Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Opérations au Mali


Recommended Posts

Selon le NY Times, ce n'est pas tant le leadership français qui explique la frilosité américaine, mais plus le fait que l'engagement des forces armées françaises se soit décidé dans l'urgence, "à la hâte" comme ils disent, alors que l'Oncle Sam préfère peser les enjeux et s'imprégner du contexte.

Mr. Obama’s aides say that the model under way in Mali now — with the French taking the lead, and a force from the region backing them up — is exactly what they want to encourage. But some officials say they believe the French went into Mali hastily, in the words of one official “before they understood exactly what they were biting off.”

White House officials say they want to understand the broader political and strategic plan to end the conflict before they get more involved.

http://www.nytimes.com/2013/01/26/world/africa/us-weighing-how-much-help-to-give-frances-military-operation-in-mali.html

Les USA qui reprochent un engagement militaire précipité et sans en comprendre les enjeux, on pourrait dire que c'est l'hôpital qui se fout de la charité, surtout si l'on repense à l'Irak ou à l'Afghanistan dont le fiasco tient notamment à ces raisons. Néanmoins, cela traduit un changement de paradigme assez encourageant au sommet des États-Unis, qui commencent à peine à apprendre de leurs erreurs passées.

S'agissant du fait que la France endosse les habits de leading nation au Mali, ça ne doit pas défriser les USA plus que ça dans la mesure où ils sont conscients que s'il y a bien une puissance militaire occidentale qui a la connaissance du terrain, la tradition et les compétences militaires pour intervenir efficacement sur ce genre de théâtre, c'est la France. Surtout qu'ils se sont très bien rendu compte que leur stratégie qui misait sur la militarisation seule et unique afin réduire l'emprise d'AQMI dans la région sahélienne a été un bide monumental. Quand on pense à ces centaines de millions d'USD engloutis dans la formation militaires d'éléments passés dans la rébellion, alors que cet argent aurait été immensément plus efficace s'il avait été correctement alloué...

L'avantage, c'est que cette fois, les Américains n'ont pas l'air d'avoir envie de se tirer la couverture à eux mais se contentent de fournir un soutien logistique qui monte en puissance de jour en jour afin de pallier nos lacunes capacitaires. Aux dernières nouvelles, des KC-135 US devraient bientôt tendre la tétine aux chasseurs français, sans oublier le soutien en matière de renseignement.

Link to comment
Share on other sites

Il ne faut pas tout mélanger. Ce n'est pas parce que les sanctions ne sont pas les même dans un autre pays qu'on peut se permettre de leur faire la morale et leur déclarer la guerre.

Si on se limite à la partie de la charia qui préconise de trancher une main à un voleur, ce n'est pas forcement pire que d'appliquer la peine de mort à un petit dealer ou juste à quelqu'un qui essai de corrompre un policier pour faire sauter un PV (c'est la loi en Chine) Bon si on parle des conditions de vie des femmes sous la charia, je suis d'accord, mais on en parle beaucoup moins que des amputations qui ne sont "qu'une" sanction pas forcement pire qu'une condamnation à mort ou un emprisonnement de très longue durée.

Link to comment
Share on other sites

C'est malheureusement vrai. On fait la guerre dans un pays francophone, et pourtant pour trouver de "vrais" reportages on est oblige de se tourner vers la presse anglo saxonne... Quelques bons reportages:

The Telegraph: http://www.telegraph.co.uk/news/worldnews/africaandindianocean/mali/9828681/Mali-dispatch-Why-join-the-Islamists-Because-they-pay-more.html

AQMI paye ses combattants €3,000 par an, plus €750 pour chaque jour de combat. Deux fois plus que les soldes dans l'armee malienne, quant elles sont payees (les officiers se servant au passage, bien entendu). De quoi, apparement, faire hesiter pas mal de soldats. (Ceci expliquant cela, aussi, on comprend alors mieux le manque de "punch" chez l'ennemi... la plupart ne voient ca que comme un "day job" pour remplir leurs poches avant de rentrer dans leur villages).

