Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

[A400M] le défi stratégique européen


Dada4
 Share

Recommended Posts

Un des reproches fait à l'A400M est de ne pas pouvoir transporter notre Leclerc. Mais si on envisage de le démonter et transporter son châssis dans un A400M et sa tourelle dans un autre avion (éventuellement peut-être même un C130) cela doit être possible.

Le châssis du Leclerc doit frôler la charge utile maximale de l'A400M, mais vu qu'il s'agit d'un avion ravitaillable sur un KC135 on n'aura pas de problème d'autonomie de l'A400M porteur de Leclerc.

Mais il y a aussi le problème de la largeur du châssis. Avec ses 3,60 m de large (et 7 de long) le châssis du Leclerc risque d'être une des charge les plus large que la soute "de 4m" de l'A400M peut emporter. Est-ce qu'un connaisseur saurait si la soute de l'A400M peut bien transporter quelque chose de 3,60 m de large ?

Et maintenant il y aurait une question pour les spécialiste du Leclerc, il faut combien de temps pour remonter la tourelle d'un Leclerc ? et ça peut se faire avec du matériel "léger" (transportable en A400M ? en C17/AN124 ?) et en OPEX ?

Si le transport en pièce détaché du Leclerc et possible, l'arrivé de l'A400M pourrait permettre d'envisager des déploiements d'un petit nombre (3 ou 4 au maximum) de Leclerc pour une OPEX. Le "coût de l'aérotransport" du Leclerc correspondrait juste à celui de 2 VBCI/CAESAR (ou du futur EBRC) ou presque 4 AMX10RC/ERC90 (ou Tigre). Lors de l'opération au Mali on a (entre autre) déployé 36 VBCI, 25 AMX10RC, 9 ERC90 et 4 CAESAR. Bon c'était principalement par la mer ou par la route via les détachements quasi permanent à proximité, mais on a quand même déployé des moyens assez lourd. Il y avait quand même 38 canons "lourds" de 90/105 et 155mm, la présence de quelques canon de 120 mm aurait pu être envisagé.

Je reconnais qu'on aura assez rarement besoin de transporter des Leclerc par avions, mais ce serait intéressant que ce soit possible. Pour un conflit un peu plus intense que le Mali, avec un risque de trouver une menace blindé plus importante (comme quelques T72 au main des "rebelles" ?, l'Afrique se limite globalement aux T55, mais le Soudan du Sud et l'Angola ont des T72, il y a un risque de prolifération) ou avec des conditions géographique moins favorable (donc plus favorable aux véhicules à chenilles)

On commence déjà à avoir un nombre significatif d'A400M, probablement 6 à la fin de l'année. Le déploiement d'un peloton (précurseur ?) de 4 Leclerc pourrait être possible en quelques jours. Bon évidemment si c'est possible, ce serait mieux d'utiliser des C17 ou des AN124. Mais montrer qu'on peut aérotransporter des Leclerc sans avoir besoin de nos alliés nous permet d'utiliser des Leclerc sans qu'on ait besoin de l'accord de nos alliés. Nos alliés pourront dire qu'ils n'ont fait que de nous donner des capacité de transport non indispensable à notre OPEX.

Bon maintenant je ne sais pas à quel point le Leclerc peut être utile pour nos OPEX. Surtout que si on parle d'un aérotransport, ça veut dire moins d'une dizaine (probablement 3 ou 4) de Leclerc qu'on aura préféré à 4 fois plus AMX10RC ou 2 fois plus de VBCI. Et à part pour certaines OPEX en Afrique, on est presque toujours à proximité de la mer donc le transport maritime sera favorisé. Un unique A400M permettrait presque de débarquer un Leclerc tous les 2 jours en Afrique. Donc avec une flotte d'A400M un peu importante, il devrait être envisageable de déployer assez rapidement quelques Leclerc.

pour le danger de blindés type T72 en Afrique ,je pense que s'est l'aviation qui s'en chargerait .

