Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

MQ-25 Drone ravitailleur de la Navy.


MH
 Share

Recommended Posts

4 minutes ago, Bechar06 said:

Beau jalon ... Messieurs les allemands du SCAF: réveillez vous !   Y a du boulot ! 

En quoi les allemands auraient une quelconque envie ou besoin de produire un tanker aéronaval autonome?! Parfois j'ai beaucoup de mal à comprendre ou tu veux en venir.

Link to comment
Share on other sites

il y a 11 minutes, g4lly a dit :

En quoi les allemands auraient une quelconque envie ou besoin de produire un tanker aéronaval autonome?! Parfois j'ai beaucoup de mal à comprendre ou tu veux en venir.

Drone Ravitailleur  Il s'agit de la dimension SCAF du projet européen, euh franco-Allemand ... plus que celle du NGF

Or ce sont bien les allemands qui sont en charge de tout ce qui environne le NGF, n'est-ce pas ?   Et au delà des RC qu'il faudra bien contrôler... viendra un jour le besoin de contrôler des Drônes ravitailleurs...

Au lieu de chipoter sur le NGF qu'il ne sauront jamais faire, et d'essayer de nous voler la PI du NGF piloté par DA: ils feraient mieux de bosser sur le SCAF à fond ... quitte à anticiper des drones de ravitaillement !

Voilà le contenu de ma pensée écliptique

Ah ils ne savent ou ne sauront pas faire ? Eh bien  la France saura faire et fera  ... Les allemands constateront qu'ils ont raté le coche .. et essaieront de nous en piquer la PI ... ça bouclera cette histoire  ! si ces allemands ne bossent pas et ne pensent qu'à piquer ce que font les autres  

Edited by Bechar06
Link to comment
Share on other sites

11 minutes ago, Bechar06 said:

Drone Ravitailleur  Il s'agit de la dimension SCAF du projet européen, euh franco-Allemand ... plus que celle du NGF

Or ce sont bien les allemands qui sont en charge de tout ce qui environne le NGF, n'est-ce pas ?   Et au delà des RC qu'il faudra bien contrôler... viendra un jour le besoin de contrôler des Drônes ravitailleurs...

Au lieu de chipoter sur le NGF qu'il ne sauront jamais faire, et d'essayer de nous voler la PI du NGF piloté par DA: ils feraient mieux de bosser sur le SCAF à fond ... quitte à anticiper des drones de ravitaillement !

Voilà le contenu de ma pensée écliptique

Ah ils ne savent ou ne sauront pas faire ? Eh bien  la France saura faire et fera  ... Les allemands constateront qu'ils ont raté le coche .. et essaieront de nous en piquer la PI ... ça bouclera cette histoire  ! si ces allemands ne bossent pas et ne pensent qu'à piquer ce que font les autres  

Et si l'objectif du SCAF n'était pas de fabriquer des avions ... ni de gagner une guerre ...

... mais juste de consolider l'industrie de défense "européenne".

Evidement en allemand "consolider l'industrie de défense européenne" ... ça veux dire essentiellement éliminer les casse couille non germanophile.

Tu veux qu'ils mettent sur la gueule de qui les allemands?! Des russes? Pour les envahir et voler leur gaz?

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

l'analyse de ATE sur cette vidéo. On n'apprend rien de fifou, mais bon...

En fait plus je vois cette vidéo et plus je ne comprends pas où est l'exploit d'avoir un drone télépiloté qui vole en ligne droite pendant qu'un pilote humain ajuste son approche et se ravitaille... 

 

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 7 heures, rendbo a dit :

l'analyse de ATE sur cette vidéo. On n'apprend rien de fifou, mais bon...

En fait plus je vois cette vidéo et plus je ne comprends pas où est l'exploit d'avoir un drone télépiloté qui vole en ligne droite pendant qu'un pilote humain ajuste son approche et se ravitaille...

