Bon Plan

SAFRAN a il encore les capacités pour développer un réacteur militaire moderne ?

Recommended Posts

Honnêtement j'en sais rien. :tongue:

To speak frankly, I believe the biggest risk for the future of this project doesn't come from Safran's design bureau, but from the Bundestag.

il y a 9 minutes, JohnCleese a dit :

Seul le programme SaM146 a nécessité des travaux sur la partie chaude du moteur, et ses performances ne sont pas conformes aux normes souhaitées.

Je ne m'en prends pas à Safran, je m'interroge simplement sur la chronologie. Compte tenu des lacunes récentes, un système de propulsion radicalement nouveau dans huit ans est-il réaliste ?

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 55 minutes, JohnCleese a dit :

Seul le programme SaM146 a nécessité des travaux sur la partie chaude du moteur, et ses performances ne sont pas conformes aux normes souhaitées.

Je ne m'en prends pas à Safran, je m'interroge simplement sur la chronologie. Compte tenu des lacunes récentes, un système de propulsion radicalement nouveau dans huit ans est-il réaliste ?

A propos de chronologie John: ton français est juste parfait. Tu as un traducteur miracle ou, tel un Safran survitaminé achevant son nouveau moteur en 4 ans, tu t’y es mis sérieusement épicétou ?-)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, Hirondelle a dit :

épicétou ?-)

Que ce soit par "apprentissage" ou "moteur de recherche", on voit bien que tu cherches à le planter.:rolleyes::tongue:

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 20/09/2019 à 13:33, JohnCleese a dit :

L'EJ200 est essentiellement un modèle britannique[XG-40]. 

Quel moteur à réaction, militaire ou commercial, Safran a-t-il développé depuis le M88 ?

I repeat, since the last generation of european fighters, for military engines done alone:

SNECMA-SAFRAN: M88 + several important update.

RR: nothing.

But nobody denied the fact that the program for a new engine will be a difficult task.

And once again, I don't know if the agenda of having a demonstrator in 8 years is really impossible or not. That's an open question, what would be the best time frame for that ?

 

Depuis les eurocanard:

SNECMA-SAFRAN: M88 + plusieurs mise à jour importantes (comme pointé par DEFA, cela prouve encore que les ingés maitrisent ce sujet là)

RR:  que dalle.

Donc oui, un nouveau programme, c'est un sacré défi, personne ne le nie.

Pour la question des 8 ans prévu avant le démonstrateur, jesaispas. Question ouverte pour ceux qui ont plus tafé dans le domaine, qu'est ce qui fait plus réaliste selon vous ?

Il y a 1 heure, zx a dit :

Non mais Dassault-Mitsubishi va tout à fait trouver le prochain moteur Safran-IHI à son gout. :bloblaugh:

https://fr.wikipedia.org/wiki/IHI_Corporation_XF5

Share this post


Link to post
Share on other sites

déjà on a du mal avec les voitures (renault nissan),  alors les moteurs d'avion ! les japonais sont des ninjas et ce sont des pro dans l'élimination furtive

Edited by zx

Share this post


Link to post
Share on other sites

https://www.usinenouvelle.com/article/safran-investit-4-millions-d-euros-a-velizy-dans-un-nouveau-laboratoire-d-essais.N888579

Safran investit 4 millions d’euros à Vélizy dans un nouveau laboratoire d’essais

Safran se dote d’un laboratoire d’essais dédiés aux systèmes d’atterrissage et de freinage des avions à Vélizy (Yvelines). Plus de 60 emplois seront créés.

Citation

 

A Vélizy aussi, Safran investit. Après avoir annoncé qu’il investirait dans une usine de freins carbone à Feyzin (métropole du Grand Lyon) dans le Rhône et dans un campus tourné vers l’impression 3D au Haillan (Gironde), Safran jette son dévolue sur Vélizy (Yvelines) : le groupe aéronautique investit 4 millions d’euros (dont 1 million d’euros de la part de la région) dans un nouveau laboratoire d’essais dédié aux systèmes d’atterrissage et de freinage des avions, au sein de sa branche Safran Landing Systems. La pose de la première pierre a été effectuée jeudi 26 septembre.

Son nom : ExceLAB. Ce site de 2000 m² devrait être opérationnel dès le mois d’octobre 2020. Il nécessitera l’embauche de 60 personnes, essentiellement des ingénieurs. Il faut dire que ce laboratoire mettra en œuvre de nombreuses technologies de pointe : réalité augmentée, impression 3D, objets connectés, cobots… Au total, une vingtaine de fournisseurs de la région Ile-de-France devraient être impliqués dans ce nouveau site.

