Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Guerre civile en Syrie


Recommended Posts

Il y a 6 heures, numidiadz a dit :

Des sources ? Vous étiez en Syrie à effectuer un sondage pour confirmer cela ? Du calme allons ! Il faut faire un sondage pour tout les syriens, au pays et à l'étranger afin de choisir LEUR drapeau ! 

J'ai pas dis qu'il faut changer ou non de drapeau hein. Ni que la majorité des syriens voudrait le changer (le terme beaucoup à peut être fait confusion). Je serai bien incapable de le savoir et à vrai dire cela ne m'intéresse que très moyennement par rapport aux vrais enjeux. ^^

J'explique juste que pour une partie des syrien ce drapeau est rejeté vu qu'ils en arborent d'autres (par exemple le drapeau de L'ASL, cf encore l'épisode de Sochi ou des représentants des rebelles ont fait demi tour en voyant le drapeau noir blanc rouge ). Ce rejet ne signifie pas qu'ils sont hors du giron national car un drapeau ne représente pas que le pays, mais il aussi le système politique de celui ci.

Par exemple en France le drapeaux tricolore représente la République Française alors que celui à fleur  de lys représente la monarchie française. Tout deux ont bien représenté le pays ET un système politique. C'est pour cette raison que les révolutionnaires ont choisi le premier au détriment du second.

Ici aussi ont est dans la même configuration. Rejeter le régime politique et ses symboles ne veut pas dire qu'on s'inscrit hors du cadre de la "nation". 

C'est un phénomène loin d'être nouveau, on le retrouve dans la plus part des guerre civile / revolution. D'ailleurs la tentation de présenter l'autre comme un traître à la nation, un séparatiste ou un agent de l'étranger est aussi un grand classique dans les guerres civiles. 

 

Sinon une photo publiée hier sur les réseaux sociaux montre un groupe de français de la mouvance Anti-Fa à Afrin:

J'avoue que ce genre de gugus m'inquiète :unsure:

Edited by Dino
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 9 heures, Dino a dit :

 

Citation

Ensuite, où ai-je dit que le YPG était hostile aux minorités ? Je dis simplement que son rôle se limite au nord du pays et qu'il n'a ni la légitimité ni l'objectif - je pense - de s'aventurer plus au sud.De plus, il me semble que leur territoire est bien plus réduit que celui détenu par le gouvernement, et surtout beaucoup moins peuplé.

Non, je n'ai pas dis que tu prétendais que le YPG était hostile aux minorités. Tu prétend que seul le régime Syrien est capable de défendre les minorité, et je te dis que c'est faux. Je te rappel aussi que oui ils sont allé bien plus au sud en allant vaincre l'EI à... Rakka. Et beaucoup ici, moi y compris, ne pensions pas que le YPG allait risquer ses hommes pour le faire.

Le YPG est probablement capable de créer un environnement favorable aux minorités dans les villes à majorité kurde. Est-il capable de cela dans les villes à majorité arabe ?

Raqqa peut être un test. Est-ce que l'on voit déjà ou est-ce que l'on va voir dans un proche avenir fleurir un environnement avec toutes sortes de minorités harmonieusement intégrées à la majorité arabe sunnite de Raqqa ?

Ne peut-on pas faire la comparaison avec l'Irak ? Le Kurdistan irakien autonome fournit probablement un environnement assez favorable aux minorités. Pour autant, est-ce que les Kurdes d'Irak sont capables d'assurer la sécurité des minorités à Bagdad ?

Je me suis laissé dire que la situation des chrétiens d'Irak n'avait jamais été aussi mauvaise qu'après la chute de Saddam Hussein, régime baasiste [1]. Peut-on imaginer que la chute d'Assad ne créerait pas de la même façon qu'à Bagdad, un environnement défavorable pour les minorités par exemple chrétiennes, à Damas ? Est-ce que les YPG seraient capables de faire à Damas ce que les Américains n'ont pas su faire à Bagdad ?

[1] http://www.independent.co.uk/news/world/middle-east/christianity-iraq-finished-says-vicar-baghdad-a7643191.html  (22 mars 2017) Le christianisme irakien est "fini" dit l'ancien vicaire anglican de Bagdad : ils étaient autrefois 1,5 millions en 2003, ils ne sont plus que 250 000.