 

on le fait déjà pour traité du pick up ou des personnels débarqué ,un T 72 s'est bien plus gros .

 

sinon pour l'A400M ,j'adore cette appareil  :)  =D

Link to comment
Share on other sites

Je ne pense pas qu'il faille voir le déploiement de Leclerc juste comme un moyen de répondre au T72. Ils doivent aussi servir pour autre chose. Je ne connais pas assez la politique de l'armée de terre, mais je pense que les Leclerc ne servent pas qu'à affronter d'autres blindés.

Les VBCI, les AMX13RC, les ERC90 et les CAESAR qu'on a déployé au Mali étaient déjà largement surdimensionné si on les compare aux Toyota qu'il y avait en face. Quand on envoie du matériel en OPEX, le but est de se placer dans une autre catégorie et de dissuader rien que par notre présence. Les américains (c'est pas une référence, mais quand même) ont déployé leur Abrams en Afghanistan, les Leclerc doivent bien être utile de temps en temps.

Link to comment
Share on other sites

Je ne pense pas qu'il faille voir le déploiement de Leclerc juste comme un moyen de répondre au T72. Ils doivent aussi servir pour autre chose. Je ne connais pas assez la politique de l'armée de terre, mais je pense que les Leclerc ne servent pas qu'à affronter d'autres blindés.

Les VBCI, les AMX13RC, les ERC90 et les CAESAR qu'on a déployé au Mali étaient déjà largement surdimensionné si on les compare aux Toyota qu'il y avait en face. Quand on envoie du matériel en OPEX, le but est de se placer dans une autre catégorie et de dissuader rien que par notre présence. Les américains (c'est pas une référence, mais quand même) ont déployé leur Abrams en Afghanistan, les Leclerc doivent bien être utile de temps en temps.

 

Vis a vis de l'ennemi, la dissuasion parle le "show" ne marche que quelques instants. Si tu ne démontres pas ta capacité a le détruire tu ne dissaderas rien bien longtemps.

 

L'idée qu'il faille juste aligner des Leclerc pour gagner la guerre c'est une illusion. L'ennemi va très vite s'adapter, comprendre que le machin n'est pas le léviathan et continuer le combat sous un forme un peu différente.

 

Suffit de voir l'effet Abrams lors de l'occupation de l'Irak ou l'effet Merkava lors de l'offensive au Liban ... les ennemis ne se sont pas enfui en criant qu'ils avaient vu le diable.

 

Accessoirement dans la tete des cavalier le Leclerc ne sert qu'a chasser du char ... toutes autres missions seraient une infamie ou presque :lol: leur demande pas de porter une lame dozer pour faire un chouilla de terrassement, ou de tirer des obus explosif pour faire de l'artillerie :happy:

 

Pour le surdimensionnement c'est tres relatif a la mission.

- faire de l'appui feu contre des caverne en rocher, le canon de 120 n'est pas forcément surdimensionné

- encaisser des tir de 14.5 perfo, et riposter paisiblement, le blindage du Leclerc n'est pas forcément surdimensionné

- désensabler un VBCI bien planté dans le sable, les chenilles et le moteur du Leclerc ne sont pas forcément surdimensionnés

- balayer une barricade, défoncer un muret etc. le chassis solide du Leclerc n'est pas forcément surdimensionnés.

- survéveiller de longue heure sous le soleil quelques kilometre de désert en poste fixe, l'optonique et la clim du Leclerc ne sont pas forcément surdimensionnés.

 

En gros si tu as de quoi déployer l'engin la bas je te garantis qu'on lui trouvera du travail ...

 

Apres est ce que l'investissement se justifie par un retour en "plus mission" capital, pas forcément ... mais ca en général on ne le sait qu’après.

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Accessoirement dans la tete des cavalier le Leclerc ne sert qu'a chasser du char ... toutes autres missions seraient une infamie ou presque :lol: leur demande pas de porter une lame dozer pour faire un chouilla de terrassement, ou de tirer des obus explosif pour faire de l'artillerie :happy:

 

Pour le surdimensionnement c'est tres relatif a la mission.