Une stratégie d'électrification croissante

Ce site flambant neuf permettra de mener à bien des travaux, du prototype de R&T jusqu’au produit fini, dans un environnement ultra moderne, en remplacement de l’actuel site d’essais, également à Vélizy. Un site devenu obsolète qui se verra réaffecté d’autres essais roues et freins. "Ce nouveau laboratoire […] permettra d’aller bien au-delà de notre capacité d’essais actuelle, a précisé Jean-Paul Alary, président de Safran Landing Systems, dans un communiqué. Il accélérera le développement et la mise sur le marché de nos futures solutions notamment plus électriques."

Cet investissement de Safran s’inscrit dans la stratégie du groupe d’électrifier toujours davantage les différents équipements de l’avion. L’industriel a dévoilé en mai dernier une feuille de route qui détaille la montée en puissance progressive de l’énergie électrique dans les aéronefs, depuis les drones logistiques jusqu’aux navettes de transport.

 

 

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

C'est regrettable de constater que nos décideurs n'ont rien appris de notre participation à l'Eurofighter. Dassault pensait peut-être cette fois contourner l'obstacle en se voyant confier la direction du programme, c'était sans compter avec la souveraineté allemande. A quand la fin du programme faute de compromis ? Combien de savoir-faire français sera pillé d'ici là ? Récupérer des briques de savoir-faire peut tout à fait être l'objectif réel de notre "partenaire". Bien-sûr, il reste la possibilité de tout leur céder et pouvoir affirmer que la collaboration se passe pour le mieux. En plus nos politiques pourront parader dans les média en disant que la France a le "leadership", avec un mot anglais cela ne peut-être qu'une preuve de sérieux !

 

Edited by Kal
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, Kal a dit :

C'est regrettable de constater que nos décideurs n'ont rien appris de notre participation à l'Eurofighter. Dassault pensait peut-être cette fois contourner l'obstacle en se voyant confier la direction du programme, c'était sans compter avec la souveraineté allemande. A quand la fin du programme faute de compromis ? Combien de savoir-faire français sera pillé d'ici là ? Récupérer des briques de savoir-faire peut tout à fait être l'objectif réel de notre "partenaire". Bien-sûr, il reste la possibilité de tout leur céder et pouvoir affirmer que la collaboration se passe pour le mieux. En plus nos politiques pourront parader dans les média en disant que la France a le "leadership", avec un mot anglais cela ne peut-être qu'une preuve de sérieux !

Je ne vois pas pourquoi tu t'énerves dans la mesure où justement la France n'accepte pas les demandes allemandes

Share this post


Link to post
Share on other sites
2 minutes ago, clem200 said:

Je ne vois pas pourquoi tu t'énerves dans la mesure où justement la France n'accepte pas les demandes allemandes 

Pas ... encore ...

... quand les connerie d'Europe de mon cul ... passe avant la souveraineté quasi systématiquement pour faire semblant de faire avancer on ne sait quoi vers on ne sais ou ... on sait ce qui l'en advient.

C'est pas comme si les allemands avaient l'intention de faire la guerre...

... et s'ils n'ont pas l'intention de faire la guerre c'est qu'ils ont l'intention de faire des affaires.

  • Thanks 1
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

Je ne vois pas pourquoi tu t'énerves dans la mesure où justement la France n'accepte pas les demandes allemandes

Comme-ci, malgré une opposition de façade, nous n'avions pas une multitude de cas précédents où nous avons sacrifié notre souveraineté et nos intérêts au profit d'une idéologie, d'un dogme, d'une chimère !

Je ne suis pas énervé, mais atterré qu'une large partie de l'opinion ne comprenne plus rien aux enjeux de souveraineté. L'endoctrinement a été puissant !

Comme le dit g4lly, ce n'est que le début de l'histoire et je ne suis pas sûr qu'il reste aujourd'hui suffisamment de gens raisonnables/influents dans les hautes sphères du pouvoir pour convaincre les pantins qui nous dirigent de s'extirper de là au plus vite.

Edited by Kal
  • Like 1
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, Kal a dit :

Comme-ci, malgré une opposition de façade, nous n'avions pas une multitude de cas précédents où nous avons sacrifié notre souveraineté et nos intérêts au profit d'une idéologie, d'un dogme, d'une chimère !

Des exemples? Parce que de mon côté, je ne vois pas...

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Salverius a dit :

Des exemples? Parce que de mon côté, je ne vois pas...

Tu confirmes ce que je viens de dire, merci. Tu as vécu dans une grotte c'est 20 dernières années ?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Kal a dit :

Tu confirmes ce que je viens de dire, merci. Tu as vécu dans une grotte c'est 20 dernières années ?