Edited by Wallaby
  • Like 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

il y a une heure, Wallaby a dit :

Je me suis laissé dire que la situation des chrétiens d'Irak n'avait jamais été aussi mauvaise qu'après la chute de Saddam Hussein, régime baasiste [1]. Peut-on imaginer que la chute d'Assad ne créerait pas de la même façon qu'à Bagdad, un environnement défavorable pour les minorités par exemple chrétiennes, à Damas ? Est-ce que les YPG seraient capables de faire à Damas ce que les Américains n'ont pas su faire à Bagdad ?

[1] http://www.independent.co.uk/news/world/middle-east/christianity-iraq-finished-says-vicar-baghdad-a7643191.html  (22 mars 2017) Le christianisme irakien est "fini" dit l'ancien vicaire anglican de Bagdad : ils étaient autrefois 1,5 millions en 2003, ils ne sont plus que 250 000.

Chrétiens d’Irak: «Nous étions plus en sécurité sous Saddam Hussein»

Citation

C’est l’un des cafés fréquentés par les Arabes, musulmans et chrétiens. Sur la terrasse ombragée, Khalid, la cinquantaine, se remémore ses huit années passées dans l’armée irakienne pendant la guerre entre l’Iran et l’Irak, dans les années 80, et sa vie à Bagdad. «J’ai grandi avec les musulmans, on vivait mélangés, sans savoir qui était chrétien ou musulman.» Arrivé en France il y a une vingtaine d’années avec sa famille, Khalid souhaite ardemment la chute des djihadistes et regrette le temps où Saddam Hussein était au pouvoir. «C’était le bonheur à l’époque. Il y avait du travail et on vivait en sécurité. On pouvait dormir tranquille en laissant les portes de nos maisons ouvertes», déclare-t-il.

(...) Sur la terrasse carrelée, une douzaine d’hommes sont attablés. Parmi eux, Suhail, la soixantaine élégante. Originaire de Mossoul, il s’est installé à Sarcelles en 1996 «pour offrir un avenir et une vie sereine à [sa] fille, qui n’avait que trois ans à l’époque». Issu de l’une des plus grandes et anciennes familles chrétiennes de Mossoul, il a quitté sa vie confortable d’ingénieur en agroalimentaire et a vendu tous les biens qu’il possédait en Irak pour venir en France. «Notre famille était à Mossoul depuis plus de trois cents ans, et comptait des ingénieurs et des professeurs d’université. Mais ces temps-là sont aujourd’hui révolus», déplore-t-il.

(...) Installé à Sarcelles en 2010, le trentenaire est amer. «Nous étions commerçants à Mossoul. Ma famille avait des boutiques et nous menions une vie prospère. Mais dès 2007, la situation s’est dégradée pour les chrétiens. Nous avons dû brader nos biens et abandonner les autres. Mon père a travaillé trente ans pour s’offrir une maison et a été contraint de tout laisser derrière lui», déplore-t-il. A la question «quel est votre pays aujourd’hui?», Gassan répond sans hésiter «la France». «Je ne retournerais pas en Irak pour un million de dollars!»

Irak : « Pour beaucoup d'Arabes, ici, l'Etat islamique n'est pas un mouvement terroriste »

Citation

Figure de la communauté catholique chaldéenne d'Irak, le père Gabriel Toma plaide pour un Kurdistan indépendant où les chrétiens pourraient vivre à l'abri.

(...)  Vous ne semblez plus croire en un Irak faisant cohabiter différentes communautés religieuses ?

Depuis 2003, il n'y pas eu un seul jour de paix. Le sang n'a pas cessé depuis de couler et la force est le seul langage que l'on connaisse depuis l'intervention américaine. Le régime qui a été installé à Bagdad est une farce et n'est que mensonge. La liberté promise est fausse. La démocratie l'est tout autant. La capitale n'a été que le lieu de tractations entre des chefs de bandes.

Vous imputez aux seuls Etats-Unis la violence régnant dans le pays et celle perpétrée contre les minorités religieuses ?

Je dis que, en effet, la politique menée par les Etats-Unis en Irak a conduit à monter les communautés les unes contre les autres pour parvenir à leurs fins. Mais ici, les équilibres sont très anciens et fragiles, ils ont privilégié une stratégie à très court terme, et maintenant, le pays est dans un chaos indescriptible. Nous, chrétiens, pouvions vivre sous le régime de Saddam Hussein, ce n'est plus le cas aujourd'hui.