À mon avis, il n'y a rien d'exceptionnel et c'est justement ce qui est intéressant. On a un drone qui pourra faire jusqu'à  30% des missions des F18, c'est énorme.

Pour peu que le drone soit plus performant que le F18 (et le F-35C) dans cette mission, on a un drone "basique" qui permet d'augmenter la puissance du GAN.

Link to comment
Share on other sites

3 minutes ago, ARPA said:

Pour peu que le drone soit plus performant que le F18 (et le F-35C) dans cette mission, on a un drone "basique" qui permet d'augmenter la puissance du GAN.

Ou de la réduire ...

... le bidule sur le porte avion il prend la place d'un F-18E/F ...

4 minutes ago, ARPA said:

On a un drone qui pourra faire jusqu'à  30% des missions des F18, c'est énorme.

Lesquelles?

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Le 07/06/2021 à 22:07, g4lly a dit :

 

Tu veux qu'ils mettent sur la gueule de qui les allemands?! Des russes? Pour les envahir et voler leur gaz?

Ils ont déjà essayé ... et cela ne leur a pas réussi :rolleyes:

  • Haha 3
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, clem200 a dit :

Nounous

Je me demande si cela ne vaudrait pas le coup d'avoir un avion ravitailleur pour remplacer les missions nounou? Cela pourrait être un drone ou même un avion piloté. Il pourrait emporter plus de carburant qu'un rafale, avoir des ailes repliables, mais n'aurait pas besoin d'être supersonique et pourrait être conçu pour avoir un très bon taux de rotation. Ainsi même si il prend une place de Rafale il en remplacerait plusieurs en utilisation.

Il pourrait aussi avoir une mission secondaire de cargo pour livrer en urgence des pièces de rechange sur le porte avion depuis la France. Et il pourrait finir par avoir une version qui remplacerait le E2D. Vive le Breguet 941 ou du moins sa formule d'aile soufflée.

Edited by Picdelamirand-oil
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 53 minutes, Picdelamirand-oil a dit :

Je me demande si cela ne vaudrait pas le coup d'avoir un avion ravitailleur pour remplacer les missions nounou? Cela pourrait être un drone ou même un avion piloté. Il pourrait emporter plus de carburant qu'un rafale, avoir des ailes repliables, mais n'aurait pas besoin d'être supersonique et pourrait être conçu pour avoir un très bon taux de rotation. Ainsi même si il prend une place de Rafale il en remplacerait plusieurs en utilisation.

Il pourrait aussi avoir une mission secondaire de cargo pour livrer en urgence des pièces de rechange sur le porte avion depuis la France. Et il pourrait finir par avoir une version qui remplacerait le E2D. Vive le Breguet 941 ou du moins sa formule d'aile soufflée.

La philo française, c'est l'avion omni-rôle afin de limiter les couts de développements. ce n'est pas maintenant que cela commence à payer qu'il faut renier ce choix initial ... Le buddy refueling a toujours été un argument fort de Dassault sur ses avions car de nombreux clients ont pas ou peu de ravitailleurs. Avoir l'option d'une allonge supplémentaire pour un raid particulier est très intéressant.

Un programme d'avion à parti de zéro, c'est difficile de savoir combien cela coûte mais probablement au moins un bon milliard d'euros. C'est vraiment difficile à rentabiliser sur une poignée d'exemplaire. Si tu n'en produit que dix, rien que le coût de développement sera plus cher qu'un Rafale omnirole. Donc à moins de partir d'un avion existant avec un maximum de matos existant, de trouver d'autres clients (Inde ? Autre PA européens ?), de trouver d'autre utilisations (Guet aérien ? cargo ? Sol ? drone ? patrouille maritime ?), le prix sera rédhibitoire.

Link to comment
Share on other sites

il y a 54 minutes, Deres a dit :

La philo française, c'est l'avion omni-rôle afin de limiter les couts de développements. ce n'est pas maintenant que cela commence à payer qu'il faut renier ce choix initial ... Le buddy refueling a toujours été un argument fort de Dassault sur ses avions car de nombreux clients ont pas ou peu de ravitailleurs. Avoir l'option d'une allonge supplémentaire pour un raid particulier est très intéressant.