- faire de l'appui feu contre des caverne en rocher, le canon de 120 n'est pas forcément surdimensionné

- encaisser des tir de 14.5 perfo, et riposter paisiblement, le blindage du Leclerc n'est pas forcément surdimensionné

- désensabler un VBCI bien planté dans le sable, les chenilles et le moteur du Leclerc ne sont pas forcément surdimensionnés

- balayer une barricade, défoncer un muret etc. le chassis solide du Leclerc n'est pas forcément surdimensionnés.

- survéveiller de longue heure sous le soleil quelques kilometre de désert en poste fixe, l'optonique et la clim du Leclerc ne sont pas forcément surdimensionnés.

 

En gros si tu as de quoi déployer l'engin la bas je te garantis qu'on lui trouvera du travail ...

Apres est ce que l'investissement se justifie par un retour en "plus mission" capital, pas forcément ... mais ca en général on ne le sait qu’après.

Les équipages de Leclerc ont mal vécu leurs OPEX au Kosovo et au Liban ? Je croyais juste que ça avait couté très cher (ce qui a impacté la disponibilité en métropole pour les exercices)

L'avantage du Leclerc, c'est aussi qu'on en a "beaucoup" de disponible vu qu'aucun n'est en OPEX. Pour une grosse OPEX, si on ne veut pas trop impacter nos régiments de VBCI, AMX-10RC et autres Sagaie ça doit être possible.

Mais le problème vient aussi qu'il ne suffit pas d'avoir de quoi envoyer un Leclerc en OPEX, il faut aussi pouvoir assurer sa maintenance en OPEX ce qui risque de ne pas être le même problème. Pour le cas du Mali, si on l'avait voulu, il aurait été possible d'envoyer les Leclerc par BPC pour une arrivée à Bamako 3 semaines (dont 3 jours de routes) après le début de l'intervention française. Des A400M auraient juste permis de gagner 2 semaines.

Edited by ARPA
Link to comment
Share on other sites

Les cavaliers ne devraient pas faire la fine bouche au niveau des missions...

Je veux dire, a l'heure actuelle il y a des gens qui pensent que MBT = guerre contre le pacte de varsovie et c'est tout. Les utiliser, mettre en avant leurs capacités, ca serai leur faire de la pub et faire savoir aux grand chefs que ces outils peuvent servir et servir bien, plutot que de n'etre consideres que comme des lignes de budget d'entretien sans utilité...

 

Alors que si on les sors, au mali ou ailleurs, on commencera par entendre qu'ils sont surdimensionnés, mais ya de bonnes chances qu'on puisse mettre en avant à un moment ou a un autre l'interet particulier pour telle ou telle mission de son blindage, de ses systemes de surveillance, de sa puissance de feu...et des lors il aura un peu de pub^^

Edited by Ben
Link to comment
Share on other sites

Les équipages de Leclerc ont mal vécu leurs OPEX au Kosovo et au Liban ? Je croyais juste que ça avait couté très cher (ce qui a impacté la disponibilité en métropole pour les exercices)

L'avantage du Leclerc, c'est aussi qu'on en a "beaucoup" de disponible vu qu'aucun n'est en OPEX. Pour une grosse OPEX, si on ne veut pas trop impacter nos régiments de VBCI, AMX-10RC et autres Sagaie ça doit être possible.

Mais le problème vient aussi qu'il ne suffit pas d'avoir de quoi envoyer un Leclerc en OPEX, il faut aussi pouvoir assurer sa maintenance en OPEX ce qui risque de ne pas être le même problème. Pour le cas du Mali, si on l'avait voulu, il aurait été possible d'envoyer les Leclerc par BPC pour une arrivée à Bamako 3 semaines (dont 3 jours de routes) après le début de l'intervention française. Des A400M auraient juste permis de gagner 2 semaines.

 

le problème s'est qu'au Kosovo et au Liban ,sa à coûté cher et cela  sans qu'il y ait de casse ,car il n'y a pas eu de combat .