Même si pas identiques sur plusieurs points, la situation en Syrie est évidemment parallèle à celle en Irak : une dictature non islamiste menacée par des mouvements islamistes djihadistes, et les Kurdes parvenant à plus ou moins surnager et se protéger, de ce fait en position de protéger des réfugiés confessionnels comme les chrétiens et ayant intérêt à le faire puisque leur coalition en est renforcée.

La chute de Assad aurait des conséquences sans doute aussi dramatiques que celle de Saddam Hussein. Prévoir notamment jusqu'à deux millions de réfugiés alaouites, tenants d'une version de l'islam considérée comme déviante par les islamistes donc à traiter suivant l'alternative classique "la conversion ou la mort"... l'exil leur serait-il même proposé, comme l'Etat islamique en a du moins laissé l'option aux chrétiens ? Destruction des communautés chrétienne et alaouite de Syrie, comme la communauté chrétienne d'Irak a été détruite par dispersion et exil forcé.

Heureusement, le risque de chute de Assad semble s'être éloigné. Ce pour quoi il faut sans doute remercier en partie Moscou et Téhéran. Pas Washington ni Paris. Pour ne rien dire de Riyad, Doha ou Ankara.

Reste que la guerre civile syrienne n'est pas achevée, que les combattants rebelles que la DRM évaluait il y a deux ans à 100 000 dont 80% d'islamistes et djihadistes (et sans compter encore l'E.I.) ne sont ni éradiqués ni neutralisés ni réintégrés dans la vie civile, que plusieurs millions de Syriens restent réfugiés à l'étranger et peut-être la majorité de la population reste réfugiée à l'intérieur de son propre pays.

Gouvernement syrien et Kurdes (Rojava) sont deux acteurs qui ont un point commun : une part de légitimité. Je ne vois pas comment une solution politique pour la paix pourrait être définie qui ne soit pas basée et sur l'un et sur l'autre. Les rebelles, c'est différent. Entre réintégration d'islamistes repentis, intégration des rares rebelles non islamistes dans la solution politique et éradication complète, aucune idée du genre de solution que les Syriens - y compris les Kurdes - voudront et sauront mettre en place.

 

  • Like 1
  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Citation

 

Ils se sont éloignés du giron d'un régime qui les a privé de citoyenneté pendant des décennies et qui a interdit l'enseignement de leur langue, c'est étonnant en effet.

Pour ce qui est de la diversité, dans les régions autonomes kurdes, il y a une diversité linguistique qui n'est pas reconnu par le régime arabiste de Damas. Là bas, les syriaques apprennent le syriaque à l'école, les kurdes le kurde, les arabes l'arabe et les arméniens l'arménien. Et tous apprennent aussi les langues d'autres communautés au bout de quelques années. En matière de diversité, le Baas n'a aucune leçon à donner au YPG.

 

Tu es bien gentil mais ce n'est pas à un franco-libanais que tu tireras des larmes avec cette argument. De la même façon que la France a interdit l'usage du breton ou du corse dans l'espace public, et jusqu'à maintenant interdit que des parents puissent donner un prénom breton à leur enfant; la Syrie a essayé de fondé son unité de nation encore naissante autour de la langue arabe. Ce que je veux dire par là, c'est que ça n'est pas une mesure extraordinaire de cruauté et que des pays tels que la France appliquent ce type de politique. Du fait des kurdes apatrides, cela concerne une minorité d'entre eux après une loi datant des années 60 et annulée par le président Assad en 2011.

Citation

 

Le YPG est une milice kurde par définition mais il y a bien diversité dans les SDF d'une part, et dans les territoires tenus par cette alliance composite, y compris diversité religieuse.

Qu'on ne me demande pas de juger de la proportion de syriaques, catholiques, athées, sunnites, chiites ou yézidis dans le tas, je n'en sais rien, mais ils y sont tous.

 

Et Nadine Morano a un ami noir :bloblaugh:

Citation

Le drapeau syrien actuel est pour beaucoup de Syrien même le symbole avant tout du régime de Assad plutot que le drapeau du pays. C'est un peu comme si on prétendait que les révolutionnaires français qui avaient rejeté le drapeau royaliste étaient indépendantiste. D'ailleurs le drapeau des SDF a en gros dessus: la Syrie...