Un programme d'avion à parti de zéro, c'est difficile de savoir combien cela coûte mais probablement au moins un bon milliard d'euros. C'est vraiment difficile à rentabiliser sur une poignée d'exemplaire. Si tu n'en produit que dix, rien que le coût de développement sera plus cher qu'un Rafale omnirole. Donc à moins de partir d'un avion existant avec un maximum de matos existant, de trouver d'autres clients (Inde ? Autre PA européens ?), de trouver d'autre utilisations (Guet aérien ? cargo ? Sol ? drone ? patrouille maritime ?), le prix sera rédhibitoire.

Si tu raisonne qu'en prix bien sûr, mais si un tel avion remplace 2 Rafale en quantité de carburant délivré et 3 Rafale en tenant compte du taux de rotation et de la disponibilité (globalement du nombre d'heure de maintenance par heure de vol). Alors 30% de 30 Rafale ça fait 9 Rafale pour les mission nounou soit 21 Rafale pour les autres missions. Ces 9 Rafale peuvent être remplacés par 3 Ravitailleurs ce qui laisse 27 Rafale pour les autres missions soit une augmentation de 28,6 %. Si on applique ce coefficient au tonnage du CDG pour avoir un porte avion offrant une capacité équivalente (soit 39 Rafale dont 30% =12 Rafale pour la mission nounou)  on trouve 70286 t.

Le tout est de savoir ce qui coûte le plus cher.

Edited by Picdelamirand-oil
  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 12 minutes, Bechar06 a dit :

+ 1  !  depuis toujours 

Oui mais ce que je propose serait compliqué: combiner des ailes pliantes à la E2C avec le mécanisme d'entraînement des hélices pour que l'aile reste soufflée même en cas de panne moteur.....Bonjour la mécanique. Sur un Catobar on n'en a pas besoin car de toute façon ça décolle court.

Edited by Picdelamirand-oil
Link to comment
Share on other sites

Il y a 4 heures, g4lly a dit :

Ou de la réduire ...

... le bidule sur le porte avion il prend la place d'un F-18E/F ...

Lesquelles?

Dans la vidéo, il dit que 30% du potentiel (donc des heures de vols) de F-18 servent aux missions de ravitaillement. Si l'arrivée du MQ-25 permet de reprendre la plupart de ces missions, ça va libérer du potentiel de F-18 pour autre chose.

Mais évidemment on ne connaît pas les performances du MQ-25, donc c'est difficile de savoir s'il justifie de remplacer un F18 un GAN. S'il peut passer plus de temps en vol, nécessite moins d'entretien, consomme moins, vole plus longtemps et peut transférer plus de carburant, il va devenir plus performant. L'USNavy doit espérer que 5 ou 6 MQ-25 remplaceront une douzaine de F18 nounou.

Il y a 2 heures, Picdelamirand-oil a dit :

Je me demande si cela ne vaudrait pas le coup d'avoir un avion ravitailleur pour remplacer les missions nounou? Cela pourrait être un drone ou même un avion piloté. Il pourrait emporter plus de carburant qu'un rafale, avoir des ailes repliables, mais n'aurait pas besoin d'être supersonique et pourrait être conçu pour avoir un très bon taux de rotation. Ainsi même si il prend une place de Rafale il en remplacerait plusieurs en utilisation.

Il pourrait aussi avoir une mission secondaire de cargo pour livrer en urgence des pièces de rechange sur le porte avion depuis la France. Et il pourrait finir par avoir une version qui remplacerait le E2D. Vive le Breguet 941 ou du moins sa formule d'aile soufflée.

On peut rajouter que le Rafale nounou va avoir du mal à ravitailler les E2D et hélicoptères. Sur le PANG, on pourrait avoir des EMALS compatibles avec un avion de 45 tonnes.