 

on a vite fait de les renvoyé en France ,ne restant sur place que les VBCI (lui il a plus de chance d'être vendu ) .

 

pour les équipages peut-être pas mais pour le haut du panier ,les grand chefs s'est pas l'idée qu'ils ont du char et de son emploi .

 

un exemple pour le Mali le VBCI et l'AMX10 RCR ont était vite renvoyé en France car fallait montré qu'on réduisait bien comme prévue (et que sa coûte aussi moins cher en soutien ) pour finalement renvoyé un peloton de sagaie depuis la RCI ...

 

 

 

on cherche donc bien à faire avec le minimum de logistique ,rien qu'à cause du coût ...

 

pas grave si on envoie des blindés piloté par des jeunes qui n'étaient pas né alors que la sagaie roulait déjà sa bosse en Afrique .

 

Les cavaliers ne devraient pas faire la fine bouche au niveau des missions...

Je veux dire, a l'heure actuelle il y a des gens qui pensent que MBT = guerre contre le pacte de varsovie et c'est tout. Les utiliser, mettre en avant leurs capacités, ca serai leur faire de la pub et faire savoir aux grand chefs que ces outils peuvent servir et servir bien, plutot que de n'etre consideres que comme des lignes de budget d'entretien sans utilité...

 

Alors que si on les sors, au mali ou ailleurs, on commencera par entendre qu'ils sont surdimensionnés, mais ya de bonnes chances qu'on puisse mettre en avant à un moment ou a un autre l'interet particulier pour telle ou telle mission de son blindage, de ses systemes de surveillance, de sa puissance de feu...et des lors il aura un peu de pub^^

mais il restera toujours trop cher .

 

on part du principe qu'on a de la cavalerie légère ,se que n'on pas les US ou Brits en terme de roue canon .

 

si demain on a un char lourd moins technologique on pourra en reparlé .

 

disons que pour la cavalerie , ceux d'en bas font pas la fine bouche mais en haut s'est moins évident .

Link to comment
Share on other sites

Ca me parait pas forcement finement joué de la part des grand chefs.

Même si ca coute un peu plus que de les laisser en metropole, ca fait bosser les gars en situation reelle, ca fait de la pub...ca peut valoir plus que le cout du deplacement.

Link to comment
Share on other sites

@Arpa

On avait beaucoup disséqué la question de l'aerotransport du XL en A400 dans le fil Leclerc T40

La largueur sans les surblindages et les rétro pose moins de problème

L'élément dur est que la charge utile au décollage de l'A400m ne doit pas dépasser 37t (dixit Henri K qui bossait chez EADS)

Edited by BPCs
Link to comment
Share on other sites

Il ne faut pas non plus utiliser du matériel juste pour l'utiliser. Ce serait la meilleur façon de montrer tous ses défauts.

Un déploiement au Mali se serait immédiatement concrétisé par un surcoût énorme. Avec un peu de malchance, on aurait eu de la casse. Rien que le trajet de Dakar à Bamako aurait représenté plus de 1 500 km. Vu les risques militaires dans la région, il aurait probablement été inenvisageable d'utiliser les porte-chars (je préfère ne pas envisager ce qui se passe si le porte char se fait détruire avec le Leclerc). Donc les chars auraient du faire le trajet par eux même. Je crois qu'en 3 jours nos chars aurait du faire plus de trajet que ce qu'ils ne font en France en une année.
Même en supposant un aérotransport permettant de récupérer des chars "frais" à Bamako, il aurait fallu refaire plus de 1 500 km pour aller à Gao puis à Tombouctou. Si on va un peu plus au Nord les distances sont vite énorme. Pour comparaison, Paris Varsovie (donc plus que le trajet prévu lors de la conception du Leclerc pour nos besoins) ce n'est que 1 500 km. Un Dakar Tombouctou, c'est équivalent à un Paris Moscou.
Un déploiement des Leclerc au Mali n'aurait pas été qu'une formalité. Même un trajet Abu Dhabi Bagdad aurait été plus facile.