Non mais ça aussi c'est sympa comme argument, mais tu as aussi des jihadistes qui prétendent aimer la Syrie et ne pas vouloir aller plus loin après la prise de Damas. Ils n'aiment peut-être pas le drapeau syrien mais si ils veulent retourner à la Nation, ils vont bien être obligés de l'arborer puisque le gouvernement du président al-Assad est celui dans ce conflit qui est toujours le garant des institutions d'avant-guerre, qui a le plus de poids à l'international et il est surtout le plus fort sur le terrain.

Citation

 

Si ne pas te faire couper la tête était ta vrai seul préoccupation, tu n'hésiterais pas une seconde entre les SDF et les rebelles islamiste soutenu par Ankara. Ne serait-il pas au contraire préférable pour ta sécurité que le groupe le plus dangereux soit éliminé en premier et ne reste que des groupes ne te menaçant pas ?  Et pourquoi donc ce soutient sans faille à ce régime si en face il se retrouvait avec un mouvement qui ne te menace en rien ?  Tu as très bien dit toi même que tactiquement il était préférable pour le régime d'avoir des islamistes que des groupes démocratiques laïcs, c'est beaucoup plus commode pour sa storyline. C'est ça la vrai raison.

 

Je pense que ma tête est désormais sauve du fait de la position du gouvernement dans le conflit et j'espère qu'elle le restera en même temps que l'état syrien gardera sa position de force dans cette guerre. Si cela doit passer par la fragilisation d'un rival pour mieux s'en prendre à la réelle source du problème après, pourquoi pas ? Je reconnais (je l'ai déjà fait je crois) que la réflexion est cynique. 

  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Dino a dit :

Par exemple en France le drapeaux tricolore représente la République Française alors que celui à fleur  de lys représente la monarchie française. Tout deux ont bien représenté le pays ET un système politique. C'est pour cette raison que les révolutionnaires ont choisi le premier au détriment du second.

On va tomber dans le HS, mais le blanc de notre drapeau tricolore est la couleur du roi. Pour le bleu et le rouge, on va dire que ça dépend des versions, mais d'après le site de l'Elysée dit que ce sont les couleurs de Paris (http://www.elysee.fr/la-presidence/le-drapeau-francais/ ) alors que d'autres parlent de bleu-religion, blanc-royal, rouge-sang/révolution/peuple... avec tout un tas d'autres possibilités de symboles liés à l'histoire de France comme celle des couleurs (https://fr.wikipedia.org/wiki/Drapeau_de_la_France#Rouge)

Link to comment
Share on other sites

Il y a 2 heures, Libanais_75 a dit :

Tu es bien gentil mais ce n'est pas à un franco-libanais que tu tireras des larmes avec cette argument. De la même façon que la France a interdit l'usage du breton ou du corse dans l'espace public, et jusqu'à maintenant interdit que des parents puissent donner un prénom breton à leur enfant; la Syrie a essayé de fondé son unité de nation encore naissante autour de la langue arabe. Ce que je veux dire par là, c'est que ça n'est pas une mesure extraordinaire de cruauté et que des pays tels que la France appliquent ce type de politique. Du fait des kurdes apatrides, cela concerne une minorité d'entre eux après une loi datant des années 60 et annulée par le président Assad en 2011.

Et Nadine Morano a un ami noir :bloblaugh:

Non mais ça aussi c'est sympa comme argument, mais tu as aussi des jihadistes qui prétendent aimer la Syrie et ne pas vouloir aller plus loin après la prise de Damas. Ils n'aiment peut-être pas le drapeau syrien mais si ils veulent retourner à la Nation, ils vont bien être obligés de l'arborer puisque le gouvernement du président al-Assad est celui dans ce conflit qui est toujours le garant des institutions d'avant-guerre, qui a le plus de poids à l'international et il est surtout le plus fort sur le terrain.

Je pense que ma tête est désormais sauve du fait de la position du gouvernement dans le conflit et j'espère qu'elle le restera en même temps que l'état syrien gardera sa position de force dans cette guerre. Si cela doit passer par la fragilisation d'un rival pour mieux s'en prendre à la réelle source du problème après, pourquoi pas ? Je reconnais (je l'ai déjà fait je crois) que la réflexion est cynique. 