On pourrait avoir un avion nettement plus gros, de la catégorie du C160NG. Une sorte d'A200M...

À défaut de faire AWACS (les E2D sont commandés) on pourrait avoir un COD, ravitailleur, PATMAR (version spécifique pour remplacer les ATL3) et surtout avion de transport léger pour remplacer les CASA et C130 de l'AAE.

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, Picdelamirand-oil a dit :

Je me demande si cela ne vaudrait pas le coup d'avoir un avion ravitailleur pour remplacer les missions nounou? Cela pourrait être un drone ou même un avion piloté. Il pourrait emporter plus de carburant qu'un rafale, avoir des ailes repliables, mais n'aurait pas besoin d'être supersonique et pourrait être conçu pour avoir un très bon taux de rotation. Ainsi même si il prend une place de Rafale il en remplacerait plusieurs en utilisation.

Dans la vidéo ATE dit que parfois les nounous sont armées afin de faire en même temps de la pseudo PO, ou se servent de leurs radar plein pot pour faire le pseudo guet...

Ne serait il donc pas plus intéressant d'avoir un Rafale en l'air avec un pod radar et de délocaliser le personnel de l'E2 sur le PA, 2 Mica & 2 Meteor pour intervenir rapidement si besoin en défense, et la nounou pour... faire la nounou ?

  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 13 heures, rendbo a dit :

l'analyse de ATE sur cette vidéo. On n'apprend rien de fifou, mais bon...

En fait plus je vois cette vidéo et plus je ne comprends pas où est l'exploit d'avoir un drone télépiloté qui vole en ligne droite pendant qu'un pilote humain ajuste son approche et se ravitaille... 

 

 

L’US Navy fera la balance entre les avantages et les inconvénients.

Du côté des avantages possibles : Si ce drone est suffisamment furtif, il pourra peut-être s’approcher plus près de zones ennemies sans que sa survivabilité ne soit trop affectée. Un appareil pourrait également distribuer plus de carburant qu’un F-18E configuré en nounou ou plus loin. Si le drone est abattu il n’y a pas de pertes humaines. Une fois ses ailes repliées l’appareil semble être compact et peut-être qu’il prend moins de place sur porte avions que les avions traditionnels. Ne devant pas survivre à un combat aérien, pas besoin de faire que sa cellule résiste à de fortes accélérations, pas besoin de radar, pas de moteurs surpuissants, pas de cockpit, donc peut-être une maintenance simplifiée et des coûts d’utilisation inférieures. Le drone permettra de préserver le potentiel des F-18E plus coûteux à l’achat et à l’utilisation.

Les désavantages possibles : le drone nécessite une équipe de maintenance supplémentaire spécialisé sur cet appareil ainsi que de nouveaux moyens de manutention adaptés. Risque potentiel de brouillage entre le drone et les moyens de communications nécessaires pour le diriger allant jusqu’à risquer de le perdre. Difficile à mettre en œuvre dans certaines conditions. J'en oublie certainement beaucoup d'autres.

Le fait de disposer d’un budget pour mettre au point et évaluer cet engin permettra à l’US Navy de faire une pesée d’intérêts et d’adopter ou pas cet appareil en toute connaissance de cause.

 

  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, FAFA a dit :

Risque potentiel de brouillage entre le drone et les moyens de communications nécessaires pour le diriger allant jusqu’à risquer de le perdre. Difficile à mettre en œuvre dans certaines conditions. J'en oublie certainement beaucoup d'autres.

J'imagine que l'objectif à moyen terme est qu'il puisse faire le ravitaillement en automatique.

Ça demanderait qu'il est une connaissance de son environnement, qu'il communique avec l'avion ravitaillé mais plus besoin de liaison longue distance. 

Moi j'aime bien le concept, sur un PA US en tout cas. Tu perds en polyvalence puisque l'appareil ne fait globalement que ça mais ça permet de concentrer le travail des pilotes sur autre choses plus utile. 