Enfin je me trompe peut-être, mais je crois que le Leclerc est quand un engin assez spécifique qu'on ne doit pas forcement déployer pour tous les conflits.

un exemple pour le Mali le VBCI et l'AMX10 RCR ont était vite renvoyé en France car fallait montré qu'on réduisait bien comme prévue (et que sa coûte aussi moins cher en soutien ) pour finalement renvoyé un peloton de sagaie depuis la RCI ...

Le transport des Leclerc par A400M peut se voir dans les 2 sens. Si on se replace dans le cadre du Mali, si on les rapatrie depuis Bamako on économise 1500 km d'usure du Leclerc (2500 si c'est depuis Gao), on évite de demander l'autorisation de traverser les autres pays et on ne mobilise pas un navire (qu'on a en nombre plus réduit que les A400M) juste pour quelques blindés.

@Arpa
On avait beaucoup disséqué la question de l'aerotransport du XL en A400 dans le fil Leclerc T40
La largueur sans les surblindages et les rétro pose moins de problème
L'élément dur est que la charge utile au décollage de l'A400m ne doit pas dépasser 37t (dixit Henri K qui bossait chez EADS)

Je viens de survoler le fil du Leclerc T40. Le problème c'est que Leclerc fait presque 36 tonnes (dont 2 tonnes de fluide ?) rien que pour son chassis, donc il sera presque impossible de le transporter en A400M s'il a une tourelle aussi petite soit elle.
Mais une fois démonté, il devient "largement" possible de le transporter dans deux A400M.
Je crois que la question qui se pose ensuite est de savoir combien de temps il faut pour démonter ou remonter la tourelle.

Ou sinon, on achète un batch de CV-90 XC8-120mm HP pour nos OPEX et transportable par A-400M?  :cool:

Pourquoi faire ? Si on veut juste déployer un gros canon, on a le choix entre les Caesar de 155mm et les AMX-10RC de 105mm. Sinon il y aura le futur EBRC dont on pourrait adapter la tourelle.
Le but de déployer un char lourd serait d'avoir un char lourd. Je ne suis pas sur qu'un char léger ou moyen puisse avoir les même performances. La différence doit quand même être significative sinon on se serait contenter d'un char moyen presque 2 fois moins cher. J'ai du mal à croire que l'on ait besoin de s'équiper d'un blindé dont le seul avantage serait d'être aérotransportable. Sinon les AMX-30 sont quasiment aérotransportable par l'A400M. D'ailleurs la question aurait pu se poser en 85 lors du retrait des AMX13 qui étaient aérotransportable (depuis peu et seulement en C160NG vu qu'il ne pouvait presque pas emporter de carburants et devait donc être ravitailler pour tout trajet justifiant l'usage de l'avion)
 
Le problème de déployé un char "trop" léger, c'est que l'on risque d'être en infériorité avec. Déjà qu'on va probablement se retrouver en infériorité numérique (on ne va jamais déployer plus d'une douzaine de chars par A400M) on risque aussi de se trouver en infériorité qualitative. Face à des T72 (ou pire) je crois que nos tankistes préfèreront se trouver avec des Leclerc qu'avec deux fois plus (ce qui ne suffira pas à donner la supériorité numérique) d'AMX-30 obsolètes.

Link to comment
Share on other sites

Un des reproches fait à l'A400M est de ne pas pouvoir transporter notre Leclerc.

Et à quoi cela pourrait-il bien servir ? Quelle est l'urgence, et donc l'intérêt qu'il y aurait de pouvoir acheminer des Leclerc un par un par ce biais ?

Link to comment
Share on other sites

Et à quoi cela pourrait-il bien servir ? Quelle est l'urgence, et donc l'intérêt qu'il y aurait de pouvoir acheminer des Leclerc un par un par ce biais ?

On doit pouvoir se poser la question pour presque tous les équipements lourd aérotransporté.