C'est le point faible du panarabisme , ignorer toute culture et langues autochtones, Mais avec la langue arabe elles peuvent être utilisés ensemble  dans plusieurs secteurs et on adaptant le multiculturalisme surtout dans cette région du Proche-Orient , ça aurait éliminé des problèmes !

Edited by numidiadz
Link to comment
Share on other sites

 

Diversité et unité ne sont pas compatible.

Qui dit multiculturalisme dit communautarisme et infine éclatement en une multitude d'entités croupions, et c'est actuellement la pente qu'est entrain de suivre le Moyen Orient.

Qui dit unité national dit acculturation et homogénéité à marche forcé, mais ça implique de réprimer et marginaliser les cultures minoritaires. 

Les deux impliques violences et cruautés en tout genre.

Choisissez votre camp....

Edited by Shorr kan
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

Le sort des kurdes de Syrie me rappel méchamment celle des libertaires de l'armée révolutionnaire insurrectionnelle ukrainienne combattant les blancs et les rouges, pour finir écrasé par les bolcheviques.

Leur drapeau

Révélation

 

 

                              800px-RPAU_flag.svg.png

 

leur fondateur Nestor Makhno

Révélation

 

                                                                                                388px-1921._%D0%9D%D0%B5%D1%81%D1%82%D0%

 

Edited by Shorr kan
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 59 minutes, NUBEALTIUS a dit :

Je vois pas trop où ça peut aller tout ça ; pour l'instant on laisse écraser les Kurdes, on des gros ingrats et on perd la face (enfin ce qu'il en reste) .....

Edited by Lezard-vert
  • Like 1
  • Thanks 1
  • Upvote 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 24 minutes, Lezard-vert a dit :

Je vois pas trop où ça peut aller tout ça ; pour l'instant on laisse écraser les Kurdes, on des gros ingrats et on perd la face (enfin ce qu'il en reste) .....

Pour l'instant, pas vraiment.

Ce sont les Américains qui ont la main sur ce coup, car ce sont eux qui sont à Manbij. Mais pour l'instant ils n'ont pas déplacé leurs soldats justement, lesquels agissent comme "protection" de la ville au moins contre une conquête à proprement parler, si pas contre des bombardements turcs : il me semble très difficile d'imaginer l'armée turque conquérant une ville où sont stationnés des militaires américains.

Ceux qui sont partis pour permettre l'intervention turque à Afrine, ce sont les Russes.

Si l'armée américaine quitte Manbij, alors oui les Etats-Unis auront perdu la face devant le bouillonnant sultan. Mais c'est un si. 

  • Upvote 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure, Shorr kan a dit :

 

Diversité et unité ne sont pas compatible.

Qui dit multiculturalisme dit communautarisme et infine éclatement en une multitude d'entités croupions, et c'est actuellement la pente qu'est entrain de suivre le Moyen Orient.

Qui dit unité national dit acculturation et homogénéité à marche forcé, mais ça implique de réprimer et marginaliser les cultures minoritaires. 

Les deux impliques violences et cruautés en tout genre.

Choisissez votre camp....

Si tout ce processus est piloté par des personnes compétentes au sein des gouvernements et divers institutions et académies  qui connaissent très bien les sociétés avec leur traditions et problèmes, il n' y aura pas tant de haine et ça diminuera les divisions ethniques et le communautarisme aveugle et négative.

Link to comment
Share on other sites

Dans une vidéo du 1er Corps de l'Armée nationale, les combattants affirment avoir capturé un 9K38 Igla aux YPG (près de Hamam) :

DU4VJtlW0AAmYK_.jpg

Bak Ūbāsī a été capturé par les forces de RO :

DU46gyGU0AAdmSG.jpg

DU46lFHVwAAIYmX.jpg

Les rebelles salafistes de Jaysh al-Islam affirment avoir tués 1586 soldats de l'AAS en 2017 :

Révélation

DU2_SrsWsAAOkaf.jpg

 

Link to comment
Share on other sites

grosse avancée des SAA a Abu Duhur aujourd'hui (65km2 / 10-15 villages pris), qui ont repris leur offensive après plusieurs jours de calme. il semble que l'incursion du convoi turque ai pousse les loyalistes a accelerer leur offensive, il y'aurait aussi une autre offensive qui vient de démarrer du cote de Alep

DU4xKbJX0AA42N7.jpg

Link to comment
Share on other sites

L’armée syrienne libre - pour reprendre l’appellation des turcs et des principaux médias pour désigner les forces se battant aux côtés de la Turquie à Afrin, commence visiblement à déchaîner sa barbarie sur les combattants kurdes. Première victime, une combattante du YPG dont le corps fut atrocement mutilé par ces soudards. 