******

Wall Street Journal: http://online.wsj.com/article/SB10001424127887323301104578257943691567614.html

Gros bordel logistique a Bamako. Soldats francais qui debarquent avec de l'eau en bouteille (qu'on peut pourtant acheter sur place), mais sans moustiquaires et sans lits de camps. D'ou l'achat d'urgence de 300 matelas... c'est ceux-la memes qu'on vit sur certaines photos.

Aussi, amateurisme diplomatique... la France ne comprend pas que ce n'est pas le Pentagone qui decide (ou non) d'apporter ses moyens militaires, et donc oublie de communiquer avec la Maison Blanche et les vrais cercles de decision a Washington. On a l'impression qu'un simple coup de fil de Hollande a Obama, ou de Fabius a Hillary aurait arrange l'affaire...

******

Washington Post: http://www.washingtonpost.com/world/africa/french-malian-forces-capture-airport-and-key-bridge-in-militant-stronghold/2013/01/26/841bfa00-67c9-11e2-83c7-38d5fac94235_story.html

Petite photo surprise d'un Pilatus de l'ALAT a Bamako... Peut-etre pour l'appui logistique des helicopteres du GAM et aussi du RHFS? ;-)

Image IPB

Ce qui prouve en soit même très bien que nos journalistes (notamment ceux du Monde qui chouinaient car n'avaient pas accès à la ligne de front) sont des amateurs à côtés des Anglo Saxons. Peut être pas la faute de nos politiciens finalement si on est nul en communication, si des gens dont c'est le métier sont pas foutus de se réinventer pour fournir des détails intéressants autre que des images de 4x4 brulés.

Enfin, pour les Américains, ce qui je pense les fait enrager - mais qu'ils ne peuvent dire clairement - c'est que tous les budgets occidentaux sont à la baisse, et qu'ils se voient comme le seul pays qui défends les autres et paie pour ça. Cf d'ailleurs notre réaction quand un pays Européen veut se priver de son armée "bah tiens, et nous on va payer pour les protéger, l'argent qu'ils économiseront leur permettra d'être encore plus compétitif face à nos enteprises". Bref, eux c'est pareil à l'échelle supérieure. Encore heureux qu'ils ne soient pas dans l'aventure euro au fond.

Et donc, on ne se donne pas les moyens, et quand on va friter, car nos politiques sont meilleurs pour risquer la vie des soldats pour leur image que pour donner les moyens à ces soldats d'aider la politique, et là on vient piailler à Washington "hé, vous pouvez nous filer des drones, des avions, et puis, tout ça, enfin, gratuitement quoi". Je comprends très bien que les Américains ne soient pas chauds.

Le bon point à retenir des années Obama c'est qu'ils essaient de responsabiliser l'Europe. Si la France pouvait regagner sa place de leader spirituel Européen (qu'elle n'est plus depuis la seconde guerre mondiale au demeurant) il y a vraiment une brêche pour développer au plus haut niveau l'idée Européenne. Mais c'est très couteux, et on préfère faire des petits cadeaux aux Allemands plutôt que de proposer une nouvelle vision de l'Europe et de se renouveller.

C'est assez sinistre, mais dans ce sens, il est de bon ton de compter sur nos autres alliés, que ce soit en AmSud, en Asie ou en Afrique, pour créer un socle prêt à terme à appuyer l'Europe en raison de nos intérêts croisés. Ca on sait le faire en dehors de nos frontières, mais en UE, c'est une vaste blague.

Link to comment
Share on other sites

Il ne faut pas tout mélanger. Ce n'est pas parce que les sanctions ne sont pas les même dans un autre pays qu'on peut se permettre de leur faire la morale et leur déclarer la guerre.