Kal...je suis un méchant eurosceptique, pour ne pas dire anti européen moi aussi, et je suis d’accord avec toi, mais si tu veux que les gens soient ouverts à la critique de l’Europe et prennent conscience du sacrifice de la souveraineté française, faudrait un brin plus pédagogue.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 33 minutes, cicsers a dit :

Kal...je suis un méchant eurosceptique, pour ne pas dire anti européen moi aussi, et je suis d’accord avec toi, mais si tu veux que les gens soient ouverts à la critique de l’Europe et prennent conscience du sacrifice de la souveraineté française, faudrait un brin plus pédagogue.

On a plus le temps... Et pour ceux qui n'ont rien vu jusqu'ici, je ne prétends pas être en mesure de leur ouvrir les yeux. J'ai déjà tenté quelques fois ici et ailleurs, cela fait glisser la conversation vers un énorme hors sujet et en face on continue à te répondre : "Je ne vois pas de quoi tu parles", même avec des preuves évidentes sous les yeux. Je vise plutôt les gens qui sentent bien en leur for intérieur que toutes les promesses ont été trahies et qui constatent à la lumière de l'affaiblissement de la France qu'il y a eu surpercherie mais qui n'ont pas encore la volonté de faire une volte-face assez douloureuse.

Edited by Kal
  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
On 9/17/2019 at 9:37 PM, Hirondelle said:

Chez les copains d’en face :

http://www.checksix-forums.com/viewtopic.php?f=279&t=205901&sid=8ab456e7b5c4f415006eef4a0a2c4d91#p1735094

Je ne mets pas d’extrait car il faut lire tout le post.

Quoi bon : si ça arrive chez Thales, ça peut arriver chez Srrrfan, nan ?

Et restons agréables avec Johncleese qui ne fait pas autre chose que questionner le sujet de ce fil. Please :rolleyes:

C'est aussi arrivé à DA. Le responsable système d'armes de l'ATL2 a démissionné quand il a vu que le rôle qu'on lui destinait était celui de gardien du temple de l'ATL2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Kal a dit :

Tu confirmes ce que je viens de dire, merci. Tu as vécu dans une grotte c'est 20 dernières années ?

Non, une île déserte au large de l'Indonésie...

La marine venant de me recueillir après qu'un pilote de Rafale ait aperçu mes signaux de fumée, j'ai désormais une attention particulière pour l'armée française.

Et donc, ces exemples?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Quote

Je ne pense même pas que les problèmes du Silvercrest soient de la faute des ingénieurs. Plutôt de celles de grands managers qui ont survendu un projet dont les performances annoncées sont devenues intenables à mesure que l'ampleur des sauts générationnels à accomplir apparaissait au grand jour.

Le Silvercrest est très innovant sur bien des aspects. Peut-être aurait-il gagné à être coupé en deux: un moteur commercial moins ambitieux, et un projet de recherche devant donner à terme les performances annoncées?

Arbitrages entre projets avec le LEAP.

On 9/20/2019 at 5:55 PM, JohnCleese said:

Seul le programme SaM146 a nécessité des travaux sur la partie chaude du moteur, et ses performances ne sont pas conformes aux normes souhaitées.

Je ne m'en prends pas à Safran, je m'interroge simplement sur la chronologie. Compte tenu des lacunes récentes, un système de propulsion radicalement nouveau dans huit ans est-il réaliste ?

Ca fait un moment que les briques technologiques sont explorées. Hint. La température de parties chaudes testées à la DGA propulseurs est 300/400K plus chaude que celle du F-135...

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 47 minutes, Salverius a dit :

Non, une île déserte au large de l'Indonésie...

La marine venant de me recueillir après qu'un pilote de Rafale ait aperçu mes signaux de fumée, j'ai désormais une attention particulière pour l'armée française.

Et donc, ces exemples?

Sur le cas de coopérations où on nous a pris pour des jambons ?

- L'affaire des sous-marins avec navantia. @Patrick avait très bien détaillé toute la chronologie de l'affaire dans un de ses posts (si ce dernier veut bien le copier-coller:rolleyes:)

- Sur le programme FREMM et horizon avec les italiens cela n'a pas été de tout repos non plus (mais là j'ai pas plus d'infos, si d'autres en ont)

Concernant les allemands c'est à la pelle:

- sur les satellites d'observation : https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/observation-spatiale-quand-l-allemagne-se-joue-de-la-france-760854.html

- L'A400 M et l'hélicoptère Tigre ont été des programmes fort éprouvant car les allemands n'en faisaient qu'à leurs têtes (et la "deutch qualität" c'est de la LU en barre)

- c'est plus ancien mais il me semble que sur le programme alpha jet ils nous coupent littéralement l'herbe sous le pied en mettant en "vente" leurs propres appareils cassant de fait le marché export

Bref entre les coups de pu** clairement assumés comme Navantia ou les satellites d'observations ou les désidératas de chacun des partenaires qui nous imposent des surcoûts ou d'abandonner des spécificités techniques (cas de l'hélicoptère Tigre il me semble) les coopérations dans le domaine militaire c'est jamais "oui-oui et ses amis coopèrent" . . .