Le Leclerc est juste un peu plus gros que les autres. Et puis le un par un c'est relatif, il suffit de mobiliser 6 A400M pour débarquer 3 Leclerc en une journée.

Quand on commencera à avoir un nombre suffisant d'A400M (déjà 6 de prévu pour la fin de l'année) et qu'il s'agit d'une opération ou on contrôle un aéroport international, ça devient envisageable.

 

Il doit falloir (si tout le monde est prêt) moins de 24H entre la décision politique d'intervenir et le déploiement de 3 Leclerc à plusieurs milliers de km. Ce serait peut-être plus intéressant de déployer 6 VBCI ou 12 AMX10RC ou 18VAB. En bateau et par la route, il faudrait au moins 2 semaines. Bon maintenant est-ce qu'on a une situation qui a besoin d'un renfort en Leclerc en moins 2 semaines.

Link to comment
Share on other sites

Et à quoi cela pourrait-il bien servir ? Quelle est l'urgence, et donc l'intérêt qu'il y aurait de pouvoir acheminer des Leclerc un par un par ce biais ?

Eh bien, disons que meme si c'est une situation qui ne se presenterai sans doutes pas souvent, c'est une possibilité de plus.

Si il faut investir pour obtenir cette capacité, ca ne vaut en effet peut etre pas le coup, mais si c'est possible en l'etat et sans surcout, c'est bien de le savoir et d'avoir une idée de comment on s'y prend, quel matos est necessaire et combien de temps il faut. ca represente juste un peu de reflexion, une calculette et tout au plus un vol d'essai.

Link to comment
Share on other sites

C'est bien d'arriver à déployer des Leclerc mais tout le support spécifique au char on en fait quoi?

Ca fait beaucoup de vols d'A-400M mobilisés, sans parler de la dispo du char qui tombe dès qu'il fait chaud.

 

Alors c'est sûr que face à du T-72 il est préférable de se retrouver avec un Leclerc mais aujourd'hui on peut avoir un vecteur de 120mm, aéro-transportable par A-400M, avec ATGM et système de protection actif.

Link to comment
Share on other sites

S'il y a besoin de Leclerc, c'est que ça chauffe vraiment. Et si ça chauffe vraiment, la campagne commence par les airs avant de penser à intervenir au sol, ce qui laisse le temps d'acheminer tranquillement les matériels lourds.

J'en conclu que vous militez pour une capacité qui ne sert à rien.

Link to comment
Share on other sites

Pas forcément, des Abrams et Leo II ont été déployés en Afghanistan.

 

Parce que le besoin qu'on exprime est très relatif a ses propres capacités et contrainte. On avait du mal a avoir quelques hélico et quelques canon en Afghanistan, alors personne n'a eu juste l'idée de réclamer des Leclerc :lol: En plus la ou on était il n'aurait pas forcément été très a l'aise.

 

Les armées modele soviétique ou israelienne, utilise leur MBT pour tout est n'importe quoi par exemple. C'est pas tant un probleme de besoin, que de capacité a ce moment là. On a besoin d'un machin avec un canon, on a un char sous le coude, ca fait le job on prend le char. Si c'est meme armées avaient pléthore de char léger, elle les utiliseraient mais elle n'en ont pas.

 

Ce qui est assez symptomatique c'est qu'on sort nos Leclerc essentiellement de manière symbolique, dans des circonstances ou ils n'y a aucune chance qu'ils combattent pour faire de l'interposition.

 

De la a penser qu'on a aucune intention de les engager en urgence - en quelques heures - sur un théâtre de combat il n'y a qu'un pas. D'un autre coté on pense souvent que l'AMX10RC fait le meme job - coté canon - pour mille fois moins d'emmerdement.

Link to comment
Share on other sites

S'il y a besoin de Leclerc, c'est que ça chauffe vraiment. Et si ça chauffe vraiment, la campagne commence par les airs avant de penser à intervenir au sol, ce qui laisse le temps d'acheminer tranquillement les matériels lourds.

