mercredi. (...)

Suite: http://www.lalibre.be/actu/international/le-renforcement-militaire-russe-en-syrie-se-poursuit-washington-s-inquiete-55f1048d35700fb92eca5e5d

Link to comment
Share on other sites

Pour lutter contre daesch & consort, il est evident que la position des europeens est plus proche de la position russe que de la position americaine, c'est la que notre alliance strategique avec l'OTAN nous pose probleme. L'autre probleme qui nous soucie pour contribuer a pacifier la region, c'est la politique des turques qui, pour compliquer encore les choses, font aussi parti de l'OTAN, et qui auraient bien vus une Syrie passant d'un regime pro-iranien a un regime pro-sunnite tout en annihilant le "probleme" kurde.

Link to comment
Share on other sites

[mode ironie / on]

Quel joli chaudron bien chaud ... Manque plus que les chinois pour faire une belle soupe complète de toutes les saveurs possibles ! Reste à savoir si le résultat du concentré puisse être digeste à terme ...

[mode ironie / off]

Plus sérieusement, je pense que la Russie fera tout ce qui est en son pouvoir pour maintenir le régime de Bachar en place, il y va de son influence dans cette région, stratégique pour elle. Donc pour moi pas de doute à avoir concernant ses intentions vis à vis des groupes "rebelles" ... Je pense que pour eux la stratégie est on ne peu plus simple et clair :  EI, Al-N, FI, ASL ... et YPG = même combat.

La question qui reste entière : vont-ils entrer ouvertement et "massivement" en conflit, et si oui quand à partir de maintenant ?

Le plus étonnant en marge de tous çà, est que le gouvernement turc actuel, Bachar (et la Russie par principe) se retrouvent de fait alliés contre les kurdes de l'YPG ... Cocasse !

Peut-on encore nommer réellement cette guerre comme étant une "guerre civile" ? A mon sens je ne le pense plus ...

Cela risque d'être (encore plus) un joyeux bazar dans le ciel syrien dans les temps à venir, comme partout d'ailleurs dans ce qui reste de ce pays. Enfin c'est mon avis perso ...

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Un Il 76 de l'armée de l'air syrienne en route pour Damas en venant de Téhéran

http://www.flightradar24.com/SYR7586/76249b8

Merci !

N'est-ce pas un appareil de la Cie nationale "Syrian Air" plutôt ? Il est enregistré comme çà en tous cas : Immat YK-ATA ...

Enfin peu importe, c'est pareil on peu deviner ce qu'il transporte ... (Tiens disparu des radars à 19h50 heure française ... Déjà posé à Damas ? Ah non, le revoilà qui réapparait à 31'500 ft. Étonnant, la petite disparition des écrans correspond à un virage au nord-ouest.)

Par hasard j'ai trouvé un A320 immat YK-AKD de la même Cie Syrian Air, qui est parti de Latakia, vol SYR 157 et fait étrange : pas de destination connue renseignée ! Il vient de passé vertical Homs et viré plein est à 24'400 ft, et il grimpe encore ... Il passe les 30'000 ft au nord de Palmyre et file toujours en montée cap sur Erbil / Téhéran, vraisemblablement sa destination à lui aussi ... ça bouge en se moment les liaisons entre la Russie et l'Iran !

http://www.flightradar24.com/SYR157/7627d5b

Edit : à cette heure ce sont les 2 seuls appareils "civils" (en tout cas avec transpondeur on) qui survolent l'espace aérien syrien ... C'est à noter.

Edited by jojo (lo savoyârd)
Link to comment
Share on other sites

Merci !

N'est-ce pas un appareil de la Cie nationale "Syrian Air" plutôt ? Il est enregistré comme çà en tous cas : Immat YK-ATA ...

Enfin peu importe, c'est pareil on peu deviner ce qu'il transporte ... (Tiens disparu des radars à 19h50 heure française ... Déjà posé à Damas ? Ah non, le revoilà qui réapparait à 31'500 ft. Étonnant, la petite disparition des écrans correspond à un virage au nord-ouest.)

Par hasard j'ai trouvé un A320 immat YK-AKD de la même Cie Syrian Air, qui est parti de Latakia, vol SYR 157 et fait étrange : pas de destination connue renseignée ! Il vient de passé vertical Homs et viré plein est à 24'400 ft, et il grimpe encore ... Il passe les 30'000 ft au nord de Palmyre et file toujours en montée cap sur Erbil / Téhéran, vraisemblablement sa destination à lui aussi ... ça bouge en se moment les liaisons entre la Russie et l'Iran !

http://www.flightradar24.com/SYR157/7627d5b

Edit : à cette heure ce sont les 2 seuls appareils "civils" (en tout cas avec transpondeur on) qui survolent l'espace aérien syrien ... C'est à noter.