On pourrait également parler du contrat des sous-marins "gagné" par les allemands avec la Norvège en truquant totalement l'offre d'appel car les français avaient et de loin le meilleur matériel.

Bref c'est plus safe de dormir avec des serpents et scorpions venimeux que d'essayer de dealer avec les teutons.

 

 

Edited by elannion
  • Thanks 2
  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 29 minutes, elannion a dit :

- L'affaire des sous-marins avec navantia. @Patrick avait très bien détaillé toute la chronologie de l'affaire dans un de ses posts (si ce dernier veut bien le copier-coller:rolleyes:)

 

Le dernier post est un article traduit d'El Pais qui donne un point de vue espagnol qui n'épargne pas DCNS.

Il est recevable dans la mesure où le système de combat des Shortfin Barracuda est Lockheed Martin lui aussi, et donc que si ce point posait un réel problème à DCNS, elle n'aurait pas cherché à incorporer des systèmes de combat US à ses plates-formes.

Le récit pourrait alors évoluer vers "les méchants français qui font rien qu'à vouloir imposer un système de combat français à l'Espagne alors qu'ils se contentent de vendre une coque à l'Australie".

La réalité c'est je pense qu'on s'est surtout retrouvés devant un cas classique de "if you can't beat them join them" où DCNS a fini par se dire qu'il valait mieux faire des coques et laisser les US mettre leurs armements dedans plutôt que de ne rien avoir, et où les US se sont dits qu'ils allaient attendre longtemps pour trouver un sous-marin conventionnel apte à recevoir leurs Tomahawks pour l'export. Même si les allemands ont pu pousser en ce sens, mais sans rien prouver et avec du risque supplémentaire vu leurs errements sur les F-125...

Le tout saupoudré d'un superbe "shit show" provoqué par l'incompétence de Navantia sur le S80, véritable F-35 des mers, c'est je pense ce qui a scellé l'alliance DCNS-LM sur les Shortfin Barracuda. Et idem avec Raytheon sur certains navires de surface, quand ils se sont rendus compte qu'en mettant des armements US sur nos navires, ils se vendaient mieux. Et qu'il était ensuite possible de dégager les marges de manoeuvre budgétaires pour vendre les systèmes français à d'autres clients export.

 

D'ailleurs Dassault serait bien inspiré d'en faire de même dans l'aviation pour retirer un argument aux éternels trolls de tous poils... Mais bon je dis ça je dis rien.

***

Voilà. Fin du HS.

  • Like 2
  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Patrick a dit :

Le dernier post est un article traduit d'El Pais qui donne un point de vue espagnol qui n'épargne pas DCNS.

Certains extraits sont, avec le recul, particulièrement croustillants

Citation

Navantia dément avoir copié la technologie du Scorpène, — “Ce sont 2 produits très différents, à commencer par sa taille”, explique Navantia, en rappelant que le S-80 déplacera 2.300 tonnes —, bien que logiquement, le savoir-faire acquis par les ingénieurs espagnols lors de chaque programme est incorporé dans le suivant.

Le savoir-faire acquis par les ingénieurs espagnols aura pesé plus de 700 tonnes :laugh:

  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Skw a dit :

Certains extraits sont, avec le recul, particulièrement croustillants

Le savoir-faire acquis par les ingénieurs espagnols aura pesé plus de 700 tonnes :laugh:

Je plaide pour la faute de frappe avec intervertion du 3 et du 2.

Citation

Déplacement 3200 t. en surface, 3495 t. en plongée

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Patrick a dit :

Je plaide pour la faute de frappe avec intervertion du 3 et du 2.

Je ne pense pas. Il était initialement prévu pour le S-80 un déplacement de 2200 tonnes, qui au malheur des ingénieurs deviendra un 2300 tonnes. Pour le S-80 Plus (le petit Plus étant que cette version peut aussi flotter), on est désormais sur > 3000 tonnes. Je pense que la valeur était donc à l'époque la bonne... ou du moins la valeur visée.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Member Statistics

    5,411
    Total Members
    1,550
    Most Online
    Napoléon_Ier
    Newest Member
    Napoléon_Ier
    Joined
  • Forum Statistics

    20,716
    Total Topics
    1,250,170
    Total Posts
  • Blog Statistics

    3
    Total Blogs
    2
    Total Entries