J'en conclu que vous militez pour une capacité qui ne sert à rien.

Meme si elle ne sert "a rien" ou plutot si aujourd'hui, nous en france ne voyons pas comment l'utiliser, d'une part qui sait quel besoin au aura demain, d'autre part nous ne somme pas les seuls à utiliser l'a 400 m et a avoir des mbt a eventuellement deplacer.

Enfin, même si ton affirmation que je trouve un peu extreme etait rigoureusement exacte, je te repondrai que si ca ne coute rien, il faut l'avoir et ce meme si ca ne nous sert a rien, ne serais ce que pour la plaquette publicitaire de l'appareil.

Link to comment
Share on other sites

S'il y a besoin de Leclerc, c'est que ça chauffe vraiment. Et si ça chauffe vraiment, la campagne commence par les airs avant de penser à intervenir au sol, ce qui laisse le temps d'acheminer tranquillement les matériels lourds.

J'en conclu que vous militez pour une capacité qui ne sert à rien.

Dans le principe, la campagne peut avoir déjà commencé depuis longtemps... c'est juste qu'on vient de prendre la décision de participer et d’empêcher le gouvernement légitime (qui contrôle encore l'aéroport international) de se faire renverser par un général de cavalerie un peu ambitieux.

 

Et je ne milite pas pour une capacité, je milite juste pour qu'on sache qu'on a (ou pas) cette capacité.

 

De la a penser qu'on a aucune intention de les engager en urgence - en quelques heures - sur un théâtre de combat il n'y a qu'un pas. D'un autre coté on pense souvent que l'AMX10RC fait le meme job - coté canon - pour mille fois moins d'emmerdement.

Personnellement je ne m'avancerais pas à ces conclusions. Ce qu'on a fait n'est pas forcement en rapport avec ce qu'on va faire. On n'a jamais eu les capacités de transport stratégique qu'on a avec les A400M. Quand à l'AMX10RC, il fait presque le même job. Je ne suis pas sur que sous certaines conditions, on ne préfère pas avoir 1 Leclerc que 4 AMX10RC.

Link to comment
Share on other sites

Dans le principe, la campagne peut avoir déjà commencé depuis longtemps... c'est juste qu'on vient de prendre la décision de participer et d’empêcher le gouvernement légitime (qui contrôle encore l'aéroport international) de se faire renverser par un général de cavalerie un peu ambitieux.

Ce n'est pas le genre de décision qui se prend en quelques heures et sans aucune préparation, il n'y a donc pas d'urgence à aligner des MBT dans ce cas de figure.

Link to comment
Share on other sites

Jusque là, on parle bien de transporter un Leclerc en deux fardeaux, pour le remonter à l'arrivée, non ?

 

Cette opération à réaliser à destination relativise quand même nettement l'urgence de la situation. D'autant qu'il faut certainement le faire avec des moyens de protection pour éviter de se faire saisir un XL en pleine greffe de tourelle.

 

A part pour aller déployer des chars lourds dans un pays enclavé ou un des deux pays du monde qui sont doublement enclavés et pour lesquels tous les voisins nous refuseraient un passage terrestre, je ne vois pas trop à quoi ça servirait.

Link to comment
Share on other sites

Plouf plouf : bêtise en cours...

 

Et avec un A380 cargo ?? Comment ça ça n'existe pas ? On pourrait même remonter la tourelle à l'intérieur de l'avion !!

 

 

Ca existe au catalogue de Airbus, mais manque de commande le développement n'a pas aboutit. L'objectif c'était le transport de conteneur aviation il me semble, et pas de faire du ro-ro.

 

L'A380-800F aurait pu transporter 150t maxi a 10400km.

Link to comment
Share on other sites

  • collectionneur changed the title to [A400M] le défi stratégique européen

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Member Statistics

    5,965
    Total Members
    1,749
    Most Online
    Personne
    Newest Member
    Personne
    Joined
  • Forum Statistics

    21.5k
    Total Topics
    1.7m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...