 

Des combattants se réclamant de la lignée de l’émirat islamiste du Caucase et des Talibans participent également à l’opération. 

 

  • Thanks 2
Link to comment
Share on other sites

Pendant que les rebelles, héros clairs et purs, s'en vont génocider les kurdes ...

... les loyaliste poursuivre l'offensive plein ouest sur tout le front du sud d'Alep jusqu'a Abu ad Duhur.

Difficile d'établir les objectifs ...

  • l'occasion fait le larron ... en gros tant que les loyalistes rencontrent une défense un peu molle ils en profitent pour gagner du terrain.
  • L'objectif serait Saraqib ... ce n'est pas très loin ... c'est symbolique aussi, et ca forme un saillant vers l'enclave d'Al-fuah.
  • La M5 ... c'est l'autoroute qui joint Alep a Hama. On sait que les loyaliste aimerait bien y rétablir le trafic ... facilitant grandement la logistique vers Alep. Sauf qua ca représente beaucoup de terrain a reprendre.

Pour la poche Daesh sur les arrière loyaliste ... il semble qu'elle se résorbe lentement depuis le sud avec des prises régulière de village. Difficile de savoir le volume de force Daesh qu'il y a effectivement dedans meme s'il semble qu'ils aient été tres actif a l'est d'Abu ad Duhur avant la prise de l'aéroport.

La dame dont le corps a servi de défouloir aux rebelle héros clairs et purs.

DU-7h4fXcAAbPxy.jpg:large

  • Like 1
  • Sad 2
Link to comment
Share on other sites

il y a 2 minutes, g4lly a dit :

Pendant que les rebelles, héros clairs et purs, s'en vont génocider les kurdes ...

... les loyaliste poursuivre l'offensive plein ouest sur tout le front du sud d'Alep jusqu'a Abu ad Duhur.

Difficile d'établir les objectifs ...

  • l'occasion fait le larron ... en gros tant que les loyalistes rencontrent une défense un peu molle ils en profitent pour gagner du terrain.
  • L'objectif serait Saraqib ... ce n'est pas très loin ... c'est symbolique aussi, et ca forme un saillant vers l'enclave d'Al-fuah.
  • La M5 ... c'est l'autoroute qui joint Alep a Hama. On sait que les loyaliste aimerait bien y rétablir le trafic ... facilitant grandement la logistique vers Alep. Sauf qua ca représente beaucoup de terrain a reprendre.

Pour la poche Daesh sur les arrière loyaliste ... il semble qu'elle se résorbe lentement depuis le sud avec des prises régulière de village. Difficile de savoir le volume de force Daesh qu'il y a effectivement dedans meme s'il semble qu'ils aient été tres actif a l'est d'Abu ad Duhur avant la prise de l'aéroport.

La dame dont le corps a servi de défouloir aux rebelle héros clairs et purs.

DU-7h4fXcAAbPxy.jpg:large

j'ai vu passer que plusieurs factions FSA sont en train de quitter le front de Afrin pour aller repousser l'offensive des loyalistes vers Saraquib, ce qui les rapprocheraient dangereseument de Ia ville d'Idlib

Link to comment
Share on other sites

1 minute ago, metkow said:

j'ai vu passer que plusieurs factions FSA sont en train de quitter le front de Afrin pour aller repousser l'offensive des loyalistes vers Saraquib, ce qui les rapprocheraient dangereseument de Ia ville d'Idlib

Effectivement si l'objectif c'est Al-Fouah ... Idlid tomberait avec probablement ou deviendrait la ligne de front.

L'avantage pour les loyalistes c'est que la zone a l'air le ventre mou des défenses rebelles ... en plus d’être géographiquement assez favorable - c'est globalement de la plaine - a une armée dotée d'aviation et d'artillerie importante.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share

  • Member Statistics

    5,751
    Total Members
    1,550
    Most Online
    jmdc33
    Newest Member
    jmdc33
    Joined
  • Forum Statistics

    21.4k
    Total Topics
    1.5m
    Total Posts
  • Blog Statistics

    4
    Total Blogs
    3
    Total Entries
×
×
  • Create New...