Si on se limite à la partie de la charia qui préconise de trancher une main à un voleur, ce n'est pas forcement pire que d'appliquer la peine de mort à un petit dealer ou juste à quelqu'un qui essai de corrompre un policier pour faire sauter un PV (c'est la loi en Chine) Bon si on parle des conditions de vie des femmes sous la charia, je suis d'accord, mais on en parle beaucoup moins que des amputations qui ne sont "qu'une" sanction pas forcement pire qu'une condamnation à mort ou un emprisonnement de très longue durée.

Sauf que l'on ne parle pas "d'un autre pays" tout court avec ses coutumes, mais du Mali, dont les Djihadistes ont occupé le Nord et où ils imposent à une population à l'Islam tolérant l'application de la charia version Arabie Saoudite, ce qui n'est pas du tout dans ses traditions.
Link to comment
Share on other sites

Je sais pas si c'est une bonne idée de continuer après Tombouctou, on rentre dans le vrai nord du mali, on risque de rentrer dans des endroits plus favorables à l'ennemi non ? Sans compter que ça devient super large, avec de grand flanc sur les pays frontaliers... On va commencer à se disperser dans tous les sens.

+1

faut peut etre aussi reprendre Kidal, ça dépend de ce que veux la population, et après il y a plus qu'a remballer et laisser Al Qeida et les traficants reigner sur un tas de cailloux. On sait que les bigots Salafistes c'est des connards, que les français peuvent pas les saquer, mais c'était pas une raison suffisante pour leur taper dessus. C'est parce qu'ils sont venus nous emmerder, nous prendre des otages et menacer nos amis qu'on a sautés sur l'occasion. Sinon je pense qu'on s'ignorerait mutuellement. C'est illusoir de penser qu'on peut nettoyer ce desert des bigots et des traficants. C'est pas notre probleme, ils ont qu'a vaquer à leurs occupation en veillant a pas marcher sur nos plate bande et ça suffira. Petit bémol : tant qu'ils aurons pas liberés les otages, les chefs risquerons de se prendre une GBU ou un Hammer dans la tronche dès qu'il y en a un qui sort de sa grotte, quelquesoit l'heur du jour ou de la nuit. à part ça on s'en tape. De toute façon on revient quand on veux, on frappe ou on veux. L'extremisme religieux ça à beaux rendre très très con, ils devraient avoir compris le message maintenant. Donc on a pas encore finit le deploiement qu'on devrait songer à remballer amha. Enfin encore un peut de travail a finir mais faut pas se laisser aspirer par la victoire et surtout pas envisager faire du nation building. Le nation building c'est aux Africains de se le faire eux meme ils ont pas besoins de nounou.

Link to comment
Share on other sites

Bonsoir Gibbs

Oui, j'ai vu ta réponse.

Ma remarque ne s'adresse pas particulièrement à toi. Je m'insurge contre la répétition des références aux jeux vidéo qui ont des effet pervers et en particulier sur les jeunes qui pourraient penser qu'au final la guerre c'est amusant et que l'on ne meurt pas etc. On essaye comme toujours aujourd’hui"hui de nous montrer des guerres propres .. Il faut garder notre niveau d'humanité et de conscience en éveil.

Je ne suis pas du genre à faire des classements de populations non plus. J'ai vu à l'armée la répartition des compétences et des connaissances par classe d'age et je sais que s'il peut y avoir de grands écarts dans ce domaine, l'intelligence et la connerie sont par contre partout. Pourquoi d'ailleurs un mécano serait moins respectable qu'un pilote, un cuisinier et un planificateur .. etc.

Donc, comme, je n'aime pas tirer les gens vers le bas mais au contraire vers le haut, je préfère donner des explications peut être complexes,dans les domaines que je connais, pour ne pas infantiliser les explications. Je compte sur les personnes intelligentes qui ne comprendraient pas,  qu'ils demandent des explications complémentaires. Ceux qui ne demandent pas, ont tord. Personnellement, je pose beaucoup de questions dans beaucoup de domaines ;)

ok  =)

Link to comment
Share on other sites

Je pense plutôt que les VBCI ont été envoyé surtout pour la traque dans les montagnes de KIDAL qui s'annonce tendu.