Il doit pas avoir de couverture radar dans cette zone, sinon j'ai aussi repéré l'avion qui n'a pas de destination mais Téhéran semble logique vu son cap

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

donc si je comprend bien selon les occidentaux, ils otn le droit de bombarder daesh en syrie et irak et partout, mais c interdit pour les russes

Pourquoi : as-tu vu des déclarations allemandes, françaises, italiennes, belges, canadiennes ou... suisses ! (n'oublions pas la Suisse) qui vont dans le même sens que les quelques déclarations-US-en-période-électorale ?

Link to comment
Share on other sites

donc si je comprend bien selon les occidentaux, ils otn le droit de bombarder daesh en syrie et irak et partout, mais c interdit pour les russes

Ah non, si les Russes veulent bombarder Daesh, aucun soucis, ce sont nos ennemis, et les ennemis de nos ennemis sont nos amis n'est-ce pas. :smile:

Par contre :

  • La Russie est amis avec notre ennemie, Bachar. La russie, notre amis contre Daesh, est donc aussi notre ennemie. :huh:
  • La Russie est amis avec l'Iran. L'Iran est l'ennemi de Daesh, donc notre amis, et les amis de mes amis sont mes amis, la Russie est donc notre amis.:dry:
  • Mais l'Iran est un ami de la Syrie, donc notre ennemi. La Russie étant l'ami de notre ennemi, il est donc notre ennemi.:blink:
  • Les groupes rebelles, ennemis de Bachard, sont nos amis, mais donc les ennemis de nos amis Russes et Iranien. Ils sont donc aussi nos ennemis:wacko:
  • Les groupes rebelles, ennemis de Bachard, nos ennemis, car ennemis de nos amis Russes et Irannien, sont aussi ennemis avec Daesh, notre ennemis, donc également nos amis et les amis des Russes et Iranniens...:unsure:
  • La Turquie, notre amis Otannien, est contre Daesh (tout va bien), mais ils sont ennemis avec les Kurdes, nos amis contre Daesh, faisant ainsi de la Turquie notre ennemie... à moins que ce ne soient les kurdes qui soient nos ennemis car amis avec Daesh, puisque l'ennemie de la Turquie, ennemie contre Daesh... :pleurec:

 

Bref, c'est pas que la Russie ai le droit ou pas. C'est juste que la situation n'étaient déjà pas simple et que l'arrivé d'un acteur comme la Russie ne va pas simplifier les choses...

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Ah non, si les Russes veulent bombarder Daesh, aucun soucis, ce sont nos ennemis, et les ennemis de nos ennemis sont nos amis n'est-ce pas. :smile:

Par contre :

  • La Russie est amis avec notre ennemie, Bachar. La russie, notre amis contre Daesh, est donc aussi notre ennemie. :huh:
  • La Russie est amis avec l'Iran. L'Iran est l'ennemi de Daesh, donc notre amis, et les amis de mes amis sont mes amis, la Russie est donc notre amis.:dry:
  • Mais l'Iran est un ami de la Syrie, donc notre ennemi. La Russie étant l'ami de notre ennemi, il est donc notre ennemi.:blink:
  • Les groupes rebelles, ennemis de Bachard, sont nos amis, mais donc les ennemis de nos amis Russes et Iranien. Ils sont donc aussi nos ennemis:wacko:
  • Les groupes rebelles, ennemis de Bachard, nos ennemis, car ennemis de nos amis Russes et Irannien, sont aussi ennemis avec Daesh, notre ennemis, donc également nos amis et les amis des Russes et Iranniens...:unsure:
  • La Turquie, notre amis Otannien, est contre Daesh (tout va bien), mais ils sont ennemis avec les Kurdes, nos amis contre Daesh, faisant ainsi de la Turquie notre ennemie... à moins que ce ne soient les kurdes qui soient nos ennemis car amis avec Daesh, puisque l'ennemie de la Turquie, ennemie contre Daesh... :pleurec:

:laugh: Effectivement !

Sans oublier :

  • Daesh, ennemi de Bachar notre ennemi, est donc notre ami
  • Cependant, étant l'ennemi de la Russie notre amie, c'est notre ennemi
  • Sans compter que Daesh est ennemi de l'Iran notre ennemi, donc c'est encore notre ami

Bon y a un autre principe, malheureusement plus réaliste. Le proverbe "l'ennemi de mon ennemi est mon ami" est une sottise. L'ennemi de votre ennemi est en général aussi votre ennemi à vous !

 

Il reste vrai que quand je vois Monsieur Fabius dire ce soir "Ce n'est pas en ajoutant de la guerre à la guerre qu'on va arriver à une solution" ... j'ai envie de gifler celui qui il y a trois ans disait qu'il ne faut pas rejeter Al Qaida en Syrie (le Front Al Nosra) parce que "ils font du bon boulot" ! :angry:

 

  • Upvote 3
Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,962
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Mathieu
    Newest Member
    Mathieu
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...