Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

anthony swofford
 Share

Recommended Posts

en meme temps, si le 2000D retrofité doit servir de complement low cost au rafale pur des missions type afrique / police du ciel, la solution RC 400 me semble tres adapté. Il ne vous aura pas echappé que la TBA n'est plus du tout d'usage sur les dernières interventions en coalition et les show of force ne necessite pas de radar de suivi du terrain (a voir les F1 faire mumuse à djibouti). L'antilope manque clairement de flexibilité.

Donc oui à un radar "bas cout" (mais qui permet le tir mica) pour les 15 ans qui restent de vie au 2000D

Link to comment
Share on other sites

ça dépend de quelle solution on parle. Si on parle d'un rétrofit à minima avec un RDY-3 (qui n'est pas un dérivé du RDY, mais un RC-400 renommé pour le marketing), ce n'est bien sur pas la même chose qu'avoir un nouveau modèle équipé d'antenne PESA par exemple (mais greffée sur quel corps de radar d'après toi? Cette théorie est intéressante et je n'en avais jamais entendu parlé).

Mon avis est que la question sera résolue à moindre coût. Le RC-400 n'est pas gratuit, et cette option conduit à jeter aux orties l'Antilope 50 et certains modules des RBE-2 PESA. C'est pourquoi j'imagine assez bien qu'il s'agit de développer rapidement un dérivé sur base Antilope et réutilisant en tout ou partie des modules du RBE-2.

Ce n'est qu'une simple supposition de ma part, mais elle a le mérite de répondre à une logique budgétaire.

Link to comment
Share on other sites

Et lui adjoindre des capacités air-air, mais je suppose que  c'est uniquement une question de software.

Les capacités limitées en air/air de l'Antilope sont dues à la fréquence de travail (bande J) et à l'antenne utilisée (surface très, très, très inférieure à celle d'un RDM/RDI/RDY). Ce radar n'est pas fait pour le air/air, tout simplement.

Si toutes les options sont sur la table, celle qui consiste à modifier l'Antilope pour supprimer ou adoucir son caractère exclusif est probablement la plus simple et la moins coûteuse.

Link to comment
Share on other sites

ET TOUT SIMPLEMENT PARCE QUE LE D est le cheval de bataille air sol de l'ADLA pour encore au moins dix ans et que c'est vraisemblablement lui et pas le Rafale qui va recevoir la capacité de tirer des roquettes

Le D est rodé et fait ce qu'on lui demande en opérations de guerre même çà pourrait toujours être mieux. Deux atouts précieux pour un avion d'arme.

On ne fourgue pas un avion de ce genre comme la Clio de la tantine

Link to comment
Share on other sites

ET TOUT SIMPLEMENT PARCE QUE LE D est le cheval de bataille air sol de l'ADLA pour encore au moins dix ans et que c'est vraisemblablement lui et pas le Rafale qui va recevoir la capacité de tirer des roquettes

Le D est rodé et fait ce qu'on lui demande en opérations de guerre même çà pourrait toujours être mieux. Deux atouts précieux pour un avion d'arme.

On ne fourgue pas un avion de ce genre comme la Clio de la tantine

certe ce n'est pas une clio Diesel mais il y a certainement des pays pas trop riche qui souhaiterai acquérir un tel matériel d'occasion même si on le rétrofitait pour obtenir un minimum de capacités air/air.

Les -9 permettrait de placer la barre un peu plus haut dans le multirole que ce qui est proposé par l'actuel projet de revalorisation de la version Diesel... notament dans le domaine air/air

Link to comment
Share on other sites

Le D est un avion A/S assez spécialisé.

Il ne fait pas d'air air ni de reco ni de strike naval. Son usage correspond à celui d'armée de l'air disposant d'intercepteurs et d'autres avions spécialisés.

Une armée pas très riche ne verra pas grand intérêt à se payer un avion comme çà qui n'assurera pas tout le spectre des missions.

Donner ces capacités au D pour pouvoir le vendre reviendrait à réinventer la roue sur des cellules deja à mi-vie pour certaines d'entre elles.

Le -9 est avant tout un monoplace (il ya des biplace mais surtout des mono) or pour ces missions l'ADLA a un gros volant de NOSA

Link to comment
Share on other sites

Donc pour poursuivre sur ce que vient de poster pascal, si ce contrat se fait on fera mieux d'essayer de revendre les 2000-9 sur le marché et de garder nos 2000D, en les revalorisant par petites touches comme on l'a fait jusqu'ici (nouvelle version de l'Antilope, capacité roquettes, liaison air-sol Rover ...) 

Link to comment
Share on other sites

De toute façon ces revalorisations du D sont prévues.