On vient d'envoyer un message colis express et on a détruit la maison du chef d'Ansar Dine http://www.huffingtonpost.fr/2013/01/27/mali-aviation-francaise-bombarde-kidal-detruit-maison-chef-ansar-dine_n_2560579.html?icid=maing-grid7|france|dl1|sec3_lnk1%26pLid%3D149271

Link to comment
Share on other sites

TF1  :lol: les pauvres.

Sur France 2, grâce à JMT on y découvre des Commandos Marine http://lemamouth.blogspot.fr/2013/01/tiens-des-commandos-marine.html avec les CPA10.

http://www.rennes.lemensuel.com/actualite/article/2013/01/19/les-commandos-marine-bretons-en-premiere-ligne-au-mali-13655.html

Depuis une semaine, les Forces spéciales françaises sont engagées dans les combats au Mali. Parmi ces unités figurent les commandos Marine bretons. Vendredi, Jean-Yves Le Drian, le ministre de la Défense, a confirmé leur présence en première ligne.

Elles ont été les premières engagées, 5 h à peine après le « top » donné par le président de la République pour le déclenchement de l’intervention militaire au Mali, il y a une semaine. Aujourd'hui, les Forces spéciales françaises (FS) combattent toujours en première ligne face aux jihadistes du Nord-Mali.

Parmi ces unités, dont l’activité est classifiée, figurent les commandos Marine. Composés d’un grand nombre de Bretons, ces derniers sont installés à Lanester, dans le Morbihan. Venu vendredi, en « voisin », sur leur base, le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a confirmé leur présence dans les opérations menées au Sahel, aux côtés des autres composantes des FS.

Prévue à l’occasion des 20 ans du Commandement des opérations spéciales (Cos), cette visite aurait pu être annulée pour cause d’agenda bousculé. Son programme a été bouleversé, mais Jean-Yves Le Drian a souhaité la maintenir pour rendre hommage au travail mené par les FS au Sahel. Leur intervention a permis de stopper l'avancée des rebelles vers Bamako le 11 janvier.

Discussions loin des oreilles indiscrètes

« J’ai été impressionné par la rapidité de réaction que vous avez eu, a-t-il expliqué aux commandos Marine et aux représentants des autres unités du Cos, présentes (13ème RDP, 1er RPIMa, 4è RHFS…). Lorsque vendredi dernier, le président de la République a décidé, à 11 h 30, - j’y étais - d’intervenir pour enrayer la progression des colonnes terroristes vers Konna, il ne vous a fallu que 5 h pour mener l’intervention. Cette réactivité est exemplaire. »

Le lieutenant Damien Boiteux, pilote d’hélicoptère du 4è RHFS, est mort dans les premières heures de cette bataille, a rappelé le ministre, devant deux pilotes de ce régiment de Pau, venus en Gazelle pour présenter leur activité.  « C’est dans ce contexte difficile que je suis heureux de vous rencontrer. La mort de votre camarade ne fait que renforcer notre détermination. »

Arrivé vers 12 h 30, le ministre a pu s'entretenir avec les responsables du Cos, à l'abri des oreilles indiscrètes. Il s’est aussi fait présenter des technologies classifiées, loin des regards, avant de faire la tournée des matériels et unités présentés, sous l’œil des journalistes.

Le ministre, ex-président du conseil régional, a particulièrement salué la présence des Commandos marine. « Vous faites parti de l’histoire et du paysage de cette région", a-t-il expliqué, avant d’assurer que leur présence, en Bretagne, était « appelée à durer ».