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

4 hours ago, ARPA said:

Dans la vidéo, il dit que 30% du potentiel (donc des heures de vols) de F-18 servent aux missions de ravitaillement. Si l'arrivée du MQ-25 permet de reprendre la plupart de ces missions, ça va libérer du potentiel de F-18 pour autre chose.

Sauf qu'il dit aussi que pendant ces 30% de temps de vol, les F-18 nounous, font aussi de la CAP au dessus du GAN entre autre. Et ça le MQ-25 ne le fait pas aujourd'hui.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

 

Face à la monté en puissance des capacités anti-navale chinoise l'US Navy est poussée à faire opérer toujours plus loin ses GAN, donc d'allonger la porté de ses raids, ce qui à son tour réduit mécaniquement le nombre de sorties par jours à caractère offensive que peuvent faire les appareils embarqués ; à la fois parce que les temps de transit sont plus long pour rejoindre le front et qu'une fraction plus importante de ceux-ci sont dédiés au ravitaillement en vol.    .

Dans cette perspective, un drone spécialisé est une solution élégante pour permettre de dédier plus de chasseurs-bombardiers aux missions de combat proprement dit et compenser - au moins en partie- le moindre nombre de sorties journalière par appareil en augmentant virtuellement la taille de la flotte d'avions.

C'est la véritable justification du MQ-25.

Edited by Shorr kan
  • Like 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 4 minutes, leclercs a dit :

Et puis, vu la taille des PA US, il sont de la marge pour ajouter des MQ-25 sans devoir choisir... le parc actuel des avions embarqués sur PA US étant inférieur à celui qu'on observait dans les années 80/90 ...

Attention, les pa dans les 80/90 avaient aussi des avions plus petits et surtout des avions spécialisés alors qu’aujourd’hui, le f18sh a largement homogénéisé la flotte. 
si je reprends les 16 pods de ravitaillement sur le cdg, ca veut dire que la moitié de la flotte pourrait jouer les nounou pour l’autre moitié. Je vois quand meme assez mal 60 mq25 ou meme 30 sur un pa us. 
je vois plus 12 drones mais capable de faire x3 plus de vols de les avions. Mais leur maintenance absorbera aussi des resources, le tout c’est de savoir si c’est plus ou moins qu’un avion.  

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures, leclercs a dit :

Et puis, vu la taille des PA US, il ont de la marge pour ajouter des MQ-25 sans devoir choisir... le parc actuel des avions embarqués sur PA US étant inférieur à celui qu'on observait dans les années 80/90 ...

Pas forcément. Les américains ont une surface de pont et de hangar plus grande que nous, mais ils ont aussi beaucoup plus de monde par porte-avions. 

En pratique, si on compare le nombre de m² d'avions par personnel de l'aéronavale, il est plus important sur les petits que sur les gros porte-avions.

On a tendance à considérer le CDG comme un demi CVN américain (pour son nombre d'avions) mais il faudrait plutôt le considérer comme un quart de CVN américains (pour son équipage)

Ils ont de la marge par rapport aux configurations des années 80, mais pas par rapport aux autres porte-avions.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 22 heures, ARPA a dit :

On a tendance à considérer le CDG comme un demi CVN américain (pour son nombre d'avions) mais il faudrait plutôt le considérer comme un quart de CVN américains (pour son équipage)

c'est un probleme de pure doctrine, les américains n'aimaient pas spécialement l'automatisation car en cas de dommage notamment au combat, il n'y avait pas dans leur tete de solution alternative.
Sur le groupe aérien aussi, il y a beaucoup de chose à dire. La maintenance des avions US a l'air de prendre beaucoup plus de personnel que chez nous. 
2480 personnes contre 600... comme tu dis mais quelle résultat ? certainement pas 4x plus de sorties.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,946
    Total Members
    1,749
    Most Online
    maiquel
    Newest Member
    maiquel
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...