Ce qui peut être envisagé si par hasard l'ADLA récupérait une trentaine de -9 c'est que ceux -ci viennent se substituer à l'équivalent d'un squadron Rafale durant une quinzaine d'année pour pallier l'étalement des commande et permettre aux forces d'aligner les 270 avions prévus en 2020

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Je viens de lire sur Air&cosmos que Taïwan envisageait de retirer du service ses Mirage 2000-5 qui coûterait trop cher à entretenir. Est-ce qu’il y a une chance qu’on puisse les remplacer par des rafales ?

Obama refuserait de vendre des F16 de dernières générations, donc les taiwanais pourraient vouloir commander quelques rafales pour décider les américains, un peu comme ils avaient déjà fait avec les mirages.

Ensuite la reprise des 2000-5 taiwanais en plus des –9 des EAU nous permettrait vraiment de relancer l’exportation du mirage 2000 sur le marché des avions de combats à bas prix. Même un « vieux » mirage 2000 plus ou moins modernisé doit être aussi performant qu’un LCA, qu’un FC1, J10 ou même que les F16 ou gripen. Vu qu’il y a un marché pour des avions de combats moins cher que le rafale, des 2000 d’occasions pourraient probablement être intéressant pour Dassault.

Et évidemment on peut rajouter que les 57 -5 taiwanais remplaceraient avantageusement 57 de nos 2000 B et C encore en service. Mais déjà que l'armée de l'air ne veut pas des -9, j'ai des doutes pour des -5 même moins chers.

Il y a un marché potentiel de 60 rafales et on n’en entend pas parler, c’est encore à cause des frégates ou c’est qu’on ose pas fâcher un concurrent économique comme la Chine ?

Link to comment
Share on other sites

C'est pas demain la veille qu'on revendra quelque chose d'important à Taïwan!

L'histoire des frégates est encore plus mal passé chez eux que chez nous, et ils ne sont pas aussi ravis de leurs Mirage 2000 qu'on aime à le penser en France. Ils ont eu un bon paquet d'emmerdes avec, bien plus qu'aucun autre opérateur (pour les versions -5/-9 en tous cas), et leurs préfère largement leurs F-16.

Ils les gardaient jusque là parce que les 2000-5 étaient leurs seuls intercepteurs Mach 2 de haute altitude, mais les livraisons de missiles AMRAAM (initialement refusés par l'administration US) tendent à réduire cet avantage qualitatif.

En tous cas, ça ne suffit plus à compenser des frais d'entretiens trop élevés.

De toute manière, il fallait bien que ça retombe sur la gueule de Dassault ces histoires de frais de maintenance horriblement chers.

Link to comment
Share on other sites

Moi on m'avait dit que Dassault avait carrement arreté la livraison de pièces de rechange... et j'ai lu qu'ils avaient commencé à placer des Mirages sous cocons.

QUand aux Fregates, oui il y a eu l'affaire, mais surtout elles ne sont pas a 100% de leurs capacités, ils rencontrent d'énormes problemes d'intégrations de leurs systemes locaux.

Link to comment
Share on other sites

Les -5 taïwanais ont énormément souffert de l'humidité (ne me demandez pas pourquoi eux plus que d'autres)

quant à l'intégration des systèmes navals c'est une affaire de spécialistes c'est pour çà quand on me parle de transferts de techno dans les soums par exemple çà me fait un peu rigoler ...

Link to comment
Share on other sites

Moi on m'avait dit que Dassault avait carrement arreté la livraison de pièces de rechange... et j'ai lu qu'ils avaient commencé à placer des Mirages sous cocons.

J'ai aussi tout entendu. Qu'on aurait arrêté de leur livré les pièces pour une question de relations avec la Chine entre autre...

J'entends pas trop le Mirage 2000 se tirer des casseroles, sauf avec Taiwan... :lol:

Link to comment
Share on other sites

Les -5 taïwanais ont énormément souffert de l'humidité (ne me demandez pas pourquoi eux plus que d'autres)

Ils les auraient intensivement utilisés pour faire de la reconnaissance navale et ils auraient servi plus que n'importe quel autre chasseur depuis leurs postes avancés dans le détroit.

Milieu tropical + air marin très corrosif, sur des bases avancées pas optimisées pour chouchouter les bestioles (les désaler surtout), ça doit pas aider.

Et puis bon, on est clairement en froids avec eux dans le domaine de l'armement. Y'a des tractations politiques dernières bien plus redoutables pour clouer une flotte au sol que n'importe quelle armada chinoise!

Ce qui fait que pas mal d'analystes locaux ronchonnent pas mal d'ailleurs.

Ce que moi j'ai entendu, c'est pas nécessairement qu'on ne leur livre plus des pièces mais qu'on les leur livre à des tarifs exorbitants afin de faire pression sur eux... Mais pression sur qui? sur quoi? dans le cadre de quel transactions commerciales? en réponse à quelle provocation?

Je pense que ça dépasse largement nos connaissances sur le sujet.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,962
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Mathieu
    Newest Member
    Mathieu
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...