Plus de 200 commandos des Forces spéciales déployés au Mali

Au Mali, le travail du Cos a offert à l’exécutif des renseignements permettant "une appréciation autonome de la situation de crise", s'est félicité le ministre. « Vous êtes l’outil de l’urgence opérationnelle. Votre action permet à la France de préserver sa liberté d’action, d’agir avec maîtrise et souplesse dans tous les environnements. C’est ce que vous faites au Mali. »

Combien de Commandos marine sont-ils déployés ? Quid de leur activité ces derniers jours ? Là-dessus, évidemment, aucune précision. Seuls éléments concédés par quelques officiers en marge du discours : l’intervention au Mali serait l’une des plus grosses opérations jamais menées par le Cos, qui a, pourtant, était de tous les théâtres depuis sa création.

Plus de 200 commandos (sur un total de 2 000 militaires français déployés) seraient actuellement en action. En particulier dans la région de Diabali. Leur mission ? "Collecter du renseignement, guider certaines frappes aériennes et assurer le « mentoring » de l’armée malienne, mal en point", explique un officier. Les FS mènent aussi des opérations de vive force contre les Jihadistes. « Elles sont ponctuelles, mais toujours violentes », précise cette même source. 

Link to comment
Share on other sites

Image IPB

Le COS 4 RHFS et Poitou (Twin Otter) a/ont testé les Pilatus PC-6 au Sahel, JMT en parlait dans un des RAIDS n°316, les forces spéciales françaises au Sahel.

Tankers US http://lemamouth.blogspot.fr/2013/01/tiens-des-tankers-us-mais-ou-sont-les.html

7h11 : Les Etats-Unis acceptent de ravitailler les avions français -Les Etats-Unis ont accepté de ravitailler en vol les avions de combat français intervenant au Mali, a annoncé l'armée américaine dans un communiqué. Paris avait demandé il y a plus de deux semaines à Washington de mettre des avions-ravitailleurs à la disposition des appareils français en mission au Mali. Le secrétaire américain à la Défense Leon Panetta vient d'approuver cette requête, a indiqué le porte-parole du Pentagone George Little. M. Panetta a appelé samedi le ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian pour discuter des modalités du soutien militaire américain, avec pour objectif « de priver les terroristes d'un refuge au Mali ». Le secrétaire américain « a informé le ministre Le Drian que le commandement militaire américain pour l'Afrique soutiendra l'armée française en conduisant des missions de ravitaillement en vol pendant la poursuite des opérations au Mali », poursuit le communiqué, sans plus de précisions.

http://www.lesechos.fr/economie-politique/monde/actu/0202528210567-mali-tombouctou-en-vue-l-aide-americaine-renforcee-532468.php
Link to comment
Share on other sites

6.000 soldats africains au Mali -L'Afrique de l'Ouest a l'intention de déployer près de 6.000 hommes dans le cadre de sa force d'intervention au Mali (Misma), auquel s'ajouteront les 2.000 militaires promis par le Tchad, a annoncé le chef d'état-major ivoirien, le général Soumaïla Bakayoko. Lors d'une réunion d'urgence à Abidjan, les chefs d'état-major de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao) ont décidé de « relever » le volume de leurs effectifs promis au Mali, pour qu'ils atteignent « 5.700 hommes », a déclaré à la clôture le général Bakayoko, dont le pays préside actuellement la Cédéao. Jusque-là, l'Afrique de l'Ouest visait le déploiement d'environ 4.000 militaires. Le Tchad s'est engagé à fournir 2.000 soldats, qui ne font pas partie de la Misma mais agissent en coordination avec elle.

On demande maintenant, des formateurs européens, si possible pas uniquement français.http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2013/01/26/eutm-mali-serval-la-9e-brigade-d-infanterie-de-marine-resolu.html

Les objectifs:

- former de 4 à 8 bataillons de 650 hommes. Chaque unité sera prise en main pendant 2mois/2mois et demi à Koulikoro (nord-est de Bamako, sur le fleuve Niger)

Les effectifs européens:

- entre 450 et 500 (dont une compagnie de protection de 154 soldats fournie "si possible par un autre pays que la France")

- une centaine de formateurs français venus de la 9e BIMa (en particulier du 2e RIMa, avec le chef de corps et la compagnie d'éclairage et d'appui, la compagnie de commandement et de logistique étant en partie déployée dans la brigade Serval)

- un gros détachement espagnol et des contingents allemands, britanniques etc

Link to comment
Share on other sites

Vous pensez qu'on peut utiliser les aéroports de Gao et potentiellement Tombouctou pour amener du fret ou baser des chasseurs? Les agglomérations me semblent vachement près de la piste (moins de 5 km). C'est un coup à se prendre un tir de manpad non?

Link to comment
Share on other sites

Sur Acig.org, Tom Cooper indique que l'aviation libyenne (avec des MiG-21) aurait bombardé au moins deux convois de pick-up dans le désert, près de la frontière méridionale du pays.

Quelqu'un aurait des informations plus précises ?

Link to comment
Share on other sites

Vous pensez qu'on peut utiliser les aéroports de Gao et potentiellement Tombouctou pour amer du fret ou baser des chasseurs? Les agglomérations me semblent vachement près de la piste (moins de 5 km). C'est un coup à se prendre un tir de manpad non?

Faudrait d'abord, dépolluer les abords, les pistes, remettre en état les tours de contrôle si elles ont été "sabordées", protéger la zone, force protection.Faire du génie aéroportuaire, ...voir si les pistes sont aptes et claires.

Link to comment
Share on other sites

Tu nous met un point de situation du 24 janvier? :O Mais le Philippe il est encore pire que France 2, question fraîcheur de l'information... :lol:

Non c'est le site du Mindef qui accuse du retard dans l'information,  :lol: tu sais bien que je suis le mec le plus prompt du far west  :lol: à dégainer toutes les informations en un temps aussi rapide qu'une Gatling MD134  :oops:

En plus, c'est juste un parallèle à mettre en le traitement de la presse publique et télévisuelle avec la communication officielle du Ministère ,on a donc les avis de tout le monde.Dans un monde où le zapping est roi et où les médias passent d'un sujet à l'autre pour ne pas informer mais divertir le peuple. ;) 

Link to comment
Share on other sites

Non c'est le site du Mindef qui accuse du retard dans l'information,  :lol: tu sais bien que je suis le mec le plus prompt du far west  :lol: à dégainer toutes les informations en un temps aussi rapide qu'une Gatling MD134  :oops:

En plus, c'est juste un parallèle à mettre en le traitement de la presse publique et télévisuelle avec la communication officielle du Ministère ,on a donc les avis de tout le monde.Dans un monde où le zapping est roi et où les médias passent d'un sujet à l'autre pour ne pas informer mais divertir le peuple. ;) 

Ah c'est ça... ;)
Link to comment
Share on other sites

Même les 2 pays les plus vastes au Monde, la Russie et le Canada annoncent que les USA vont fournir des avions ravitailleurs aux français

Canada:

http://www.radio-canada.ca/nouvelles/International/2013/01/27/002-mali-etats-unis-avions-ravitaillement.shtml

Les États-Unis donneront un nouveau coup de main à la France dans son intervention au Mali, en ravitaillant en vol les avions de combat français.

Le Pentagone a annoncé samedi que des avions ravitailleurs seront finalement mis à la disposition de l'armée française, à la suite des demandes en ce sens de Paris.

Il est également possible que les États-Unis aident au transport des troupes africaines engagées au Mali. Cette possibilité a été évoquée lors d'une conversation entre le secrétaire américain à la Défense, Leon Panetta, et le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian. Washington contribue déjà à la mission à l'aide de renseignements venant de leurs satellites.

L'armée américaine dispose de 400 avions ravitailleurs, la plus importante flotte au monde. La France n'en possède que 14, qui sont presque tous déjà utilisés dans les opérations au Mali.

Russie

http://fr.ria.ru/world/20130127/197347065.html

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,968
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Aure-Asia
    Newest Member
    Aure-Asia
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...